Partagez| .
I wont yield this time ♪ Andrew
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE LA CABOT HOUSE
avatar
BIZUT DE LA CABOT HOUSE
J'ai : 23 ans et je vis à : la Cabot House . J'ai posé mes affaires ici le : 13/04/2018 et depuis, j'ai posté : 123 messages et gagné : 166 dollars. Actuellement, je suis : en criminologie & droit et côté coeur, je suis : célibâtarde Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis celle que tu ne feras pas chier, mais qui t'envoûte immanquablement avec son sourire . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Romee Strijd ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Melocake , et un grand merci à : Shiya ✽ DC/TC : : Bambi (Barbara Palvin) + Poppy (Jlaw)

Message(#) Sam 14 Avr - 13:21
Lys n'avait pas encore de client au club et pouvait bénéficier d'une pause bien méritée. Autour d'un martini dry, secouant son cocktail d'un air plutôt absent, elle se mit à sourire au compliment du barmaid. Celui la tentait d'avoir son numéro depuis plusieurs semaines, sans y parvenir. Il fallait dire que la piquante blonde ne mélangeait jamais travail et vie privée, hors le responsable du bar faisait partie intégrante du club où elle bossait, soyons honnête. Pour autant, la jeune allemande répondait toujours à ses avances par un sourire amusé, ces dernières égayant certains moments de ses soirées. Mais cette pause risquait d'être courte durée lorsqu'elle vit l'hériter Koch pénétrer le club. Que flanquait-il là au juste ? La demoiselle lui lança plusieurs œillades sans s'approcher de lui pour autant. Sûrement aurait-il pu constituer un client intéressant mais Lys s'était promis de ne plus lui céder, en plus du fait qu'il n'ait sûrement jamais payé pour la chose, lui obtenant tout ce quil voulait d'un claquement de doigts... ce fut pourquoi, pour l'emmerder, elle se mit à rire légèrement plus fort avec le barman.
@Andrew T. Koch





- J'me la joue mélo, je drague les nuages, solo dans ma fête, c'est dommage... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE L'ELIOT HOUSE
avatar
BIZUT DE L'ELIOT HOUSE
Etats-Unis J'ai : 23 ans et je vis à : 23 ans . J'ai posé mes affaires ici le : 08/03/2018 et depuis, j'ai posté : 953 messages et gagné : 2463 dollars. Actuellement, je suis : Etudiant et côté coeur, je suis : Célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis hautain, imbus de ma personne, invivable et surtout que je ne suporte que les riches . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Alexander Ludwig ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Drew , et un grand merci à : DSR ✽ DC/TC : : Aucunes
Je suis l'ainé d'une famille de trois enfants, j'ai un frère et une sœur qui sont jumeaux et qui ont deux ans de moins que moi. ≈ Je suis né à Los Angeles, loin de là où travaillent mes parents. J'y ai toujours vécu encore une fois pour être le plus loin de là ou travaillent mes parents. Parents que je ne vois que le week-end, mais j'adore ça. ≈ Je suis très proche de mes jumeaux de frère et sœur, j'ai eu beaucoup de mal à trouver ma place, mais maintenant tout est bon. ≈ Je n'ai jamais travaillé de ma vie, pas de job étudiant, pas d'aide avec papa. Non j'ai de l'argent et je travaillerai quand je l'aurai décidé. ≈ J'ai énormément de prétention dans la vie, mon but ultime devenir le premier du classement FORBES. ≈ Avant Harvard je ne sortais pas beaucoup du quartier ou je vivais, sauf pour les cours. ≈ Je faist du football américains histoire de dire que je fais comme tout le monde, mais ce que j'aime le plus c'est la musculation et les sports individuels. ≈ Durant mes douzes premières années j'étais un enfant modèle, puis ensuite je suis devenu un peu hautain et gosse de riche. Comprenant que l'argent de mes parents me donnais des pouvoirs sur les autres. ≈ Dans mon quartier avec mes amis je me prenais pour un caïd, peinture, œufs des trucs de gamins pour des adolescents, loin des vrais caïds de la rue. ≈ J'ai fais ma première fois avec une femme de ménage et je l'ai faite renvoyer ensuite.


Son caractère ? Et bien il n'est pas forcement facile à vivre pour la plupart des gens. Oui avec ceux de son rang, surtout les Eliot et toutes autres personnes ayant de l'argent c'est un mec en or. Il est prêt à tout pour une amitié, il ne juge pas les gens du premier regard et laisse toujours une seconde chance. Bien sûr il n'est pas tendre non plus, quand on rate le coche pour la seconde fois alors là il est capable de vous tuer, il ne supporte pas l’échec chez lui et chez les autres non plus. Il n'est jamais réellement tombé amoureux, mais ne ferme pas la porte à ce sentiment qui l'attire de plus en plus. En attendant de trouver la bonne vous vous doutez bien qu'il papillonne à droite, à gauche, devant et derrière, il ne rate jamais une occasion de sauter sur une femme.
Pour ce qui est des gens qui n'ont pas d'argent, ils le perçoivent comme un mec odieux, imbus de lui même qui ne pense qu'au pognon. Rares sont les gens sans trop de revenus avec qui il s'entend, quand il s'entend avec eux c'est surement parce qu'il a trouvé chez eux un très bon fond, qu'il a malgré lui prit le temps de les connaître. Car oui on peut vite lui reprocher de juger sur la taille du porte et quand il est faible de ne pas prendre un instant pour faire connaissance.


Message(#) Dim 15 Avr - 1:31
Ce soir, soirée de semaine Andrew avait l'habitude de travailler tranquillement dans sa chambre pour un jour conquérir le monde comme minus et cortex dans le dessin animé, même si lui être l'homme le plus riche du classement FORBES lui suffit amplement. Mais non son père avait d'autres projets pour lui, ce père qui lui laissait libre accès à sa fortune sans jamais rien demander en contre partie avait besoin de lui aujourd'hui, enfin cette soirée . On avait beau être mardi soir, le moment où normalement Andrew se couche tôt et révise jusqu'à 22h30, on ne peut pas refuser quelque chose à son père adoré, encore moins quand il vous entretien grassement depuis que vous êtes né . Alors la nature de ce service par contre est d'une genre qui sort de l'ordinaire enfin surtout pour Andrew qui ne sort que très rarement des sentiers battus et qui est plutôt beau gosse.
Oui son père veut qu'il aille dans un club de strip-tease pour récupérer un client. Andrew n'est pas dupe, c'est une chose qui se fait beaucoup dans le monde des affaires. Au début vous êtes jeune et riche et vous pouvez avoir toutes les filles que vous voulez, si vous n'êtes pas beau ce n'est pas un soucis vous avez de l'argent et cela suffit totalement. Oui, mais en vieillissant vous devenez de moins en moins attirant, même avec beaucoup d'argent. Donc il est toujours bien vu de coucher avec de magnifiques jeunes femmes, mais tellement mal vu d'y aller seul. Si c'est lors d'une transaction que vous vous faites offrir une strip-teaseuse par la personne avec qui vous signez alors là, il n'y a rien de mal. Cette façon de faire Andrew trouve ça très risible, mais que voulez-vous, lui aussi va vieillir et lui aussi aura certainement recours à ça. Si ce n'est pas pour lui ce sera lors d'une transaction pour l'un de ses clients, il ne faut jamais être fermé aux nouvelles expériences. Même si soyons francs, dépenser de l'argent n'importe comment ça ne le dérange pas, payer pour coucher un peu plus.

Enfin bref, 20 heures, le jeune homme se prépare, comme à son habitude on ne sort pas n'importe comment. Direction le club de strip-tease de la ville, dans un bolide de couleur sombre pour ne pas que tout le monde le reconnaisse. Honte ? Non pas du tout, mais il pense surement à raison que des clients qui vont dans un club comme celui-ci demandent un peu de discrétion, chose qu'il ne connait pas forcement le beau blond.
Enfin arrivé devant le club, il se gare puis demande comment ça se passe à l’intérieur, si la personne qu'il vient chercher y est bien et si quelqu'un peut aller la chercher pour lui. Mais toutes ses réponses et demandes ne trouvent pas de réponse, il va donc devoir rentrer dans cet endroit. Ca n'a pas l'air trop sale, c'est un club de strip-tease pour riche donc bon il peut bien rentrer dans tomber sur une marre de capotes usagées.

A l’intérieur il fut a moitié surpris de voir au loin la belle Lys, une fille qu'il connait depuis plusieurs années. Sur le papier elle n'a rien pour lui plaire à part cette plastique parfaite et une gueule magnifique. Son caractère, son comportement ne plaise pas du tout au jeune homme, mais voilà le sexe a frappé à leur porte. Sans argent je tiens à le préciser, mais ils ont couchés ensemble un paquet de fois. Elle est bi avec un penchant pour les femmes, il ne supporte pas ça ne comprenant pas pourquoi. Ensemble ils font des étincelles de fou et pourtant depuis quelques semaines elle ne veut plus qui la touche, grand bien lui fasse...
A son arrivée elle n'avait pas pu s’empêcher de rire plus fort, comme pour faire croire qu'elle se faisait draguer, s'installant juste à coté d'elle sans même la regarder il s'adresse au barman « Elle éclate de rire à toutes vos blagues gratuitement ou même pour ça il faut la payer ? » dit-il léger sourire en coin avant d'enchainer « Un bourbon s'il vous plait et la même chose que ce qu'elle boit pour elle » Il n'en restait pas moins gentleman...
(c) sweet.lips


@" LYS A. ROSENWALD"




On dit de moi que prend les gens de hauts, que je me sens meilleur que tout le monde. Que je suis un gosse de riche qui n'a jamais rien fait pour avoir tout ce qu'il a, que je n'ai jamais connu la faim, la peur et encore moins le besoin. Que je traine uniquement avec les riches parce qu'en dehors de l'argent je ne sais pas de quoi parler.Ce n'est pas que je n'aime pas me mélanger, mais disons que les aigles ne volent pas avec les pigeons.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» Andrew Kirke (Gryffondor)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: City center-