::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

All our feelings deny, deny, denial (levi)

Invité
Invité
Anonymous

(#) Dim 15 Avr 2018 - 1:09
Invité

 
≈ ≈ ≈
I wanted to be a better brother, better son
to be a better adversary to the evil I have done
( @Levi Fawkes Underwood   )
crédit/ Polarize ✰ twenty one pilots


il était dur de le prouver, comme il été dur de l’admettre mais tu l’aimes. ta soeur, tu l’aimes. et bien que tu arrives parfois à l’oublier et lui mettre un tas de trucs pas très gentille sur le crâne, tu l’aimes quand même. alors gentille Zora, douce Zora, maman Zora, accoure toujours quand rien ne vas. tu prend du temps pour elle, avoir trois heures de sommeil dans le sang et une envie de rester dans les draps de ton dit petit ami encore une heure de plus. mais elle est plus importante, plus importante que le sex au petit déjeuner ou les fiches de révisions. a vrai dire elle est plus importante que tout l’univers tout entier. et elle est ta seule famille, ton centre de gravité. alors tu lui renvoie un message, des cafés et des cookies sur la table, en boule sur un des sièges du café, la tête poser sur le rebord du siège, somnolant presque tu attend qu’elle arrive, qu’elle fasse tourner la tornade qu’elle a dans le crâne et qu’elle te dise ce qui se passe. pourquoi elle n’est pas bien, pourquoi elle a des idées noirs et surtout comment maman Zora peut faire pour lui chasser tout ça du cerveau. tu penses pouvoir sauver tout le monde, mais qui va te sauver toi ? toi et ta fatigue, toi et tes peut êtres. tu secoues la tête pour chasser les idées négatives de ton esprit et t’apprête à renvoyer un message quand sa silhouette apparait dans l’encadrement de la porte d’entrée. un claquement quand celle-ci se referme, tu sursautes presque, tu lui fais un signe pour lui montrer ou tu es et lui affiche un sourire. sur son bras toujours le tatouage que vous aviez en commun.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Lun 16 Avr 2018 - 15:18
Invité

 
≈ ≈ ≈
I wanted to be a better brother, better son
to be a better adversary to the evil I have done
( @Zora Fawkes Underwood   )
crédit/ Polarize ✰ twenty one pilots


C’est la merde, ta merde. Celle dans laquelle tu baignes en ayant eu la bonne idée de t’attacher à ce beau mec, ses belles paroles et ses belles billes noires opaques. Tout est beau chez lui, trop beau, tu ne voyais rien. Ta vision brouillée par les rayons de soleil qu’il t’envoyait à la figure. Ses beaux rayons de l’astre solaire, tes yeux brillaient, ton âme brûlait, véritable feu de joie jusqu’à finir en tas de cendre. Désillusion.  De la poussière qui s’était finalement envolée au loin, mais un coup de vent qui les changés les directions, un tas de poussière qui refait surface au-dessus de ta tête, dans le cours de ta vie. La raison de ton mal-être, une vision trouble, tu ne vois plus rien, aveuglée par cette brume de cendre qui enveloppe tes faits et gestes depuis le début d’année. Tes bras bougent dans tous les sens pour tenter de le disperser, retrouver la lumière que tu avais mis tant de temps à retrouver. Tu lâches espoir, ton cul au fond du canapé, tes doigts qui prennent la forme des cannettes de bière. Tu sais qu’il n’y en a qu’une, la seule qui puisse te repêcher de ton gouffre sombre et poussiéreux. Ta blonde, à la peau encrée comme ta moitié. Tu rentres dans le café, les doigts qui caressent le cuir de ta veste dans tes mains. Un regard suffit pour trouver le phare dans les ténèbres. Tu t’approches d’elle, tu t’assois en évitant son regard, le tien que tu jettes ailleurs. Ça fait 4 mois que vous ne vous êtes pas vu et franchement tu ne sais même plus de quoi est partie votre dernière dispute. Tu l’as seulement salué d’un geste de la main, un sourire à peine visible sur ton visage malmené. J’aime pas ce café. Tout le monde souris, tout le monde est heureux et ça, ça t’fais chier. J’espère que tu m’as commandé un chocolat liégeois. Tu n’aimes pas spécialement le café, le chocolat et sa douceur en chantilly, t’en raffoles bien plus, paradoxe à ton tempérament caféiné. Tu te décides enfin à regarder ses yeux, tes phalanges nerveuses qui continuent de tripoter ton cuir. Alors comme ça tétait je ne sais pas où ? Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Mar 17 Avr 2018 - 10:15
Invité

 
≈ ≈ ≈
I wanted to be a better brother, better son
to be a better adversary to the evil I have done
( @Levi Fawkes Underwood   )
crédit/ Polarize ✰ twenty one pilots

Un sourire discret mais pas des moins sincère s'affiche sur tes lèvres alors que la demoiselle franchit le seuil de la porte. tu roules des yeux à sa remarque, yeux que tu avais garder clos par la fatigue. toujours ta tête sur le siège, toujours tes pieds contre toi, tu ne serais pas là si ce n'était pas elle, non, tu serais rester chez toi dormir encore cinq bonnes heures, voir plus. « Tu râles déjà. » comme si tu n'avais pas l'habitude. ses cheveux été de nouveau long, tu te rappel d'avoir vu une coupe garçonnet et une teinture blonde peinante avec des racines noir, elle n'était plus vraiment comme dans tes souvenirs, même si dans ta tête elle seras toujours la petite brunette aux grands yeux qui décorer les murs avec ardeur dans ce domaine à Valence, bercer par l'odeur de la mer et de la paella. tu te redresses et fait un signe au serveurs, bien sur que tu avais déjà commander, mais tu attendais son arrivée avant de te faire servir. tu arques un sourcil en attendant sa question, elle devait avoir l'habitude d'une Zora volasse qui a toujours préféré la fuite à l'affrontement, alors tu hausses les épaules. « Avec mon meilleur ami, il a acheter un Van et il fait tout le Minessota en voiture pour prendre l'air. Je voulais pas le laisser tout seul, tu me connais. » Tu t'inquiètes toujours trop, toujours la maman, toujours celle qui veux tout porter sur ses épaules. c'est pour ça que tu es ici, avec elle, c'est pour ça que tu veux encore porter sa peine et partager ses douleurs. « Qu'est-ce qui te ronge ? » enfin, en ce moment, pas en générale, pas tout le temps, pas le idées noirs qui nous bouffent de l'intérieur, juste maintenant, pourquoi tu te renferme, pourquoi tu laisse tout couler, pourquoi tu laisses tomber? ton regards inquiet, yeux rouge, plisser, dans ses iris bleuté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Jeu 19 Avr 2018 - 16:25
Invité

 
≈ ≈ ≈
I wanted to be a better brother, better son
to be a better adversary to the evil I have done
( @Zora Fawkes Underwood   )
crédit/ Polarize ✰ twenty one pilots


Tu râles tout le temps, c’est une partie de toi, je dirais même que c’est seulement toi. Levi qui ne râle pas, elle est malade, elle va très mal c’est un signe de mort imminente contre lequel personne ne pourra lutter. Parce que t’es comme ça tu aimes exprimer ce que tu ressens, te plaindre, parfois juste parce que c’est quasiment mécanique, un réflexe. Parfois juste pour cacher que tu es heureuse, paradoxal. Tu as toujours fait ça, cacher ton bonheur, comme si tu n’y avait pas le droit, ça t’es interdit. On t’a pris cette liberté, on t’a obligée à devenir cette gamine chiante et jamais contente. À cause de cette image de démon, tu es l’enfant turbulent, celle pour qui on se demande c qu’on a fait au Bon Dieu pour mériter une gamine pareille. Du haut de tes vingt-trois ans, tu persistes à dorer cette fausse image qui dissimule tous ses tableaux de ta personnalité. Tu l’observes, Zora. Ses cheveux, ses traits fins que t’as toujours jalousés. Elle est belle, féminine, elle ce n’est pas la fille à qui ont dit qu’elle devrait être plus élégante. Elle fait un signe au serveur dont tu n’accordes aucun regard. Avec mon meilleur ami, il a acheté un Van et il fait tout le Minessota en voiture pour prendre l'air. Je voulais pas le laisser tout seul, tu me connais. Tu hoches la tête faisant mine de comprendre. Tirant un petit acquiescement d’entre tes lèvres dénudées de maquillage. Au fond, tu comprends, tu ferais pareil, facilement. Il suffirait d’une personne, une à qui tu tiens, beaucoup, bien trop, tu la suivrais jusqu’au bout du monde. Il te suffit d’un regard, des paroles qui prennent ton cœur. Tu es si fragile, si naïve. Tu as ces rêves d’amour et de liberté plein les yeux, tu as cette fatalité qui contraste, en même temps. Persuadée qu’à toi, ça n’arrivera jamais. J’comprends. Qu'est-ce qui te ronge ? Tu relèves tes yeux vers les siens, tes iris qui se plantent dans les siennes. Tu fais une chute, le vertige te prend le cœur, un coup de fouet sur cinq mots. Rassemblements de lettres qui prennent beaucoup plus de puissance tirée d’entre ses lèvres à elle. Tu es trop sensible, imprévisible. Ce qui te ronge. Ce que tu essayes d’oublier depuis quelques mois qui remonte à la surface, tu es gêné, tes joues tournent sur un rose pâle qui donne un peu de couleurs à ton visage fade. J’ai.. Le serveur arrive, plateau sur la pulpe de ses doigts. Il dépose la commande, ton chocolat liégeois. Il repart, tu as été coupé, dans ton élan, tu reprends respiration, difficile, comme si tu venais de courir un marathon sans même bouger un centimètre ton cul de là où tu es. Il est revenu. Elle sait de qui tu parles. Lui. Celui qui a hanté toutes vos discussions bien trop souvent. Lui, source récurrente de disputes entre vous deux. Tu poses ton poing violemment, assez pour faire trembler les tasses sur la table. Putain merde. Il est venu ici pour m’espionner ce fils de pute. Comme si tu réalisais. Elle ne va rien comprendre. Amyas, ton ex que tu as quitté, du moins, qui s’est barré trois auparavant, il est venu à boston pour t’espionner. Improbable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Jeu 19 Avr 2018 - 21:41
Invité

 
≈ ≈ ≈
I wanted to be a better brother, better son
to be a better adversary to the evil I have done
( @Levi Fawkes Underwood   )
crédit/ Polarize ✰ twenty one pilots

Est-ce qu’elle comprend vraiment ? t’en ai pas sure. est-ce qu’elle prend réellement conscience de tout ce que tu fais pour tout le monde ? pour Eloan, pour Seong, pour Elliot, pour Violet? Pour toutes ses personnes ronger par la fatigue et abimer par les années qui viennent te voir pour demander de l’aide? tu repenses à Ael, a son histoire horrible, a la manière dont tu as lâchement fuit pour ne plus jamais à affronter son regard. tu fermes de nouveaux les yeux, exerçant une légère pression de ton pouce et ton index sur tes deux paupières, quand les ouvres, le serveur à déjà poser les boissons sur la table, tu lui fais un signe de la main pour le remercier. ton attention se repose sur la blonde en face de toi, ses mots attire soudainement ton attention, tranchant et perçant comme un coup de poignard. « pardon? » il, tu sais de qui il s’agit. il, un démon, un être infâme et horrible qui n’a aucunement sa place dans cette société de merde. il, que la police refuse de voir comme un stalker sous prétexte qu’être sortit avec la victime ne fait pas de toi un danger pour cette personne. il, incontrôlable et bestiale comme un loup en chasse. tu fronces les sourcils. « depuis combien de temps tu le sait? » elle se cache, comme un lapin, dans son terrier, mais il devait savoir ou la trouver, comment la trouver; par qui passer; c’est un chasseur, il sait comment s’y prendre. « tu sais bien plus que ça pas vrai? » y avait autre chose, un autre truc, surement plus flippant que cet attarder mental qui avait décidé de revenir planquer. il avait le don pour les histoires tordue et tu sais jamais à quoi s’attendre avec lui. « j’espère qu’il a pas essayer de te parler ? et j’espère que t’as pas accepter comme une idiote? » pourquoi on avait l’impression que c’était toi la grande soeur ? toi la responsable, toi qui a soudainement pris conscience des choses ? zora la volace avait commencer à avoir une vie dite stable, un boulot de présidente de la LGBTQ+, un job à mi-temps, un appart, un copain, ou es partit la fille qui en savait même pas remplir son formulaire pour une carte de bibliothèque ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: