::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

let's start a fire and watch the world burn (louzy)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
avatar

(#) Sam 10 Mar - 12:49
Invité
J'ai passé la nuit dehors, mon sac à dos sur les épaules. Ça y est, le jour J est là... le jour de mon mariage. Enfin, ce qui aurait dû l'être ! Je cesse de marcher, d'airer sur l'île sans destination pour m'asseoir sur le sable. Je vire mon sac à dos de mes épaules pour le mettre face à moi et en sors ma robe blanche. Oh bah apparemment tu portes malheur toi ! Je la regarde et me frotte les yeux. J'ai beaucoup trop pleurée depuis hier, j'suis à sec. Je jette un bref coup d'oeil à mon téléphone : encore 101 messages, mais pas de Sloan. Il fou quoi ? Il compte rompre quand ? Il pourrait porter ses couilles et mettre fin à mes souffrances... mais non. Apparemment, c'est à moi de le faire encore. Moi de me mettre en couple avec lui, à moi de lui dire je t'aime en premier, à moi de lui sauter dessus la première pour perdre ma virginité, à moi de lui demander en mariage, à moi d'organiser ce mariage, à moi de toujours m'excuser la première, à moi de toujours être compréhensive, à moi de toujours être coupable... à moi de découvrir par moi-même qu'il voit une autre meuf. Et maintenant, à moi de rompre. En fait, c'est à moi de tout faire. À cette pensée, je rigole comme une folle, parce que c'est juste trop... trop bien putain !! C'est juste parfait. Qu'est-ce que j'ai fais pour mériter ça ? Depuis combien de temps est-ce que j'suis aveugle ? J'parle toute seule putain, j'deviens folle. J'enfouis ma tête entre mes mains et ça y est... le peu de larmes qui me reste, quitte mes paupières avec le peu de force qui me reste. J'ouvre finalement les yeux pour regarder mon ventre :
Qu'est-ce qu'on va faire ?

@Louison Chamberlain
Revenir en haut Aller en bas
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t98992-louison-chamberlain-456-175-3931#3628241 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 10310 messages et gagné : 4412 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : HOODWINK (avatar) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (t. palmer)

LOUISON CORA CHAMBERLAIN
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ nouveau tatouage réalisé en octobre 2018 : un nénuphar entre mes omoplates, une référence de mon couple avec pluton ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 aujourd'hui 》
pluton - tout a commencé un quatorze février, jour de la saint valentin. il est entré brusquement dans ma vie et depuis ce jour, il n'en est plus jamais ressorti. je refuse de croire que je l'ai rencontré par hasard, c'est pas possible. combien de fois on s'est déchiré ? combien de fois on s'est aussi retrouvé ? lui et moi, on est inséparable. symbiose parfaite. aujourd'hui, après de multiples galères, on est officiellement ensemble pour la troisième fois. depuis notre rencontre, il m'accompagne dans chacune de mes pensées et je ne me vois plus vivre sans lui. c'est le suédois de mon coeur, je voudrais pouvoir l'aimer toute ma vie. ce sera toujours lui, c'est inexplicable. je resterais amoureuse de lui, de nous, de nos parties de nénuphar et de tulipe. notre credo : you and me against the world. ouais, on a peu de fans.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui.

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya une excellente amie, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère. malaki premier amoureux. premier baiser. première histoire inachevée. j'étais pas plus haute que trois pommes et il a su ravager mon petit coeur d'gosse. je l'ai jamais oublié. la distance nous a éloigné, le temps nous a abîmé, mais j'ai gardé toute une boite de souvenirs, de lettres et de dessins qu'on avait pu s'envoyer après notre séparation forcée. malaki est sacré. malaki est une de mes faiblesses.

《 sexlist 》 :
name - écrire ici.


i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
camila - l'ex-femme de pluton. ma plus grande menace pour mon couple. c'est une fille que je n'arrive pas à cerner et dont je préfère me tenir loin.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Sam 10 Mar - 15:19

Ce soir, tu n’arrives définitivement pas à t’endormir. Tu ne cesses de te retourner dans le pieu, d’un côté, tu penses à ta Volkswagen (Enzo) de l’autre côté, à Ikea (Pluton). C’est une horreur de devoir choisir entre deux mecs aussi attirants. Finalement, après plus d’une heure à grommeler, tu as quitté le lit de Pluton quand il dormait, comme une voleuse. Tu as déposé un baiser sur son front et tu as disparu dans la nuit. Tu ignores si tu le reverras par la suite, bien que tu en aies très envie. Entre les deux, ton coeur commence sérieusement à balancer. Tu ne veux surtout pas te priver de l’un ou de l’autre. En arrivant ici, tu ne songeais pas à t’engager dans quoique ce soit, tu étais là pour te vider l’esprit et profiter du soleil merde ! Parallèlement, ta meilleure amie doit être au bout du rouleau. Des dramas, encore des dramas, toujours des dramas ! Quasiment à poil dans le couloir de l’hôtel, tu enfiles ta longue robe, tes chaussures et ta veste en jean pour te diriger vers la plage en contre-bas de l’hôtel. La nuit porte conseil ? Mon cul. La nuit te tourmente ouais. Rapidement, tes sandales flirtent avec le sable, tu longes l’océan et aperçois une silhouette féminine posée dans l’obscurité. Tu tends ton oreille et tu l’entends parler, toute seule, ou à son téléphone ? L’écho de sa voix se dissipe rapidement, tu ne perçois pas grand chose, juste quelques syllabes. Étant donné que tu sembles aussi seule que cette femme, tu t’avances vers ces contours bavards pour briser ta solitude. Plus tu progresses, plus tu reconnais qui est ce corps recroquevillé. Suzy. Arrivant devant elle, tu lorgnes sa robe de mariée et retrousses tes lèvres pour montrer ta compassion. « Han, tu comptais faire un tour de parachute sans me le dire ? » lui lances-tu en pointant le tissu blanc étalé sur ses genoux. Tu pousses un petit rire gêné et t’écroules face à elle en la fixant. Tu attrapes sa main et la caresses avec ton pouce en ne perdant pas son regard humide, ce qui te fend bien sûr le coeur « T’as épluché un oignon avant que j’arrive en plus… Essuie-moi ça, tiens, y a un gros chiffon pour ça » tu soulèves un pan de sa robe et l’apportes près de ses yeux « Ça va te faire un mouchoir pour l’année ce machin, ça sera pas totalement inutile » T’es tellement pas douée pour remonter le moral des gens bordel « C’est fini donc ? » lui demandes-tu franchement au lieu de tourner autour du pot.




- - Let me out, I'm trapped in a blur, Started out the way I wanted but it's weird now. Let me out, I'm lost in the words, Too much in my head, I shoulda seen the bad sides.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Sam 10 Mar - 17:12
Invité
La solitude me rendait folle. J'ai été seule pendant 24 ans et je croyais qu'enfin, ç'en était fini de tout ça. Mais la vérité... c'est que tout est allé trop vite. J'ai fais l'erreur d'y croire, de lui faire confiance, de tout lui donner... J'ai été naïve en fait, voilà c'que j'ai été ! Je pense encore à voix haute... ma santé mental en a vraiment pris une sacrée baffe ! J'admire la robe, le regard humide. Finalement je n'aurai jamais eu la chance de la mettre putain... Elle était si belle. Elle ne méritait pas de devenir une robe maudite. Ça me fait penser que j'porte encore la bague de fiançailles au doigt et l'écrou pitoyable sur une chaîne autour de mon cou. La voix de ma meilleure amie me fait sursauter, pendant 3 secondes j'ai cru que c'était encore mon cerveau qui me jouait des tours. Si j'ferais un saut de parachute, j'le ferais sans parachute si tu vois c'que j'veux dire. Je l'ai dis, je l'ai promis : j'ai envie de crever. Ne plus exister. Ah mais si je mourrais, là tout de suite, est-ce qu'il aurait de la peine ? Non, évidemment que non. Ou alors si en fait, il pleurerait rien que pour faire pitié, rien que pour être la victime encore et toujours. La blondinette s'assoit face à moi, elle voit à quel point j'ai l'air d'une épave et à quel point j'suis pas belle à voir. Elle essaie de préserver le peu de dignité qui me reste en évitant LE sujet, en parlant d'oignon et tout ça. Je pouffe un petit rire nerveux et m'essuie à l'aide de la robe. Oignon de pute ouais. Je ris à son deuxième commentaire. C'est pas faux ! Louison reprend son sérieux et le silence s'installe pour quelques secondes... Je soupire, ma gorge me fait mal putain. Elle est en feu. La blonde me demande si c'est fini et tout c'que j'réussi à dire c'est : Oui, j'me suis demandé comment j'pourrais te ressembler plus... comment j'pourrais te copier tu vois ? J'ai compris qu'il manquait THE touche final : un mariage foireux ! Ma voix tremblait sur la fin, même si putain, j'en riais. Pas parce que c'est drôle, mais parce que j'deviens littéralement folle je crois.  Oui c'est totalement voulu c'qui m'arrive, c'était à l'agenda, c'est vraiment c'que j'voulais Ma gorge brûle, se resserre, ma voix tremble, mes mains sont moites et mes yeux rouges. C'est pathétique, j'suis pathétique. J'suis libre Louison. J'suis libre... putain... Ma mâchoire tremblote à son tour et je me lève d'un coup et laisse tomber la robe parterre. J'arrache d'un coup la chaîne à mon cou et la jette le plus loin que j'peux : mais j'suis pas une lanceuse olympique de javelot moi, du coup elle n'atterrit pas très loin ! Je tente de virer ma bague de fiançailles mais elle reste coincée à mon doigt comme une pute. Aide-moi... putain elle veut pas s'en aller, aide-moi. J'suis libre, putain, libre... aide-moi ! Et j'éclate en sanglot, comme mon coeur éclate en milles morceaux. C'est beau, j'suis poétique, j'suis pas du tout dégoûtée. Tout va bien.

J'suis "libre", tout va fucking bien.
Revenir en haut Aller en bas
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t98992-louison-chamberlain-456-175-3931#3628241 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 10310 messages et gagné : 4412 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : HOODWINK (avatar) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (t. palmer)

LOUISON CORA CHAMBERLAIN
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ nouveau tatouage réalisé en octobre 2018 : un nénuphar entre mes omoplates, une référence de mon couple avec pluton ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 aujourd'hui 》
pluton - tout a commencé un quatorze février, jour de la saint valentin. il est entré brusquement dans ma vie et depuis ce jour, il n'en est plus jamais ressorti. je refuse de croire que je l'ai rencontré par hasard, c'est pas possible. combien de fois on s'est déchiré ? combien de fois on s'est aussi retrouvé ? lui et moi, on est inséparable. symbiose parfaite. aujourd'hui, après de multiples galères, on est officiellement ensemble pour la troisième fois. depuis notre rencontre, il m'accompagne dans chacune de mes pensées et je ne me vois plus vivre sans lui. c'est le suédois de mon coeur, je voudrais pouvoir l'aimer toute ma vie. ce sera toujours lui, c'est inexplicable. je resterais amoureuse de lui, de nous, de nos parties de nénuphar et de tulipe. notre credo : you and me against the world. ouais, on a peu de fans.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui.

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya une excellente amie, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère. malaki premier amoureux. premier baiser. première histoire inachevée. j'étais pas plus haute que trois pommes et il a su ravager mon petit coeur d'gosse. je l'ai jamais oublié. la distance nous a éloigné, le temps nous a abîmé, mais j'ai gardé toute une boite de souvenirs, de lettres et de dessins qu'on avait pu s'envoyer après notre séparation forcée. malaki est sacré. malaki est une de mes faiblesses.

《 sexlist 》 :
name - écrire ici.


i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
camila - l'ex-femme de pluton. ma plus grande menace pour mon couple. c'est une fille que je n'arrive pas à cerner et dont je préfère me tenir loin.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Dim 11 Mar - 11:56
Tu t’attendais à quoi ? À ce qu’elle éclate de rire ? Tu ne veux pas qu’elle crève, surtout pas après l’avoir retrouvé, ouais c’est un peu égoiste. Suzy mérite la crème de la crème, de vivre et s’épanouir comme la jolie petite fleur qu’elle est. « Tais toi, dis pas des conneries pareilles » la sermonnes-tu en t’asseyant devant elle. Tu remarques ses larmes et tu tentes de t’en servir pour faire une autre vanne, cette fois-ci, cela tombe à moitié à l’eau. Tu éclates de rire, elle est tellement drôle dans son malheur, quand elle s’énerve et se vulgarise. Finalement, tu deviens plus sérieuse, et lui demandes cash l’état de sa relation avec Sloan. Ton coeur se serre lorsqu’elle fait le rapprochement avec la seule vraie idylle de ta vie. « Eh bien, je dirais que tu as réussi ouais, ex-aequo meuf ! Tu sais très bien pomper ma vie de merde » Tu ris aussi, parce que c’est de l’histoire ancienne maintenant. Le hasard vous a conduit dans des situations similaires, sûrement parce que vous êtes les mêmes femmes naïves d’un mètre cinquante-sept, la blonde et la brune. Ta bouche se tord quand elle fait de l’auto-dérision, tu sens sa peine, tu arrives très bien à la ressentir. Lorsqu’elle t’avait avoué qu’Ezio s’était fait la malle, tu avais joué à la maline, mais t’en avais chialé. « J’suis contente pour toi Suzy, tu es délivrée, tu vas voir comment ça fait du bien ! Enfin dans plusieurs semaines, quand tu auras plus de larmes et que tu verras qu’il a tourné la page de son côté » Bah ouais, t’en as mis du temps pour te détacher de l’autre rital. Il est toujours là, dans ton coeur, il apparaît quelques fois pour te faire chier, mais c’est supportable. Tout à coup, la Dunster se lève, tes yeux suivent son mouvement et tu te retrouves recouverte de sa robe. Suzy arrache son pendentif, sûrement un cadeau de son ex, vous n’avez pas échangé depuis un moment, tu ne sais pas tout ce qui a pu se produire entre eux. Ton amie devient totalement cinglée, elle manque d’arracher son annulaire dans sa crise pour retirer sa bague. Tu tombes  alors en arrière pliée de rire face à ce spectacle, tes jambes pédalent dans le vide « Attends attends !» Tu te relèves face à ta meilleure amie et attrapes son poignet pour la tirer vers l’eau « Il faut un liquide pour que ça glisse mieux hum » Tu la guide vers l’océan et y entres toute habillée avec Suzy. Immergée jusqu’aux genoux, tu trempes sa patte dans l’eau et tournes son alliance autour de son doigt pour l’en débarrasser « Tu devrais la garder, j’sais pas pourquoi, je me dis que c’est impossible que ce soit fini pour l’éternité entre vous… » lui confies-tu en espérant que ce mauvais sort se rompt. Tu tournes alors sa main et déposes l’anneau dans sa paume que tu refermes ensuite « Ou vends la pour t’acheter de la coke grosse droguée ! » La flotte tiède circule entre tes jambes, tu te sens bien pour ta part, même si une épée de Damoclès est suspendue au dessus de ta tête. T’aurais aimé que Suzy soit là quand tu vivais toutes tes merdes, mais tu sais qu’elle le sera dorénavant. De toute manière, tu n'attends rien en échange, tu le fais naturellement, c'est logique « Va pas niquer ton meilleur ami par contre, ça empire les choses » lui avoues-tu en levant les yeux vers le ciel étoilé. Tu penses à Camille, dont tu n’as plus de nouvelles. Il t’a avoué rentrer en France pour toujours et que vous deux, ce ne serait jamais possible. Alors même si tu as deux autres prétendants qui te tournent autour, tu ne peux t’empêcher de penser qu’il était peut être le bon… Mais voilà, tu l’as laissé filer à cause d’un mec qui t’a mis un vent. « Bienvenue au club Suzy en tout cas, j’suis ravie de t’accueillir et de participer à ton initiation » Tu souris et finis par te jeter dans l’eau à vos côtés. Tu t’emmêles alors à ta longue robe et remues tes mains sur la surface pour ne pas couler et rester avec l’américaine (française).  

hj : omg sorry pour la longueur




- - Let me out, I'm trapped in a blur, Started out the way I wanted but it's weird now. Let me out, I'm lost in the words, Too much in my head, I shoulda seen the bad sides.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Dim 11 Mar - 13:36
Invité
Malheureusement, à l'heure actuelle, je me jetterais de l'avion sans parachute, sans même y réfléchir. J'avais pas besoin... Il y a quelques jours seulement, Sloan s'est joins à moi à l'hôtel pour qu'on parle du bébé, de comment on va gérer l'affaire... Et putain, c'était encore l'amour fou entre nous. Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Qu'est-ce qu'il s'est brisé ? C'est impossible que ce soit vrai, c'est un cauchemars. Je n'ai absolument rien fait, j'n'ai pas eu le temps de bouger, de respirer... J'ai cligné des yeux et pouf, notre "nous" s'est envolé. C'est amer. Louison me dit qu'on est ex-æquo, que je sais bien la copier en somme... Ah cette petite dispute entre nous, je ne la digérerai probablement jamais mais autant le prendre en rigolant maintenant. Notre situation est similaire... non, elle est identique. Encore une fois on est putain de synchro comme meufs, c'est horrible.

Mon cerveau manque d'air ou j'sais pas, parce que j'me lève, je jette la robe parterre et je commence à me désaper comme une folle, en pleurant comme une bonne. Oh putain c'est horrible, ma peau me fait mal, mes cheveux me font mal, mes larmes me font mal. Soyons honnêtes : Sloan me fait mal. J'réussi à arracher la chaîne mais ma bague en diamant ne veut rien savoir. Louison m'entraine avec elle jusqu'à l'eau... Oh je l'entends parler hein, mais je ne l'écoute pas. Je brouille du noir, j'suis putain de déprimante, on dirait qu'elle a fait un tour à la morgue et qu'elle traîne un corps mort. Elle me fait la blague de l'année. Non j'vais l'envoyer à cette salope par la poste, j'vais lui faire un cadeau putain, j'en veux plus de cette cochonnerie ! Je fais effectivement référence à Hope qui, apparemment, draguait mon mari depuis bien longtemps déjà et j'étais là à ne rien voir comme une vraie petite conne. Je sais bien que je n'ai aucune raison de croire qu'il m'a trompée... après tout, Ludivine, je ne la connais pas tant que ça. Mais j'ai aussi aucune raison de croire Sloan qui vient d'me larguer comme une merde sans aucune raison particulière. Croire qu'il me trompe me donne de l'espoir en fait, parce que j'suis pas juste triste... j'suis en colère. Et les gens en colère sont bien plus productif, bien plus motivé à passer à autre chose. À l'heure qu'il est, j'vais plutôt m'acheter un tueur sur gage. Pour tuer Sloan ou Hope ? Oh mystère, mystère ! J'suppose qu'on l'découvrira au cours de la saison. Un épisode à la fois les mecs !

Louison me donne bon conseil... J'éclate de rire. Mon meilleur ami c'est potentiellement mon frère et j'suis plus une Bushnell tu vois, l'inceste c'est pas mon délire !! Je sais très bien qu'elle fait référence à Camille et je soupire. J'suis désolée Louison, j'peux pas te consoler, j'suis incapable de gérer mes propres émotions. Mon initiation ça comprends des trucs sympa comme boire un keg à moi seule et danser comme une catin dans les bars ? J'avale ma salive et ferme les yeux, laissant couler les larmes qui ne demandaient déjà qu'à recommencer à fuir. Je baisse les yeux et regarde dans l'eau, avant de m'asseoir dans la mer, de me laisser bercer par les vagues. Des funérailles. J'vais organiser des funérailles... Je sors de mes pensées pour la regarder. Sloan est mort pour moi, on lui fait des funérailles ? Là, tout de suite.

hj : PTDR arrête mucho feels me gusta
Revenir en haut Aller en bas
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t98992-louison-chamberlain-456-175-3931#3628241 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 10310 messages et gagné : 4412 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : HOODWINK (avatar) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (t. palmer)

LOUISON CORA CHAMBERLAIN
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ nouveau tatouage réalisé en octobre 2018 : un nénuphar entre mes omoplates, une référence de mon couple avec pluton ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 aujourd'hui 》
pluton - tout a commencé un quatorze février, jour de la saint valentin. il est entré brusquement dans ma vie et depuis ce jour, il n'en est plus jamais ressorti. je refuse de croire que je l'ai rencontré par hasard, c'est pas possible. combien de fois on s'est déchiré ? combien de fois on s'est aussi retrouvé ? lui et moi, on est inséparable. symbiose parfaite. aujourd'hui, après de multiples galères, on est officiellement ensemble pour la troisième fois. depuis notre rencontre, il m'accompagne dans chacune de mes pensées et je ne me vois plus vivre sans lui. c'est le suédois de mon coeur, je voudrais pouvoir l'aimer toute ma vie. ce sera toujours lui, c'est inexplicable. je resterais amoureuse de lui, de nous, de nos parties de nénuphar et de tulipe. notre credo : you and me against the world. ouais, on a peu de fans.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui.

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya une excellente amie, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère. malaki premier amoureux. premier baiser. première histoire inachevée. j'étais pas plus haute que trois pommes et il a su ravager mon petit coeur d'gosse. je l'ai jamais oublié. la distance nous a éloigné, le temps nous a abîmé, mais j'ai gardé toute une boite de souvenirs, de lettres et de dessins qu'on avait pu s'envoyer après notre séparation forcée. malaki est sacré. malaki est une de mes faiblesses.

《 sexlist 》 :
name - écrire ici.


i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
camila - l'ex-femme de pluton. ma plus grande menace pour mon couple. c'est une fille que je n'arrive pas à cerner et dont je préfère me tenir loin.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Dim 11 Mar - 18:59
 « C’est qui cette salope ? Son ex là ? » répliques-tu en tentant de te mettre à jour par la même occasion. « Bah ouais envoie-lui, qu’elle récupère ce cadeau empoisonné » Ce n’est pas nouveau, tu n’as jamais pu encadrer Sloan, beaucoup trop farfelu à ton goût. Il est bipolaire et la bipolarité, ça se soigne, comme toute maladie. Tu ne comprends d’ailleurs pas comment il s’en sort en toute liberté sans traitement ou suivi. C’est tout bonnement impossible. Enfin si, mais voilà le résultat, il démonte tout sur son passage. S’il était davantage encadré, peut être qu’il serait mieux dans sa peau… Bref, tu vannes Suzy sur le pognon que pourrait rapporter cette alliance et tu trouves du répondant comme tu aimes chez la Dunster « Je te propose mes services, j’ai encore mon arme, celle qui fait que j’suis une folle tu sais » Tu pouffes de rire et lui décernes un conseil en carton. Tu manques de d’étouffer quand elle te dit que son meilleur ami est sûrement son frère. « Quoi ? C’est Milo ton meilleur pote ? Tu le connais depuis quelques jours à peine ! Vas-y mollo meuf » Surtout parce que tu l’aimes bien l’autre gland et que tu vas devoir le partager s’il est vraiment du sang de la « Underwood ». Tu fais ensuite entrer officiellement Suzy dans ton cercle de meufs brisées par l’amour, lui proposant même de l’initier à l’après-rupture « Hmm, y a de ça oui. Il faut que tu profites de ce que tu as failli perdre à tout jamais aujourd'hui. Je parle de ta jeunesse, d’expériences de malade avec d’autres mecs ou filles ! Oui je garde toujours espoir » plaisantes-tu en barbotant pendant que Suzy poursuit son monologue intérieur à voix haute. Elle disjoncte complet, elle vient d'avoir un court-circuit, elle crame totalement là « Des funérailles ? T’es sûre qu’il mérite ça ? » Tu rampes jusqu’à la brune luttant contre le courant et attrapes ses chevilles pour ne pas partir à la dérive « Vas-y j’suis partante, j’sens que ça va partir en couilles complet. Je joue le prêtre ? » Tu sors soudainement de l’eau et retrouves le sable. Tu t'agenouilles et te mets à creuser comme un chien qui cherche à déterrer un cadavre, sauf que toi tu veux en enterrer un « Je vais foutre ce bout de bois sous terre, ça symbolisera bien Sloan non ? Tu veux qu’on rajoute ta bague et ta robe ? » Tu t’arrêtes ensuite en riant. Tu as peut être un peu trop pris au pied de la lettre ce que t’as proposé Suzy « C’est peut être inutile… Ou je devrais en creuser une à côté pour y mettre Ezio. Ils se seraient bien entendus les deux. Ils reposeront ensemble au moins… »




- - Let me out, I'm trapped in a blur, Started out the way I wanted but it's weird now. Let me out, I'm lost in the words, Too much in my head, I shoulda seen the bad sides.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Lun 12 Mar - 9:56
Invité
Hope de son prénom, mais ça ne lui va pas bien alors j'la renomme Desperate. Parce qu'elle est plutôt désespérée, cette meuf a rien à voir avec l'espoir. J'hoche la tête, avant de repartir sur un autre délire avec elle. Louison se propose comme tueur sur gage et je pouffe un petit rire. Tu ferais pas de mal à une mouche ! Puis lorsqu'elle parle de Milo, j'hausse les épaules. Ah bah c'est juste parce que j'ai pas beaucoup d'amis au masculin, ma relation avec Sloan le permettait pas trop. Même si moi j'lui empêchait pas d'avoir 302 copines qui l'appelle "bébé" en plus, mais bon, une autre histoire pour un autre couvre-feu. T'es con. Lui dis-je, en souriant juste un peu. J'essuie mes joues avant de craquer complètement et de lui proposer qu'on fasse des funérailles. Si j'suis sure ? Oui. Oui... c'est le seul moyen... De l'oublier, de passer à autre chose. Puis au fond, j'sais que j'vais avoir du mal à me détacher si j'ai toujours l'impression que j'vais le croiser d'une minute à l'autre. Des funérailles juste entre toi et moi, ça peut clairement partir en vrac ouais ! Mais j'aurais pas non-plus besoin d'essayer fort pour rester sérieuse... une nouvelle vagues de larmes m'envahit, alors que Louison sort de l'eau pour commencer à creuser. Ouais... la bague et la robe. Je prends le bout de bâton qu'elle me parle pour le casser en deux. Tiens, c'est plus représentatif. Comme c'est la moitié d'un homme. Parce qu'un vrai homme aurait porté ses couilles et m'aurait attendu à l'autel. Un vrai homme deviendrait le père de notre enfant... Ne m'aurait pas laissé comme ça. Ouais... tu peux creuser Ezio. Je prends une grande inspiration avant de l'aider à creuser un trou pour Sloan, puis un pour Ezio. Pour Sloan, le trou est un peu plus grand au final, puisque j'dois y enterrer une robe avec. Une fois que les deux chiots ont fini de jouer dans le sable, je me redresse et soupire bruyamment. Sloan. T'étais l'amour de ma vie. Pour toi j'ai failli faire crever Louison sans même me poser la question... j'me suis embrouillée avec Lily maintes fois, alors qu'avant, on ne s'était jamais pris la tête. J'ai été jusqu'au bout du monde avec toi et j'étais prête à aller où tu voudras encore, tant que je sois avec toi. J'étais loin de m'imaginer que ça finirait comme ça... j'pense encore que c'est une blague, tu sais c'que j'veux dire ? On devait se marier... unir nos vies à jamais. On a vécu tellement d'épreuves toi et moi, des épreuves difficiles malgré les quelques mois que j't'ai eu dans ma vie... La fausse couche, le hangar, les menaces, la prise d'otage, les embrouilles nombreuses et j'en passe... C'était peut-être voué à l'échec au final, mais pendant 6 mois, j'suis chanceuse d'avoir eu quelqu'un qui m'aimait aussi intensément que toi. Quelqu'un qui a bien voulu me faire croire qu'un "pour toujours" existait... Quelqu'un sur qui m'appuyer quand ça va mal, quelqu'un à qui j'peux dire "je t'aime" avec un bisou avant de m'endormir... Je prends une grande inspiration. Trop difficile de dire des belles choses pour quelqu'un que tu détestes en ce moment même... J'installe la robe dans le trou et y dépose la bague et le bâton. Je commence doucement à tout enterrer en pleurant comme une pauvre fille.
Revenir en haut Aller en bas
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t98992-louison-chamberlain-456-175-3931#3628241 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 10310 messages et gagné : 4412 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : HOODWINK (avatar) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (t. palmer)

LOUISON CORA CHAMBERLAIN
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ nouveau tatouage réalisé en octobre 2018 : un nénuphar entre mes omoplates, une référence de mon couple avec pluton ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 aujourd'hui 》
pluton - tout a commencé un quatorze février, jour de la saint valentin. il est entré brusquement dans ma vie et depuis ce jour, il n'en est plus jamais ressorti. je refuse de croire que je l'ai rencontré par hasard, c'est pas possible. combien de fois on s'est déchiré ? combien de fois on s'est aussi retrouvé ? lui et moi, on est inséparable. symbiose parfaite. aujourd'hui, après de multiples galères, on est officiellement ensemble pour la troisième fois. depuis notre rencontre, il m'accompagne dans chacune de mes pensées et je ne me vois plus vivre sans lui. c'est le suédois de mon coeur, je voudrais pouvoir l'aimer toute ma vie. ce sera toujours lui, c'est inexplicable. je resterais amoureuse de lui, de nous, de nos parties de nénuphar et de tulipe. notre credo : you and me against the world. ouais, on a peu de fans.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui.

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya une excellente amie, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère. malaki premier amoureux. premier baiser. première histoire inachevée. j'étais pas plus haute que trois pommes et il a su ravager mon petit coeur d'gosse. je l'ai jamais oublié. la distance nous a éloigné, le temps nous a abîmé, mais j'ai gardé toute une boite de souvenirs, de lettres et de dessins qu'on avait pu s'envoyer après notre séparation forcée. malaki est sacré. malaki est une de mes faiblesses.

《 sexlist 》 :
name - écrire ici.


i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
camila - l'ex-femme de pluton. ma plus grande menace pour mon couple. c'est une fille que je n'arrive pas à cerner et dont je préfère me tenir loin.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Mar 13 Mar - 0:37
Des funérailles, franchement tu en auras fait des conneries avec Suzy. T’incruster à un mariage, faire des tests de grossesse à la chaîne, danser sur des tombes. Ce soir, t’es tellement prête à tout pour lui remonter le moral que tu te retrouves à genoux à creuser dans du sable sur lequel des porcs ont forniqué. T’en peux plus d’entendre ta petite brune renifler comme une gamine à qui tu aurais démonté la tronche de sa Barbie. Ça te panique, tu ne sais pas réagir. Tu creuses, encore et encore, tu symbolises le corps de Sloan par un bout de bois que la Dunster pète en deux. Tu creuses aussi un minuscule trou pour Ezio, même s’il a déjà bien disparu de ta tête. Son fantôme se fait rare ces temps-ci, mais il mérite tout de même une petite sépulture. Tu y enterres alors un satané coquillage, aussi raffiné que lui et lui adresses quelques mots que tu préfères garder pour toi. Tu te relèves ensuite et bouches ce trou de ton pied. Tout à coup, Suzy prend la parole et tu te figes en écoutant son monologue extrêmement touchant. Tu réprimes ton rire quand elle parle brièvement de toi et du danger dans lequel elle t’a foutu pour sauver ce dégénéré. Elle va te faire chialer celle-ci. Son récit te fait tellement penser à ce que tu aurais aussi pu avoir. Tu respectes cet instant, les mains derrière le dos. Tu laisses Suzy foutre son bordel dans le petit fossé et tu l’aides à recouvrir tout ça timidement en t’agenouillant à ses côtés « Vas-y, cry me a river, ça ira mieux après, quand tu seras toute sèche » lui dis-tu pendant que tu termines de combler la pseudo tombe. Ta main tapote son épaule, t’hésites à l’enlacer, disons qu’il faudrait que tu sois élastique pour pouvoir enrouler tes bras autour d’elle dans cette position. Du coup, tu l’aides à se remettre sur ses pieds et tu lui administres un câlin que tu aurais dû lui faire bien plus tôt. Tes mains se plaquent sur ses omoplates, tu la serres fort fort contre toi en réprimant tes émotions. Tu la laisses te baver dans les cheveux quelques instants et brises le silence entrecoupé parfois par ses sanglots « C’est quand qu’on peut aller boire et jouer aux putes dans les bars ? » murmures-tu en te détachant d’elle pour arranger ses cheveux autour de son visage « Merde, tu fais peur, j’suis pas sûre que ça puisse se faire ce soir… Tu veux qu’on marche ou tu veux te recueillir encore un peu ? » lui demandes-tu avant de te mettre à gesticuler et de danser sur le tombeau de ton ex. Tu fais encore l’imbécile, histoire de retrouver le beau sourire de la Dunster. T’entames même un morceau d’air guitare en chantonnant un truc de métaleux « J’sais, tu préfères la Reine des Neiges, Libérée, délivréééééée c'est ça ? »    




- - Let me out, I'm trapped in a blur, Started out the way I wanted but it's weird now. Let me out, I'm lost in the words, Too much in my head, I shoulda seen the bad sides.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Jeu 15 Mar - 10:14
Invité
Peut-être que je ne me rends toujours pas compte de ce qui est entrain de se passer dans ma vie, peut-être que j'ressens le besoin de comprendre pour aérer ma tête... Mais les choses semblent vouloir rester inexpliquée, c'est peut-être aussi pour ça que j'agis comme si Sloan était mort. Comme s'il venait de mourir et qu'il me laissait ici, seule sur terre avec toutes mes questions... Je me recueille un moment sur sa présumé tombe, verse la première poignée de sable en la laissant glisser entre mes doigts. J'ai mal au cœur, d'avoir à laisser passer l'homme de ma vie sans avoir la chance de me battre. Quand on aime, on doit laisser partir... mais putain, qu'est-ce que ça me fait chier... Louison m'encourage à pleurer mais je suis déjà à sec maintenant, peut-être que ce sera aussi la dernière fois que je vais pleurer avant un bout, qu'est-ce que j'en sais ? J'espère, en tout cas. La belle m'aide à me relever avant de me serrer dans ses bras et je l'entoure de mes bras également. C'est une bonne question... Surement au retour à Boston par respect pour la crevette dans mon ventre, il faut attendre. Elle me fait comprendre que j'suis moche et je pouffe de rire, rien qu'un peu. Merci. On peut marcher maintenant .. Dis-je, en regardant la robe mal enterrée et surtout, ta meilleure amie qui danse comme une conne. Je sais pas, je préfère le silence à ta voix de casserole en fait ! Je me pince les lèvres et commence à marcher, doucement pour l'attendre. Bon tu viens ? J'peux pas rester là...
Revenir en haut Aller en bas
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t98992-louison-chamberlain-456-175-3931#3628241 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 10310 messages et gagné : 4412 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : HOODWINK (avatar) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (t. palmer)

LOUISON CORA CHAMBERLAIN
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ nouveau tatouage réalisé en octobre 2018 : un nénuphar entre mes omoplates, une référence de mon couple avec pluton ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
《 aujourd'hui 》
pluton - tout a commencé un quatorze février, jour de la saint valentin. il est entré brusquement dans ma vie et depuis ce jour, il n'en est plus jamais ressorti. je refuse de croire que je l'ai rencontré par hasard, c'est pas possible. combien de fois on s'est déchiré ? combien de fois on s'est aussi retrouvé ? lui et moi, on est inséparable. symbiose parfaite. aujourd'hui, après de multiples galères, on est officiellement ensemble pour la troisième fois. depuis notre rencontre, il m'accompagne dans chacune de mes pensées et je ne me vois plus vivre sans lui. c'est le suédois de mon coeur, je voudrais pouvoir l'aimer toute ma vie. ce sera toujours lui, c'est inexplicable. je resterais amoureuse de lui, de nous, de nos parties de nénuphar et de tulipe. notre credo : you and me against the world. ouais, on a peu de fans.

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui.

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya une excellente amie, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère. malaki premier amoureux. premier baiser. première histoire inachevée. j'étais pas plus haute que trois pommes et il a su ravager mon petit coeur d'gosse. je l'ai jamais oublié. la distance nous a éloigné, le temps nous a abîmé, mais j'ai gardé toute une boite de souvenirs, de lettres et de dessins qu'on avait pu s'envoyer après notre séparation forcée. malaki est sacré. malaki est une de mes faiblesses.

《 sexlist 》 :
name - écrire ici.


i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
*☆*――*☆*――*☆*――*☆*
camila - l'ex-femme de pluton. ma plus grande menace pour mon couple. c'est une fille que je n'arrive pas à cerner et dont je préfère me tenir loin.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Ven 16 Mar - 13:38
Les funérailles ont eu lieu. Pour ta part, c’était effectivement histoire d’enfoncer le clou bien plus loin, parce qu’Ezio est déjà enterré depuis un moment. Néanmoins, chez ton amie, tu sens que ce n’est pas la même chose. C’est peut être un peu… précipité ? Disons qu’il ne l’a pas « trompé », tout peut être encore sauvé. Lorsque la Dunster parait avoir terminé de se recueillir, tu l’aides à se relever et l’enlaces pour la consoler face à sa perte. Tu sais que cela ne fonctionnera pas, que seul le temps peut cicatriser les blessures, mais tu essaies toujours. C'est ta contribution, aussi infime soit-elle pour lui montrer qu'elle n'est pas seule et que tu es là, dans les bons et mauvais moments. Cependant, si tu étais à sa place, tu serais sûrement en train de t’envoyer en l’air avec le premier venu, mais Suzy, elle est encore trop triste pour ça, elle est aussi moins impulsive. Du coup, tu ne vas pas pouvoir offrir ton minou ce soir, parce que tu dois la surveiller. Tu reçois toutefois un message de Pluton quand elle s'éloigne des tombes et tu souris comme une idiote en la rattrapant. Finalement, peut être que si, peut être que tu vas prendre cher ce soir. « J’aaarrrrive ! » tu la rattrapes en courant et lies tes doigts aux siens « J’ai enfin la petite amie de mes rêves » Tu éclates de rire et continues de fouler le sable fin à ses côtés. La lune est fixée au dessus de vos têtes et semble vous guetter. Tu la contemples en te sentant totalement sereine. T’aimerais tellement pouvoir transmettre cette sensation d’apaisement à ta petite Suzy. « Tu vas dormir où ce soir ? Et est-ce que tu vas vraiment tenter de mettre fin à tes jours Suzy ? J’suis sérieuse, ça me fait pas marrer ça… J'veux pas que tu t'ouvres les veines pendant que je jouis, j'le vivrais mal et je serais incapable de baiser pour le restant de ma vie...»




- - Let me out, I'm trapped in a blur, Started out the way I wanted but it's weird now. Let me out, I'm lost in the words, Too much in my head, I shoulda seen the bad sides.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: