::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Calya ₪ You and I, forever and always

Aller à la page : 1, 2  Suivant
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Cléolya A. Strauss
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t75528-cleolya-anais-strauss-miranda-kerr http://www.i-love-harvard.com/t80440-cleolya-anais-lhistoire-est-ecrite-par-les-vainqueurs http://www.i-love-harvard.com/t94044-cleolya-a-strauss-456-100-5209#3453133 http://www.i-love-harvard.com/t77043-http-instagram-com-cleopatre http://www.i-love-harvard.com/t75547-snap-cleolya#2644928 http://www.i-love-harvard.com/t89292-cleolya-anais-strauss
avatar
Anglaise J'ai : 25 ans et je vis à : Temple St à Beacon Hill, boston, dans un magnifique open space . J'ai posé mes affaires ici le : 21/05/2017 et depuis, j'ai posté : 21796 messages et gagné : 2328 points. Actuellement, je suis : obnubilée par mes études et ma place dans l'entreprise et côté coeur, je suis : complètement amoureuse de ma nièce Shayleen, ma raison de vivre Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'écoute justement pas les rumeurs . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Miranda Kerr ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : BLACK CHERRY (Justine) , et un grand merci à : acid rain (a et profil) ANESIDORA (s) ✽ DC/TC : : Lana Lisina (s)
⋆ — Be yourself because an
original is worth more than a copy

CLÉOLYA ANAÏS STRAUSS
(Cléolya Strauss) —  Cléolya, c'est avant tout le combo parfait d'une jeune française et d'un richissime Anglais. Elle n'aura jamais l'occasion de rencontrer sa mère (†) Anaïs. C'est le prénom qu'Harvey son père lui donnera le jour de sa naissance le huit mars mille neuf cent quatre-vingt-treize. Elle ne connaîtra pas une enfance bercée par les fléaux de l'école. Non, elle, elle voyagera de pays en pays, suivant son père à travers le monde, ayant comme nounou, une prof particulière. Déjà destiné à être à la tête de l'empire que son père a construit, elle rêvera pourtant de devenir tireuse d'élite. À 10 ans déjà, assises dans le coin de la pièce, elle tend l'oreille, elle analyse, les moindres faits et gestes de son père, parce que douce Anaïs, elle rêve d'être comme lui maintenant et travail tout les jours d'arrache-pied pour un jour lui arriver à la cheville. C'est à l'adolescence, qu'elle découvre que son père, qu'elle idolâtre, n'est autre que son oncle, leur relation ne changera pas malgré tout et c'est à ce moment précis qu'elle décide de changer de prénom. Hors de question pour elle de porter le nom de sa salope de mère. Belle Anaïs, devient donc Cléolya.
(Blood) — Aussi volcanique qu'un volcan en éruption, ma relation avec Aymalyne n'est sans doute pas de tout repos. Des années pourtant, celle que je pensais être ma cousine, était en réalité ma demi-sœur. Présente l'une pour l'autre, on se renvoie pourtant la balle à coup de mot. Les disputes font sûrement partie de notre quotidien, mais pourtant, on n'oublie pas d'où l'on vient.


« Cléolya : Plus solide que le diamant n'est-ce pas ? Promets-le-moi, encore une fois..
Hadès : Plus fort que le diamant. Même l'enfer n'est pas prêt. »


⋆ — Follow your heart, but
take your brain with you

(Present) — Le cœur lourd, encore tourmentée par ces deux mâles qui ont fait chaviré mon cœur, pour finalement l'abandonner. Ils ont gratté la carapace, ils ont fait leur place, pour finalement repartir aussi vite qu'ils étaient venus. Ce n'est plus qu'un trou béant, incapable d'y accueillir la moindre âme.
(Past) — Après de nombreuses années d'amitié avec Brent j'ai commencé à développer des sentiments pour lui et nous avons eu 3 mois de relation. À cause de mon caractère, l'histoire s'est terminée. — C'est l'amour qu'on ne rencontre qu'une fois, l'impossible, l'unique. Hadès, c'est ma faiblesse, mon ombre, mon sourire, mais aussi mes pleurs. C'est mon tout en réalité, mais je fuis. Je fuis, par amour, par amitié, pour cette relation nocive qu'est la nôtre. Je le laisse me consumer de l'intérieur par le vide qu'il a laissé, même si j'arrive pas à tourner la page, parce que chaque histoire mérite un point final. — Elliot
(Sex list) — Wolfgang


« Elliot : C’est parce que t’es une tornade Cléo... Tu débarques par hasard, t’arrives à te faire une place, à t’immiscer dans nos vies sans même qu’on s’en rende compte. Et la tornade, elle est si forte qu’on est tout excité, un trop-plein d’adrénaline auquel on prend goût parce que ça nous dérange pas de se risquer un peu pour voir la tornade de près, la voir de l’intérieur, parce qu’on aime un peu trop le danger. »


⋆ — All you need is someone
who joins in on your weirdness

(Best)CamilaLennyNoah
(Friends)Dimitri — HacateLiam — Sullivan — Maxine — Deirdre — MeghanPluton Yaël


Ma poupée :heaart:

(Coca) Cola :heaart:

Lenolya :heaart:

Cléadès :heaart:



(#) Lun 5 Mar 2018 - 0:14


You and I, forever and always

( Calya )



C'était évident que ma tête était encore avec Hadès, après ce qu'on, c'était dit ce soir et ce qu'on avait vécu, aussi intense que ça l'avait été, mais ma priorité ce n'était pas moi, c'était bel et bien toi. Parce que je ne pouvais pas être heureuse si toi, tu ne l'étais pas et à priori, t'avais l'air d'être bien. Très bien. Bon en même temps, ça ne m'étonnait qu'à moitié après ton deuxième sms, il révélait bien que t'avais tout pour être heureuse. Tu m'avais jamais caché ta frustration quant à cette façon qu'avait Abélard de prendre son temps, et si nous ça nous dépassaient, nympho comme on l'était, pour un DBS c'était normal. J'étais la preuve vivante que c'était trop dur pour moi d'attendre et c'était ce qui m'avait fait fuir chez le Belge en premier lieu. J'revenais donc à ta villa avant d'entrer sans frapper.

« Poupée ?! » Que j'criais en rentrant. « T'es où ? J'te jure que si t'es encore au lit en extase parce que tu ne t'en remets pas et que t'es pas habillé, j'retourne d'où je viens. »


Et par pitié, j'espérais qu'Abélard n'était plus là, parce que je n'étais pas prête, à vous voir l'un à côté de l'autre, sans penser au fait que vous aviez enfin passé le cap.

©️ BLACK CHERRY




sometimes we take it too far and go in at the deep end. no matter what the deal babe you know that i'll be there. if we lose our way, let the world start to creep in can't let nobody's words be the why we ain't speakin'. 'cause nothing else matters like us and nothing else matters like love

Coucou toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Naeun Min
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97850-naeun-min-lalisa-manoban?nid=12#3586870 http://www.i-love-harvard.com/t97856-naeun-you-catatonic-bimbos#3587031 http://www.i-love-harvard.com/t97860-naeun-min-456-759-8463#3587082 http://www.i-love-harvard.com/t97858-http-instagram-com-mochinae#3587071
avatar
J'ai : 21 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2014 et depuis, j'ai posté : 24688 messages et gagné : 974 points. Actuellement, je suis : étudiante en langues étrangère et côté coeur, je suis : en train de craquer pour un beau coréen. son prénom commence par yu et finit par ri. je vous laisse deviner qui c'est. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'ai un caractère de chiotte mais une bouille de mochi (wtf?) . Oh et puis, on dit que je ressemble à : lalisa cutie manoban ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : acid rain (jen) , et un grand merci à : solsken ✽ DC/TC : : meghan, taehyun, camila


M E M Y S E L F A N D I — ☾ imprévisible ; naeun elle n'est jamais là où on l'attends. et si on se persuade qu'elle ne pourra jamais faire telle ou telle chose, elle prouvera forcément le contraire. c'est une force tranquille qui aime de loin dicter sa propre vie sans prendre en compte ce que le monde pourrait exiger d'elle. pétillante ; c'est une vraie boule d'énergie. toujours un sourire radieux sur les lèvres et une envie de se dépenser. elle saupoudre la tristesse ambiante par des rires et des blagues très souvent de mauvais goût. dad jokes ? totally her. tempérament de feu ; naeun, elle réagit au quart de tour, tout le temps. si certains ont tendance à se prendre pour les "reines des glaces" -qualification visiblement en vogue puisqu'il est facile d'en trouver une vingtaine sur harvard- sa spécialité à elle c'est plutôt le feu. attention à ne pas s'y brûler. n’a aucun filtre ; le souci chez nae, c'est qu'elle dit constamment ce qu'elle pense, sans filtre, sans prendre de disposition. et si c'est une facette qui lui permet de charmer beaucoup de personne en règle générale, c'est aussi ce qui lui apporte pas mal d'ennui. note à elle même : apprendre à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. naturelle ; elle a beau aimer les belles choses, les produits de beauté et la mode, elle déteste les mean girls qui se sentent supérieur à tout sous prétexte qu'elles ont la dernière paire de chaussure à la mode. et naeun, il n'est pas rare de la voir sans maquillage, en jean et basket sans se soucier une seule seconde de ce que l'on pourra penser.


F A M I L Y — soo-jin — cousine, le sang de la veine. proche depuis des années et celle qui l'a hébergé quand naeun a débarqué aux usa. et même si nae s'amuse à lui piquer ses affaires la plupart du temps, elles sont comme les deux doigts de la main. hae-won — cousine aussi. cousine qu'elle cherche à protéger envers et contre tout. comme un bulldog, elle montre les dents dès qu'une remarque est faite. ne jamais toucher à hae-won. ja-mais. simone — elle est bonne. c'est le nesquik dans son lait chaud. la chantilly sur le moelleux au chocolat. aussi dingue -voir même plus- avec qui il est possible de parler de tout. et surtout de l'épilation de cookie.


L O V E A C T U A L L Y / yuri — c'est son nouveau colocataire. elle l'a rencontré à plusieurs reprises et eux deux, c'est comme chien et chat. elle le cherche, le provoque, le fait tourner en rond. mais il l'aime bien yuri et peut être qu'elle l'aime bien aussi. au point de tester une vraie relation à deux. un truc qui prend aux tripes.

P L A Y I N ' G A M E / trop de gens dans les prétendants, c'est l'amour est dans le pré ici.

E X ' S A N D O H ' S / seung-gi — idol en vogue, une capacité à faire tourner les têtes et surtout, son premier amour. regards échangés dans le label où ils étaient tout deux et une relation qui perdure même si elle reste cachée. jusqu'au jour où tout explose, tempête médiatique, harcèlement des fans et un abandon de sa part. naeun, il lui reste son coeur brisé et ses rêves envolés. rien de plus.


jonah - le sirop d'érable sur ses pancakes, la confiture de sa tartine. son tout, son amour. jamais l'un sans l'autre. si jonah est dans le coin, naeun n'est jamais très loin. c'est les 400 coups, enchaîner les conneries, se retrouver dans des situations impossible mais surtout s'aimer par dessus tout. jaxon - c'était un coup d'un soir après une rencontre dans un bar. puis finalement, une complicité qui se crée, des rires à n'en plus finir, aucun filtre et le même amour pour les blagues lourdes. ça ne pouvait que matcher. romeo - c'est compliqué. elle l'aime bien l'idiot. mais l'idiot ne peut s'empêcher d'être.. un idiot ? alors nae, elle secoue le drapeau de la suisse à chaque fois, préfère ne pas prendre partie dans les histoires et continue de l'affectionner quitte à parfois aller trop loin à ses côtés. lana - lara-jean - sybel -



zed


(#) Lun 5 Mar 2018 - 0:50
⋆ — you and i, forever and always je crois que j'attendais avec un peu trop d'impatience que cléo revienne. parce que ouais, j'avais besoin de lui parler. besoin de lui raconter ce qui s'était passé et comment je le vivais. ça pouvait sembler bête mais elle était ma meilleure amie et.. ouais, c'était typiquement le genre de truc que j'avais envie de lui confier. parce que je trouvais ça important. parce que c'était impossible pour moi de me taire à ce sujet en sa compagnie et.. ouais, fallait qu'elle se bouge d'arriver. et c'était au moment où je l'attendais le moins que j'entendais sa voix résonner dans l'entrée, la petite pique allant avec. et j'pouvais pas m'empêcher de sourire parce que c'était typiquement elle de dire ce genre de chose et qu'en soit, le tableau aurait pu être pire que drôle si elle m'avait effectivement surprise dans cet état. "promis, je suis habillée, coiffée et c'est comme s'il n'y avait rien eu du tout" que je répondais me levant du fauteuil pour l'accueillir. ok, j'avais peut être encore les joues un peu rose mais j'crois que c'était surtout parce que j'avais du mal à me remettre de mes émotions. "j'te jure cléo, c'était.. par-fait." et j'savais même pas pourquoi ça me mettait dans cet état là mais c'était le cas.





take off all my make-up cause i love what's under it. rub off all your words, don't give a uh, i'm over it. jiggle all this weight yeah, you know i love all of this. finally love me naked, sexiest when i'm confident.


quand tes potes te connaissent par coeur:
 
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Cléolya A. Strauss
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t75528-cleolya-anais-strauss-miranda-kerr http://www.i-love-harvard.com/t80440-cleolya-anais-lhistoire-est-ecrite-par-les-vainqueurs http://www.i-love-harvard.com/t94044-cleolya-a-strauss-456-100-5209#3453133 http://www.i-love-harvard.com/t77043-http-instagram-com-cleopatre http://www.i-love-harvard.com/t75547-snap-cleolya#2644928 http://www.i-love-harvard.com/t89292-cleolya-anais-strauss
avatar
Anglaise J'ai : 25 ans et je vis à : Temple St à Beacon Hill, boston, dans un magnifique open space . J'ai posé mes affaires ici le : 21/05/2017 et depuis, j'ai posté : 21796 messages et gagné : 2328 points. Actuellement, je suis : obnubilée par mes études et ma place dans l'entreprise et côté coeur, je suis : complètement amoureuse de ma nièce Shayleen, ma raison de vivre Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'écoute justement pas les rumeurs . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Miranda Kerr ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : BLACK CHERRY (Justine) , et un grand merci à : acid rain (a et profil) ANESIDORA (s) ✽ DC/TC : : Lana Lisina (s)
⋆ — Be yourself because an
original is worth more than a copy

CLÉOLYA ANAÏS STRAUSS
(Cléolya Strauss) —  Cléolya, c'est avant tout le combo parfait d'une jeune française et d'un richissime Anglais. Elle n'aura jamais l'occasion de rencontrer sa mère (†) Anaïs. C'est le prénom qu'Harvey son père lui donnera le jour de sa naissance le huit mars mille neuf cent quatre-vingt-treize. Elle ne connaîtra pas une enfance bercée par les fléaux de l'école. Non, elle, elle voyagera de pays en pays, suivant son père à travers le monde, ayant comme nounou, une prof particulière. Déjà destiné à être à la tête de l'empire que son père a construit, elle rêvera pourtant de devenir tireuse d'élite. À 10 ans déjà, assises dans le coin de la pièce, elle tend l'oreille, elle analyse, les moindres faits et gestes de son père, parce que douce Anaïs, elle rêve d'être comme lui maintenant et travail tout les jours d'arrache-pied pour un jour lui arriver à la cheville. C'est à l'adolescence, qu'elle découvre que son père, qu'elle idolâtre, n'est autre que son oncle, leur relation ne changera pas malgré tout et c'est à ce moment précis qu'elle décide de changer de prénom. Hors de question pour elle de porter le nom de sa salope de mère. Belle Anaïs, devient donc Cléolya.
(Blood) — Aussi volcanique qu'un volcan en éruption, ma relation avec Aymalyne n'est sans doute pas de tout repos. Des années pourtant, celle que je pensais être ma cousine, était en réalité ma demi-sœur. Présente l'une pour l'autre, on se renvoie pourtant la balle à coup de mot. Les disputes font sûrement partie de notre quotidien, mais pourtant, on n'oublie pas d'où l'on vient.


« Cléolya : Plus solide que le diamant n'est-ce pas ? Promets-le-moi, encore une fois..
Hadès : Plus fort que le diamant. Même l'enfer n'est pas prêt. »


⋆ — Follow your heart, but
take your brain with you

(Present) — Le cœur lourd, encore tourmentée par ces deux mâles qui ont fait chaviré mon cœur, pour finalement l'abandonner. Ils ont gratté la carapace, ils ont fait leur place, pour finalement repartir aussi vite qu'ils étaient venus. Ce n'est plus qu'un trou béant, incapable d'y accueillir la moindre âme.
(Past) — Après de nombreuses années d'amitié avec Brent j'ai commencé à développer des sentiments pour lui et nous avons eu 3 mois de relation. À cause de mon caractère, l'histoire s'est terminée. — C'est l'amour qu'on ne rencontre qu'une fois, l'impossible, l'unique. Hadès, c'est ma faiblesse, mon ombre, mon sourire, mais aussi mes pleurs. C'est mon tout en réalité, mais je fuis. Je fuis, par amour, par amitié, pour cette relation nocive qu'est la nôtre. Je le laisse me consumer de l'intérieur par le vide qu'il a laissé, même si j'arrive pas à tourner la page, parce que chaque histoire mérite un point final. — Elliot
(Sex list) — Wolfgang


« Elliot : C’est parce que t’es une tornade Cléo... Tu débarques par hasard, t’arrives à te faire une place, à t’immiscer dans nos vies sans même qu’on s’en rende compte. Et la tornade, elle est si forte qu’on est tout excité, un trop-plein d’adrénaline auquel on prend goût parce que ça nous dérange pas de se risquer un peu pour voir la tornade de près, la voir de l’intérieur, parce qu’on aime un peu trop le danger. »


⋆ — All you need is someone
who joins in on your weirdness

(Best)CamilaLennyNoah
(Friends)Dimitri — HacateLiam — Sullivan — Maxine — Deirdre — MeghanPluton Yaël


Ma poupée :heaart:

(Coca) Cola :heaart:

Lenolya :heaart:

Cléadès :heaart:



(#) Lun 5 Mar 2018 - 1:13


You and I, forever and always

( Calya )



Je n'en revenais pas qu'ils l'avaient ENFIN fait. Non mais si les meilleures amies parlaient de sexe, nous, c'était encore pire, parce que c'était un peu notre religion. On s'était bien trouvé elle et moi, parce que si on était différente sur plein de sujets, on était totalement raccord sur celui là. J'arrivais donc sur place, gueulant à travers la villa, veille habitude que j'avais pris à avoir vécu à une porte de ta suite, te taquinant au passage. Parce que bon, j'savais bien qu'après autant de temps, t'allais être plus que soulagé de t'être enfin faites.. Sauté ? Mmh, j'voulais juste chasser cette image de ma tête-là. Je rigolais en t'entendant me répondre avant de te voir te lever d'un fauteuil boule dans lequel tu t'étais installée. J'arrivais près de toi, un grand sourire dessiner sur mes lèvres, le regard un peu espiègle, voyant très clairement ton état de bonheur visible à 5 000 kilomètres. C'était à ce moment précis que tu te décidais à m'avouer qu'en plus c'était parfait.

« C'était parfait, il a assuré où c'est juste parce que ça fait tellement longtemps que t'as pas vu le loup que même s'il avait fait la planche, tu aurais été comblé ? Non mais parce que ça fait une sacré différence pour moi. » Que je soufflais amusée.
©️ BLACK CHERRY




sometimes we take it too far and go in at the deep end. no matter what the deal babe you know that i'll be there. if we lose our way, let the world start to creep in can't let nobody's words be the why we ain't speakin'. 'cause nothing else matters like us and nothing else matters like love

Coucou toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Naeun Min
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97850-naeun-min-lalisa-manoban?nid=12#3586870 http://www.i-love-harvard.com/t97856-naeun-you-catatonic-bimbos#3587031 http://www.i-love-harvard.com/t97860-naeun-min-456-759-8463#3587082 http://www.i-love-harvard.com/t97858-http-instagram-com-mochinae#3587071
avatar
J'ai : 21 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2014 et depuis, j'ai posté : 24688 messages et gagné : 974 points. Actuellement, je suis : étudiante en langues étrangère et côté coeur, je suis : en train de craquer pour un beau coréen. son prénom commence par yu et finit par ri. je vous laisse deviner qui c'est. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'ai un caractère de chiotte mais une bouille de mochi (wtf?) . Oh et puis, on dit que je ressemble à : lalisa cutie manoban ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : acid rain (jen) , et un grand merci à : solsken ✽ DC/TC : : meghan, taehyun, camila


M E M Y S E L F A N D I — ☾ imprévisible ; naeun elle n'est jamais là où on l'attends. et si on se persuade qu'elle ne pourra jamais faire telle ou telle chose, elle prouvera forcément le contraire. c'est une force tranquille qui aime de loin dicter sa propre vie sans prendre en compte ce que le monde pourrait exiger d'elle. pétillante ; c'est une vraie boule d'énergie. toujours un sourire radieux sur les lèvres et une envie de se dépenser. elle saupoudre la tristesse ambiante par des rires et des blagues très souvent de mauvais goût. dad jokes ? totally her. tempérament de feu ; naeun, elle réagit au quart de tour, tout le temps. si certains ont tendance à se prendre pour les "reines des glaces" -qualification visiblement en vogue puisqu'il est facile d'en trouver une vingtaine sur harvard- sa spécialité à elle c'est plutôt le feu. attention à ne pas s'y brûler. n’a aucun filtre ; le souci chez nae, c'est qu'elle dit constamment ce qu'elle pense, sans filtre, sans prendre de disposition. et si c'est une facette qui lui permet de charmer beaucoup de personne en règle générale, c'est aussi ce qui lui apporte pas mal d'ennui. note à elle même : apprendre à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. naturelle ; elle a beau aimer les belles choses, les produits de beauté et la mode, elle déteste les mean girls qui se sentent supérieur à tout sous prétexte qu'elles ont la dernière paire de chaussure à la mode. et naeun, il n'est pas rare de la voir sans maquillage, en jean et basket sans se soucier une seule seconde de ce que l'on pourra penser.


F A M I L Y — soo-jin — cousine, le sang de la veine. proche depuis des années et celle qui l'a hébergé quand naeun a débarqué aux usa. et même si nae s'amuse à lui piquer ses affaires la plupart du temps, elles sont comme les deux doigts de la main. hae-won — cousine aussi. cousine qu'elle cherche à protéger envers et contre tout. comme un bulldog, elle montre les dents dès qu'une remarque est faite. ne jamais toucher à hae-won. ja-mais. simone — elle est bonne. c'est le nesquik dans son lait chaud. la chantilly sur le moelleux au chocolat. aussi dingue -voir même plus- avec qui il est possible de parler de tout. et surtout de l'épilation de cookie.


L O V E A C T U A L L Y / yuri — c'est son nouveau colocataire. elle l'a rencontré à plusieurs reprises et eux deux, c'est comme chien et chat. elle le cherche, le provoque, le fait tourner en rond. mais il l'aime bien yuri et peut être qu'elle l'aime bien aussi. au point de tester une vraie relation à deux. un truc qui prend aux tripes.

P L A Y I N ' G A M E / trop de gens dans les prétendants, c'est l'amour est dans le pré ici.

E X ' S A N D O H ' S / seung-gi — idol en vogue, une capacité à faire tourner les têtes et surtout, son premier amour. regards échangés dans le label où ils étaient tout deux et une relation qui perdure même si elle reste cachée. jusqu'au jour où tout explose, tempête médiatique, harcèlement des fans et un abandon de sa part. naeun, il lui reste son coeur brisé et ses rêves envolés. rien de plus.


jonah - le sirop d'érable sur ses pancakes, la confiture de sa tartine. son tout, son amour. jamais l'un sans l'autre. si jonah est dans le coin, naeun n'est jamais très loin. c'est les 400 coups, enchaîner les conneries, se retrouver dans des situations impossible mais surtout s'aimer par dessus tout. jaxon - c'était un coup d'un soir après une rencontre dans un bar. puis finalement, une complicité qui se crée, des rires à n'en plus finir, aucun filtre et le même amour pour les blagues lourdes. ça ne pouvait que matcher. romeo - c'est compliqué. elle l'aime bien l'idiot. mais l'idiot ne peut s'empêcher d'être.. un idiot ? alors nae, elle secoue le drapeau de la suisse à chaque fois, préfère ne pas prendre partie dans les histoires et continue de l'affectionner quitte à parfois aller trop loin à ses côtés. lana - lara-jean - sybel -



zed


(#) Lun 5 Mar 2018 - 23:10
⋆ — you and i, forever and always ouais, c’était plus que parfait même. j’avais l’impression d’avoir des étoiles pleins les yeux et.. ouais, j’avais besoin d’en parler à ma meilleure amie parce que même moi j’arrivais pas vraiment à comprendre pourquoi est-ce que je ressentait tout ça.  « mais… t’es con. » je secouais la tête m’asseyant en tailleurs sur le tapis lui faisant signe de faire comme moi. certes, y avait des fauteuils mais le sol c’était aussi très bien. « c’était parfait genre.. comme si c’était évident. » ok, là, ça devait sembler bizarre. parce que jusqu’à maintenant, c’était à peine si je parlais de lui et là, c’était comme si soudainement il était celui que je voulais. « je l’aime bien cléo. je crois que je commence à l’aimer plus que bien. » et il était là le souci. parce que c’était pas normal. parce que ça n’aurait pas du arriver et que pourtant, c’était bel et bien là. « j’crois que.. on pourrait vraiment être bien. » parce qu’on se comprenait. parce qu’on partageait des choses et qu’on se faisait confiance sur tout. parce qu’on était honnête l’un avec l’autre et que forcément, ça nous permettait de réellement avancer lui et moi. « j’suis dingue, c’est ça ? » non mais parce que un mois en arrière j’hurlais qu’il détruisait ma vie, que je le détestais et que j’allais pourrir chaque seconde de son existence et là, j’étais littéralement en train de tomber dans ses bras. la faute à moi et mon coeur d’artichaut probablement.





take off all my make-up cause i love what's under it. rub off all your words, don't give a uh, i'm over it. jiggle all this weight yeah, you know i love all of this. finally love me naked, sexiest when i'm confident.


quand tes potes te connaissent par coeur:
 
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Cléolya A. Strauss
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t75528-cleolya-anais-strauss-miranda-kerr http://www.i-love-harvard.com/t80440-cleolya-anais-lhistoire-est-ecrite-par-les-vainqueurs http://www.i-love-harvard.com/t94044-cleolya-a-strauss-456-100-5209#3453133 http://www.i-love-harvard.com/t77043-http-instagram-com-cleopatre http://www.i-love-harvard.com/t75547-snap-cleolya#2644928 http://www.i-love-harvard.com/t89292-cleolya-anais-strauss
avatar
Anglaise J'ai : 25 ans et je vis à : Temple St à Beacon Hill, boston, dans un magnifique open space . J'ai posé mes affaires ici le : 21/05/2017 et depuis, j'ai posté : 21796 messages et gagné : 2328 points. Actuellement, je suis : obnubilée par mes études et ma place dans l'entreprise et côté coeur, je suis : complètement amoureuse de ma nièce Shayleen, ma raison de vivre Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'écoute justement pas les rumeurs . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Miranda Kerr ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : BLACK CHERRY (Justine) , et un grand merci à : acid rain (a et profil) ANESIDORA (s) ✽ DC/TC : : Lana Lisina (s)
⋆ — Be yourself because an
original is worth more than a copy

CLÉOLYA ANAÏS STRAUSS
(Cléolya Strauss) —  Cléolya, c'est avant tout le combo parfait d'une jeune française et d'un richissime Anglais. Elle n'aura jamais l'occasion de rencontrer sa mère (†) Anaïs. C'est le prénom qu'Harvey son père lui donnera le jour de sa naissance le huit mars mille neuf cent quatre-vingt-treize. Elle ne connaîtra pas une enfance bercée par les fléaux de l'école. Non, elle, elle voyagera de pays en pays, suivant son père à travers le monde, ayant comme nounou, une prof particulière. Déjà destiné à être à la tête de l'empire que son père a construit, elle rêvera pourtant de devenir tireuse d'élite. À 10 ans déjà, assises dans le coin de la pièce, elle tend l'oreille, elle analyse, les moindres faits et gestes de son père, parce que douce Anaïs, elle rêve d'être comme lui maintenant et travail tout les jours d'arrache-pied pour un jour lui arriver à la cheville. C'est à l'adolescence, qu'elle découvre que son père, qu'elle idolâtre, n'est autre que son oncle, leur relation ne changera pas malgré tout et c'est à ce moment précis qu'elle décide de changer de prénom. Hors de question pour elle de porter le nom de sa salope de mère. Belle Anaïs, devient donc Cléolya.
(Blood) — Aussi volcanique qu'un volcan en éruption, ma relation avec Aymalyne n'est sans doute pas de tout repos. Des années pourtant, celle que je pensais être ma cousine, était en réalité ma demi-sœur. Présente l'une pour l'autre, on se renvoie pourtant la balle à coup de mot. Les disputes font sûrement partie de notre quotidien, mais pourtant, on n'oublie pas d'où l'on vient.


« Cléolya : Plus solide que le diamant n'est-ce pas ? Promets-le-moi, encore une fois..
Hadès : Plus fort que le diamant. Même l'enfer n'est pas prêt. »


⋆ — Follow your heart, but
take your brain with you

(Present) — Le cœur lourd, encore tourmentée par ces deux mâles qui ont fait chaviré mon cœur, pour finalement l'abandonner. Ils ont gratté la carapace, ils ont fait leur place, pour finalement repartir aussi vite qu'ils étaient venus. Ce n'est plus qu'un trou béant, incapable d'y accueillir la moindre âme.
(Past) — Après de nombreuses années d'amitié avec Brent j'ai commencé à développer des sentiments pour lui et nous avons eu 3 mois de relation. À cause de mon caractère, l'histoire s'est terminée. — C'est l'amour qu'on ne rencontre qu'une fois, l'impossible, l'unique. Hadès, c'est ma faiblesse, mon ombre, mon sourire, mais aussi mes pleurs. C'est mon tout en réalité, mais je fuis. Je fuis, par amour, par amitié, pour cette relation nocive qu'est la nôtre. Je le laisse me consumer de l'intérieur par le vide qu'il a laissé, même si j'arrive pas à tourner la page, parce que chaque histoire mérite un point final. — Elliot
(Sex list) — Wolfgang


« Elliot : C’est parce que t’es une tornade Cléo... Tu débarques par hasard, t’arrives à te faire une place, à t’immiscer dans nos vies sans même qu’on s’en rende compte. Et la tornade, elle est si forte qu’on est tout excité, un trop-plein d’adrénaline auquel on prend goût parce que ça nous dérange pas de se risquer un peu pour voir la tornade de près, la voir de l’intérieur, parce qu’on aime un peu trop le danger. »


⋆ — All you need is someone
who joins in on your weirdness

(Best)CamilaLennyNoah
(Friends)Dimitri — HacateLiam — Sullivan — Maxine — Deirdre — MeghanPluton Yaël


Ma poupée :heaart:

(Coca) Cola :heaart:

Lenolya :heaart:

Cléadès :heaart:



(#) Dim 18 Mar 2018 - 16:53


You and I, forever and always

( Calya )



J'étais sur mon petit nuage, avec ce que je venais de vivre avec Hadès, parce que l'espace d'un instant, je l'avais retrouvé. Pendant quelques minutes, c'était juste lui et moi vivant à fond ce qu'on avait loupé depuis ces dernières semaines. Alors j'étais heureuse pour toi, mais aussi pour moi. Peut-être que ça nous réussissait finalement les Bahamas ? À ma grande habitude, je te taquinais d'entrer, te montrant par la même occasion que malgré tout, j'étais derrière toi, qu'importent les choix que tu faisais. Pluton, Abélard ou même si tu tombais amoureuse de Constantine, j'serais toujours là, parce que Camila et Cléo, c'était au-dessus de tout.

« Alors je suis contente pour toi bébé, le principal, c'est que tu te sentes bien dans cette relation à tous les niveaux. » Que je soufflais dans un clin d'œil en m'installant par terre assises face à elle. « J'espère que la femme de ménage est passée il y a pas longtemps rassure moi ? » Que je soufflais en regardant le sol, avec une mine de dégoût.

Je reportais toute mon attention sur toi, alors que comme un cheveu sur la soupe, tu m'annonçais bien l'aimer. Bah.. Tu pensais que je ne l'avais pas remarqué peut-être ? Ca se voyait comme un nez au milieu de la figure, mais il t'avais juste fallu du temps pour t'en rendre compte et c'était ça le plus beau. J'espérais qu'à vie, tu garderais cette pointe d'innocence qui t'habitait, parce que je trouvais ça bien trop beau de voir tes yeux pétiller de cette façon.

« Et c'est la meilleure chose qui pouvait t'arriver poupée.. » Que je soufflais en attrapant ta main. « Tu vas pouvoir réellement t'épanouir dans cette relation que t'avais pas choisi et le plus important, c'est que tu sois heureuse. Donc.. Certes, t'es dingue d'apprécier un De-Belgique, parce qu'ils sont... Ce qu'ils sont, mais le meilleur est à venir. »
©️ BLACK CHERRY




sometimes we take it too far and go in at the deep end. no matter what the deal babe you know that i'll be there. if we lose our way, let the world start to creep in can't let nobody's words be the why we ain't speakin'. 'cause nothing else matters like us and nothing else matters like love

Coucou toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Naeun Min
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97850-naeun-min-lalisa-manoban?nid=12#3586870 http://www.i-love-harvard.com/t97856-naeun-you-catatonic-bimbos#3587031 http://www.i-love-harvard.com/t97860-naeun-min-456-759-8463#3587082 http://www.i-love-harvard.com/t97858-http-instagram-com-mochinae#3587071
avatar
J'ai : 21 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2014 et depuis, j'ai posté : 24688 messages et gagné : 974 points. Actuellement, je suis : étudiante en langues étrangère et côté coeur, je suis : en train de craquer pour un beau coréen. son prénom commence par yu et finit par ri. je vous laisse deviner qui c'est. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'ai un caractère de chiotte mais une bouille de mochi (wtf?) . Oh et puis, on dit que je ressemble à : lalisa cutie manoban ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : acid rain (jen) , et un grand merci à : solsken ✽ DC/TC : : meghan, taehyun, camila


M E M Y S E L F A N D I — ☾ imprévisible ; naeun elle n'est jamais là où on l'attends. et si on se persuade qu'elle ne pourra jamais faire telle ou telle chose, elle prouvera forcément le contraire. c'est une force tranquille qui aime de loin dicter sa propre vie sans prendre en compte ce que le monde pourrait exiger d'elle. pétillante ; c'est une vraie boule d'énergie. toujours un sourire radieux sur les lèvres et une envie de se dépenser. elle saupoudre la tristesse ambiante par des rires et des blagues très souvent de mauvais goût. dad jokes ? totally her. tempérament de feu ; naeun, elle réagit au quart de tour, tout le temps. si certains ont tendance à se prendre pour les "reines des glaces" -qualification visiblement en vogue puisqu'il est facile d'en trouver une vingtaine sur harvard- sa spécialité à elle c'est plutôt le feu. attention à ne pas s'y brûler. n’a aucun filtre ; le souci chez nae, c'est qu'elle dit constamment ce qu'elle pense, sans filtre, sans prendre de disposition. et si c'est une facette qui lui permet de charmer beaucoup de personne en règle générale, c'est aussi ce qui lui apporte pas mal d'ennui. note à elle même : apprendre à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. naturelle ; elle a beau aimer les belles choses, les produits de beauté et la mode, elle déteste les mean girls qui se sentent supérieur à tout sous prétexte qu'elles ont la dernière paire de chaussure à la mode. et naeun, il n'est pas rare de la voir sans maquillage, en jean et basket sans se soucier une seule seconde de ce que l'on pourra penser.


F A M I L Y — soo-jin — cousine, le sang de la veine. proche depuis des années et celle qui l'a hébergé quand naeun a débarqué aux usa. et même si nae s'amuse à lui piquer ses affaires la plupart du temps, elles sont comme les deux doigts de la main. hae-won — cousine aussi. cousine qu'elle cherche à protéger envers et contre tout. comme un bulldog, elle montre les dents dès qu'une remarque est faite. ne jamais toucher à hae-won. ja-mais. simone — elle est bonne. c'est le nesquik dans son lait chaud. la chantilly sur le moelleux au chocolat. aussi dingue -voir même plus- avec qui il est possible de parler de tout. et surtout de l'épilation de cookie.


L O V E A C T U A L L Y / yuri — c'est son nouveau colocataire. elle l'a rencontré à plusieurs reprises et eux deux, c'est comme chien et chat. elle le cherche, le provoque, le fait tourner en rond. mais il l'aime bien yuri et peut être qu'elle l'aime bien aussi. au point de tester une vraie relation à deux. un truc qui prend aux tripes.

P L A Y I N ' G A M E / trop de gens dans les prétendants, c'est l'amour est dans le pré ici.

E X ' S A N D O H ' S / seung-gi — idol en vogue, une capacité à faire tourner les têtes et surtout, son premier amour. regards échangés dans le label où ils étaient tout deux et une relation qui perdure même si elle reste cachée. jusqu'au jour où tout explose, tempête médiatique, harcèlement des fans et un abandon de sa part. naeun, il lui reste son coeur brisé et ses rêves envolés. rien de plus.


jonah - le sirop d'érable sur ses pancakes, la confiture de sa tartine. son tout, son amour. jamais l'un sans l'autre. si jonah est dans le coin, naeun n'est jamais très loin. c'est les 400 coups, enchaîner les conneries, se retrouver dans des situations impossible mais surtout s'aimer par dessus tout. jaxon - c'était un coup d'un soir après une rencontre dans un bar. puis finalement, une complicité qui se crée, des rires à n'en plus finir, aucun filtre et le même amour pour les blagues lourdes. ça ne pouvait que matcher. romeo - c'est compliqué. elle l'aime bien l'idiot. mais l'idiot ne peut s'empêcher d'être.. un idiot ? alors nae, elle secoue le drapeau de la suisse à chaque fois, préfère ne pas prendre partie dans les histoires et continue de l'affectionner quitte à parfois aller trop loin à ses côtés. lana - lara-jean - sybel -



zed


(#) Dim 25 Mar 2018 - 16:17
⋆ — you and i, forever and always dans tous les cas, c’était en train de se produire. je tombais pour lui et y avait un côté de moi qui était totalement effrayée à cette idée. parce qu’abelard, c’était pas la personne la plus facile à vivre. il passait pour le prince charmant dans les magazines mais la réalité était pour le moins différente. et je savais qu’on avait encore un très long chemin à faire avant de vraiment réussir à se comprendre tous les deux mais.. ouais, j’avais tous les symptômes de la nana tombant amoureuse et j’avais besoin d’en parler à cléo. « tu dois me trouver.. bizarre. c’était pluton et maintenant.. abelard. » même moi je ne comprenais pas le pourquoi du comment. je ne savais absolument pas pourquoi est-ce que soudainement j’étais devenue complètement raide dingue de l’eliot mais c’était le cas et le rapprochement charnel qu’on avait pu avoir me faisait foncer tête baissée dans tout ça. « arrête d’être aussi écoeurée. » je poussais un soupir secouant la tête avant d’esquisser un sourire. cléo et ses manières pouvaient parfois être agaçantes même si clairement, j’avais appris à l’aimer de cette façon. « tu crois ? tu crois que ça pourrait réellement marcher lui et moi ? » parce que j’avais cette appréhension. j’avais peur qu’il soit.. abelard. et que les choses finissent par déraper et que je sois malheureuse pour le reste de ma vie en fait.





take off all my make-up cause i love what's under it. rub off all your words, don't give a uh, i'm over it. jiggle all this weight yeah, you know i love all of this. finally love me naked, sexiest when i'm confident.


quand tes potes te connaissent par coeur:
 
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Cléolya A. Strauss
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t75528-cleolya-anais-strauss-miranda-kerr http://www.i-love-harvard.com/t80440-cleolya-anais-lhistoire-est-ecrite-par-les-vainqueurs http://www.i-love-harvard.com/t94044-cleolya-a-strauss-456-100-5209#3453133 http://www.i-love-harvard.com/t77043-http-instagram-com-cleopatre http://www.i-love-harvard.com/t75547-snap-cleolya#2644928 http://www.i-love-harvard.com/t89292-cleolya-anais-strauss
avatar
Anglaise J'ai : 25 ans et je vis à : Temple St à Beacon Hill, boston, dans un magnifique open space . J'ai posé mes affaires ici le : 21/05/2017 et depuis, j'ai posté : 21796 messages et gagné : 2328 points. Actuellement, je suis : obnubilée par mes études et ma place dans l'entreprise et côté coeur, je suis : complètement amoureuse de ma nièce Shayleen, ma raison de vivre Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'écoute justement pas les rumeurs . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Miranda Kerr ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : BLACK CHERRY (Justine) , et un grand merci à : acid rain (a et profil) ANESIDORA (s) ✽ DC/TC : : Lana Lisina (s)
⋆ — Be yourself because an
original is worth more than a copy

CLÉOLYA ANAÏS STRAUSS
(Cléolya Strauss) —  Cléolya, c'est avant tout le combo parfait d'une jeune française et d'un richissime Anglais. Elle n'aura jamais l'occasion de rencontrer sa mère (†) Anaïs. C'est le prénom qu'Harvey son père lui donnera le jour de sa naissance le huit mars mille neuf cent quatre-vingt-treize. Elle ne connaîtra pas une enfance bercée par les fléaux de l'école. Non, elle, elle voyagera de pays en pays, suivant son père à travers le monde, ayant comme nounou, une prof particulière. Déjà destiné à être à la tête de l'empire que son père a construit, elle rêvera pourtant de devenir tireuse d'élite. À 10 ans déjà, assises dans le coin de la pièce, elle tend l'oreille, elle analyse, les moindres faits et gestes de son père, parce que douce Anaïs, elle rêve d'être comme lui maintenant et travail tout les jours d'arrache-pied pour un jour lui arriver à la cheville. C'est à l'adolescence, qu'elle découvre que son père, qu'elle idolâtre, n'est autre que son oncle, leur relation ne changera pas malgré tout et c'est à ce moment précis qu'elle décide de changer de prénom. Hors de question pour elle de porter le nom de sa salope de mère. Belle Anaïs, devient donc Cléolya.
(Blood) — Aussi volcanique qu'un volcan en éruption, ma relation avec Aymalyne n'est sans doute pas de tout repos. Des années pourtant, celle que je pensais être ma cousine, était en réalité ma demi-sœur. Présente l'une pour l'autre, on se renvoie pourtant la balle à coup de mot. Les disputes font sûrement partie de notre quotidien, mais pourtant, on n'oublie pas d'où l'on vient.


« Cléolya : Plus solide que le diamant n'est-ce pas ? Promets-le-moi, encore une fois..
Hadès : Plus fort que le diamant. Même l'enfer n'est pas prêt. »


⋆ — Follow your heart, but
take your brain with you

(Present) — Le cœur lourd, encore tourmentée par ces deux mâles qui ont fait chaviré mon cœur, pour finalement l'abandonner. Ils ont gratté la carapace, ils ont fait leur place, pour finalement repartir aussi vite qu'ils étaient venus. Ce n'est plus qu'un trou béant, incapable d'y accueillir la moindre âme.
(Past) — Après de nombreuses années d'amitié avec Brent j'ai commencé à développer des sentiments pour lui et nous avons eu 3 mois de relation. À cause de mon caractère, l'histoire s'est terminée. — C'est l'amour qu'on ne rencontre qu'une fois, l'impossible, l'unique. Hadès, c'est ma faiblesse, mon ombre, mon sourire, mais aussi mes pleurs. C'est mon tout en réalité, mais je fuis. Je fuis, par amour, par amitié, pour cette relation nocive qu'est la nôtre. Je le laisse me consumer de l'intérieur par le vide qu'il a laissé, même si j'arrive pas à tourner la page, parce que chaque histoire mérite un point final. — Elliot
(Sex list) — Wolfgang


« Elliot : C’est parce que t’es une tornade Cléo... Tu débarques par hasard, t’arrives à te faire une place, à t’immiscer dans nos vies sans même qu’on s’en rende compte. Et la tornade, elle est si forte qu’on est tout excité, un trop-plein d’adrénaline auquel on prend goût parce que ça nous dérange pas de se risquer un peu pour voir la tornade de près, la voir de l’intérieur, parce qu’on aime un peu trop le danger. »


⋆ — All you need is someone
who joins in on your weirdness

(Best)CamilaLennyNoah
(Friends)Dimitri — HacateLiam — Sullivan — Maxine — Deirdre — MeghanPluton Yaël


Ma poupée :heaart:

(Coca) Cola :heaart:

Lenolya :heaart:

Cléadès :heaart:



(#) Lun 26 Mar 2018 - 16:46


You and I, forever and always

( Calya )



J'avais l'impression qu'on était toutes les deux dans notre bulle et pour cause, on était toutes les deux amoureuses des de Belgique. À croire que j'étais vouée à avoir Abélard comme beau-frère, puisqu'il avait l'air d'aimer mon entourage. Je réalisais que tu l'aimais, et même si j'appréciais l'idée qu'il soit différent avec toi, j'étais toujours craintive que tu souffres. Peut-importe l'homme avec qui tu partageais ta vie, mon unique préoccupation, c'était de te savoir en sécurité et heureuse.

« T'as toujours été bizarre, parce que t'aime quelqu'un en un claquement de doigts bébé, mais ça fait juste de toi quelqu'un d'humaine. »

Et ouais, dans notre monde, c'était proscrit d'avoir des sentiments, parce qu'on devait que trop souvent être dans les faux-semblants pour faire plaisir à la presse ou à nos collaborateurs et qu'aimer, c'était une perte de temps et de concentration. Ne rien laissez paraître qu'on nous répétait à longueur de journée pendant notre enfance et là, d'un seul coup, tu devais sur jouer devant les paparazzi et ça m'inquiétait pour la suite. Alors je chassais bien vite cette idée de ma tête quand je devais m'installer par terre avec toi, étant d'un seul coup focalisé sur les maladies que je pourrais attraper si la femme de ménage n'était pas passé.

« Tant que tu ne te perds pas dans ton rôle de parfaite petite femme et que tu restes toi-même en intimité, bien sûr que ça peut fonctionner, mais ne le laisse pas te changer.. »
©️ BLACK CHERRY




sometimes we take it too far and go in at the deep end. no matter what the deal babe you know that i'll be there. if we lose our way, let the world start to creep in can't let nobody's words be the why we ain't speakin'. 'cause nothing else matters like us and nothing else matters like love

Coucou toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Naeun Min
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97850-naeun-min-lalisa-manoban?nid=12#3586870 http://www.i-love-harvard.com/t97856-naeun-you-catatonic-bimbos#3587031 http://www.i-love-harvard.com/t97860-naeun-min-456-759-8463#3587082 http://www.i-love-harvard.com/t97858-http-instagram-com-mochinae#3587071
avatar
J'ai : 21 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2014 et depuis, j'ai posté : 24688 messages et gagné : 974 points. Actuellement, je suis : étudiante en langues étrangère et côté coeur, je suis : en train de craquer pour un beau coréen. son prénom commence par yu et finit par ri. je vous laisse deviner qui c'est. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'ai un caractère de chiotte mais une bouille de mochi (wtf?) . Oh et puis, on dit que je ressemble à : lalisa cutie manoban ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : acid rain (jen) , et un grand merci à : solsken ✽ DC/TC : : meghan, taehyun, camila


M E M Y S E L F A N D I — ☾ imprévisible ; naeun elle n'est jamais là où on l'attends. et si on se persuade qu'elle ne pourra jamais faire telle ou telle chose, elle prouvera forcément le contraire. c'est une force tranquille qui aime de loin dicter sa propre vie sans prendre en compte ce que le monde pourrait exiger d'elle. pétillante ; c'est une vraie boule d'énergie. toujours un sourire radieux sur les lèvres et une envie de se dépenser. elle saupoudre la tristesse ambiante par des rires et des blagues très souvent de mauvais goût. dad jokes ? totally her. tempérament de feu ; naeun, elle réagit au quart de tour, tout le temps. si certains ont tendance à se prendre pour les "reines des glaces" -qualification visiblement en vogue puisqu'il est facile d'en trouver une vingtaine sur harvard- sa spécialité à elle c'est plutôt le feu. attention à ne pas s'y brûler. n’a aucun filtre ; le souci chez nae, c'est qu'elle dit constamment ce qu'elle pense, sans filtre, sans prendre de disposition. et si c'est une facette qui lui permet de charmer beaucoup de personne en règle générale, c'est aussi ce qui lui apporte pas mal d'ennui. note à elle même : apprendre à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. naturelle ; elle a beau aimer les belles choses, les produits de beauté et la mode, elle déteste les mean girls qui se sentent supérieur à tout sous prétexte qu'elles ont la dernière paire de chaussure à la mode. et naeun, il n'est pas rare de la voir sans maquillage, en jean et basket sans se soucier une seule seconde de ce que l'on pourra penser.


F A M I L Y — soo-jin — cousine, le sang de la veine. proche depuis des années et celle qui l'a hébergé quand naeun a débarqué aux usa. et même si nae s'amuse à lui piquer ses affaires la plupart du temps, elles sont comme les deux doigts de la main. hae-won — cousine aussi. cousine qu'elle cherche à protéger envers et contre tout. comme un bulldog, elle montre les dents dès qu'une remarque est faite. ne jamais toucher à hae-won. ja-mais. simone — elle est bonne. c'est le nesquik dans son lait chaud. la chantilly sur le moelleux au chocolat. aussi dingue -voir même plus- avec qui il est possible de parler de tout. et surtout de l'épilation de cookie.


L O V E A C T U A L L Y / yuri — c'est son nouveau colocataire. elle l'a rencontré à plusieurs reprises et eux deux, c'est comme chien et chat. elle le cherche, le provoque, le fait tourner en rond. mais il l'aime bien yuri et peut être qu'elle l'aime bien aussi. au point de tester une vraie relation à deux. un truc qui prend aux tripes.

P L A Y I N ' G A M E / trop de gens dans les prétendants, c'est l'amour est dans le pré ici.

E X ' S A N D O H ' S / seung-gi — idol en vogue, une capacité à faire tourner les têtes et surtout, son premier amour. regards échangés dans le label où ils étaient tout deux et une relation qui perdure même si elle reste cachée. jusqu'au jour où tout explose, tempête médiatique, harcèlement des fans et un abandon de sa part. naeun, il lui reste son coeur brisé et ses rêves envolés. rien de plus.


jonah - le sirop d'érable sur ses pancakes, la confiture de sa tartine. son tout, son amour. jamais l'un sans l'autre. si jonah est dans le coin, naeun n'est jamais très loin. c'est les 400 coups, enchaîner les conneries, se retrouver dans des situations impossible mais surtout s'aimer par dessus tout. jaxon - c'était un coup d'un soir après une rencontre dans un bar. puis finalement, une complicité qui se crée, des rires à n'en plus finir, aucun filtre et le même amour pour les blagues lourdes. ça ne pouvait que matcher. romeo - c'est compliqué. elle l'aime bien l'idiot. mais l'idiot ne peut s'empêcher d'être.. un idiot ? alors nae, elle secoue le drapeau de la suisse à chaque fois, préfère ne pas prendre partie dans les histoires et continue de l'affectionner quitte à parfois aller trop loin à ses côtés. lana - lara-jean - sybel -



zed


(#) Lun 26 Mar 2018 - 22:02
⋆ — you and i, forever and always j’étais pas le genre de fille qui rêvait d’une grande histoire d’amour en premier lieu mais.. j’voulais pas être malheureuse. et si de base j’étais du genre à fuir les relations me contentant seulement des trucs simples, sans prise de tête donc en plus clair : les relations d’un soir, pluton m’avait fait changer. m’avait donné envie de vraiment m’investir, de vraiment connaître ce qu’était l’amour, le vrai. alors ouais, maintenant que j’avais touché à ça, j’étais terrifiée à l’idée de ne plus le retrouver. à l’idée de souffrir et de ne jamais pouvoir ressentir ce que j’avais pu ressentir quand j’étais avec le dunster. et je confiais mes doutes à ma meilleure amie parce qu’elle était la seule à qui je pouvais librement parler de tout ça. « ou de volage » que je répondais d’un sourire. cléo voyait toujours le meilleur en moi mais parfois, fallait être honnête sur les faits. j’étais quelqu’un de volage qui tombait amoureuse en une fraction de seconde mais qui se détachait tout aussi vite. « je crois qu’il m’a déjà changé en soit.. » que je soufflais plongeant mes yeux noisettes dans le bleu profond de ceux de l’eliot. « avant, je n’aurais jamais abandonné. j’ai l’impression.. j’ai l’impression de l’avoir abandonné lui. » et par lui, j’entendais pluton. alors sûrement qu’il m’avait déjà changé sans que je ne le veuille vraiment et ouais, peut être que j’allais perdre la personne que je pouvais être dans cette relation.





take off all my make-up cause i love what's under it. rub off all your words, don't give a uh, i'm over it. jiggle all this weight yeah, you know i love all of this. finally love me naked, sexiest when i'm confident.


quand tes potes te connaissent par coeur:
 
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Cléolya A. Strauss
MEMBRE DE L'ELIOT HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t75528-cleolya-anais-strauss-miranda-kerr http://www.i-love-harvard.com/t80440-cleolya-anais-lhistoire-est-ecrite-par-les-vainqueurs http://www.i-love-harvard.com/t94044-cleolya-a-strauss-456-100-5209#3453133 http://www.i-love-harvard.com/t77043-http-instagram-com-cleopatre http://www.i-love-harvard.com/t75547-snap-cleolya#2644928 http://www.i-love-harvard.com/t89292-cleolya-anais-strauss
avatar
Anglaise J'ai : 25 ans et je vis à : Temple St à Beacon Hill, boston, dans un magnifique open space . J'ai posé mes affaires ici le : 21/05/2017 et depuis, j'ai posté : 21796 messages et gagné : 2328 points. Actuellement, je suis : obnubilée par mes études et ma place dans l'entreprise et côté coeur, je suis : complètement amoureuse de ma nièce Shayleen, ma raison de vivre Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'écoute justement pas les rumeurs . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Miranda Kerr ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : BLACK CHERRY (Justine) , et un grand merci à : acid rain (a et profil) ANESIDORA (s) ✽ DC/TC : : Lana Lisina (s)
⋆ — Be yourself because an
original is worth more than a copy

CLÉOLYA ANAÏS STRAUSS
(Cléolya Strauss) —  Cléolya, c'est avant tout le combo parfait d'une jeune française et d'un richissime Anglais. Elle n'aura jamais l'occasion de rencontrer sa mère (†) Anaïs. C'est le prénom qu'Harvey son père lui donnera le jour de sa naissance le huit mars mille neuf cent quatre-vingt-treize. Elle ne connaîtra pas une enfance bercée par les fléaux de l'école. Non, elle, elle voyagera de pays en pays, suivant son père à travers le monde, ayant comme nounou, une prof particulière. Déjà destiné à être à la tête de l'empire que son père a construit, elle rêvera pourtant de devenir tireuse d'élite. À 10 ans déjà, assises dans le coin de la pièce, elle tend l'oreille, elle analyse, les moindres faits et gestes de son père, parce que douce Anaïs, elle rêve d'être comme lui maintenant et travail tout les jours d'arrache-pied pour un jour lui arriver à la cheville. C'est à l'adolescence, qu'elle découvre que son père, qu'elle idolâtre, n'est autre que son oncle, leur relation ne changera pas malgré tout et c'est à ce moment précis qu'elle décide de changer de prénom. Hors de question pour elle de porter le nom de sa salope de mère. Belle Anaïs, devient donc Cléolya.
(Blood) — Aussi volcanique qu'un volcan en éruption, ma relation avec Aymalyne n'est sans doute pas de tout repos. Des années pourtant, celle que je pensais être ma cousine, était en réalité ma demi-sœur. Présente l'une pour l'autre, on se renvoie pourtant la balle à coup de mot. Les disputes font sûrement partie de notre quotidien, mais pourtant, on n'oublie pas d'où l'on vient.


« Cléolya : Plus solide que le diamant n'est-ce pas ? Promets-le-moi, encore une fois..
Hadès : Plus fort que le diamant. Même l'enfer n'est pas prêt. »


⋆ — Follow your heart, but
take your brain with you

(Present) — Le cœur lourd, encore tourmentée par ces deux mâles qui ont fait chaviré mon cœur, pour finalement l'abandonner. Ils ont gratté la carapace, ils ont fait leur place, pour finalement repartir aussi vite qu'ils étaient venus. Ce n'est plus qu'un trou béant, incapable d'y accueillir la moindre âme.
(Past) — Après de nombreuses années d'amitié avec Brent j'ai commencé à développer des sentiments pour lui et nous avons eu 3 mois de relation. À cause de mon caractère, l'histoire s'est terminée. — C'est l'amour qu'on ne rencontre qu'une fois, l'impossible, l'unique. Hadès, c'est ma faiblesse, mon ombre, mon sourire, mais aussi mes pleurs. C'est mon tout en réalité, mais je fuis. Je fuis, par amour, par amitié, pour cette relation nocive qu'est la nôtre. Je le laisse me consumer de l'intérieur par le vide qu'il a laissé, même si j'arrive pas à tourner la page, parce que chaque histoire mérite un point final. — Elliot
(Sex list) — Wolfgang


« Elliot : C’est parce que t’es une tornade Cléo... Tu débarques par hasard, t’arrives à te faire une place, à t’immiscer dans nos vies sans même qu’on s’en rende compte. Et la tornade, elle est si forte qu’on est tout excité, un trop-plein d’adrénaline auquel on prend goût parce que ça nous dérange pas de se risquer un peu pour voir la tornade de près, la voir de l’intérieur, parce qu’on aime un peu trop le danger. »


⋆ — All you need is someone
who joins in on your weirdness

(Best)CamilaLennyNoah
(Friends)Dimitri — HacateLiam — Sullivan — Maxine — Deirdre — MeghanPluton Yaël


Ma poupée :heaart:

(Coca) Cola :heaart:

Lenolya :heaart:

Cléadès :heaart:



(#) Mar 3 Avr 2018 - 23:05


You and I, forever and always

( Calya )



Ce n'était pourtant pas le genre de chose qu'on aimait crier sur les toits, pourtant l'une avec l'autre, on avait aucun mal à se confier. Notre amitié, elle allait clairement au-delà des préjugés, et même si je n'étais pas fan d'Abélard, j'étais la plus grande fan de Camila, alors forcément que je te soutenais. À ma plus grande surprise - et peut-être aidé par ce que je venais de vivre avec Hadès - je me sentais complétement heureuse de t'entendre dire que tu l'aimais plus que bien. Ils étaient bons les DBS, quand on savait y faire, quand on savait regarder au-delà de la carapace.

« Ce n'est pas un secret ça amour... » Que je disais d'un ton taquin.

Même si t'avais été indécise par moment, t'avais toujours suivi ce que ton cœur te disait et j'avais quand même un peu peur que tes sentiments pour Pluton, te reviennent en plein face.

« Ce n'est pas lui qui t'a changée... C'est ta mère qui t'a forcée à le faire. »

Parce que dans le fond, tu faisais tous sauf l'abandonner. Au contraire, tu te battais pour lui, pour sa sécurité et ça, c'était le signe d'un amour fort et sincère, parce que tu plaquais tout, pour lui. Mon regard se faisait attendrissant et je m'approchais un peu de toi pour te prendre dans mes bras.

« T'es la plus forte et la plus belle personne que j'ai jamais rencontré de ma vie Camila Wildingham. » Que je soufflais au creux de ton oreille.
©️ BLACK CHERRY




sometimes we take it too far and go in at the deep end. no matter what the deal babe you know that i'll be there. if we lose our way, let the world start to creep in can't let nobody's words be the why we ain't speakin'. 'cause nothing else matters like us and nothing else matters like love

Coucou toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Naeun Min
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97850-naeun-min-lalisa-manoban?nid=12#3586870 http://www.i-love-harvard.com/t97856-naeun-you-catatonic-bimbos#3587031 http://www.i-love-harvard.com/t97860-naeun-min-456-759-8463#3587082 http://www.i-love-harvard.com/t97858-http-instagram-com-mochinae#3587071
avatar
J'ai : 21 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2014 et depuis, j'ai posté : 24688 messages et gagné : 974 points. Actuellement, je suis : étudiante en langues étrangère et côté coeur, je suis : en train de craquer pour un beau coréen. son prénom commence par yu et finit par ri. je vous laisse deviner qui c'est. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'ai un caractère de chiotte mais une bouille de mochi (wtf?) . Oh et puis, on dit que je ressemble à : lalisa cutie manoban ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : acid rain (jen) , et un grand merci à : solsken ✽ DC/TC : : meghan, taehyun, camila


M E M Y S E L F A N D I — ☾ imprévisible ; naeun elle n'est jamais là où on l'attends. et si on se persuade qu'elle ne pourra jamais faire telle ou telle chose, elle prouvera forcément le contraire. c'est une force tranquille qui aime de loin dicter sa propre vie sans prendre en compte ce que le monde pourrait exiger d'elle. pétillante ; c'est une vraie boule d'énergie. toujours un sourire radieux sur les lèvres et une envie de se dépenser. elle saupoudre la tristesse ambiante par des rires et des blagues très souvent de mauvais goût. dad jokes ? totally her. tempérament de feu ; naeun, elle réagit au quart de tour, tout le temps. si certains ont tendance à se prendre pour les "reines des glaces" -qualification visiblement en vogue puisqu'il est facile d'en trouver une vingtaine sur harvard- sa spécialité à elle c'est plutôt le feu. attention à ne pas s'y brûler. n’a aucun filtre ; le souci chez nae, c'est qu'elle dit constamment ce qu'elle pense, sans filtre, sans prendre de disposition. et si c'est une facette qui lui permet de charmer beaucoup de personne en règle générale, c'est aussi ce qui lui apporte pas mal d'ennui. note à elle même : apprendre à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. naturelle ; elle a beau aimer les belles choses, les produits de beauté et la mode, elle déteste les mean girls qui se sentent supérieur à tout sous prétexte qu'elles ont la dernière paire de chaussure à la mode. et naeun, il n'est pas rare de la voir sans maquillage, en jean et basket sans se soucier une seule seconde de ce que l'on pourra penser.


F A M I L Y — soo-jin — cousine, le sang de la veine. proche depuis des années et celle qui l'a hébergé quand naeun a débarqué aux usa. et même si nae s'amuse à lui piquer ses affaires la plupart du temps, elles sont comme les deux doigts de la main. hae-won — cousine aussi. cousine qu'elle cherche à protéger envers et contre tout. comme un bulldog, elle montre les dents dès qu'une remarque est faite. ne jamais toucher à hae-won. ja-mais. simone — elle est bonne. c'est le nesquik dans son lait chaud. la chantilly sur le moelleux au chocolat. aussi dingue -voir même plus- avec qui il est possible de parler de tout. et surtout de l'épilation de cookie.


L O V E A C T U A L L Y / yuri — c'est son nouveau colocataire. elle l'a rencontré à plusieurs reprises et eux deux, c'est comme chien et chat. elle le cherche, le provoque, le fait tourner en rond. mais il l'aime bien yuri et peut être qu'elle l'aime bien aussi. au point de tester une vraie relation à deux. un truc qui prend aux tripes.

P L A Y I N ' G A M E / trop de gens dans les prétendants, c'est l'amour est dans le pré ici.

E X ' S A N D O H ' S / seung-gi — idol en vogue, une capacité à faire tourner les têtes et surtout, son premier amour. regards échangés dans le label où ils étaient tout deux et une relation qui perdure même si elle reste cachée. jusqu'au jour où tout explose, tempête médiatique, harcèlement des fans et un abandon de sa part. naeun, il lui reste son coeur brisé et ses rêves envolés. rien de plus.


jonah - le sirop d'érable sur ses pancakes, la confiture de sa tartine. son tout, son amour. jamais l'un sans l'autre. si jonah est dans le coin, naeun n'est jamais très loin. c'est les 400 coups, enchaîner les conneries, se retrouver dans des situations impossible mais surtout s'aimer par dessus tout. jaxon - c'était un coup d'un soir après une rencontre dans un bar. puis finalement, une complicité qui se crée, des rires à n'en plus finir, aucun filtre et le même amour pour les blagues lourdes. ça ne pouvait que matcher. romeo - c'est compliqué. elle l'aime bien l'idiot. mais l'idiot ne peut s'empêcher d'être.. un idiot ? alors nae, elle secoue le drapeau de la suisse à chaque fois, préfère ne pas prendre partie dans les histoires et continue de l'affectionner quitte à parfois aller trop loin à ses côtés. lana - lara-jean - sybel -



zed


(#) Mer 4 Avr 2018 - 22:34
⋆ — you and i, forever and always j’en savais rien en fait. je ne faisais rien d’autre que des suppositions dans la finalité. puis peut être que je ne changeais pas du tout et que j’avais toujours été comme ça. ouais, j’savais pas et je stressais tellement en fait. j’avais l’impression de me perdre, de ne plus trop savoir quoi faire ni rien de tout ça. mais ouais, j’étais bien avec abelard. vraiment. contre toute attente, il était bien. il me faisait rire, prenait soin de moi, me respectait et concrètement c’était bien plus que ce que j’aurais pu demander. et c’était sûrement pour ça que j’étais aussi bien avec lui, que j’avais des étoiles dans les yeux quand je parlais de lui. « ouais.. » mais je ne m’étais pas opposée. j’étais rentrée dans les rangs parce que c’était ce que l’on attendait de moi. mais t’étais toi et t’avais toujours su me remonter le moral quand il le fallait alors quand j’atterrissais dans tes bras, ça me faisait du bien. vraiment. et tes mots, encore plus. « tu veux pas le répéter encore une fois ? » que je soufflais. « j’pourrais jamais être sans toi cléolya strauss même si parfois t’es vraiment conne. » et j’esquissais un sourire amusée parce que je savais qu’elle allait s’amuser de mes mots. après tout, elle me connaissait. c’était typiquement moi de répondre des trucs dans ce genre. « je t’aime plus que tous les autres réunis » pour un peu de beauté dans mes paroles aussi.





take off all my make-up cause i love what's under it. rub off all your words, don't give a uh, i'm over it. jiggle all this weight yeah, you know i love all of this. finally love me naked, sexiest when i'm confident.


quand tes potes te connaissent par coeur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: