::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(jusia) all i need

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93681-wilhelm-von-rosenwald-felix-bujo http://www.i-love-harvard.com/t93693-wilhelm-my-heart-is-in-economy-due-to-this-autonomy http://www.i-love-harvard.com/t93725-wilhelm-von-rosenwald-456-679-4721 http://www.i-love-harvard.com/t93826-http-instagram-com-wilhwald http://www.i-love-harvard.com/t93692-wilhelm-von-rosenwald
avatar
En ligne
STAFF D'I LOVE HARVARD BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Wilhelm Von Rosenwald
STAFF D'I LOVE HARVARD
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 25 ans et je vis à : Cambridge en attendant la rentrée . J'ai posé mes affaires ici le : 07/01/2017 et depuis, j'ai posté : 3224 messages et gagné : 1184 points. Actuellement, je suis : étudiant d'Harvard, en biologie et botanique et côté coeur, je suis : célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un mec plutôt fun, si on ne fait pas attention à mes sautes d'humeur . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nicolas Simoes ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : nympheas (Eugénie) , et un grand merci à : nympheas (a) & anaphore (s) & Halloween (gifs) ✽ DC/TC : : maddox tenenbaum (emilia clarke) & marla witherspoon (ellie bamber)
WILHELM VON ROSENWALD

WILHELM VON ROSENWALD 

HISTOIRE ➔ Wilhelm Von Rosenwald - 25 ans le 12 mai 1993 à Munich, Allemagne - Sa mère est l'arrière petite fille de Guillaume II de Prusse, dernier souverain d'Allemagne - Le "sang royal" est monté à la tête de son père, un homme strict est froid. PDG du principal label de musique allemand - Il a un grand frère et une petite sœur - L'enfance a été tranquille et l'adolescence volcanique - Il déteste son père et son éducation beaucoup trop stricte à son gout - Il parle anglais et allemand couramment, il a un fort accent - Il est arrivé à Harvard à l'âge de 18 ans - Il a été mather de 2010 à 2013, puis à son retour en 2014, jusqu'en 2017 - Il est parti faire le tour du monde pendant un an et est revenu à la rentrée de 2014 - Il fait des études de biologie et de botanique - Il a connu son grand amour à ses premières années d'études, elle est morte durant les attentats de 2013, depuis ça, il ne veut plus aimer - Il souffre de bipolarité - Il adore faire la fête, il y fume et boit plus que d'habitude - Habituellement, il fume comme un pompier - Il est reparti en Allemagne après le summer camp au Laos en 2017, quand il a appris que sa mère était malade Aujourd'hui décédée, il est revenu continuer ses études pour fuir le reste de la famille - Il joue de la batterie et a l'oreille musicale, seule chose que sont père lui a transmis et qu'il apprécie.

CARACTÈRE ➔ Wilhelm a une double facette bien prononcée et cela est dû à sa bipolarité. Tout peut être noir ou blanc et surtout, tout peut changer très vite - Il peut être un homme très heureux, jovial, qui va plaisanter pour tout et n'importe quoi. Un homme qui semble croquer la vie à pleines dents - Et, il peut tout aussi bien devenir dépressif, mélancolique, de très mauvaise humeur. Le genre d'homme avec une impulsivité telle qu'il ne faudrait pas le provoquer dans ses pires moments - Avec Wilhelm, c'est pile ou face, mais jamais de demi-mesure - Socialement parlant, Wilhelm est du genre à aller vers les autres dans ses meilleurs moments. Il est plutôt sociable, même bavard quand il a bu - Il n'a pas peur du ridicule, il aime profiter de la vie et le montrer - Dans ses pires moments, il se renferme, mais ne repousse pas forcément ses amis - Amoureusement parlant, depuis la perte de sa petite amie, il a beaucoup de mal à se laisser aller et à admettre qu'il pourrait s'attacher à nouveau. C'est une peur profonde qui le tétanise. Une peur dont il n'a pas encore osé franchir les limites.

LES AMIS, LES AMOURS, LES EMMERDES

LES AMIS, LES AMOURS, LES EMMERDES 

NORA-BLUE : Ancienne amie, crush de longue date.
AGATHE : Amie envers laquelle il a une dette à vie pour l'avoir frappé une fois.
CLEOLYA : La cutie de son équipe au summer camp
SILAS : Ami la nuit, ennemi le jour.
QUITO : Le "petit ami" de Nora.
YURA : Rencontré à la salle de sport, elle s'est endormi avant qu'il ne puisse conclure avec elle.
LYUDMILA : La fille de tinder qu'il attend de rencontrer.

+ Asia, Elbeth, Maxence


(#) Lun 12 Mar - 0:13
Le spring break, il se passait plutôt bien. Ça me permettait de souffler un peu, surtout après mes révisions. Je pouvais me vider la tête et me changer d'air. Bon, j'étais pas le genre de personne à me prendre le chou alors forcement, ces vacances, elles étaient plutôt normales. C'était juste une destination de plus à ajouter à mon passeport. Un défiler de maillots de bain, une longue série de soirée arrosée. Juste la base d'un spring break réussi à tous les coups. Pourtant, ce soir, mon cœur n'était pas à la fête. Ce soir, je déambulais dans les couloirs de mon hôtel pour le quitter, rejoindre l'accueil. J'étais à la recherche de De Lacroix. J'allais à la réception et là... Je commençais mon petit cinéma, me faisant passer pour madame De Lacroix qui avait oublié ses clés dans la chambre pendant que monsieur était sorti faire une course. J'étais même prête à lui donner de l'argent, lui faire croire que j'avais très envie de faire pipi ou je ne sais quoi encore. Mais comme toute chieuse qui se respecte, j'avais finalement réussir à avoir ce que je voulais : un numéro et une clé. Ne restait plus qu'à prier pour qu'il soit là. Par respect, je frappais et une fois que le respect fut mort et enterré, j'entrais en faisant comme chez moi. Je fouinais dans les affaires pour m'assurer que c'était bien la chambre de Jules, l'enlevais mes chaussures et je... m'allongeais sur le lit. Il n'y avait plus qu'à attendre.

@Jules De Lacroix




my heart is in economy

due to this autonomy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t91752-nolan-watts-gregg-sulkin http://www.i-love-harvard.com/t91791-i-want-to-change-the-world-but-they-won-t-give-me-the-source-code#3368179 http://www.i-love-harvard.com/t91795-nolan-watts-456-635-3428#3368275 http://www.i-love-harvard.com/t91798-http-formspring-me-nolanwatts#3368309 http://www.i-love-harvard.com/t92437-http-instagram-com-thenolanwatts#3392224 http://www.i-love-harvard.com/t91796-snap-starkwars#3368286 http://www.i-love-harvard.com/t91797-nolan-watts#3368300
avatar
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Nolan Watts
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
J'ai : 22 ans et je vis à : uc . J'ai posé mes affaires ici le : 07/01/2016 et depuis, j'ai posté : 3707 messages et gagné : -618 points. Actuellement, je suis : étudiant à Harvard et vendeur dans un cinéma, how cool is this ? et côté coeur, je suis : amateur de la friendzone, crushzone et de toutes les autres zones que tu veux . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Gregg Sulkin ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Faustine , et un grand merci à : ultraviolences ✽ DC/TC : : elias (b. sondag) & matteo (d. bederov)
NOLAN WATTS
⋆ — nerd ? i prefer the term
intellectual badass

(bio) né le 28 mars, à Atlantic City, dans le New Jersey • fils aîné de la famille watts, composée de deux enfants, Nolan a eu une enfance que l'on pourrait qualifier de "normale" pour un jeune garçon : des parents aimants, une bonne éducation et des jeux vidéos, beaucoup de jeux vidéos • lorsqu'il a 15 ans, ses parents décident de divorcer : Nolan et sa soeur resteront ensemble avec leur mère tandis que le chef de famille lui, a récolté tout l'argent • ils déménagent pour Boston où ils vivront désormais dans une maison sur roues, la pension alimentaire n'étant pas suffisante et n'ayant pas les moyens de palier aux frais scolaires et au reste • Nolan, c'est un génie de l'informatique avant tout : internet, les appareils électroniques... tout ça n'a aucun secret pour lui alors même si c'est pas un hacker, il pourrait cracker n'importe quoi - ou presque • en fait, c'est même un génie tout court : plus jeune, il collectionnait les A+ et les trophées des concours scientifiques. Son rêve ? travailler pour la NASA • fana de tous les grands classiques du cinéma, des jeux, des bandes dessinées et même de la musique, il glisse des références de pop culture à la moindre occasion • Nolan, c'est le pire cuisinier de tous les temps : même se faire cuire correctement des pâtes, il en est incapable. Du coup, ça se termine toujours par une livraison à domicile • y a deux ans environ, il s'est mis en tête de créer une application pour Google mais suite à un manque de temps, il a dû abandonner le projet : affaire à suivre • le jeudi soir, c'est sacré : soirée films et repas devant la télé • il s'est mis au sport à ses dix-sept ans et n'a pas arrêté depuis : il fait principalement de la natation • (clique pour lire la suite)

(mind) Nolan, c'est un mélange de Peter Parker et... nan, en fait, juste Peter Parker. Il s'intéresse, il se passionne, il découvre, il apprend parce qu'il est quand même un putain de génie avec des putain d'idées. Il brille intellectuellement à défaut de briller sur le plan social. Enfin ça, c'était surtout avant. Même s'il est toujours plus à l'aise devant un écran, manette en main, entre le lycée et la fac, il a pas mal évolué. Moins introverti, plus sociable, il parle assez facilement aux autres, sauf si t'es un gros con de première ou que t'as une paire de boobs. Ouais dans ce dernier cas, c'est plutôt sa maladresse qui prend le dessus et lui faire dire ou faire n'importe quoi. Parce qu'il a beau être ambitieux et avoir des rêves plein la tête, son manque de confiance en lui le pousse à douter plutôt qu'agir. Nolan, il est gentil. Quand il aime bien quelqu'un, ça se voit et quand il n'aime pas quelqu'un, ça se voit aussi. Parfois, il pourrait se donner corps et âme pour un proche et parfois, il lui arrive d'être égoïste et d'envoyer tout le monde balader. Lorsqu'il a peur, lorsqu'il est en colère ou triste et puis, juste quand il s'est levé du mauvais pied et qu'il a envie de dire fuck. Ses deux plus gros défauts ? son entêtement et sa rancune. S'il a une idée en tête, bonne ou mauvaise, par exemple lorsqu'il en veut à quelqu'un, bon courage pour lui faire changer d'avis parce qu'à ce niveau, il devient vite insupportable Nolan. Autant il peut se montrer très direct dans ses paroles, autant il lui arrive parfois (très souvent) de mytho pour se protéger, se sortir d'une situation malaisante ou lorsqu'il perd ses moyens, faut pas lui en vouloir.



⋆ — i wish i could select all of
your clothes and press delete
(crush)SKYLER
(unclear)ASTRÉEWILLA
(past)



⋆ — i like you because
you're weird likeme
(best)MILANJAZ
(friends)
(others)



⋆ — keep your head high and
your middle finger higher
(weird)MAGDALENARAFAEL
(hate)





(#) Mer 14 Mar - 22:44
Il s'agissait probablement du dernier spring-break pour Jules puisque dès le mois de mai, le mather pourrait dire adieu Harvard. Est-ce que ça lui faisait quelque chose ? Non. Pas pour le moment du moins. Peut-être parce qu'il ne réalisait pas. Ou alors parce qu'il avait beaucoup trop de trucs en tête pour pouvoir y penser ne serait-ce que cinq minutes. Enfin bref, il avait mis du côté un peu d'argent pour ces deux semaines alors il allait en profiter un maximum, sans se prendre la tête. Et en espérant que cette fois, rien ni personne ne viendrait foutre la merde dans ce jour. C'est à dire pas de tremblement de terre, pas d'accident, rien. Juste des vacances, c'était tout ce que Jules demandait. Et évidemment, qui disait vacances disait soirées tous les soirs, sans exception. Aujourd'hui n'y faisait pas exception. Mais puisqu'il avait encore un peu de temps devant lui, le français en avait profité pour prendre une douche fraîche avant de retrouver les chaudes températures de l'extérieur. Enfilant son t-shirt et passant vite fait sa serviette dans ses cheveux, Jules sortit enfin de la salle de bain et... What. the. fuck. Quelle agréable surprise de découvrir qu'il n'était plus seul dans sa chambre d'hôtel. Bon, il était carrément surpris pour le coup et ça se voyait à la tête qu'il affichait. En effet, y avait bel et bien une blonde allongée au beau milieu de son lit. Ok, c'était Anastasia mais... qu'est-ce qu'elle foutait là ? Comment était-elle entrée ? C'était quoi ce bin's encore ? On lui faisait une blague ou c'était juste le système de sécurité qui était à chier ? "Qu'est-ce que tu fous là ? Tu m'expliques ?" Toujours aussi aimable... toujours. C'est pas qu'il n'était pas content de la voir, c'est juste qu'il n'appréciait pas vraiment le fait qu'elle ne se croit tout permis au point de rentrer dans sa chambre quand bon lui semblait. Ils avaient peut-être recouché ensemble mais ça ne lui donnait pas tous les droits. En fait, ça ne lui en donnait même aucun.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93681-wilhelm-von-rosenwald-felix-bujo http://www.i-love-harvard.com/t93693-wilhelm-my-heart-is-in-economy-due-to-this-autonomy http://www.i-love-harvard.com/t93725-wilhelm-von-rosenwald-456-679-4721 http://www.i-love-harvard.com/t93826-http-instagram-com-wilhwald http://www.i-love-harvard.com/t93692-wilhelm-von-rosenwald
avatar
En ligne
STAFF D'I LOVE HARVARD BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Wilhelm Von Rosenwald
STAFF D'I LOVE HARVARD
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 25 ans et je vis à : Cambridge en attendant la rentrée . J'ai posé mes affaires ici le : 07/01/2017 et depuis, j'ai posté : 3224 messages et gagné : 1184 points. Actuellement, je suis : étudiant d'Harvard, en biologie et botanique et côté coeur, je suis : célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un mec plutôt fun, si on ne fait pas attention à mes sautes d'humeur . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nicolas Simoes ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : nympheas (Eugénie) , et un grand merci à : nympheas (a) & anaphore (s) & Halloween (gifs) ✽ DC/TC : : maddox tenenbaum (emilia clarke) & marla witherspoon (ellie bamber)
WILHELM VON ROSENWALD

WILHELM VON ROSENWALD 

HISTOIRE ➔ Wilhelm Von Rosenwald - 25 ans le 12 mai 1993 à Munich, Allemagne - Sa mère est l'arrière petite fille de Guillaume II de Prusse, dernier souverain d'Allemagne - Le "sang royal" est monté à la tête de son père, un homme strict est froid. PDG du principal label de musique allemand - Il a un grand frère et une petite sœur - L'enfance a été tranquille et l'adolescence volcanique - Il déteste son père et son éducation beaucoup trop stricte à son gout - Il parle anglais et allemand couramment, il a un fort accent - Il est arrivé à Harvard à l'âge de 18 ans - Il a été mather de 2010 à 2013, puis à son retour en 2014, jusqu'en 2017 - Il est parti faire le tour du monde pendant un an et est revenu à la rentrée de 2014 - Il fait des études de biologie et de botanique - Il a connu son grand amour à ses premières années d'études, elle est morte durant les attentats de 2013, depuis ça, il ne veut plus aimer - Il souffre de bipolarité - Il adore faire la fête, il y fume et boit plus que d'habitude - Habituellement, il fume comme un pompier - Il est reparti en Allemagne après le summer camp au Laos en 2017, quand il a appris que sa mère était malade Aujourd'hui décédée, il est revenu continuer ses études pour fuir le reste de la famille - Il joue de la batterie et a l'oreille musicale, seule chose que sont père lui a transmis et qu'il apprécie.

CARACTÈRE ➔ Wilhelm a une double facette bien prononcée et cela est dû à sa bipolarité. Tout peut être noir ou blanc et surtout, tout peut changer très vite - Il peut être un homme très heureux, jovial, qui va plaisanter pour tout et n'importe quoi. Un homme qui semble croquer la vie à pleines dents - Et, il peut tout aussi bien devenir dépressif, mélancolique, de très mauvaise humeur. Le genre d'homme avec une impulsivité telle qu'il ne faudrait pas le provoquer dans ses pires moments - Avec Wilhelm, c'est pile ou face, mais jamais de demi-mesure - Socialement parlant, Wilhelm est du genre à aller vers les autres dans ses meilleurs moments. Il est plutôt sociable, même bavard quand il a bu - Il n'a pas peur du ridicule, il aime profiter de la vie et le montrer - Dans ses pires moments, il se renferme, mais ne repousse pas forcément ses amis - Amoureusement parlant, depuis la perte de sa petite amie, il a beaucoup de mal à se laisser aller et à admettre qu'il pourrait s'attacher à nouveau. C'est une peur profonde qui le tétanise. Une peur dont il n'a pas encore osé franchir les limites.

LES AMIS, LES AMOURS, LES EMMERDES

LES AMIS, LES AMOURS, LES EMMERDES 

NORA-BLUE : Ancienne amie, crush de longue date.
AGATHE : Amie envers laquelle il a une dette à vie pour l'avoir frappé une fois.
CLEOLYA : La cutie de son équipe au summer camp
SILAS : Ami la nuit, ennemi le jour.
QUITO : Le "petit ami" de Nora.
YURA : Rencontré à la salle de sport, elle s'est endormi avant qu'il ne puisse conclure avec elle.
LYUDMILA : La fille de tinder qu'il attend de rencontrer.

+ Asia, Elbeth, Maxence


(#) Ven 16 Mar - 21:34
On avait couché ensemble et finalement, malgré mon envie, on ne s'était pas revu. Quelques sms pour me nourrir, rien de plus. C'était maigre. J'étais partie en pour le spring break avec la tête remplie de questions. Noah ou Jules ? C'était certainement celle que je me posais le plus. Noah ou Jules ? C'était idiot parce que dans le fond, je n'avais aucune idée de ce que eux désirait vraiment. Qui est-ce qu'ils fréquentaient ? M'avaient-ils déjà remplacé ? Est-ce qu'ils voulaient de moi ? Ouais, c'était déjà une première partie des questions. Pour la seconde, c'était plutôt : avais-je réellement envie de me remettre en couple avec l'un d'eux ? Après tout, si j'hésitais autant, c'était peut-être parce que je n'étais pas certaine de pouvoir leur faire confiance à nouveau. Dans un soupir, je me laissais tomber sur le lit de Jules, dans sa chambre d'hôtel. J'avais usé de mes charmes auprès de la réception pour avoir un numéro de chambre et surtout... une clé. Peut-être qu'il n'allait pas apprécier la démarche en sortant d'une douche, mais comme à mon habitude : je m'en fiche, je fais ce que je veux. D'ailleurs, l'eau de la salle de bain de coupait, mais je restais immobile, allongée sur le lit du mather. Quand il entra dans sa chambre c'est la surprise qui se lisait sur son visage, tandis que je restais totalement neutre pour ma part. « Qu'est-ce que tu fous là ? Tu m'expliques ? » Il le prenait mal donc. Je pinçais mes lèvres, mais je ne bougeais pas pour autant, le détaillant sans retenue. « Je me suis faite passer pour ta petite amie pour avoir le double de tes clés... » Avouais-je à demi mot. Bon, peut-être que j'avais insisté lourdement sur le fait qu'on était marié, mais ça, il n'avait pas besoin de le savoir. Je lui laissais quelques secondes le temps de comprendre et je reprenais quand je croisais son regard à nouveau. « Tu me manques. Et ce n'est pas juste de ne pas donner de nouvelle après ce qui s'est passé... » Comment j'étais sensée survivre à ça ?




my heart is in economy

due to this autonomy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t91752-nolan-watts-gregg-sulkin http://www.i-love-harvard.com/t91791-i-want-to-change-the-world-but-they-won-t-give-me-the-source-code#3368179 http://www.i-love-harvard.com/t91795-nolan-watts-456-635-3428#3368275 http://www.i-love-harvard.com/t91798-http-formspring-me-nolanwatts#3368309 http://www.i-love-harvard.com/t92437-http-instagram-com-thenolanwatts#3392224 http://www.i-love-harvard.com/t91796-snap-starkwars#3368286 http://www.i-love-harvard.com/t91797-nolan-watts#3368300
avatar
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Nolan Watts
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
J'ai : 22 ans et je vis à : uc . J'ai posé mes affaires ici le : 07/01/2016 et depuis, j'ai posté : 3707 messages et gagné : -618 points. Actuellement, je suis : étudiant à Harvard et vendeur dans un cinéma, how cool is this ? et côté coeur, je suis : amateur de la friendzone, crushzone et de toutes les autres zones que tu veux . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Gregg Sulkin ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Faustine , et un grand merci à : ultraviolences ✽ DC/TC : : elias (b. sondag) & matteo (d. bederov)
NOLAN WATTS
⋆ — nerd ? i prefer the term
intellectual badass

(bio) né le 28 mars, à Atlantic City, dans le New Jersey • fils aîné de la famille watts, composée de deux enfants, Nolan a eu une enfance que l'on pourrait qualifier de "normale" pour un jeune garçon : des parents aimants, une bonne éducation et des jeux vidéos, beaucoup de jeux vidéos • lorsqu'il a 15 ans, ses parents décident de divorcer : Nolan et sa soeur resteront ensemble avec leur mère tandis que le chef de famille lui, a récolté tout l'argent • ils déménagent pour Boston où ils vivront désormais dans une maison sur roues, la pension alimentaire n'étant pas suffisante et n'ayant pas les moyens de palier aux frais scolaires et au reste • Nolan, c'est un génie de l'informatique avant tout : internet, les appareils électroniques... tout ça n'a aucun secret pour lui alors même si c'est pas un hacker, il pourrait cracker n'importe quoi - ou presque • en fait, c'est même un génie tout court : plus jeune, il collectionnait les A+ et les trophées des concours scientifiques. Son rêve ? travailler pour la NASA • fana de tous les grands classiques du cinéma, des jeux, des bandes dessinées et même de la musique, il glisse des références de pop culture à la moindre occasion • Nolan, c'est le pire cuisinier de tous les temps : même se faire cuire correctement des pâtes, il en est incapable. Du coup, ça se termine toujours par une livraison à domicile • y a deux ans environ, il s'est mis en tête de créer une application pour Google mais suite à un manque de temps, il a dû abandonner le projet : affaire à suivre • le jeudi soir, c'est sacré : soirée films et repas devant la télé • il s'est mis au sport à ses dix-sept ans et n'a pas arrêté depuis : il fait principalement de la natation • (clique pour lire la suite)

(mind) Nolan, c'est un mélange de Peter Parker et... nan, en fait, juste Peter Parker. Il s'intéresse, il se passionne, il découvre, il apprend parce qu'il est quand même un putain de génie avec des putain d'idées. Il brille intellectuellement à défaut de briller sur le plan social. Enfin ça, c'était surtout avant. Même s'il est toujours plus à l'aise devant un écran, manette en main, entre le lycée et la fac, il a pas mal évolué. Moins introverti, plus sociable, il parle assez facilement aux autres, sauf si t'es un gros con de première ou que t'as une paire de boobs. Ouais dans ce dernier cas, c'est plutôt sa maladresse qui prend le dessus et lui faire dire ou faire n'importe quoi. Parce qu'il a beau être ambitieux et avoir des rêves plein la tête, son manque de confiance en lui le pousse à douter plutôt qu'agir. Nolan, il est gentil. Quand il aime bien quelqu'un, ça se voit et quand il n'aime pas quelqu'un, ça se voit aussi. Parfois, il pourrait se donner corps et âme pour un proche et parfois, il lui arrive d'être égoïste et d'envoyer tout le monde balader. Lorsqu'il a peur, lorsqu'il est en colère ou triste et puis, juste quand il s'est levé du mauvais pied et qu'il a envie de dire fuck. Ses deux plus gros défauts ? son entêtement et sa rancune. S'il a une idée en tête, bonne ou mauvaise, par exemple lorsqu'il en veut à quelqu'un, bon courage pour lui faire changer d'avis parce qu'à ce niveau, il devient vite insupportable Nolan. Autant il peut se montrer très direct dans ses paroles, autant il lui arrive parfois (très souvent) de mytho pour se protéger, se sortir d'une situation malaisante ou lorsqu'il perd ses moyens, faut pas lui en vouloir.



⋆ — i wish i could select all of
your clothes and press delete
(crush)SKYLER
(unclear)ASTRÉEWILLA
(past)



⋆ — i like you because
you're weird likeme
(best)MILANJAZ
(friends)
(others)



⋆ — keep your head high and
your middle finger higher
(weird)MAGDALENARAFAEL
(hate)





(#) Sam 17 Mar - 1:13
En cet instant précis, Jules ne savait pas ce qui ne l'énervait le plus : découvrir qu'Ana ne s'était pas gênée pour entrer comme ça dans sa chambre sans son autorisation ni même avoir la décence de le prévenir ou bien... simplement le fait de voir qu'elle n'avait absolument pas l'air dérangée, coupable ou désolée. Non, elle était là, allongée sur son lit à le regarder sans broncher, comme si tout était normal. Sauf qu'il n'y avait rien de normal. Rien de tout cela n'était normal. Mais s'en rendait-elle seulement compte ? Visiblement non. Et encore, le pire restait à venir... Elle, Anastasia Reynolds, s'était faite passer pour sa petite-amie pour obtenir les clés de sa chambre. C'était vraiment ce qu'elle venait de dire là, il avait bien entendu ? Et elle croyait qu'un simple "tu me manques" et quelques reproches allaient suffire à la justifier ? Un rire nerveux s'échappa des lèvres du mather qui balança sa serviette dans le fauteuil d'à côté avant de reporter son regard sur la blonde. "Tu te fous de ma gueule là Ana ?" lança-t-il sur le même ton que précédemment. C'était presque flippant et ouais, s'il ne la connaissait pas depuis si longtemps, c'est certain qu'il la prendrait pour une folle. Elle abusait un peu pour le coup. "C'était trop compliqué de demander à me voir ?" Ou au moins de frapper à la porte et attendre sagement qu'il ne vienne lui ouvrir. Après tout, elle lui avait déjà dit qu'il lui manquait. Et il lui avait déjà répondu que elle aussi, elle lui manquait. Alors y avait vraiment aucun intérêt  à se la jouer psycho. Aucun. "Et j'ai répondu à tes messages alors ne dis pas que je ne t'ai pas donné de nouvelles." Qu'est-ce qu'elle voulait de plus ? Une carte de remerciements ? Une lettre d'amour ? Un autographe peut-être ? C'était Jules alors non, donner des nouvelles, ce n'était pas vraiment son truc. Particulièrement vu la situation dans laquelle il se trouvait avec elle.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93681-wilhelm-von-rosenwald-felix-bujo http://www.i-love-harvard.com/t93693-wilhelm-my-heart-is-in-economy-due-to-this-autonomy http://www.i-love-harvard.com/t93725-wilhelm-von-rosenwald-456-679-4721 http://www.i-love-harvard.com/t93826-http-instagram-com-wilhwald http://www.i-love-harvard.com/t93692-wilhelm-von-rosenwald
avatar
En ligne
STAFF D'I LOVE HARVARD BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Wilhelm Von Rosenwald
STAFF D'I LOVE HARVARD
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 25 ans et je vis à : Cambridge en attendant la rentrée . J'ai posé mes affaires ici le : 07/01/2017 et depuis, j'ai posté : 3224 messages et gagné : 1184 points. Actuellement, je suis : étudiant d'Harvard, en biologie et botanique et côté coeur, je suis : célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un mec plutôt fun, si on ne fait pas attention à mes sautes d'humeur . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nicolas Simoes ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : nympheas (Eugénie) , et un grand merci à : nympheas (a) & anaphore (s) & Halloween (gifs) ✽ DC/TC : : maddox tenenbaum (emilia clarke) & marla witherspoon (ellie bamber)
WILHELM VON ROSENWALD

WILHELM VON ROSENWALD 

HISTOIRE ➔ Wilhelm Von Rosenwald - 25 ans le 12 mai 1993 à Munich, Allemagne - Sa mère est l'arrière petite fille de Guillaume II de Prusse, dernier souverain d'Allemagne - Le "sang royal" est monté à la tête de son père, un homme strict est froid. PDG du principal label de musique allemand - Il a un grand frère et une petite sœur - L'enfance a été tranquille et l'adolescence volcanique - Il déteste son père et son éducation beaucoup trop stricte à son gout - Il parle anglais et allemand couramment, il a un fort accent - Il est arrivé à Harvard à l'âge de 18 ans - Il a été mather de 2010 à 2013, puis à son retour en 2014, jusqu'en 2017 - Il est parti faire le tour du monde pendant un an et est revenu à la rentrée de 2014 - Il fait des études de biologie et de botanique - Il a connu son grand amour à ses premières années d'études, elle est morte durant les attentats de 2013, depuis ça, il ne veut plus aimer - Il souffre de bipolarité - Il adore faire la fête, il y fume et boit plus que d'habitude - Habituellement, il fume comme un pompier - Il est reparti en Allemagne après le summer camp au Laos en 2017, quand il a appris que sa mère était malade Aujourd'hui décédée, il est revenu continuer ses études pour fuir le reste de la famille - Il joue de la batterie et a l'oreille musicale, seule chose que sont père lui a transmis et qu'il apprécie.

CARACTÈRE ➔ Wilhelm a une double facette bien prononcée et cela est dû à sa bipolarité. Tout peut être noir ou blanc et surtout, tout peut changer très vite - Il peut être un homme très heureux, jovial, qui va plaisanter pour tout et n'importe quoi. Un homme qui semble croquer la vie à pleines dents - Et, il peut tout aussi bien devenir dépressif, mélancolique, de très mauvaise humeur. Le genre d'homme avec une impulsivité telle qu'il ne faudrait pas le provoquer dans ses pires moments - Avec Wilhelm, c'est pile ou face, mais jamais de demi-mesure - Socialement parlant, Wilhelm est du genre à aller vers les autres dans ses meilleurs moments. Il est plutôt sociable, même bavard quand il a bu - Il n'a pas peur du ridicule, il aime profiter de la vie et le montrer - Dans ses pires moments, il se renferme, mais ne repousse pas forcément ses amis - Amoureusement parlant, depuis la perte de sa petite amie, il a beaucoup de mal à se laisser aller et à admettre qu'il pourrait s'attacher à nouveau. C'est une peur profonde qui le tétanise. Une peur dont il n'a pas encore osé franchir les limites.

LES AMIS, LES AMOURS, LES EMMERDES

LES AMIS, LES AMOURS, LES EMMERDES 

NORA-BLUE : Ancienne amie, crush de longue date.
AGATHE : Amie envers laquelle il a une dette à vie pour l'avoir frappé une fois.
CLEOLYA : La cutie de son équipe au summer camp
SILAS : Ami la nuit, ennemi le jour.
QUITO : Le "petit ami" de Nora.
YURA : Rencontré à la salle de sport, elle s'est endormi avant qu'il ne puisse conclure avec elle.
LYUDMILA : La fille de tinder qu'il attend de rencontrer.

+ Asia, Elbeth, Maxence


(#) Sam 17 Mar - 17:26
Le rire nerveux de Jules ne présageait rien de bon. Il était en train de mal prendre ce que j'avais fait et d'accord, je le concevais totalement, mais il n'y avait pas mort d'homme non plus. « Tu te fous de ma gueule là Ana ? » Mon visage se transformait en une moue boudeuse et je me redressais pour m'asseoir au bout du lit, le regard rivé sur mes mains. J'avais l'impression d'avoir fait un truc grave. Au dernier summer camp, ça avait été si naturel pour nous d'être dans la même chambre, d'avoir les mêmes clés et de retrouver l'un ou l'autre sur le lit quand on sortait de la douche. Peut-être qu'au fond de moi, j'avais envie de me souvenir, mais inévitablement, je ne pouvais m'empêcher de repenser à ce moment où il m'avait annoncé avoir couché avec une autre femme que moi. Tout s'était effondré et désormais, je n'étais plus personne, j'étais clairement moins importante à ses yeux. « C'était trop compliqué de demander à me voir ? » Je fermais les yeux quelques instants et je laissais les clés que j'avais eu sur le lit avant de me lever pour me diriger vers la porte. « Je suis désolée. D'accord ? » Si j'avais su qu'il le prendrait si mal, je n'aurais rien fait du tout. « Et j'ai répondu à tes messages alors ne dis pas que je ne t'ai pas donné de nouvelles. » Je me retournais pour le regarder, j'en croyais pas mes oreilles. J'essayais de ne rien laisser paraitre, mais c'était difficile de cacher ma surprise. « Pourquoi tu es si con Jules ? » que je lui demandais en riant nerveusement. « Alors quoi ? On couchait ensemble pour se souvenir du bon vieux temps et ça se limite là ? Ça fait depuis des semaines que je suis totalement perdue et que je ne sais plus ou j'en suis parce que je suis tiraillée entre Noah et toi, mais en vérité, j'me suis fait des films à ton sujet ? » J'avais l'air d'une conne maintenant. Et bon... Je lui manquais vraiment ? Ça ne se voyait pas tant que ça.




my heart is in economy

due to this autonomy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t91752-nolan-watts-gregg-sulkin http://www.i-love-harvard.com/t91791-i-want-to-change-the-world-but-they-won-t-give-me-the-source-code#3368179 http://www.i-love-harvard.com/t91795-nolan-watts-456-635-3428#3368275 http://www.i-love-harvard.com/t91798-http-formspring-me-nolanwatts#3368309 http://www.i-love-harvard.com/t92437-http-instagram-com-thenolanwatts#3392224 http://www.i-love-harvard.com/t91796-snap-starkwars#3368286 http://www.i-love-harvard.com/t91797-nolan-watts#3368300
avatar
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Nolan Watts
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
J'ai : 22 ans et je vis à : uc . J'ai posé mes affaires ici le : 07/01/2016 et depuis, j'ai posté : 3707 messages et gagné : -618 points. Actuellement, je suis : étudiant à Harvard et vendeur dans un cinéma, how cool is this ? et côté coeur, je suis : amateur de la friendzone, crushzone et de toutes les autres zones que tu veux . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Gregg Sulkin ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Faustine , et un grand merci à : ultraviolences ✽ DC/TC : : elias (b. sondag) & matteo (d. bederov)
NOLAN WATTS
⋆ — nerd ? i prefer the term
intellectual badass

(bio) né le 28 mars, à Atlantic City, dans le New Jersey • fils aîné de la famille watts, composée de deux enfants, Nolan a eu une enfance que l'on pourrait qualifier de "normale" pour un jeune garçon : des parents aimants, une bonne éducation et des jeux vidéos, beaucoup de jeux vidéos • lorsqu'il a 15 ans, ses parents décident de divorcer : Nolan et sa soeur resteront ensemble avec leur mère tandis que le chef de famille lui, a récolté tout l'argent • ils déménagent pour Boston où ils vivront désormais dans une maison sur roues, la pension alimentaire n'étant pas suffisante et n'ayant pas les moyens de palier aux frais scolaires et au reste • Nolan, c'est un génie de l'informatique avant tout : internet, les appareils électroniques... tout ça n'a aucun secret pour lui alors même si c'est pas un hacker, il pourrait cracker n'importe quoi - ou presque • en fait, c'est même un génie tout court : plus jeune, il collectionnait les A+ et les trophées des concours scientifiques. Son rêve ? travailler pour la NASA • fana de tous les grands classiques du cinéma, des jeux, des bandes dessinées et même de la musique, il glisse des références de pop culture à la moindre occasion • Nolan, c'est le pire cuisinier de tous les temps : même se faire cuire correctement des pâtes, il en est incapable. Du coup, ça se termine toujours par une livraison à domicile • y a deux ans environ, il s'est mis en tête de créer une application pour Google mais suite à un manque de temps, il a dû abandonner le projet : affaire à suivre • le jeudi soir, c'est sacré : soirée films et repas devant la télé • il s'est mis au sport à ses dix-sept ans et n'a pas arrêté depuis : il fait principalement de la natation • (clique pour lire la suite)

(mind) Nolan, c'est un mélange de Peter Parker et... nan, en fait, juste Peter Parker. Il s'intéresse, il se passionne, il découvre, il apprend parce qu'il est quand même un putain de génie avec des putain d'idées. Il brille intellectuellement à défaut de briller sur le plan social. Enfin ça, c'était surtout avant. Même s'il est toujours plus à l'aise devant un écran, manette en main, entre le lycée et la fac, il a pas mal évolué. Moins introverti, plus sociable, il parle assez facilement aux autres, sauf si t'es un gros con de première ou que t'as une paire de boobs. Ouais dans ce dernier cas, c'est plutôt sa maladresse qui prend le dessus et lui faire dire ou faire n'importe quoi. Parce qu'il a beau être ambitieux et avoir des rêves plein la tête, son manque de confiance en lui le pousse à douter plutôt qu'agir. Nolan, il est gentil. Quand il aime bien quelqu'un, ça se voit et quand il n'aime pas quelqu'un, ça se voit aussi. Parfois, il pourrait se donner corps et âme pour un proche et parfois, il lui arrive d'être égoïste et d'envoyer tout le monde balader. Lorsqu'il a peur, lorsqu'il est en colère ou triste et puis, juste quand il s'est levé du mauvais pied et qu'il a envie de dire fuck. Ses deux plus gros défauts ? son entêtement et sa rancune. S'il a une idée en tête, bonne ou mauvaise, par exemple lorsqu'il en veut à quelqu'un, bon courage pour lui faire changer d'avis parce qu'à ce niveau, il devient vite insupportable Nolan. Autant il peut se montrer très direct dans ses paroles, autant il lui arrive parfois (très souvent) de mytho pour se protéger, se sortir d'une situation malaisante ou lorsqu'il perd ses moyens, faut pas lui en vouloir.



⋆ — i wish i could select all of
your clothes and press delete
(crush)SKYLER
(unclear)ASTRÉEWILLA
(past)



⋆ — i like you because
you're weird likeme
(best)MILANJAZ
(friends)
(others)



⋆ — keep your head high and
your middle finger higher
(weird)MAGDALENARAFAEL
(hate)





(#) Dim 18 Mar - 0:23
Jules ne savait même pas pourquoi le petit manège d'Ana l'énervait autant. C'était pas du tout son genre de prendre la mouche si facilement, lui qui était connu ne rien montrer de ce qu'il pouvait ressentir, lui qui se montrait toujours si impassible... Voilà qu'il lui suffisait de découvrir la blonde dans sa chambre, sur son lit pour péter un câble. Elle s'en prenait plein la gueule alors qu'en réalité, son idée était plutôt ingénieuse. Le Jules de d'habitude s'en serait sûrement amusé, la félicitant au passage. Et en la voyant baisser les yeux, sous son regard, sous ses paroles, allant même jusqu'à s'excuser pour ce qu'elle venait de faire, le mather comprit qu'il y avait peut-être été un peu fort. Valait mieux elle qu'une inconnue non ? Et puis, même s'il n'avait pas réagi, elle venait de lui redire qu'il lui manquait... Silencieux, il serra la mâchoire, l'observant se diriger vers la porte, prête à partir. Génial, il était en train de la faire fuir, à croire qu'il n'était bon qu'à ça. Mais ça le tuait de la voir s'excuser par sa faute alors que lui... ne s'était jamais véritablement excusé de vive voix, en face à face, pour ce qu'il avait fait. C'était peut-être ça qui l'énervait autant au final. Qu'elle ne sache pas à quel point il se détestait depuis cet été. Parce que non, Anastasia n'en avait pas la moindre idée, ça Jules en était certain. Et la seule chose dont il était capable, c'était de l'envoyer promener alors qu'elle... essayait d'arranger les choses, lui donnait une seconde chance. Ouais, il était vraiment con. Elle avait entièrement raison et il n'allait certainement pas la contredire. Enfin, juste pour cette partie. Pour ce qui était du reste, elle avait tout faux. Se passant la main dans les cheveux, Jules lâcha un soupir avant de reporter son regard sur la blonde. "Non, pas du tout. Je pensais ce que j'ai dit..." Quand il lui avait dit qu'il lui manquait, lui aussi. Mais comment voulait-elle qu'il sache tout ce qu'elle venait de lui avouer ? Lui qui n'était déjà pas capable de se comprendre lui-même, fallait pas en plus lui demander de chercher à comprendre les autres. "Écoute, je ne sais pas pourquoi tu es venue, si tu attends que je te cours après mais j'le ferais pas Ana. Pas après ce que je t'ai fait." Elle méritait mieux que ça, fallait qu'elle comprenne. "Et tu sais très bien que c'est pas mon truc d'exprimer les choses. Mais c'est pas pour autant que je ne pense pas à toi..." Wow, il venait vraiment de dire ça ? Lui, Jules De Lacroix ? Faut croire que la présence de la blonde avait un plus grand impact sur lui qu'il ne le pensait. C'était certain.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93681-wilhelm-von-rosenwald-felix-bujo http://www.i-love-harvard.com/t93693-wilhelm-my-heart-is-in-economy-due-to-this-autonomy http://www.i-love-harvard.com/t93725-wilhelm-von-rosenwald-456-679-4721 http://www.i-love-harvard.com/t93826-http-instagram-com-wilhwald http://www.i-love-harvard.com/t93692-wilhelm-von-rosenwald
avatar
En ligne
STAFF D'I LOVE HARVARD BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Wilhelm Von Rosenwald
STAFF D'I LOVE HARVARD
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 25 ans et je vis à : Cambridge en attendant la rentrée . J'ai posé mes affaires ici le : 07/01/2017 et depuis, j'ai posté : 3224 messages et gagné : 1184 points. Actuellement, je suis : étudiant d'Harvard, en biologie et botanique et côté coeur, je suis : célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un mec plutôt fun, si on ne fait pas attention à mes sautes d'humeur . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nicolas Simoes ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : nympheas (Eugénie) , et un grand merci à : nympheas (a) & anaphore (s) & Halloween (gifs) ✽ DC/TC : : maddox tenenbaum (emilia clarke) & marla witherspoon (ellie bamber)
WILHELM VON ROSENWALD

WILHELM VON ROSENWALD 

HISTOIRE ➔ Wilhelm Von Rosenwald - 25 ans le 12 mai 1993 à Munich, Allemagne - Sa mère est l'arrière petite fille de Guillaume II de Prusse, dernier souverain d'Allemagne - Le "sang royal" est monté à la tête de son père, un homme strict est froid. PDG du principal label de musique allemand - Il a un grand frère et une petite sœur - L'enfance a été tranquille et l'adolescence volcanique - Il déteste son père et son éducation beaucoup trop stricte à son gout - Il parle anglais et allemand couramment, il a un fort accent - Il est arrivé à Harvard à l'âge de 18 ans - Il a été mather de 2010 à 2013, puis à son retour en 2014, jusqu'en 2017 - Il est parti faire le tour du monde pendant un an et est revenu à la rentrée de 2014 - Il fait des études de biologie et de botanique - Il a connu son grand amour à ses premières années d'études, elle est morte durant les attentats de 2013, depuis ça, il ne veut plus aimer - Il souffre de bipolarité - Il adore faire la fête, il y fume et boit plus que d'habitude - Habituellement, il fume comme un pompier - Il est reparti en Allemagne après le summer camp au Laos en 2017, quand il a appris que sa mère était malade Aujourd'hui décédée, il est revenu continuer ses études pour fuir le reste de la famille - Il joue de la batterie et a l'oreille musicale, seule chose que sont père lui a transmis et qu'il apprécie.

CARACTÈRE ➔ Wilhelm a une double facette bien prononcée et cela est dû à sa bipolarité. Tout peut être noir ou blanc et surtout, tout peut changer très vite - Il peut être un homme très heureux, jovial, qui va plaisanter pour tout et n'importe quoi. Un homme qui semble croquer la vie à pleines dents - Et, il peut tout aussi bien devenir dépressif, mélancolique, de très mauvaise humeur. Le genre d'homme avec une impulsivité telle qu'il ne faudrait pas le provoquer dans ses pires moments - Avec Wilhelm, c'est pile ou face, mais jamais de demi-mesure - Socialement parlant, Wilhelm est du genre à aller vers les autres dans ses meilleurs moments. Il est plutôt sociable, même bavard quand il a bu - Il n'a pas peur du ridicule, il aime profiter de la vie et le montrer - Dans ses pires moments, il se renferme, mais ne repousse pas forcément ses amis - Amoureusement parlant, depuis la perte de sa petite amie, il a beaucoup de mal à se laisser aller et à admettre qu'il pourrait s'attacher à nouveau. C'est une peur profonde qui le tétanise. Une peur dont il n'a pas encore osé franchir les limites.

LES AMIS, LES AMOURS, LES EMMERDES

LES AMIS, LES AMOURS, LES EMMERDES 

NORA-BLUE : Ancienne amie, crush de longue date.
AGATHE : Amie envers laquelle il a une dette à vie pour l'avoir frappé une fois.
CLEOLYA : La cutie de son équipe au summer camp
SILAS : Ami la nuit, ennemi le jour.
QUITO : Le "petit ami" de Nora.
YURA : Rencontré à la salle de sport, elle s'est endormi avant qu'il ne puisse conclure avec elle.
LYUDMILA : La fille de tinder qu'il attend de rencontrer.

+ Asia, Elbeth, Maxence


(#) Mar 20 Mar - 22:31
Comme à chaque fois, la situation était en train de partir en sucette. J'avais toujours eu du mal avec les disputes et les conflits et Jules n'avait jamais été une exception dans le domaine. Les histoires de cœur de toute façon, c'était bien trop souvent compliqué. Il semblait ne pas apprécier de me voir ici et si au départ, je comprenais qu'il n'aimait pas ma façon d'agir, à l'arrivée, j'avais surtout l'impression que c'était ma présence qui le dérangeait plus qu'autre chose. Je levais mes fesses de son lit et je lui laissais le double des clés. J'en étais arrivée à m'excuser alors que dans le fond, je ne le pensais pas sincèrement. Il n'y avait pas mort d'homme. J'veux dire, on se connaissait lui et moi et ouais, on avait une certaine intimité tout de même, si je m'étais permise de le faire, c'était parce que c'était Jules. Je m'avançais en direction de la porte, mais je ne pouvais m'empêcher de réagir à ses propos. C'était quoi son problème en fait ? Je ne comprenais pas pourquoi il agissait de la sorte. « Non, pas du tout. Je pensais ce que j'ai dit... » Alors quoi ? « Écoute, je ne sais pas pourquoi tu es venue, si tu attends que je te cours après mais j'le ferais pas Ana. Pas après ce que je t'ai fait. » En temps normal, je m'en ficherais, mais pas ce soir. J'avais l'impression de me prendre une petite gifle. C'était blessant parce que j'avais imaginé que si je lui manquais, il voudrait peut-être qu'il se passe quelque chose ? Je n'en savais rien. Mais, toujours est-il que moi, j'étais toujours amoureuse de lui et qu'au fond, j'avais l'impression que ce n'était plus réciproque. S'il m'avait couru après, ça aurait été ... rassurant. En un sens. « Et tu sais très bien que c'est pas mon truc d'exprimer les choses. Mais c'est pas pour autant que je ne pense pas à toi... » Je le regardais avec un air triste et je venais m'appuyer contre la porte. « Tu m'aimes toujours ? » que je lui demandais en le regardant droit dans les yeux. J'avais envie de savoir. J'en avais besoin.




my heart is in economy

due to this autonomy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t91752-nolan-watts-gregg-sulkin http://www.i-love-harvard.com/t91791-i-want-to-change-the-world-but-they-won-t-give-me-the-source-code#3368179 http://www.i-love-harvard.com/t91795-nolan-watts-456-635-3428#3368275 http://www.i-love-harvard.com/t91798-http-formspring-me-nolanwatts#3368309 http://www.i-love-harvard.com/t92437-http-instagram-com-thenolanwatts#3392224 http://www.i-love-harvard.com/t91796-snap-starkwars#3368286 http://www.i-love-harvard.com/t91797-nolan-watts#3368300
avatar
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Nolan Watts
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
J'ai : 22 ans et je vis à : uc . J'ai posé mes affaires ici le : 07/01/2016 et depuis, j'ai posté : 3707 messages et gagné : -618 points. Actuellement, je suis : étudiant à Harvard et vendeur dans un cinéma, how cool is this ? et côté coeur, je suis : amateur de la friendzone, crushzone et de toutes les autres zones que tu veux . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Gregg Sulkin ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Faustine , et un grand merci à : ultraviolences ✽ DC/TC : : elias (b. sondag) & matteo (d. bederov)
NOLAN WATTS
⋆ — nerd ? i prefer the term
intellectual badass

(bio) né le 28 mars, à Atlantic City, dans le New Jersey • fils aîné de la famille watts, composée de deux enfants, Nolan a eu une enfance que l'on pourrait qualifier de "normale" pour un jeune garçon : des parents aimants, une bonne éducation et des jeux vidéos, beaucoup de jeux vidéos • lorsqu'il a 15 ans, ses parents décident de divorcer : Nolan et sa soeur resteront ensemble avec leur mère tandis que le chef de famille lui, a récolté tout l'argent • ils déménagent pour Boston où ils vivront désormais dans une maison sur roues, la pension alimentaire n'étant pas suffisante et n'ayant pas les moyens de palier aux frais scolaires et au reste • Nolan, c'est un génie de l'informatique avant tout : internet, les appareils électroniques... tout ça n'a aucun secret pour lui alors même si c'est pas un hacker, il pourrait cracker n'importe quoi - ou presque • en fait, c'est même un génie tout court : plus jeune, il collectionnait les A+ et les trophées des concours scientifiques. Son rêve ? travailler pour la NASA • fana de tous les grands classiques du cinéma, des jeux, des bandes dessinées et même de la musique, il glisse des références de pop culture à la moindre occasion • Nolan, c'est le pire cuisinier de tous les temps : même se faire cuire correctement des pâtes, il en est incapable. Du coup, ça se termine toujours par une livraison à domicile • y a deux ans environ, il s'est mis en tête de créer une application pour Google mais suite à un manque de temps, il a dû abandonner le projet : affaire à suivre • le jeudi soir, c'est sacré : soirée films et repas devant la télé • il s'est mis au sport à ses dix-sept ans et n'a pas arrêté depuis : il fait principalement de la natation • (clique pour lire la suite)

(mind) Nolan, c'est un mélange de Peter Parker et... nan, en fait, juste Peter Parker. Il s'intéresse, il se passionne, il découvre, il apprend parce qu'il est quand même un putain de génie avec des putain d'idées. Il brille intellectuellement à défaut de briller sur le plan social. Enfin ça, c'était surtout avant. Même s'il est toujours plus à l'aise devant un écran, manette en main, entre le lycée et la fac, il a pas mal évolué. Moins introverti, plus sociable, il parle assez facilement aux autres, sauf si t'es un gros con de première ou que t'as une paire de boobs. Ouais dans ce dernier cas, c'est plutôt sa maladresse qui prend le dessus et lui faire dire ou faire n'importe quoi. Parce qu'il a beau être ambitieux et avoir des rêves plein la tête, son manque de confiance en lui le pousse à douter plutôt qu'agir. Nolan, il est gentil. Quand il aime bien quelqu'un, ça se voit et quand il n'aime pas quelqu'un, ça se voit aussi. Parfois, il pourrait se donner corps et âme pour un proche et parfois, il lui arrive d'être égoïste et d'envoyer tout le monde balader. Lorsqu'il a peur, lorsqu'il est en colère ou triste et puis, juste quand il s'est levé du mauvais pied et qu'il a envie de dire fuck. Ses deux plus gros défauts ? son entêtement et sa rancune. S'il a une idée en tête, bonne ou mauvaise, par exemple lorsqu'il en veut à quelqu'un, bon courage pour lui faire changer d'avis parce qu'à ce niveau, il devient vite insupportable Nolan. Autant il peut se montrer très direct dans ses paroles, autant il lui arrive parfois (très souvent) de mytho pour se protéger, se sortir d'une situation malaisante ou lorsqu'il perd ses moyens, faut pas lui en vouloir.



⋆ — i wish i could select all of
your clothes and press delete
(crush)SKYLER
(unclear)ASTRÉEWILLA
(past)



⋆ — i like you because
you're weird likeme
(best)MILANJAZ
(friends)
(others)



⋆ — keep your head high and
your middle finger higher
(weird)MAGDALENARAFAEL
(hate)





(#) Jeu 22 Mar - 0:22
Encore une fois - comme toujours en fait - Jules avait du mal à exprimer le fond de ses pensées. Si bien qu'il était probablement en train de faire passer un tout autre message à Ana à en juger par la tête qu'elle affichait. Ouais, il est clair que le mather avait un réel problème avec ça et en bientôt vingt-sept ans d'existence, ça n'avait pas changé. Il disait mal les choses, sans prendre de recul sur la manière dont les autres pouvaient les percevoir ou s'il était clair dans ses propos. Ce qui n'était pas le cas, pas du tout. Il venait de dire à la blonde qu'il n'était pas prêt de lui courir après, parce que d'après lui, elle méritait qu'il lui foute la paix et la laisse vivre sa vie tranquille, sans lui. Il n'avait pas le droit de la supplier, de lui demander pardon, non, certainement pas. Mais Ana ne le voyait pas de cet oeil là, évidemment. Suffisait juste que Jules ne pose les yeux sur elle pour le deviner.  Elle avait cet air triste sur son visage... Et soyons honnêtes, c'était loin de l'aider à faire ou dire quoi que ce soit. Au contraire, ça ne l'aidait absolument pas. Parce qu'il savait qui était à l'origine de cette tristesse qu'elle ressentait. C'était lui. Or ce n'était pas ce qu'il désirait pour Ana. Voilà. Voilà pourquoi le mather ne courait pas après elle. Mais moins il essayait d'en faire, plus elle insistait. Jusqu'à ce qu'elle ne pose LA question. Est-ce que lui, Jules De Lacroix, était toujours amoureux d'Anastasia Reynolds ? Facile, comme question. Et la réponse, il la connaissait très bien, n'avait même pas besoin de réfléchir ou d'hésiter. Il le savait. Mais devait-il le dire ? Ou lui mentir pour qu'elle puisse définitivement tourner la page et passer à autre chose ? Il était là, le vrai dilemme de l'histoire. Pour faire court, même quand c'était simple, pour Jules c'était compliqué. Pire qu'une fille, ce mec. Inébranlable, il resta un moment à ne rien faire d'autre que soutenir son regard, silencieux. De l'extérieur, il paraissait si paisible mais à l'intérieur... c'était la troisième guerre mondiale. "Je n'ai jamais arrêté." finit-il par répondre, toujours aussi calmement, sans bouger d'un seul centimètre. Elle voulait savoir ? Et bien elle savait. Mais que personne ne vienne le lui reprocher plus tard. Surtout pas elle.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93681-wilhelm-von-rosenwald-felix-bujo http://www.i-love-harvard.com/t93693-wilhelm-my-heart-is-in-economy-due-to-this-autonomy http://www.i-love-harvard.com/t93725-wilhelm-von-rosenwald-456-679-4721 http://www.i-love-harvard.com/t93826-http-instagram-com-wilhwald http://www.i-love-harvard.com/t93692-wilhelm-von-rosenwald
avatar
En ligne
STAFF D'I LOVE HARVARD BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Wilhelm Von Rosenwald
STAFF D'I LOVE HARVARD
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 25 ans et je vis à : Cambridge en attendant la rentrée . J'ai posé mes affaires ici le : 07/01/2017 et depuis, j'ai posté : 3224 messages et gagné : 1184 points. Actuellement, je suis : étudiant d'Harvard, en biologie et botanique et côté coeur, je suis : célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un mec plutôt fun, si on ne fait pas attention à mes sautes d'humeur . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nicolas Simoes ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : nympheas (Eugénie) , et un grand merci à : nympheas (a) & anaphore (s) & Halloween (gifs) ✽ DC/TC : : maddox tenenbaum (emilia clarke) & marla witherspoon (ellie bamber)
WILHELM VON ROSENWALD

WILHELM VON ROSENWALD 

HISTOIRE ➔ Wilhelm Von Rosenwald - 25 ans le 12 mai 1993 à Munich, Allemagne - Sa mère est l'arrière petite fille de Guillaume II de Prusse, dernier souverain d'Allemagne - Le "sang royal" est monté à la tête de son père, un homme strict est froid. PDG du principal label de musique allemand - Il a un grand frère et une petite sœur - L'enfance a été tranquille et l'adolescence volcanique - Il déteste son père et son éducation beaucoup trop stricte à son gout - Il parle anglais et allemand couramment, il a un fort accent - Il est arrivé à Harvard à l'âge de 18 ans - Il a été mather de 2010 à 2013, puis à son retour en 2014, jusqu'en 2017 - Il est parti faire le tour du monde pendant un an et est revenu à la rentrée de 2014 - Il fait des études de biologie et de botanique - Il a connu son grand amour à ses premières années d'études, elle est morte durant les attentats de 2013, depuis ça, il ne veut plus aimer - Il souffre de bipolarité - Il adore faire la fête, il y fume et boit plus que d'habitude - Habituellement, il fume comme un pompier - Il est reparti en Allemagne après le summer camp au Laos en 2017, quand il a appris que sa mère était malade Aujourd'hui décédée, il est revenu continuer ses études pour fuir le reste de la famille - Il joue de la batterie et a l'oreille musicale, seule chose que sont père lui a transmis et qu'il apprécie.

CARACTÈRE ➔ Wilhelm a une double facette bien prononcée et cela est dû à sa bipolarité. Tout peut être noir ou blanc et surtout, tout peut changer très vite - Il peut être un homme très heureux, jovial, qui va plaisanter pour tout et n'importe quoi. Un homme qui semble croquer la vie à pleines dents - Et, il peut tout aussi bien devenir dépressif, mélancolique, de très mauvaise humeur. Le genre d'homme avec une impulsivité telle qu'il ne faudrait pas le provoquer dans ses pires moments - Avec Wilhelm, c'est pile ou face, mais jamais de demi-mesure - Socialement parlant, Wilhelm est du genre à aller vers les autres dans ses meilleurs moments. Il est plutôt sociable, même bavard quand il a bu - Il n'a pas peur du ridicule, il aime profiter de la vie et le montrer - Dans ses pires moments, il se renferme, mais ne repousse pas forcément ses amis - Amoureusement parlant, depuis la perte de sa petite amie, il a beaucoup de mal à se laisser aller et à admettre qu'il pourrait s'attacher à nouveau. C'est une peur profonde qui le tétanise. Une peur dont il n'a pas encore osé franchir les limites.

LES AMIS, LES AMOURS, LES EMMERDES

LES AMIS, LES AMOURS, LES EMMERDES 

NORA-BLUE : Ancienne amie, crush de longue date.
AGATHE : Amie envers laquelle il a une dette à vie pour l'avoir frappé une fois.
CLEOLYA : La cutie de son équipe au summer camp
SILAS : Ami la nuit, ennemi le jour.
QUITO : Le "petit ami" de Nora.
YURA : Rencontré à la salle de sport, elle s'est endormi avant qu'il ne puisse conclure avec elle.
LYUDMILA : La fille de tinder qu'il attend de rencontrer.

+ Asia, Elbeth, Maxence


(#) Jeu 22 Mar - 16:47
La question était périlleuse et risquée. Est-ce que Jules m'aimait toujours ? J'avais envie de le savoir, que la réponse soit positive ou négative, qu'elle fasse avancer les choses ou non. C'était compliqué les histoires de cœur et j'avais compris avec le temps que c'était par la communication que tout se faisait. S'il me disait non, je ne saurais même pas comment réagir. Certainement que je partirais. Cela voudrait dire que quand nous avons couchés ensemble, je n'étais plus grand chose à ses yeux et que malgré que je puisse lui manquer, je n'étais pas indispensable pour autant. Alors si c'était négatif, j'allais partir et sortir de sa vie, parce que ça ne servirait à rien d’insister. S'il me disait que oui, je ne sais pas non plus comment j'allais réagir... Je suppose que tout allait être beaucoup plus compliqué ensuite, je n'en sais trop rien. En attendant, j'avais une boule qui se formait dans mon ventre. Son silence et son regard qui perçait le mien, c'était en train de me stresser. Adossée contre la porte, mon cœur battait à une vitesse folle et se mit à ralentir quand Jules ouvra la bouche. « Je n'ai jamais arrêté. » Une vague de chaleur était en train de s'emparer de moi et sans le maitriser, un large sourire vint étirer mes lèvres. J'étais satisfaite de la réponse même si je ne savais pas quoi en faire. Je me décollais finalement de la porte contre laquelle j'étais adossée et je me précipitais dans ses bras. Agrippée à son cou, je l'embrassais fermement, ne lui laissant pas le temps de réfléchir. Peut-être qu'il allait me refouler, mais moi, je profitais du moment. J'étais triste quand il semblait dans un brouillard épais. Mais j'étais des plus heureuses quand la lumière semblait jaillir de la pénombre.




my heart is in economy

due to this autonomy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t91752-nolan-watts-gregg-sulkin http://www.i-love-harvard.com/t91791-i-want-to-change-the-world-but-they-won-t-give-me-the-source-code#3368179 http://www.i-love-harvard.com/t91795-nolan-watts-456-635-3428#3368275 http://www.i-love-harvard.com/t91798-http-formspring-me-nolanwatts#3368309 http://www.i-love-harvard.com/t92437-http-instagram-com-thenolanwatts#3392224 http://www.i-love-harvard.com/t91796-snap-starkwars#3368286 http://www.i-love-harvard.com/t91797-nolan-watts#3368300
avatar
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
Nolan Watts
BIZUT DE LA KIRKLAND HOUSE
J'ai : 22 ans et je vis à : uc . J'ai posé mes affaires ici le : 07/01/2016 et depuis, j'ai posté : 3707 messages et gagné : -618 points. Actuellement, je suis : étudiant à Harvard et vendeur dans un cinéma, how cool is this ? et côté coeur, je suis : amateur de la friendzone, crushzone et de toutes les autres zones que tu veux . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Gregg Sulkin ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Faustine , et un grand merci à : ultraviolences ✽ DC/TC : : elias (b. sondag) & matteo (d. bederov)
NOLAN WATTS
⋆ — nerd ? i prefer the term
intellectual badass

(bio) né le 28 mars, à Atlantic City, dans le New Jersey • fils aîné de la famille watts, composée de deux enfants, Nolan a eu une enfance que l'on pourrait qualifier de "normale" pour un jeune garçon : des parents aimants, une bonne éducation et des jeux vidéos, beaucoup de jeux vidéos • lorsqu'il a 15 ans, ses parents décident de divorcer : Nolan et sa soeur resteront ensemble avec leur mère tandis que le chef de famille lui, a récolté tout l'argent • ils déménagent pour Boston où ils vivront désormais dans une maison sur roues, la pension alimentaire n'étant pas suffisante et n'ayant pas les moyens de palier aux frais scolaires et au reste • Nolan, c'est un génie de l'informatique avant tout : internet, les appareils électroniques... tout ça n'a aucun secret pour lui alors même si c'est pas un hacker, il pourrait cracker n'importe quoi - ou presque • en fait, c'est même un génie tout court : plus jeune, il collectionnait les A+ et les trophées des concours scientifiques. Son rêve ? travailler pour la NASA • fana de tous les grands classiques du cinéma, des jeux, des bandes dessinées et même de la musique, il glisse des références de pop culture à la moindre occasion • Nolan, c'est le pire cuisinier de tous les temps : même se faire cuire correctement des pâtes, il en est incapable. Du coup, ça se termine toujours par une livraison à domicile • y a deux ans environ, il s'est mis en tête de créer une application pour Google mais suite à un manque de temps, il a dû abandonner le projet : affaire à suivre • le jeudi soir, c'est sacré : soirée films et repas devant la télé • il s'est mis au sport à ses dix-sept ans et n'a pas arrêté depuis : il fait principalement de la natation • (clique pour lire la suite)

(mind) Nolan, c'est un mélange de Peter Parker et... nan, en fait, juste Peter Parker. Il s'intéresse, il se passionne, il découvre, il apprend parce qu'il est quand même un putain de génie avec des putain d'idées. Il brille intellectuellement à défaut de briller sur le plan social. Enfin ça, c'était surtout avant. Même s'il est toujours plus à l'aise devant un écran, manette en main, entre le lycée et la fac, il a pas mal évolué. Moins introverti, plus sociable, il parle assez facilement aux autres, sauf si t'es un gros con de première ou que t'as une paire de boobs. Ouais dans ce dernier cas, c'est plutôt sa maladresse qui prend le dessus et lui faire dire ou faire n'importe quoi. Parce qu'il a beau être ambitieux et avoir des rêves plein la tête, son manque de confiance en lui le pousse à douter plutôt qu'agir. Nolan, il est gentil. Quand il aime bien quelqu'un, ça se voit et quand il n'aime pas quelqu'un, ça se voit aussi. Parfois, il pourrait se donner corps et âme pour un proche et parfois, il lui arrive d'être égoïste et d'envoyer tout le monde balader. Lorsqu'il a peur, lorsqu'il est en colère ou triste et puis, juste quand il s'est levé du mauvais pied et qu'il a envie de dire fuck. Ses deux plus gros défauts ? son entêtement et sa rancune. S'il a une idée en tête, bonne ou mauvaise, par exemple lorsqu'il en veut à quelqu'un, bon courage pour lui faire changer d'avis parce qu'à ce niveau, il devient vite insupportable Nolan. Autant il peut se montrer très direct dans ses paroles, autant il lui arrive parfois (très souvent) de mytho pour se protéger, se sortir d'une situation malaisante ou lorsqu'il perd ses moyens, faut pas lui en vouloir.



⋆ — i wish i could select all of
your clothes and press delete
(crush)SKYLER
(unclear)ASTRÉEWILLA
(past)



⋆ — i like you because
you're weird likeme
(best)MILANJAZ
(friends)
(others)



⋆ — keep your head high and
your middle finger higher
(weird)MAGDALENARAFAEL
(hate)





(#) Mer 28 Mar - 0:06
La question qu'Ana venait de lui poser était directe, même un peu trop directe pour être exact. La blonde l'obligeait presque à lui dire qu'il l'aimait (ou pas). Et pour être honnête, si ça n'avait pas été elle, Jules l'aurait déjà envoyée promener. Il détestait les questions de ce genre, qu'on le pousse à parler de ses sentiments ou de lui. Parce qu'il préférait passer aux yeux de tous pour le mec sans coeur et je m'en foutiste plutôt que de leur montrer qu'à l'intérieur, il soufrait lui aussi. Qu'il avait ses propres problèmes. Et ça, Anastasia le savait très bien. Sauf que ça ne l'avait pas arrêtée pour autant, pas cette fois non. Elle avait osé lui poser cette question sans lui laisser d'autre choix que celui de répondre. Mais Jules ne lui en voulait pas. En fait, il la comprenait même. Parce qu'elle avait le droit de savoir.  Parce que vu leur relation actuelle et ce qui s'était récemment passé entre eux... oui, elle avait tous les droits de le lui demander, c'était normal. Lui qui était si peu doué pour exprimer ses sentiments, comment pouvait-elle le savoir, qu'elle comptait encore pour lui hein ? S'il ne le lui montrait pas, la seule chose qu'il pouvait faire, c'était le lui dire. Alors c'est ce qu'il fit. Sans même savoir si c'était une bonne idée, mais il le fit. Jules avait opté pour la vérité, probablement parce qu'il ne pouvait pas voir plus longtemps encore cet air si malheureux qu'elle affichait. Peut-être qu'il avait un certain effet sur la blonde, c'est vrai, mais ce dont Ana ne se rendait pas compte, c'est qu'elle aussi, avait un effet sur lui. Et à la seconde où il vit naître ce beau et grand sourire sur son visage, Jules comprit qu'il avait fait le bon choix. Il allait sûrement le regretter plus tard mais pour l'heure, elle était contente ou du moins, plus triste. Il ne la rendait plus triste. Suffisamment pour qu'elle ne lui saute dessus, un peu comme la dernière fois qu'ils s'étaient retrouvés. En fait, exactement comme la dernière fois. Sentir ses lèvres sur les siennes déclenchait chez lui qu'il ne contrôlait pas. Alors au lieu de l'arrêter et de lui demander d'un ton décidé ce qu'elle voulait réellement de lui, Jules lui rendait son baiser. Il n'y avait que dans ces moments qu'ils étaient totalement connectés, en phase l'un à l'autre et ouais, ça lui manquait. Mais profiter de ce qu'Ana avait lui offrir, c'était tout ce qu'il pouvait faire. Et c'était déjà pas mal.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: