::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

i'm dying to have my lips on yours. (nick)

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Louve Gonçalves
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96235-louve-goncalves-becky-g http://www.i-love-harvard.com/t96370-louve-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96513-louve-goncalves-456-369-4657 http://www.i-love-harvard.com/t97116-http-formspring-me-louvegoncalves#3555839 http://www.i-love-harvard.com/t96511-http-instagram-com-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96514-snap-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96508-louve-goncalves#3531320
avatar
J'ai : 22 ans et je vis à : boston, dans un duplex en compagnie de phyllis et d'ariel, le trio infernal . J'ai posé mes affaires ici le : 14/01/2017 et depuis, j'ai posté : 4552 messages et gagné : 984 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année d'économie et de droit et côté coeur, je suis : apparemment trop sauvage pour que quelqu'un soit suffisamment courageux pour tenter l'aventure. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis comme une tempête, à la fois imprévisible et fascinante par ma complexité . Oh et puis, on dit que je ressemble à : becky g ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : vixen (mégane) , et un grand merci à : moi-même ✽ DC/TC : : leslie ballmer (i. shayk) + salomé ford (a. moore)

louve perol-gonçalves
*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*

《 à ce jour 》 depuis septembre - tu travailles actuellement pour andrew dans le cadre de tes études de droit.
------------------------------------
2018 - en janvier, lors d'une soirée arrosée avec mila, vous repartez accompagnée de deux hommes et serez kidnappées pour participer à des combats illégaux ✻ abandonnée deux jours plus tard dans un port, c'est basile qui te récupère et s'occupe de toi durant les semaines suivantes ✻ mi-février, pour tenter de reprendre le dessus sur tes traumatismes, tu décides de prendre ta liberté et emménages pour la première fois en colocation ✻ en mars, nick et toi décidez d'officialiser votre relation et vous vivrez votre petit bonheur jusqu'à ton départ de boston fin avril ✻ tu reviens à boston fin août et redoubles ta quatrième année que tu as abandonnée avant les examens.
------------------------------------
2017 - en avril, tu tombes enceinte de ton plan cul, nick, et le découvres lors du bal de fin d'année ✻ sous contrainte familiale, tu avortes fin juin et tombes en dépression ✻ pour échapper à un mariage forcé, tu te maries avec denys mi-juillet et divorces finalement fin août ✻ à thanksgiving, tu es prise en otage avec d'autres étudiants et ne seras libérée que début décembre, incapable de mettre un pied dehors, totalement traumatisée.




《 événements du passé 》 louve vanina perol-gonçalves ✻ née à paris en france, t'y as vécu jusqu'à tes dix-huit, lorsque tu déménages à boston pour intégrer harvard ✻ française par ton père et brésilienne par ta mère ✻ fille du pdg de la bpce (banque populaire et caisse d'épargne) et d'une ancienne top-model, tu as en tête d'emprunter le même chemin que ton père ✻ tu vis dans l'opulence depuis ton plus jeune âge, ce qui fait que tu n'as aucune valeur de l'argent ✻ tu débarques à harvard à la rentrée 2014 pour débuter tes études supérieures et intégrer la mather house malgré la volonté de ton père de te faire intégrer l'eliot ✻ tu as eu la chance de voyager un peu partout dans le monde jusqu'à présent et ne comptes pas t'arrêter en si bon chemin.
------------------------------------
《 ta soif de vivre 》 enfant terrible, tornade adulte, tu portes plutôt bien ton nom. repousser les limites est ton credo, titiller les nerfs est ta passion, te mettre en danger résume ta vie ✻ provocante, insolente, tu refuses tout ordre qu'on pourrait te donner et fais en sorte de t'en détourner, prenant un malin plaisir à reproduire l'effet inverse de celui attendu ✻ la gueule grande ouverte, l’esprit en feu, tu as systématiquement ce besoin d’aller à la confrontation ✻ pourtant, si d'apparence tu sembles hargneuse, tu sais très bien ce que tu caches au fond de toi : fragilité, hypersensibilité et peur de l'abandon ✻ fêtarde et frivole, infidèle en amour, tu te caches derrière le masque d'une femme sans attache pour te préserver.


f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
colin, marin, fauve et colombe - ton zoo, les prunelles de tes yeux. des animaux sauvages que personne ne saurait remplacer et pour qui tu donnerais tout.


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
nick (mars et avril 2018) - ancien sexfriend, tu es es tombée enceinte en avril 2017. toujours à tes côtés, il t'a accompagnée le jour de l'avortement et tous les mois qui ont suivi. début mars 2018, vous avez sauté le pas et avez décidé de vous mettre ensemble, avant que tu ne disparaisses de sa vie fin avril alors que tout allait pour le mieux entre vous. tu regrettes d'être restée silencieuse et tentes coûte que coûte de réparer tes erreurs. basile - ton poison, ta drogue, celui qui n'a malheureusement jamais su quitter tes pensées. folle de lui depuis ton plus jeune âge, vous vous êtes rapprochés en 2017, avez finalement couché ensemble et vous êtes avoués beaucoup trop de choses. mais rien n'a jamais été simple entre vous, et tout a éclaté en février 2018 après moult hauts et bas. tu as continué ta vie sans lui, jusqu'à ce qu'il refasse surface il y a quelques semaines tout juste pour tout chambouler à nouveau. arthur - ton premier amour, ta première fois, ta première déception. vous avez été ensemble près de deux ans avant qu'il n'intègre l'armée. une sensation d'abandon t'a dès lors prise aux tripes et, malgré ton attachement et ton amour pour lui, tu as décidé de tout arrêter. pourtant, malgré toutes ces années, il n'a jamais réellement quitté ton esprit.

《 sexuellement compatibles 》
kale - sexfriend durant de longues années, vous avez perdu contact suite à vos départs respectifs. vous vous êtes finalement retrouvés et êtes restés en très bon terme. wade - vous avez autrefois partagé le même lit et êtes à présent de simples amis. hunter - à la fois ton compagnon de voyage et ton plan cul, vous savez allier tous types de plaisirs ensemble. alec - ton plan cul depuis de nombreuses années. tu le connais par cœur et, pourtant, t'en es toujours pas lassée.

《 autrefois 》
coco (février à mai 2017) - une relation libertine, sans règles, sans attaches. du moins, jusqu'à ce qu'elle te quitte et que ton ego soit piqué. depuis, vous vous tournez autour comme des vautours et attendez de voir qui sera la première à craquer à nouveau. ivy (avant 2014) - ta première fois féminine, ta première réelle attirance du même sexe. vous avez eu une aventure autrefois à paris et avez réitéré il y a quelques temps suite à une soirée arrosée.


f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
《 best 》
phyllis - ta meilleure amie, ta garce, celle pour qui tu donnerais tout l'or du monde. et accessoirement ta colocataire. iris - tu la considères comme ta propre soeur. elle sait à peu près tout de toi et tu ne saurais lui cacher quoi que ce soit.

《 friends 》
khaled - incapable de rester loin de lui plus de deux jours, votre amitié n'en est pas moins explosive. au contraire, ne pas vous voir et ne pas vous parler n'entraîne que des tensions entre vous. céleste - rencontrée par le biais de votre passion commune, la danse, sa bouille enfantine a rapidement su se faire une place dans ton cœur. lorsque tu as découvert le petit bout de caractère qui sommeille en elle, tu t'es mise en tête de le faire ressortir. efrain - tu l'apprécies autant que tu le détestes. il est ce genre d'ami que t'as souvent envie d'étriper et, pourtant, il est toujours là, à tes côtés. stella - rencontrée dans ton club de boxe, vous avez rapidement noué d'amitié et elle est devenue celle chez qui tu te réfugies, celle qui t'apporte sa protection. rio - ton partenaire de soirées, souvent trop arrosées. il t'a déjà vu dans tous tes états et ça ne saurait s'arrêter.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.

《 à ajouter 》 nella (cousine paternelle) ✻ ariel (trio de bitches) ✻ lana (ancienne sexfriend) ✻ alec (sexfriend de longue date) ✻ clarke (prof à mettre dans son lit) ✻ toi ?

cabotdunstereliotkirklandlowellmatherquincywinthropstudentstaffcitizen



having fun together
*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*

you're still there (arthur)welcome in panama (hunter)ce qui se passe à vegas, reste à vegas (colombe, iris, clio et neo)we're all just humans (efrain)party hard (rio)you're such an idiot (basile)

《 à venir 》 khaled ✻ stella ✻ nella ✻ lana


(#) Lun 12 Mar - 20:40
❝ i'm dying to have
my lips on yours.

NICK & LOUVE

MERCREDI 14 MARS # Depuis cette nuit, t’as pas cessé de penser à lui. C’est sans doute pas pour rien que depuis, t’as pas passé un seul instant dans les bras d’un autre. Tu t’es rendue compte que ces sentiments qui t’ont envahi malgré toi depuis votre petite expédition ne sont pas le fait de l’alcool ou de la drogue. C’est là, au fond de toi, et ça t’a malheureusement pas quittée. Tu sais pas trop ce que t’es censée en penser, t’es d’ailleurs un peu paumée ces derniers jours mais tu le refoules au fond de toi. Tu le refoules avec l’espoir que ça disparaisse un jour. Et tu dois bien avouer que ta rupture avec Eliam, ou du moins l’arrêt de cette fausse relation que vous aviez depuis un mois, joue en ta défaveur. Ou en faveur de Nick, selon le point de vue qu’on adopte. Forcément, t’as repensé à ses mots, à ce que vous auriez pu être tous les trois si t’avais gardé le bébé, au fait qu’il pense que toi, tu voudrais pas de lui. S’il savait à quel point il se trompe.

Pour autant, t’as envie de passer davantage de temps avec lui. T’en as besoin. Alors, sur un coup de tête, t’es allée réserver un magnifique yacht pour partir en mer, loin des regards indiscrets, pour vous retrouver juste tous les deux, entre quatre yeux. Pour pouvoir plonger au beau milieu de l’océan, parmi les espèces en tous genres que vous pourrez bien y croiser. Au fond de toi, tu sais pas si c’est la meilleure idée de ta vie, parce que ce que vous pourriez vous dire, ce qui pourrait se passer te fait flipper. T’as pas l’habitude de tout ça. T’as ressenti quelque chose de similaire pour Basile, que tu chasses peu à peu de ton esprit quand bien même ça peut te prendre du temps, et ça a toujours tourné au fiasco. Vous n’avez fait que vous détruire tous les deux, vous marcher dessus, vous mettre plus bas que terre. Et ça, t’as pas envie de le vivre avec quelqu’un d’autre. Aucunement envie de te faire insulter à tout va, qu’on te balance en pleine gueule à quel point t’aurais fait une mère ignoble, à quel point tout le monde veut te baiser mais personne ne veut te garder. Ca te semble horriblement vrai, tout ce qu’il t’a dit, et c’est sûrement ce qu’il y a eu de pire dans tout ça. Alors tu t’en passeras pour cette fois. Quand bien même tu te doutes que Nick est loin d’être pareil, tu préfères te protéger d’une certaine manière. Mais qui sait ce que peut vous réserver cette nouvelle escapade, après tout. Tu lui as donné rendez-vous sur le port, en face d’un restaurant pour qu’il puisse te repérer et qu’ensuite vous puissiez rejoindre le bateau qui vous attend. Installée sur un banc, lunettes de soleil sur le net, t’admires la vue en direction de cet océan qui te paraît interminable.

©️ MADE BY LOYALS.


@nick larsson :heaart:




le chat n'est pas tenu de vivre selon les lois du lion.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Lun 12 Mar - 22:59
Invité
Le lendemain de notre fameuse escapade sur l’île, les choses ne s’étaient pas vraiment arrangé avec Louve. Le froid était toujours installé entre nous et je n’avais pas insisté à comprendre non plus. Elle avait peut-être besoin de temps, besoin de retrouver ses amis pour mieux qu’on se retrouve ensuite, du moins c’est ce que j’espérais. Je n’avais d’ailleurs pas eu de nouvelle d’elle pendant quelques jours avant de recevoir une proposition de sortie. Elle m’avoua avoir réservé un yacht et cherchais quelqu’un pour l’accompagner pour une petite viré sur l’océan. Je ne savais pas comment prendre cette invitation, est-ce qu’elle voulait vraiment passer du temps avec moi ou alors peut-être qu’elle voulait justement mettre les choses au clair, remettre les pendules à zéro. Je l’ignorais, mais j’acceptais quand même, moi aussi j’avais besoin de comprendre ce qui se passait.

J’avais enfilé mon short de bain (enfin mon autre short de bain puisque le premier s’était perdu los de notre virée sur l’île) ainsi qu’un t-shirt avant d’enfiler mes lunettes soleils et d’amener ce qu’il fallait pour la journée. Elle m’avait donnée rendez-vous sur le port et lorsque j’arrivais je la reconnu aussitôt, assise sur un banc à regarder au loin. Au fur et à mesure que la distance qui nous sépare diminue, je sens mon cœur s’accélérer dans ma poitrine et je sais que c’est parce que je ne suis pas certain de la façon dont je devrais agir.  « Heyy Louve.. comment tu vas? » Jusque-là ça peut aller, mais est-ce qu’on arrivera à reparler de notre dernière rencontre.  « Le yacht est déjà prêt? » demandais-je en me retournant pour regarder autour.  « D’ailleurs, tu me diras combien je te vois, pour aujourd’hui et l’autre nuit! J’insiste pour te rembourser. » J’avais pas vraiment l’habitude qu’on me paie des trucs et même si je savais que Louve était assez aisé financièrement, je ne voulais pas en profiter non plus, c’était pas mon genre.  « T’as réservé depuis longtemps au fait? Ton copain t’a fait faux bond? » dis-je en rigolant sachant que c’était pas son vrai copain.
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Louve Gonçalves
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96235-louve-goncalves-becky-g http://www.i-love-harvard.com/t96370-louve-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96513-louve-goncalves-456-369-4657 http://www.i-love-harvard.com/t97116-http-formspring-me-louvegoncalves#3555839 http://www.i-love-harvard.com/t96511-http-instagram-com-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96514-snap-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96508-louve-goncalves#3531320
avatar
J'ai : 22 ans et je vis à : boston, dans un duplex en compagnie de phyllis et d'ariel, le trio infernal . J'ai posé mes affaires ici le : 14/01/2017 et depuis, j'ai posté : 4552 messages et gagné : 984 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année d'économie et de droit et côté coeur, je suis : apparemment trop sauvage pour que quelqu'un soit suffisamment courageux pour tenter l'aventure. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis comme une tempête, à la fois imprévisible et fascinante par ma complexité . Oh et puis, on dit que je ressemble à : becky g ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : vixen (mégane) , et un grand merci à : moi-même ✽ DC/TC : : leslie ballmer (i. shayk) + salomé ford (a. moore)

louve perol-gonçalves
*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*

《 à ce jour 》 depuis septembre - tu travailles actuellement pour andrew dans le cadre de tes études de droit.
------------------------------------
2018 - en janvier, lors d'une soirée arrosée avec mila, vous repartez accompagnée de deux hommes et serez kidnappées pour participer à des combats illégaux ✻ abandonnée deux jours plus tard dans un port, c'est basile qui te récupère et s'occupe de toi durant les semaines suivantes ✻ mi-février, pour tenter de reprendre le dessus sur tes traumatismes, tu décides de prendre ta liberté et emménages pour la première fois en colocation ✻ en mars, nick et toi décidez d'officialiser votre relation et vous vivrez votre petit bonheur jusqu'à ton départ de boston fin avril ✻ tu reviens à boston fin août et redoubles ta quatrième année que tu as abandonnée avant les examens.
------------------------------------
2017 - en avril, tu tombes enceinte de ton plan cul, nick, et le découvres lors du bal de fin d'année ✻ sous contrainte familiale, tu avortes fin juin et tombes en dépression ✻ pour échapper à un mariage forcé, tu te maries avec denys mi-juillet et divorces finalement fin août ✻ à thanksgiving, tu es prise en otage avec d'autres étudiants et ne seras libérée que début décembre, incapable de mettre un pied dehors, totalement traumatisée.




《 événements du passé 》 louve vanina perol-gonçalves ✻ née à paris en france, t'y as vécu jusqu'à tes dix-huit, lorsque tu déménages à boston pour intégrer harvard ✻ française par ton père et brésilienne par ta mère ✻ fille du pdg de la bpce (banque populaire et caisse d'épargne) et d'une ancienne top-model, tu as en tête d'emprunter le même chemin que ton père ✻ tu vis dans l'opulence depuis ton plus jeune âge, ce qui fait que tu n'as aucune valeur de l'argent ✻ tu débarques à harvard à la rentrée 2014 pour débuter tes études supérieures et intégrer la mather house malgré la volonté de ton père de te faire intégrer l'eliot ✻ tu as eu la chance de voyager un peu partout dans le monde jusqu'à présent et ne comptes pas t'arrêter en si bon chemin.
------------------------------------
《 ta soif de vivre 》 enfant terrible, tornade adulte, tu portes plutôt bien ton nom. repousser les limites est ton credo, titiller les nerfs est ta passion, te mettre en danger résume ta vie ✻ provocante, insolente, tu refuses tout ordre qu'on pourrait te donner et fais en sorte de t'en détourner, prenant un malin plaisir à reproduire l'effet inverse de celui attendu ✻ la gueule grande ouverte, l’esprit en feu, tu as systématiquement ce besoin d’aller à la confrontation ✻ pourtant, si d'apparence tu sembles hargneuse, tu sais très bien ce que tu caches au fond de toi : fragilité, hypersensibilité et peur de l'abandon ✻ fêtarde et frivole, infidèle en amour, tu te caches derrière le masque d'une femme sans attache pour te préserver.


f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
colin, marin, fauve et colombe - ton zoo, les prunelles de tes yeux. des animaux sauvages que personne ne saurait remplacer et pour qui tu donnerais tout.


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
nick (mars et avril 2018) - ancien sexfriend, tu es es tombée enceinte en avril 2017. toujours à tes côtés, il t'a accompagnée le jour de l'avortement et tous les mois qui ont suivi. début mars 2018, vous avez sauté le pas et avez décidé de vous mettre ensemble, avant que tu ne disparaisses de sa vie fin avril alors que tout allait pour le mieux entre vous. tu regrettes d'être restée silencieuse et tentes coûte que coûte de réparer tes erreurs. basile - ton poison, ta drogue, celui qui n'a malheureusement jamais su quitter tes pensées. folle de lui depuis ton plus jeune âge, vous vous êtes rapprochés en 2017, avez finalement couché ensemble et vous êtes avoués beaucoup trop de choses. mais rien n'a jamais été simple entre vous, et tout a éclaté en février 2018 après moult hauts et bas. tu as continué ta vie sans lui, jusqu'à ce qu'il refasse surface il y a quelques semaines tout juste pour tout chambouler à nouveau. arthur - ton premier amour, ta première fois, ta première déception. vous avez été ensemble près de deux ans avant qu'il n'intègre l'armée. une sensation d'abandon t'a dès lors prise aux tripes et, malgré ton attachement et ton amour pour lui, tu as décidé de tout arrêter. pourtant, malgré toutes ces années, il n'a jamais réellement quitté ton esprit.

《 sexuellement compatibles 》
kale - sexfriend durant de longues années, vous avez perdu contact suite à vos départs respectifs. vous vous êtes finalement retrouvés et êtes restés en très bon terme. wade - vous avez autrefois partagé le même lit et êtes à présent de simples amis. hunter - à la fois ton compagnon de voyage et ton plan cul, vous savez allier tous types de plaisirs ensemble. alec - ton plan cul depuis de nombreuses années. tu le connais par cœur et, pourtant, t'en es toujours pas lassée.

《 autrefois 》
coco (février à mai 2017) - une relation libertine, sans règles, sans attaches. du moins, jusqu'à ce qu'elle te quitte et que ton ego soit piqué. depuis, vous vous tournez autour comme des vautours et attendez de voir qui sera la première à craquer à nouveau. ivy (avant 2014) - ta première fois féminine, ta première réelle attirance du même sexe. vous avez eu une aventure autrefois à paris et avez réitéré il y a quelques temps suite à une soirée arrosée.


f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
《 best 》
phyllis - ta meilleure amie, ta garce, celle pour qui tu donnerais tout l'or du monde. et accessoirement ta colocataire. iris - tu la considères comme ta propre soeur. elle sait à peu près tout de toi et tu ne saurais lui cacher quoi que ce soit.

《 friends 》
khaled - incapable de rester loin de lui plus de deux jours, votre amitié n'en est pas moins explosive. au contraire, ne pas vous voir et ne pas vous parler n'entraîne que des tensions entre vous. céleste - rencontrée par le biais de votre passion commune, la danse, sa bouille enfantine a rapidement su se faire une place dans ton cœur. lorsque tu as découvert le petit bout de caractère qui sommeille en elle, tu t'es mise en tête de le faire ressortir. efrain - tu l'apprécies autant que tu le détestes. il est ce genre d'ami que t'as souvent envie d'étriper et, pourtant, il est toujours là, à tes côtés. stella - rencontrée dans ton club de boxe, vous avez rapidement noué d'amitié et elle est devenue celle chez qui tu te réfugies, celle qui t'apporte sa protection. rio - ton partenaire de soirées, souvent trop arrosées. il t'a déjà vu dans tous tes états et ça ne saurait s'arrêter.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.

《 à ajouter 》 nella (cousine paternelle) ✻ ariel (trio de bitches) ✻ lana (ancienne sexfriend) ✻ alec (sexfriend de longue date) ✻ clarke (prof à mettre dans son lit) ✻ toi ?

cabotdunstereliotkirklandlowellmatherquincywinthropstudentstaffcitizen



having fun together
*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*

you're still there (arthur)welcome in panama (hunter)ce qui se passe à vegas, reste à vegas (colombe, iris, clio et neo)we're all just humans (efrain)party hard (rio)you're such an idiot (basile)

《 à venir 》 khaled ✻ stella ✻ nella ✻ lana


(#) Lun 12 Mar - 23:18
❝ i'm dying to have
my lips on yours.

NICK & LOUVE

Deux jours. Il vous reste deux jours à peine ici, et t’hésiterais presque à prolonger ton séjour de deux jours supplémentaires. Peut-être qu’en dernière minute, tu changeras d’avis et tu refuseras de monter dans l’avion. Peut-être que tu captureras quelqu’un pour qu’il reste avec toi. Et peut-être que ce quelqu’un pourrait devenir Nick. Et alors que t’es perdue dans tes pensées, les yeux rivés sur l’océan, une voix familière résonne dans ta tête. Un sourire vient immédiatement se dessiner sur tes lèvres alors que tu te relèves pour déposer un baiser au coin des siennes. « Ca irait mieux si tu m’avais pas faite attendre une demi-heure. » que tu fais mine de râler alors que ta main glisse le long de son bras pour saisir la sienne. « Je vais très bien, et toi ? Je suppose que tu t’attendais pas à cette invitation ? » C’était le but en soi, qu’il s’y attende pas. Parce que toi non plus tu t’y étais pas attendue, à réserver un yacht sur un coup de tête. Un yacht qui était d’ailleurs déjà réservé au moment où t’as contacté le propriétaire mais avec quelques liasses de plus et des clignements de cils, il a fini par céder à ton caprice.  Tant mieux. Et alors qu’il te demande si le bateau est déjà prêt, tu le tires sans plus attendre en direction du large ponton pour rejoindre l’embarcation. Pour autant, tes pas sont lents, comme si tu cherchais à profiter du paysage, tes doigts entrelacés aux siens. « Dis pas de connerie. Comme si j’allais te faire payer un centime… dis-toi que c’est un cadeau, je pense que t’as déjà suffisamment déboursé pour le voyage. » que tu réponds calmement. T’aurais pu éclater de rire, mais tu te dis qu’il l’aurait probablement mal pris, et c’est en aucun cas ton but à l’heure actuelle. Pour autant, tu sais que vos situations financières sont très différentes ; toi, tu peux profiter pleinement de tout l’argent que ton père a brassé durant des années, alors inviter Nick pour ce type de sorties ne risque pas de te ruiner, loin de là. « Il aurait pu, mais la place est libre. » Tu sous-entends bien évidemment qu’entre Eliam et toi, tout est fini. Et ça vaut très probablement mieux. « J’ai réservé y a trois heures… je t’avoue que j’ai dû négocier un peu parce que le propriétaire avait déjà loué le yacht pour la journée, mais il a fini par me le laisser. J’espère que ça te fait plaisir ? » Parce que tu l’as pris pour vous deux. Sans doute que sans lui, tu l’aurais jamais réservé, ce yacht.

©️ MADE BY LOYALS.




le chat n'est pas tenu de vivre selon les lois du lion.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Lun 12 Mar - 23:52
Invité
Le sourire qui se dessine sur les lèvres de Louve se veut rassurant. Ça annonçait au moins un bon début de journée surtout qu’on avait la température idéale pour aller se promener sur l’eau. Je sentis la main de Louve se glisser sur mon bras avant d’attraper ma main dans la sienne tout en soulignant mon retard.  « Oui mais c’est parce que je voulais me mettre beau pour toi voyons… » J’affiche un grand sourire alors qu’au fond c’est surtout parce que j’avais encore du mal à me retrouver dans le coin et je m’étais trompé de chemin pour venir jusqu’ici.  « Je vais bien, mais je m’attendais pas à cette invitation en effet. J’avoue que j’ai cru qu’on se reverrait qu’une fois de retour à Boston. » Bon pour tout dire j’avais surtout cru qu’on se reverra pas avant un bon long moment, sauf que j’évitais de le lui souligner.

Sans attendre Louve me tire vers le yacht en question, il était énorme et ça avait clairement dû lui coûter une petite fortune. J’insistais d’ailleurs pour en rembourser une partie parce que ça faisait déjà beaucoup qu’elle payait. Elle refusa poliment en mentionnant que le voyage avait déjà dû me coûter assez cher, je baissais la tête un peu gênée parce qu’au final elle avait raison. J’étais obligé de combiner deux emplois pour vivre convenablement et pourtant je n’avais rien de luxueux. Je ne répondis donc pas, mais me promis que bientôt je l’inviterais au restaurant ou quelque chose comme ça pour la remercier.

Lorsque je demandais à Louve depuis combien de temps elle avait réservé et si son petit copain avait fait faux bond elle m’avoua que ça ne faisait que 3 heures et que non puisque la place était libre. J’haussais les sourcils n’étant pas sûr de comprendre ce qu’elle voulait dire alors qu’on montait à bord du yacht. C’était assez luxueux et je savais pertinemment que sans Louve je n’aurais jamais eu l’occasion de vivre une expérience du genre.  « Trois heures hein? Et si j’avais pas été disponible qu’est-ce que t’aurais fait? Puis tu veux bien me dire comment t’es arriver à le convaincre de te le laisser à la dernière minute comme ça? » Question peut-être un peu stupide vue que connaissant Louve elle savait jouer du charme et elle savait comment être convaincante.  « J’aurais peut-être dû me laisser désirer histoire que tu essais de me convaincre également » dis-je avec un très grand sourire, même si bien sûr je rigolais. Le conducteur nous souhaitait la bienvenue avant de nous laisser nous installer à notre aise et de prendre place dans la cabine pour nous conduire quelque part dans ce vaste océan.
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Louve Gonçalves
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96235-louve-goncalves-becky-g http://www.i-love-harvard.com/t96370-louve-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96513-louve-goncalves-456-369-4657 http://www.i-love-harvard.com/t97116-http-formspring-me-louvegoncalves#3555839 http://www.i-love-harvard.com/t96511-http-instagram-com-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96514-snap-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96508-louve-goncalves#3531320
avatar
J'ai : 22 ans et je vis à : boston, dans un duplex en compagnie de phyllis et d'ariel, le trio infernal . J'ai posé mes affaires ici le : 14/01/2017 et depuis, j'ai posté : 4552 messages et gagné : 984 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année d'économie et de droit et côté coeur, je suis : apparemment trop sauvage pour que quelqu'un soit suffisamment courageux pour tenter l'aventure. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis comme une tempête, à la fois imprévisible et fascinante par ma complexité . Oh et puis, on dit que je ressemble à : becky g ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : vixen (mégane) , et un grand merci à : moi-même ✽ DC/TC : : leslie ballmer (i. shayk) + salomé ford (a. moore)

louve perol-gonçalves
*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*

《 à ce jour 》 depuis septembre - tu travailles actuellement pour andrew dans le cadre de tes études de droit.
------------------------------------
2018 - en janvier, lors d'une soirée arrosée avec mila, vous repartez accompagnée de deux hommes et serez kidnappées pour participer à des combats illégaux ✻ abandonnée deux jours plus tard dans un port, c'est basile qui te récupère et s'occupe de toi durant les semaines suivantes ✻ mi-février, pour tenter de reprendre le dessus sur tes traumatismes, tu décides de prendre ta liberté et emménages pour la première fois en colocation ✻ en mars, nick et toi décidez d'officialiser votre relation et vous vivrez votre petit bonheur jusqu'à ton départ de boston fin avril ✻ tu reviens à boston fin août et redoubles ta quatrième année que tu as abandonnée avant les examens.
------------------------------------
2017 - en avril, tu tombes enceinte de ton plan cul, nick, et le découvres lors du bal de fin d'année ✻ sous contrainte familiale, tu avortes fin juin et tombes en dépression ✻ pour échapper à un mariage forcé, tu te maries avec denys mi-juillet et divorces finalement fin août ✻ à thanksgiving, tu es prise en otage avec d'autres étudiants et ne seras libérée que début décembre, incapable de mettre un pied dehors, totalement traumatisée.




《 événements du passé 》 louve vanina perol-gonçalves ✻ née à paris en france, t'y as vécu jusqu'à tes dix-huit, lorsque tu déménages à boston pour intégrer harvard ✻ française par ton père et brésilienne par ta mère ✻ fille du pdg de la bpce (banque populaire et caisse d'épargne) et d'une ancienne top-model, tu as en tête d'emprunter le même chemin que ton père ✻ tu vis dans l'opulence depuis ton plus jeune âge, ce qui fait que tu n'as aucune valeur de l'argent ✻ tu débarques à harvard à la rentrée 2014 pour débuter tes études supérieures et intégrer la mather house malgré la volonté de ton père de te faire intégrer l'eliot ✻ tu as eu la chance de voyager un peu partout dans le monde jusqu'à présent et ne comptes pas t'arrêter en si bon chemin.
------------------------------------
《 ta soif de vivre 》 enfant terrible, tornade adulte, tu portes plutôt bien ton nom. repousser les limites est ton credo, titiller les nerfs est ta passion, te mettre en danger résume ta vie ✻ provocante, insolente, tu refuses tout ordre qu'on pourrait te donner et fais en sorte de t'en détourner, prenant un malin plaisir à reproduire l'effet inverse de celui attendu ✻ la gueule grande ouverte, l’esprit en feu, tu as systématiquement ce besoin d’aller à la confrontation ✻ pourtant, si d'apparence tu sembles hargneuse, tu sais très bien ce que tu caches au fond de toi : fragilité, hypersensibilité et peur de l'abandon ✻ fêtarde et frivole, infidèle en amour, tu te caches derrière le masque d'une femme sans attache pour te préserver.


f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
colin, marin, fauve et colombe - ton zoo, les prunelles de tes yeux. des animaux sauvages que personne ne saurait remplacer et pour qui tu donnerais tout.


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
nick (mars et avril 2018) - ancien sexfriend, tu es es tombée enceinte en avril 2017. toujours à tes côtés, il t'a accompagnée le jour de l'avortement et tous les mois qui ont suivi. début mars 2018, vous avez sauté le pas et avez décidé de vous mettre ensemble, avant que tu ne disparaisses de sa vie fin avril alors que tout allait pour le mieux entre vous. tu regrettes d'être restée silencieuse et tentes coûte que coûte de réparer tes erreurs. basile - ton poison, ta drogue, celui qui n'a malheureusement jamais su quitter tes pensées. folle de lui depuis ton plus jeune âge, vous vous êtes rapprochés en 2017, avez finalement couché ensemble et vous êtes avoués beaucoup trop de choses. mais rien n'a jamais été simple entre vous, et tout a éclaté en février 2018 après moult hauts et bas. tu as continué ta vie sans lui, jusqu'à ce qu'il refasse surface il y a quelques semaines tout juste pour tout chambouler à nouveau. arthur - ton premier amour, ta première fois, ta première déception. vous avez été ensemble près de deux ans avant qu'il n'intègre l'armée. une sensation d'abandon t'a dès lors prise aux tripes et, malgré ton attachement et ton amour pour lui, tu as décidé de tout arrêter. pourtant, malgré toutes ces années, il n'a jamais réellement quitté ton esprit.

《 sexuellement compatibles 》
kale - sexfriend durant de longues années, vous avez perdu contact suite à vos départs respectifs. vous vous êtes finalement retrouvés et êtes restés en très bon terme. wade - vous avez autrefois partagé le même lit et êtes à présent de simples amis. hunter - à la fois ton compagnon de voyage et ton plan cul, vous savez allier tous types de plaisirs ensemble. alec - ton plan cul depuis de nombreuses années. tu le connais par cœur et, pourtant, t'en es toujours pas lassée.

《 autrefois 》
coco (février à mai 2017) - une relation libertine, sans règles, sans attaches. du moins, jusqu'à ce qu'elle te quitte et que ton ego soit piqué. depuis, vous vous tournez autour comme des vautours et attendez de voir qui sera la première à craquer à nouveau. ivy (avant 2014) - ta première fois féminine, ta première réelle attirance du même sexe. vous avez eu une aventure autrefois à paris et avez réitéré il y a quelques temps suite à une soirée arrosée.


f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
《 best 》
phyllis - ta meilleure amie, ta garce, celle pour qui tu donnerais tout l'or du monde. et accessoirement ta colocataire. iris - tu la considères comme ta propre soeur. elle sait à peu près tout de toi et tu ne saurais lui cacher quoi que ce soit.

《 friends 》
khaled - incapable de rester loin de lui plus de deux jours, votre amitié n'en est pas moins explosive. au contraire, ne pas vous voir et ne pas vous parler n'entraîne que des tensions entre vous. céleste - rencontrée par le biais de votre passion commune, la danse, sa bouille enfantine a rapidement su se faire une place dans ton cœur. lorsque tu as découvert le petit bout de caractère qui sommeille en elle, tu t'es mise en tête de le faire ressortir. efrain - tu l'apprécies autant que tu le détestes. il est ce genre d'ami que t'as souvent envie d'étriper et, pourtant, il est toujours là, à tes côtés. stella - rencontrée dans ton club de boxe, vous avez rapidement noué d'amitié et elle est devenue celle chez qui tu te réfugies, celle qui t'apporte sa protection. rio - ton partenaire de soirées, souvent trop arrosées. il t'a déjà vu dans tous tes états et ça ne saurait s'arrêter.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.

《 à ajouter 》 nella (cousine paternelle) ✻ ariel (trio de bitches) ✻ lana (ancienne sexfriend) ✻ alec (sexfriend de longue date) ✻ clarke (prof à mettre dans son lit) ✻ toi ?

cabotdunstereliotkirklandlowellmatherquincywinthropstudentstaffcitizen



having fun together
*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*

you're still there (arthur)welcome in panama (hunter)ce qui se passe à vegas, reste à vegas (colombe, iris, clio et neo)we're all just humans (efrain)party hard (rio)you're such an idiot (basile)

《 à venir 》 khaled ✻ stella ✻ nella ✻ lana


(#) Mar 13 Mar - 0:11
❝ i'm dying to have
my lips on yours.

NICK & LOUVE

« Pas besoin d’arriver en retard, t’es plus beau quand t’es nu. » que tu rétorques avec amusement. En soi, Nick avait pas besoin de faire beaucoup d’efforts pour être beau, il te plaisait tel qu’il était et c’était sans doute le plus important. « J’aurais dû te torturer en te faisant attendre alors ? » Tu plantes ton regard dans le sien, pour essayer de décrypter tout signe qui le trahirait. Tout signe qui s’apparenterait à ce que tu peux ressentir de ton côté. A toutes ces sensations étranges qui te traversent à chaque fois que ton regard croise le sien ou que vos peaux entrent en contact. Mais bien vite, tu l’attires sur le ponton pour rejoindre le yacht sur lequel vous embarquez, accueillis par celui qui vous conduira à travers l’océan. Tu dois quand même avouer que pour avoir ce bateau en dernière minute, t’as dû sortir une espèce de disquette au propriétaire, à jouer sur le fait que vous fêtiez votre anniversaire, ton copain et toi. Sous-entend bien entendu que ton copain était Nick ; mais ça, tant que tu peux le garder pour toi, tu le feras. « Si t’étais pas disponible j’aurais embarqué le premier venu sur le port, ça aurait fait un heureux et qui sait, peut-être que j’aurais rencontré mon âme-sœur… » Un clin d’œil en sa direction vient ponctuer ta phrase, alors que tu reprends finalement : « Je suis pas sûre que t’aies envie de savoir comment je l’ai convaincu… tu risquerais d’être jaloux. Mais l’important c’est que tu puisses en profiter toi aussi, non ? » Pas une seconde tu crois à ce que tu dis, mais t’apprécies assez de le taquiner. Et si tu peux le faire sortir de ses gonds, le rentre un peu moins tendre avec toi, ça ne peut que t’intéresser. Parce qu’en soi, t’as toujours apprécié qu’on te rentre dedans. « Tu m’as dit l’autre fois que tu pouvais pas me résister, alors je savais que tu dirais pas non pour me rejoindre ici. » Ta main vient instinctivement libérer celle de ton amant, tandis que tu t’éloignes de lui pour déposer ton sac dans un coin. Mais rapidement, tu reviens vers lui, l’obligeant à reculer de deux pas pour qu’il se retrouve dos au mur. Ton regard se plonge ainsi dans le sien, un sourire se dessine au coin de tes lèvres, tandis que ton visage se rapproche dangereusement du celui de l’infirmier. « Tu m’as manqué… j’ai beaucoup pensé à toi… » que tu murmures en ne le quittant pas un instant des yeux, guettant la moindre de ses réactions. Alors peut-être que t’as envie de le tester, pour pouvoir te positionner, comprendre ce qui t’arrive, ce qui vous arrive, ce que vous êtes en train de faire ou de devenir.

©️ MADE BY LOYALS.




le chat n'est pas tenu de vivre selon les lois du lion.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Mar 13 Mar - 0:32
Invité
J’éclatais de rire une nouvelle fois alors que Louve m’avouait me préférer nue. En même temps ça devrait pas me surprendre puis que depuis qu’on se connait j’étais à peu près persuadé qu’elle m’avait vue plus souvent sans mes vêtements qu’avec et c’était réciproque. Je connaissais parfaitement son corps et pourtant je ne m’en lassais jamais, au contraire j’en redemandais toujours plus.  « Non, je pense que t’as bien fait. J’avais besoin d’une petite journée pour me changer les idées justement. » dis-je avant de la suivre main dans la main vers le yacht. Lorsque j’appris qu’elle avait réservé depuis très peu de temps je demandais qu’elle auraient été ses intentions si j’avais été on disponible et demandais également comment elle avait fait pour convaincre le proprio à la dernière minute comme ça. Je riais, mais sans plus lorsqu’elle mentionna qu’elle aurait demandé au premier venu. Je sais pas si elle l’aurait vraiment fait, mais rien que d’y penser j’avais encore cette espèce de sensation de jalousie qui s’emparait de tout on corps et je faisais vraiment beaucoup d’effort en ce moment pour ne rien laisser paraître. Pourtant, je sentis ma mâchoire se contracter lorsqu’elle me dit que je préférais ne pas savoir ce qu’elle avait dû faire pour l’avoir. Évidemment en moins de deux secondes pleins d’images me traversaient l’esprit, des images auxquelles j’aurais préféré ne pas penser.  « Tu blagues j’espère? Puis même si je suis ravis d’être ici avec toi, t’aurais pas été obligé de.. enfin bref. » J’avais pas envie d’entrer dans les détails parce qu’au fond je ne savais pas encore exactement ce qu’elle avait fait pour l’avoir. La jeune femme ajouta que de toute manière elle était convaincu que je viendrais puisque la dernière fois je lui avais avouer ne pas être capable de lui résister. Je riais avant d’approuver d’n signe de tête.  « Je sais pas trop si c’est bon ou pas pour que tu te rappel de ce bout de conversation. » ajoutais-je en lui souriant. Une fois sur le yacht, Louve déposa ses affaires et je fis de même avant qu’elle ne revienne vers moi m’obligeant même à reculer jusqu’à ce que je me retrouver adosser au mur. Elle est si prêt que mon cœur s’accélère aussitôt alors que je ne sais plus où donner de la tête. Je m’attendais à tout sauf à ça vue le froid qu’il y avait eu la dernière fois sur l’île.  « Si je t’ai autant manqué.. pourquoi j’ai pas eu de tes nouvelles depuis la nuit sur l’île? » Ma gorge était sèche, on ne pouvait pas être plus dans le vif du sujet et ça me faisait peur de poser ma prochaine question, mais j’avais besoin de savoir.  « Et surtout, pourquoi ton attitude a changé à la fin de la soirée? Et me dit pas que c’est à cause des personnes sur la plage parce que tu t’en était remise assez rapidement avant de rechanger d’attitude. » J’étais sérieux en lui posant la question et une part de moi se rappelait qu’elle n’était pas la seule à avoir changé d’attitude, mais j’avais besoin de connaître ses raisons à elle.
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Louve Gonçalves
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96235-louve-goncalves-becky-g http://www.i-love-harvard.com/t96370-louve-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96513-louve-goncalves-456-369-4657 http://www.i-love-harvard.com/t97116-http-formspring-me-louvegoncalves#3555839 http://www.i-love-harvard.com/t96511-http-instagram-com-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96514-snap-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96508-louve-goncalves#3531320
avatar
J'ai : 22 ans et je vis à : boston, dans un duplex en compagnie de phyllis et d'ariel, le trio infernal . J'ai posé mes affaires ici le : 14/01/2017 et depuis, j'ai posté : 4552 messages et gagné : 984 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année d'économie et de droit et côté coeur, je suis : apparemment trop sauvage pour que quelqu'un soit suffisamment courageux pour tenter l'aventure. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis comme une tempête, à la fois imprévisible et fascinante par ma complexité . Oh et puis, on dit que je ressemble à : becky g ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : vixen (mégane) , et un grand merci à : moi-même ✽ DC/TC : : leslie ballmer (i. shayk) + salomé ford (a. moore)

louve perol-gonçalves
*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*

《 à ce jour 》 depuis septembre - tu travailles actuellement pour andrew dans le cadre de tes études de droit.
------------------------------------
2018 - en janvier, lors d'une soirée arrosée avec mila, vous repartez accompagnée de deux hommes et serez kidnappées pour participer à des combats illégaux ✻ abandonnée deux jours plus tard dans un port, c'est basile qui te récupère et s'occupe de toi durant les semaines suivantes ✻ mi-février, pour tenter de reprendre le dessus sur tes traumatismes, tu décides de prendre ta liberté et emménages pour la première fois en colocation ✻ en mars, nick et toi décidez d'officialiser votre relation et vous vivrez votre petit bonheur jusqu'à ton départ de boston fin avril ✻ tu reviens à boston fin août et redoubles ta quatrième année que tu as abandonnée avant les examens.
------------------------------------
2017 - en avril, tu tombes enceinte de ton plan cul, nick, et le découvres lors du bal de fin d'année ✻ sous contrainte familiale, tu avortes fin juin et tombes en dépression ✻ pour échapper à un mariage forcé, tu te maries avec denys mi-juillet et divorces finalement fin août ✻ à thanksgiving, tu es prise en otage avec d'autres étudiants et ne seras libérée que début décembre, incapable de mettre un pied dehors, totalement traumatisée.




《 événements du passé 》 louve vanina perol-gonçalves ✻ née à paris en france, t'y as vécu jusqu'à tes dix-huit, lorsque tu déménages à boston pour intégrer harvard ✻ française par ton père et brésilienne par ta mère ✻ fille du pdg de la bpce (banque populaire et caisse d'épargne) et d'une ancienne top-model, tu as en tête d'emprunter le même chemin que ton père ✻ tu vis dans l'opulence depuis ton plus jeune âge, ce qui fait que tu n'as aucune valeur de l'argent ✻ tu débarques à harvard à la rentrée 2014 pour débuter tes études supérieures et intégrer la mather house malgré la volonté de ton père de te faire intégrer l'eliot ✻ tu as eu la chance de voyager un peu partout dans le monde jusqu'à présent et ne comptes pas t'arrêter en si bon chemin.
------------------------------------
《 ta soif de vivre 》 enfant terrible, tornade adulte, tu portes plutôt bien ton nom. repousser les limites est ton credo, titiller les nerfs est ta passion, te mettre en danger résume ta vie ✻ provocante, insolente, tu refuses tout ordre qu'on pourrait te donner et fais en sorte de t'en détourner, prenant un malin plaisir à reproduire l'effet inverse de celui attendu ✻ la gueule grande ouverte, l’esprit en feu, tu as systématiquement ce besoin d’aller à la confrontation ✻ pourtant, si d'apparence tu sembles hargneuse, tu sais très bien ce que tu caches au fond de toi : fragilité, hypersensibilité et peur de l'abandon ✻ fêtarde et frivole, infidèle en amour, tu te caches derrière le masque d'une femme sans attache pour te préserver.


f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
colin, marin, fauve et colombe - ton zoo, les prunelles de tes yeux. des animaux sauvages que personne ne saurait remplacer et pour qui tu donnerais tout.


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
nick (mars et avril 2018) - ancien sexfriend, tu es es tombée enceinte en avril 2017. toujours à tes côtés, il t'a accompagnée le jour de l'avortement et tous les mois qui ont suivi. début mars 2018, vous avez sauté le pas et avez décidé de vous mettre ensemble, avant que tu ne disparaisses de sa vie fin avril alors que tout allait pour le mieux entre vous. tu regrettes d'être restée silencieuse et tentes coûte que coûte de réparer tes erreurs. basile - ton poison, ta drogue, celui qui n'a malheureusement jamais su quitter tes pensées. folle de lui depuis ton plus jeune âge, vous vous êtes rapprochés en 2017, avez finalement couché ensemble et vous êtes avoués beaucoup trop de choses. mais rien n'a jamais été simple entre vous, et tout a éclaté en février 2018 après moult hauts et bas. tu as continué ta vie sans lui, jusqu'à ce qu'il refasse surface il y a quelques semaines tout juste pour tout chambouler à nouveau. arthur - ton premier amour, ta première fois, ta première déception. vous avez été ensemble près de deux ans avant qu'il n'intègre l'armée. une sensation d'abandon t'a dès lors prise aux tripes et, malgré ton attachement et ton amour pour lui, tu as décidé de tout arrêter. pourtant, malgré toutes ces années, il n'a jamais réellement quitté ton esprit.

《 sexuellement compatibles 》
kale - sexfriend durant de longues années, vous avez perdu contact suite à vos départs respectifs. vous vous êtes finalement retrouvés et êtes restés en très bon terme. wade - vous avez autrefois partagé le même lit et êtes à présent de simples amis. hunter - à la fois ton compagnon de voyage et ton plan cul, vous savez allier tous types de plaisirs ensemble. alec - ton plan cul depuis de nombreuses années. tu le connais par cœur et, pourtant, t'en es toujours pas lassée.

《 autrefois 》
coco (février à mai 2017) - une relation libertine, sans règles, sans attaches. du moins, jusqu'à ce qu'elle te quitte et que ton ego soit piqué. depuis, vous vous tournez autour comme des vautours et attendez de voir qui sera la première à craquer à nouveau. ivy (avant 2014) - ta première fois féminine, ta première réelle attirance du même sexe. vous avez eu une aventure autrefois à paris et avez réitéré il y a quelques temps suite à une soirée arrosée.


f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
《 best 》
phyllis - ta meilleure amie, ta garce, celle pour qui tu donnerais tout l'or du monde. et accessoirement ta colocataire. iris - tu la considères comme ta propre soeur. elle sait à peu près tout de toi et tu ne saurais lui cacher quoi que ce soit.

《 friends 》
khaled - incapable de rester loin de lui plus de deux jours, votre amitié n'en est pas moins explosive. au contraire, ne pas vous voir et ne pas vous parler n'entraîne que des tensions entre vous. céleste - rencontrée par le biais de votre passion commune, la danse, sa bouille enfantine a rapidement su se faire une place dans ton cœur. lorsque tu as découvert le petit bout de caractère qui sommeille en elle, tu t'es mise en tête de le faire ressortir. efrain - tu l'apprécies autant que tu le détestes. il est ce genre d'ami que t'as souvent envie d'étriper et, pourtant, il est toujours là, à tes côtés. stella - rencontrée dans ton club de boxe, vous avez rapidement noué d'amitié et elle est devenue celle chez qui tu te réfugies, celle qui t'apporte sa protection. rio - ton partenaire de soirées, souvent trop arrosées. il t'a déjà vu dans tous tes états et ça ne saurait s'arrêter.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.

《 à ajouter 》 nella (cousine paternelle) ✻ ariel (trio de bitches) ✻ lana (ancienne sexfriend) ✻ alec (sexfriend de longue date) ✻ clarke (prof à mettre dans son lit) ✻ toi ?

cabotdunstereliotkirklandlowellmatherquincywinthropstudentstaffcitizen



having fun together
*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*

you're still there (arthur)welcome in panama (hunter)ce qui se passe à vegas, reste à vegas (colombe, iris, clio et neo)we're all just humans (efrain)party hard (rio)you're such an idiot (basile)

《 à venir 》 khaled ✻ stella ✻ nella ✻ lana


(#) Mar 13 Mar - 0:56
❝ i'm dying to have
my lips on yours.

NICK & LOUVE

Aujourd’hui est probablement la journée parfaite pour comprendre ce qui se passe entre vous, notamment en le testant et en guettant chacune de ses réactions. D’ailleurs, lorsque tu vois sa mâchoire se serrer, tu ne peux t’empêcher de sourire, plutôt satisfaite du petit effet. Peut-être qu’il tient à toi, lui aussi ? D’une manière différente qu’un simple plan cul ? « Te crispe pas comme ça… » que tu réponds en glissant ton index le long de sa mâchoire. « Sois pas jaloux, j’ai rien fait de plus que de proposer beaucoup plus d’argent que celui qui avait déjà réservé… et quelques battements de cils ont suffit pour le faire céder. » Même si sa réaction t’amuse, t’as pas envie de le laisser s’énerver. Ou pas à peine arrivés sur le yacht en tout cas, faudrait pas gâcher votre journée. T’as tellement de choses en tête que ce serait bien dommage d’en rester là, sur une touche si négative. « C’est parfait pour moi, au moins je sais que je peux compter sur toi. » Et en deux temps trois mouvements, te voilà qui t’éloignes de lui pour déposer ton sac dans un coin de la cabine. Jusqu’à ce que, bien évidemment, tu reviennes à la charge en le forçant à se plaquer dos au mur pour prendre le dessus sur lui, comme tu l’as si souvent fait. T’es persuadée que c’est quelque chose qu’il apprécie, tout comme toi quand tu te soumets à ses envies, quelles qu’elles soient. « Souviens-toi, je t’ai envoyé une photo en te proposant de passer la nuit avec moi… mais t’avais l’air trop occupé, j’ai préféré ne pas te déranger. » Tu te demandes s’il a la mémoire courte ou s’il le fait exprès. Toi en tout cas, tu te souviens très bien de la photo que tu lui as envoyé, l’invitant à te rejoindre pour la nuit, pour pouvoir t’abandonner dans ses bras, pour sentir sa peau brûlante contre la tienne et son souffle chaud dans ton cou. Tout un tas d’images te traversent l’esprit à ce moment-là, te remémorant toutes ces fois où tu l’as senti au plus profond de toi, toutes ces fois où t’as crié son nom. Mais t’es bien vite sortie de tes pensées lorsqu’il revient sur votre nuit sur la plage, cherchant à comprendre la raison pour laquelle tu t’es soudainement montrée plus distante avec lui. Et à ce moment précis, tu te décolles brusquement de lui, fuyant comme bien des fois une discussion trop sérieuse, qui te force à mettre sur le tapis tout ce que tu ressens au fond de toi. Qui te force à avouer tout ce qui te fait peur. « Je t’assure que c’est à cause de ces personnes. Y a rien eu d’autre. Qu’est-ce que tu veux qu’il se passe ? Ca t’étonne encore que je sois refroidie après avoir vu deux abrutis à quelques mètres à peine de nous ? » En réalité, t’espères qu’il s’en étonne. T’as pas le cran de vider ton sac, de lui avouer tout ce qui s’est passé dans ta tête, de lui dire que c’est à cause de ses quelques mots de trop que t’es devenue distante. Quoiqu'il en soit, tu fuis son regard au point de lui tourner le dos, quelques mètres plus loin.

©️ MADE BY LOYALS.




le chat n'est pas tenu de vivre selon les lois du lion.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Mar 13 Mar - 1:15
Invité
Je me sentais idiot de réagir ainsi et de me crisper rien qu’à l’imaginer faire des avances à un autre mec. De un, elle était majeure et vaccinée et de deux, comme il n’y avait rien de sérieux entre nous je n’étais pas en position de lui exiger quoi que ce soit. Elle pouvait bien utiliser son corps comme elle le voulait, j’avais pas mon mot à dire. J’étais tout de même soulager de savoir qu’elle avait convaincu le proprio avec un peu plus d’argent, et je me sentis aussitôt un peu plus calme que précédemment. Louve est ravis de savoir qu’elle pourra toujours compter sur moi et je secoue négativement la tête en riant doucement. C’était bien le cas, mais j’espérais qu’elle n’allait pas simplement profiter de ma gentillesse comme certaines filles ont parfois tendance à faire. Louve revient vers moi après être allé porter son sac et alors que je me retrouve pris entre elle et le mur du yacht, je n’ai pas d’autre choix que de soutenir son regard. J’en profite donc pour lui poser toutes ses questions qui me tracassent, j’ai besoin de comprendre un peu plus. Elle me rappel alors qu’elle m’a envoyé une photo et que c’est moi qui n’ait pas répondu et après mure réflexion j’acquiesce d’un signe de tête.  « Oui t’as raison… je suis désolé moi et la technologie ça fait 2 parfois, mais j’ai quand même finis par te répondre un peu plus tard! »Peut-être qu’elle m’en voulait de ne pas lui avoir répondu et c’est pourquoi je n’avais pas eu de nouvelles ensuite.  « Peut-être qu’à ton tour t’étais trop occupée quand je t’ai répondu. » ajoutais-je en lui souriant. Je ramène quand même le sujet sur cette fameuse nuit, en lui demandant clairement ce qu’elle avait et en sachant pertinemment que le couple qu’on avait croisé n’avait rien à voir avec sa réaction. Elle continua tout de même de m’obstiner s’éloignant même de moi pour éviter d’avoir à soutenir mon regard plus longtemps. Je restais adossé au mur, les sourcils toujours un peu froncer à essayer de comprendre ce qu’elle ne disait pas.  « Oui ça m’étonne.. » finis-je par dire doucement en restant tout de même à place. Elle se tenait toujours dos à moi, et j’ignorais comment elle réagirait si je continuais à pousser mon questionnement pour comprendre.  « Ça m’étonne que tu sois resté froide jusqu’au lendemain, jusqu’au retour au Bahamas, jusqu’à ce qu’on se dise au revoir. » Si ça c’était limité à ce fameux soir j’aurais pu douter un peu plus et être porté à la croire, mais c’était plutôt difficile de penser que parce que 2 personnes étaient passé sur la plage alors qu’on était dans un moment intime dans l’eau, que ça l’avait refroidit jusqu’au lendemain midi. Je fis un pas en avant pour venir coller mon torse contre son dos alors que mes bras se glissaient autour d’elle pour la serrer un peu plus contre moi.  « Parle-moi s’il-te-plais.. » finis-je par lui murmurer dans l’oreille. J’étais prêt à la laisser tranquille, mais j’avais besoin d’une bonne explication avant.
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Louve Gonçalves
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96235-louve-goncalves-becky-g http://www.i-love-harvard.com/t96370-louve-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96513-louve-goncalves-456-369-4657 http://www.i-love-harvard.com/t97116-http-formspring-me-louvegoncalves#3555839 http://www.i-love-harvard.com/t96511-http-instagram-com-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96514-snap-ame-animale http://www.i-love-harvard.com/t96508-louve-goncalves#3531320
avatar
J'ai : 22 ans et je vis à : boston, dans un duplex en compagnie de phyllis et d'ariel, le trio infernal . J'ai posé mes affaires ici le : 14/01/2017 et depuis, j'ai posté : 4552 messages et gagné : 984 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année d'économie et de droit et côté coeur, je suis : apparemment trop sauvage pour que quelqu'un soit suffisamment courageux pour tenter l'aventure. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis comme une tempête, à la fois imprévisible et fascinante par ma complexité . Oh et puis, on dit que je ressemble à : becky g ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : vixen (mégane) , et un grand merci à : moi-même ✽ DC/TC : : leslie ballmer (i. shayk) + salomé ford (a. moore)

louve perol-gonçalves
*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*

《 à ce jour 》 depuis septembre - tu travailles actuellement pour andrew dans le cadre de tes études de droit.
------------------------------------
2018 - en janvier, lors d'une soirée arrosée avec mila, vous repartez accompagnée de deux hommes et serez kidnappées pour participer à des combats illégaux ✻ abandonnée deux jours plus tard dans un port, c'est basile qui te récupère et s'occupe de toi durant les semaines suivantes ✻ mi-février, pour tenter de reprendre le dessus sur tes traumatismes, tu décides de prendre ta liberté et emménages pour la première fois en colocation ✻ en mars, nick et toi décidez d'officialiser votre relation et vous vivrez votre petit bonheur jusqu'à ton départ de boston fin avril ✻ tu reviens à boston fin août et redoubles ta quatrième année que tu as abandonnée avant les examens.
------------------------------------
2017 - en avril, tu tombes enceinte de ton plan cul, nick, et le découvres lors du bal de fin d'année ✻ sous contrainte familiale, tu avortes fin juin et tombes en dépression ✻ pour échapper à un mariage forcé, tu te maries avec denys mi-juillet et divorces finalement fin août ✻ à thanksgiving, tu es prise en otage avec d'autres étudiants et ne seras libérée que début décembre, incapable de mettre un pied dehors, totalement traumatisée.




《 événements du passé 》 louve vanina perol-gonçalves ✻ née à paris en france, t'y as vécu jusqu'à tes dix-huit, lorsque tu déménages à boston pour intégrer harvard ✻ française par ton père et brésilienne par ta mère ✻ fille du pdg de la bpce (banque populaire et caisse d'épargne) et d'une ancienne top-model, tu as en tête d'emprunter le même chemin que ton père ✻ tu vis dans l'opulence depuis ton plus jeune âge, ce qui fait que tu n'as aucune valeur de l'argent ✻ tu débarques à harvard à la rentrée 2014 pour débuter tes études supérieures et intégrer la mather house malgré la volonté de ton père de te faire intégrer l'eliot ✻ tu as eu la chance de voyager un peu partout dans le monde jusqu'à présent et ne comptes pas t'arrêter en si bon chemin.
------------------------------------
《 ta soif de vivre 》 enfant terrible, tornade adulte, tu portes plutôt bien ton nom. repousser les limites est ton credo, titiller les nerfs est ta passion, te mettre en danger résume ta vie ✻ provocante, insolente, tu refuses tout ordre qu'on pourrait te donner et fais en sorte de t'en détourner, prenant un malin plaisir à reproduire l'effet inverse de celui attendu ✻ la gueule grande ouverte, l’esprit en feu, tu as systématiquement ce besoin d’aller à la confrontation ✻ pourtant, si d'apparence tu sembles hargneuse, tu sais très bien ce que tu caches au fond de toi : fragilité, hypersensibilité et peur de l'abandon ✻ fêtarde et frivole, infidèle en amour, tu te caches derrière le masque d'une femme sans attache pour te préserver.


f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
colin, marin, fauve et colombe - ton zoo, les prunelles de tes yeux. des animaux sauvages que personne ne saurait remplacer et pour qui tu donnerais tout.


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
nick (mars et avril 2018) - ancien sexfriend, tu es es tombée enceinte en avril 2017. toujours à tes côtés, il t'a accompagnée le jour de l'avortement et tous les mois qui ont suivi. début mars 2018, vous avez sauté le pas et avez décidé de vous mettre ensemble, avant que tu ne disparaisses de sa vie fin avril alors que tout allait pour le mieux entre vous. tu regrettes d'être restée silencieuse et tentes coûte que coûte de réparer tes erreurs. basile - ton poison, ta drogue, celui qui n'a malheureusement jamais su quitter tes pensées. folle de lui depuis ton plus jeune âge, vous vous êtes rapprochés en 2017, avez finalement couché ensemble et vous êtes avoués beaucoup trop de choses. mais rien n'a jamais été simple entre vous, et tout a éclaté en février 2018 après moult hauts et bas. tu as continué ta vie sans lui, jusqu'à ce qu'il refasse surface il y a quelques semaines tout juste pour tout chambouler à nouveau. arthur - ton premier amour, ta première fois, ta première déception. vous avez été ensemble près de deux ans avant qu'il n'intègre l'armée. une sensation d'abandon t'a dès lors prise aux tripes et, malgré ton attachement et ton amour pour lui, tu as décidé de tout arrêter. pourtant, malgré toutes ces années, il n'a jamais réellement quitté ton esprit.

《 sexuellement compatibles 》
kale - sexfriend durant de longues années, vous avez perdu contact suite à vos départs respectifs. vous vous êtes finalement retrouvés et êtes restés en très bon terme. wade - vous avez autrefois partagé le même lit et êtes à présent de simples amis. hunter - à la fois ton compagnon de voyage et ton plan cul, vous savez allier tous types de plaisirs ensemble. alec - ton plan cul depuis de nombreuses années. tu le connais par cœur et, pourtant, t'en es toujours pas lassée.

《 autrefois 》
coco (février à mai 2017) - une relation libertine, sans règles, sans attaches. du moins, jusqu'à ce qu'elle te quitte et que ton ego soit piqué. depuis, vous vous tournez autour comme des vautours et attendez de voir qui sera la première à craquer à nouveau. ivy (avant 2014) - ta première fois féminine, ta première réelle attirance du même sexe. vous avez eu une aventure autrefois à paris et avez réitéré il y a quelques temps suite à une soirée arrosée.


f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
《 best 》
phyllis - ta meilleure amie, ta garce, celle pour qui tu donnerais tout l'or du monde. et accessoirement ta colocataire. iris - tu la considères comme ta propre soeur. elle sait à peu près tout de toi et tu ne saurais lui cacher quoi que ce soit.

《 friends 》
khaled - incapable de rester loin de lui plus de deux jours, votre amitié n'en est pas moins explosive. au contraire, ne pas vous voir et ne pas vous parler n'entraîne que des tensions entre vous. céleste - rencontrée par le biais de votre passion commune, la danse, sa bouille enfantine a rapidement su se faire une place dans ton cœur. lorsque tu as découvert le petit bout de caractère qui sommeille en elle, tu t'es mise en tête de le faire ressortir. efrain - tu l'apprécies autant que tu le détestes. il est ce genre d'ami que t'as souvent envie d'étriper et, pourtant, il est toujours là, à tes côtés. stella - rencontrée dans ton club de boxe, vous avez rapidement noué d'amitié et elle est devenue celle chez qui tu te réfugies, celle qui t'apporte sa protection. rio - ton partenaire de soirées, souvent trop arrosées. il t'a déjà vu dans tous tes états et ça ne saurait s'arrêter.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.

《 à ajouter 》 nella (cousine paternelle) ✻ ariel (trio de bitches) ✻ lana (ancienne sexfriend) ✻ alec (sexfriend de longue date) ✻ clarke (prof à mettre dans son lit) ✻ toi ?

cabotdunstereliotkirklandlowellmatherquincywinthropstudentstaffcitizen



having fun together
*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*☾*

you're still there (arthur)welcome in panama (hunter)ce qui se passe à vegas, reste à vegas (colombe, iris, clio et neo)we're all just humans (efrain)party hard (rio)you're such an idiot (basile)

《 à venir 》 khaled ✻ stella ✻ nella ✻ lana


(#) Mar 13 Mar - 1:31
❝ i'm dying to have
my lips on yours.

NICK & LOUVE

« Je sais pas si tu mérites mes excuses, papy Nick… » Son excuse à lui te fait rire, à croire qu’il a vingt ans de plus que toi. Pourtant s’il t’avait répondu plus tôt, les choses auraient sans doute tourné différemment. T’aurais insisté pour qu’il te rejoigne ou tu te serais incrustée dans sa chambre, mais t’aurais fait en sorte de pas rester seule cette nuit-là. Et qui sait ce qui se serait passé les nuits suivantes. Sans doute que vous auriez pas à avoir la conversation qui suit. Une discussion que tu cherches à fuir, à la fois par fierté et par peur de te brûler les ailes si une fois encore tu t’ouvrais à un homme. Le regard dans le vide, semblant pourtant rivé sur l’eau autour du yacht qui commence tout juste à quitter le port, tu l’écoutes attentivement. Il te croit pas. Pas cette fois. Alors qu’est-ce que t’es censée lui dire, toi ? Lui lancer le tout comme ça, l’inviter à faire le tri parmi tout ce bordel que t’as dans la tête à l’heure actuelle ? T’en as que moyennement l’envie. Tu restes silencieuse, jusqu’au moment où tu sens ses bras s’enrouler autour de toi. A ce moment là, ton cœur loupe un battement avant de s’accélérer soudainement. T’es stressée rien qu’à l’idée d’être forcée à t’ouvrir, à lui donner la chance de te piétiner vainement. « Je… » Aussitôt, tu soupires. Tu sais même pas comment t’es censée en parler, comme lui avouer au moins à moitié. T’es pas faite pour ces choses-là toi, t’es maladroite, t’es la grande gueule, celle qui séduit, mais pas celle qui se montre fragile comme ça. « Je sais pas… » T’essayes tant bien que mal de lui filer entre les doigts, d’éviter la discussion. Mais tu sais pertinemment que cette fois, il lâchera pas le morceau. Alors tu prends une grande inspiration, reprenant d’une voix bien plus basse, presque fragile : « Ca m’a fait un truc… ça m’a blessée ce que t’as dit. Quand t’as dit que tu me voulais juste pour cette nuit… je sais pas ce qui me prend, je devrais pas, je suis désolée. » que tu soupires une nouvelle fois. T’es désolée de pas te comprendre, de pas savoir ce qui se passe en toi, de t’être braquée pour des paroles qui n’auraient même pas dû te toucher. Et t’es là, à te confier, à t’ouvrir, à lui offrir la possibilité de te frapper un grand coup.

©️ MADE BY LOYALS.




le chat n'est pas tenu de vivre selon les lois du lion.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Mar 13 Mar - 1:55
Invité
Je resserrais doucement Louve contre moi alors qu’elle me tournait le dos, j’attendais ses explications parce que j’en avais marre de me faire des films. J’avais tellement l’impression qu’elle m’en voulait d’avoir montré de l’intérêt plus qu’amical que j’étais à nouveau prêt à m’excuser et prêt à lui dire qu’on pouvait reprendre notre lien initial puisque c’était ce qu’on avait promis.  « Je sais pas… » murmure-t-elle. Je ne réponds pas, je ne fais que la serrer un petit peu plus contre moi, j’ai peur de la perdre, peur qu’elle trouve encore le moyen d’esquiver le sujet. Le yacht a déjà quitté le port, sans le savoir on s’éloigne de plus en plus de la côte et je prie pour que tout se passe bien, car je savais qu’on allait se retrouver seul au monde encore une fois. Sa voix vient rompre le silence tendu qui s’était installé entre nous, elle ne parle pas très fort, mais je ne perds pas un seul mot de ce qu’elle dit. Je reste un peu surpris lorsqu’elle me dit que je l’ai blessé, car je n’avais pas souvenir d’avoir été vexant envers elle, mais je la laissais poursuivre sans broncher. Il me faut un petit moment pour assembler ce qu’elle vient de dire, est-ce qu’elle a cru que je l’insultais? Puis, mes bras qui l’enlaçaient retombaient de chaque côté alors que mon cerveau faisait 1+1.  « Louve… » Je m’attendais à ce qu’elle se retourne, à ce qu’elle me confronte. C’est bien une des premières fois que je la vois si vulnérable. Je finis par poser mes mains sur sa taille la forçant ainsi à se retourner pour me faire face, mais il me faut en plus lui relever le menton pour qu’elle me regarde. Je n’arrive pas vraiment à déchiffrer tout ce qui se passe dans sa tête, mais je sais que dans la mienne tout se bouscule alors que mon cerveau essai de me rappeler à quel point s’est souffrant de faire confiance à quelqu’un. Pourtant je suis là à la tenir par la taille et à chercher comment lui expliquer.  « Je te voudrais à toutes les nuits et je voudrais ne jamais avoir à te partager. » finis-je par dire. Au moins ça avait le mérite d’être clair, mais j’ignorais si c’était quelque chose de possible. Après tout elle avait Eliam et puis peut-être même d’autres personnes dans sa vie… En vrai je préférais ne même pas y penser, c’était trop difficile pour moi.  «Quand je t’ai dit dans l’eau que je te voulais rien qu’à moi j’ai eu peur que tu m’en veuilles, que tu veuilles juste plus de notre relation. » Par relation je voulais dire « fuckfriend », mais ça je savais qu’elle l’avait compris. J’avalais difficilement ma salive, c’était à peu près impossible de faire un retour en arrière, les choses avaient changés depuis la dernière nuit et je savais qu’on allait devoir vivre avec.  « Je veux juste pas te perdre Louve.. » Peu importe ce qu’elle décidait, peu importe comment se terminait notre journée, j’avais besoin d’elle dans ma vie et encore plus maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: