::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

je t'ai manqué ? (camarzia)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Invité

(#) Sam 30 Déc - 11:48
Invité
Et dire que j'ai presque pensé à quitter Boston pour la France, je ne peux pas partir comme ça sans juste laver mon nom. J'ai besoin de leur prouver que je suis innocent, de montrer à ce connard de Maître Chanteur qu'il ne me fait pas peur. Bon en attendant.. J'ai passé une soirée dans un duplex à picoler pour le jour de l'an, je me souviens presque de plus rien : genre black out total. Là, je suis allongé sur le canapé, complètement mort. Je finis par me lever, je me dirige vers la machine à café et y insère une dosette pour un café bien fort comme il faut. Je cherche de vue mon paquet de cigarettes que je trouve tout juste à côté de la machine, alors je m'allume une clope et je regarde autour de moi. SILAS ? ADRIA ? MARZIA ? Y A QUELQU'UN ?? Que je crie, prêt à réveiller tout le monde, de toute façon, je m'en fous, la maison m'appartient et je fais littéralement ce que je veux dedans.


@Marzia S-Prada
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Dim 31 Déc - 17:47
Invité
Qui gueule comme ça ? Je me réveille en sursaut et grogne en enfonçant mon visage dans mon oreiller. TA GUEULE ! Gueulai-je, avant de me rendre compte qu'il s'agissait de la voix de Camille. Qu'est-ce qu'il fou ici ? Il n'est pas parti là ? Blasée, je me redresse dans mon lit et tire les draps pour sortir de mon nid. Il fait chier de faire ça quand je dors, mais en même temps, je garde secrètement un petit espoir que ce soit vraiment lui. Trainant les pieds jusqu'à la cuisine, je le vois devant la machine à café. Qu'est-ce que... C'est vraiment lui ? Je souris bêtement avant de m'en approcher et enroule mes bras autour de sa taille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 2 Jan - 9:49
Invité
Ouais, c'est bien la voix de Marzia que j'entends là et ça me fait sourire même si j'ai un mal de crâne atroce. Faut dire que ce n'est pas celle que j'aurai pu voir en premier ici avec Adria et Silas, mais ces derniers ne doivent pas être rentrés de leur soirée encore. Je bois une gorgée de mon café, tire sur ma cigarette alors que je vois ma très jolie colocataire sortir de sa chambre et s'approcher de moi, me prenant juste dans ses bras. Bon, du coup, je me laisse faire évidemment, ne faisant pas encore attention à comment elle est habillée. Je t'ai manqué autant que ça ? Que je dis en passant ma main libre dans son dos pour profiter de cette étreinte un peu plus longtemps encore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mer 3 Jan - 17:11
Invité
Il est vrai que je suis probablement celle qui sort le plus, dans cette coloc. Rarement dans mon lit la nuit, je me sens particulièrement confortable lorsque j'me retrouve enfin dedans. Sauf que voilà, la voix de Camille me tire de mon sommeil et je me retrouve très vite dans la même pièce que lui, plus précisément dans ses bras. Disons que la coloc', c'est moins drôle sans toi. L'idée de base viens de nous deux, alors Silas et Adria ont beau être sympas, ils sont moins drôle que Camille à mes yeux. Le blond me serre un peu plus longtemps contre lui, mais je suis la première à défaire cette étreinte. Tu sens l'alcool. Lui dis-je, avant de renifler son haleine. Ouais, alcool. T'as fais quoi hein ? Je regarde sa tasse de café se remplir puis une fois fait, j'éteins la cafetière pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 4 Jan - 14:27
Invité

J'aime bien avoir Marzia dans mes bras, je pense qu'avec le temps, on s'est un peu perdus de vue même si on habite ensemble, c'est un peu paradoxal mais bon. Ca t'arracherait la gueule d'dire juste que je t'ai manqué ! Que je rétorque en riant, parce que bon elle ne va pas trop l'assumer ça. Je tire une taffe sur ma cigarette alors qu'elle me dit que je sens l'alcool, me reniflant alors pour me vérifier ses dires et me demandant ce que j'ai fait. C'était l'jour de l'an hier j'te rappel. J'me suis bourré la gueule et je me suis réveillé ici dans le canapé. J'ai eu la flemme d'aller jusqu'à mon lit apparemment, je bois une gorgée de mon café. T'as pas fait la fête toi ? Que je lui demande avant de m'asseoir sur un tabouret de la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 11 Jan - 19:17
Invité
Si ça m'arracherait la gueule ? Ouais, un peu. Je ne dis pas souvent aux gens que j'aime que je les aime... Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs. On dirait que c'est par fierté, parce que je préfère l'entendre que de le dire. Ouais ça va, t'as manqué. Avouai-je, un peu à contrecœur. Mais je peux bien lui laisser ce coup-là, parce qu'il est vrai qu'une coloc sans Camille ça m'aurait fait bizarre. Puis bon... il réside à deux pas de ma chambre, c'était si simple de traverser le couloir pour réclamer un peu de peau. Lorsqu'il me parle du nouvel an, j'hoche la tête. C'est vrai, j'avais oublié. J'fête pas ce genre de truc moi, ni Noël d'ailleurs. Plus depuis que mon père est passé de l'autre côté. Ah... bah j'étais chez une copine, mais j'ai pas fêté nan. Lui dis-je, en me remémorant ma soirée avec Serah. Camille s’assoit sur le tabouret de la cuisine et je m'approche de lui encore une fois, comme si j'étais scotchée à ses pieds. Et dis-moi, je t'ai manqué moi ? Je lui fais un petit sourire en posant mes mains sur son torse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Ven 12 Jan - 9:19
Invité

Un grand sourire qui illumine mon visage quand j'entends Marzia m'avouer que je l'ai manqué, c'est une date qu'il faut noter dans le calendrier en gros, rouge et gras. Je finis par m'asseoir sur le tabouret, lui disant que j'ai fêté le jour de l'an comme il se doit au vu du mal de crâne que j'ai actuellement. En tout cas, la clope et le café, c'est un bon remède pour passer la gueule de bois que j'ai. Et, l'italienne, elle revient vers moi en plaquant ses mains sur mon torse et me demandant si elle m'a manqué. Je pose ma cigarette à moitié entamé sur le rebords du cendrier avant de poser mon regard sur la blonde. C'est ça qui m'a manqué surtout. Je le dis en posant mes mains sur ses fesses et en pressant dessus. Tellement manqué que je suis resté. Juste pour toi. Un petit mensonge qui fait quand même du bien à entendre, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Sam 13 Jan - 1:14
Invité
Je m'étais approché du français pour poser mes mains sur son torse bien bâti et je lui ai demandé s'il m'avait manqué aussi. En toute honnêteté, je n'ai pas vraiment eu le temps de m'ennuyer de lui, mais ça m'avait fait chier d'penser qu'il partirait ouais. Le jeune homme pose sa cigarette à côté avant de me regarder et me dire que ce qui l'a manqué surtout, c'est mon petit cul rebondi. Ses mains se pressent contre elles et je suis forcée de faire un pas vers lui en souriant. Là, comme tout bon macho qui se respecte, il me sort des mots doux qui pourrait faire craquer n'importe quelle fille... sauf moi. Il pense peut-être me duper d'ailleurs, il pense peut-être me faire plaisir en me disant ça... c'est pas le cas, mais pour du cul, j'suis toujours prête à faire semblant. Un sourire orne mes lèvres et je pose l'une de mes mains sur la sienne, pour l'encourager à bien remplir sa main de ma fesse. Ah ouais ? Lui demandai-je, d'un air faussement étonné. Ça mérite une récompense, je crois... J'approche mon visage du sien en fixant ses lèvres avec envie. N'ayant que quelques centimètres entre nos bouches, nos souffles se mêlent à la perfection et je me mords la lèvre inférieure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Sam 13 Jan - 2:58
Invité
Marzia, c'est vraiment le genre de fille qui me fait bien kiffer. Elle est toujours là pour moi, toujours présente et même si je sais que je ne lui ai pas tant manqué que ça au fond, elle arrive presque à me faire croire le contraire. En tout cas, elle rentre dans mon jeu et c'est ce que j'apprécie avec l'italienne alors je me prête aussi à mon propre jeu. Sa main se pose sur la mienne, me faisant presser un peu plus la fesse où elle est posée. Elle s'approche de moi, seulement quelques centimètres qui nous sépare. Tu sais que je craque à chaque fois que je fais ça ? J'approche alors un peu plus pour poser mes lèvres sur les siennes, et dire que ça fait trop longtemps que je n'ai pas eu l'occasion de l'embrasser, alors j'en profite bien. Pressant plus fermement ses fesses, je décide de me relever et la soulève pour la poser sur le bar de la cuisine tout juste à côté. Tu sais quoi ? Je pense que t'es un peu trop vêtue là. Je lui fais un sourire alors que directement, je lui enlève son haut pour voir une belle poitrine. Les autres sont pas là ? Non pas que ça me dérange, mais je n'aimerai pas être dérangé en réalité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Sam 13 Jan - 18:56
Invité
Camille et moi on se ressemble un peu ou en tout cas, on aime bien jouer le même jeu : celui de la séduction. Prêt à tout pour finir dans le même lit, on pratique les mots doux entre nous pour y parvenir... Mais bon, j'le connais, il me connait, on ne fait pas dans les sentiments. Ah non, je ne savais pas... Je me mords la lèvre en lâchant sa main, puis pose les miennes sur ses épaules pour le caresser. En très peu de temps, Camille s'est approché de mon visage pour capturer ma bouche avec la sienne. Ça fait trop longtemps qu'on ne s'est pas embrassé et avant aujourd'hui, j'ai cru que je n'y aurais plus jamais le droit. Le jeune homme se lève puis me soulève pour m'asseoir sur le bar. Je pense que toi aussi. Mon haut passe par-dessus ma tête et fini son chemin parterre. J'en sais rien, on s'en bat les couilles. Lui dis-je, avant de reprendre ses lèvres d'assaut. Aah mais ouais, j'ai fini de jouer maintenant, j'suis prête à aller droit au but ! Je lui enlève son chandail à mon tour et glisse mes lèvres sur sa mâchoire jusqu'à son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: