à ne pas manquer !





 


Partagez| .
Back in your life ♦ Alison & Cael
Invité
avatar
Invité

Message(#) Lun 9 Oct - 16:21

Sept ans que j’avais pris la décision de quitter Boston, sept ans que j’avais vécu en France, trois magnifiques villes de ce beau pays, pour apprendre mon métier, pour apprendre la médecine. Mais en sept ans, j’en avais loupé des choses, j’avais dû faire des choix, des choix qui impliquaient bien plus que ma simple personne, bien plus que ma simple vie. A commencer par mes parents, fils unique, il avait été dur pour eux de me voir quitter la maison familiale, encore un peu plus pour quitter le pays. Et puis il y avait aussi Alison, celle qui était la raison de mon retour. J’aurais très bien pu continuer ma vie en Europe, maintenant que j’étais devenu un parfait bilingue, à quoi bon m’arrêter en si bon chemin ? Après tout le cliché que l’on donnait aux français avec leurs bérets, je m’y étais fait, celui-ci m’allait plutôt bien. Mais il reste difficile d’oublier son premier amour, son seul amour jusqu’à aujourd’hui, il y a sept ans, j’ai agi égoïstement en prenant ma décision et si je ne regrette pas ce que j’ai fait pour mon avenir, je ne peux que regretter de l’avoir perdue. Retrouver mes marques après notre rupture, alors qu’elle était dans ma vie depuis ma plus tendre enfance, ça avait difficile, un pilier de ma vie était venu s’effondrer et le pire s’était que j’avais moi-même poussé ce pilier pour qu’il en vienne à tomber. Les dégâts, il était temps que je les répare, mon retour dans la ville de Boston, ce n’était pas seulement pour revenir auprès de ma famille, s’était surtout pour la retrouver.

J’avais quitté cette ville que j’habitais depuis peu, pour me retrouver dans les rues de Cambridge, j’avais gardé depuis toutes ses années contact avec son frère. Lui aussi était dans ma vie depuis longtemps et si le dialogue avait été difficile au début entre lui et moi après cette rupture, on avait réussi à renouer le contact, rester ami. Les nouvelles que j’avais d’Alison, c’était grâce à lui, aux petites informations que j’avais, celles dont j’avais besoin pour me dire qu’elle était heureuse. C’était également grâce à lui que je marchais en direction de l’appartement dans lequel elle vivait. Si sa petite sœur l’ignorait, il était au courant depuis quelques temps de mon envie de revenir à mes origines, de mon envie de reconquérir sa petite sœur, rattraper mes erreurs du passé et son adresse, il me l’avait donnée, bien qu’il m’eût fallu, un peu lui forcer la main. A chaque pas qui me rapproche de cette porte d’entrée, que j’ai devant les yeux, mon cœur s’accélère, me faisant bien ressentir cette part de stress que je pouvais avoir, mon corps savait plutôt bien communiquer avec moi, puisque je jouais nerveusement, comme un automatisme, avec mes mains, pliant et dépliant mes doigts. Voici le dernier pas, voici le moment que j’attendais et pourtant, cette hésitation de faire demi-tour était présente, de la peur d’envisager que ce retour dans la vie d’Alison n’était pas une bonne idée. Idée que je devais pourtant réaliser, pas après avoir parcouru autant de kilomètre, laissé derrière moi cette vie française qui m’attendait, j’étais revenu pour reconquérir le cœur de cette fille et pour y arriver, j’allais devoir croiser son regard à nouveau, bousculer sa vie autour de ce retour surprise, sauf si son frère avait lâché le morceau, sans me le dire. Une grande et longue inspiration, pour bloquer l’air dans mes poumons une courte seconde, avant de l’expirer le plus lentement possible, faisant baisser un minimum mon rythme cardiaque, permettant à cette partie de stress, de me quitter aussi faiblement que possible. Suffisamment pour que je puisse apporter ma main à la sonnette de l’appartement, que de derrière la porte, je puisse entendre celle-ci retentir et annoncer ma présence, enfin la présence d’une personne. Je ne pouvais désormais plus faire demi-tour, ni même marche arrière et étrangement, maintenant que j’avais fait ce simple geste, je ne voulais pas revenir en arrière, il en était hors de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SUSPECTE(E) DANS UNE AFFAIRE DE DROGUE/ENLEVEMENT
MIS A PIED PAR L’UNIVERSITÉ
avatar
J'ai : 25 ans et je vis à : avec Feryel et Charlie en dehors du campus . J'ai posé mes affaires ici le : 08/11/2016 et depuis, j'ai posté : 973 messages et gagné : 820 dollars. Actuellement, je suis : Je suis en 8 ieme année de communication et côté coeur, je suis : célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis cool enfin je crois . Oh et puis, on dit que je ressemble à : melissa benoist ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : celia ou lelie , et un grand merci à : regardez bien ✽ DC/TC : : non


MY PORTRAIT

All about me


Infos a un frère plus âgé avec qui elle est très proche + sa mère est décédée à ses 13 ans + en veut à son père qui à vite refait sa vie après le décès de sa mère + n'a plus de contact avec son père, elle se contente seulement de lui envoyer une carte pour les grandes fêtes+ elle étudie l'informatique (communication) + elle aime faire du sport + elle est serveuse à côté de ses études + n'a peur de rien sauf des serpents et araignées + joue du piano + elle fait souvent la fête
Son caractère l + rigolote + + joueuse + sensible + courageuse + jalouse + battante + rancunière + lunatique + gourmande + fêtarde + enjouée +dévergondé


NOTHING'S LIKE FAMILY

Family is everything


Jamie est mon grand-frère adoré, toujours en train de veiller sur moi, de me protéger. Je donnerai tout pour lui et c'est réciproque Rhia est sa cousine adoré, elles s'entendent comme si elles étaient des soeurs, elles font les 400 coups ensemble, se confient quand elles en ont besoin, bref elles s'adorent.


HEART FULL OF LOVE

You make me feel


Past l Cael est moi sommes sortis ensemble quand nous étions plus jeunes. Il a été mon premier amour et moi le sien. Pluton et moi somme sortis ensemble un bon moment mais, vu qu'il ne faisait pas trop d'effort pour notre couple, nous nous sommes séparés. Je suis sortie avec Brent quelques semaines mais je l'ai quitté en voyant qu'il fricotait avec son ex pendant le bal de fin d'année 2017
Present l ...


FRIENDS MUST BE TRUSTED

Hakuna Matata


Besties l J'ai rencontré Melchior à Harvard, il était mon meilleur ami mais aujourd'hui, il ne vit plus ici. . Elyes et moi nous nous connaissons depuis nos débuts à Havard, il est mon meilleur ami, celui qui sait tout de moi.
Friends l J'ai rencontré Sloan au bar où je travaillais, il m'a parlé de sa dernière relation amoureuse, la rupture ayant été difficile. Sofia et Margot, sont deux soeurs que j'apprécie beaucoup Bambi est moi faisons partie d'un groupe de défense pour les animaux, je l'ai connu grâce à mon frère, elle est une amie proche de moi à laquelle je me confie très souvent.
Fuck you l nobody



CABOTDUNSTERELIOTLOWELLMATHERQUINCYWINTHROPSTUDENTSBOSTONCAMBRIDGE

| Harvard and others

Elyes
Côme
Camille
Jamie







Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: humanitaire
ANNÉE D'ÉTUDES: huitième année
CURSUS SUIVI: informatique (communication)

Message(#) Lun 9 Oct - 17:38
back in your life - calison.







Praesent ullamcorper, quam vitae porttitor pulvinar, dolor dolor efficitur lacus, a auctor eros ligula non felis. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
Cela faisait déjà un mois que j'avais repris les cours, mes vacances s'étaient très bien passées, j'avais participé au summer camp et je m'y étais vraiment bien amusée, même si les épreuves n'étaient pas simple, surtout celle où l'on devait manger des insectes. J'avais l'impression d'être dans Koh Lanta. C'était amusant mais surtout dégoûtant, j'espère qu'il n'y aura pas ce genre d'épreuve l'année prochaine..même si j'en doute fortement.

Allongée sur le canapé, avec une petite couverture sur moi, je regardais paisiblement un des walt disney, 1001 pattes exactement. J'avais enfin retrouvé le DVD du dessin animé, pour parfaire ma petite collection. Je devais avoir tout les vieux disney dans ma chambre. Aujourd'hui, j'avais choisi celui ci pour me souvenir de mon enfance. C'es à la moitié du film; que j'avais entendu la sonnette de l'appartement. Je n'attendais personne, donc si ça se trouve, c'était soit Charlie ou Feryel qui rentrait, surement par ce que l'une d'entre elle avait perdu ou oublié ses clefs. Je me relevai et répondit d'un air amusé. Alors qui à oublié ses clefs ?! demandais-je amusée à l'une des filles tout en ouvrant la porte. Cependant, ce n'était ni Charlie, ni Feryel qui était à la porte, c'était un homme, une personne que je connaissais depuis très longtemps, Cael. Par chance je n'avais rien entre les mains, car sinon j'aurais tout fait tomber suite au choc si je puis dire que j'étais en train d'avoir. Cael, le Cael de mon enfance, celui qui avait grandit avec moi, celui qui était mon ami quand j'étais gamine et bien plus, quelques années plus tard. J'étais juste abasourdie par ce que je voyais devant moi. Jamais je ne pensais le revoir, en tout cas pas ici à Boston. Je n savais limite pas quoi dire. La première question qui me venait en tête, c'était qu'est ce que tu fais là ? Je me demandais comment il avait eu mon adresse.  Cael ?Je dois halluciner.  finissais-je par dire en fermant les yeux pour me sortir cette idée de la tête, mais en les ouvrant, il était toujours là.   Tu dois être vraiment là, apparemment ! euh...depuis quand tu es à boston ? Je pensais que tu étais dans un autre pays pour tes études ?  Je sortais toutes ces questions d'un coup, à cause de cet effet de surprise.


Zelda pour ILH





ali



D'abord il y a le désir, puis la passion, ensuite le soupçon, la jalousie, la colère, la trahison, quand l'amour va au plus offrant la confiance est impossible, et sans la confiance il n'y a pas d'amour. La jalousie, oui, la jalousie... te rendra démon... ✻
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Lun 9 Oct - 18:11

Il était temps de se retrouver, de pouvoir à nouveau déposer mon regard sur cette femme dont j’étais tombé amoureux, cette femme avec qui j’en avais passé bien de heures, que ce soit lorsque l’on était de simples amis, durant notre enfance ou lorsque l’on s’était bien plus rapproché durant notre adolescence. Ma main quittant la sonnette sur laquelle je venais d’appuyer, je l’apportais contre ma jambe, laissant mon bras descendre le long de mon corps, en même temps que mon cœur reprenait ses battements à folle allure. Je ne serais pas resté serein bien longtemps. Cela ne faisait que quelques secondes que j’avais annoncé ma présence, mais pourtant je ne pouvais m’empêcher, d’utiliser ce temps qui me semblait une éternité, pour envisager tous les scénarios possibles. Le plus probable, qu’elle ne soit pas présente chez elle, que je me retrouve devant une porte qui allait rester close ou encore qui allait me montrer l’une de ses colocataires. Les plus logiques, c’était une réaction négative de la part d’Alison sur mon retour, sur ma présence devant chez elle, alors que cela faisait sept ans que je ne lui avais pas donné signe de vie, pas la moindre nouvelle, sept ans que j’avais quitté Boston pour rejoindre la France. Et puis mes pensées étaient coupées, j’entendais derrière la porte cette voix que je connaissais, qui faisait déjà naitre un sourire sur mon visage, heureux de pouvoir à nouveau entendre le son de sa voix, mais aussi amusé, de savoir qui était derrière la porte, pendant qu’elle l’ignorait totalement. « Bonjour. » J’avais eu envie de répondre à cette question posait à l’aveugle, mais maintenant que j’avais pu déposer mon regard dans le sien, ce n’était que ce simple mot qui était sorti. Ce sourire qui avait réussi à prendre place sur mon visage était venu s’effacer peu à peu, jusqu’à disparaitre, la surprise était de taille du côté d’Alison et il suffisait de la regarder pour le comprendre. Elle ne s’attendait pas à ma présence devant sa porte et qu’est-ce que je pouvais la comprendre, pour elle, aujourd’hui et depuis sept ans, je n’étais plus aux Etats-Unis, j’étais quelques parts en Europe ou ailleurs dans le monde.  « Je suis vraiment là Ali’, ce n’est pas une hallucination. » Ces questions, je les avais entendus, mais je voulais lui apporter confirmation, sur ce qui était une évidence, j’étais bien en face d’elle en cet instant précis, ce n’était pas une hallucination que son cerveau lui offrait. « J’y étais, j’étais en France pour mes études, mais maintenant que je les ai terminés, je n’avais aucune raison d’y rester. Tout me poussait à revenir à Boston et c’est ce que j’ai fait. » Je n’étais désormais plus l’un de ses étudiants, j’étais un homme dans le monde réel, celui du travail, celui que j’avais doucement appris à connaitre au fur et à mesure de ses années passées du côté de Paris, Nice et Grenoble. Mais le sujet du moment, ce n’était pas celui-ci, voilà pour d’un revers de main, j’éloignais ses pensées de mon esprit, pour me concentrer sur la discussion avec j’avais avec Alison. « Tu es toujours aussi magnifique. » Une pensée que je n’avais pas pu garder pour moi, qui était venu franchir mes lèvres, en même temps que mes paroles venaient laisser la trace de leurs passages, grâce à un sourire qui se présentait sur mon visage. Sept ans que l’on ne s’était pas vu, oui elle avait changé, tout comme c’était le cas pour moi, on avait grandi tous les deux, mais elle était toujours aussi belle, toujours aussi ravissante à mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SUSPECTE(E) DANS UNE AFFAIRE DE DROGUE/ENLEVEMENT
MIS A PIED PAR L’UNIVERSITÉ
avatar
J'ai : 25 ans et je vis à : avec Feryel et Charlie en dehors du campus . J'ai posé mes affaires ici le : 08/11/2016 et depuis, j'ai posté : 973 messages et gagné : 820 dollars. Actuellement, je suis : Je suis en 8 ieme année de communication et côté coeur, je suis : célibataire Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis cool enfin je crois . Oh et puis, on dit que je ressemble à : melissa benoist ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : celia ou lelie , et un grand merci à : regardez bien ✽ DC/TC : : non


MY PORTRAIT

All about me


Infos a un frère plus âgé avec qui elle est très proche + sa mère est décédée à ses 13 ans + en veut à son père qui à vite refait sa vie après le décès de sa mère + n'a plus de contact avec son père, elle se contente seulement de lui envoyer une carte pour les grandes fêtes+ elle étudie l'informatique (communication) + elle aime faire du sport + elle est serveuse à côté de ses études + n'a peur de rien sauf des serpents et araignées + joue du piano + elle fait souvent la fête
Son caractère l + rigolote + + joueuse + sensible + courageuse + jalouse + battante + rancunière + lunatique + gourmande + fêtarde + enjouée +dévergondé


NOTHING'S LIKE FAMILY

Family is everything


Jamie est mon grand-frère adoré, toujours en train de veiller sur moi, de me protéger. Je donnerai tout pour lui et c'est réciproque Rhia est sa cousine adoré, elles s'entendent comme si elles étaient des soeurs, elles font les 400 coups ensemble, se confient quand elles en ont besoin, bref elles s'adorent.


HEART FULL OF LOVE

You make me feel


Past l Cael est moi sommes sortis ensemble quand nous étions plus jeunes. Il a été mon premier amour et moi le sien. Pluton et moi somme sortis ensemble un bon moment mais, vu qu'il ne faisait pas trop d'effort pour notre couple, nous nous sommes séparés. Je suis sortie avec Brent quelques semaines mais je l'ai quitté en voyant qu'il fricotait avec son ex pendant le bal de fin d'année 2017
Present l ...


FRIENDS MUST BE TRUSTED

Hakuna Matata


Besties l J'ai rencontré Melchior à Harvard, il était mon meilleur ami mais aujourd'hui, il ne vit plus ici. . Elyes et moi nous nous connaissons depuis nos débuts à Havard, il est mon meilleur ami, celui qui sait tout de moi.
Friends l J'ai rencontré Sloan au bar où je travaillais, il m'a parlé de sa dernière relation amoureuse, la rupture ayant été difficile. Sofia et Margot, sont deux soeurs que j'apprécie beaucoup Bambi est moi faisons partie d'un groupe de défense pour les animaux, je l'ai connu grâce à mon frère, elle est une amie proche de moi à laquelle je me confie très souvent.
Fuck you l nobody



CABOTDUNSTERELIOTLOWELLMATHERQUINCYWINTHROPSTUDENTSBOSTONCAMBRIDGE

| Harvard and others

Elyes
Côme
Camille
Jamie







Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: humanitaire
ANNÉE D'ÉTUDES: huitième année
CURSUS SUIVI: informatique (communication)

Message(#) Jeu 12 Oct - 18:11
back in your life - calison.







J'avais vraiment eu l'impression que j'hallucinais, je n'arrivais pas à croire qu'il était bel et bien là, mais sa réponse confirma finalement ma pensée. Non je ne rêvais pas, Cael était là, juste devant moi. Je n'avais pas vu ce visage depuis de nombreuses années, sept ans environ ou peut-être plus, je ne m'en souviens même plus. J'étais intriguée, je le pensais dans un autre pays. Avant que je ne puisse reprendre ma respiration normal, Cael m'expliqua que tout le ramenait ici à Boston. Pourtant il avait tout aussi en France, je veux dire généralement quand on y va, on ne revient pas ici...du moins je connaissais des personnes qui s'y étaient rendu pour travailler, et résultat je ne les avais jamais revu ici depuis. Il avait donc finit ses études, il était donc devenu ce qu'il à toujours voulu être, un médecin. Euh ben..f..félicitation ! il méritait largement des félicitations, je savais à quel point les études en médecine étaient compliquées. Il avait réussis, il pouvait être fier de lui et de son parcours. Son compliment me fit sourire bien évidemment, même si je ne m'y attendais pas...je ne me trouvais pas franchement magnifique, certe je fais attention à mon apparence mais de là à être magnifique...je ne savais que dire, c'était même énervant, il faut dire que j'étais toujours sur le cul. magnifique je ne sais pas, mais merci pour le compliment. Ca fais plaisirajoutais-je en souriant. euh, entre, on ne va pas rester dehors des heures ajoutais-je un léger sourire sur les lèvres. Je me mis sur le côté et Cael entra. Mais en fait, comment t'a eu mon adresse ?demandais-je. C'est vrai que ça m'intriguait un peu, peu de personnes savaient que je vivais ici à part mes potes et ma famille...

On s'installa au salon, heureusement que les filles avaient un peu rangé la pièce, car il y a deux jours, c'était un peu le bordel on va dire. On ne range pas tout le temps donc bon ça finit par traîner...tu as soif ? faim? installe toi Cael restait debout, mais c'était mieux de s'assoir sur l'un des canapés, c'est déjà plus confortable.


Zelda pour ILH





ali



D'abord il y a le désir, puis la passion, ensuite le soupçon, la jalousie, la colère, la trahison, quand l'amour va au plus offrant la confiance est impossible, et sans la confiance il n'y a pas d'amour. La jalousie, oui, la jalousie... te rendra démon... ✻
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» — bring me to life
» Life in UCLA
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» 06. My life would suck without you (part II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-