::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

when nothing goes right... goes left ✩ (dimison)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t98992-louison-chamberlain-456-175-3931#3628241 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
En ligne
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 10311 messages et gagné : 4412 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : HOODWINK (avatar) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (t. palmer)

LOUISON CORA CHAMBERLAIN
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ nouveau tatouage réalisé en octobre 2018 : un nénuphar entre mes omoplates, une référence de mon couple avec pluton ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 aujourd'hui 》
pluton - tout a commencé un quatorze février, jour de la saint valentin. il est entré brusquement dans ma vie et depuis ce jour, il n'en est plus jamais ressorti. je refuse de croire que je l'ai rencontré par hasard, c'est pas possible. combien de fois on s'est déchiré ? combien de fois on s'est aussi retrouvé ? lui et moi, on est inséparable. symbiose parfaite. aujourd'hui, après de multiples galères, on est officiellement ensemble pour la troisième fois. depuis notre rencontre, il m'accompagne dans chacune de mes pensées et je ne me vois plus vivre sans lui. c'est le suédois de mon coeur, je voudrais pouvoir l'aimer toute ma vie. ce sera toujours lui, c'est inexplicable. je resterais amoureuse de lui, de nous, de nos parties de nénuphar et de tulipe. notre credo : you and me against the world. ouais, on a peu de fans.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui.

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya une excellente amie, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère. malaki premier amoureux. premier baiser. première histoire inachevée. j'étais pas plus haute que trois pommes et il a su ravager mon petit coeur d'gosse. je l'ai jamais oublié. la distance nous a éloigné, le temps nous a abîmé, mais j'ai gardé toute une boite de souvenirs, de lettres et de dessins qu'on avait pu s'envoyer après notre séparation forcée. malaki est sacré. malaki est une de mes faiblesses.

《 sexlist 》 :
name - écrire ici.


i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
camila - l'ex-femme de pluton. ma plus grande menace pour mon couple. c'est une fille que je n'arrive pas à cerner et dont je préfère me tenir loin.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Dim 1 Avr 2018 - 18:09

≈ ≈ ≈
{ when nothing goes right... goes left }
crédit/ tumblr ✰ w/dimison

Assise devant ta coiffeuse, tu brosses ta chevelure blonde en regardant ton reflet bien morne. Tu attrapes deux rubans et décides de te faire deux couettes pour te rajeunir un peu et égayer cette tronche que tu tires. Tu te féminises peu à peu, ajoutant mascara, blush et rouges à lèvres. Ta mine est enfin plus fraîche et radieuse. Pour couronner le tout, tu étires ta bouche en un large sourire pour faire disparaître cette grimace qui ne te convient absolument pas. Voilà, c’est bien mieux, la Chamberlain dans toute sa splendeur est de retour. Ce soir, tu as décidé de sortir pour rencontrer Dimitri. Cela fait un bout de temps que vous ne vous êtes pas vus, il commence à te manquer et malgré son nom de famille qui te vaut certains ennuis en ce moment, tu as hâte de le retrouver. « Suzy si tu es là, j’sors ! À toute à l’heure chérie ! » tu refermes la porte derrière toi, enfilant à l’extérieur ton blouson en cuir sur ta petite robe noire, un indémodable. Tu sors les clés de ta voiture et pénètres à l’intérieur une fois à hauteur de la portière. Allez, direction le Drink, pour saluer ton ami Liam et découvrir enfin ce qu’il a fait de ce bar que son père lui a acheté. Drôle de cadeau pour un étudiant. Sur le chemin, tu allumes ton poste et tombes sur la chanson qu’il ne fallait pas que tu tombes. Tu te sens emportée par une vague d’émotions, une larme s’enfuit. Tu l’essuies d’un revers de main et te maltraites un peu plus en écoutant la musique jusqu’au bout. Pluton. Il te manque. Heureusement, tu perçois rapidement la fin du chemin. Dans quelques minutes à peine, tu n’auras plus à être face à toi même. Tu te gares sur le parking près du bar, tu vérifies que ton maquillage ne se barre pas en couille et tu t’extirpes de la bagnole pour retrouver l’intérieur de l'établissement. Tu balaies l’endroit du regard en cherchant tout d’abord Liam. Mais pas de Dunster en ligne de mire. Peut être qu’il est occupé en backstage avec une serveuse ? Erk, tu ne veux pas savoir. Tes prunelles se figent subitement sur le dos de Dimitri, déjà accoudé au comptoir. Tu souris et t’approches du jeune homme en catimini avant de bondir sur lui pour t’accrocher à ses épaules « Bouuuuuh » T’exploses de rire et approches ta bouille de la sienne pour déposer un baiser sur sa joue « J’suis là, enfin, applaudis la star, allez ! Un peu plus d’engouement non mais oh !!! » Bien que tu sois toi-même au fond du trou, pas question de jouer les déprimés ce soir. Dimitri doit te sauver, et tu dois aussi le sauver. Tu secoues alors le beau brun et tapes sur sa main pour le réveiller « Alors comme ça tu dors à la maison ce soir ? Tu sais que cette fois-ci la chambre d'invités est prise ? »

@Dimitri A. M-Wildingham




- - Let me out, I'm trapped in a blur, Started out the way I wanted but it's weird now. Let me out, I'm lost in the words, Too much in my head, I shoulda seen the bad sides.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Dim 1 Avr 2018 - 23:42
Invité

WHEN NOTHING GOES RIGHT... GOES LEFT
feat. Dimison
J'en peux plus. Clairement j'étouffe dans cette relation avec Carter. Je n'y arrive pas. Je n'arrive pas à faire semblant. Je n'y arrive juste plus. On dort séparément et je n'en dors pas la nuit. Je n'y arrive pas. Cette histoire me trotte trop en temps et je joue au mec fort. Sauf ce soir, je ne vais pas réussir. Louison est venu me parler de Pluton et ça s'est terminé en une sortie au bar. Ca va nous faire du bien je pense. Beaucoup de bien. J'ai envie de boire, de me mettre complètement à l'envers. J'espère que Louison est forte pour pouvoir me porter jusqu'à l'appartement. Surtout que je suis crevé. Je suis mort de fatigue et je bosse sans arrêt. Je rentre tard, je mange, je dors et je retourne au boulot. Moins je vois Carter et mieux je me porte pour le moment. Surtout que dernièrement elle m'a demandé de m'occuper de jeter un sachet de drogue. Et je ne l'ai pas fais. Je l'ai gardé sur moi. Je ne comprends même pas pourquoi elle m'a demandé une telle chose. A croire qu'elle a oublié qu'il y a bientôt un an, j'en étais complètement accro. Donc oui j'ai gardé le sachet sur moi, parce que moi aussi j'ai envie d'en prendre. Et ce qui me retiens c'est bien l'état dans lequel j'ai finis au mois de juin. Enfin pour le moment je n'y ait pas touché et je me contente d'aller au bar que Louison m'a indiqué. J'au juste pris le temps de retirer ma cravate. Je porte encore mon costume, mais tant pis. J'entre dans le bar et je m'installe directement au comptoir. Je commence par commander une bière. Louison ne m'en voudra pas de commencer sans elle et puis elle ne va pas tarder. A peine ma bière posé sur le comptoir, Louison finit par arriver, me faisant sourire. Oui ça va faire du bien je pense. " La star ? Carrément ? " Je rigole pour ensuite l'applaudir. A peine arrivé et elle me fait déjà rire, c'est déjà un bon début. Je bois une grosse gorgée de ma bière pour ensuite appeler le serveur pour qu'il puisse prendre la commande de Louison. " Donc on va dormir ensemble ? C'est risqué. " J'en rigole alors que je sais que je ne tenterais rien. L'envie sera sûrement là, mais je n'ai même pas la tête à coucher avec des filles. " Ce soir les prénoms de Carter et Pluton sont bannis. " Et c'est la meilleure des solutions.


© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t98992-louison-chamberlain-456-175-3931#3628241 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
En ligne
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 10311 messages et gagné : 4412 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : HOODWINK (avatar) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (t. palmer)

LOUISON CORA CHAMBERLAIN
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ nouveau tatouage réalisé en octobre 2018 : un nénuphar entre mes omoplates, une référence de mon couple avec pluton ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 aujourd'hui 》
pluton - tout a commencé un quatorze février, jour de la saint valentin. il est entré brusquement dans ma vie et depuis ce jour, il n'en est plus jamais ressorti. je refuse de croire que je l'ai rencontré par hasard, c'est pas possible. combien de fois on s'est déchiré ? combien de fois on s'est aussi retrouvé ? lui et moi, on est inséparable. symbiose parfaite. aujourd'hui, après de multiples galères, on est officiellement ensemble pour la troisième fois. depuis notre rencontre, il m'accompagne dans chacune de mes pensées et je ne me vois plus vivre sans lui. c'est le suédois de mon coeur, je voudrais pouvoir l'aimer toute ma vie. ce sera toujours lui, c'est inexplicable. je resterais amoureuse de lui, de nous, de nos parties de nénuphar et de tulipe. notre credo : you and me against the world. ouais, on a peu de fans.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui.

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya une excellente amie, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère. malaki premier amoureux. premier baiser. première histoire inachevée. j'étais pas plus haute que trois pommes et il a su ravager mon petit coeur d'gosse. je l'ai jamais oublié. la distance nous a éloigné, le temps nous a abîmé, mais j'ai gardé toute une boite de souvenirs, de lettres et de dessins qu'on avait pu s'envoyer après notre séparation forcée. malaki est sacré. malaki est une de mes faiblesses.

《 sexlist 》 :
name - écrire ici.


i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
camila - l'ex-femme de pluton. ma plus grande menace pour mon couple. c'est une fille que je n'arrive pas à cerner et dont je préfère me tenir loin.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Lun 2 Avr 2018 - 14:02

≈ ≈ ≈
{ when nothing goes right... goes left }
crédit/ tumblr ✰ w/dimison

Tu te pointes enfin au lieu de rendez-vous, tentant de faire bonne figure compte tenu de la circonstance. Dimitri est toujours aussi élégant, légèrement débraillé après une longue journée de boulot. Tu fais ton entrée en tentant de le remuer et de le faire sourire. Combien de temps va-t-il devoir souffrir ? Le temps que Carter lui rouvre ses bras ? Est-ce que cela va de nouveau arriver un jour ? Comment va-t-elle d’ailleurs ? Le beau brun finit par t’applaudir sur demande, tu tournes sur toi même et l’avertis très vite de la nuit que vous risquez de passer côte à côte si jamais il ne désire pas rentrer chez lui « Risqué ? Ouais, t’as raison. Nous deux sous la même couette, dans les mêmes draps, ça va être chaud » Tu ris de bon coeur et t’installes sur ton tabouret. Tu commandes un verre au barman hélé par Dimitri et reportes automatiquement ton attention sur ce dernier « Tu en es sûr ? Tu ne veux pas qu’on vide notre sac avant et après on les enterre ? » Ton cocktail arrive enfin entre tes mains. Tu bois une première gorgée et frissonnes, le gars n’y est pas allé de main morte avec l’alcool « Fin, je crois que personnellement, il n’y a pas grand chose à dire. Je me suis plantée. C’est tout.  » Tu hausses tes épaules et lèches tes lèvres sucrées « Demain je le vois, je te tiendrais au courant, je me fais pas trop d’espoir, il a l’air lié pour la vie à ta soeur et inversement, ce n’est pas viable. Ça me saoule parce qu’on accrochait bien t’vois. Excuse moi, il fallait que j’en parle à quelqu’un, je commençais à étouffer. Je me sens à l’aise avec toi quand j’ai besoin de parler, c’est inexplicable » C’est vrai que Dimitri est une bonne épaule sur laquelle pleurer. Il est plutôt franc et doué pour te réconforter. « Bon dis donc, c’est quand la dernière fois que tu as mis un jean et un sweat-shirt ? Tu fais déjà vieux alors que tu n'es encore qu'un gamin, c'est tellement triste Dimi... » Tu secoues ta tête et pivotes vers lui pour faire sauter deux ou trois boutons de sa chemise « C’est déjà mieux, mais ce costard est trop guindé, tu me laisserais te relooker ? » lui demandes-tu avec un air diablotin fixé à ta frimousse.




- - Let me out, I'm trapped in a blur, Started out the way I wanted but it's weird now. Let me out, I'm lost in the words, Too much in my head, I shoulda seen the bad sides.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Lun 2 Avr 2018 - 14:33
Invité

WHEN NOTHING GOES RIGHT... GOES LEFT
feat. Dimison
Je ne peux m'empêcher de rire quand Louison me dit qu'en effet ça peut être risqué qu'on partage le même lit et la même couette. On l'a déjà fait une fois en quelque sorte. Sauf que la dernière fois il y avait Carter entre nous deux. Et oui quelque part, sans Carter dans ma vie, j'aurais pu craquer pour Louison. Je le sais bien. On aurait pu craquer la dernière fois dans la voiture quand je suis tombé sur elle. On était à deux doigts de craquer. Et même avec de l'alcool et de la drogue dans le sang, on a réussit à se retenir, parce que on savait que ça tournerait mal. " Et à moitié nu. " Oui parce qu'elle ne croit quand même pas que je vais dormir habillé. Je dors en boxer, donc ce soir je n'y ferait pas exception. On va dormir ensemble et à moitié nu. Je ne sais pas si c'est bonne idée qu'on vide nos sacs. Parce que ça va encore me faire plaisir. Je joue peut être le mec fort, mais quand il s'agit de Carter, je ne le suis pas. Mais je l'écoute me parler de Pluton et je passe ma main sur la sienne. " Je suis désolé Louison, t'avais l'air bien avec lui et si vous aviez décidé d'arrêter les capotes c'est pas rien. " C'est une grande étape dans un couple. Ca montre la confiance qu'il y a entre les deux personnes. On l'a fait aussi avec Carter, sauf qu'elle n'a pas hésité à le faire sans capote avec Ezra. " Tu sais que je n'ai pas le choix que de porter ce type de vêtements pour le boulot ? " Et elle a de la chance j'ai retiré ma cravate avant de venir ici. Je remarque une table se libérer. " Viens. " On sera mieux que accoudé au bar. J'attrape ma bière et sa main pour l'attirer avec moi sur la banquette. " J'aurais aimé me tromper avec Pluton... Mais j'espère que ça pourra s'arranger entre vous deux... Ca me rendra un peu heureux dans mon malheur. " Je termine ma bière cul sec, pour ensuite pouvoir en recommander un. " Je suis sûr qu'elle continue de le voir... On est partit à Montreal, c'était parfait... Et deux jours après, elle me dit qu'il faut qu'on soit seulement ami, qu'elle veut plus se remettre en couple... "


© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t98992-louison-chamberlain-456-175-3931#3628241 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
En ligne
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 10311 messages et gagné : 4412 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : HOODWINK (avatar) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (t. palmer)

LOUISON CORA CHAMBERLAIN
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ nouveau tatouage réalisé en octobre 2018 : un nénuphar entre mes omoplates, une référence de mon couple avec pluton ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 aujourd'hui 》
pluton - tout a commencé un quatorze février, jour de la saint valentin. il est entré brusquement dans ma vie et depuis ce jour, il n'en est plus jamais ressorti. je refuse de croire que je l'ai rencontré par hasard, c'est pas possible. combien de fois on s'est déchiré ? combien de fois on s'est aussi retrouvé ? lui et moi, on est inséparable. symbiose parfaite. aujourd'hui, après de multiples galères, on est officiellement ensemble pour la troisième fois. depuis notre rencontre, il m'accompagne dans chacune de mes pensées et je ne me vois plus vivre sans lui. c'est le suédois de mon coeur, je voudrais pouvoir l'aimer toute ma vie. ce sera toujours lui, c'est inexplicable. je resterais amoureuse de lui, de nous, de nos parties de nénuphar et de tulipe. notre credo : you and me against the world. ouais, on a peu de fans.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui.

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya une excellente amie, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère. malaki premier amoureux. premier baiser. première histoire inachevée. j'étais pas plus haute que trois pommes et il a su ravager mon petit coeur d'gosse. je l'ai jamais oublié. la distance nous a éloigné, le temps nous a abîmé, mais j'ai gardé toute une boite de souvenirs, de lettres et de dessins qu'on avait pu s'envoyer après notre séparation forcée. malaki est sacré. malaki est une de mes faiblesses.

《 sexlist 》 :
name - écrire ici.


i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
camila - l'ex-femme de pluton. ma plus grande menace pour mon couple. c'est une fille que je n'arrive pas à cerner et dont je préfère me tenir loin.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Lun 2 Avr 2018 - 16:49

≈ ≈ ≈
{ when nothing goes right... goes left }
crédit/ tumblr ✰ w/dimison

Ce soir, tu comptes bien te bourrer la tronche aux côtés de Dimitri, t’espères tout de même que tu pourras contrôler tes pulsions quand arrivera l’heure du coucher. Vous avez déjà baisé ensemble, mais jamais… seuls. L’ombre de Carter plane toujours au dessus de ta tête, bien que tu n’aies plus de nouvelles de la jeune femme. En parlant de cette nuit que vous alliez passer ensemble, Dimitri complète  tes propos en rajoutant davantage d’ambiguité. Tu rougis et envoies le dos de ta main dans son torse « À moitié nu ? Nan nan, tu mettras une combi de ski, je ne veux pas être tentée par ton ver de terre » Tu te fends la poire et éteins ton rire quand Dimitri énonce le prénom des deux personnes vous tourmentant ces derniers temps. Avant de ne plus les évoquer, tu as toutefois besoin de te livrer au jeune homme. Tu veux au moins te dégager de tes pensées lancinantes. Dimitri t’apporte le réconfort qu’il te faut tout en t’amusant avec ses réflexions « Tu penses toujours qu’au sexe toi. » Faire ces tests à l'hôpital ne t’avait pas mis la puce à l’oreille sur la sériosité de votre couple. Tu croyais que c’était uniquement pour l’aspect « plaisir » de vos ébats. Changeant brusquement de sujet, tu t’attaques aux vêtements du brun en le taquinant « Tu devrais imposer un autre style, t’as pas besoin d’être tiré à quatre épingles pour commander… » Dimitri aperçoit une table se libérer, tu te lèves avec ton cocktail et le suis pour t’asseoir à ses côtés sur une banquette en cuir. Votre discussion reprend et bifurque de Pluton à Carter, un tour chacun. « Sauf que tu ne peux pas le blairer Pluton, alors pourquoi tu ne préfères pas que cela ne s’arrange pas ? Et pis j’veux pas que tu sois malheureux, ça me gave » Tu râles et tapes du poing sur la table. Vos verres vibrent. Ton cocktail manque de déborder par le tsunami créé à la surface. « Montreal ? Pour un voyage en amoureux ? Vous avez fait han han ? Quand tu dis qu’elle continue de le voir, tu parles d’Ezra ? Désolée, ça fait beaucoup de question, je me mets à jour… » Tu profites de cette suite d’interrogations pour avaler l’intégralité de ta boisson. Quand une serveuse passe près de toi, tu l’arrêtes et en commandes un autre, plus fort. Une idée débile trotte dans ta tête tout à coup, mais si ça peut au moins libérer ponctuellement Dimitri de sa douleur « J’ai un sombre projet qui me vient à l’esprit Dimi… »




- - Let me out, I'm trapped in a blur, Started out the way I wanted but it's weird now. Let me out, I'm lost in the words, Too much in my head, I shoulda seen the bad sides.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Lun 2 Avr 2018 - 17:25
Invité

WHEN NOTHING GOES RIGHT... GOES LEFT
feat. Dimison
" Non c'est pas possible, je dors en boxer et c'est tout. " Et puis elle vient vraiment de traiter mon sexe de ver de terre ? Pourtant elle l'a déjà vu et elle sait que je n'ai pas un ver de terre, bien au contraire même. Enfin on ne va pas disserter pendant des heures sur l'apparence et la taille de mon sexe. Je rigole aux paroles de la jeune femme. Non je ne pense pas que au sexe, c'est juste que pour moi le fait d'arrêter les préservatifs, c'est parce qu'il y a une grande confiance dans le couple. On l'a fait avec Carter. C'était important pour moi. Il fallait qu'on passe par faire des tests avant de pouvoir le faire sans protection. Enfin du moins c'est dans mon esprit comme ça. " C'est pas que du sexe, c'est aussi de la confiance. " De mon point de vue en tout cas. Je savais que Carter se protégeait en prenant la pilule. Je laisse Louison s'occuper de ma chemise, alors qu'elle veut que je change de style vestimentaire. " Peut être, mais j'ai pas le choix et tu trouves pas que ça me rend sexy ? " Carter me trouve sexy dans cette tenue, peut être parce que Ezra se balade comme ça étant donné que Monsieur est un grand avocat. Il est beaucoup plus mature que moi. Enfin faut vraiment que j'arrête de penser à lui, parce que ça a tendance à me rendre dingue. " Tu mérites d'être heureuse Louison. " C'est tout aussi simple que ça. Et puis je ne supporte pas la voir dans cet état là. Après oui je n'aime pas Pluton, et j'espère qu'il aura fait un choix, parce que je ne le laisserais pas faire souffrir la jeune femme. Il a déjà fait souffrir ma soeur, je ne veux pas qu'il recommence avec Louison. " Non on a rien fait, ça me ferait que donner de l'espoir pour peut être rien... Et oui je parle d'Ezra, elle l'aime après tout... Je suis carrément trop con de rester auprès d'elle alors qu'elle en aime un autre. " Je n'ai plus envie d'en parler, la serveuse revient avec mon autre bière alors que Louison se recommande une boisson. " Dit moi tout Chamberlain, m'eme si je crains le pire. "


© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t98992-louison-chamberlain-456-175-3931#3628241 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
En ligne
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 10311 messages et gagné : 4412 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : HOODWINK (avatar) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (t. palmer)

LOUISON CORA CHAMBERLAIN
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ nouveau tatouage réalisé en octobre 2018 : un nénuphar entre mes omoplates, une référence de mon couple avec pluton ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 aujourd'hui 》
pluton - tout a commencé un quatorze février, jour de la saint valentin. il est entré brusquement dans ma vie et depuis ce jour, il n'en est plus jamais ressorti. je refuse de croire que je l'ai rencontré par hasard, c'est pas possible. combien de fois on s'est déchiré ? combien de fois on s'est aussi retrouvé ? lui et moi, on est inséparable. symbiose parfaite. aujourd'hui, après de multiples galères, on est officiellement ensemble pour la troisième fois. depuis notre rencontre, il m'accompagne dans chacune de mes pensées et je ne me vois plus vivre sans lui. c'est le suédois de mon coeur, je voudrais pouvoir l'aimer toute ma vie. ce sera toujours lui, c'est inexplicable. je resterais amoureuse de lui, de nous, de nos parties de nénuphar et de tulipe. notre credo : you and me against the world. ouais, on a peu de fans.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui.

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya une excellente amie, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère. malaki premier amoureux. premier baiser. première histoire inachevée. j'étais pas plus haute que trois pommes et il a su ravager mon petit coeur d'gosse. je l'ai jamais oublié. la distance nous a éloigné, le temps nous a abîmé, mais j'ai gardé toute une boite de souvenirs, de lettres et de dessins qu'on avait pu s'envoyer après notre séparation forcée. malaki est sacré. malaki est une de mes faiblesses.

《 sexlist 》 :
name - écrire ici.


i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
camila - l'ex-femme de pluton. ma plus grande menace pour mon couple. c'est une fille que je n'arrive pas à cerner et dont je préfère me tenir loin.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Mar 3 Avr 2018 - 15:55

≈ ≈ ≈
{ when nothing goes right... goes left }
crédit/ tumblr ✰ w/dimison

La nuit s’annonce risquée. Tu feras tout de même avec les exigences de Monsieur Wildingham, bien que cela s’annonce dangereux. Dimitri t’expose ensuite sa vision des choses sur le fait de stopper les préservatifs et tu t'interroges. Est-ce que tu fais confiance à Pluton ? Est-ce que si votre histoire venait à redémarrer par magie, tu abandonnerais définitivement les capotes ? Et merde, tu ne préfères pas y songer pour l’instant. Au contraire, tu penses plutôt qu’il va falloir te remettre en selle et ça, c’est blasant. « Ouais ouais… » Tu préfères davantage triturer la chemise du brun qui l’étrangle. Son code vestimentaire est strict, c’est ennuyant pour un garçon de son âge, pauvre chou. « T’es tout le temps sexy, surtout tout nu. Mais j’préfère les gars débraillés perso, donc tu sais quoi faire si tu veux me séduire maintenant. Sois décontracté et pourri » Tu lui lances un clin d’oeil taquin et pouffes de rire. Tu migres ensuite vers une table du bar en poursuivant ta discussion avec l’ancien Eliot. Le sujet Pluton est clos, vous passez à celui de Carter. La jeune femme te manque, mais depuis qu’elle t’a écarté de sa vie, tu as un petit peu de rancoeur envers elle. En même temps, elle a sûrement bien fait de t'éloigner, t’es aussi néfaste qu’elle. « Dimitri, t’es trop bon trop con ouais. Tu t’intoxiques là. Tu ne devrais qu’apparaître pour les moments forts de sa grossesse et demander la garde partagée à la naissance… Si tu sais qu’elle l’aime, stop l’hémorragie, il y a pleins de filles qui voudraient avoir une place dans ton coeur et qui ne le tortureraient pas de cette façon… » Sérieux, si un homme était autant à tes pieds, tu serais la plus heureuse des femmes. Subitement, une idée traverse ta tête de blonde « Mh, non, c’est gamin… Juste que les locaux d’Ezra ne sont pas loin… On aurait pu taguer les murs, un truc tout débile pour soulager ta colère. Ce serait plus symbolique qu'autre chose. » Tu t’esclaffes et poses ta tête sur son épaule « Je n’ai que des mauvaises idées… Oh et il te reste de l’herbe de la dernière fois ? J’ai tout grillé et j’arrive plus à contacter mon dealer, j’crois qu’il est mort ce con. »  




- - Let me out, I'm trapped in a blur, Started out the way I wanted but it's weird now. Let me out, I'm lost in the words, Too much in my head, I shoulda seen the bad sides.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Mar 3 Avr 2018 - 22:52
Invité

WHEN NOTHING GOES RIGHT... GOES LEFT
feat. Dimison
Louison trouve que je devrais m'habiller différemment. Peut être oui, mais quand on est en contact avec les investisseurs de sa boîte, on n'a pas trop le choix. Je dois rester en costume. Moi aussi je me préfère casual, comme on dit dans le monde du travail, sauf que quand j'ai des réunions, j'ai une image à tenir. Je suis quand même le président directeur général de l'énorme chaîne luxueuse Marriott International. Donc quand je rencontre les investisseurs, je n'ai pas le choix. Après en soit, si je n'ai aucune réunions, je pourrais venir plus casual (putain je trouve pas le mot en français), mais c'est une habitude d'être comme ça au boulot. " Bah c'est parfait, ce soir je serais à moitié nu. " Je rigole en la regardant. C'est plus drôle de parler de ça plutôt que de Pluton ou même de Carter comme c'est le cas actuellement. Le sujet Pluton est clôt et maintenant c'est au tour de Carter et clairement comme Louison le dit, je suis trop bon, trop con. Je le sais. Mais putain l'amour c'est une horrible sensation quand on a l'impression que ce n'est plus réciproque. Je baisse juste le regard sous ses paroles. Je sais tout ça. Sauf que j'arrive pas à l'oublier. Je pense à elle à chaque secondes et c'est horrible, je le sais. " Je le sais Louison... Mais j'ai vraiment essayé de l'oublier pendant le Spring Break, j'ai couché avec deux filles, j'ai pris mon pied, mais au réveil, c'est son visage que je voyais... J'ai jamais vécu ça et putain ça me rend dingue aussi, tu sais ? " Je sais que je peux me confier librement à Louison. Elle a été là pour moi lorsque Carter m'a avoué son baiser avec Ezra et elle m'a soutenu, parce qu'elle aussi a été trompé donc elle sait ce que ça fait. Bref, je rigole quand elle me propose de dégrader les locaux d'Ezra. " C'est mal de me tenter de cette façon. " Je rigole alors que ça me tente vraiment. " Mais il doit y avoir des caméras non ? " Du moins chez moi il y a des caméras de partout et alarme tout ça. " J'ai rien à fumé, mais j'ai ça... " Je sors de ma poche de costume le sachet d'extasy que Carter m'avait demandé de prendre pour m'en débarrasser. Je sais que c'est une mauvaise idée pour que je replonge la dedans. " Juste ce soir... "


© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t98992-louison-chamberlain-456-175-3931#3628241 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
En ligne
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 10311 messages et gagné : 4412 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : HOODWINK (avatar) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (t. palmer)

LOUISON CORA CHAMBERLAIN
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ nouveau tatouage réalisé en octobre 2018 : un nénuphar entre mes omoplates, une référence de mon couple avec pluton ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 aujourd'hui 》
pluton - tout a commencé un quatorze février, jour de la saint valentin. il est entré brusquement dans ma vie et depuis ce jour, il n'en est plus jamais ressorti. je refuse de croire que je l'ai rencontré par hasard, c'est pas possible. combien de fois on s'est déchiré ? combien de fois on s'est aussi retrouvé ? lui et moi, on est inséparable. symbiose parfaite. aujourd'hui, après de multiples galères, on est officiellement ensemble pour la troisième fois. depuis notre rencontre, il m'accompagne dans chacune de mes pensées et je ne me vois plus vivre sans lui. c'est le suédois de mon coeur, je voudrais pouvoir l'aimer toute ma vie. ce sera toujours lui, c'est inexplicable. je resterais amoureuse de lui, de nous, de nos parties de nénuphar et de tulipe. notre credo : you and me against the world. ouais, on a peu de fans.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui.

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya une excellente amie, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère. malaki premier amoureux. premier baiser. première histoire inachevée. j'étais pas plus haute que trois pommes et il a su ravager mon petit coeur d'gosse. je l'ai jamais oublié. la distance nous a éloigné, le temps nous a abîmé, mais j'ai gardé toute une boite de souvenirs, de lettres et de dessins qu'on avait pu s'envoyer après notre séparation forcée. malaki est sacré. malaki est une de mes faiblesses.

《 sexlist 》 :
name - écrire ici.


i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
camila - l'ex-femme de pluton. ma plus grande menace pour mon couple. c'est une fille que je n'arrive pas à cerner et dont je préfère me tenir loin.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Mer 4 Avr 2018 - 18:10

≈ ≈ ≈
{ when nothing goes right... goes left }
crédit/ tumblr ✰ w/dimison

Il va arrêter de te faire penser à lui presque tout nu ou quoi ? Tu ne veux pas te l’imaginer. Tu sais que tu aurais pu passer la vitesse supérieure la nuit où vous avez fait le tour de la ville dans sa limo’, c’est déjà assez pour te faire paniquer. Vous pourriez sérieusement vous brûler à force de jouer à ce petit jeu. Heureusement, deux êtres vous séparent de ce rapprochement. Pour toi, c’est Pluton, pour lui, c’est Carter. Tu sais ce qu’endure Dimitri lorsqu’il te parle des efforts qu’il a fait pour tenter d’oublier la jeune femme dont il est épris. Tu avais tenté quasiment la même chose avec Ezio. Pire, tu t’étais mise en couple avec Camille tout en pensant assez souvent à cet ex qui avait laissé une trace indélébile au fond de toi. Tourner définitivement une page, ce n’est pas aisé. « Je sais Dimi, j’ai traversé l’identique avec Ezio. Mais, regarde, même si c’est pourri pour moi en ce moment, j’ai réussi à passer outre, à m’attacher à d’autres personnes…. J’pense que tu n’as pas encore trouvé la fille qui pourrait te sortir de ce bordel, c’est tout. Ou alors tu n’oses pas t’abandonner dans les bras d’une autre, mais fais-le, fais-le, laisse-toi aller à ce qu’on te propose… » C’est peut-être prétentieux, mais tu pourrais être cette fille dans d’autres circonstances. Dimitri est un bon parti. Attirant, sympathique, amusant et sûrement fidèle… Bref, tu ôtes ces images de vous deux dans une dimension parallèle en proposant au brun un plan machiavélique qui pourrait se retourner contre vous avec votre poisse légendaire « Oui, c’est ce que je pensais… Salopes de caméras. On met des masques ? Comme dans American Nightmare » Tu ricanes et demandes par la suite si Dimitri n’aurait pas de quoi s’amuser en stock. Ce soir, t’as envie de planer et de ne plus penser à ces histoires de cœur qui te font terriblement mal. Ton nouvel ami dégaine un sachet d’ecstasy, tu écarquilles tes yeux et lui fauches des doigts « Juste ce soir… Ou je m’amuse toute seule et tu me surveilles ? » proposes-tu en déposant le cacheton sur ta langue avant de le faire passer dans ta gorge avec ton cocktail « Trop tard pour moi ! » Tu en attrapes un autre que tu insères entre tes lèvres. Tu t’approches du brun et empoignes sa nuque pour approcher son visage du tien. Ta bouche se lie à la sienne afin de lui transmettre la pastille colorée… Tu te recules ensuite, lui laissant le choix d'avaler ce bidule ou pas.




- - Let me out, I'm trapped in a blur, Started out the way I wanted but it's weird now. Let me out, I'm lost in the words, Too much in my head, I shoulda seen the bad sides.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Dim 8 Avr 2018 - 18:42
Invité

WHEN NOTHING GOES RIGHT... GOES LEFT
feat. Dimison
Il est clair que sans Pluton et sans Carter, on pourrait s'abandonner ensemble. Et je pense vraiment que ça pourrait être explosif entre nous. On se ressemble beaucoup, sur pas mal de points après tout. Mais il y a Pluton de son côté et Carter du mieux. Donc on se tient tranquille, parce que si on le voulait, on aurait pu craquer la dernière fois dans ma voiture ou encore ce soir. Mais non on se tient à carreaux pour le moment, malgré qu'on soit tous les deux un peu des coeurs brisés ce soir. On boit et on déprime ensemble. " Si pourtant... Je me suis abandonné dans les bras d'une autre femme, mais c'était purement sexuelle... " En fait oui je ne pense qu'au sexe. Je ne pense qu'à cette solution pour oublier Carter et pour réparer mon coeur. Je n'ai clairement pas envie de ressentir de l'amour pour une autre femme. Ca fait beaucoup trop mal quand tout tombe et tout se détruit. C'est différent qu'avec Ashleigh, parce que oui j'étais amoureux d'elle, mais je savais que ce n'était pas réciproque, je savais qu'elle n'allait pas me dire qu'elle m'aime aussi etc... Je savais qu'elle me mettrait un vent et ça n'a pas manqué. Oui ça a fait mal, mais je l'ai vite accepté. Je ne pouvais pas lui en vouloir. " T'es taré Chamberlain. " Je rigole rien qu'à nous imaginer avec des cagoules pour pouvoir dégrader le bureau d'Ezra. En faite, même ça il ne le mérite pas. ce n'est pas assez fort. Moi ce que je veux c'est de le faire virer de l'université. Je veux vraiment quelque chose de fort. Je veux lui pourrir la vie et sa carrière. Il le mérite non ? Il m'a prit la seule personne que je ne voulais pas perdre. Enfin, Je n'ai rien à fumer, mais j'ai les petites pilules. Je sors le sachet et directement Louison l'ouvre pour en prendre une. Elle en prend une seconde sauf qu'elle m'attrape par la nuque pour déposer sa bouche sur la mienne afin de me transmettre la pilule. Je garde la pastille entre mes lèvres en attendant de prendre une décision. J'ai mal terminé la dernière fois. La question qui se pose c'est est ce que je vais réussir à ne pas en prendre les jours qui suivent ? " Et puis merde. " Je prends mon verre pour pouvoir l'avaler. " La seule chose que je retiens, c'est ta bouche contre la mienne... "


© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: