::  :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MACKENZIE WALSH ► sarah hyland

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
avatar
Invité
Invité

(#) Dim 12 Nov - 11:12
Invité

ID CARD

Nom : Walsh, le nom de son papa adoré. ◇ Prénom : Mackenzie mais tout le monde l'appelle "Mack". ◇ Âge : 23 ans ◇ Date et lieu de naissance : Elle est originaire de Toronto au Canada et a toujours rêvé de vivre aux States. ◇ Nationalité : Canadienne d'origine égyptienne et caraïbéennes. ◇ Orientation sexuelle : Pansexuelle, même si elle a une préférence pour les hommes. ◇ Statut amoureux : Célibataire. ◇ Statut social : $$$ ◇ Job étudiant : Elle est barrista à Starbucks pour arrondir les fins de mois étant donné que ses parents ne l'aident pas vraiment financièrement. ◇ Études majeures : Droit. ◇ Études mineures : Criminologie.

Code:
Mackenzie Walsh - 23 ans - Cinquième - Droit - Barrista

Mackenzie Walsh
feat Sarah Hyland


DUNSTER
Si il y a bien un adjectif qui qualifie Mackenzie c'est "ambitieuse". Depuis toujours, la jolie canadienne s'est projeté dans le futur, se fixant des objectifs qu'elle a dégommé un par un au fil des années au gré des obstacles et des battons dans les roues qu'on a pu lui mettre. Quand on tentait de la décourager, de lui dire d'arrêter de se projeter trop loin, Mackenzie se contentait de répondre qu'elle au moins savait où elle allait et c'est ce qui fait d'elle la parfaite candidate pour la Dunster House. De plus, la jeune femme a de très fortes valeurs en amitié, du genre à penser que ses amis sont comme sa famille. Elle pourrait enterrer un corps pour ses meilleures amies si elle le fait, elle a vraiment ce côté généreux et loyal qui font d'elle une nana fiable en plus de porter les gens vers le haut et de faire en sorte qu'ils réussissent aussi bien qu'elles. Mack a un leadership naturel et a toujours pensé qu'elle serait amenée à faire de grandes choses. Bien qu'elle aimerait être avocate, elle a aussi en vue d'entreprendre en amorçant un projet / start-up en faveur de certaines problématiques féministes.
QUINCY
Rendre le monde meilleur est clairement un des objectifs de Mack, c'est pour ça qu'elle s'est engagé dans le droit. Car elle veut faire entendre la voix de celles qui ne peuvent parfois pas parler : les femmes de manière générale.  Bien sûr, elle est impliquée dans d'autres causes. C'est quelque chose qui la fait se sentir bien et investie, elle qui ne supporte pas d'être au repos ou de rester sans rien faire. Mackenzie est très engagée dans ces causes, elle aime être au coeur de l'action et ne supporte pas d'être spectatrice du changement, elle aime l'amorcer. Les Quincy sont peut-être parfois un peu trop utopistes pour elle, mais elle pourrait s'entendre avec des gens qui partagent la même dynamique de vouloir rendre le monde meilleur grâce à leurs compétences, leurs connaissances et leur volonté à toute épreuve.

APRÈS LES AGRESSIONS ET LA PRISE D'OTAGES
Mackenzie n'a pas été une victime directe de cette période sombre d'Harvard mais ces événements ont failli la faire repartir au Canada. Bien qu'intégrer Harvard soit son rêve, c'était horrible pour elle de ne pas se sentir en sécurité sur son campus. Très investie dans la vie étudiante, Mackenzie n'a pas pu échapper au relais de rumeurs et aux récits horribles des agressions. La prise d'otage ayant été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, Mackenzie est partie deux semaines au Canada pour se ressourcer et oublier un peu de tout ça car elle ne supportait plus d'en entendre parler constamment et de se calfeutrer chez elle par peur qu'il lui arrive quelque chose. D'ailleurs, elle se méfie encore même maintenant lorsqu'elle voit un type bizarre ou qu'elle entend des rumeurs relatives à des agressions sur le campus.

APRÈS LE TREMBLEMENT DE TERRE AU CHILI
Contrairement à beaucoup d'étudiants de Harvard, Mackenzie n'est pas partie au Chili pour le Spring Break 201, bien que c'était originellement pérvu, elle est partie retrouver ses amies d'enfance canadiennes aux Bahamas qu'elle ne voit jamais à cause de la distance et des chemins différents qu'elles ont toutes pris. Néanmoins elle a été extrêmement choquée parce qu'il s'est passé au Chili et a culpabilisé de ne pas avoir été là-bas pour ses amis présents lors de la catastrophe. Elle a évidemment participé aux levées de fond pour les victimes et s'est promis de ne plus jamais éteindre son téléphone complètement pendant les vacances pour éviter de rater ce genre d'événement gravissime.

TON ADMISSION À HARVARD
Harvard était le rêve de Mackenzie, lorsqu'elle a pris la décision de partir de Toronto,
ça ne pouvait être que pour Harvard. Étant donné que Mackenzie est arrivée en cours de cursus il a été très compliqué pour elle de faire ses preuves et de convaincre le doyen de son admissibilité. Il a fallu qu'elle écrive non pas une, mais deux dissertations et cumuler les allers retours entre Harvard et Toronto afin de compléter son processus d'admission.
Son intégration a été compliquée au début mais Mack a vite compris qu'elle était au bon endroit au bon moment, malgré les périodes de doutes Mackenzie est désormais parfaitement dans son élément. La différente s'est faite grâce à sa vie associative, son aisance à l'oral et son véritable talent pour l'écriture.

TELL US MORE

Bonjour tout le monde ! Sur internet on m'appelle SpurryQuick et j'ai 23 ans. Je suis française et j'ai connu le forum grâce à un top-site, mais j'étais déjà inscrite avant sous les traits de Rihanna aka Naomi Braxton-Scott. ILH me manque beaucoup quand je ne suis pas inscrite dessus mais j'ai beaucoup de mal à faire décoller mes personnages du faite que c'est un gros forum, mais je veux tenter ma chance à nouveau alors j'ai décidé de m'inscrire. J'utilise Sarah Hyland comme avatar, d'ailleurs les images ont été faites par crédits. Je fais environ 600 mots par RP et mon personnage est un personnage inventé.

Je souhaite ▲ (retire la balise le symbole et sa couleur qui ne correspond pas)
adhérer un flood d'intégration (?)
je veux être parrainé si oui, par pseudo du parrain (voir la liste des parrains)

Je recense mon avatar
si personnage inventé:  
Code:
[size=10][url=http://www.i-love-harvard.com/u7874]►[/url] ► <span class="pris">SARAH HYLAND</span> ◊ “ Mackenzie Walsh ”[/size]
si scénario:
Code:
[size=10][url=lienversvotreprofil]►[/url] [url=URL DU SCÉNARIO ICI]►[/url] <span class="pris">AVATAR</span> ◊ “ Pseudo ”[/size]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Dim 12 Nov - 11:13
Invité

MORE OF YOUR OWN STORY






And in all this silence,
I really need some guidance

"Elle ne va pas bien. Elle a encore maigri Georges, la situation est hors contrôle. L'infirmière scolaire m'a appelé, des gens du lycée sont venus lui dire qu'ils l'avaient entendu vomir à plusieurs reprises dans les toiletts des vestiaries" Mackenzie vit l'ombre de son père reprendre une gorgée de whiskey. "Elle comprends ce qu'il se passe, laisse moi lui dire." Mackenzie sentit son coeur se serrer, comme si une main géante venait de broyer son âme. Elle jeta un coup d'oeil à ses petits frères qui jouaient dans le salon alors qu'elle était tapie dans l'ombre du couloir qui menait jusqu'au bureau de son père où elle devinait l'ombre de sa mère. "Non je ne veux pas lui dire, ce sera pire. On laisse passer Noël et on verra à partir de ce moment-là." Maintenant Mackenzie était sûre de ce qu'elle pensait : ses parents comptaient divorcer et ils pensaient sérieusement qu'elle était assez bête pour ne pas s'en rendre compte. Elle avait quatorze ans, elle comprenait les choses de la vie, ils n'étaient pas les premiers à divorcer elle aurait juste aimé le savoir, au lieu de l'apprendre en interceptant des bribes d'informations. Ce n'était vraiment pas la vie de famille qu'elle imaginait, elle qui pensait qu'ils resteraient toutes leurs vies ensemble. Visiblement, son père et sa mère avaient d'autres plans. Son père toujours trop froid, sa mère toujours trop volage et fantasque, le feu et la glace s'étaient finalement rendus compte qu'ils ne pourraient plus vivre ensemble. Les garçons avait 9 ans et ils ne soupçonnaient même pas ce qui leur pendaient au nez. Mack sentit la nausée la prendre, comme à chaque fois que ses émotions devenaient trop compliquées à gérer, elle avait envie de vomir, elle avait besoin de vomir maintenant. Elle grimpa les escaliers quatre à quatre et se réfugia dans la salle de bain et se laissa aller à soigner sa souffrance comme elle le pouvait.




Our wounds are often the openings into the best
and most beautiful part of us.

Mackenzie monta les marches du lycée quatre à quatre suivie de près de ses meilleures amies. Elles étaient encore en retard pour les cours, préférant traîner dans l'appartement d'une camarade de classe à manger Burger King et fumer des joints. Elle venait de changer de lycée suite au divorce de ses parents, les garçons étaient partis avec leur mère et son nouveau beau-père un vrai connard narcissique, tandis qu'elle avait décidé de rester avec son père qui travaillait sans cesse et qu'elle voyait peu, mais qui au moins avait le mérité de respecter son intimité et sa soif de liberté. Ses troubles alimentaires s'étaient plus ou moins atténués, elle sentait qu'elle trouvait un semblant d'équilibre avec ses relations amicales. Elle était relativement populaire et semblait être appréciée par ses camarades, même si elle ne faisait pas l'unanimité. Mackenzie était secrète mais exubérante, distante mais généreuse. Un cocktail explosif de paradoxes et de mauvaises habitudes qui avaient fait d'elle cette nana pétillante qui avaient toujours réponse à tout. Elle rêvait d'être avocate pour défendre les femmes du monde entier, elle rêvait de monter sa propre entreprise, le lendemain elle rêvait de sauver des vies. Mackenzie était passionnée par tout et n'importe quoi, en plus de l'écriture et la danse classique, elle pratiquait le volley trois fois par semaines dans l'équipe du lycée, ce qui contribuait à son équilibre. Une vie parfaitement calibrée, qui forçait le respect malgré l'immense souffrance dans laquelle elle se trouvait. Puis un jour tout a changé.


And suddenly,
all the love songs were about you.

Mackenzie ouvrit les yeux pour la première fois de la journée, sa première vision fut le dos de Dax et sa première réaction fut de sourire. Trois ans qu'elle se réveillait tous les matins auprès de celui qu'elle considérait comme l'homme de sa vie. Elle avait sacrifié beaucoup de choses pour lui mais ce n'était pas si grave tant qu'elle était avec lui. Son envie de partir aux États-Unis s'était envolée le jour où il avait formulé l'envie qu'elle reste auprès de lui une fois qu'elle aurait finie le lycée. Et c'est ce qu'elle avait fait car elle considérait que sa vie ne pouvait pas être ailleurs qu'auprès de lui. Elle lui avait tout donné, elle l'aimait de toutes ses forces et elle ne pouvait envisager qu'un jour cela soit différent. Elle avait laissé tout de côté, sa famille, ses amis, pour se fondre de sa vie comme il se fondait dans la sienne. Elle respirait sa peau, son oxygène tout ce qu'il était avec la certitude la plus profonde qu'il était à elle et qu'elle était à lui jusqu'à la fin des temps. Elle n'avait que 21 ans, elle était jeune et elle pensait tout savoir de la vie. Elle n'imaginait personne d'autre pour être le père de ses enfants, c'était son visage qu'elle voulait voir de l'autre côté de l'allée de l'église et toute sa vie avec lui était déjà prévue dans le moindre de ses détails. Il était l'antidote de la gosse de divorcés qu'elle était. Il lui donnerait enfin la famille dont elle rêvait depuis que sa mère s'était barrée avec un mec odieux qui avait achevé de creuser un fossé entre elles. Peu importait qu'il préférait sortir avec ses amis le soir alors qu'elle l'attendait sagement à la maison, peu importait qu'il méprise ses amis ou le job étudiant qu'elle occupait pour arrondir les fins de mois et leur permettre de sortir, peu importait qu'elle passait tout ses week-ends à le soutenir à ses matchs de hockey, et deux soirs par semaine à ses entraînements. Peu importait qu'elle ait renoncé à Harvard pour se réveiller avec lui tous les matins. Tant qu'il était là alors tout irait bien, rien ne pourrait aller de travers ou tourner au noir tant qu'elle se réveillait avec la vision de son dos. Mack bougea légèrement pour remettre la couette sur son épaule, réveillant Dax qui se retourna, tendant son bras pour qu'elle vienne se serrer contre lui. Mack sentit une vague de chaleur infinie s'emparer d'elle, habitée par la certitude que le creux de ses bras était exactement sa place sur cette terre. Elle ignorait à quel point elle se trompait jusqu'alors.


Look at the shit we're calling love these days

Mackenzie sentit les larmes propres à l'humiliation lui monter aux yeux. "Tu ne manges rien bordel, regarde toi !" hurla Dax en la poussant devant le miroir. "Tu crois que ça fait envie ça ? Tu crois que c'est beau ? Tu crois que c'est cool de sortir avec une nana qui arrive même pas à manger une pomme en entier pour seul et unique repas ?" Cette fois-ci c'était bon, les larmes coulaient en silence, chaudes sur ses joues froides. Elle jeta un regard craintif au miroir, elle ne voyait qu'une grosse nana au corps déformé par la graisse. Sans parler des vergetures qui tatouaient ses hanches. "Je me trouve grosse..." Dax enfonça son poing dans l'armoire de rage, faisant sursauter Mackenzie qui sentit la panique la gagner. "Aïe... Bordel..." Mack vit le sang couler le long du bras de Dax et se précipita vers sa coiffeuse pour prendre un mouchoir qu'elle lui tendit alors qu'il grommelait des insultes dans sa barbe de trois jours. C'était le point de non retour, l'anorexie de Mack empirait sans qu'elle puisse réussir à se soigner et Dax était fatigué de lutter pour la faire manger, fatigué de voir qu'elle se sentait mal, qu'elle continuait à s'enfoncer dans ses troubles. Elle lui en avait parlé vaguement quand ils avaient commencé à sortir ensemble quelques années auparavant mais la situation s'était clairement empirée au fil des années. Il avait tout tenté, la méthode douce, la méthode dure, tout y était passé sans succès. Mackenzie refusait de se soigner, persuadée que ça s'arrangerait. "Ça va aller, je vais faire des efforts Dax..." Dax secoua la tête, soupira. "Non tu ne fais aucun effort Mack." Elle commençait à paniquer, elle savait que Dax arrivait dans ses retranchements. "Cette fois-ci ça sera différent." Dax releva la tête vers elle, ils se regardèrent et Mack pouvait lire dans son regard la lassitude, l'incrédulité. Dax ne croyait plus à toutes ces bonnes résolutions depuis longtemps mais les larmes de Mackenzie le dissuadait toujours de prendre la décision qui s'imposait. Mackenzie jouait sans cesse avec le feu, pensant qu'il ne partirait pas comme ça, qu'il ne la laisserait jamais puisqu'ils étaient faits l'un pour l'autre mais elle voyait bien qu'il commençait également à se fatiguer. Mackenzie se rapprocha de lui et passa ses bras autour de son cou pour se serrer contre son copain. Mais ce soir-là, contrairement à toutes les autres fois depuis cinq ans, Dax ne lui rendit pas son étreinte.


Because 12 shots of vodka
burn less than the hole he left in me

Mackenzie expira la fumée de sa cigarette, la roulant entre ses doigts, regardant la fumée monter dans les airs pour danser avec le froid canadien. Elle tourna la tête vers ses amis qui rigolaient, buvaient, dansaient. La fête était à son comble et pourtant la vue qu'elle apercevait par l'immense fenêtre de ce loft lui donnait envie de se jeter dans le vide quand même. Six mois que leur relation étaient officiellement terminée, six mois qu'elle se retrouvait dans son lit au gré de ses envies, la détruisant peu à peu. Puis il avait dit que cette fois-ci c'était fini, il partait jouer au hockey en Nouvelle-Zélande, il coupait les ponts avec elle. Il ne voulait pas de nouvelle, il ne voulait pas savoir ce qu'elle faisait et peut-être qu'éventuellement si un jour les étoiles étaient alignées correctement et que l'univers le voulait ils finiraient par se retrouver et vivre l'happy ending qu'ils avaient imaginés. Comment vouliez-vous qu'elle passe à autre chose avec ces pensées désespérées qu'il avait planté dans son esprit ?
Mackenzie balança au fond de sa gorge le reste de vodka qui s'agitait dans son verre, le ponctuant d'une longue taffe. Elle qui détestait la cigarette jusqu'ici avait adopté cette nouvelle habitude insidieuse. "Mack, viens, on va rechercher à boire à l'épicerie d'en bas." Mackenzie regarda Jake. Il faisait tout pour lui faire oublier ce qu'elle vivait, mais il n'y avait pas grand chose à faire finalement. Elle savait qu'il voulait plus, il savait qu'elle lui donnerait jamais mais pour autant ils continuaient de sortir ensemble constamment chacun avait ses plaies à panser. Mackenzie regarda l'heure sur son téléphone, l'avion de Dax pour la Nouvelle-Zélande était sans doute en train de décoller en ce moment même. Son coeur s'accélérait à chaque fois qu'elle imaginait l'engin super sonique ajouter des kilomètres entre elle et celui qui avait rythmé ses nuits et ses journées depuis ses 16 ans. Mais c'était trop tard maintenant, il fallait passer à autre chose et envisager un nouvel avenir. Son père lui avait dit que c'était sa deuxième chance pour vivre la vie dont elle avait toujours rêvé et qu'elle avait laissé de côté par amour pour Dax. C'était le moment ou jamais de tout donner, de renouveler son karma. Mackenzie jeta sa cigarette par la fenêtre, regardant son mégot s'écraser six étages plus bas sur le bitume. Ses amis la relancèrent, prêt à partir. "J'arrive."


That's what this storm's all about

Elle l'avait fait. Elle était partie, elle avait tout lâché pour réaliser ce rêve qu'elle avait enfouie au fond d'elle pendant des années par peur de perdre celui qu'elle aimait plus que tout. Maintenant que c'était fait, que risquait t-elle ? Le billet avait été pris dans la semaine suivant la rupture, pas de temps à perdre, un monde à découvrir, de nouvelles connaissances à faire : Mack avait pris sa décision. Elle irait croquer le monde qu'elle avait laisser de côté pendant cinq ans, pensant qu'elle était dans le vrai. Pensant qu'un homme était plus important que tout un univers à découvrir. Le réveil avait été brutal et efficace, c'était comme si l'ancienne Mackenzie était parvenue à renaître de ses cendres. Tout son entourage était ravie de retrouver la fonceuse, la battante qu'ils avaient tous connus avant qu'elle tombe dans les bras de Dax et se laisse progressivement effacer. La Mackenzie de 21 ans semblait avoir compris ce qu'elle était censée faire à présent, elle était sortie doucement de sa torpeur et avait pris des décisions life-changing pour contre-carrer tout le temps qu'elle avait perdue pendant qu'elle était avec Dax, celui qui à l'époque pensait qu'elle n'était même pas capable de vivre dans une autre ville que sa famille.
Deux ans plus tard, Mack est enfin sortie de la périodre sombre qu'a été la descente aux enfers infligée par Dax. Harvard, son rêve ultime, est désormais exaucé l'avenir se profile timidement mais sûrement, elle commence à envisager un milliard de possibilité. Elle tente d'ignorer que son coeur est devenu froid comme de la pierre, qu'elle est incapable de s'attacher à cause d'un connard déguisé en âme soeur qui lui a fait croire qu'elle n'aurait plus jamais à s'inquiéter de qui la chérirait. Alors aujourd'hui Mack mise tout sur ses études et ses amis, se concentrant uniquement sur des choses qui ne pourront jamais lui briser le coeur.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Dim 12 Nov - 11:23
Invité
Bienvenue chez toiiiiii !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Dim 12 Nov - 11:30
Invité
Bienvenue à toi sur le forum, amuse toi bien et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Dim 12 Nov - 11:32
Invité
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Dim 12 Nov - 11:52
Invité
Sarah est une très très très très bon choix
Bienvenue parmi nous & bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t88649-jaxon-rowan-zac-efron http://www.i-love-harvard.com/t88680-perfect-imperfections http://www.i-love-harvard.com/t93720-jaxon-rowan-456-343-7654 http://www.i-love-harvard.com/t93394-http-formspring-me-jaxonrowan http://www.i-love-harvard.com/t88690-http-instagram-com-perfect_jax http://www.i-love-harvard.com/t88689-snap-perfect_jax http://www.i-love-harvard.com/t88686-jaxon-rowan
avatar
STAFF D'I LOVE HARVARD  JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Jaxon Rowan
STAFF D'I LOVE HARVARD
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
J'ai : 24 ans et je vis à : Cambridge avec Macy, Mael et Joy, juste à côté de la famille Tzatziki . J'ai posé mes affaires ici le : 15/03/2013 et depuis, j'ai posté : 40622 messages et bu : 142 culs sec. Actuellement, je suis : barman au Marriott Hotel, en attendant d'être viré et côté coeur, je suis : de retour dans les bras de Vega, cette déesse grecque qui m'hante jour et nuit. Je ferais tout et n'importe quoi pour ses beaux yeux et jure d'arrêter de mâter les filles dans la rue parce que c'est Vega la plus jolie. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le squatteur de la salle de sport, adepte des shots de vodka . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Tyler Posey ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : moua ✽ DC/TC : : Sullivan Wright (Francisco Lachowski) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien) + Zoey Callahan (Britt Robertson)

23 RPs › 03/08 → 10/08
21 RPs › 10/08 → 17/08
02 RPs › 17/08 → 24/08

*// &. ┋ JAXON ROWAN BABE. *

⋆ — no one ever made a difference
by being like everyone else *// &. ┋

( biographie ) Né à la Nouvelle Orléans, Louisiane. Il y a vécu une bonne partie de sa vie, adorant cette ville comme la prunelle de ses yeux. C'est l'aîné de la famille, celui qui s'est occupé de la fratrie quand les parents étaient absents. C'est à dire tout le temps. Si à la base, les parents Rowan enchainaient les boulots, deux à trois en même temps, aujourd'hui c'est un tour du monde qui les fascine. Ils se financent par des boulots effectués dans les divers pays qu'ils visitent, laissant depuis plusieurs années la fratrie Rowan seule et livrée à elle-même. C'était bien pour cette raison qu'il a redoublé sa première année de lycée, bien trop préoccupé par son frère et sa sœur que par les cours. Puis aussi, c'est un sportif avant d'être une tête. Il était prédestiné à devenir un grand joueur de baseball. Seulement, ses rêves se sont effondrés quand il a appris avoir une malformation ligamenteuse au niveau de son épaule, l'obligeant à stopper ce sport sous peine d'avoir de graves séquelles. Cette nouvelle l'a changé considérablement puisqu'il n'avait plus aucune passion, plus aucun avenir. Le sport, c'était tout ce qu'il avait. C'est bien pour cette raison que sa relation avec Vega s'est dégradée au fil du temps, puisqu'il supposait n'avoir plus rien à perdre. Il vivait au jour le jour, avec ses potes et les soirées. Après le lycée, il ne faisait que des petits boulots pour avoir suffisamment d'argent pour sortir et faire la fête. Vega passait en second. Bien qu'il l'aimait plus que tout, elle était à fond dans d'autres trucs, avec des ambitions plein la tête. Et cet écart de vie les séparait un peu plus chaque jour, jusqu'à la rupture. Et la rupture a poussé Jax encore plus bas. Décadence, débauche. Il allait de mal en pis, dans cette ville où il n'avait pas le choix que de côtoyer les souvenirs de sa relation. C'est pour cette raison que quelques mois plus tard, il décidait de s'en aller, répondre à une offre de job qui fut acceptée à Miami. Mael et leur sœur embarquaient eux aussi dans la voiture pour le suivre jusqu'à cette nouvelle ville, cette nouvelle vie. Là bas, il avait un peu plus de stabilité, mais c'était pas encore ça. Après trois ans à s'être accommodé à la vie en Floride, ils repartaient tous les trois pour Cambridge, parce que Mael est accepté à la rentrée prochaine à Harvard. Fierté de la famille ouais. Aujourd'hui, Jax a réussi à trouver un boulot au Nirvana mais très vite, il foncera dans des magouilles bien plus dangereuses mais plus chères payées.

*// &. ┋ BOOM. STUPID BUTTERFLY EFFECT *

⋆ — only i can change my life
no one can do it for me *// &. ┋

( jax ) Jaxon, tu l'appelles Jax si t'es proche de lui, sinon tu l'appelles pas ◇ C'est le mec qui est superficiel, qui tient une approche assez particulière à son physique. Sportif, il passe énormément de temps en salle de sport ◇ Pas alcoolique, mais presque. Son endroit préféré - après la salle de sport - c'est le bar. C'est d'ailleurs la première chose qu'il repère quand il arrive quelque part, dans une nouvelle ville ◇ Libre comme l'air, Tinder est son application préférée pour y trouver la conquête du soir. Aucune fioriture, il y est direct. Ça passe ou ça casse ◇ Il enchaine les filles à la pelle et se sent très bien comme ça ◇ Jax éprouve toujours des sentiments pour Vega, mais ne le montre pas, c'est signe de faiblesse ◇ Il est très potes. Les potes avant la baise, voilà tout ◇ Par contre, il est très rancunier. On touche à un truc qu'il tient particulièrement (par exemple, Vega) et là, c'est le meilleur moyen de se faire virer de sa vie ◇ Il est propriétaire d'une belle voiture, une Ford Mustang coupé de 1972 qu'il a retapé de fond en comble ◇ C'est un adepte du skateboard, c'est même lui qui a appris à son petit frère d'en faire ◇ Jax adore les animaux. Il les respecte et les considère d'ailleurs bien plus que les humains.

*// &. ┋ OHANA MEANS FAMILY *

⋆ — family is not an important thing,
it's everything *// &. ┋

( siblings ) Mila, la plus vieille après Jax. Autant dire, les deux sont chien et chat mais se kiffent de fou. D'ailleurs, ils sont souvent eux deux contre les jumeaux, puisqu'il fallait bien faire une alliance contre ces monstres. Mais hey, rien ne les empêche de se chamailler pour autant. ◇ Mael c'est son petit frère, le dernier de la famille. Ils sont fusionnels, se kiffent à la vie à la mort. Ouais, c'était l'idée. Mais depuis que Jax a appris qu'il s'était tapé Vega il y a quatre ans, il a tout de suite abandonné l'idée de l'avoir de nouveau dans sa vie. ◇ Joy, la dernière fille, supposément la plus girly. Pas du tout. Jax s'étonne un peu plus chaque jour de la voir si forte et si indépendante. Des fois, il regrette ême de bien l'avoir éduqué parce qu'il a l'impression de plus être indispensable pour elle. Ouais... les petits grandissent et le grand frère subit.

*// &. ┋ EXIST ON YOUR OWN TERMS. *

⋆ — good friends don't let you do
stupid things... alone *// &. ┋

( best friends ) Levi, une amitié qui date de la Nouvelle-Orléans. Une rencontre à un circuit automobile, un courant qui passe bien. Elle vient le revoir à plusieurs reprises, retapent même la voiture qu'il a réussi à se dégoter, faisant d'eux, deux fanas d'automobile. Mais au delà de ça, ils se sont créés une forte amitié qui dépasse le temps et l'espace. Jax est ravi de la savoir dans le coin, maintenant que tout s'effondre autour de lui.
( close friends ) Saphir
( friends ) FlorianMaverick
( others ) to be determined

*// &. ┋ SOULMATES AREN'T ALWAYS LOVERS *

⋆ — don't settle in a relationship that
won't let you be yourself *// &. ┋

( present ) J'ai pas ton temps pour l'amour. Go fuck yourself.
( strong crush ) SoledadDavi
( past ) Vega
( sexlist ) AsiaDina
( flirt ) WillaAgathe

*// &. ┋ I'VE GOT SOMETHING NEW TO SAY *

⋆ — if you don't hate me yet, don't
worry... your time will come *// &. ┋

( weird ) maddox
( hate ) zeno


À ajouter :
- Tessy (amitié, à voir au feeling)


(#) Dim 12 Nov - 11:55
BIENVENUUUUUUE






I wonder what you’re doing right now
I wonder if you’re thinking about me



BONNE ANNÉE 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t77833-alan-landrum-destiny-is-bullshit http://www.i-love-harvard.com/t77912-alan-landrum-456-598-2411?highlight=alan http://www.i-love-harvard.com/t85705-http-formspring-me-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t77917-http-instagram-com-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t77915-snap-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t83729-alan-landrum
avatar
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
Alan Landrum
JE ME DORE LA PILULE SUR LA PLAGE
J'ai : 23 ans et je vis à : en colocation avec Scarlett Strudwick à la Mather House . J'ai posé mes affaires ici le : 17/07/2017 et depuis, j'ai posté : 5168 messages et bu : 46 culs sec. Actuellement, je suis : en vacances avec une charmante compagnie et côté coeur, je suis : un p'tit chanceux en couple avec la jolie Rain. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : Que je suis un amour. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Dane DeHaan ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kevin, Keke, Kev... , et un grand merci à : Ilyria ✽ DC/TC : : Aucun.

“Be the change that you wish to see in the world.”
ALAN LANDRUM

(past) Né un 4 février 1995 (23 ans) à New York, plus précisément dans le quartier de Wall Street ♦️ Fils d'un riche homme d'affaire et investisseurs qui ne se souciait absolument pas de lui ♦️ Les rares fois où Alan a fait remarquer ce manque d'attention à son père, il s'est mangé des coups dans la gueule ♦️ C'est Angelica, sa mère, qui s'est occupé de lui, l'a éduqué, donnant à elle seule l'amour qu'Alan aurait dû recevoir de ses deux parents ♦️ A ses 15 ans, Alan voit sa mère s'effondrer et s'évanouir sous ses yeux. Une des plus grosse frayeur pour le jeune homme à ce jour et si sa mère dû se faire hospitaliser dans un hôpital réputé de Los Angeles, cet événement leur a permit à tous les deux de fuir un mari et père violent. Ils ne l'ont plus revu depuis ce jour et ne profitent plus de sa fortune ♦️ Alan a passé trois ans aux côtés de sa mère hospitalisée et ne l'a quitté qu'à ses 18 ans, à contre coeur, pour intégrer Harvard et commençait son cursus de médecine tout en lui promettant de trouver, un jour, un remède à son mal ♦️ Il a connu son premier amour, Absolem, durant l'été 2017, mais quelques mois plus tard, elle l'a quitté en lui avouant une tromperie et en s'enfuyant sans un mot de Boston ♦️ Il a par la suite plongé dans une sale période, buvant à excés et se refermant sur lui-même. Ses amis les plus proches sont néanmoins parvenus à faire en sorte qu'il relève la tête.

(present) Pensionnaire de la Mather House depuis le début de l'année scolaire 2017/2018 ♦️ Président de la Mather House depuis cette même année ♦️ Etudiant/interne en 4ème année de médecine ♦️ Il est obligé de boire un ou deux verres par jour pour lutter contre le manque d'alcool sous peine d'être soumis à des tremblements gênants et il refuse de se rendre aux réunions d'alcooliques anonymes qu'il juge inutile ♦️ Actuellement dans une relation très joueuse avec Rain S. Wilkins.

Naïf dans certaines situations ♣️ Curieux, parfois de façon excessive ♣️ Fidèle ♣️ Maladroit ♣️ Attachant ♣️ Gentil ♣️ Drôle ♣️ Aide son prochain ♣️ Gros gourmand ♣️ Ses amis peuvent compter sur lui ♣️ Jauge assez bien les gens ♣️ Réagit de façon inconsciente et stupide lorsqu'on s'attaque à ses amis ou sa mère ♣️ Hétérosexuel mais sa curiosité maladive pourrait un jour l'amener à envisager l'homosexualité ♣️ Piètre danseur ♣️ A peur de l'orage depuis tout petit. C'est lors d'une nuit orageuse qu'il a entendus pour la première fois les cris de sa mère se faisant frapper par son père alors qu'il n'était qu'un gamin. Depuis, chaque orage remonte en lui ses souvenirs désagréables et le tétanise ♣️ S'est fait maltraiter par les autres enfants jusqu'à ses 10 ans et sa rencontre avec Piper qui lui apprendra à s'affirmer ♣️ Sa mère et lui avait l'habitude de s'allonger dans l'herbe du jardin pour regarder les étoiles tandis qu'elle lui contait les histoires se rapportant à chacune d'elles et qu'il s'endormait



(#) Dim 12 Nov - 12:01
Bienvenue à toi ;)




Weird  love is better than no love at all- Railan





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Dim 12 Nov - 12:52
Invité
Merciiiiii je voulais prendre Dacre Montgomery mais il a déjà été pris

Pour ceux qui se souviennent de moi, j'étais Naomi Braxton-Scott aka Rihanna pendant un moment, si vous voulez un lien en hommage de la belle époque, mes MP sont ouverts
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Dim 12 Nov - 13:36
Invité
Bienvenue sur ILH! :loukas:
J'adore le prénom de ta belle brune! **
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Archives-
Sauter vers: