::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I got issues and one of them is how bad I need you (vyder)

avatar
Invité
Invité

(#) Mer 14 Mar - 22:35
Invité
J'avais quitté ma chambre d'hôtel sans même réfléchir. Elle me l'avait dit. Violet m'avait avoué être en train de tomber amoureuse de moi. Et comme un con je lui avais répondu que j'étais déjà amoureux d'elle. Sauf que je savais que c'était le truc à pas faire ça. Si on voulait éviter que son cœur se brise, il ne fallait jamais avouer ses sentiments. Jamais. Pourtant, le temps d'un message, j'avais laissé tomber toutes mes barrières. Parce que j'avais eu peur de la perdre, qu'elle aille voir ailleurs, qu'elle me laisse pour son date. Mais, d'un autre côté, j'étais pas prêt. Je serais jamais prêt en fait. Depuis la séparation de mes parents, j'avais fui l'amour comme la peste. J'avais pas réussi à dire je t'aime une seule fois. Ils m'avaient traumatisés de par leur disputes. L'amour m'avait traumatisé. Certains voyaient ça comme le plus beau des sentiments, je voyais ça comme un monstre. Alors ouais il prenait la forme de papillons dans le ventre et de grands sourires mais ça en restait un. Parce qu'une fois qu'il s'emparait de vous vous étiez fichu. Du coup je savais pas vraiment ce que j'allais faire une fois chez Violet. J'ignorais si on allait se mettre en couple, si j'allais lui mettre un stop, si elle allait me dire que finalement elle pouvait. Lequel de nous deux serait effrayé en premier ? Enfermez un oiseau dans une cage et il tente de sortir jusqu'à se blesser. Nous c'était pareil. On avait besoin de liberté. Mais j'avais aussi besoin d'elle. Besoin qu'elle ne soit qu'à moi. Alors je frappais à sa porte avec l'infime espoir qu'on trouverait une solution.

@Violet D. Goldman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t94724-safiya-thorsen-lily-collins http://www.i-love-harvard.com/t94955-safiya-scary-monsters
avatar
HARVARD'S STUDENT
Safiya Thorsen
HARVARD'S STUDENT
J'ai : 22 ans et je vis à : dans notre bateau, sur le port de Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 07/02/2018 et depuis, j'ai posté : 2059 messages et gagné : 5 points. Actuellement, je suis : étudiante en archéologie (M) et en sociologie (m) et côté coeur, je suis : célibataire, mais faut passer sur le corps de mes frères. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je suis l’imprévisible . Oh et puis, on dit que je ressemble à : lily queen collins ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : ELESSEDIL (Aby) , et un grand merci à : Schizophrenic (avatar) , endlesslove. (signa),niels (code profil) ✽ DC/TC : : uniquement cette galère
I W A S T H E A I R
A N D Y O U W E R E T H E F I R E
W E D A N C E D I N T H E F L A M E S



Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam blandit metus in nunc tincidunt, in tincidunt tortor faucibus. Mauris lectus neque, porttitor consectetur massa eget, venenatis faucibus est. Etiam justo eros, suscipit laoreet ultrices ac, tristique in leo. In et nunc sit amet nisi dignissim imperdiet at in elit. Suspendisse vitae sapien et turpis luctus vehicula vel quis lacus. Pellentesque ac augue nec velit imperdiet euismod et et lacus. Donec faucibus efficitur ex, eu congue ex gravida in. Nam vel convallis lorem. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Curabitur posuere, nibh ac dignissim dictum, tellus dolor porta enim, ac luctus erat dui et urna.

actuellement dans sa vie - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam non sollicitudin ligula. Ut fringilla libero et porttitor blandit. In nec eros euismod, luctus lectus vitae, elementum erat.


S A M E B L O O D
Y O U A R E M Y F A M I L Y


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

W I T H O U T Y O U
E V E R Y T H I N G F A D E S A W A Y



present ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

flirt ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

past ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.


W E G I V E E V E R Y T H I N G
J U S T T O F E E L A L I V E


bestromeo

friends ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

cool ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.


G O F U C K Y O U R S E L F
I D O N ' T N E E D Y O U


awkward ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

hate ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.



(#) Mer 14 Mar - 22:59
Eh merde. Et double merde, triple merde. Elle avait des millions de façon de le blesser : elle aurait pu jouer à son jeu, lui envoyer un snap d'elle en soirée et bien accompagnée, ou le bloquer directement, pour éviter de répondre à tout ça. Vee ne se sentait pas coupable de tout ce qu'il s'était passé : elle ne regrettait en rien sa réaction, simplement ses mots. Savannah était la seule à se doute de ce que commençait à ressentir Violet, mais elle était aussi la mieux placée pour savoir que l'Eliot avait des problèmes de confiance. Des problèmes de fidelité. Ses relations étaient une succession d'échecs, la pluaprt du temps par sa faute ; et la seule fois où ça ne l'avait pas été, il s'agissait quand même d'une grosse histoire qui était revenue hanter la jeune femme. Et Ryder... Ryder c'était tout autre chose. C'était exaltant, c'était différent. Et c'était aussi une putain de torture. Quand elle avait ouvert son snap, elle était prête à parier que son cœur avait fait exactement le même son dans sa poitrine. Snap. Tellement douloureux. Elle lui en avait voulu, elle l'avait détesté. Et au lieu de réagir comme elle en avait l'habitude, à savoir péter les plombs et tout casser ; elle s'était dévoilée. Quelle conne. Violet Goldman, amoureuse ; super, vraiment... Mais Vee ne pouvait plus reculer, parce qu'il était en train d'arriver, de tout lâcher pour venir s'expliquer avec elle. S'expliquer sur ses mots, sur ses révélations. Si Ryder était amoureux d'elle, la question était : depuis combien de temps ? Et surtout, comment avait-elle pu ne pas s'en rendre compte ? Elle lui avait dit qu'elle sortait, et au final, elle était juste avec son pyjama dans sa chambre d'hôtel. Super crédible. Quand il toque, elle vient ouvrir, le corps au bord des lèvres, trop angoissée par le fiasco que ça risquait de devenir aux vues de leurs caractères. Mais à peine a-t-il ouvert la porte que les yeux de la brune se bloquent sur son visage, sur ses lèvres, celles qu'il venait de partager avec elle ne sait qui. Et c'était pas elle. Elle peut pas supporter cette idée, elle ne peut. Juste. Pas. Alors elle réagit presque automatiquement, Violet l'attire à l'intérieur et dans la même dynamique, elle vient joindre leurs lèvres. Ça vaudrait mille mots, ça vaudra mille disputes. Un simple baiser, pour réactualiser les choses, effacer cette foutue vidéo de son esprit. Et même si la suite ne serait pas aussi tendre, même si cela risquait de mal finir, ils auraient au moins eu ça avant de se faire du mal, encore une fois.




You know, my thoughts are running loose, it's just a thing you make me do and I could fight, but what's the use ? I know I'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 15 Mar - 8:51
Invité
Elle m'embrasse et le monde arrête de tourner. Plus rien n'a d'importance, juste ses lèvres et les miennes qui dansent en harmonie, qui ne s'arrêtent pas. Je réponds à son baiser, ma main passe derrière sa nuque pour l'attirer à moi, la serrer contre moi. Je peux pas la laisser partir, pas maintenant, pas après ce qu'elle m'a dit. Alors, quand nos lèvres se séparent, je les unis à nouveau. A ce moment précis, je me dis que je l'aime, que je peux pas effacer mes sentiments. Pourtant je le dois. Parce qu'on se ferait juste du mal en étant en couple. Tu crois qu'on serait heureux ensemble Vee ? Moi j'pense pas. Je suis sûr que non en fait. T'irais voir ailleurs, t'aurais besoin de plus à un moment donné, de ce que je ne peux pas t'offrir. Moi je voudrais voir si je plaisais encore, si les femmes se retournaient quand elles me voyaient. Et on finirait par s'engueuler, par se haïr, par se dire des mots qu'on ne pense pas. Comme tout couple composé de deux électrons libres. Alors, je suis désolé Vee mais nous deux ça se fera pas. « Attends » que je murmure en interrompant le baiser, reprenant ma main. « On peut pas, je peux pas ». Je veux pas te faire espérer pour te briser ensuite. Toi t'es peut-être prête à prendre le risque pour nous deux mais moi non. C'est comme une partie d'échecs, après un coup il y a trois cent mille possibilités. Et, là tout de suite, je choisis la fuite. Parce que t'es la reine du camp adverse. Tu m'as mis en échec en quelques coups, quelques mots, quelques sms. « Je crois que c'est mieux qu'on voit d'autres personnes. Je pense que t'es pas prête à être en couple ». Ou peut-être que c'est moi qui ne suis pas prêt. Peut-être que je t'utilise comme excuse pour ne pas te révéler à quel point j'ai peur. Peur de m'attacher encore plus à toi, de me lancer dans une relation avec toi. Parce qu'avec une autre fille, soyons honnête, j'aurais pu. Tant qu'il n'y a pas de sentiments, je suis partant. Mais là c'est trop. Mon cœur tient pas. Il loupe des battements rien qu'en te regardant. Et il se brise rien qu'en imaginant que tu me quittes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t94724-safiya-thorsen-lily-collins http://www.i-love-harvard.com/t94955-safiya-scary-monsters
avatar
HARVARD'S STUDENT
Safiya Thorsen
HARVARD'S STUDENT
J'ai : 22 ans et je vis à : dans notre bateau, sur le port de Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 07/02/2018 et depuis, j'ai posté : 2059 messages et gagné : 5 points. Actuellement, je suis : étudiante en archéologie (M) et en sociologie (m) et côté coeur, je suis : célibataire, mais faut passer sur le corps de mes frères. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je suis l’imprévisible . Oh et puis, on dit que je ressemble à : lily queen collins ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : ELESSEDIL (Aby) , et un grand merci à : Schizophrenic (avatar) , endlesslove. (signa),niels (code profil) ✽ DC/TC : : uniquement cette galère
I W A S T H E A I R
A N D Y O U W E R E T H E F I R E
W E D A N C E D I N T H E F L A M E S



Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam blandit metus in nunc tincidunt, in tincidunt tortor faucibus. Mauris lectus neque, porttitor consectetur massa eget, venenatis faucibus est. Etiam justo eros, suscipit laoreet ultrices ac, tristique in leo. In et nunc sit amet nisi dignissim imperdiet at in elit. Suspendisse vitae sapien et turpis luctus vehicula vel quis lacus. Pellentesque ac augue nec velit imperdiet euismod et et lacus. Donec faucibus efficitur ex, eu congue ex gravida in. Nam vel convallis lorem. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Curabitur posuere, nibh ac dignissim dictum, tellus dolor porta enim, ac luctus erat dui et urna.

actuellement dans sa vie - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam non sollicitudin ligula. Ut fringilla libero et porttitor blandit. In nec eros euismod, luctus lectus vitae, elementum erat.


S A M E B L O O D
Y O U A R E M Y F A M I L Y


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

W I T H O U T Y O U
E V E R Y T H I N G F A D E S A W A Y



present ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

flirt ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

past ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.


W E G I V E E V E R Y T H I N G
J U S T T O F E E L A L I V E


bestromeo

friends ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

cool ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.


G O F U C K Y O U R S E L F
I D O N ' T N E E D Y O U


awkward ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

hate ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.



(#) Jeu 15 Mar - 9:54
L'Eliot pensait que Ryder la rejetterai, qu'il ne pourrait accepter un tel baiser après la journée pleine de disputes qu'ils avaient passé. Et l'espace d'un instant, quand il n'y a plus qu'eux et leur baiser, tous ses doutes disparaissent aussitôt. Rien n'a jamais été aussi clair dans son esprit, Violet aurait pu donner une réponse immédiatement... Mais c'est Ryder qui l'en empêche. Désorientée, la jeune femme essaye de capter une réponse dans son visage, et ce qu'elle y trouve ne lui plaît pas du tout. On peut pas, je peux pas. Elle secoue l a tête, comme si elle tentait de se raccrocher aux branches, pour empêcher sa chute. Alors quoi, c'est quand elle accepte l'évidence que c'est l'autre qui la rejette ? Une ironie, une insupportable ironie. Elle voudrait pouvoir s'empêcher d'entendre la suite, suite qu'elle avait anticipé dans tous les scénarii de ce qui aurait pu se dérouler. Sa gorge se serre tellement que les mots ont du mal à sortir, alors elle recule d'un pas pour ne pas être obligée de supporter sa proximité, alors que ses mots semblent si lointains. Pourtant, Vee se sent comme extérieure à la scène, comme si elle l'observait de loin ; son cerveau bloque sur la scène qui se déroule sous ses yeux, où elle est totalement impuissante, et les yeux de la brune examine le vide face à elle plutôt de de s'infliger la vision de Ryder en train de la rejeter. Elle se contente de hocher la tête, sans véritable signification. Elle ne lui donne pas raison, elle ne lui donne pas raison : elle hoche juste la tête. Ok, souffle-t-elle, comme vaincue. Super, Violet. ''Ok''. Une véritable poète. Bravo : tu l'as effrayé avec tes mots. T'avais raison depuis le début en fait, t'aurais du la fermer. La blessure qui s'est ouverte en elle a le goût un peu trop prononcé de la nouveauté : elle aurait voulu s'en passer. Mais hors de question de s'humilier un peu plus : elle ravale les larmes qui naissent dans ses yeux et la noie derrière un voile trouble. Elle détourne la tête, prétendant soudainement que le mur est plus intéressant. Sa voix se brise : Tu ferais mieux de partir. Parce que s'il ne le fait pas, elle va exploser, et que si elle explose, elle est sûre de le rayer de sa vie. Parce que Vee elle est comme ça : absolue. Il n'y a que du blanc ou du noir. Le gris n'existe pas, et si elle doit supporter de voir Ryder avec quelqu'un d'autre, autant que ce soit comme s'il était un inconnu. Rien qu'à cette pensée, elle a envie de péter les plombs. Vas t'en. Va donc, voir d'autres personnes. Je vais rester là si ça te déranges pas. Son ton est un peu plus dur, parce qu'elle ne pourra pas se retenir encore longtemps. Vas t'en. Elle ne veut pas qu'il parte. Elle voudrait qu'il l'empêche de le mettre à la porte,  qu'il retire ce qu'il a dit mais c'est impossible, parce qu'il a l'air si sûr et  que ses mots tournent en boucle dans l'esprit de Violet. Elle a envie de tout casser, et c'est horrible de perdre autant ses moyens quand ses intentions étaient si pures au départ.




You know, my thoughts are running loose, it's just a thing you make me do and I could fight, but what's the use ? I know I'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 15 Mar - 10:13
Invité
Un simple ok qui me brise le cœur, qui me fait réaliser l'énorme erreur que je suis en train de faire. J'ai envie de la prendre dans mes bras, de lui dire que tout ira bien, qu'elle s'en remettra, qu'on s'en remettra. Mais son regard m'en empêche. C'est pas le même que d'habitude, il a quelque chose de changé. Alors je reste en face d'elle, comme un con. Comme un mec qui l'aime plus que tout mais qui sait pas quoi faire. Comme quelqu'un qui regarde la femme de sa vie être détruite et qui se dit que c'est de sa faute. Si j'avais pu, j'aurais tout annulé, je serais retourné en arrière pour te dire tous les mots que tu voulais entendre. Juste pour te voir sourire. Juste pour pas que tu regardes le vide comme ça, pour que tu puisses soutenir mon regard. « Vee... » que je murmure, la voix chargé d'émotions. Qu'est-ce que je suis supposé faire ? Donne moi un indice parce que là je suis perdu. Je suis comme un acteur qui a oublié son texte et qui a l'impression que le moindre de ses mouvements est observé, analysé. « Te referme pas comme ça ». Ouais, parce que ça me donne pas envie de faire des efforts. Si je reste c'est uniquement parce que c'est de ma faute si on est dans cette situation. Si seulement j'avais pas fait une crise de jalousie ce jour là à la plage. Si seulement je m'étais pas trompé en envoyant le snap. Si j'avais pas fait tout ça, on serait encore en train de rigoler toi et moi. Comme deux amis, deux anciens amants. Sauf que là je nous ai maudits, ne nous laissant que deux choix : se mettre en couple ou rayer l'autre de sa vie. Excepté que ma vie je la vois pas sans toi. Sérieux, Vee, qui me ferait rire si t'étais pas là ? Qui me mettrait en colère en prétendant être avec d'autres mecs ? Qui deviendrait mon univers ? Quelle femme est-ce que j'admirerais sous les rayons du soleil, sous la lumière de la lune ? Personne. T'es unique, Vio. Et je t'aime, plus que quiconque. C'est dommage que tu comprennes pas ça. « Je m'en irais pas ». Le ton est ferme, mon regard cherche le tien. « Parce que j'ai l'impression que si je passe cette porte, je te reverrais plus jamais ». Et c'est hors de question. Toi et moi on sera liés à vie, que tu le veuilles ou non. Tu seras toujours la première femme à qui j'ai avoué tomber amoureux d'elle. Puis moi je serais juste un de ceux qui t'a brisé le cœur. Un enfoiré à qui t'aurais pas dû faire confiance. « Regarde moi Vee ». J'encadre doucement ton visage de mes mains, comme si je tenais de la porcelaine. « Je veux pas te rendre malheureuse ok ? Si on finit ensemble c'est ce qui se passera, je te suffirais pas, je le sais ». J'ai jamais été assez pour personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t94724-safiya-thorsen-lily-collins http://www.i-love-harvard.com/t94955-safiya-scary-monsters
avatar
HARVARD'S STUDENT
Safiya Thorsen
HARVARD'S STUDENT
J'ai : 22 ans et je vis à : dans notre bateau, sur le port de Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 07/02/2018 et depuis, j'ai posté : 2059 messages et gagné : 5 points. Actuellement, je suis : étudiante en archéologie (M) et en sociologie (m) et côté coeur, je suis : célibataire, mais faut passer sur le corps de mes frères. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je suis l’imprévisible . Oh et puis, on dit que je ressemble à : lily queen collins ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : ELESSEDIL (Aby) , et un grand merci à : Schizophrenic (avatar) , endlesslove. (signa),niels (code profil) ✽ DC/TC : : uniquement cette galère
I W A S T H E A I R
A N D Y O U W E R E T H E F I R E
W E D A N C E D I N T H E F L A M E S



Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam blandit metus in nunc tincidunt, in tincidunt tortor faucibus. Mauris lectus neque, porttitor consectetur massa eget, venenatis faucibus est. Etiam justo eros, suscipit laoreet ultrices ac, tristique in leo. In et nunc sit amet nisi dignissim imperdiet at in elit. Suspendisse vitae sapien et turpis luctus vehicula vel quis lacus. Pellentesque ac augue nec velit imperdiet euismod et et lacus. Donec faucibus efficitur ex, eu congue ex gravida in. Nam vel convallis lorem. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Curabitur posuere, nibh ac dignissim dictum, tellus dolor porta enim, ac luctus erat dui et urna.

actuellement dans sa vie - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam non sollicitudin ligula. Ut fringilla libero et porttitor blandit. In nec eros euismod, luctus lectus vitae, elementum erat.


S A M E B L O O D
Y O U A R E M Y F A M I L Y


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

W I T H O U T Y O U
E V E R Y T H I N G F A D E S A W A Y



present ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

flirt ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

past ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.


W E G I V E E V E R Y T H I N G
J U S T T O F E E L A L I V E


bestromeo

friends ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

cool ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.


G O F U C K Y O U R S E L F
I D O N ' T N E E D Y O U


awkward ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

hate ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.



(#) Jeu 15 Mar - 11:00
Vee pensait pouvoir tout encaisser, même le voir partir en claquant la porte. Mais le pire, c'est qu'il était tendre, même dans sa cruauté. Parce que oui, c'était cruel de lui infliger un truc pareil pour se montrer affectueux avec elle, ça ne ferait pas moins mal, au contraire. Et quand il approche ses mains pour se saisir de son visage, elle les repousse brusquement, comme si elle se défendait. Ne me touche pas, ordonne-t-elle sèchement, en rétablissant la distance entre eux. Elle va péter les plombs, c'est trop douloureux, c'est trop à vif, surtout pour elle. Ça venait de Ryder, pas de n'importe qui. Elle  avait admit ses sentiments pour lui, elle avait mit du temps, elle n'avait pas réalisé que ça l’achèverai. Violet passe une main dans ses cheveux, se saisit de sa tête comme si elle voulait rassembler ses pensées alors qu'elle en était totalement incapable. Ils ne savaient ni l'un ni l'autre ce qu'ils voulaient, et le pire c'est que Vee commençait à se sentir coupable de tout ça, parce qu'apparemment, c'était elle le problème. Elle et son caractère, elle et son passif. Violet était le problème, alors qu'elle essayait de le surmonter grâce à ce qu'elle vivait avec Ryder. Une putain de malédiction, ça pouvait être rien d'autre. Je t'ai demandé de partir. Et là, le cerveau de la jeune femme tique, comme s'il venait de se souvenir d'une phrase, d'une suite de mots qui l'avaient frappée. Te referme pas comme ça. La colère monte, petit à petit. Ne pas se refermer ? Il était sérieux ? Je veux pas te rendre malheureuse ok ? Si on finit ensemble c'est ce qui se passera, je te suffirais pas, je le sais. C'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Vee n'arrivait plus à se contenir. Ferme la ! Elle relève la tête d'un coup et soudain, elle est capable de le regarder dans les yeux, elle pleure. Parce que se retenir, c'est plus possible. C'est trop. Puisque t'es pas capable de l'faire, je vais m'y coller. Je t'aime, et il était pas question que cela aie le moindre impact à moins qu'on ne l'aie décidé ensemble. On était tenus à rien, tant que les choses étaient claires. C'est les mots qui déclenchent la tempête, et l'ironie prend le dessus. Heureusement que tu es là, Ryder. Sans toi, je serais incapable de savoir ce que JE veux, et ce dont JE suis capable. Tu crois que je me suis pas posé la question des risques ? Tu crois pas que j'ai abordé le sujet ? Figure toi que c'est la première chose à laquelle j'ai pensé. Et tu sais ce qu'on m'a dit ? On m'a dit d'arrêter de penser comme ça, parce que j'allais passer à côté de l'important. Pour moi, c'était toi. Parce que moi, j'en crèverai de te faire souffrir ! Il faut qu'elle tape quelque chose. Mais elle ne veut pas non plus lui laisser le plaisir de cette vision, alors elle se contente de faire des aller et venues dans la pièce pour tenter de se calmer, mais Vee est déjà à bout de souffle sans avoir parlé ni crié, juste haussé le ton et dit la vérité. Elle s'arrête pour finalement lui faire face, la brune ne cache même plus sa colère. Puisque tu sais  beaucoup mieux que moi ce que je veux, ou même si tu seras ''assez'', pourquoi t'es venu ? Pourquoi t'es pas resté à ta soirée ? Pourquoi tu peux juste pas faire comme si ça n'existait pas, et continuer les choses de ton côté ? C'est vrai, ça. Il fout quoi ici si c'est juste pour assister à sa chute ? Vio est en pyjama, mais elle s'en fout : elle se saisit de sa veste et l'enfile par dessus sa tenue. Si c'est pas toi qui pars, c'est moi qui me casse. J'en ai plus qu'assez de tout ça. J'en ai plus qu'assez d'être la seule à avoir quelque chose à foutre. C'était bien mieux quand elle se contentait de prendre sans jamais rien donner en retour. Laisse moi passer.




You know, my thoughts are running loose, it's just a thing you make me do and I could fight, but what's the use ? I know I'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 15 Mar - 11:32
Invité
Elle me repousse, elle s'agite et je la regarde se détruire. J'étais qu'un pauvre incapable. Incapable de l'aimer ou de la laisser. Et elle en souffre Vio. Elle rejette mes mains pleines de bonnes intentions, elle s'énerve, devient une véritable tempête. Elle se déchaîne sur moi et je détourne le regard. Je supporte pas de la voir aussi mal alors je fixe le vide. C'est à mon tour de pas montrer mes faiblesses, de faire face à l'apocalypse sans trembler. Je dois me comporter en homme, assumer mes paroles et, merde, c'est trop dur. Je voudrais pouvoir te dire que je t'aime Violet, que t'es tout pour moi, que je veux admirer ton corps nu tous les matins, que tu sois ma muse, que je joue de la guitare pour toi, pour t'impressionner. Non, t'es pas ma muse, t'es une œuvre d'art. Ta complexité me fascine, me fait réfléchir. Ouais, je pense à toi tous les soirs. Quand je m'endors je vois ton visage gravé sur mes paupières et je me demande : est-ce qu'elle m'aime aussi ? Des mois que j'espère être avec toi et, maintenant que c'est possible, je fuis. Je fais l'ignorant, le mec qui assume pas. Mais, comprends moi Vio, comment est-ce que j'étais supposé aimer une fille éprise de liberté comme toi ? Je suis tombé amoureux de ton corps en premier, puis de ton sourire, de ton rire, de tes blagues, de tes sous-entendus, de tes qualités, de tes défauts. J'ai appris à t'aimer toute entière, à profiter de chacune de ces nuits à tes côtés. J'ai caché ma haine tellement de fois, la rancoeur qui me bouffait de l'intérieur à chaque fois que t'étais avec d'autres mecs. Et maintenant tu me dis que je suis le plus important ? Le mec que tu désires ? Te fous pas de ma gueule Vee. Finalement, tu rejettes la faute sur moi. Tu me demandes pourquoi je suis venu et j'ai pas de réponses. Sûrement parce qu'au fond j'avais envie de voir si t'étais sérieuse, si c'était pas une autre de tes blagues. Je réponds rien, je peux pas me dévoiler, pas comme ça, et tu le sais. Alors tu prétends partir et je te bloque le passage. « Tu crois que tu peux fuir comme ça ? » Abuse pas. T'as pas le droit de me faire une déclaration comme ça et de te barrer. T'as pas le droit de faire battre mon cœur aussi vite pour le briser juste après. « Tu dis que tu m'aimes, que je suis important pour toi mais putain Vee tu connais rien de moi ! Est-ce que tu sais seulement à quel point je flippe ? Parce que moi je te veux depuis cette nuit dans le placard. Parce que j'ai passé trop de nuits à penser à toi alors que t'étais dans d'autres bras. Je t'ai haï, je t'ai aimé, je t'ai repoussé mais je t'ai toujours désiré. Et maintenant tu me dis que tu m'aimes, que tu veux être avec moi, tu comprends à quel point ça semble précipité ? » Va falloir que tu réalises que je suis pas un jouet Violet. Je peux pas être le sujet de tes caprices. Parce que là tu me veux mais est-ce que tu peux m'assurer que dans deux semaines je serais toujours aussi important ? Sûrement pas. Toi tu prônes le libertinisme, le je m'en foutisme. Tu veux avoir le choix de tes conquêtes, tu peux pas te restreindre à une seule. « Je suis supposé te croire comme ça ? Croire que du jour au lendemain tu vas lâcher tous tes plans culs pour moi ? Arrête de me prendre pour un con. Clairement t'as pas le comportement d'une femme amoureuse. Tu supportes juste pas de te dire que je peux avoir d'autres femmes quand je le veux. C'est ta fierté qui parle, c'est tout. » Le jour où tu me prouveras que tu m'aimes vraiment, le jour où t'arrêteras de coucher avec plusieurs mecs pour ne te consacrer qu'à moi alors je te croirais. « Et puisque tu tiens tant à ce que l'un de nous parte, t'en fais pas, je vais le faire. Je voulais juste mettre les choses au clair avant » que je murmurais avant d'ouvrir la porte, puis jetant un dernier coup d'oeil derrière moi, je murmurais un simple : « bravo t'as tout gâché. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t94724-safiya-thorsen-lily-collins http://www.i-love-harvard.com/t94955-safiya-scary-monsters
avatar
HARVARD'S STUDENT
Safiya Thorsen
HARVARD'S STUDENT
J'ai : 22 ans et je vis à : dans notre bateau, sur le port de Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 07/02/2018 et depuis, j'ai posté : 2059 messages et gagné : 5 points. Actuellement, je suis : étudiante en archéologie (M) et en sociologie (m) et côté coeur, je suis : célibataire, mais faut passer sur le corps de mes frères. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je suis l’imprévisible . Oh et puis, on dit que je ressemble à : lily queen collins ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : ELESSEDIL (Aby) , et un grand merci à : Schizophrenic (avatar) , endlesslove. (signa),niels (code profil) ✽ DC/TC : : uniquement cette galère
I W A S T H E A I R
A N D Y O U W E R E T H E F I R E
W E D A N C E D I N T H E F L A M E S



Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam blandit metus in nunc tincidunt, in tincidunt tortor faucibus. Mauris lectus neque, porttitor consectetur massa eget, venenatis faucibus est. Etiam justo eros, suscipit laoreet ultrices ac, tristique in leo. In et nunc sit amet nisi dignissim imperdiet at in elit. Suspendisse vitae sapien et turpis luctus vehicula vel quis lacus. Pellentesque ac augue nec velit imperdiet euismod et et lacus. Donec faucibus efficitur ex, eu congue ex gravida in. Nam vel convallis lorem. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Curabitur posuere, nibh ac dignissim dictum, tellus dolor porta enim, ac luctus erat dui et urna.

actuellement dans sa vie - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam non sollicitudin ligula. Ut fringilla libero et porttitor blandit. In nec eros euismod, luctus lectus vitae, elementum erat.


S A M E B L O O D
Y O U A R E M Y F A M I L Y


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

W I T H O U T Y O U
E V E R Y T H I N G F A D E S A W A Y



present ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

flirt ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

past ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.


W E G I V E E V E R Y T H I N G
J U S T T O F E E L A L I V E


bestromeo

friends ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

cool ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.


G O F U C K Y O U R S E L F
I D O N ' T N E E D Y O U


awkward ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

hate ⎥ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.



(#) Jeu 15 Mar - 12:27
C'est trop tard. Elle en a trop dit, et elle pourra pas s'en sortir comme ça. Si Violet a eu le temps d'exploser, Ryder aussi a du répondant. On dirait qu'elle est déjà dans un processus de deuil ; d'abord, elle a nié en bloc ce qu'il se passait, puis elle avait été en colère. Maintenant, elle était juste triste... Profondément triste. Elle voulait se terrer dans son lit et ne plus en sortir du Spring Break. C'était trop dur, beaucoup trop dur. Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ? Pourquoi j'ai pas ouvert les yeux plus tôt ? Mais ses mots, ils la font redescendre d'un coup. Ryder... Il va s'en aller, et ça va se terminer comme ça, parce qu'ils sont trop stupides pour comprendre, parce qu'ils sont pas capables de regarder dans la même direction sans avoir peur qu'au bout du chemin se trouve un gouffre. Elle ouvre les bras, comme pour se montrer hors d'état de nuire. J'étais là. C'est toi qui a refusé. Mais il avait raison sur un point : Violet n'avait jamais été que volage, si on lui dit blanc, elle dit noir. Si on lui présente une personne, elle en choisira trois autres. Et elle ne s'était jamais posé cette question jusqu'à maintenant : en aurait-elle été capable ? L'Eliot avait trouvé la réponse toute seule mais c'était à présent le timing qui n'était plus le bon. Tu as raison, souffle-t-elle. Il avait raison sur toute la ligne. Ils étaient injustes l'un envers l'autre et ça ne pouvait pas continuer comme ça. Mais toi, tu me connais. Et tu sais que j'ai jamais été comme ça avec quelqu'un d'autre. J'en ai rien à foutre d'où ils pouvaient se trouver, avec qui. T'as pas le droit de nier ça. T'as pas le droit de remettre en question ce que je ressens. Elle se foutait bien de savoir ce que pouvait faire Noah, Louve, et peu importe qui se trouvait sur sa liste. S'il n'avait pas de respect pour leur relation, il pouvait au moins en avoir pour ses sentiments. S'il voulait être le seul, ça n'arriverait pas, pas comme ça. Parce qu'il partait après avoir tout remit en doute ; parce que rien ne lui assurait qu'il serait encore là si elle blacklistait ses anciennes conquêtes. Parce qu'il avait fallu en arriver à un point de non retour sans pouvoir trouver de compromis, qu'il claquerait la porte en lui laissant entendre que tout était fini. Bravo t'as tout gâché. Avant toute chose, avant même son propre bonheur, son propre épanouissement, Vee voulait celui de Ryder. Car le bonheur du Winthrop serait toujours plus important que le sien. Et simplement pour cette raison, pour s'assurer qu'il puisse accéder un jour à ce bonheur que toute les belles chansons promettaient, l'héritière décide de ne rien dire, de ne pas le retenir. S'il souffrait tant alors qu'ils n'étaient pas ensemble, elle ne pouvait pas se permettre de le retenir et de lui répéter qu'elle l'aimait, elle n'en avait pas le droit. Violet serre les poings, enfonce les ongles dans sa peau, tout ça pour trouver le courage d'aligner deux mots qui la clouerai sur le bûcher mais qui lui assurerait qu'elle faisait ça pour lui et personne d'autre. S'il fallait qu'elle se sacrifie pour ça, alors elle se laisserait mettre à terre. Je sais. Et maintenant, laisse la brûler. Echec et mat.




You know, my thoughts are running loose, it's just a thing you make me do and I could fight, but what's the use ? I know I'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: