::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lies against madness ♪ Mikkel

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 27 Fév - 20:09
Invité
Lies against madness
— with @Mikkel C. Anderson

Poppy s'octroyait, pour la première fois depuis quinze jours, une soirée rien que pour elle. Au Drink. Tenue sexy, incognito, et tout le temps du monde pour boire cocktail sur cocktail sans craindre d'être prise en flagrant délit par un paparazzo quelconque... le rêve. Un rêve éveillé, mais un rêve tout de même. L'américaine venait tout juste de commander son premier mojito, dont elle attendait la venue avec impatience, checkant les dernières nouvelles brûlantes d'Instagram sur son smartphone lorsque ses yeux intensément sombres furent attirés par une silhouette qu'elle ne connaissait, hélas, que trop bien : ce fan la harcelait depuis maintenant des mois, l'avait suivie, s'était introduit dans son appartement... sans oublier la montagne de lettres enflammées et appels nocturnes l'ayant poussée à changer pas moins de trois fois de numéro. Toujours, il la retrouvait, s'accrochait tel du velcro, impossible à semer. Ce fut alors immédiat... Poppy tapa à la vitesse de la lumière le texto suivant, à l'attention de Mikkel, un sergent avec qui elle avait sympathisé et qui la sortait toujours d'affaire... Relou en vue, il m'a encore retrouvée. Mais comment fait-il ?? Il se rapproche et ne m'inspire pas confiance... suis au Drink et y'a pas grand monde... Mais la question restait entière : viendrait-il l'aider cette fois encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Mikkel C. Anderson
JE RESTE À LA MAISON
Américain-Norvégien J'ai : 29 ans et je vis à : Boston, là où je me trouve que ce soit dans mon petit appartement ou dans mon vieux pick-up. . J'ai posé mes affaires ici le : 12/01/2018 et depuis, j'ai posté : 179 messages et bu : 0 culs sec. Actuellement, je suis : sergent de police à la Boston Police Department et dans mes temps libres, je suis buveur de bière professionnel dans les nombreux bars que cette ville possède et côté coeur, je suis : veuf, malheureusement Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis cinglé et que la mort ne m'effraie pas, ce qui est plutôt juste. On dit aussi que je suis très réservé à propos de ma vie d'avant. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Michiel Huisman ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Ross , et un grand merci à : sanentur (avatar) et ANAPHORE (sign) ✽ DC/TC : : ¬
Wanna know me?
MIKKEL C. ANDERSON EN MAJ

Infos l Né à Oslo en Norvège, le 30 juillet 1988 • A la double nationalité, américaine et norvégienne • Son père était un diplomate américain travaillant à l'ambassade des États-Unis en Norvège • Sa mère était professeur d'anglais à l'université d'Oslo • Il a un frère cadet prénommé Ulrik • Parle anglais, norvégien et espagnol • Est rentré aux USA à l'âge de 12 ans pour aller habiter à Austin (Texas) • Ses parents sont décédés d'un crash d'avion alors qu'il avait 15 ans • A fait l'école militaire • Devenu membre des forces spéciales de l'US Army • S'est marié à son amour de jeunesse, Stacy, à l'âge de 20 ans, juste avant son départ pour l'Afghanistan où il y a combattu pendant 3 ans • Dès son retour, il est devenu lieutenant de police dans le bureau du sheriff d'El Paso • Sa femme tombe enceinte quand il a 26 ans • Mais elle décède d'un accident de voiture, où le bébé ne survit pas • Devient alcoolique (ou très porté sur la bouteille) • Est muté à Boston par le père de sa femme, alors procureur de l'État du Massachusetts • Entre dans la Boston Police Department en tant que sergent dans le service des homicides • A ses habitudes dans les bars locaux • Grand fan de football américain (Dallas Cowboys) et de hockey sur glace (Boston Bruins) • Ceinture noire de jiu-jitsu brésilien

Family drama
YOU DON'T CHOOSE YOUR FAMILY


Père, je sais que tu me regardes depuis en haut et jusqu'à la mort de Stacy, je savais que t'étais fier de moi. Je suis désolé pour ce que je suis devenu mais cette vie de merde est parfois trop difficile à supporter et c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour être en paix avec moi-même. • Mère, ta discipline et ton professionnalisme ont toujours été tes gros points forts. Et je tiens ça de toi. Si tu m'avais pas éduqué comme tu l'as fait, je pense que avec toute mon expérience, je n'arrivais pas à être reconnu dans mon boulot, mais heureusement tu m'as éduqué et je t'en remercie tous les jours. • Frère, on a eu la même enfance mais t'as toujours été différent de moi. L'école militaire, c'était pas pour toi... la vie de famille, pas pour toi... travailler dur, pas pour toi. Dès que t'as pris l'argent de l'héritage des parents que je ne t'ai plus revu. Je sais pas si t'es mort ou encore en vie, mais j'aimerais bien retrouver cette complicité qu'on avait en étant gamins. Après tout, t'es la seule famille qui me reste lillebror.

We all need love
THE HEART WANTS WHAT IT WANTS

Past l Stacy, mon amour, que tu me manques. Ta perte est ce qui a pu m'arriver de pire dans ma vie. J'ai connu la guerre, la peur d'être bombardé à tout moment, mais rien de tout ça est comparable à la peur que j'ai de ne plus me rappeler de toi. Là où que tu sois, je sais que tu es heureuse et que notre petite fille est avec toi. Je vous ai aimé, je vous aime et je vous aimerai... pour toujours.
Present l L'amour... qu'est-ce que c'est l'amour sans avoir la personne qu'on aime ?

Life full of friends
SOMETIMES, YOUR FRIENDS ARE FAMILY


Besties l Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Friends l Declan, faut que tu reviennes le plus vite au boulot. Comment je vais faire si j'ai besoin d'un renseignement hein ? Aller sur internet ? Je suis encore resté au téléphone à clapet et à windows 96, tu crois que je vais réussir à le faire tout seul ? • Feldt, je sais que t'es passée par des moments difficiles. Moi-même je sais ce que c'est... et c'est pour ça que je suis aussi lié à toi. En tant que mon amie, sache que tu peux venir me parler à tout moment, je serais là pour toi.
It's complicated ? l À chaque fois que je te vois dans un bar, tu me regardes du coin de l'oeil ? Je t'ai fait un truc ? T'es intéressé ? Pourquoi tu me regardes comme ça ? Qui t'es ? Est-ce que je vais le découvrir ? Peut-être, peut-être pas... mais ça m'intrigue. (Asia) • On s'est déjà vus plusieurs fois même... et tu as finalement daigné à venir me parler. Tes copines ne sont pas là, donc tu te lâches un peu plus.. et la voiture de patrouille, elle est toujours abordable avec moi. (Willow) • Qui aurait cru qu'une tempête mettant fin prématurément à une séance de jogging pourrait me faire connaître quelqu'un ici ? Pas moi en tout cas, mais pourtant c'est ce qui s'est passé avec toi. Tu m'as vu dans mon meilleur moment de la journée, celui où j'ai encore un peu la gueule de bois mais où j'ai pas encore pris d'alcool. On peut dire que t'es chanceuse. (Talya)
Fuck you l Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

To add : l Meadow K. Rojas, Kala M. Underwood, Nova De Glücksbourg, Maxence Atwoodth, Sheila Sorabella, Maja Horvath

feat. Feldt Crossroad
feat. Talya E. Corleonesi
feat. Asia I. Ferrari
feat. Poppy A. Walton
feat. Kala M. Underwood
feat. Sheila Sorabella
feat. Maja Horvath

(#) Mar 27 Fév - 22:50


Lies against madness


Mikkel C. Anderson & @Poppy A. Walton


Enfin une soirée où je pouvais être tranquille. J'avais garé mon pick-up dans un parking près de la plage et j'étais en train de manger un burrito acheté vite fait chez un vendeur du coin. Aujourd'hui, j'avais pas envie d'aller dans un bar et de boire à ne plus savoir quoi faire, j'avais décidé de me reposer on va dire. La radio allumée et le ventre plein, j'étais prêt à commencer à faire un petit somme quand mon téléphone vibra dans ma poche. Pensant que c'était encore mon patron me demandant de revenir au bureau, je le retirais sans réelle envie. Mais dès que j'ai vu "Poppy" apparaître sur la notification, je me suis relevé d'un coup et m'assis au volant pour lire ce qu'elle m'avait envoyé.

Malheureusement, c'était pas de bonnes nouvelles. En effet, Poppy est quelqu'un envers qui j'ai fait la promesse de l'arrêter un fan complètement obsédé, car je n'ai pas réussi à le faire la première fois qu'on a essayé. Là, une nouvelle opportunité se présente. Elle m'indiqua qu'elle se trouvait au Drink, pas loin du lieu où je me trouve. C'est parfait, je serais là-bas en un rien de temps.


SMS SENT
TO (POPPY) AT 20:53

Je suis pas loin... va aux toilettes, enferme-toi et attends-moi. Je suis là dans 5 minutes, grand max'. Et surtout agis normalement...

Je remis mon téléphone dans ma poche et démarrais le pick-up avant de partir à plein gaz en direction du bar. Je savais qu'une fois là-bas, je devrais faire attention au moindre geste car un mec comme lui, on sait jamais ce qu'il a réellement en tête. Il me restait plus qu'à espérer que Poppy ait réussi à faire ce que je lui avais dit de faire...

by FRIMELDA




YOU STILL MEAN THE WORLD TO ME
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 27 Fév - 23:56
Invité
Lies against madness
— with @Mikkel C. Anderson

Poppy essayait de ne pas se trahir en démontrant la haute nervosité étant pourtant la sienne. Pour le coup, elle remerciait son talent d'actrice lui permettant de dissimuler plutôt aisément ses sentiments, même les plus forts. Mais face à un dégénéré de cette espèce, l'américaine craignait le pire. Non seulement ce dernier savait faire preuve d'une imagination sans borne, mais le simple fait qu'il l'ait trouvée ce soir alors que personne n'était au courant de sa petite sortie faisait froid dans le lot. Aussi, sans se contrôler, elle checkait toutes deux minutes environ son téléphone, incapable de le lâcher d'une semelle. Cet appareil avait des airs de bouée de sauvetage, en quelque sorte, tandis qu'elle priait tous les deux, quels qu'ils soient, pour que Mikkel ait l'opportunité de lui répondre... mais pour cela, encore fallait-il qu'il ne soit pas en intervention ou bien occupé autrement. Par une chance incroyable, le jeune homme parvint à lui répondre, lui donnant un conseil que Poppy s'empressa de suivre. Elle n'attendit même pas son mojito, toujours en préparation, et fila direction les toilettes, avec son sac à main, afin de s'y enfermer à double tour. Le fan l'avait-il suivi ? Difficile à dire. Les minutes donnaient un avant-goût de l'éternité alors que le silence régnait dans la pièce étroite. Autant dire que le cœur de l'actrice se mit à battre la chamade en entendant la porte principale s'ouvrir, et des pas s'approcher des portes. Une œillade rapide lui donna une indication : il s'agissait d'un homme... Les flics vont arriver dans trente secondes, pas la peine d'aller plus loin !! s'exclama-t-elle dans un dernier baroud d'honneur, donnant tout ce qu'elle avait pour être convaincante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Mikkel C. Anderson
JE RESTE À LA MAISON
Américain-Norvégien J'ai : 29 ans et je vis à : Boston, là où je me trouve que ce soit dans mon petit appartement ou dans mon vieux pick-up. . J'ai posé mes affaires ici le : 12/01/2018 et depuis, j'ai posté : 179 messages et bu : 0 culs sec. Actuellement, je suis : sergent de police à la Boston Police Department et dans mes temps libres, je suis buveur de bière professionnel dans les nombreux bars que cette ville possède et côté coeur, je suis : veuf, malheureusement Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis cinglé et que la mort ne m'effraie pas, ce qui est plutôt juste. On dit aussi que je suis très réservé à propos de ma vie d'avant. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Michiel Huisman ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Ross , et un grand merci à : sanentur (avatar) et ANAPHORE (sign) ✽ DC/TC : : ¬
Wanna know me?
MIKKEL C. ANDERSON EN MAJ

Infos l Né à Oslo en Norvège, le 30 juillet 1988 • A la double nationalité, américaine et norvégienne • Son père était un diplomate américain travaillant à l'ambassade des États-Unis en Norvège • Sa mère était professeur d'anglais à l'université d'Oslo • Il a un frère cadet prénommé Ulrik • Parle anglais, norvégien et espagnol • Est rentré aux USA à l'âge de 12 ans pour aller habiter à Austin (Texas) • Ses parents sont décédés d'un crash d'avion alors qu'il avait 15 ans • A fait l'école militaire • Devenu membre des forces spéciales de l'US Army • S'est marié à son amour de jeunesse, Stacy, à l'âge de 20 ans, juste avant son départ pour l'Afghanistan où il y a combattu pendant 3 ans • Dès son retour, il est devenu lieutenant de police dans le bureau du sheriff d'El Paso • Sa femme tombe enceinte quand il a 26 ans • Mais elle décède d'un accident de voiture, où le bébé ne survit pas • Devient alcoolique (ou très porté sur la bouteille) • Est muté à Boston par le père de sa femme, alors procureur de l'État du Massachusetts • Entre dans la Boston Police Department en tant que sergent dans le service des homicides • A ses habitudes dans les bars locaux • Grand fan de football américain (Dallas Cowboys) et de hockey sur glace (Boston Bruins) • Ceinture noire de jiu-jitsu brésilien

Family drama
YOU DON'T CHOOSE YOUR FAMILY


Père, je sais que tu me regardes depuis en haut et jusqu'à la mort de Stacy, je savais que t'étais fier de moi. Je suis désolé pour ce que je suis devenu mais cette vie de merde est parfois trop difficile à supporter et c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour être en paix avec moi-même. • Mère, ta discipline et ton professionnalisme ont toujours été tes gros points forts. Et je tiens ça de toi. Si tu m'avais pas éduqué comme tu l'as fait, je pense que avec toute mon expérience, je n'arrivais pas à être reconnu dans mon boulot, mais heureusement tu m'as éduqué et je t'en remercie tous les jours. • Frère, on a eu la même enfance mais t'as toujours été différent de moi. L'école militaire, c'était pas pour toi... la vie de famille, pas pour toi... travailler dur, pas pour toi. Dès que t'as pris l'argent de l'héritage des parents que je ne t'ai plus revu. Je sais pas si t'es mort ou encore en vie, mais j'aimerais bien retrouver cette complicité qu'on avait en étant gamins. Après tout, t'es la seule famille qui me reste lillebror.

We all need love
THE HEART WANTS WHAT IT WANTS

Past l Stacy, mon amour, que tu me manques. Ta perte est ce qui a pu m'arriver de pire dans ma vie. J'ai connu la guerre, la peur d'être bombardé à tout moment, mais rien de tout ça est comparable à la peur que j'ai de ne plus me rappeler de toi. Là où que tu sois, je sais que tu es heureuse et que notre petite fille est avec toi. Je vous ai aimé, je vous aime et je vous aimerai... pour toujours.
Present l L'amour... qu'est-ce que c'est l'amour sans avoir la personne qu'on aime ?

Life full of friends
SOMETIMES, YOUR FRIENDS ARE FAMILY


Besties l Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Friends l Declan, faut que tu reviennes le plus vite au boulot. Comment je vais faire si j'ai besoin d'un renseignement hein ? Aller sur internet ? Je suis encore resté au téléphone à clapet et à windows 96, tu crois que je vais réussir à le faire tout seul ? • Feldt, je sais que t'es passée par des moments difficiles. Moi-même je sais ce que c'est... et c'est pour ça que je suis aussi lié à toi. En tant que mon amie, sache que tu peux venir me parler à tout moment, je serais là pour toi.
It's complicated ? l À chaque fois que je te vois dans un bar, tu me regardes du coin de l'oeil ? Je t'ai fait un truc ? T'es intéressé ? Pourquoi tu me regardes comme ça ? Qui t'es ? Est-ce que je vais le découvrir ? Peut-être, peut-être pas... mais ça m'intrigue. (Asia) • On s'est déjà vus plusieurs fois même... et tu as finalement daigné à venir me parler. Tes copines ne sont pas là, donc tu te lâches un peu plus.. et la voiture de patrouille, elle est toujours abordable avec moi. (Willow) • Qui aurait cru qu'une tempête mettant fin prématurément à une séance de jogging pourrait me faire connaître quelqu'un ici ? Pas moi en tout cas, mais pourtant c'est ce qui s'est passé avec toi. Tu m'as vu dans mon meilleur moment de la journée, celui où j'ai encore un peu la gueule de bois mais où j'ai pas encore pris d'alcool. On peut dire que t'es chanceuse. (Talya)
Fuck you l Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

To add : l Meadow K. Rojas, Kala M. Underwood, Nova De Glücksbourg, Maxence Atwoodth, Sheila Sorabella, Maja Horvath

feat. Feldt Crossroad
feat. Talya E. Corleonesi
feat. Asia I. Ferrari
feat. Poppy A. Walton
feat. Kala M. Underwood
feat. Sheila Sorabella
feat. Maja Horvath

(#) Mer 28 Fév - 23:00


Lies against madness


Mikkel C. Anderson & @Poppy A. Walton


Cet SMS reçu m'a mis une dose d'adrénaline que je ne pensais pas avoir ce soir. J'ai traversé la ville le plus rapidement que je le pouvais, faisant des excès de vitesse là où je pouvais. Alors que j'avais prévu 5 minutes pour arriver là-bas, ça m'en a pris que presque 4, grâce à un feu rouge grillé à un carrefour pas loin du bar. Une fois devant le bar, je passais une main dans le bas de mon dos pour vérifier que mon pistolet était bien en place, au cas où quelque chose devrait se passer.

En entrant dans le bar, je vis que l'ambiance n'était pas vraiment au rendez-vous. Il y avait quelques personnes c'est sûr mais rien de bien impressionnant. Et là aucun signe de Poppy, elle a du suivre le conseil que je lui avais donné. Je cherchais aussi un homme du descriptif qu'elle m'avait donné il y a quelques temps arrière, car il faut l'avouer, je n'avais jamais vu la tête de ce mec avant. J'en ai trouvé deux qui peuvent jouer physiquement, mais un est accompagné d'une jeune femme et l'autre est assis seul au bar, pas loin de l'entrée des toilettes, en regardant un peu partout. Je parierais sur le second.

Ni une, ni deux, je me lançais en direction des toilettes et ouvris la porte des toilettes des femmes pour voir s'il n'y avait personne. Aucun signe de vie, j'entrais donc à l'intérieur afin de vérifier l'endroit quand une voix se fit entendre. " Chut... c'est moi Mikkel. " chuchotais-je en m'approchant de la porte. Ne voulant pas l'ouvrir, j'ai décidé de lui donner un autre conseil à travers la porte,
toujours en chuchotant pour éviter les écoutes indésirables. " Calme-toi, je suis là. Si je me trompe pas, il est assis au bar juste à côté de l'entrée des toilettes. Mais j'ai une idée en tête, par contre tu dois me suivre la-dessus, ok ? " demandais-je calmement, avant d'enchaîner. " Je vais retourner en salle et m'asseoir à une table. Dans 1 à 2 minutes, tu vas sortir des toilettes et tu vas le croiser, mais ne jette surtout pas un regard vers lui. Tu viens directement vers moi et tu t'assis juste à côté de moi, mieux encore assis-toi et colle-toi contre moi. D'accord ? "

En attendant sa confirmation, je jetais un rapide coup d'oeil vers la porte pour voir si tout allait bien. " Bon je retourne là-bas. 1 à 2 minutes oublie pas. " dis-je avant de faire demi-tour et de retourner en salle m'asseoir sur un des canapés, tout en gardant un oeil sur l'entrée des toilettes et par conséquent sur le suspect en question.

by FRIMELDA




YOU STILL MEAN THE WORLD TO ME
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Sam 3 Mar - 13:59
Invité
Lies against madness
— with @Mikkel C. Anderson

Poppy ne savait même pas pourquoi elle s’était exprimée. Réaction complètement ridicule au demeurant, puisqu’elle donnait sa position exacte. Mais par une chance incroyable, il ne s’agissait pas de son fac récalcitrant mais de Mikkel, fidèle au poste. Ce dernier n’avait pas traîné pour la rejoindre, l’incitant à baisser d’un ton. Autant dire que la brune se mit à boire littéralement les propos du jeune homme, véritables conseils à suivre à la lettre si elle voulait, au moins pour ce soir, se débarrasser de ce loustic aussi collant que de la super glue. Après avoir hoché positivement la tête à plusieurs reprises – et ce bien que son interlocuteur n’ait pas pu la voir au travers de la porte des toilettes – l’actrice reprit ses esprits et lui donna vocalement son accord, afin qu’il puisse prendre place dans le bar. Bien sûr… je vais te suivre et jouer le jeu ! A fond… mais ce n’était pas utile de le préciser, étant donné le talent de la demoiselle en la matière. Elle laissa donc Mikkel sortir du lieu, lui laissant un brin d’avance pour que cela paraisse on ne peut plus naturel, puis quitta la cabine dans laquelle elle se trouvait afin de se laver les mains. Son cœur avait beau battre la chamade, Poppy tâchait d’être aussi naturelle que possible et d’oublier, pour un temps, ce qu’elle risquait si son jeu d’actrice ne prenait pas sur son fan. Il ne s’était écoulé que deux minutes à peine lorsqu’elle réapparut dans la salle principale, ne jetant aucun regard au tristement célèbre fan lui pourrissant la vie, bien au contraire. Elle n’avait d’yeux que pour le sergent, vers lequel elle se dirigea d’une démarche des plus sexy. Certes, Poppy aurait très bien pu s’asseoir aux côtés de Mikkel afin de suivre jusqu’au bout ses directives, mais son culot la poussa à s’asseoir carrément sur les genoux de l’intéressé, poussant un brin le bouchon. Il valait mieux être plus convaincante que pas assez. Bonsoir, chéri… fit-elle d’une voix sensuelle, dans un volume normal. Impossible de savoir si le fan l’avait entendue ou pas… Entoure ma taille de tes bras, il vaut mieux jouer sur le rapprochement histoire qu’il sache que c’est mort, sinon il va se douter de quelque chose… je suis tactile en temps normal ! murmura-t-elle extrêmement discrètement à l’oreille du jeune homme, espérant que leur petite mise en scène prendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Mikkel C. Anderson
JE RESTE À LA MAISON
Américain-Norvégien J'ai : 29 ans et je vis à : Boston, là où je me trouve que ce soit dans mon petit appartement ou dans mon vieux pick-up. . J'ai posé mes affaires ici le : 12/01/2018 et depuis, j'ai posté : 179 messages et bu : 0 culs sec. Actuellement, je suis : sergent de police à la Boston Police Department et dans mes temps libres, je suis buveur de bière professionnel dans les nombreux bars que cette ville possède et côté coeur, je suis : veuf, malheureusement Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis cinglé et que la mort ne m'effraie pas, ce qui est plutôt juste. On dit aussi que je suis très réservé à propos de ma vie d'avant. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Michiel Huisman ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Ross , et un grand merci à : sanentur (avatar) et ANAPHORE (sign) ✽ DC/TC : : ¬
Wanna know me?
MIKKEL C. ANDERSON EN MAJ

Infos l Né à Oslo en Norvège, le 30 juillet 1988 • A la double nationalité, américaine et norvégienne • Son père était un diplomate américain travaillant à l'ambassade des États-Unis en Norvège • Sa mère était professeur d'anglais à l'université d'Oslo • Il a un frère cadet prénommé Ulrik • Parle anglais, norvégien et espagnol • Est rentré aux USA à l'âge de 12 ans pour aller habiter à Austin (Texas) • Ses parents sont décédés d'un crash d'avion alors qu'il avait 15 ans • A fait l'école militaire • Devenu membre des forces spéciales de l'US Army • S'est marié à son amour de jeunesse, Stacy, à l'âge de 20 ans, juste avant son départ pour l'Afghanistan où il y a combattu pendant 3 ans • Dès son retour, il est devenu lieutenant de police dans le bureau du sheriff d'El Paso • Sa femme tombe enceinte quand il a 26 ans • Mais elle décède d'un accident de voiture, où le bébé ne survit pas • Devient alcoolique (ou très porté sur la bouteille) • Est muté à Boston par le père de sa femme, alors procureur de l'État du Massachusetts • Entre dans la Boston Police Department en tant que sergent dans le service des homicides • A ses habitudes dans les bars locaux • Grand fan de football américain (Dallas Cowboys) et de hockey sur glace (Boston Bruins) • Ceinture noire de jiu-jitsu brésilien

Family drama
YOU DON'T CHOOSE YOUR FAMILY


Père, je sais que tu me regardes depuis en haut et jusqu'à la mort de Stacy, je savais que t'étais fier de moi. Je suis désolé pour ce que je suis devenu mais cette vie de merde est parfois trop difficile à supporter et c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour être en paix avec moi-même. • Mère, ta discipline et ton professionnalisme ont toujours été tes gros points forts. Et je tiens ça de toi. Si tu m'avais pas éduqué comme tu l'as fait, je pense que avec toute mon expérience, je n'arrivais pas à être reconnu dans mon boulot, mais heureusement tu m'as éduqué et je t'en remercie tous les jours. • Frère, on a eu la même enfance mais t'as toujours été différent de moi. L'école militaire, c'était pas pour toi... la vie de famille, pas pour toi... travailler dur, pas pour toi. Dès que t'as pris l'argent de l'héritage des parents que je ne t'ai plus revu. Je sais pas si t'es mort ou encore en vie, mais j'aimerais bien retrouver cette complicité qu'on avait en étant gamins. Après tout, t'es la seule famille qui me reste lillebror.

We all need love
THE HEART WANTS WHAT IT WANTS

Past l Stacy, mon amour, que tu me manques. Ta perte est ce qui a pu m'arriver de pire dans ma vie. J'ai connu la guerre, la peur d'être bombardé à tout moment, mais rien de tout ça est comparable à la peur que j'ai de ne plus me rappeler de toi. Là où que tu sois, je sais que tu es heureuse et que notre petite fille est avec toi. Je vous ai aimé, je vous aime et je vous aimerai... pour toujours.
Present l L'amour... qu'est-ce que c'est l'amour sans avoir la personne qu'on aime ?

Life full of friends
SOMETIMES, YOUR FRIENDS ARE FAMILY


Besties l Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Friends l Declan, faut que tu reviennes le plus vite au boulot. Comment je vais faire si j'ai besoin d'un renseignement hein ? Aller sur internet ? Je suis encore resté au téléphone à clapet et à windows 96, tu crois que je vais réussir à le faire tout seul ? • Feldt, je sais que t'es passée par des moments difficiles. Moi-même je sais ce que c'est... et c'est pour ça que je suis aussi lié à toi. En tant que mon amie, sache que tu peux venir me parler à tout moment, je serais là pour toi.
It's complicated ? l À chaque fois que je te vois dans un bar, tu me regardes du coin de l'oeil ? Je t'ai fait un truc ? T'es intéressé ? Pourquoi tu me regardes comme ça ? Qui t'es ? Est-ce que je vais le découvrir ? Peut-être, peut-être pas... mais ça m'intrigue. (Asia) • On s'est déjà vus plusieurs fois même... et tu as finalement daigné à venir me parler. Tes copines ne sont pas là, donc tu te lâches un peu plus.. et la voiture de patrouille, elle est toujours abordable avec moi. (Willow) • Qui aurait cru qu'une tempête mettant fin prématurément à une séance de jogging pourrait me faire connaître quelqu'un ici ? Pas moi en tout cas, mais pourtant c'est ce qui s'est passé avec toi. Tu m'as vu dans mon meilleur moment de la journée, celui où j'ai encore un peu la gueule de bois mais où j'ai pas encore pris d'alcool. On peut dire que t'es chanceuse. (Talya)
Fuck you l Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

To add : l Meadow K. Rojas, Kala M. Underwood, Nova De Glücksbourg, Maxence Atwoodth, Sheila Sorabella, Maja Horvath

feat. Feldt Crossroad
feat. Talya E. Corleonesi
feat. Asia I. Ferrari
feat. Poppy A. Walton
feat. Kala M. Underwood
feat. Sheila Sorabella
feat. Maja Horvath

(#) Dim 4 Mar - 23:02


Lies against madness


Mikkel C. Anderson & @Poppy A. Walton


Ce petit "entretien" avec Poppy dans les toilettes des femmes nous avait permis d'établir un plan afin de nous livrer de son fan harceleur. Je lui avais laissé assez de temps afin qu'elle ressorte des toilette comme une personne normale et non pas comme quelqu'un qui venait de se cacher comme c'était le cas. Après m'être assis sur un canapé assez confortable dans un endroit plutôt discret du bar, je pris soin d'appeler le barman pour commander une bière et un mojito pour sa partenaire du soir.

Quelques secondes s'étaient écoulées quand je vis Poppy sortir des toilettes et se diriger vers moi avec une démarche aguicheuse. Je lâchais un petit sourire avant de remarquer que le fan la suivait du regard. Mais malgré le fait de devoir surveiller les actions de ce mec, je n'avais d'yeux que pour Poppy, qui est venue s'asseoir sur mes genoux. " Salut toi... " dis-je avant de passer mon bras autour de sa taille et de poser mon autre main sur sa cuisse, comme elle me l'avait conseillé. Pour la jouer encore plus réaliste, je vins lui faire un léger bisou dans le cou, profitant au passage pour jeter un rapide coup d'oeil à l'homme. " Ça a l'air de fonctionner... " lui chuchotais-je à l'oreille avant de reparler normalement. " T'as pris tout ce temps pour te repoudrer le nez ? Tu sais que tu n'en as pas besoin, t'es parfaite, chérie. "

Au même moment, le barman s'amena avec ma bière et le mojito de Poppy qu'il posa sur la table. " Je t'ai commandé un mojito, je sais que t'aimes ça en général. " lui dis-je en lui faisant un sourire sincère.

by FRIMELDA




YOU STILL MEAN THE WORLD TO ME
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Dim 11 Mar - 15:05
Invité
Lies against madness
— with @Mikkel C. Anderson

Le plan fomenté par le duo pouvait fonctionner, Poppy en était certaine. De plus, loin d'elle l'idée de penser qu'il s'agisse d'une corvée que de faire croire à une idylle avec Mikkel, qui possédait un charme fou. Même si l'actrice ne le lui avait jamais fait remarquer, ses gestes paraissaient tellement naturels qu'il était évident qu'elle ne se forçait pas. Lui non plus, à première vue, puisqu'il la salua d'un air on ne peut plus sensuel, suivant ses directives en entourant sa taille d'un bras, plaçant sa main libre sur sa cuisse. L'espace d'un instant, la brune se plut à imaginer combien le fan devait bouillir de colère, et cela l'amusait follement. Un prêté pour un rendu, en somme... Tout ce temps ? Oh voyons, j'ai disparu à peine cinq minutes ! Tu sais combien j'aime me faire belle uniquement pour toi... arqua-t-elle un sourcil, hautement encouragée par les propos du jeune homme, lui indiquant que cela semblait marcher. Fort bien. Poppy frissonna doucement au contact des lèvres de Mikkel contre son cou, qui lui arracha un sourire des plus sensuels, alors qu'elle se rapprochait pour prendre son verre. Tu me connais si bien... à nous ? lança-t-elle, pour lui faire comprendre qu'il avait très bien fait de commander un mojito, boisson que la demoiselle affectionnait particulièrement. Elle trinqua d'ailleurs à cela, avant de l'embrasser à la commissure de ses lèvres, en profitant pour murmurer très discrètement. Il nous mate toujours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Mikkel C. Anderson
JE RESTE À LA MAISON
Américain-Norvégien J'ai : 29 ans et je vis à : Boston, là où je me trouve que ce soit dans mon petit appartement ou dans mon vieux pick-up. . J'ai posé mes affaires ici le : 12/01/2018 et depuis, j'ai posté : 179 messages et bu : 0 culs sec. Actuellement, je suis : sergent de police à la Boston Police Department et dans mes temps libres, je suis buveur de bière professionnel dans les nombreux bars que cette ville possède et côté coeur, je suis : veuf, malheureusement Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis cinglé et que la mort ne m'effraie pas, ce qui est plutôt juste. On dit aussi que je suis très réservé à propos de ma vie d'avant. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Michiel Huisman ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Ross , et un grand merci à : sanentur (avatar) et ANAPHORE (sign) ✽ DC/TC : : ¬
Wanna know me?
MIKKEL C. ANDERSON EN MAJ

Infos l Né à Oslo en Norvège, le 30 juillet 1988 • A la double nationalité, américaine et norvégienne • Son père était un diplomate américain travaillant à l'ambassade des États-Unis en Norvège • Sa mère était professeur d'anglais à l'université d'Oslo • Il a un frère cadet prénommé Ulrik • Parle anglais, norvégien et espagnol • Est rentré aux USA à l'âge de 12 ans pour aller habiter à Austin (Texas) • Ses parents sont décédés d'un crash d'avion alors qu'il avait 15 ans • A fait l'école militaire • Devenu membre des forces spéciales de l'US Army • S'est marié à son amour de jeunesse, Stacy, à l'âge de 20 ans, juste avant son départ pour l'Afghanistan où il y a combattu pendant 3 ans • Dès son retour, il est devenu lieutenant de police dans le bureau du sheriff d'El Paso • Sa femme tombe enceinte quand il a 26 ans • Mais elle décède d'un accident de voiture, où le bébé ne survit pas • Devient alcoolique (ou très porté sur la bouteille) • Est muté à Boston par le père de sa femme, alors procureur de l'État du Massachusetts • Entre dans la Boston Police Department en tant que sergent dans le service des homicides • A ses habitudes dans les bars locaux • Grand fan de football américain (Dallas Cowboys) et de hockey sur glace (Boston Bruins) • Ceinture noire de jiu-jitsu brésilien

Family drama
YOU DON'T CHOOSE YOUR FAMILY


Père, je sais que tu me regardes depuis en haut et jusqu'à la mort de Stacy, je savais que t'étais fier de moi. Je suis désolé pour ce que je suis devenu mais cette vie de merde est parfois trop difficile à supporter et c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour être en paix avec moi-même. • Mère, ta discipline et ton professionnalisme ont toujours été tes gros points forts. Et je tiens ça de toi. Si tu m'avais pas éduqué comme tu l'as fait, je pense que avec toute mon expérience, je n'arrivais pas à être reconnu dans mon boulot, mais heureusement tu m'as éduqué et je t'en remercie tous les jours. • Frère, on a eu la même enfance mais t'as toujours été différent de moi. L'école militaire, c'était pas pour toi... la vie de famille, pas pour toi... travailler dur, pas pour toi. Dès que t'as pris l'argent de l'héritage des parents que je ne t'ai plus revu. Je sais pas si t'es mort ou encore en vie, mais j'aimerais bien retrouver cette complicité qu'on avait en étant gamins. Après tout, t'es la seule famille qui me reste lillebror.

We all need love
THE HEART WANTS WHAT IT WANTS

Past l Stacy, mon amour, que tu me manques. Ta perte est ce qui a pu m'arriver de pire dans ma vie. J'ai connu la guerre, la peur d'être bombardé à tout moment, mais rien de tout ça est comparable à la peur que j'ai de ne plus me rappeler de toi. Là où que tu sois, je sais que tu es heureuse et que notre petite fille est avec toi. Je vous ai aimé, je vous aime et je vous aimerai... pour toujours.
Present l L'amour... qu'est-ce que c'est l'amour sans avoir la personne qu'on aime ?

Life full of friends
SOMETIMES, YOUR FRIENDS ARE FAMILY


Besties l Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Friends l Declan, faut que tu reviennes le plus vite au boulot. Comment je vais faire si j'ai besoin d'un renseignement hein ? Aller sur internet ? Je suis encore resté au téléphone à clapet et à windows 96, tu crois que je vais réussir à le faire tout seul ? • Feldt, je sais que t'es passée par des moments difficiles. Moi-même je sais ce que c'est... et c'est pour ça que je suis aussi lié à toi. En tant que mon amie, sache que tu peux venir me parler à tout moment, je serais là pour toi.
It's complicated ? l À chaque fois que je te vois dans un bar, tu me regardes du coin de l'oeil ? Je t'ai fait un truc ? T'es intéressé ? Pourquoi tu me regardes comme ça ? Qui t'es ? Est-ce que je vais le découvrir ? Peut-être, peut-être pas... mais ça m'intrigue. (Asia) • On s'est déjà vus plusieurs fois même... et tu as finalement daigné à venir me parler. Tes copines ne sont pas là, donc tu te lâches un peu plus.. et la voiture de patrouille, elle est toujours abordable avec moi. (Willow) • Qui aurait cru qu'une tempête mettant fin prématurément à une séance de jogging pourrait me faire connaître quelqu'un ici ? Pas moi en tout cas, mais pourtant c'est ce qui s'est passé avec toi. Tu m'as vu dans mon meilleur moment de la journée, celui où j'ai encore un peu la gueule de bois mais où j'ai pas encore pris d'alcool. On peut dire que t'es chanceuse. (Talya)
Fuck you l Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

To add : l Meadow K. Rojas, Kala M. Underwood, Nova De Glücksbourg, Maxence Atwoodth, Sheila Sorabella, Maja Horvath

feat. Feldt Crossroad
feat. Talya E. Corleonesi
feat. Asia I. Ferrari
feat. Poppy A. Walton
feat. Kala M. Underwood
feat. Sheila Sorabella
feat. Maja Horvath

(#) Lun 12 Mar - 0:01


Lies against madness


Mikkel C. Anderson & @Poppy A. Walton


Le plan se déroulait comme prévu et même mieux car le fan semblait carrément tomber dans le panneau. On semblait être tellement naturels qu'il devrait sans doute penser qu'on était un vrai couple. Ce petit jeu d'acteur m'amusait énormément même si ça me faisait bizarre de faire des choses et dire des choses que je ne faisais ou disais à ma femme. " Ouais, mais cinq minutes sans toi c'est comme une éternité. J'aime t'avoir à mes côtés, j'y peux rien. " dis-je en continuant de lui caresser la cuisse. Notre petit jeu de séduction fut interrompu par l'arrivée d'un serveur nous amenant une bière pour moi et un mojito pour la jeune femme. Celle-ci semblait contente d'avoir quelque chose à boire. " À nous. " dis-je en trinquant avec elle.

Celle-ci vint l'embrasser dans le coin des lèvres ce qui le fit frissonner alors qu'il ferma les yeux. Dans un coin de sa tête, il vit sa femme, Stacy, comme s'il attendait qu'elle lui donne la permission de jouer le jeu avec Poppy. Il revint à lui quand la demande de Poppy lui arriva au cerveau. Il jeta un rapide coup d'oeil au fan avant de regarder sa partenaire du soir dans les yeux, comme s'il allait lui dire des mots doux et de murmurer. " Comme un vrai pervers... " lui dis-je avant d'enchaîner. " On dirait qu'on va devoir continuer ce petit jeu encore un moment. " À ce moment-là, il pris une gorgée de bière et posa la bouteille sur la table, avant de continuer à caresser la cuisse de Poppy. " J'suis content qu'on puisse avoir enfin un moment à nous, depuis le temps qu'on essaye. " lui dis-je avant de parler légèrement plus fort. " Il y avait toujours quelqu'un pour nous empêcher. " Une pique directe au fan de Poppy.

by FRIMELDA




YOU STILL MEAN THE WORLD TO ME
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 15 Mar - 14:06
Invité
Lies against madness
— with @Mikkel C. Anderson

Le plan se déroulait sans anicroche, pour le plus grand bonheur de Poppy, qui imaginait son fan bouillir et, peut-être, se désespérer que la place ne soit plus libre. A moins que ce ne soit totalement l'inverse et que son esprit ne soit en train d'imaginer un nouveau plan plus machiavélique encore. Oh une éternité... chéri tu es un vil flatteur, tu vas me faire rougir ! Je me suis pourtant dépêchée pour ne pas être séparée de toi trop longtemps, tu sais... renchérit-elle sur le champ, caressant un temps du bout des doigts la main de Mikkel se trouvant contre sa cuisse. L'actrice jouait à la perfection, sans se vendre une seconde, pas même lorsque le serveur vint leur amener leurs boissons. A toi surtout, mon amour... fit-elle en choquant délicatement leurs deux verres, esquissant un petit clin d’œil complice, preuve que la brune s'amusait follement à rendre taré ce fan on ne peut plus envahissant. J'espère qu'il ne va pas imaginer autre chose ou même s'en prendre à toi admit-elle néanmoins à l'oreille du jeune homme, reprenant sa vraie personnalité, énonçant une vérité qu'elle ressentait réellement. Poppy craignait que son fan ne soit assez fou pour continuer son jeu malsain... Mais maintenant, plus personne ne nous en empêchera ! fit-elle un poil plus fort, en mode pique à son fan qui se leva d'un bond pour faire mine de renverser accidentellement la bière de Mikkel sur lui. Vous êtes complètement dingue ! Pour qui vous vous prenez ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Mikkel C. Anderson
JE RESTE À LA MAISON
Américain-Norvégien J'ai : 29 ans et je vis à : Boston, là où je me trouve que ce soit dans mon petit appartement ou dans mon vieux pick-up. . J'ai posé mes affaires ici le : 12/01/2018 et depuis, j'ai posté : 179 messages et bu : 0 culs sec. Actuellement, je suis : sergent de police à la Boston Police Department et dans mes temps libres, je suis buveur de bière professionnel dans les nombreux bars que cette ville possède et côté coeur, je suis : veuf, malheureusement Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis cinglé et que la mort ne m'effraie pas, ce qui est plutôt juste. On dit aussi que je suis très réservé à propos de ma vie d'avant. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Michiel Huisman ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Ross , et un grand merci à : sanentur (avatar) et ANAPHORE (sign) ✽ DC/TC : : ¬
Wanna know me?
MIKKEL C. ANDERSON EN MAJ

Infos l Né à Oslo en Norvège, le 30 juillet 1988 • A la double nationalité, américaine et norvégienne • Son père était un diplomate américain travaillant à l'ambassade des États-Unis en Norvège • Sa mère était professeur d'anglais à l'université d'Oslo • Il a un frère cadet prénommé Ulrik • Parle anglais, norvégien et espagnol • Est rentré aux USA à l'âge de 12 ans pour aller habiter à Austin (Texas) • Ses parents sont décédés d'un crash d'avion alors qu'il avait 15 ans • A fait l'école militaire • Devenu membre des forces spéciales de l'US Army • S'est marié à son amour de jeunesse, Stacy, à l'âge de 20 ans, juste avant son départ pour l'Afghanistan où il y a combattu pendant 3 ans • Dès son retour, il est devenu lieutenant de police dans le bureau du sheriff d'El Paso • Sa femme tombe enceinte quand il a 26 ans • Mais elle décède d'un accident de voiture, où le bébé ne survit pas • Devient alcoolique (ou très porté sur la bouteille) • Est muté à Boston par le père de sa femme, alors procureur de l'État du Massachusetts • Entre dans la Boston Police Department en tant que sergent dans le service des homicides • A ses habitudes dans les bars locaux • Grand fan de football américain (Dallas Cowboys) et de hockey sur glace (Boston Bruins) • Ceinture noire de jiu-jitsu brésilien

Family drama
YOU DON'T CHOOSE YOUR FAMILY


Père, je sais que tu me regardes depuis en haut et jusqu'à la mort de Stacy, je savais que t'étais fier de moi. Je suis désolé pour ce que je suis devenu mais cette vie de merde est parfois trop difficile à supporter et c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour être en paix avec moi-même. • Mère, ta discipline et ton professionnalisme ont toujours été tes gros points forts. Et je tiens ça de toi. Si tu m'avais pas éduqué comme tu l'as fait, je pense que avec toute mon expérience, je n'arrivais pas à être reconnu dans mon boulot, mais heureusement tu m'as éduqué et je t'en remercie tous les jours. • Frère, on a eu la même enfance mais t'as toujours été différent de moi. L'école militaire, c'était pas pour toi... la vie de famille, pas pour toi... travailler dur, pas pour toi. Dès que t'as pris l'argent de l'héritage des parents que je ne t'ai plus revu. Je sais pas si t'es mort ou encore en vie, mais j'aimerais bien retrouver cette complicité qu'on avait en étant gamins. Après tout, t'es la seule famille qui me reste lillebror.

We all need love
THE HEART WANTS WHAT IT WANTS

Past l Stacy, mon amour, que tu me manques. Ta perte est ce qui a pu m'arriver de pire dans ma vie. J'ai connu la guerre, la peur d'être bombardé à tout moment, mais rien de tout ça est comparable à la peur que j'ai de ne plus me rappeler de toi. Là où que tu sois, je sais que tu es heureuse et que notre petite fille est avec toi. Je vous ai aimé, je vous aime et je vous aimerai... pour toujours.
Present l L'amour... qu'est-ce que c'est l'amour sans avoir la personne qu'on aime ?

Life full of friends
SOMETIMES, YOUR FRIENDS ARE FAMILY


Besties l Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Friends l Declan, faut que tu reviennes le plus vite au boulot. Comment je vais faire si j'ai besoin d'un renseignement hein ? Aller sur internet ? Je suis encore resté au téléphone à clapet et à windows 96, tu crois que je vais réussir à le faire tout seul ? • Feldt, je sais que t'es passée par des moments difficiles. Moi-même je sais ce que c'est... et c'est pour ça que je suis aussi lié à toi. En tant que mon amie, sache que tu peux venir me parler à tout moment, je serais là pour toi.
It's complicated ? l À chaque fois que je te vois dans un bar, tu me regardes du coin de l'oeil ? Je t'ai fait un truc ? T'es intéressé ? Pourquoi tu me regardes comme ça ? Qui t'es ? Est-ce que je vais le découvrir ? Peut-être, peut-être pas... mais ça m'intrigue. (Asia) • On s'est déjà vus plusieurs fois même... et tu as finalement daigné à venir me parler. Tes copines ne sont pas là, donc tu te lâches un peu plus.. et la voiture de patrouille, elle est toujours abordable avec moi. (Willow) • Qui aurait cru qu'une tempête mettant fin prématurément à une séance de jogging pourrait me faire connaître quelqu'un ici ? Pas moi en tout cas, mais pourtant c'est ce qui s'est passé avec toi. Tu m'as vu dans mon meilleur moment de la journée, celui où j'ai encore un peu la gueule de bois mais où j'ai pas encore pris d'alcool. On peut dire que t'es chanceuse. (Talya)
Fuck you l Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

To add : l Meadow K. Rojas, Kala M. Underwood, Nova De Glücksbourg, Maxence Atwoodth, Sheila Sorabella, Maja Horvath

feat. Feldt Crossroad
feat. Talya E. Corleonesi
feat. Asia I. Ferrari
feat. Poppy A. Walton
feat. Kala M. Underwood
feat. Sheila Sorabella
feat. Maja Horvath

(#) Dim 18 Mar - 5:35


Lies against madness


Mikkel C. Anderson & @Poppy A. Walton


Depuis que ce petit jeu d'acteur a commencé, j'utilisais des paroles que je n'avais plus utilisé depuis longtemps. Cela me faisait bizarre de ne pas avoir Stacy juste devant moi mais quand on doit aider une amie, on doit faire des choses qu'on ne pensait même pas faire. " Je sais... ça veut dire que tu penses à moi même quand je suis pas avec toi, c'est mignon. " dis-je en regardant les caresses de Poppy sur ma main posée sur sa cuisse. Nous avons décidé de trinquer et c'est à ce moment-là qu'elle m'appela "mon amour". J'étais prêt à tout, mais ces deux mots sont devenus impossibles à utiliser dans mon vocabulaire. " Non, à toi plutôt. " dis-je avant de boire une gorgée de ma bière. Elle m'admis malgré tout qu'elle avait peur que le fan s'en prenne à moi, ce qui me fit rire. " Je suis prêt à tout, t'inquiète pas. " lui répondis-je à l'oreille.

Au moment où Poppy exclama que personne ne les empêchera, le fan se leva de son tabouret et renversa ma bière sur moi mouillant mon t-shirt, mon pantalon et celui de Poppy par la même occasion. Je fis descendre Poppy de mes genoux pour pouvoir me lever et essayer de retirer un peu de liquide de mes vêtements. Le fan essaya de parler mais je lui coupai directement la parole. " Vous avez vu ce que vous avez fait ? Vous venez de ruiner une soirée qui s'annonçait parfaite. " lui dis-je avant de pointer la porte du doigt. " Dégagez d'ici avant que je m'énerve. " C'est là qu'il décida de me confronter. Il me parla doucement pour ne pas attirer plus l'attention sur lui avant de me menacer en regardant Poppy. Cela me fit rire un instant avant de reprendre mon sérieux et de coller mon front au sien prêt à en découdre. " Écoute-moi bien petit con, je sais pas qui t'es, mais toi non plus tu sais pas qui je suis. Tu vois ce badge ? " lui dis-je en plaçant mon badge de policier en face de ses yeux. " T'arrives à lire ? Non ? C'est écrit, si quelqu'un me touche, je l'envoie en taule. Si quelqu'un touche ma petite amie, je l'envoie en taule et si la taule ne suffit pas, la morgue n'est pas très loin non plus. T'as compris maintenant ? " dis-je en le fixant dans les yeux, sous les regards des dizaines de personnes se trouvant dans l'établissement.

by FRIMELDA




YOU STILL MEAN THE WORLD TO ME
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: