Partagez| .

cold enough to chill my bones (zanessy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
J'ai : 24 ans et je vis à : Boston entre mon appartement et celui de Noah. . J'ai posé mes affaires ici le : 29/07/2017 et depuis, j'ai posté : 521 messages et gagné : 2 dollars. Actuellement, je suis : étudiante en psychologie (M) et théâtre (m) qui cherche à se frayer un chemin dans le mannequinat et côté coeur, je suis : celle qui ne se prends pas la tête, celle qui croque la vie à pleines dents Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la fille sur laquelle on ne peut fixer d'étiquette. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : hailey hot baldwin ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : glamor , et un grand merci à : wild comet ✽ DC/TC : : pas encore schizophrène

bio : Tessy est née un quatre janvier à balatonfüred, une ville côtière hongroise, agrandissant la famille Magyar d'une petite deuxième + elle est la benjamine d'une famille de deux enfants, ayant un grand frère de trois ans sont aînés + loin d'eux les stéréotypes de la famille parfaite avec des enfants aimants, son grand frère n'a jamais réellement accepté son arrivée dans la famille, allant jusqu'à ce comporter comme si elle n'existait pas + relation fraternel qui l'avait quelque peu marquée, n'étant que deux, elle gardait toujours l'espoir d'avoir un jour le genre de frère protecteur, le frère qui donnerait tout pour rendre sa petite soeur heureuse, tout le contraire de ce que lui montrait Royce, voyant toujours le bon en lui alors que tout le monde le prenait pour un fou, grand frère qu'elle a toujours admiré au final bien qu'elle n'ai jamais eu l'occasion de le lui dire, lui qui était bien trop occupé à se refermer sur lui même + tessy n'a jamais manqué de rien, petite fille gâtée qu'elle était sans pour autant aller dans l'excès, vie qu'ils menaient grâce à l'héritage familiale + elle a toujours été brillante scolairement parlant, ayant toujours ce sentiment de devoir rendre fière ses parents, ce sourire que pouvait leur procurer ces réussites + l'amour est un bien grand mot pour la belle hongroise, elle n'a jamais connu cette sensation de ce sentir importante aux yeux d'une personne en particulier, de ressentir des papillons dans le ventre à la simple évocation du nom de l'être aimé, elle sait très bien qu'il existe, elle en a d'ailleurs l'exemple vis-à-vis de ses parents mais elle n'est tout simplement pas prête pour ça ou du moins elle n'a jamais cherché à vivre tout cela, préférant pour le moment profiter de cette ivresse que lui procure la jeunesse, favorisant le langage corporel + elle a rejoins harvard depuis plusieurs années dans le but de poursuivre ses études, université prestigieuse qu'elle rêvait d'intégrer depuis toute petite, mais aussi indirectement pour se rapprocher un peu plus de son grand frère + elle ne conçoit pas le fait de laisser quelqu'un s'attacher à elle, avenir dont elle n'avait aucune idée, elle ne peut se permettre de devenir trop importante pour qui que ce soit, de peur de ce que la vie peut bien lui réserver + elle adore les réseaux sociaux, elle ne peut se passer de les consulter plusieurs fois par jour ou bien même de poster son actualité + elle a toujours été passionnée par les voyages, simple reflet de sa soif de découverte, aillant toujours cet envie de découvrir les coutumes et modes de vie du monde qui l'entoure, espérant pouvoir visiter chaque pays du globe.

caractère : la belle blonde a toujours eu un côté responsable, pensant constamment à son avenir alors qu'elle n'était encore qu'une gamine, sachant d'ors et déjà que les réussites ou défaites d'aujourd'hui auront des répercussions le lendemain + tessy, c'est le genre de fille facile à vivre, le genre de fille qui croque la vie à pleine dents, qui vit comme si demain n'existait pas + c'est la douceur incarnée, loin d'elle les crêpages de chignons, bien que lorsqu'on la cherche un peu trop elle peut facilement devenir l'opposé + malgré l'image qu'elle peut refléter, fragilité qui ne lui correspond pas du tout, elle sait ce qu'elle veut et mettra tout en oeuvre pour atteindre son objectif par ses propres moyens, déterminée et indépendante qu'elle est + fêtarde dans l'âme, elle ne peut se passer de participer à au moins une soirée par semaine + la belle blonde a conscience de ses atouts et ne se prive pas d'en jouer, la séduction faisant partie de ses jeux favoris.

anecdotes : a fait partie des ULTRAVIOLETS au SC 2017


tessy's three rules :
Spoiler:
 


S I B L I N G S | ROYCE son grand frère, fraternité qu'il n'a pas toujours accepté et pourtant malgré leur relation le plus souvent chaotique, elle ne peut s'empêcher de l'admirer autant qu'elle le faisait lorsqu'elle était toute petite. Elle sait très bien que son frère est bourré de défauts mais ça ne l'empêche pas de le voir comme l'homme parfait, bien qu'elle ne le lui avouera jamais.
CHILDREN | OSCAR son rayon de soleil, son bébé, son neveu, son tout. Celui dont elle ressent tout le temps le besoin de gâter, de couver, de protéger de ce monde qui l'entoure pour ne lui en faire voir que la beauté. Elle devient une toute autre personne lorsqu'il est à ses côtés.
H E A R T | SOFIA ou le troisième enfant de la famille Magyar, elle n'a aucun lien sanguin avec elle et pourtant elle la considère comme la soeur qu'elle n'a jamais eu, sans compter que la belle rousse est la marraine de son neveu.

P R E S E N T | Le célibat et Tessy font bon ménage, elle préfère rester seule et profiter du mieux qu'elle peut de sa jeunesse plutôt que de s'enchaîner à un homme qui lui brisera certainement le coeur, n'ayant jusqu'alors jamais trouver un homme à la hauteur.
C O M P L I C A T E | NOAH ce gars là elle n'arrive juste pas à se le retirer de la tête, elle ne peut pas se le voir en peinture et pourtant chaque occasion est bonne pour le provoquer, pour essayer de le faire réagir. Attirance qu'elle ne comprends pas, préférant camoufler cette tension par ce jeu particulier qui s'est installé entre eux. Tournure de ce jeu dont elle n'a aucune idée, jeu qui compliquait chaque fois un peu plus cette relation déjà particulière, contrôle qu'elle n'était pas certaine de pouvoir conserver encore longtemps.
L O V E R S & S E X | ELYES lit que vous aviez partagés après une soirée bien arrosé au début du summer camp, attirance qu'elle avait conservé envers lui malgré les souvenirs flous qu'elle conservait de la soirée. COLIN une seule soirée lui avait fallu pour te mettre ton nom accompagné d'une note sur cette liste, chose qu'elle ne peut se permettre d'accepter, étant bien meilleure que n'importe qu'elle autre.
E X S | ZANE fut un temps où il faisait part entière de son quotidien, rapprochement qu'aucun des deux n'arrivait à contrôler, relation fusionnelle qui les a finalement éloigner, lui qui a changé complètement vis-à-vis d'elle, glacier infranchissable qui s'est bâti entre eux.

B I T C H P L E A S E | LUCKY sa jumelle, sa femme, sa moitié, tout simplement sa meilleure amie, complicité qu'elle n'a qu'avec elle,
elle avec qui elle se sent elle-même.

B E S T
| LUCIUS son GBF, son bébé, ce gars elle serait prête à tout pour lui, pour le protéger, jamais aucun homme n'avait réussi à la comprendre aussi bien que lui. DAVY ou tessy au masculin, son meilleur ami, avec lui le feeling est de suite passé au moment même où vous vous étiez rencontrés grâce à vos parents, relation fusionnelle que vous entretenez depuis ce jour, tactile voire un peu trop pour certain, elle ne s'imagine même plus une journée sans sa présence.
B U D D I E S | NINA u.c SUZY u.c PACOME u.c MAGDALENA u.c

A W K W A R D | OLYMPE u.c
E N E M I E S | GABRIELLA u.c

rps : noah ; royce ; elyes ; zane ; davy ; gabriella

Spoiler:
 



Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?:
ANNÉE D'ÉTUDES: Septième année
CURSUS SUIVI: Psychologie (M) & Théâtre (m)
Message(#) Sujet: cold enough to chill my bones (zanessy) Mer 9 Aoû - 17:20

Pas qui se faisaient entendre alors que tu parcourais les rues de la ville pour rejoindre ton appartement, regrettant à chacun des pas que tu faisais d'avoir mis des chaussures bruyantes. Portable que tu parcourais tout en continuant ton chemin. Réseaux sociaux que tu consultais pour la énième fois de la journée, complètement accro à ces applications, sans réellement savoir pour quelles raisons, distraction que tu trouvais sûrement plus intéressante qu'autre chose. Téléphone que tu rangeais instinctivement dans ton sac aux vues de la petite foule qui se trouvait non loin. Moteurs de voiture que tu entendais vrombir bruyamment. Foule qui n'était apparemment pas là par pur hasard. Pas que tu pressais pour t'éloigner le plus rapidement de ce rassemblement sûrement clandestin, ne prenant même pas la peine de regarder autour de toi, n'ayant qu'une envie rejoindre ton chez toi surtout après la soirée que tu venais de passer. Bruit de moteur que tu entendais chaque secondes un peu mieux, comme si le véhicule se rapprochait de toi. Regard que tu gardais droit devant toi, continuer de te frayer un chemin le plus sereinement possible. Sereine jusqu'à ce que le son se fasse de plus en plus fort, de plus en plus proche, proche au point de sentir le véhicule à ton niveau. Véhicule qui venait de manquer de te toucher, te frôlant sans même prendre la peine de s'arrêter.  « Mais quel taré ! » Mots que tu lâchais sur le ton de la colère mais surtout de la peur, complètement pétrifiée par ce qui avait bien pu se passer.

@" Zane Al-Zahar"




buy me diamonds
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HARVARD'S STUDENT
avatar
HARVARD'S STUDENT
J'ai : 23 ans et je vis à : à boston, entre quatre murs oppressants. . J'ai posé mes affaires ici le : 05/06/2017 et depuis, j'ai posté : 97 messages et gagné : 10 dollars. Actuellement, je suis : célibataire, depuis toujours et côté coeur, je suis : comme un bad boy mystérieux, surtout un gros je-m'en-foutiste de tout. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : joey bae. ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : wild heart chérie (av). , et un grand merci à : neon cathedral. (lucie) ✽ DC/TC : : aucun dédoublement à ce jour.
(zane al-zahar) - né à riyad de parents saoudiens mariés par arrangement, sa mère est partie à new york avec zane quatre ans après sa naissance, lassée de vivre avec des règles imposées, elle décide de rejoindre une nouvelle vie. il a grandit entre new york et boston où sa mère travaille en tant qu’agent immobilière. son père est resté à riyad, il va souvent le voir pour les vacances. etudie en informatique, pour devenir développeur. sur les bancs d’harvard depuis cinq ans. il n’a jamais été le plus doué à l’école, pourtant doté de bonne capacités quand le domaine lui plait. depuis tout petit il s’intéresse aux voitures et les courses. détient sa propre voiture sportive qu’il a depuis des années, son bébé. il fait des courses illégales dans les rues de boston le soir. il n’est pas très bavard, il dit les choses quand il en a l’envie et qu’il le faut. plutôt mystérieux et discret, préfère rester dans son coin à observer que se mêler à la masse. ce n’est pas le genre très dragueur, il déteste les superficielles ou les dramaqueens. plutôt violent, quand il s’énerve, il reste quand même assez calme, la force tranquille, difficile à énerver, sauf sur les sujets sensibles (familles, proches, etc). il n’aime pas la société actuelle et s’invente ses propres règles sans pour autant être extrême et tomber dans la criminalité. il ne fait que sa vie dans son coin.

BAHI, cousin germain, meilleur ami depuis toujours.
WILLOW, ambiguïté, réticence.
TESSY, ex premier amour, mauvais terme.
LISANDRO, frère de willow, ami.

Message(#) Sujet: Re: cold enough to chill my bones (zanessy) Jeu 10 Aoû - 17:02

cold enough to chill my bones
feat zane & tessy
Comme si t’en avais quelque chose à foutre de ce qu’elle peut te raconter, cette conne. Ses jambes gonflées aux varices et ses cheveux cendrés par le temps. Comme si ça pouvait t’intéresser d’apprendre les petits malheurs de sa fille, sa vie aussi médiocre que le goût amer d’un café sans lait. Tu t’en fou, putain. Ses histoires de cœurs, de cul et cette concierge qui joue avec tes nerfs plus d’une fois dans une seule journée, si ce n’est pas heures Confondre ton nom avec celui de ton voisin, oublié de te donner ton courrier pour finalement le jeter sans savoir ce qu’était ce papier qui traînait sur sa vieille table de bois sûrement la depuis la guerre de Sécession. Tu t’ne fous de ce qu’elle peut bien cracher entre ses lèvres gercées. Tu veux te barrer, prendre l’air, sortir caresser de tes semelles le bitume sali par le temps, la pollution. Marcher, t’évader, là où tu sais, là où tu ne devrais pas aller. Illégalité. Rien à péter, toi. Tu sors, victorieux d’avoir esquivé le dragon gardien de sa tour. Mains dans les poches, à ton habitude, les clés de ta voiture qui remuent au fond du tissu contre ta cuisse. Petit cliquetis répétitif, comme pour t’apaiser, relaxer. Tes fesses posées sur ton siège derrière ton volant, les doigts serrés autour de celui ci. Paysage qui défile le long de tes vitres sans une seule trace. Tu roules, sans musique, bercé par le son du moteur, douces vibrations qui s’arrêtent quand tu te gares, quelques places de parking libres à cette heure-ci en face du lieu de délits. Ces courses illégales auquel tu participes, auquel tu passes des soirées à simplement regarder. Qu’est-ce t’en as foutre du reste, t’es tout seul, sans aucun compte à rendre à personne quand tu rentres entre tes quatre murs. Personne qui t’attends sur le sofa en petite culotte pour te gueuler dessus, en retard, comme d’habitude. L’âme seule, le cœur solitaire. C’est ce qui te plaît, t’occupes. Appuyé contre le capot de ta voiture, spectateur de ce bordel monstre. Tu regardes, d’un œil. Attentif, à moitié. C’est elle. Silhouette féminine qui déboule de nulle part, qui se fait difficilement un chemin parmi ses abrutis tous aussi drogués les uns que les autres. Elle attire ton regard, sourcils qui se froncent, comme si pouvais mieux y voir. Ne rien à foutre ici, ses talons que tu arrives presque entendre d’ici. Bruit régulier qui se stop dans un mouvement de foule, dans un gueulement, énervé. Ses lèvres qui bougent pour laisser sortir, cette voix. Pas n’importe laquelle non, elle. Celle qui résonne dans ta tête comme un tambour, que tu arrives encore à entendre dans tes rêves. Qui te fait serrer les poings. Rapidement tu te pousses de ta carrosserie de voiture, avancée vers elle, ELLE.  Ces mecs avec leurs regards malsains, ceux qui la toisent de haut en bas avec des arrières pensés qui se laissent voir au niveau de leur entre-jambes.  La blonde, ta blonde, ton ancienne blonde au milieu de cette marais de chien et de sexes durcis. Crevards. Ce mec-là, métisse, le baraqué, stéréotype américain. Sa voix rauque. Alors mademoiselle s'est perdue.. ? Ses mains qui se rapprochent bien trop près de ses courbes féminines. Celles que tu t’es refusé quelques années avant de toucher. Tu passes devant lui, faisant dos à Tessy.  D’un geste brusque, tu repousses le bras entreprenant du renoi et son regard de mâle rottweiler. Sans rien dire, regard dur. Tes prunelles ébène devenues glaciales menaçantes. Tu ne devrais pas, pas pour elle, en tout cas. L’armoire à glace sans aucune envie de bouger de devant ton nez. Dégage. Tu le sais, ça pourrait mal tourné, pour toi. Seul contre une bande entière, ton cadavre serait probablement jeté dans une carcasse de voiture puis jeté dans l’océan, quelque part. C’est, ELLE. Merde.




SUMMERTIME SADNESS, bad boy is alone
Revenir en haut Aller en bas

cold enough to chill my bones (zanessy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Bones...
» Skin and Bones
» « Bones Shop »
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-