à ne pas manquer !





 


Partagez| .
[Lisa] Se croiser au mauvais moment
Invité
avatar
Invité

Message(#) Dim 6 Aoû - 1:24
L'homme rigole. Il semble en bonne compagnie. La demoiselle est belle, intelligente et le comprend plus que tout. Pouvons nous dire que c'est sa confidente? Probablement! Il lui raconte tout ce qui lui arrive et semble rarement lui cacher quoique ce soit. Sauf peut-être quelques trucs, mais elle a la faucheuse manie de trouver ce qu'il veut temps garder pour lui. La blonde rit et pose une main amicale sur son épaule. Le professeur lui sourit avec un regard remplit de malice. C'est rare de le voir aussi joyeux.

- Jamie et Anthony n'arrêtent pas de me parler de miss d'Autriche! C'est fou! Ils disent à quel point elle est gentille avec eux. Jamais une gardienne n'a sembler les rendre aussi heureux!

*C'est une bonne nouvelle! Cela démontre qu'ils acceptent la situation.*

- Je peux les comprendre. Ils ont besoin de leur mère malgré tout, mais c'est mieux ainsi. Ils auraient jamais été heureux a Liverpool avec elle..., il dit à la chaise vide en face de lui sans remarque la personne qui approchait.

Cela faisait toujours plaisir à Wiliam de croiser Lisa, mais pas lorsqu'il parlait à son "amie imaginaire".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Dim 6 Aoû - 16:45
Lisa soupire en regardant son reflet dans le miroir comme elle doit sortir en ville et ne se trouve comme d'habitude pas du tout à son avantage. La jeune autrichienne attrape pourtant son sac à main rapidement après cet instant et elle sort ainsi en rouspetant contre elle-même, chagrine de se trouver aussi ronde.

Alors qu’elle quitte le lieu de son rendez-vous avec ce dignitaire autrichien à qui son paternel lui a demandé de présenter ses hommages, la demoiselle songe à passer à la Luna café pour prendre un verre. Et quand elle entre elle remarque William dont elle garde les enfants de temps à autre. Il semble parler… mais la chaise qui lui fait face est vide. Elle approche alors.

“- Bonjour monsieur. Comment vont les enfants ?”
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Mar 8 Aoû - 17:49
- Puis il faut l'avouer, leur gardienne est...

Belle, il allait dire, mais comme il entendit sa voix, il sursauta et il se retourna. Elle était là, dans son dos.

- Euh... Spaghetti?, il dit pour d'étendre l'atmosphère. Pardon, j'ai rien entendu du tout! Je parlais à...

Comme il se retourne et il y a personne devant lui, il déglutit.

- Au téléphone...

Elle répète sa question et il lui sourit.

- Ah! Et bien, ils vont extrêmement bien! Ils vous adores d'ailleurs! Il se plaignent de ne pas vous voir assez! Alors, j'allais justement vous appeler pour vous proposer de les garder demain si vous voulez bien?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Lun 14 Aoû - 0:56

Spaghetti ? La jeune femme lève un sourcil sans vraiment comprendre ce que son employeur raconte. Mais soit. Elle ne lui pose aucune question à ce sujet, ayant bien remarqué en arrivant qu'il avait la tête ailleurs. En entendant parler d'un téléphone qu'elle n'a pas vu, jouer la comédie devient un peu plus délicat cependant. Parce qu'elle ne manque pas d'être surprise par ce comportement, ce mensonge, dont elle ne connaît pas les raisons. Pourquoi ne dit-il pas tout simplement qu'il avait la tête ailleur ? Elle ne comprend pas. Et comme il change de sujet en repondant à la question que la rousse lui répète, elle ne l'interroge pas d'avantage sur cet étrange épisode.

“- Je suis effectivement disponible pour garder les écrits demain. Cela vous dérange si je m'installe à votre table ? Puisque la place a l'air libre.” elle se tait avant de reprendre, les joues rouges. “À moins que vous n’attendiez quelqu'un ?”
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Ven 18 Aoû - 11:58
L'homme se passe une main dans les cheveux, les joues rouges et un regard quelque peu honteux. Il ne voulait pas que la jeune femme découvre sa maladie. Il n'y avait aucune gloire à être Schizophrène Paranoïde. Ce n'était pas du tout une maladie "sexy" et encore moins bien vue. Un petit rhume est facile à pardonné, mais pas la maladie mentale. Il se faisait souvent traiter de fou parce qu'il voyait des choses que personne d'autre ne voyait. Il ne voulait pas non plus qu'elle s'imagine qu'il pourrait être un danger pour ses enfants. Il les aimait et veillerait toujours sur eux. Jamais, même dans une crise, il pourrait les confondre. Il ne se le permettrait pas. Ils étaient tout ce qui lui restait.

- Non non, vous pouvez vous asseoir... La personne vient de partir. Je vous remercie chaleureusement, miss Lisa. Les petits sont indomptables et il me hurlent dans les oreilles pour que je vus demande de revenir. Ces chenapans..., il dit avec un sourire en coin. Vous aimez... Laissez-moi deviné... Des cafés plutôt sucré? Vous avez pris un moka ou un café à la vanille, voir au caramel? Je vous imagine bien en boire, il dit gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Dim 20 Aoû - 0:07
Comme il parle des enfants, la jeune femme a un sourire gentil et prend place en face de lui. Il faut dire qu'elle adore les enfants de cet homme qui semblent le lui rendre bien. L'étudiante les fascine par son statut de princesse qu'elle essaie pourtant de leur faire oublier mais c'est toujours la même histoire : ils n'y arrivent pas, posent un tas de questions, demandent à avoir des leçons de princes et princesses.... L'ainée, la fille, a même déjà demandé à Lisa le droit de porter une tiare, ce que Lisa lui a accordé à sa visite suivante, ravissant l'enfant.

"- Ah vous n'êtes pas très loin de la vérité mais ce n'est pas un café, c'est cependant très sucré en effet... il s'agit tout simplement d'un chocolat Viennois." explique la jeune femme avec un petit sourire. "Question d'origine vous comprenez on ne se refait pas ! C'est ce que j'avais tout les matins pour le petit déjeuner à Schönbrunn et je dois avouer que c'est une tradition, si je puis dire, que je perpétue encore même en Amérique... bien qu'il ne soit pas aussi bon ici. Vous avez pris... un expresso ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Se retrouver à poil, au mauvais moment. [Pv - Thalia]
» Si tu as besoin de quoi que ce soit, je serai là pour toi, dans les bons moments et dans les mauvais, pour toujours. [PV Boule Marine.]
» Toujours au mauvais endroit au mauvais moment (f. James)
» Juste là au mauvais moment... [JEFFERSON]
» Au mauvais endroit, au mauvais moment. [Ft. Keith]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-