::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

when nothing goes right... goes left ✩ (dimison)

Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t92709-louison-chamberlain-456-175-3931#3400963 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
En ligne
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 22 ans et je vis à : la mather house u know ? la crème de la crème . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 8393 messages et gagné : 1472 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et le soir, j'fais la gogo danseuse au nirvana et côté coeur, je suis : définitivement instable Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : soapflaws (avatar) ; solosands (sign)) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + madelyn byrde (ana de armas)
Louison Cora Chamberlain
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ sinon j’ai une collection monstrueuse de lunettes de soleil ✻ je hais le rap, ça me file la migraine ✻ je suis fière d’être française et il m’arrive souvent d’avoir le blues en pensant à mon pays du fromage et du saucisson ✻ j’ai la phobie des escalators ✻ j’ai toujours un rubik’s cube sur moi, ça me détends quand je pars en vrille ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je dévore beaucoup de romans entre toutes les péripéties de dingue qui m’arrivent ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ je fume beaucoup de cigarettes roulées, faute de pognon ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
bastien - l'aîné de la famille, le grand frère congelé octave - l'autre grand frère, le hippie farfelu. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. andy - la cousine trop sexy dont on ne connait rien. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. on a rompu il y a quelques jours, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer #idontknow. pluton - le dernier ex en date, j'suis incapable de devenir son ami, quand je le vois, tout m'explose à la figure. on a récemment remis le couvert en foutant en l'air nos couples respectifs, c'est plus fort que moi, je l'ai jamais oublié, il me fait craquer le swedish.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018.

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
maxence - l'ami de longue date. le mec parfait. dernièrement sexfriend durant l'été 2018, nous nous sommes éloignés lorsque je me suis mise en couple avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité.
+ serah, noalyne, sheryln, cassie, hugo, arizona, lidiya, enzo


i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.


†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†



(#) Mar 10 Avr - 19:05

≈ ≈ ≈
{ when nothing goes right... goes left }
crédit/ tumblr ✰ w/dimison

La tentation est forte. Deux écorchés vifs réunis autour d’un verre, ça peut rapidement se terminer en levrette dans les chiottes. Ton impulsivité t’a suffisamment joué de tour, tu dois te canaliser désormais. Apprends de tes erreurs passées un peu. « Purement sexuel ? J’suis jalouse, t’aurais pu m’appeler » Tu lui lances un clin d’oeil complice en pouffant de rire nerveusement. C’est vrai quoi, durant le Spring Break tout était possible. Si vous vous étiez croisés, peut être que vous auriez franchi ce cap. Tu préfères néanmoins changer de sujet pour neutraliser ces pensées salaces qui t’inondent. Tu décèles encore pas mal de colère chez Dimitri, notamment vis à vis d’Ezra, ainsi tu lui confies un plan totalement loufoque qui fini malheureusement par tomber à l’eau. « J’sais que j’suis tarée. Si je ne connaissais pas Carter par le passé ni Ezra, j’l’aurais vraiment fait » lui avoues-tu franchement. Mais bon, à quoi bon se venger ? Les sentiments sont incontrôlables parfois. Ezra n’a pas forcé la main à Carter. Ce serait du viol sinon. S’ils ont couché ensemble, c’est que l’envie était partagée. Haussant les épaules avec ta moue toute triste, tu demandes par la suite à ton ami s’il n’aurait pas quelque chose en rab pour se foutre à l’envers. Miraculeusement, il sort un petit sachet contenant de l’ecstasy. Tu lui fauches des mains et en avales un avant d’en faire passer un autre à Dimitri par un chaste baiser. Tu lis une certaine hésitation dans ses yeux avant qu’il ne se décide à l’ingurgiter. Tu te décides alors à l'encourager en applaudissant, à genoux sur la banquette comme une enfant. La confession qu’il te fait ensuite t’arrête net « Dis pas ça… » chuchotes-tu en enroulant tes doigts autour de son poignet « J’pourrais recommencer et on pourrait aussi s’en vouloir demain » lui adresses-tu en tordant ta bouche dans un coin « Allez, on va danser, j’connais un lieu où il y a des fêtes disons… underground » Tu t’approches de lui et plaques tes lèvres sur sa joue pour lui laisser une trace de ton rouge à lèvre framboise « Ça va augmenter le pouvoir de la drogue t’vas voir » Tu ris et sors du banc. Tu le fixes avec malice « Paies paaaaas, vite, couuuurs » murmures-tu entre tes mains en entonnoir entourant ta bouche. Tu sautilles dans l’allée du bar en te retournant vers Dimitri pour qu’il te suive à l’extérieur « Au pire j’appelle Liam viens ! » tu fais demi-tour et enfonces les portes de l’établissement en tapant un sprint sur le trottoir d’en face, prête à déverrouiller ta bagnole pour filer en vitesse.




what things ☩
je veux ton âme ou rien, te montrer mes seins. Lécher ta peau sale, même si c'est banal. Je te veux pour amant, au milieu des champs. Être antisociale, ou une femme fatale.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Lun 16 Avr - 23:29
Invité

WHEN NOTHING GOES RIGHT... GOES LEFT
feat. Dimison
" Si j'avais su, je t'aurais appelé directement... " Je dis cela avec un sourire amusé aux lèvres, mais j'aurais été capable de le faire. J'aurais été capable d'appeler Louison pour qu'on se voit et il se serait passé quelque chose ou pas. On n'en sait rien. Est-ce qu'on aurait réussit à aller plus loin ? Peut être ou peut être pas. J'ai réussis avec d'autres femmes mais Louison c'est spéciale. Elles étaient amies. Louison ce fut la troisième personne de notre plan à trois, c'est assez délicat comme situation, mais je n'aurais clairement pas dit non. Ca aurait été dingue de refuser et de la repousser. Déjà qu'on joue à un jeu dangeureux en ce moment. Mais heureusement je lui fais comprendre que rentrer dans le cabinet d'avocat d'Ezra ce n'est pas la bonne idée. Il y a sûrement de la sécurité et des vidéos. Donc rapidement on nous aurait identifié et arrêté. Enfin nous n'allons pas le faire, ça vaut mieux. La vengeance est un plat qui se mange froid. Il payera un jour pour ce qu'il a fait. Pour le moment c'est Carter qui paie, parce qu'il est hors de question qu'on se remette déjà ensemble. Je peux peut être lui pardonner, mais je n'oublie pas et puis je n'ai plus confiance. Donc il faut déjà réussir à reprendre confiance et après on verra ce que ça donne. Louison vient à m'embrasser pour me donner le petit cachet et je dois avouer avoir apprécié ces quelques petites secondes. " On pourrait... Peut être qu'on s'en voudrait pas... " Après tout y en a marre de souffrir dans cette histoire. Je souffre à cause de Carter et elle souffre à cause de Pluton. Enfin, je sais qu'il ne se passera rien entre nous deux. Bref, elle me propose de sortir de ce bar pour aller danser. Sauf qu'elle attrape mes mains pour me trainer avec elle, sans que je puisse payer. Hein ? Mais non je peux pas partir sans payer. Sauf qu'elle tient mes mains et je ne fais que la suivre, jusque l'autre côté du trottoir, près de sa voiture. " Je te jure que t'es complètement folle... " Sauf que je vois deux vigiles sortir du bar près à courir derrière les individus qui venaient de partir sans payer. Alors ni une ni deux, je me penche au dessus de Louison pour l'embrasser. Quand je relève le regard, ils ne sont plus là. " Y avait les types en face, et ça gêne toujours les gens de voir deux personnes s'embrasser et ça a permit de faire diversion. " J'ai fais ça innocentement.


© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t92709-louison-chamberlain-456-175-3931#3400963 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
En ligne
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 22 ans et je vis à : la mather house u know ? la crème de la crème . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 8393 messages et gagné : 1472 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et le soir, j'fais la gogo danseuse au nirvana et côté coeur, je suis : définitivement instable Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : soapflaws (avatar) ; solosands (sign)) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + madelyn byrde (ana de armas)
Louison Cora Chamberlain
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ sinon j’ai une collection monstrueuse de lunettes de soleil ✻ je hais le rap, ça me file la migraine ✻ je suis fière d’être française et il m’arrive souvent d’avoir le blues en pensant à mon pays du fromage et du saucisson ✻ j’ai la phobie des escalators ✻ j’ai toujours un rubik’s cube sur moi, ça me détends quand je pars en vrille ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je dévore beaucoup de romans entre toutes les péripéties de dingue qui m’arrivent ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ je fume beaucoup de cigarettes roulées, faute de pognon ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
bastien - l'aîné de la famille, le grand frère congelé octave - l'autre grand frère, le hippie farfelu. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. andy - la cousine trop sexy dont on ne connait rien. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. on a rompu il y a quelques jours, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer #idontknow. pluton - le dernier ex en date, j'suis incapable de devenir son ami, quand je le vois, tout m'explose à la figure. on a récemment remis le couvert en foutant en l'air nos couples respectifs, c'est plus fort que moi, je l'ai jamais oublié, il me fait craquer le swedish.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018.

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
maxence - l'ami de longue date. le mec parfait. dernièrement sexfriend durant l'été 2018, nous nous sommes éloignés lorsque je me suis mise en couple avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité.
+ serah, noalyne, sheryln, cassie, hugo, arizona, lidiya, enzo


i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.


†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†



(#) Mer 18 Avr - 16:35

≈ ≈ ≈
{ when nothing goes right... goes left }
crédit/ tumblr ✰ w/dimison

L’ecstasy est dans ton estomac. Il ne te reste qu’une poignée de minutes avant que tu commences à délirer. Le temps est compté. Merde, t’aurais jamais dû rencontrer le mec le plus bousillé que tu connais pour te rejoindre ce soir, alors que tu es dans un moment de faiblesse. « Tu t’en voudrais à coup sûr, je le sais, je commence à te connaître » lui réponds-tu en tordant ta bouche. Bah oui, il n’a qu’un prénom en tête, dans le coeur, dans la teub. Alors tu préfères largement mettre de l’action dans votre rendez-vous pour rompre cette ambiguïté qui s’infiltre entre vous. Tu attrapes alors le brun pour l’extraire de la banquette et surtout du bar sans payer. Ptin, Papy fait de la résistance. Tu tires donc plus fort sur son bras pour l’entraîner dans ton délit. Tu le sors péniblement de l’établissement en l’amenant sur le trottoir opposé, le souffle saccadé et le sourire aux lèvres. « Je sais et c’est pour ça qu’on m’aime en général » rajoutes-tu en freinant ta course lorsque deux hommes baraqués enfoncent les portes du bar pour probablement vous coursez. Figée sur le trottoir, Dimitri gobe ta bouche sans que tu ne piges ce qu’il t’arrive. Tu te laisses embrasser, les yeux exorbités jusqu’à ce qu’il décide de rompre le baiser. « Wouah, t’as un bac +18 en diversion, j’savais pas » Bien sûr ouais, c’est juste pour ne pas vous faire attraper qu’il a tenté ce rapprochement. Mh. Suspect hein. « T’as les lèvres toutes douces comme la peau d’un bébé, j’adore et tu sens trop bon des cheveux, genre la noix de coco, j’pourrais faire l’amour à ta tête. T'imagine le truc » Oh non, on dirait que votre sprint a accéléré l’effet de la drogue. « Tu conduis ? C’est à deux pâtés de maisons la fiesta, je suis ton guide, dépêche avant que tu te sentes paniquer à cause du cacheton » Toute excitée, tu lui jettes les clés de ton 4x4 au visage, bien décidée à prendre un peu de risques ce soir « Chut. Tais toi, ne me dis pas que tu as ton chauffeur quelque part, sois maître de ton destin un peu » lui lances-tu en pénétrant dans ta voiture, le coeur à mille à l’heure.




what things ☩
je veux ton âme ou rien, te montrer mes seins. Lécher ta peau sale, même si c'est banal. Je te veux pour amant, au milieu des champs. Être antisociale, ou une femme fatale.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 1 Mai - 18:40
Invité

WHEN NOTHING GOES RIGHT... GOES LEFT
feat. Dimison
" Je m0en veux pas d'avoir couché avec ces filles au Spring Break. " Bien au contraire et si c'était à refaire, je le refairais sans aucune hésitation. Certes, ça a été compliqué de se mettre en tête que je vais coucher avec une autre femme que Carter, mais je l'ai fais et maintenant ça ne me dérange absolument plus. Elle couche bien avec Ezra, et bien moi je veux coucher avec d'autres filles aussi. Après je sais que coucher avec Louison, ça serait bien différent que de coucher avec une inconnue rencontrée sur Tinder. Je le sais, mais j'assumerais les conséquences. Enfin de toute façon elle aime ce Pluton, donc je sais qu'il se ne passera rien entre nous deux. En attendant elle me tire par le bras pour qu'on puisse partir sans payer du bar. Ca ne me ressemble absolument pas. Je serais bien capable demain de venir pour payer la note pour éviter qu'on ait des problèmes par la suite. Donc on court jusqu'à les semer. Sauf que c'est compliqué, surtout avec l'alcool et avec le cachet de drogue qu'on vient de prendre. Et pour faire diversion, je décide de venir l'embrasser. Ca marche, les gars passent leur chemin pour tenter de nous retrouver un peu plus loin. " C'est ce qu'ils font dans les films. " Oui et ça c'est vrai par contre. Je ne peux m'empêcher de pouffer de rire quand elle parle de faire l'amour à ma tête. " Il te faudrait un sacré trou pour faire l'amour à ma tête... " Je n'ai absolument pas l'esprit pervers. Absolument pas. C'est horrible quand même. Sauf que la suite me plaît moins. Elle me lance ses clefs de voiture. Je ne suis absolument pas confiant pour faire ça. " Je peux pas conduire dans cet état. " Et là c'est comme-ci l'effet du cachet s'arrêtait direct. La dernière fois que j'ai conduis avec ce cachet dans le sang, j'ai eu un grave accident, et j'ai été dans le coma pendant plusieurs jours et j'ai même failli mourir sans Ashleigh. " La dernière fois que j'ai voulu être maître de mon destin, j'ai finis dans un lit d'hôpital, donc on y va à pied. " Une fois ça m'a suffit en réalité. Je n'ai pas envie de revivre la même chose.


© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: