::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TG n°1 ❥ Soirée sur la plage avec DJ.

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
Invité
Invité
Anonymous

(#) Dim 11 Mar - 13:38
Invité
Tu étais tranquillement entrain de parler avec Franklin quand Andrew décida de venir troubler votre quiétude, et puis ce fut au tour d'une demoiselle de s'imposer. Tu laisse un léger soupire t'échapper. Décidément, les enfants de riches on décidé de faire leurs petit caprice ce soir ? Tu plante ton regard dans celui d'Harper, tu est froide, impassible et ne dégage vraiment aucune émotion. Les trait de ton visage reste fermé, rien ne peux ce discerné comme émotion sur ton joli minois. La jeune femme t'assigne le titre de nouvelle conquête de Franklin et tu reste sans bronché, laissant le jeune homme intervenir. Elle se présente et tu répliques « Athénaëlle Wildingham Walton. » tu reste étrangement sans émotion aucune, même ta voix est tout à fait neutre. Ho et non tu n'est pas enchanté de connaître une dépendante d'un ancien président, et puis quoi, tu devrais en lus être ravie de rencontrer tous les enfant, petit enfant et j'en passe d'ancienne personne importante ? Certainement pas. Elle commence une phrase sans même la finir, et de ton côté tu reste toujours neutre, ton regard ce plonge dans celui de Franklin qui semble à présent tourner les phrase e la jeune femme de façon bien moins crus. Ce spectacle te désole, mais tu n'en montre rien. Elle souhaite trinquer à ton futur enfant. Et bien que d'ordinaire tu aurais piquer une crise tu n'en fait rien aujourd'hui. Tu te contente de sourire faussement à sa remarque et t’efforce de trinquer. Tu reste silencieuse à la suite de se propos et Franklin ne manque pas d'intervenir. Tu jette un rapide coup d’œil à ton portable. Un message de ton père. Sauvée ! « Je vous pris de m'excuser une affaire que je doit réglé au plus vite. » Tu te retourne et fait quelque pas, avant de finalement t'arrêter un instant, leur faisant à nouveau face. « Mademoiselle Kennedy, passez donc dans ma suite en fin de soirée, je vous donnerais l'adresse d'un talentueux créateur, ainsi que d'un coiffeur qui fait de vrais miracle. Au plaisir de vous revoir Mademoiselle. » Tu lance un sourire narquois et faussement amicale à la jeune femme. Puis tu lance un regard désolée à Franklin. « Je vous souhaite une bonne soirée. » oui après tout qu'ils en profitent. Tu à finalement sous entendue que la demoiselle était fortement mal habillé et que sa coiffure était une catastrophe et te voilà maintenant partie à l'autre bout de la soirée. Mais qu'elle arrogante arriviste cette pauvre fille qui t'as privé du peu de calme que tu avais encore.

@Harper Eleanor F. Kennedy @Franklin Z. De Spoelberch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Dim 11 Mar - 17:04
Invité
Je vois bien que Zeph fronce les sourcils. Il me connait, il sait ce que je m’apprête à faire. Mon sourire en reste intact. Athénaëlle me lance ce regard froid, elle sait parler aux Kennedy ! Zéphyr nous présente tout de même, mais bizarrement son nom ne me revient pas, jamais entendu parler, navrée. Il n’empêche que je vois le genre. Encore une pauvre Eliot qui ne fait la différence entre pouvoir et argent. Tristesse. Zéphyr soupire mon prénom. Je le regarde amusée un instant en mode. Sérieusement ? Est-ce qu’appeler mon prénom de cette façon m’a déjà arrêtée ? Certainement pas. D’ailleurs, il me corrige, rajoutant des nuances au souvenirs que j’avais de notre danse lors de nos dix-huit ans. Je ris aux éclats, ma main tapotant gentiment son torse, une coupe champagne dans l’autre. « Oui effectivement on peut voir les choses sous cet angle là, néanmoins, il serait bien fâcheux qu’il arrive malheur à notre chèèèère Athénaëlle ce soir ! » Dis-je en m’adressant presque à son ventre rond. Bien-sur, il serait dommage qu’elle perde le bébé ! Trop-do-mmage ! Zéphyr manque de s’étouffer en m’écoutant. Il l’a cherché. Mais le voilà rabat-joie qui tente de me remettre sur le droit chemin. « Oooh détends-toi Zeph ! Nous sommes entre amis, ici non ? » Répondis-je en lui faisant un petit massage des épaules afin qu’il se détende réellement avant de reprendre. « Et puis il s’agit là d’un sujet heureux ! » Je souriais de plus belle en véritable hypocrite que j’étais. Athénaëlle s’excusa auprès de nous, mais s’adressait tout de même à moi avant de se mettre à l’écart. « Oh mais avec joie miss Windingham ! Je n’ai qu’une hâte, c’est de connaitre le nom de celui qui est à l’origine de ça ! » répondis-je aussitôt tout en la regardant des pieds à la tête. Et également de lui coller mes avocats au derrière pensais-je. Je la regardais alors s’éloigner d’un air faussement attendri tout en m’adressant à mon meilleur ami. « N’est-elle pas délicieuse … » Je le regardais alors levant ma coupe de champagne avant de la cogner violemment contre la sienne. « A ta nouvelle poupée, allez salut. » finissais-je avant de m’en aller.

@Franklin Z. De Spoelberch @Athénaëlle Wildingham-W

OUT
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Dim 11 Mar - 18:39
Invité
Alors que les effets de la drogue commençaient déjà à faire effet, Luis eût comme un flash : il avait une mission pour cette soirée et il n’avait pas encore commencé. Le jeune homme devait impérativement faire une déclaration d’amour à trois personnes ; évidemment, dans sa tête, il s’agissait de filles qu’il ne connaissait pas dans le but pure et simple de ne rien gâcher avec d’autres filles qu’il aurait dans le viseur. Tournant sa tête - ainsi que son corps - à quatre-vingt dix degrés, il repéra une jeune femme blonde qui semblait parler avec d’autres personnes ; il ne se préoccupa pas d’eux. Et dans son élan, tel un robot, Luis ignora royalement Solaris qui avait commencé à danser avec lui. Il s’en alla, comme ça, sans rien dire. Et alors, arrivé vers la jeune femme blonde et prit sa main, posa son genou au sol et déclara : « Amour Chéri, tu es pour moi le plus beau de la vie et le plus noble de la terre. Je t’aime pour tout ce que tu es pour moi, pour tout ce que tu sais m’écrire, pour la façon dont tu peux agir et comme j’aime infiniment ta beauté, ton corps, tes gestes, ta voix, et tout ce qui paraît de toi. » Après les quelques vers d'Apollinaire, Luis embrassa sa main et demanda : « Aimes-moi, fais de moi ton âme-soeur et je t’aimerais jusqu’aux bout des doigts, jusqu’au creux de tes reins. »

@Jane M-Disney sorry que ça tombe sur toi, c'est un petit défi bizutage, rien de bien méchant xD mais bon, Luis est un peu soûl aussi xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Dim 11 Mar - 19:10
Invité
Emrys n'avait pas tort. Cette histoire prenait des ampleurs énorme alors qu'il n'a rien demandé. Après, Jasper ne se gêne pas pour te provoquer avec ces commentaires et ce sourie hypocrite que tu devais le dire. Te taire et jouer à la parfaite petite amie ? C'est pas toi ça. « Il m'apprécie pas, j'vais pas le forcer. » et toi non plus tu ne vas pas te forcer. Dire qu'avant ce n'était pas comme ça entre vous... Beaucoup de choses ont changés. Tu ne quittais pas les bras de ton homme, voulant profiter de chaque instant. Portant ton verre à la bouche, tu ne t'attendais pas à voir un inconnu (Luis) débarquer de nul part et attraper ta main avec un genou un terre. Plus que surprise, tu reculas d'un pas, te décrochant d'Emrys sans comprendre ce qu'il se passait. Une blague ? Un cadeau d'anniversaire empoisonné de Jasper ? Trop de choses qui traversait ton esprit. « Non, mais ça va pas ! » dis-tu en reprenant possession de ta main alors qu'il venait de déposer un baiser sur cette dernière. Les deux seuls réflexes que t'as eu : lui renverser ton verre d'alcool en pleine figure avant de lui donner une gifle mémorable. « T'as rêvé... Va faire ton Roméo ailleurs. »

@Emrys A. Zacharias @Jasper O. Ellington @Luis Corleonesi pas de soucis t'en fais pas désolé pour lui surtout .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Dim 11 Mar - 19:17
Invité
Je me retournais et je voyais qui ? Hae-Seong, le bizuteur en personne. Le démon qui avait revêtu une cape d'ange. Et ouais, le mec il avait du culot. Il arrivait, m'arrachait une précieuse plume et me demandait de passer dans sa chambre après. Et à votre avis j'allais faire quoi ? Lui foutre une baffe ? Râler ? Non, j'allais jouer le jeu. Parce que j'avais jamais été le genre de mec à me prendre la tête pour ça. Au contraire, j'étais le premier à rire, même si le sujet des moqueries était moi. Si je savais qu'il ne fallait que des plumes pour te faire tomber amoureux de moi, j'en aurais porté le jour où on t'a présenté à moi comme mon bizuteur. Ouais, comme ça tu m'aurais peut-être évité cette honte. Admire, c'est rien que pour toi que je rajoutais en descendant aussi sensuellement que je le pouvais avant de remonter.

@Hae-Seong Choi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Dim 11 Mar - 19:22
Invité
Soudainement je sentais le froid que j’avais lâché. Mon amoureuse osa pourtant parler et dire simplement qu’elle n’allait pas forcer mon ami à l’aimer. Je n’eus ps le temps de parler que tout s’enchaina. Hop! Un mec étrange et inconnu de mon cercle personnel venait vers ma copine... la toucha et dès lors, je serrais le poing fortement. Le sprint break et ces soireees étaient tout de même organisées par la faculté alors si Je pétais encore un plomb : viré ? Peut être mai saurais-Je me retenir surtout que le
Jeune homme poursuivait et dans ces dires, c’etait Comme si ils se connaissaient ou avaient entretenus un lien. Je restais interloqué et dans le choc, je tenais presque mon collègue Jasper pour ne pas tomber dans l’enervement. Je grimaçais et je regardais ma copine lui jeter un verre à la tronche avant de le gifler. J’allais pourtant fondre sur lui pour le frapper et ça me coupa net la chique. Je le regardais, incrédule et osa d’abord Lui dire : allez dégage de la va jouer aux billes plus loin ! Ensuite, je me tournais vers ma petite amie, en colère, glaciale ; dis moi la vérité... tu le connais ? Y a eu un truc ? Je regardais d’abord ma belle, sérieux puis Jasper, incrédule.

@Jasper O. Ellington @Jane M-Disney @LUIS CORLEONESI
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Dim 11 Mar - 20:50
Invité
Alors que Luis attendait quelque chose de plus … positif, le jeune homme se prit une baffe comme jamais il n’en avait prit une, de toute sa vie. La demoiselle (Jane) avait la main leste ! Même sa mère ne frappait pas aussi fort, pour dire ! Il avait aussi prit un bon verre d’alcool en pleine figure ; et avant même qu’il ne puisse s’excuser, un jeune homme (Emrys) l’envoya balader lui aussi. Pourtant, Luis resta. Il se mit sur ses deux jambes, tira une révérence et en se relevant, il s’excusa gentiment : « Pardonnez-moi, c’était un bizutage, je suis vraiment désolé. » À ces mots, il s’en alla sans plus attendre, se mêlant à la foule qui dansait. Il n’en avait pas fini. En effet, il lui restait encore deux déclarations à faire. Il s’avança vers une nouvelle femme qu’il venait de découvrir (Athénaëlle) et fit de même : « Amour Chéri, tu es pour moi le plus beau de la vie et le plus noble de la terre. Je t’aime pour tout ce que tu es pour moi, pour tout ce que tu sais m’écrire, pour la façon dont tu peux agir et comme j’aime infiniment ta beauté, ton corps, tes gestes, ta voix, et tout ce qui paraît de toi. » Après les quelques vers d'Apollinaire, Luis embrassa sa main et demanda : « Aimes-moi, fais de moi ton âme-soeur et je t’aimerais jusqu’aux bout des doigts, jusqu’au creux de tes reins. »

@Athénaëlle Wildingham-W à ton tour, sorry, le bizutage est méchant quand il le veut xD
@Emrys A. Zacharias @Jane M-Disney désolé pour le dérangement xDD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Dim 11 Mar - 22:33
Invité
Je soupire. Je ne suis pas méchant mais là. Enfin Méchant pour une personne comme moi. Pour les autres oui. Je le suis. Je l'écoute. Elles parlent entre elles. Et ma coupe se vident d'un trait. Fais chier. Je n'avais pas envie de ça. Et pourtant quand Harper termine. J'enlève ma coupe de champagne. Je la regarde. Très drôle Kennedy! Lâches-je. Je suis énervé. Mais je tourne la tête vers Athénaelle. Elle a du partir. Je suis tout sauf heureux. Je prends sur moi. Je suis calme. Mais je dépose la coupe sur le plateau d'un serveur. Je décide de reculer pour essayer de chercher Athénaelle. Je devais m'excuser. Là voilà. Un peu plus loin. Elle semble être seule. Et quand je m'approche. Un homme arrive. Je ne suis pas loin. Et j'observe la chose. Elle se fait courtiser sous mes yeux. Je rêve. Je déglutis. Je reste silencieux. Je ne soupires néanmoins. Et je baisse la tête. Je rêve. Elle a combien d'hommes dans cette vie ? C'est pas possible. Je décide de me retirer. C'est pas le moment. Et vu comment il a l'air amoureux celui là aussi. Evitons encore un combat de coq. Je décide de retourner vers Zeus qui est toujours avec Camila. Et d'un coup de main j'arrive à lui chuchoter à l'oreille. Je rentre. M'attends pas ce soir. Je dépose ma main sur son épaule. Je soupire. Et je décide même de rentrer finalement. J'avais plus rien à faire ici. Et encore moins à voir qui que ce soit

@Luis Corleonesi @Harper Eleanor F. Kennedy @Athénaëlle Wildingham-W

OUT
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Lun 12 Mar - 0:41
Invité
Ça se passait tellement vite que t'as pas eu le temps de comprendre le délire du mec. Te faire une déclaration alors que tu ne le connais ni d'Ève, ni d'Adam ?! Le pire, devant ton mec... Le truc qu'il ne fallait pas faire. Les choses entre vous étaient assez tendu ces derniers temps et là il venait juste de foutre la merde un peu plus. « Pour qui il se prend celui-là... » lâchas-tu dans un soupir avant de passer te main sur ton visage pour te tourner vers ton petit ami et son meilleur ami. Ton visage se décomposa au vu du sien : colérique et d'une tel froideur. C'était sans compter sur sur ses mots. Déjà que t'étais sur la corde sensible depuis quelques jours, le voilà qu'il te parlait froidement alors que tu venais de vider ton verre et envoyer une giffle au mec qui te faisait la sérénade. « Tu crois vraiment qu'une personne aurait réagi comme ça si il/elle le connaissait ?! C'est quoi cette manie de vouloir croire qu'il y a un "truc" avec tous les mecs qui passent devant moi ? » dis-tu sur un ton calme, contenant toutes tes émotions. Tu l'a jamais trompé, jamais et en l'écoutant à chaque fois c'était tout comme « Si tu permets, la traînée que je suis va se chercher un autre verre, l'autre est vide. » c'est bien Jasper va pouvoir s'amuser de tout ça maintenant. Tu regardais Emrys avant de t'éloigner pour chercher un autre verre, t'en avais besoin. Par le passé, tu pouvais compter sur Jasper pour t'aider, mais ce soir tu savais qu'il n'en ferait rien.

@Emrys A. Zacharias @Jasper O. Ellington
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Lun 12 Mar - 11:02
Invité
Evidemment, elle ne manqua pas de se rebelle comme pour me réveiller de mes pensées débiles. Je la regardais d'abord dun air méchant avant de lui sourire très timidement en comprenant qu'encore une fois, je tirais trop vite des conclusions et surtout, je me faisais surement trop de film de peur de la perdre. La belle blonde annonça aller récupérer un autre verre et s'éloigna, je restais figé, me mordant les lèvres d'anxiété en espérant qu'elle revienne. Je me tournais vers Jasper en lui disant : ais-je merdé ? Je me tapais le front brutalement comme pour me punir de mes conneries.

@Jane M-Disney @Jasper O. Ellington
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 15 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: