::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Brynn ✱ Destruction d'un moment et facilité de méchanceté. Le seul moment tranquille ? La mort de l'ennemi.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 17 Avr - 13:21
Invité
Destruction d'un moment et facilité de méchanceté. Le seul moment tranquille ? La mort de l'ennemi.
— with @Brynn F. Maedsen  

Pour une fois. Je suis calme. Enfin juste ce soir. Je suis à la Eliot House. Sur l’un des grands canapés. Face à l’écran. Dans la salle home cinéma. Parce que j’ai besoin de ça. La télévision affiche encore une série américaine en français. Parce que je suis nul en anglais. Mon accent est pourri. Mes mots sont pourris. Et le pire dans tout ça. Tout le monde adore m’entendre parler anglais. J’en soupire. Je regarde. Ma main dans le paquet de pop-corn. J’oublie presque que je suis à la Eliot House. J’avais mis un simple jogging. Les chaussettes à mes pieds. Et voilà ce qui fait de moi horrible ? Oui. Franck doit supporter ça avec moi. Quel plaisir. Il ne me supporte plus. Et nous avions parié avec Zeus que c’était moi qui n’allait plus le supporter. Mais j’avais gagné. Je soupire. L’épisode vient de se terminer. Le seize heures vient de sonner. Je n’avais pas cours cet après-midi et heureusement. Je pouvais souffler. Eviter de penser à mon père et à ses bleus jaunâtres sur le torse qui se faisaient voyants. Heureusement. Si quelqu’un rentrait. Je pourrais mettre la couleur sur moi ou mon t-shirt à côté de moi. Mais là. Je me levais. Je pris la télécommande des mains pour mettre l’épisode suivant. Merci la Eliot House de payer l’abonnement de Netflix. Merci.

© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 17 Avr - 16:48
Invité
Destruction d'un moment et facilité de méchanceté
FRANKLIN & BRYNN

Ce soir pas de cours à l'horizon, je venais juste de rentrer du musée où j'avais examiné des reliques de l'ancienne Egypte. Ca m'avait reboosté donc j'étais de bonne humeur. Je m'étais dis que j'allais rentrer à l'Eliot House et me mater un bon petit film sur l'Egypte antique, ça m'avait donné envie. En montant à ma chambre, je pris donc une bonne douche froide, m'habillais hyper decontract pour mon petit moment cocooning. Je descendais au salon et je fus surprise d'y voir Franklin. En fait non, ça ne m'étonnait plus. Je le voyais beaucoup trop souvent en ce moment, ce n'était pas dans ses habitudes de tous le temps traîner tout seul à l'Eliot House, bizarre. Il était généralement tous le temps avec sa bande de bg. Je m'approchais du canapé à petit pas léger et vint derrière lui pour lui faire peur. « Bouh ! » Je souriais et le regardais. « Dis donc tu fous rien de tes journées en ce moment, je te vois trop souvent par ici. » Je lançais ça pour le taquiner, comme à mon habitude.


✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 17 Avr - 17:27
Invité
Destruction d'un moment et facilité de méchanceté. Le seul moment tranquille ? La mort de l'ennemi.
— with @Brynn F. Maedsen  

Je suis bien. Netflix en face de moi. L’envie de continuer à rien faire. Et je soupire. Je mange. Je suis fatigué. Dérogation spécial pour avoir cours que rarement. Voir même autre. Je passe ma main dans mes cheveux. Mais voilà. J’entends des pas. J’y prête pas d’attention. Je pense à Franck à côté de moi. Mais ce n’est pas lui. Et le bouh. Je sursaute. Depuis que mon père s’est vengé sur moi. Je commence à ressentir la peur de tout. Et ce n’est pas bon. Je la regarde. Je fronce les sourcils. J’ai même mis pause. Non mais tu n’es pas bien ?! Je la regarde dans les yeux. Je suis juste choqué en fait. Je ne suis pas bien en ce moment. Ça doit se voir. Et ça. Cela n’arrange pas mon cas. Je soupire doucement. Non je suis fatigué. Et puis en quoi ça te dérange ? Je la regarde pour finalement prendre du popcorn. Mais dis donc que niveau patience. J’ai genre quota 0 en ce moment. Donc c’était pire. Je pince mes lèvres doucement. Excuse ce n’est pas ce que je voulais dire. Dis-je comme pour me faire pardonner. Oui j’ai senti le regard glacial et noir de Franck sur moi. Il fallait que je sois gentil. Donc j’allais faire des efforts.

© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mer 18 Avr - 2:13
Invité
Destruction d'un moment et facilité de méchanceté
FRANKLIN & BRYNN

Moi qui voulais me prélasser seule en mode cocooning c'était sûrement perdu d'avance. Je faisais pas le poids face à Franklin. D'ailleurs mon petit stratagème l'avait fait sursauter et j'aurais vraiment pas pensé qu'il le prendrait aussi mal. Décidément, j'avais choisis le mauvais jour pour le faire chier celui-là. Je l'entendais rouspéter et râler quoi. « OUH LA LA LA. On se calme. C'était pour rire mon vieux, déstresse. » il continuait encore. « Tu m'as entendu dire que ça me dérangeait ? Non. Tu fais ce que tu veux de ta vie je m'en fous royalement. » Je lui tirais une révérence et m'installais sur le fauteuil à côté du sien. J'avais pas envie de me retrouver à côté d'une furie. Et il commença à s'excuser. J'appréciais déjà mieux. « Y a pas de quoi, j'ai été trop directe. » Je posais mes yeux sur son homme de main qui était toujours dans ses pattes, toujours pas loin. J'espérais vraiment que ce mec soit bien payé pour suivre partout cet énergumène de Franklin. Au départ je me faisais silencieuse, il m'avait carrément refroidi en s'emportant comme ça mais je brisais le silence. « Ca va toi ? T'as pas l'air dans ton assiette. »

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mer 18 Avr - 12:03
Invité
Destruction d'un moment et facilité de méchanceté. Le seul moment tranquille ? La mort de l'ennemi.
— with @Brynn F. Maedsen  

Je fais ça. Elle vient de me faire peur. La garce. Je rêve. Oui j’étais choqué. Très choqué. D’habitude elle ne faisait pas ça. Mais là. Elle venait de le faire. Je soupire doucement. Je la vois sur la défensive. A moins que je l’ai mise sur la défensive. Oui je sais. Mais ne refait plus jamais ça. J’étais sérieux. Très sérieux. Je n’avais aucune envie de faire une crise cardiaque. Ou même de la frapper par erreur. Je soupire doucement. Mais sa remarque te fait lever les yeux au ciel. Et finalement. Je m’excuse. J’ai peut-être un peu trop méchant avec elle. Elle n’avait rien demandé. Je passe ma main dans mes cheveux. J’en baille. Je soupire. Elle a été trop directe. Je me suis excusé. Tout va bien alors. Je dépose la couverture sur moi. Evitons qu’elle voit les marques. Et voilà que j’appuie sur le bouton play. Silence. Mais elle ouvre la bouche. Je tourne les yeux vers elle. Euh … Oui pourquoi je ne serais pas dans mon assiette ? Et toi ? Elle veut faire la conversation. Nous allons faire la conversation. Et jusqu’au bout. Bon enfin presque. Je devais aussi regarder ma série. Et faire autre chose de ma vie. Mais le détail.

© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Lun 23 Avr - 1:03
Invité
Destruction d'un moment et facilité de méchanceté
FRANKLIN & BRYNN

Il était particulièrement désagréable aujourd'hui. Je n'aimais vraiment pas être traitée comme ça mais je gardais un certain sang froid dû à ma spontanéité. Lui il avait perdu la sienne. Et en plus il me donnait des ordres, comme une menace. Pour qui il se prenait celui-là ? Je préférais la fermer mais je sortais un petit rire sarcastique parce que ça commençait à me prendre aux tripes. En me plongeant sur le canapé d'à côté je remarquais qu'il était très agrippé à sa couverture, soit je lui avais vraiment fait peur, soit il avait quelque chose de pas net. Ce qui me poussait à lui demander si il allait bien, parce que les amis c'est aussi fait pour ça, même si il était pas trop aimable aujourd'hui. « J'sais pas t'es tendu et tu me remballes. T'es pas comme ça d'habitude. » C'est pas comme si je lui avais foutu un couteau sous la gorge, je lui ai juste soufflé à l'oreille derrière lui pour lui faire une petite blague. Il savait que j'étais comme ça pourtant, blagueuse et fière de l'être. Le calme c'était pas pour moi, ni de garder la tête froide en tout lieu et toute situation. « Moi j'étais parfaitement dans mon assiette aussi. » avant que je croise son chemin.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 24 Avr - 10:34
Invité
Destruction d'un moment et facilité de méchanceté. Le seul moment tranquille ? La mort de l'ennemi.
— with @Brynn F. Maedsen  

Chiant et particulièrement méchant. J’avais l’impression d’être abominable. Mais c’était le cas n’est-ce pas ? Je ne me contenais plus. J’en avais marre. Franck m’avait dit de me lâcher. Alors au lieu de le faire sur lui. Et bien je le faisais sur les autres. Je soupire doucement. Je passe ma main dans mes cheveux. Je mords presque ma lèvre. Mais je ne bouge pas. J’aurais pu partir. Quitter la salle. Mais je suis toujours là. Parce que j’étais là le premier. Gamin ? Oui. Je sais très bien. Je m’en fiche. Je la regarde. Je l’écoute. Je soupire. Je suis fatigué. Ca arrive non ? Tu n’es jamais fatigué toi ? Mais c’est toujours aussi froid. Distant. Aussi Méchant. Je suis un monstre. Je lui fais ça. Je suis horrible. Mais je suis en colère. Je ne suis jamais d’habitude. Mais là. Depuis quelques jours. Je suis impardonnable. Je soupire. Elle va bien. Parfait. Elle va exposer son bonheur dans ma gueule. Un vrai plaisir dis donc. Mais je tourne la tête vers elle. Je la hoche légèrement. Je soupire. Génial. Je vais donc être infernal. Elle va être de bonne humeur. Et qu’est que tu fais là ? Je continue. Je fais le chieur. Je continue. C’est horrible. Mais je ne vais pas changer ça.

© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Sam 28 Avr - 22:08
Invité
Destruction d'un moment et facilité de méchanceté
FRANKLIN & BRYNN

J'essayais vraiment de comprendre ce qui allait pas, il était vraiment hyper méchant. Moi qui voulait passer une bonne journée c'était terminé. J'étais restée silencieuse pendant quelques minutes mais j'en étais pas capable ça me travaillait trop. J'en étais là à essayer de comprendre ce qui allait pas mais il avait pas l'air de le vouloir en fait. Il était dur, clair, et froid. « Si, je le suis aussi. C'est pour ça que je suis là. » Mais c'était pas pour ça que j'étais désagréable à souhait. Je levais les yeux au ciel et tournais mon regard vers la télé. D'habitude j'étais pas comme ça, j'essayais d'arranger les choses et tout mais il était hostile là. Et ça m'énervait parce qu'on était proche tous les deux et ça arrivait pas souvent qu'on se dispute. Il hoche la tête comme si il s'en foutait de ce que je disais. « Je suis là pour me détendre alors maintenant arrête de me parler, lance cette série et on arrête de causer. Merci. » Je disais ça sèchement et prit les gateaux sur la table. Je m'affalais dans le canapé en furie et engloutissais ces derniers pour cacher mes nerfs. Il voulait faire chier son monde, il avait réussi. Et ça m'attristait en fait.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mer 9 Mai - 12:07
Invité
Destruction d'un moment et facilité de méchanceté. Le seul moment tranquille ? La mort de l'ennemi.
— with @Brynn F. Maedsen  

Ok. Je suis jamais énervé. Et je ne sais pas ce qu’il me prend. Je m’en prend à elle. Et je me sens presque dégouté. Je ne sais pas ce qu’il se passe. L’envie de gueuler. Envie de détruire finalement. Ou même d’être pris pour un idiot. Je suis juste fatigué. Fatigué de penser. Fatigué de vivre. Fatigué d’être frappé. Je pince mes lèvres. Je soupire. Elle est là pour me faire chier alors.  Pourquoi Franck ne la vire pas ? Génial. Tu aurais pu choisir un autre créneau horaire alors. Je dépose correctement la couverture sur moi. Non. Il ne fait pas froid. Juste éviter qu’elle les voit. Et éviter qu’elle s’énerve. Tomber dans les escaliers c’est dangereux. Se faire frapper par son père c’est pire. Je l’écoute. Elle pique même un de mes cadeaux. Je soupire. Bah écoute. Continue de prendre ma nourriture. Ne te gêne surtout pas. Je lâche. Puis je la regarde. Finalement fait ce que tu veux. Tu as l’habitude. Et je lâche la télécommande à côté violement. Je décide de mettre la couverture sur mes épaules. Et Franck me regarde. Je n’ai rien fait pour une fois. Elle me cherche. Et il me lance des éclairs. Je ne vais pas m’excuser pour mes paroles.

© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Dim 13 Mai - 0:15
Invité
Destruction d'un moment et facilité de méchanceté
FRANKLIN & BRYNN

Ca me mettait vraiment en rogne qu'il réagisse ainsi. J'avais déjà connu les disputes avec lui, à vrai dire on était déjà sortit ensemble mais souvent, c'était moi la bombe à retardement. Il avait toujours été très calme avec moi quand on se disputait et souvent c'est lui qui cherchait à arranger les choses. Je comprenais vraiment pas c'était quoi son problème, je lui avais rien fais, il réagissait excessivement et en plus il savait que j'étais vénale et rancunière quand on me cherchait la merde. Et puis ses réactions et ses paroles m'énervaient. Peut être qu'il allait pas bien ? « L'habitude de quoi ? Tu me prends pour une demeurée en fait ? » J'avais choisis le mauvais jour pour essayer de faire une blague à un mec qui en avait marre? Peut être bien. Mais j'aimais pas le ton qu'il prenait alors qu'on était des amis bordel. J'étais pas une nouvelle bizut sortit tout droit du Texas qu'on connaissait pas ici. Donc quand il se mit à balancer la télécommande violemment, je fis les gros yeux. « Mais c'est quoi ton problème ?! T'as vraiment un grain ma parole. Tu sais quoi, jm'en fous en fait. » Je balançais tout ce que j'avais et décidais de partir. Je lui lançais un regard noir et remontais dans ma chambre en claquant la porte. Il n'y avait plus rien d'autre à dire. J'étais une meuf sympa mais fallait pas pousser trop loin non plus. Qu'est-ce qu'il lui arrivait pour qu'il soit comme ça...
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: