::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

i need you like the wave needs an ocean (kalsey)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 12 Oct - 14:24
Invité
Pendant plus d'une heure, je m'étais dépensée à la salle de sport de l'université, j'en avais grandement besoin. Même après la semaine éprouvante que j'avais passé, je consacrais mon samedi matin à une bonne séance. Par ailleurs, j'avais pu mettre de l'ordre dans mon esprit sur tous les aléas de ma vie. Mes cours me donnaient du fil à retordre, j'avais revu Côme et surtout Kale. Depuis mon entrevue avec ce dernier il y a quelques semaines, nous ne nous étions pas revus, bien que ce ne soit pas l'envie qui m'en manque. J'étais terrorisée à l'idée de le revoir, notre passé était revenu au galop et j'avais peur. J'ai l'impression d'avoir peur en permanence quand il s'agit de lui. C'est donc ce matin que j'ai décidé de passer le voir. Chez lui. Mauvaise idée ? Certainement, mais il faut que j'arrête de me défiler tout le temps, il ne mérite pas cela. Après avoir pris une douche et m'être changée, je passais par une boulangerie dans les rues de Boston, en profitant pour contempler ce paysage nouveau pour moi. Quelques minutes de marche plus tard, je me retrouvais sur le pallier du jeune homme, tremblante, mes cupcakes à la main. Prenant une grande bouffée d'air, j'osais enfin toquer à sa porte, et j'espérais ne déranger personne surtout. Un rapide coup d’œil à ma montre m'indiquait qu'il était presque midi, tranquille.

@M. Kale Manning
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 12 Oct - 16:08
Invité
Le repos, c'est ce que je préfère et je profite pleinement de ma seule journée de repos de la semaine. Elle a été intensive entre les cours, les activités extra-sportives, les sorties entre amis. Non, aujourd'hui, je compte rester à l'appartement et ne rien faire de la journée. J'ai pris mes cachets contre mon hyperactivité afin de ne pas être déranger par cet étrange handicap. Assis sur mon canapé, je regardes la télé, zappant à l'aide de la télécommande les différentes chaînes que me propose la télévision. Rien de bien, je finis par soupirer. Quelqu'un sonne à la porte, je prends mon temps pour m'y rendre. J'ouvre, je vois Kelsey, tenant un petit sac de cupcakes à la main. Un sourire s'affiche sur mon visage, l'invitant à rentrer dans mon appartement. Hey, je m'attendais pas à te voir... Je souris, je suis réellement heureux de la voir ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Ven 13 Oct - 9:04
Invité
Alors que j'étais arrivée devant l'appartement de Kale, je me demandais ce que je foutais ici, bien qu'il soit un peu tard à présent. Je l'avais planté comme un con la fois où nous nous étions revus, et surtout où il m'avait embrassé. C'est pour cela que j'étais partie à toutes jambes, telle une enfant qui a peur de se confronter à la réalité de la vie. Bref, j'avais pris mon courage à deux mains pour m'excuser -encore- en quelque sorte. Comme si notre relation n'était pas assez compliquée, je m'amusais à en rajouter une couche, well done Kelsey. Après avoir toqué à la porte, les secondes me parurent extrêmement longues, j'avais même peur qu'il ne soit pas là. La porte s'ouvra enfin, et un sourire timide s'affichait sur mon visage. Il est tellement beau. Alors qu'il m'invite à rentrer, je pose sans grande conviction un pied après l'autre dans son appartement, j'espère que je ne dérange que lui. Ça va ? J'ai acheté des gâteaux, j'espère que t'as pas mangé. dis-je en lui tendant le sachet. En plus, je commence à avoir super faim moi, le sport ça creuse. T'es tout seul ? demandais-je alors que j'enlevais ma veste pour me mettre le plus à l'aise possible. Il est vrai que j'aurais pu rencontrer ses colocataires, on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Ven 13 Oct - 12:01
Invité
Elle est partie si précipitamment la dernière fois, mais je sais que c'est de ma faute. Je n'aurai pas du l'embrasser comme je l'ai fait, c'est si soudain, je l'ai prise au dépourvu alors je peux effectivement comprendre. Je ne sais pas, j'ai un peu peur de ce que nous pouvons devenir. Amis ? Un couple à nouveau ? Puis, tant de choses se sont passées depuis notre dernière rencontre. Comme Lily qui m'a repoussé pour ce Lenny. C'est tellement compliqué, je ne comprends plus, je ne sais plus où j'en suis. Oui, et toi tu vas bien ? Cool, je commençai à avoir un peu faim ! Je lui souris, j'aime ce genre de gâteaux et surtout ce genre d'attention. Alors qu'elle rentre et enlève sa veste que je prends, elle me demande si je suis seul. Oui, ils sont sortis y'a quelques minutes, déjà. Je pose sa veste au porte-manteau, sortant alors une bouteille de jus d'orange et de jus de pommes. Qu'est-ce-que tu me racontes de beau depuis la dernière fois ? Bien sur, j'ai eu peur qu'elle ne veuille plus m'adresse la parole, qu'elle s'enfuit comme auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Lun 16 Oct - 10:23
Invité
Voici une des rares fois dans ma vie où j'essaie de me confronter à la réalité. J'ai laissé inachevée la relation que je partageais avec Kale et ça n'a rien donné de bon. Je lui ai brisé le cœur, j'ai écorché le mien, mais le lien qui nous unit est toujours aussi fort. Je ne m'attendais pas à cela en le revoyant sur le campus de Cambridge. Il m'a perturbé durant des années et ile me perturbe encore aujourd'hui. Malgré tout, je me retrouve sur le pas de sa porte, comme pour me guérir de ces maux. Tant mieux moi aussi. J'esquisse un petit sourire, lui tendant mon manteau afin d'être plus à l'aise. Les bras croisés, j'attends que Kale revienne de la cuisine avec des jus de fruits. Tout ça me rappelle notre passé et me rend nostalgique, mais ce sont de beaux souvenirs, je crois ne pas avoir de mauvais instants à me remémorer avec ce jeune homme. Légèrement stressée, je passe régulièrement une main dans mes cheveux -comme si ça allait évacuer mon anxiété. Je suis contente d'être seule avec Kale ce matin, je ne sais pas si j'aurais été prête à rencontrer ses colocataires. Pas maintenant. Oh tu sais, c'est la routine. Je commence à sortir un peu pour découvrir la ville, et puis je bosse pas mal à l'hôpital. J'adore mon job d'interne, même si c'est extrêmement fatiguant. J'enchaîne des journées interminables mais mon métier est une véritable passion. Et toi ça bosse dur ? Au fil des minutes, je me sentais un peu mieux, espérons que ça dure ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 17 Oct - 11:53
Invité
Il faut dire la vérité, je ne suis plus vraiment dans mon assiette en ce moment mais j'essaye de me montrer réellement bien face à Kelsey. Surtout, je n'ai pas envie de lui raconter mes problèmes de cœur, pas à elle non. Lui dire que je me suis attaché à une autre fille ? Jamais, je ne peux pas faire ça. Déjà, je ne sais pas comment elle peut réagir face à cela, puis je n'ai pas envie de la perdre encore une fois. C'est une belle ville, tu as vu ? Je continue de sourire, buvant dans le verre de jus. Je suis content que tu fasses quelque chose qui te plaise réellement, c'est le principal. C'est sûr que faire un métier qui ne nous passionne pas, les journées sont réellement plus longues. Ouais, les cours.. Puis, tu sais je bosse aussi au Luna Caffe pour me faire des sous... Je n'ai pas honte de dire que je travaille comme serveur et barista, loin de là. Putain, j'arrive toujours pas à croire que tu es là maintenant. Tu m'as manqué, Kel'... Je baisse mon regard, n'assumant pas de la regarder droit dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 9 Nov - 15:07
Invité
Je n'avais pas encore visité Boston en son intégralité mais je trouvais cette ville particulièrement jolie. Même avec ses centaines de bâtiments, beaucoup de parcs étaient à disposition, ce que je trouve idéal. J'ai été habituée à des grandes villes dès mon plus jeune âge, certes, mais un petit endroit de verdure ne fait jamais de mal. Retrouver Kale ici, dans son appartement, me met légèrement mal à l'aise mais je reste souriante. Ses gestes et ses paroles de la dernière fois m'ont bouleversé et j'aimerais vraiment y voir plus clair, c'est en partie pour cela que je suis venue aujourd'hui. Oui j'aime beaucoup. Je m'installe sur le canapé, attendant que Kale fasse de même, un verre de jus de fruits entre les mains. Je lui adresse un petit sourire, heureuse qu'il soit content pour moi. Nous nous sommes toujours soutenus dans le passé, quels qu'étaient nos projets, aussi variés soient-ils. Notre différence a certainement été une de nos plus grandes forces. Je crois que j'y suis jamais allée. Comment ça se passe ? Tu dois te faire draguer à mort là-bas non ? demandais-je sur le ton de la rigolade, bien qu'une petite pointe de jalousie mal placée faisait son apparition. Et là, mon coeur rate un battement -encore- comme la dernière fois. Entendre ces mots là sortir de sa bouche me font un bien fou mais me rende coupable. Je me sens si mal de ce que je lui ai fait subir. Mon regard se rive vers le sol, tout comme le sien, mais je fais le premier pas. Pour une fois. J'essaie de récupérer une connexion visuelle avec lui tandis que ma main se pose sur le bas de sa cuisse. Maintenant que je sais que tu es ici, à Boston, j'ai encore plus envie de rester. Ça me réconforte vraiment de t'avoir. Qu'aurais-je fait seule face à celle nouvelle vie finalement ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 9 Nov - 20:48
Invité
Si elle apprécie Boston et Cambridge, c'est le principal. En arrivant ici, je ne connaissais personne, mais la population bostonienne est très chaleureuse. Alors, je n'ai pas eu de mal à m'habituer au rythme quotidien de leur vies ici. C'est vrai que j'ai parfois du mal à m'y faire à certaines choses, mais je continue à m'y faire. Je lui parle alors du fait que je travaille aussi comme serveur au Luna Caffe, elle me lance qu'elle n'y est jamais allée et que je dois me faire draguer. C'est un petit café sympas, tu devrais y aller ! Bah... On m'a passé une ou deux fois des numéros, mais je préfère ne pas mélanger ma vie pro et perso, tu vois ? C'est le conseil que m'a lancé mes parents, je préfère écouter leurs expériences. Puis, en fuyant son regard, je lui avoue qu'elle m'a manqué, que je suis ravi de la retrouver. Et là, sa main se pose sur le bas de ma cuisse, mon regard se pose sur elle alors qu'elle m'avoue des choses qui me donnent des papillons dans le ventre. Whouah, je ne m'attendais pas à ça alors je reste bouche bée, posant ma main sur la sienne. Kelsey.. C'est tout ce que j'arrive à dire alors que mon regard se perd dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Ven 10 Nov - 11:53
Invité
Quand nous commençons à parler du travail extrascolaire de Kale, je suis légèrement jalouse, comme s'il m'appartenait toujours même après toutes ces années. Loin de lui, je ne me rendais pas compte de mon attachement, j'avais réussi à lâcher prise et à vivre ma vie sans lui. A présent, je ne pouvais plus faire semblant et faire comme s'il n'existait pas, c'était complètement inenvisageable. Je n'aurais pas pu me douter que mon entichement pour Kale n'était jamais parti en fait. Je restais tout de même souriante, alors qu'il me disait ne pas mélanger sa vie professionnelle et sa vie personnelle. En soit, il n'a pas tort. J'irai après les cours, si tu sers évidemment. Je lui adresse un petit clin d’œil, ne voyant pas vraiment l'intérêt de m'y rendre s'il ne travaille pas. J'acquiesce donc à ses paroles, totalement d'accord avec ça. Je n'ai jamais fréquenté quelqu'un de ma classe ou à l'hôpital dans lequel je bossais... c'est vraiment le mauvais plan pour plomber l'ambiance s'il y a un problème. Une atmosphère plus sérieuse s'installe alors, nous laissant s'immerger dans nos sentiments respectifs. De simples gestes nous font flancher, l'un comme l'autre, comme avant. Des frissons remontent dans mon échine au contact de sa main, contact pourtant si anodin. Mon cœur se réchauffe tout de même, alors que je m'approche un peu pour le prendre dans mes bras, sa tête contre ma clavicule. J'aimerais m'excuser encore, pendant des heures s'il faut, mais il a l'air d'avoir tellement de faciliter à me pardonner. Je n'en reviens toujours pas. Je ne veux plus jamais te faire du mal. Jamais. Je le pense vraiment. Kale n'a jamais mérité d'avoir le cœur brisé, et encore moins par ma faute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Lun 13 Nov - 11:21
Invité
Savoir pardonner, c'est ce que j'ai appris et que je compte bien mettre en pratique. Pourtant, c'est dur, c'est dur de revoir Kelsey après toutes ces années, mais je ne peux pas cacher qu'elle m'a véritablement manqué. Je lui en veux, mais je ne veux pas que nous soyons en froids pendant longtemps. A quoi cela va servir ? Maintenant que nous nous sommes retrouvés, il est temps de profiter de toutes ces années que nous avons perdus et de profiter de l'un et de l'autre. Elle me prend dans ses bras, ma tête se repose sur sa clavicule et je peux encore mieux sentir son parfum qui m'enivre et m'amène loin. Très loin. Je veux plus te perdre, Kelsey. C'est tout ce que j'arrive à dire, alors que je me détache un peu d'elle et décide de l'embrasser. Ouais, parce que ses lèvres me manquent et ses caresses également. Quitte à regretter autant avoir une bonne raison,de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: