::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Brynn ✱ Destruction d'un moment et facilité de méchanceté. Le seul moment tranquille ? La mort de l'ennemi.

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Invité
Invité

(#) Mer 16 Mai - 17:07
Invité
Destruction d'un moment et facilité de méchanceté. Le seul moment tranquille ? La mort de l'ennemi.
— with @Brynn F. Maedsen  

Je souffler fortement. Enervé je ne sais plus pourquoi. Je devais être calme. Rester simple. Ne pas m’énerver. J’avais juste envie de tout envoyer en l’air. Franck ne m’aidait pas à me calmer. Comme si son énervement y était pour quelque chose. Je soupire une nouvelle. Je te prends pour une demeurée maintenant ? Génial la mentalité dis donc ! J’étais belge. Et j’étais con. Oui. Je l’assumais. Je pouvais être un vrai con. Et un enfoiré. Mais là. J’étais simplement énervé pour rien. Je soupire fortement. Je prends sur moi. Et voilà qu’elle en gueule. Je m’amuse aussi à gueuler. Je n’ai pas un grain ! C’est toi qui me fait chier putain ! Alors calme tes ardeurs aussi ! Bah si tu t’en fous, qu’est que tu fais encore là ?! Je suis méchant. Je suis horrible. Je dois le savoir. Je suis toujours calme. Même quand ça m’énerve. Alors je la regarde. Elle s’en va. Je souffle fortement. Je passe ma main dans mes cheveux. Je pince mes lèvres. Franck ouvre la bouche. J’ajoute. Ca va j’ai compris ! Sauf que non. Et je le sais très bien. J’y étais peut-être un peu fort. Mais j’étais énervé. C’est une bonne excuse non ?

© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Ven 18 Mai - 2:27
Invité
Destruction d'un moment et facilité de méchanceté
FRANKLIN & BRYNN

Il me prenait clairement pour une demeurée et là c'était moi qui pétait un câble toute seule. Je faisais une scène pour rien, c'était quedal. Mais au final, pourquoi je m'emportais autant ? Parce que ça me mettait en colère que ce soit avec lui que je me prenais la tête. Oh et puis au final, au diable Franklin ! S'il voulait se défouler, qu'il le fasse sur son taré d'homme de main toujours derrière lui plutôt que moi qui était toujours sympa avec lui. Il ne s'arrêtait plus de répondre à ce que je lui disais et la colère montait et montait entre nous. Tout le monde savait que j'étais vénale et impulsive par ailleurs, je pouvais faire et dire des choses que je regretterais la seconde d'après mais dont j'étais fière quand même puisqu'on m'avait clairement cherché. Et je voulais pas que Franklin soit victime de cela. Et pour finir il m'avouait que je le faisais chier et à me demander ce que je faisais encore là. Je me levais en furie. « Oh tu sais quoi, va te faire foutre. » Je ne daignais même pas le regarder et montais dans ma chambre en claquant la porte. J'espérais que d'ici une heure il ne serait plus en bas sinon j'allais carrément lui mettre un pain dans la tronche si je venais à le recroiser. Non mais ça va pas d'être aussi de mauvaise humeur comme ça ! Il fallait savoir péter un coup dès fois. En tout cas, il n'avait pas intérêt à me reparler de sitôt celui-là. J'y étais peut être allée un peu fort en lui disant d'aller se faire mettre mais il m'avait cherché et clairement je ne m'excuserais jamais pour ça. C'était de sa faute et non de la mienne. Fin de l'histoire.


✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


HJ : si tu veux on cloture celui-là et en ouvre un autre au bal ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 5 Juin - 8:51
Invité
Destruction d'un moment et facilité de méchanceté. Le seul moment tranquille ? La mort de l'ennemi.
— with @"Brynn F. Maedsen"  

Je n’avais pas envie de me prendre la tête. Mais trop tard. J’étais trop énervé pour dire quoi que ce soit. J’avais envie de lui gueuler dessus. Mais je me retiens. Je soupire alors. Me faire foutre. Je rêve. Et Franck m’a prit le bras. Je regarde sa main. Puis lui. Et sa remarque C’est pour vous éviter des ennuis. Il se fous de moi. Zeus va le virer. Ou je m’en charge. Je soupire. Mon poing se serre. Puis il se desserre. Lentement. Je soupire un peu plus. Je viens pinces mes lèvres. Brynn est partie. Je suis seul. Je souffle. Vie de merde. Mais je dois aller m’excuser ? C’est comme ça que font les gens ? Je réfléchis. Je réfléchis vraiment à comment. J’en ai aucune idée. Je sens que je vais ramer. Mais tant pis. J’en paye le prix. Je verrais plus tard. Je suis crevé. Et Zeus ne répond à aucun de mes messages. Lui aussi veut mourir en fait. Je souffle. Je suis intenable ce soir.  

© MADE BY SEAWOLF.

_______________
_______________

THE END
_______________
_______________

HG : Vu que le bal est terminé, on peut se faire un sujet dans un lieu normal ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: