::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

a night with a bad boy × adrew-kaélia

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité
avatar

(#) Mer 18 Avr - 14:33
Invité

   


a night with a bad boy.


M'inscrire sur Tinder avais était pour moi un moyen d'étendre mes amitiés, biens qu'elles soient encore très réduites. Je savais bien ce que sa attirerais comme personnes dans mes messages si je laissait passer tout les types qui mettaient un cœur sûr ma photo, après avoir vu et lu mon profil. Je savais aussi que c'était un moyen très simple de trouver des gars pour un coups d'un soir, et des femmes aussi qu'on ne se le cache pas. C'était un site que je trouvais bien parce qu'on savais bien à quoi s'attendre dans le fond, pourtant, oui pourtant quand j'ai parlé avec Andrew, ce soir-là je ne ressentait pas qu'il allais me demandé ce que je portais comme vêtement au moment ou je lui parlais ou bien si jamais j'avais envie qu'on se retrouve dans un hôtel pour je ne sais quel délire, non lui il m'avais faite rire et j'en avais conclus que ce pourrait être drôle de le rencontré.

D'ailleurs c'est arrivé très rapidement dans la conversation, le fait de ce voir. Je ne vais pas vous cachez qu'au début je comptait refuser tout en bloque, je pensais que c'était trop tôt ou bien qu'on aurais dû apprendre à ce connaitre plus avant tout autre action, mais dans le fond je ne m'était pas sentis aussi bien depuis un moment. Il avais su me proposer des solutions au fait que je serais très stressée à l'idée de le rencontré, des idées très originales. Il faut dire qu'il est du genre original et sa se sent mais je trouve que c'est plus intéressant que quoi que ce soit d'autre qu'il se passe dans ma vie en ce moment. Sa première idée de rendez-vous au restaurant dans le noir était intéressante mais bon assez classique dans le fond, même si l'on ne se verrais pas. La dernière de ces idées, était qu'on aille dans un cyber café et qu'on se parle via des ordinateurs interposés, une idées qui ne m'était encore jamais venu à l'esprit et qui pourtant avais de quoi charmé la geek que je suis.

Non nous on avais choisis, l'hôtel. Oui, vous vous direz que c'est sans doute trop tôt où bien qu'il ne fais pas les choses à moitié et que je suis cruche d'y aller, mais il à arranger les choses afin que j'ai le contrôle. Déjà il aura les yeux bandés, puis ensuite je gèrerais bien des choses durant cette soirée qui me semblais des plus attrayantes.

Pour l'occasion j'avais pris soin de m'habiller chic et jolie et j'avais pris soin de moi, encore plus que la normale. J'avais commencer par choisir une petite robe-short noir, avec les sous-vêtements qui allais avec. J'avais mis une veste gris anthracite qui mettais mes courbes en avant et le tout accompagné de bottines plates qui allais avec. J'avais maquillé mes yeux et les lèvres et j'était fin prête. Un petit coup de parfum très léger mais qui faisait son affaire et me voilà en route pour l'hôtel en question.

Une fois en bas, je souris le cœur battant, j'entre et à l'accueil je demande sa chambre. Celle d'Andrew Koch. Il me donne la clé et me conseille de prendre l'assensseur, je le fais silencieusement, puis sortant mon portable je lui envoie le texto qu'il m'a demandé de lui envoyer.

SMS : Je suis dans l'assensseur, j'arrive d'ici quelques minutes, le temps de trouver la chambre, prépare-toi :3

© Frimelda, sur une proposition de © Blork

@ANDREW T. KOCH et voilà j'espère que ce début de rp te conviens :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Mer 18 Avr - 15:50
Invité

Lui aussi c'était inscrit sur Tinder, mais pas pour vaincre une timidité, non lui c'était plus pour étendre encore plus son cercle d'ami qui devenait de plus en plus restreint. On connait les gens de sa classe, les amis des gens de sa classe, ensuite vous sortez toujours au même endroit donc vous commencez à connaître les videurs, les barmans et barmaids, puis ensuite vous faites connaissance avec les habitués des lieux. Vous avez votre famille et ensuite le temps manque pour faire de nouvelles connaissances. Andrew lui aime parler avec les gens, peut-être pour rattraper le temps perdu étant jeune, quand il était timide est enfermé dans cette résidence toujours avec les mêmes personnes et a faire toujours les mêmes choses. Tinder application de rencontre plus sexuel que amicale soyons franc, mais voilà il avait réussi à joindre les deux. Andrew était plein de ressources, plein d'idée et il arrivait toujours à trouver celle que l'on ne pouvait pas refuser. Saut en parachute, week-end à Porto Rico, restaurant en l'air, plein de choses qui sortent de l'ordinaire. Sa fonctionne le feeling passe c'est super, il ne passe pas, tant pis, il y aura quand même des souvenirs via cette rencontre qui sort du commun.
De toute manière il n'a pas besoin de Tinder pour enchainer les coups d'un soir, alors pourquoi se prendre la tête. Bien sûr que la fille avec qui il est parti en week-end il y a eu du sexe, quoi de plus normal. Elle est sur Tinder lui aussi, ils savent très bien que sur cette application les relations sont simplifiés. Ils partent en week-end au soleil, chaleur, mer, maillot de bain et alcool, la glissade était inévitable et pas forcement déplaisante. Tant que nous sommes tous consentent pourquoi se prendre la tête ? Profiter de la vie est une chose importante aux yeux du jeune homme. Alors il profite et ne se fait jamais prié pour le faire. Toujours en respectant les règles qu'il c'est donné bien sûr, pas de sortie en semaine, pas de grosses sorties le dimanche soir. Le boulot avant tout, mais hors de question d'avoir uniquement le boulot.

Avec la belle Kaélia, en plus d'avoir une belle photo, le courant était vite passé. Andrew n'est pas désagréable, elle non plus donc il n'y avait aucune raison pour que ce ne soit pas le cas. Il avait bien rigolé durant leur discussion et la proposition c'était faite d'une manière bizarre. Elle lui avait simplement dit que pour qu'il soit son premier rendez-vous il n'avait qu'à le demandé, chose qu'il avait fait en lui faisant quelques propositions. Elle avait choisi l’hôtel, meilleur endroit pour que cela dérape, mais il ne serait pas l'instigateur. Il savait qu'elle était timide et ne voulait donc pas la brusquer.
Le jeune homme était donc arrivé une heure avant le rendez-vous, pour voir la chambre s'habitude aux lieux pour pouvoir s'en sortir les yeux bandés. Il pourrait aussi tomber sur un mec qui ne voulait que le tuer, vous savez en se bandant les yeux il se mettait dans la peau d'une femme, perdre la vue le mettait en danger.
Il c'était habillé classe comme à son habitude, petit bas de smoking bien moulant pour mettre ses atouts en avant, une chemise blanche, simple et surtout bien taillé, des chaussures de villes. Le style BCBG par excellence.

Son portable vibre un sms lui disant qu'elle était dans l’ascenseur venait d'arriver, respectant sa part du marché il sortit un bandeau qui avait certainement déjà servit au jeune homme pour cacher les yeux de quelqu'un, de mémoire c'était surement Echo, mais qu'importe. Assit tranquillement sur une chaise il attendait que la porte s'ouvre, la jeune femme si elle était vraiment une jeune femme devait être assez inquiète, il pouvait ne pas jouer le jeu, ne pas être Andrew Koch, il y avait quand même pas mal d'inconnus pour les deux. Mais non quand la porte s'ouvrit elle pu voir qu'il avait joué le jeu, se levant sourire aux lèvres il lança « Bonjour Robert, n'abuse pas de moi je ne vois rien » elle pouvait être bien habillé, bien maquillé ou même nue il ne voyait rien. Donc le doute pouvait encore être là, même si le doux parfum de femme planait dans la pièce.
(c) sweet.lips

@KAÉLIA JOHNSON J'aime pas j'adore
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Mer 18 Avr - 16:49
Invité

   


a night with a bad boy.


J'avançais dans l'inconnu, un hôtel inconnu, une pièce inconnue mais surtout avec un homme inconnu. Enfin pas totalement, je connaissais son prénom et même son nom de famille mais, je ne savais pas de quoi il pouvais être capable, ni ce dont il avais envie en venant dans une pièce d'un hôtel comme celui-ci. Je pinçais mes lèvres entres elles marchant dans le couloir de cet hôtel de luxe et je souriais. Impatiente mais, aussi morte de peur de tomber sur quelqu'un qui ne serais pas celui que je le me suis imaginée pendant tout ce temps. Continuant tout droit, je continue d'avancer tout en regardant les chiffres inscrits sur les portes et une fois devant celle qui devais être la bonne, j'insérait la clé qu'on m'avais donné à l'accueil et j'ouvrais la porte.

Le temps d'ouvrir la porte, il avais dû tout entendre, sans doute le manque de vus lui permettait de mieux entendre les sons environnant. Je l'observais alors qu'il me parlais. Robert ? Il se souviens de cette blague que je lui avais faite, je posais ma main devant ma bouche pour rire légèrement. Il avais tenu parole, je l'observais les yeux bandés devant moi et je m'approchais de lui sans trop en faire. Un espace de quelques pas nous séparais l'un de l'autre. La porte se referme sur nous et je souris plus encore. J'y était enfin, face à lui, les yeux clos.

- Robert à eu un empêchement malheureusement, il a eu vent d'une autre affaire ce soir dans la ville et il m'a envoyer moi à sa place, j'espère que tu n'es pas trop déçus. Je voit bien que tu avais fais les choses en grand pour lui !

Je pouffais un peu plus de rire, je me sentais stressée mais plus autant que j'aurais pu le croire, non, je voyais qu'il tenais ses engagements et je comptais tenir les miens. À savoir, passer une soirée avec cet homme, en tout cas pour commencer, on verra bien comme se passe le reste de la soirée. Je posais mon sac sur le porte manteau et je retirais ma veste me trouvant face à lui qui ne sais absolument pas de quoi j'avais l'air. Je me re-place devant lui un peu plus prêt malgré tout et je le regarde.

- Je voit tu as tenus t'es engagements et donc de ce faits je ne vais pas partir en courant, je vais essayée de ne pas être trop timide et nous allons passer cette soirée à manger et à discuter comme tu me l'avais proposer, j'espère que tu n'est pas trop frustré de ne pas me voir, je t'avoue que sa me permet d'être un peu moins timide.

Je ne savais pas vraiment trop comment me comporter avec lui je doit avouer, j'avais un peu de mal à me mettre dans l'ambiance de ce qu'il avais prévus, mais comme je m'en doute il devais avoir un programme pour cette soirée pleines de folie de ce que j'en ai vu, je lui faire donc totalement confiance et j'attends de savoir ce qu'il voudrais que l'on fasse à présent et pour la suite. Je voit une chaise en plein milieu de la chambre, sans doute celle qui à servis pour qu'il m'attende et je souris une fois encore, il est venu en avance pour se représenté les lieux. Je prends donc sa main gentilment mais timidement et je le pousse gentiment à s'asseoir.

- Je vais m'asseoir au bord du lit, à quelques pas de toi, le temps que tu me dise la suite des événements que tu as dû prévoir, alors assis toi aussi non ?

Je lui pose cette question qui n'en ai pas vraiment une et je m'assoit comme je viens de le lui signalé attendant la suite des évènements.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork

@ANDREW T. KOCH dans ce cas, je suis contente ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Jeu 19 Avr - 12:09
Invité

Pour lui aussi tout était nouveau dans cette rencontre, il avait l’habitude de jouer avec les femmes, toujours faire des choses qui sortent de l’ordinaire était une chose importante à ses yeux et cela donnait toujours de bons souvenirs aux deux parties. La jeune femme était tout simplement canon sur sa photo, mais il n’était pas à l’abri qu’elle ne soit pas celle qu’elle prétende. Les inquiétudes qu’elle avait étaient donc partagées, ils avaient tout deux le doutes, le fait qu’il ait les yeux bandés était aussi quelque chose qui le mettait en danger. Mais voilà, dans la vie il faut prendre des risques et c’est ce qu’il faisait. Des risques mesurés vu qu’il n’allait certainement pas mourir d’un coup de couteau ou d’une balle dans la tête aujourd’hui, elle avait sûrement donné sa carte d’identité à l’accueil pour qu’ils vérifient qui elle était comme il l’a demandé en arrivant.

Les yeux bandés ses autres sens étaient en éveil, donc avant que la porte s’ouvre, avant que la jeune femme n’entre il avait tout entendu, les pas sur le marbre faisaient un bruit bien particulier, elle devait avoir des talons où au moins des talonnettes. Le pas était décidé et avait même ralentit à l’approche de la chambre, elle était très certainement en train de chercher le bon numéro. Elle avait la clé et donc n’avait pas besoin de frapper, de toute manière avec ce foutu bandeau il n’était pas certain de retrouver la porte sans tomber ou se prendre quelque chose dans le tibia, vous savez cette douleur atroce quand vous frappez le coin d’une table. S’il peut l’éviter et bien il s’en portera que mieux. La jeune femme était maintenant dans la chambre, s’approchant de lui le parfum se faisait de plus en plus intense, quand elle ouvrit la bouche elle devait être à un mètre de lui tout au plus. « Ah je suis un peu déçu vu qu’il m’avait promis pas mal de belle choses. Mais je ne suis pas quelqu’un qui se formalise, il m’avait dit qu’il m’enverrait peut-être une copine à lui. Une fille avec du poil aux pattes il m’a dit, donc je pense que c’est toi » La voix, le parfum, il avait déjà une femme devant lui et c’était un poids en moins qui venait de s’enlever, car oui il y avait de quoi douter. Il aurait très bien pu tomber sur un homme se faisant passer pour une femme, vous savez le net n’abrite pas que des gens net et sain d’esprit. La jeune femme tourna les talons pour poser quelque chose sûrement son manteau, le parfum avait maintenant totalement envahit la pièce, il en pouvait donc plus s’y fier. Le sens le plus actif était maintenant l’ouïe, il tendait un maximum l’oreille, déjà dix minutes sans rien voir donc son corps commençait à s’y habituer. « Et bien déjà je suis content que tu sois venus, c’est sympathique de ta part car le premier rendez-vous dans une chambre d’hôtel peut faire peur. Mais ça me permet aussi de pas être dans la rue les yeux bandés c’était trop dangereux » dit-il en riant. Le jeune homme avait beau ne rien voir il était tout de même face à la jeune femme avec un sourire qui ne partait pas, l’inconnu lui plaisait, la nouveauté tout autant… « Le bandeau est là pour que tu ne sois pas timide, donc tu ne vas pas essayer hein ? Tu vas ne pas être timide, il faut quoi que je m’attache ? Que je me cache sous le lit pour que tu sois plus à l’aise ? » dit-il en riant le bandeau était déjà pas mal, mais bon.

Il avait prévu quelque chose de pas mal pour la soirée, manger dans une chambre n’était forcement la chose la plus romantique, mais il avait pensé à quelque chose qui une nouvelle fois sortait de l’ordinaire. Quand la main de la jeune femme touche la sienne, il a le réflexe de mettre sa deuxième main, caressant la main de la jeune femme et son avant bras « Tu m’excuses, mais ça me permet aussi d’imaginer la personne en face, tu n’as pas tant de poil que ça » dit-il en ne pouvant pas s’empêcher de rire. Peau douce, main soignée, la jeune femme prenait soin d’elle. «  Bon j’ai pas forcement l’habitude, mais c’est toi qui va devoir t’occuper de tout. Donc pour le repas il faut que tu appelles le room-service j’ai commandé un repas romain. » elle n’allait peut-être pas comprendre, mais en faite il avait prévu beaucoup de fruits, de choses propres qu’ils pourraient manger tranquillement sur le grand lit qui était dans la pièce. Hors de question de manger un plat en sauce en ayant les yeux bandés. « Le téléphone est par là bas » montra t’il dans un coin de la pièce qui n’était pas du tout le bon « Je suis désolé, mais tu vas être obligé de tout faire, ça a du bon d’être les yeux bandés » dit-il en se couchant légèrement sur le lit, la jeune femme allait quant à elle devoir se lever pour s’occuper de tout…
(c) sweet.lips

@KAÉLIA JOHNSON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Jeu 19 Avr - 18:14
Invité

   


a night with a bad boy.


Face à lui le stresse s'en allait petit à petit, il n'avais pas l'air de quelqu'un de dangereux ou bien de quelqu'un qui lui voulais du mal. En même temps, il ne pouvais pas faire grand choses ses yeux bandés,je souriais parce qu'il commença par me dire qu'il était très déçus que Robert ne vienne pas ce soir, mais qu'il lui avais prévus une copine à lui avec du poil aux pattes. Je riait qu'il continue cette petite blague, ça avais le donc de la mette à l'aise.

- Oh eh bien, je saurais lui dire qu'il t'a manqué ce soir et que tu aimerais le rencontré lui la prochaine fois qu'un rendez-vous sera fixé, il semblais vraiment triste de ne pas pouvoir tenir ses engagements envers toi si tu veux savoir. Mais en ce qui concerne mes pattes, ouais, elles sont pleine de poils, sa à goût d'en éloigné plus d'un tu ne croit pas ?

Et je pouffais plus encore, il avais de l'humour et comme on dis : Femme qui ris à moitié dans ton lit. C'est le cas de la dire puisque nous sommes dans une chambre d'hôtel. Puis franchement cette petite blague me faisait bien rire, je m'imaginais parfaite ment lui proposer un second rencard avec lui habillé en fille et moi déguisé en homme me nommant Robert, ce serais comme une grosse blague rien qu'à nous ! Il semblais cherche et entendre tout mes moindres faits et gestes et sa aurais peut être le don de faire peur ou d'en inquiété plus d'une mais je trouve sa rassurant, parce qu'il aurais pu se mettre en danger ce soir en mettant ce bandé et si ça n'avais pas été moi mais il l'a fais pour moi, alors je trouve que c'est plutôt rassurant et extrêmement gentil.

- En effet, tu as raison dans un rue sa aurais été plus problématique pour jouer le jeu. Sache que je suis contente d'être venus et moi de ne pas tombé sur un Robert en puissance, tu semble plus doux que le Robert si tu veux mon avis. Cependant, je voudrais te remercier, même si ce n'est que le début de soirée je peux déjà te dire que je m'en rappellerais toute ma vie tant sa sort de l'ordinaire pour moi.

Je souris et je m'installe prêt de lui, et l'écoute une nouvelle fois me dire que je doit ne pas être timide parce qu'il à fais l'effort de mettre ce bandeau pour que je ne le soit pas face à lui. C'est vrais, il à raison et je vais donc faire un effort pour lui au moins il ne me verra pas rougir s'il me pose une question trop personnelle c'est déjà un bon point je pense.

- Très bien, tu gagne le point pour cette fois, je vais faire un effort pour ne pas être timide face à toi, cependant ne m'en tiens pas rigueur si jamais j'ai un peu d'hésitation lorsque tu me pose une question ou bien que je prend de temps pour y répondre, je t'assure que je tiendrais parole mais il me faudra me concentré pour laisser derrière moi cette timidité que je tiens depuis longtemps.

J'essaie d'être le plus honnête et franche avec lui, il fallait qu'il me donne du temps pour ne plus être totalement bloqué face à lui et sans doute ses prochaines questions au cours de cette soirée. Alors que je lui donne la main pour qu'il puisse s'installer dans la chaise ou bien sur le lit il décide de caresser sa main et même je remonter jusqu'à mon avant bras qu'il caresse une peu. Un frisson remonte le long de ma colonne et je souris, je sais bien qu'il ne me voit pas mais il s'explique en disant qu'il s'imagine comment je suis au vu de son toucher et je trouve ça affreusement mignon.

- Pas de problème mais n'en profite pas trop tu veux ? Non pas que sa me gêne mais tout de même je ne suis là que depuis dix minutes maintenant ! Ah zut ! tu as découvert mon secret je n'ai pas tant de poil que ça, mais en même temps tu n'a pas encore vu mes jambes n'est-ce pas ?

Je souris et je ris un peu, Il me dis qu'il n'en à pas l'habitude mais que je vais devoir tout géré ce soir, commençant par prend le téléphone pour appeler le room service pour faire monter le repas qu'il à commander. Un repas Romain ? Vraiment, je suis surprise, c'est aussi une première pour le coup. Il me montre l'endroit ou est sensé être le téléphone mais il se trouve à l'opposer alors je m'applique à aller le cherche et je commande rapidement le repas revenant m'asseoir à côté de lui qui s'est déjà à moitié allonger.

- Tu semble tirer profit de la situation et c'est tant mieux au moins je me sent un peu moins coupable de te laisser avec ce bandeau sur les yeux si tu veux mon avis ! Tu va donc le garder tout la soirée.

Je souris, vraiment contente de la tournure de cette soirée.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Ven 20 Avr - 11:39
Invité

Andrew dangereux ? Pas du tout, il avait des travers comme tout le monde, mais ne voulait de mal à personne, encore moins aux femmes. Oui il pouvait lui arriver de les blesser, mais uniquement en acte, car le jeune homme à cette foutue tendance à enchainer les conquêtes chose qui ne plait pas forcement. S'attacher ? Il n'y arrive pas, ça vie n'est qu'un grand jeu, où chaque jour rajoute un peu de piment et de surprise. Cette soirée en était la preuve flagrante il jouait avec une parfaite inconnue, les yeux bandés, elle pouvait être moche, maintenant qu'il avait écarté la possibilité que ce soit un homme il pouvait être tranquille. Il n'était pas à l'abri que ce soit une ex qui veuille se venger, il ne sait pas grand chose. « Pas de problèmes, après je ne suis pas non plus à l'abri de préférer ta présence à la sienne, je te dirai ça en fin de soirée, nous ne sommes jamais à l'abri d'une surprise. Pour les poils aux pattes c'est super l'hiver, doux et en plus ça protège du froid... » Oui Andrew avait beaucoup d'humour, il avait beau être légèrement imbus de lui même, narcissique, odieux, il avait aussi de très bons cotés, celui de ne jamais se prendre la tête, d'être toujours jovial et souriant. De toujours voir le meilleur dans les gens qu'il apprécie, même si malheureusement il ne fait pas l'effort avec ceux qu'il n'apprécie pas.

Pour ce que la jeune femme imagine, elle peut rêver pour le voir habiller en femme, même s'il est prêt à beaucoup de choses, celle-ci est tout de même une limite. Un Koch ne se donne pas en spectacle lui répétait souvent son père. Pas faire de vagues, elles ne sont que dans l'océan comme lui apprenait son père. Il faut savoir être là au bon moment et surtout ne pas apparaître sur un tabloïd pour une connerie d'alcool, encore pire pour un moment de travestit. « Mais tu as quoi contre les Roberts ? Une mauvaise expérience avec un ex à toi ? » dit-il en souriant avant d'enchainer « Bon déjà le bandeau te met à l'aise et je suis très content que ce soit le cas. Puis savoir que rien qu'au début du rendez-vous tu es sûre de t'en souvenir toute ta vie c'est encore mieux pour moi. » Il ne le précise pas, mais il y a aussi quelques chances qu'il reste dans sa mémoire un bon bout de temps, surtout s'il évolue de manière positive et que la jeune femme s'avère être à l'aise et pourquoi pas très à l'aise. Il attendait donc maintenant que le room service passe pour apporter la deuxième partie de la surprise. Manger couché il l'avait fait plusieurs fois, pour la digestion ce n'était pas parfait, mais c'était tellement classe. Sa la sortirait elle de son habitude, de son ordinaire puis lui pourrait manger sans pour autant salir sa belle chemise. « Ne te mets pas la pression, tu ne veux pas répondre à la question tu n'y réponds pas, soit à l'aise on s'en fou puis bon tu sais, quand quelque chose ne te convient pas où si tu veux partir la porte est par là bas, je ne pourrai pas te retenir. » dit-il en montrant une nouvelle fois au hasard un endroit de la chambre, ne pas savoir ou il se trouve est tout de même bizarre, mais l'idée est pas mal et la jeune femme est à l'aise, très à l'aise même donc c'est bien là l'essentiel. Il ressent même le petit frisson qui la traverse au moment où il lui prend la main. Qu'elle se rassure ce n'est pas une approche quelconque, non c'est juste que le jeune homme voulait au moins sentir, toucher, avoir une idée de la personne en face. Il ne lui avait pas mit la main sur le visage comme peuvent le faire les gens qui sont non voyants, tout simplement parce qu'avec sa délicatesse il lui aurait certainement mit une claque...

Quelqu'un venait de frapper à la, surement le service de chambre qui emmenait tout. Andrew se leva en essayant de cacher son visage et son bandeau. Les deux personnes qui venaient de rentrer posèrent un nouveau drap sur le lit avant d'y installer un nombre de fruit aussi incalculable que different, des bouteilles de jus et des rinces doigts. Un buffet romain comme à l'époque, un buffet qu'ils pourraient manger tranquillement couché sur le lit. La porte se referma alors, il prit la parole « Alors normalement, je dis bien normalement c'est des fruits de mer » dit-il en laissant un blanc avant de rire, il aurait aimé voir le visage de la jeune femme. « Plus sérieusement, un petit repas à la romaine couché sur le lit, normalement ce n'est que des fruits, mais maintenant si tu peux me dire où je me mets sans me coucher sur du raisin, ça serait top. »
(c) sweet.lips

@KAÉLIA JOHNSON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Ven 20 Avr - 13:54
Invité

   


a night with a bad boy.


Décidément, sa prenais une tournure drôle et oui elle s'en souviendrais longtemps. C'est bien la première fois qu'un homme parait si sûr de lui avec une telle idée de rendez-vous galant. je ne savais pas si sa donnerais lieux à d'autres rendez-vous avec lui et son originalité mais en tout ca sil était sûr que ce soir elle devais profiter et donc mettre sa timidité au panier. Il semble tellement sûr de lui qu'il ne faudrait simplement que je le suive lui dans ces démarches pour me sentir un peu plus à l'aise. je riais d'ailleurs, parce qu'encore une fois il suivais la blague du début de ce rencard en disant qu'il préfèrerais sans doute ma présence à celle d'un Robert. Je le trouvais drôle et sa laissais présagé qu'une bonne soirée se passerais donc ce soir.

- Eh bien sache, encore une fois, que je lui ferais passer le message et tu n'est pas à l'abris qu'il te contact pour un prochain rendez-vous et que ce soit lui qui vienne en personne ! Je suis certaine que vous vous trouverais des points commun et qui sait plus si affinité !

Je pouffe de rire parce que bien sûr que jamais, un robert se présenterais de ma part pour lui proposer un rendez-vous, bien que l'idée soit drôle ! Il me demande si j'ai un quelconque problème avec un Robert suite à une deception amoureuse, et je ne peux m'empêcher de penser à la dernière en date, oui des deceptions j'en ai connue une y pas si longtemps que sa mais, je suis passer à autre choses. La preuve je suis à un rencard dans une chambre d'hôtel ce soir, ce qui prouve bien que je suis passer à autres choses non ? si, c'est le cas.

- pour ta gouverne monsieur curieux, oui j'ai eu une déception amoureuse, y a pas si longtemps que sa mais je suis passer à autre chose, j'ai tournée la page. Y a plus rien à en dire, par contre non, il ne s'appelait pas Robert, désolé pour toi !

Savoir que e me souviendrais de ce rendez-vous longtemps après nos entrevue lui fait plaisir, et j'en suis d'autant plus contente. En effet, sa va me faire de sacré souvenir. Quand on me posera la question de savoir quel rendez-vous à été le plus spécial pour l'instant et vu que je n'en ai qu'un de ce genre je pourrais alors repenser à ce soir et dire que c'est celui-ci qui bat tout les record, enfin, si un autre ne prends pas sa place. Il m'affirme encore que si je veux partir la porte est par là bas, et lorsque je regarde la porte est à l'opposé, je prend donc sa main pour le guider et lui montré où elle se trouve vraiment sans dire un mot. Je suis contente qu'il me dise de ne pas me prendre la tête cependant, il devrais faire gaffe parce que si je me met vraiment à l'aise, il n'y aura plus de filtre à mes paroles et mes actes, et pour ça il faudrait que la nuit soit beaucoup plus avancer et que l'alcool coule à flot, je suis du genre à me tenir en toute circonstance sauf lorsque j'ai bu. Ce qui m'arrivera pas ce soir, de tout évidences !

- C'est gentil de me confirme que je ne suis pas ta prisonnière ! Je saurais où trouver la porte et toi aussi maintenant, parce que tu me montré l'autre côté juste avant, ce qui je doit l'avouer est drôle !

Je le regarde encore un peu après lui avoir citer ces mots quand soudain sa frappe à la porte il se redresse et cache son visage et son bandeau pendant que moi je vais ouvrir la porte laissant les deux personnes du staff entré et ce mettre au travail sans vraiment cherche pourquoi ils sont deux. Je m'approche d'Andrew et je lui prend les poignets dans mes mains, je le regarde en souriant et je lui chuchote.

- Ils sont venue à deux et il sont en train d'installé un draps sur le lit, assis-toi juste derrière toi le temps que j'observe ce qu'il font, mais j'imagine que tu as fais les choses en grands encore une fois.

Une fois assis, je me tourne dos à lui mais toujours devant lui et j'observe les gars faire ce qu'il ont été payé pour faire dans cette pièce. Je voit qu'ils pose des fruits, et des jus, des verres et tout ce qu'il faut pour qu'on se régale et j'en ouvre grand les yeux, c'est juste magnifique. On se croirais presque à Rome.

- Wow, c'est magnifique ! Merci messieurs, on va se débrouillé pour la suite.

Il me parle soudain une fois que la porte à claquer et il me dis que normalement c'est c'est fruits de mer. Euh... Quoi ? Ce n'est pas du tout ce qu'il y a sur le lit là, ce sont simplement des fruits, puis alors que j'allais le lui dire il ris et je ris avec lui. Encore une de ces blagues. Il me demande ensuite de le guider vers le lit parce qu'il aurais peur de ce couché sur du raisin. Je souris et je prend encore une fois sa main dans la mienne, je le guide.

- C'est bon ici, tu peut t'allonger il n'y à pas de fruit, par contre je vais devoir emprunter ta cuisse pour poser ma tête dessus parce qu'il ont vraiment apporter beaucoup de chose je ne sait pas vraiment ou me mettre, à moins que tu n'ai un idée précise d'où est-ce que tu veux que je me positionne ?

Une fois qu'il est couché, j'attends patiemment prêt du lit pour savoir où est-ce qu'il veux que je me place, selon son idée de ce rendez-vous, je l'ai dis, je me laisse guidée par ce bel homme.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Ven 20 Avr - 15:06
Invité



La première fois qu'elle tombe sur un homme aussi sûr de lui qu'Andrew ? Franchement elle abusait quand même un peu, oui il a une confiance aveugle en lui, déjà parce qu'il sait qu'il ne risque rien, de deux parce que se faire confiance c'est aussi inspirer confiance aux autres. Les filles timides il n'en connaissait pas des masses, en tête il n'y avait que Willa, puis bon elle n'était plus si timide que ça avec lui. Il peut donc comprendre que la belle blonde en face de lui, où peut être à sa droite il n'en est pas très bien sûr. Elle allait être à l'aise petit à petit, il avait ce coté facile, ce coté on veut parler avec lui. Puis de toute manière il ne demandait pas qu'elle se confie, il voulait juste qu'elle se sente à l'aise en discutant des choses qu'elle veut, en évitant les sujets dont elle ne veut pas parler, en faisant ce qui lui plait de toute manière elle. « Tu m'en vois ravi alors ! » Vous comprendrez à la phrase du jeune homme qu'il mettait fin au sujet Robert, blague drôle au début, mais qui si elle devenait trop longue serait lourde à ses yeux et surement à celle de la jeune blonde.
Puis la jeune femme enchaina avec la déception amoureuse qu'elle avait eu, de toute manière pour qu'une fille devienne si craintive envers les hommes qu'elle en est timide il doit y avoir quelque chose là dessous. Soit un homme qui a un peu abusé d'elle, voir totalement abusé d'elle. Une agression, malheureusement ce sont des choses qui arrivent encore trop souvent. Ou dernière solution et surement la plus plausible, elle a vécu quelque chose avec un homme et cet homme n'a pas été sympathique, voir la trompé et c'est pour ça qu'en plus d'être timide elle est méfiante. « Si tu as accepté un petit rendez-vous avec un autre mec c'est que tu es passé à autre. Surtout dans une chambre d’hôtel, c'est un peu Koh Lanta » dit-il en souriant et oubliant volontairement de ne pas dire qu'il espérait qu'elle soit passé à autre chose. Il n'est pas un homme pansement, le genre de mecs que les filles prennent à la fin d'une relation pour oublier et passer à autre chose. Quand on dit que les hommes sont odieux, on oublie souvent que les femmes peuvent être aussi les pires pestes qui existent.

La jeune femme lui indiqua la porte tout en se moquant de lui et du fait qu'il ne trouve pas cette dites porte. Elle l'avait facile elle, elle voyait tout et surtout pouvait tranquillement se déplacer. Lui était plutôt un meuble il restait toujours là ou elle le laissait, il n'avait pas forcement le choix, c'était surement le meilleur moyen d'éviter un accident. Bon le repas serait plus intéressant, sur un endroit plus petit, plus intimiste. Il avait tout préparé, Andrew ne se mettait en danger que quand tout est calculé et là c'est le cas. En gros ils seraient proches, même si le lit King-size permet de profiter de la vie sans pour autant devoir se coller. Enfin c'est ce qu'il pensait sans trop avoir fait attention au repas qu'il avait prévu... « Se moquer de moi alors que j'ai un bandeau c'est mal tu le sais ? Je pourrai tout aussi bien l'enlever et t'attacher au lit avec. Sa serait à mon tour de me moquer » dit-il en riant et en s'imaginant un peu la scène. Il ne rirait pas beaucoup, mais serait plus en train de tourner un remake de 50 nuances de grey si vous voyez ce que je veux dire.
Les choses s'accélèrent d'un seul coup pour changer, deux hommes entrent installent tout. Petit rapprochement avec la blonde qui le prend par les poignets pour l'emmener dans un coin de la chambre, où peut-être au milieu encore une fois se repérer dans l'espace est assez compliqué pour lui en ce moment. Pendant qu'elle est devant lui le jeune homme en profite clairement pour poser ses mains sur les épaules de la jeune femme, un moyen aussi de juger son gabarit et de profiter de la situation, sourire en coin il lance à la jeune femme « Non j'en profite pas, mais faut bien que je me tienne à quelque chose. Puis le mieux c'est que ce soit toi, au moins je suis sur tu m'abandonneras pas là »

Aussi vite que les hommes sont rentrés il disparaisse, pas forcement de grosse odeur, il a commandé des fruits de saison, des jus de fruit et de l'alcool. Ne sachant pas réellement si la jeune femme en buvait ou pas, lui en boirait surement un verre, mais pas plus, hors de question pour lui d'avoir les yeux bandés et en plus de ça d'être bourré et de sentir la terre bougé sur ses pieds. « Super alors normalement il y a des jus de fruit, mais il y a aussi un peu de vin, me fait pas boire ça à mon insu » dit-il en souriant avant de s'installer sur le lit tranquillement, puis la jeune femme enchaina en annonçant que la place manquait, surprenant quand même non ? Le lit étant énorme il y avait bien de la place pour deux et pour des fruits non ? « Mouai pas de place, je vais te faire confiance hein, puis bon ya pire qu'avoir ta tête sur ma cuisse, mais au pire met toi à l'aise je me couche sur ta cuisse comme ça tu me nourrira. » sur le lit comme un pacha il hoche des épaules et lui lance « Bah quoi ? Je ne sais pas où se trouve la bouffe non plus »
(c) sweet.lips

@KAÉLIA JOHNSON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Ven 20 Avr - 16:42
Invité

   


a night with a bad boy.


Cette blague était enfin finit, terminer et pourtant elle avais été drôle. Il avais eu raison de la stopper là parce qu'à tout le temps se renvoyer la balle au final elle aurais pu durer longtemps et on en aurais eu marre. À côté du lit je souriais et je hoche la tête même s'il ne me voit pas faire, je suis contente qu'on se comprenne tout de même au final on avais sans doute dû bien se trouvé même si c'est sur ce site où l'on sait parfaitement sur quoi ce peux débouché en fin de soirée. Je n'avais pas prévu de passer la nuit avec cet homme, même si j'aurais pu. Je suis une femme libre, sans attache émotionnelle et surtout une femme qui s'assume. Mais je ne peux pas connaitre un homme comme lui en une soirée alors même si je sens qu'il n'y à aucune pression en tout cas sur l'instant je peux dire que je retrouverais mon lit aussitôt cette soirée à deux terminée.

Je ne sais pas pourquoi mais le fais de lui dire que j'ai bel et bien tournée la page sur la dernière personne à qui j'ai donné sa chance me laisse pensé qu'il pourrais y voir une ouverture, et je ne suis pas contre à partir du moment ou j'en sais plus sur lui bien évidement. Je me retient de le lui dire d'ailleurs je préfère que tout ce fasse aussi naturellement que possible, alors quand il affirme que oui j'ai tournée la page parce que sinon je ne serais pas là avec lui dans une chambre d'hôtel, je ne peux qu'acquiescé. Il a raison quel genre de femme viendrais dans une chambre d'hôtel avec un si bel homme pour ne rien faire, surtout si elle est en couple, mais là n'est pas la question. Il me fais rire quand il parle de koh lanta d'ailleurs parce que c'est vrais c'est drôle une fois de plus.

Je l'observe un peu plus puis je ris franchement, il dis que je devrais pas me moquer de lui parce qu'il porte un bandeau et parce qu'il pourrais tout autant m'attacher au lit et s'occuper de moi ou bien se moquer de moi à voir. Cette révélation me fais frissonner doucement, je ne saurais dire si c'est de la bonne ou la mauvaise façon quoi il en soit il provoque des réactions de mon corps c'est indéniable.

- Eh bien on voit ce à quoi vous pensez très cher ! Mais je doit dire que vous êtes fort sur le petit clin d'œil que vous faites à une série de films connu, en tout cas honte à moi si ce n'était pas votre intention

Je souris sans pour autant en dire plus, j'aurais honte s'il ne parlais pas de ça mais je m'en fiche il ne me voit pas alors, voyons ce qu'il en dira plus tard. Il pose ses mains sur mon épaules jusqu'au moment ou les deux gars s'en vont et je m'applique à le guider jusqu'au lit ou je lui indique comment s'installé, mais alors que je pensais qu'il ne s'agissait que d'un simple lit, je me rend compte qu'il s'agit en fait d'un king size et je comprend alors qu'il pourrais y avoir tout la place nécessaire pour nos corps ainsi que pour le repas. Il va peut être penser que j'en profite mais je n'en dis rien.

- Je ne comptait pas t'abandonner au milieu de la pièce tu sais, j'aurais fais une mauvaise partenaire de soirée si ça avait été le cas, tu ne croit pas ?

Ils me parle des mets présent sur le lit et alors que je suis encore debout à côté du lit j'observe le repas en question, sa à vraiment l'air délicieux et je pose une main sur mon ventre me demandant si je commence pas à avoir faim aussi. Je souris l'écoutant me parler des boisson présente et je répond le plus naturellement possible.

- N'aie aucune crainte je ne te ferais jamais boire contre ta volonté, on ne sait pas ce qu'il pourrais se passer sinon, mais comme je ne boit pas d'alcool si tu en boit hésite à me le dire que je te serve un verre.

Je souris et alors qu'il me propose de m'installer pour qu'il pose sa tête sur mes cuisses je ne dis pas non, je le redresse par les épaules et je m'installe me manière a avoir les pieds sur le lit et sa tête posé au bas de mes cuisse, je souris.

- Avoue que tu es plutôt content du fait que ce soit moi qui vais te nourrir, comme un prince n'est-ce pas ? Je trouve l'idée trop cool moi pour ma part, c'est assez romantique aussi dans le fond, je dirais que tu as bien travailler l'idée de ce rencard !

Je le laisse donc s'installer et je souris me demandant s'il veux que je lui dise tout ce qui est sur le lit ou s'il le sait, j'ai besoin qu'il me guide autant qu'il ne sais pas ce qu'il se passe autour de lui. véritablement romantique, j'apprécie.

- Dis y a des choses que tu est allergique, où que tu ne veux pas manger ? Attend si c'était le cas tu ne l'aurais pas mis dans le repas, si ? Je suis un peu perdu, est-ce que tu veux manger de suite ou bien tu veux un verre à boire avant ? Pardon...

Un peu gênée ? oui, un peu, mais je devrais m'en sortir au final !
© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Sam 21 Avr - 11:11
Invité
Ils étaient tellement different que la seule chose qui pourrait être vraie ce soir, c'est que les contraires s'attirent. La jeune femme est timide presque maladif sur ce coup-ci car même en ayant devant elle un mec avec un bandeau sur les yeux elle est craintive et a du mal à se libérer, avec un peu de chance ça va se calmer et la jeune femme se détendra avec un peu de temps. Seconde chose la jeune femme a déjà prévue qu'elle ne passerait pas la nuit ici, elle calcule les choses, une chose qu'il ne fait jamais. Enfin attention il calcul beaucoup dans la vie de tous les jours, mais quand il s'agit des filles alors là il est sans filtre et sans filet, advienne que pourra pourrions nous dire. Elle réfléchit beaucoup, mais impossible de lui reprocher de se méfier, sur Tinder les mecs pensent tous à la même chose, le sexe, Andrew ne fait pas exception. Il aime ça, la sensation de la chaire, le bien être que cela lui procure, mais de là à chasser tout et n'importe quand ce n'est pas lui du tout, ce soir par exemple il n'est pas dans cette optique. Bien sûr si l'occasion se présente et qu'elle n'est pas contre il ne ferra pas l'enfant et va s'occuper d'elle.
L'humour d'Andrew ne plait pas à tout le monde, il est particulier il faut savoir le dire et surtout savoir être sur de ses forces et de ses faiblesses, chose qu'Andrew a du mal à faire. Mais sur la jeune femme ça à l'air de fonctionnait, elle ne sourit pas elle rigole à ses blagues, chance pour lui car il ne la voit pas. Donc pour le moment tout se passe bien, le jeune homme commence mine de rien à cerner la jeune femme. Le type très jolie, mais qui manque cruellement de confiance en soi, bien dommage quand on y pense, mais bon. Le problème c'est que certaines personnes mal intentionnés abusent de ce genre de filles en leur faisant miroiter des choses qu'elles cherchent, amour, confiance, tendresse puis les trahissent. Andrew n'ai pas comme ça non pour lui la franchise prime, autant être franc et ne coucher avec personne que mentir pour coucher. « Non c'est bon tu as compris l'allusion, honte à moi si j'avais fait un bide avec ça, mais je vois qu'on a les mêmes cultures cinémas... » Bon il y allait très peu, mais cette émission était tout de même assez connue, étant tout jeune adulte il avait même tenté de s'y inscrire, bah quoi ? Un riche qui n'a jamais rien fait ça pouvait peut-être tenter la production mais pas du tout.

Ignorant totalement que son allusion sur le fait de l'attacher au lit avait fait un peu plus mouche que prévu le jeune homme continuait sa vie, être aveugle il ne pourrait pas. Il y a tellement de choses qui se passent par le regard, les expressions du visage, alors c'est certain que ceux qui ne voient pas font autrement, mais pour le moment il est encore très perdu. « Oh après on ce connait encore trop peu pour que je puisse affirmer que tu ne puisses pas m'abandonner dans la soirée... Mais on a toute la soirée pour faire connaissance » Avec une fille plus réceptive, plus entreprenante et moins timide il aurait très certainement rajouté et la nuit, mais il ne voulait pas la brusquer, la choquer ou même la braquer. Ils faisaient connaissance et il ne faut pas se fier à la première impression. Andrew le sait maintenant qu'il connait Willa, toute timide les premiers jours, qui c'était totalement libérée dernièrement et qui au lit était une véritable tigresse, comme quoi parfois c'est ceux qui en parlent le moins qui en font le plus. « Bon au moins ce soir on ne pourra pas mettre nos erreurs sur le dos de l'alcool, je n'en bois pas, tu n'en bois pas. Si tu arrives à trouver la bouteille de vin met là de coté qu'on ne se trompe pas, si ça ne te déranges pas. » Oui l'alcool et le jeune homme ça fait deux voir même trois, il ne boit que très peu et si elle ne l'accompagne il ne va pas boire d'alcool. Surtout pas du vin alcool qu'il déteste par dessus tout.

« Franchement quand je t'ai proposé de me bander les yeux je pensais pouvoir avoir plus de marge de manœuvre, être comment dire plus libre de mes mouvements et surtout plus capable de bouger. Je me trompais franchement, mais la suite des événements ne me déplait pas. J'ai ma tête sur toi tranquille calé, tu vas me nourrir comme un prince, que demande le peuple. » Marquant une pause il enchaine « En plus de ça tu ne pourras pas te dire ce mec est un pacha il ne fait rien, car là je n'ai pas le choix » dit-il en tirant la langue, cette bonne étoile qui le suivait depuis tellement de temps brillait encore au dessus de lui. Pour le coté romantique il n'y avait pas non plus pensé, ce n'était pas son plus grand point fort, mais encore une fois la chance faisait que tout se passait pour le mieux. Entre le fait qu'il soit couché sur elle alors que le lit est énorme, il l'a vu en rentrant. Qu'elle le nourrisse, qu'elle s'occupe de lui, il était bien et le rapprochement était bien plus propice... « Tu te poses beaucoup de question, si je gonfle en mangeant un fruit c'est que je suis allergique. » dit-il en riant et en prenant sans forcement le faire exprès la main de la belle blonde « Soit tranquille, ne te prends pas la tête, on est que tous les deux. Libère toi, sinon le prochain rendez-vous je vais être obligé de nous bander les yeux à tous les deux et de le faire nu, histoire que tu sois encore plus mal à l'aise » L'idée n'était pas mal en soit...
(c) sweet.lips

@KAÉLIA JOHNSON
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: