Partagez| .

ASHILAH ► Is it a joke ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: ASHILAH ► Is it a joke ? Mar 1 Aoû - 21:59

Voilà maintenant quelques jours que j'étais arrivée en Asie et je devais avouer que le dépaysement mais faisait du bien mais une ombre restait toujours au tableau : ma situation familiale et surtout le manque de Tom. Ce soir, je tentais d'oublier tout cela en prenant un peu de bon temps. Quelques amies m'entrainèrent dans un club branché de la ville dans lequel je n'avais pas encore pris le temps d'aller et op c'était parti. Jolie tenue, belle coiffure, bien maquillée, j'avais l'impression d'un petit peu me retrouver en pensant à moi, moi la femme et pas moi l'épouse ou moi la maman. Asher avait raison sur un point je gardai une part d'égoïsme assez importante malgré ma nouvelle maternité. Arrivée dans le bar branché, on prit une petite table et les tournées défilèrent. Une part de sagesse en moi me fit rater plusieurs tours, je ne sais pas pourquoi puisque j'étais là pour me lâcher. En allant danser sur la piste quelque chose m'interpella. Une silhouette que je connaissais bien mais c'était impossible. Asher n'était pas au Summer Camp. Et pourtant j'étais sûre que c'était lui. Je ne dis rien, je restai dans mon coin et lorsqu'on repartit s'asseoir je me fis toute petite. Mais ça c'était jusqu'à ce que je le vois aller danser sur la piste et draguer ouvertement une fille. Je le laissai faire dans un premier temps et lorsque sa main descendit un peu trop bas dans le creux de ses reins je me dirigeai à mon tour vers la piste, lui soufflant dans l'oreille avec autant de haine que de peine : « Est ce que tu es sérieux ? » Ca pouvait bien être miss monde ou miss moche je m'en foutais de cette fille mais il ne pouvait pas passer simplement à autre chose comme ça sinon il s'était lui aussi bien foutu de moi. « Qu'est ce que tu fais là ? Arrête ça de suite Ash. » Elle était ferme et très froide, son visage s'était fermé et son envie de se lâcher s'était envolée, elle ne rigolait plus.
CODE BY RESSAPANDA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: ASHILAH ► Is it a joke ? Mer 2 Aoû - 0:46

Le Summer Camp. Asher y avait débarqué avec ses amis et y était depuis quelques jours déjà. Il n'avait pourtant pas voulu y aller au départ lorsqu'on le lui avait proposé, principalement car il savait que Delilah y allait. Cependant, après mûre réflexion, il s'était dit que des vacances ne pouvait pas lui faire de mal (surtout en ce moment) et qu'il était peu probable qu'il la croise car malgré tout, il y avait énormément de monde où ils se rendaient. Les premiers jours remplirent à la perfection ses critères : Il n'avait pas croisé une seule fois sa femme et profitait comme il le pouvait. Certes, il pensait à son fils, duquel il prenait d'ailleurs des nouvelles tous les jours auprès de son père, mais également à Delilah qu'il aimait malgré toutes les horreurs qu'il lui avait dites et malgré leur situation très bancale. Mais il arrivait tout de même à s'amuser en visitant et en fêtant tout ce qu'il était possible de fêter. D'ailleurs, ce soir là, c'était une de ces nouvelles soirées où il fêtait avec ses amis. Quoi, ça ils ne savaient pas mais toutes les occasions étaient bonnes pour boire de l’alcool. Dans un bar branché, les hommes enchaînaient les mètres de shooter et les verres de rhum à un rythme effréné. Si bien qu'il ne fallut pas longtemps à Asher pour sentir l'alcool lui monter à la tête. Et c'est au milieu d'une conversation avec un de ses potes qu'une fille vient accoster le jeune homme éméché. Ash la laissa faire et même mieux, il lui proposa d'aller sur la piste pour danser. Après tout, il était là pour essayer d'oublier ses problèmes. S'amuser avec une inconnue ne pouvait pas lui faire de mal dans la situation dans laquelle sa vie était, tant que cela ne dérapait pas trop. Enfin ça, rien était moins sûr car à ce stade-là de la soirée il était plutôt imprévisible. Bref, sur la piste en compagnie d'une belle blonde, Asher passa un bras autour de sa taille pour la rapprocher de lui, ce qu'elle fit sans se laisser prier. Peut-être un peu trop près pour un homme marié, vous me direz. Sauf qu'Ash n'était pas marié dans sa tête à cet instant-ci. Il était abandonné, et avait besoin de panser ses plaies. Il glissait alors sa main dans le creux des reins de la jeune fille et lorsque ce fut fait, le jeune Burke reconnu une voix qu'il reconnaîtrait parmi tant d'autres. « Deli ? » dit-il d'un ton un peu trop surpris, ce qui était dû au trop plein d'alcool dans ses veines. « Ah ben ça alors. » ajouta-t-il avant d'éclater de rire, complètement décalqué et bizarrement amusé par la situation. Ouais, cette situation, il allait probablement la regretter le lendemain... Qu'est-ce qu'il faisait là ? « Eh bien comme tu peux le voir, je viens de faire la connaissance de ... ? » dit-il en montrant d'une main la jeune blonde toujours à son bras dont il ne connaissait pas le prénom. Mais il s'en foutait. « Et toi ? Tes vacances au paradis ? » Ironique, bourré, mort de rire. Ash allait vraiment s'en mordre les doigts une fois qu'il aurait dessoûlé.
CODE BY RESSAPANDA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: ASHILAH ► Is it a joke ? Mer 2 Aoû - 7:37

« J'en ai rien à foutre de comment s'appelle celle qui finira dans ton lit ce soir. Tu n'oublies pas quelque chose ? » Nous sommes quand même mariés non ? C'était surement un détail pour lui aujourd'hui vu la quantité d'alcool qu'il avait l'air d'avoir dans le sang. Il rigolait, il avait l'air de s'amuser, tout ce que nous n'avions pas fait ensemble depuis longtemps surement parce qu'on se mettait trop de pression sur les épaules pour être de parfaits parents. L'imaginer dans un lit avec quelqu'un d'autre me donnait envie de vomir, déjà là rien de le voir se trémousser contre une autre je me maitrisai pour ne pas attraper les cheveux de cette fille et la trainer par la crinière jusqu'à la sorte afin qu'elle comprenne qu'on ne touche pas un homme marié. « Tu viens de gâcher mes vacances au paradis dis donc ! » Je venais de prendre un air faussement drôle... Derrière se cachait juste de la froideur et du mépris. « T'es venu pourquoi ? Pour sauter tout ce qui bouge ou parce que tu pensais que j'allais sauter sur tout ce qui bouge ? » Il était tellement contradictoire... Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Finalement, avec le bordel que j'avais mis dans notre couple, dans notre vie, il était surement aussi perdu que moi. « Maintenant que j'ai vu comment tu te comportes en mon absence, crois moi que je vais en profiter. Tom est où ? » Il voulait jouer ? ce n'était pas un coller serrer avec un homme qu'il allait voir mais c'était bien un homme entrer dans ma chambre et n'en sortir qu'au petit matin. Chez Carmichael on ne connait pas la demi-mesure.

CODE BY RESSAPANDA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: ASHILAH ► Is it a joke ? Mer 2 Aoû - 13:50

« Quoi ? » Oublier quoi ? A cette heure-ci, il ne savait pas. Après tout, la dernière fois qu'ils s'étaient vus c'était comme s'ils s'étaient séparés, non ? Ou alors il n'avait rien compris ? Dire qu'il était en train de s'amuser, Delilah semblait bien déterminée à lui pourrir la soirée. Comme elle lui pourrissait petit à petit la vie en le repoussant lui et son fils. « Mais qu'est-ce que tu me fais là ? » répliqua finalement le blond face à une Delilah remontée. Elle lui demandait pourquoi il était là, pour se taper tout ce qui bougeait ou pour la surveiller. Elle venait lui demander des comptes alors que dans l'histoire, c'était plutôt à lui de lui en demander. Enfin bref. « Eh, calme toi. » dit-il en accompagnant ses paroles par des mouvements de main qui lui disait de ralentir. Le cerveau d'Ash n'était pas en état d'assimiler des tonnes de reproches. Il était venu pour s'amuser, par pour s'engueuler. Pourtant, il n'avait pas pu s'empêcher de répliquer. « C'est pas moi qui t'ai retiré la bague du doigt, hein. Qu'on se rappelle bien de ce qu'il s'est passé. » En d'autres mots : J'ai rien à me reprocher, c'est toi qui a prononcé l'arrêt de mort de notre relation alors tu as que ce que tu mérites. En plus gentil. Le bras toujours autour de sa nouvelle amie blonde dont il ne connaissait pas le nom, Asher ne voulait pas se démonter face à sa femme qui le menaçait d'aller elle aussi "rencontrer" des inconnus. Ouais, non, pas drôle. Pas du tout même. La mâchoire serrée, le Asher cool et alcoolisé risquait de se changer en tout autre chose si elle décidait de prendre ce chemin là. « C'est déjà ce que tu fais, non ? T'amuser. » Elle était déjà en train de profiter depuis quelques jours avec ses amies ou amis qui sait. « Sinon, Tom est avec des gens qui l'aiment si tu veux tout savoir. » Énième pique sur son abandon. La blonde à ses bras ne semblait plus vraiment faire partie de la conversation, elle glissa alors à l'oreille d'Asher qu'ils se verraient plus tard s'il en avait envie et elle partit rejoindre ses amis, laissant les deux mariés faire face à leurs problèmes une fois de plus. Bien que dans l'état dans lequel il était, Asher n'avait absolument pas envie de se prendre la tête.
CODE BY RESSAPANDA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: ASHILAH ► Is it a joke ? Mer 2 Aoû - 21:21

« On n'est mariés non ? » Ca je ne m'en souvenais pas que lorsque ça m'arrangeait, je le savais tout le temps, j'étais juste partie parce que j'étais perdue, pas parce que je ne l'aimais plus. C'était compliqué la vie de jeune maman et jeune couple, à croire qu'il ne pouvait pas comprendre et que les disputes quotidiennes il adorait ça. « Je me calme pas non ! Je ne compte pas pour toi ? Je te demande du temps et de réfléchir, je te parle de ce qui va pas entre nous et tu vas draguer la première moche venue ? » Parce qu'elle avait beau être blonde elle était moche oui oui oui ! Et je n'étais pas subjective mais bien objective et non alcoolisée. Puis je me fichais complètement qu'elle m'écoute, elle avait qu'à déguerpir. Ca intéresse qui les hommes mariés d'abord ? Je fais bonne figure mais je sais que ça intéresse beaucoup de monde. « Tu m'as tellement gueulé dessus tu voulais quoi ? C'est toi qui a voulu qu'on se sépare, c'est toi qui n'a pas essayé de comprendre que ça ne va pas... » De suite il a pris ma fuite comme une fin à notre histoire, mais j'ai juste fui, je ne l'ai pas quitté ou je ne l'ai pas trompé. Je veux bien être égoïste mais pour moi je ne mérite pas ça. « Tromper c'est s'amuser ? Ok je vais m'amuser alors. » Les larmes me montèrent aux yeux. Est ce que j'avais réellement signé l'arrêt de mort de notre relation ? Si j'avais voulu ça j'aurais explosé en Australie... « J'aime mon fils. » Dis je avec un air glacial et cassant, ma main se serra sur mon verre et sans que je ne puisse contrôler mon geste, il prit le liquide qui était présent dans le verre dans la figure.

CODE BY RESSAPANDA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: ASHILAH ► Is it a joke ? Mer 2 Aoû - 22:07

« Ce ne serait pas plutôt à moi de te le rappeler, ça ? » Oui, ils étaient mariés, et elle avait fui. Elle avait fui Tom, elle avait fui Asher. Alors qu'elle ne lui parle pas de responsabilités car elle les avait toutes abandonnées en partant si lâchement d'Australie. « Mais tu ne m'as rien demandé du tout, non ! T'as pris tes affaires et tu t'es barrée ! Tu t'es barrée, tu m'as laissé et tu espères que je fasse comme si rien ne s'était passé ? » Là, le jeune Burke commençait à s'impatienter. Certes, ce qu'il faisait n'était pas bien - mais ça il ne prendrait conscience de ses actes que le lendemain - mais elle n'avait pas le droit de lui remettre toute la faute sur les épaules. S'il était ce soir avec cette fille c'est bien parce qu'elle était continuellement en train de lui briser le cœur depuis plus d'un mois maintenant. Asher leva les yeux ; comme si c'était lui qui avait voulu la séparation. Elle avait tout fait pour que ça se termine, à commencer par son abandon et le manque de nouvelles pendant un mois. « Pourquoi tu fais comme si c'était moi qui était parti ? » demanda-t-il alors calmement, bien qu'avec un regard plus qu'alcoolisé. Le jeune homme n'avait pas envie de partir dans une énième dispute, mais ils semblaient bien parti pour. Après une phrase très désagréable et une autre pleine de reproches, Delilah vida son verre en lançant le liquide sur le visage d'Asher en guise de supplément de réponse. Il le savait, il l'avait mérité. C'était bas, il en avait conscience. Mais la méchanceté était ce qu'il avait de mieux lorsqu'il était blessé. Delilah en faisait tout simplement les frais. « Je l'ai mérité. » dit-il, comme si ces quelques mots faisaient office d'excuses sans vraiment en faire, avant de se rapprocher d'elle et de lui dire très clairement : « Si j'en vois un t'approcher de trop près, je te promets que je le tue. » Il faisait référence à son envie de "s'amuser" avec un autre homme pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Son ton était grave, sérieux. Asher était quelqu'un de possessif et jaloux lorsqu'il s'agissait des personnes qu'il aimait et il savait que voir Delilah avec un autre homme pourrait le rendre fou. Surtout s'il était alcoolisé à ce moment-là. « Si ce n'est pas déjà arrivé. » Misérable comme il était dans son esprit, Asher pensait bien que sa femme avait déjà commencé à s'intéresser aux autres pour oublier ses problèmes. Après tout, c'est ce que le jeune Burke faisait avant qu'elle arrive... Même s'il n'avait pas eu l'intention d'aller plus loin que la danse avec la belle blonde.
CODE BY RESSAPANDA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: ASHILAH ► Is it a joke ? Mer 2 Aoû - 22:40

« Pff. » Je ne savais plus quoi dire face à lui qui était si sûr d'avoir réponse à tout. Il était dans un état dans lequel il était impossible de discuter, alors ajouté à cela leur manque de communication ces dernières semaines, c'était juste impossible... Ils allaient droit dans le mur, comme dans tout ce qu'ils entreprenaient en ce moment. Quel couple de jeune marié formaient ils ? « Je me suis barrée parce que je ne voulais pas provoquer une énième dispute et une séparation. C'est ça que tu voulais toi ? Tu n'as jamais eu besoin de t'éloigner pour réfléchir ? » Ma décision avait été radicale et surement trop brusque, trop rapide mais elle avait eu au moins l'avantage de provoquer un électrochoc. Peut être trop grand. « Je suis partie mais je n'ai jamais dit que je ne reviendrai pas, je n'ai pas pris toutes mes affaires à ce que je sache. Mais pour toi je suis partie, je vous ai abandonné définitivement et on est séparés. » Il allait trop vite en besogne, il en arrivait trop vite à cette conclusion que moi j'avais voulu éviter et ça m'agacait plus que tout mais si c'était ce qu'il voulait j'allais me faire à cette idée et redevenir une jeune femme célibataire à une différence prêt : j'étais maman maintenant... Maman célibataire... Tout ce qu'il ne fallait pas que je sois pour le bien de mon fils. Après de nombreuses phrases blessantes et plus idiotes les unes que les autres mon verre atterrit dans la figure d'Asher qui avoua l'avoir mérité. « Pour une fois on est d'accord. » Il méritait un bain de glace pour toutes les horreurs qu'il avait dit. « Arrête de menacer les mecs qui pourraient m'approcher... Tant que tu t'amuseras, je ne vois pas pourquoi je ne le ferais pas. » Il était prévenu. Je ne l'avais pas trompé et n'avais eu aucune envie de le faire ou presque même si j'avais recroisé Royce et que je devais bien avouer que ça m'avait fait bizarre. Si lui continuait ainsi je ne pourrais plus lui assurer que je ne ferai rien. « Je refuse d'avoir la cocue d'Harvard en gros de marqué sur le front et des cornes ! » c'était tellement honteux. « Déjà fait ? Bien sûr ! Je me suis déjà tapée tous mes voisins de palier à l'hôtel ! » Je tournai les talons en soupirant pour rejoindre mes amis même si c'était compliqué de me faufiler à travers la foule. Mettre de la distance entre nous même si on restait dans le même endroit et qu'il pourrait revenir me parler c'était surement mieux.

CODE BY RESSAPANDA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: ASHILAH ► Is it a joke ? Jeu 3 Aoû - 12:00

« T'as pas pensé que laisser ton mari et ton fils sans nouvelle pendant un mois ça pouvait causer une séparation ? » Ouais non, Asher ne comprendrait définitivement jamais son point de vue. Elle avait fui, elle n'avait rien assumé de ses responsabilités et le jeune Burke était censé comprendre ? Delilah lui demandait beaucoup trop d'effort sur ce coup-là. « Oui enfin quand ta femme se barre pendant un mois c'est qu'il y a plus qu'un petit soucis quand même. » Elle avait l'air de vouloir atténuer ce qu'elle avait fait en Australie, mais Asher ne pouvait pas le concevoir. Si elle avait voulu faire une pause, elle aurait du être claire, pas partir comme une voleuse. Un liquide glacé lancé au visage, Asher avait tout de même avoué qu'il allait loin dans ses paroles, mais cela ne l'avait pas empêché pour prévenir Delilah qu'elle rencontrerait le dark Asher si jamais elle laissait un homme s'approcher d'elle. Elle le défiait ce qui était compréhensible vu que deux minutes avant le jeune Burke était collé à une blonde sulfureuse dont il ne s'était même pas interrogé du nom. « Tu crois réellement que cette blonde m'intéresse ? » demanda-t-il sérieusement en pointant du doigt vers l'endroit où était partie son ancienne partenaire de danse-bourrée. Non, la seule personne qui comptait à ses yeux s'était barrée de chez eux et lui rendait la vie impossible. Pourtant il était encore fou amoureux d'elle. Bien qu'ils ne semblaient plus être sur la même longueur d'onde. « T'es pas drôle. » répliqua-t-il tout aussi sérieusement - aussi bizarre que cela puisse paraître vu les grammes d'alcool qu'il avait dans le sang - avant qu'elle ne tourne les talons et quitte la conversation pour rejoindre ses amies. Asher avait deux choix : Partir de son côté lui aussi et s'enfiler des mètres de shooters pour se finir en beauté ou alors la rejoindre. Pour quelle raison, ça il ne savait pas, mais le jeune homme choisit la deuxième option. Il suivit alors la direction qu'elle avait pris et la retrouva facilement autour d'une table avec ses amies. « Et tu aimerais avoir la possibilité de pouvoir voir d'autres personnes ? C'est ça que tu cherches à me faire comprendre ? Qu'est-ce que tu veux ? Car moi je suis paumé. » dit-il devant toutes ses amies sans même la prendre à part. Bourré, Asher n'en avait que faire des apparences.
CODE BY RESSAPANDA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: ASHILAH ► Is it a joke ? Jeu 3 Aoû - 19:02

« J'ai pas laissé mon fils et mon mari derrière moi pour me séparer d'eux non. Mais si tu me dis que pour toi ça vaut séparation alors d'accord très bien nous allons divorcer. » Je faisais la fière, je faisais bonne figure mais ce n'était que l'énervement qui me faisait être comme ça. Autrement j'avais envie de hurler, de pleurer, de frapper tout le monde, ou surtout d'avoir la réponse à ma question : pourquoi ? Pourquoi alors qu'on a tout pour être heureux nous n'y arrivons pas ? Pourquoi on se prend autant la tête ? Est ce qu'on veut trop bien faire ? Est ce qu'on veut trop que tout soit parfait ? Peut être... Surement même. Alors on se pourrit la vie et on en arrive à pourrir la vie de notre enfant. Qui a rêvé un jour de grandir avec des parents séparés et sans aucune stabilité ? « C'est pas fait pour être drôle, c'est fait pour confirmer ce que tu penses si fort puisque tu me vois ainsi. » J'en avais mare de ces discussions, de nos discussions. Il ne comprenait pas pourquoi j'étais partie et n'en voyait pas l'utilité, pour lui ça valait séparation alors à quoi bon voir plus loin ? Je tournai les talons pour retourner avec mes amis mais Asher n'avait pas dit son dernier mot. Devant tout le monde il exposa notre intimité, notre vie privée. Même si mes amis avaient connaissance de la situation, ce n'étais pas leur place de se retrouver mêler à ça. Il était très sérieux dans ses interrogations malgré l'alcool qu'il avait dans le sang mais ses questions étaient tellement ridicules que j'avais décidé de continuer de lui répondre avec ironie et que j'avais envie de l'agacer. « Bien sûr que j'en ai envie. Je te dis pas l'effet que ça m'a fait de croiser Royce dès mon arrivée ici. » A part bizarre parce que j'ai tiré un trait sur tout ça, ça ne m'a rien fait, mais je sais que le prénom de Royce peut énerver Asher en un rien de temps et c'est ce que je veux, mais sans mettre le bordel dans la vie du jeune homme pour autant, chacun a le droit à sa part de bonheur et de stabilité alors s'il a trouvé la sienne c'est tant mieux.
CODE BY RESSAPANDA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: ASHILAH ► Is it a joke ? Ven 4 Aoû - 10:48

Asher et Delilah étaient repartis sur la route des reproches et des disputes. Même bourré, le jeune Burke avait commencé à prendre la conversation au sérieux et parlait - presque - comme un homme sobre. Alors qu'il était loin de l'être, soyons honnêtes. Après des énièmes paroles, Deli s'éclipsa de la piste et laissa Asher seul mais seulement pour un petit moment car ce dernier la rejoignit à la table autour de laquelle elle s'était installée avec ses amies. Sans gène, non aucune, il commença à parler ouvertement de ses problèmes de mariage avec sa femme devant tout le monde, en s'imaginant que les autres étaient forcément au courant de tout et qu'il n'avait donc pas besoin de prendre des pincettes. La réponse de Delilah ne se fit pas prier. « AH ! C'est donc pour ce mec que t'es là !! » Le sang de Asher ne fit qu'un tour. Il était revenu la voir pour essayer de comprendre, peut-être pour arranger les choses... Mais en entendant des choses pareilles il avait juste envie de tout casser. D'ailleurs, c'est ce qu'il fit en faisant valdinguer la moitié des verres qui se trouvaient sur la table des amies de Delilah en un seul geste de la main. En colère, voire même en furie, l'alcool reprenait le dessus sur Asher et le rendait incontrôlable. « Tu me dégoûtes tellement. » Toujours devant tout le monde, le jeune homme criait sur Delilah. Sa femme était repartie dans ses amours passés. Ash n'avait pas pensé à Royce depuis longtemps, croyant la menace disparue, mais apparemment le prénom de cet homme courrait encore dans l'esprit de sa belle. A son plus grand désespoir. « Tu sais quoi ? VA TE FAIRE FOUTRE toi et Royce, toi et tes doutes à la con, toi et ton mal-être bidon. Tu veux de la tranquillité, je te l'offre. Amuse toi, mais je te promets qu'après ce que tu viens de me dire, tu n'as pas intérêt de revenir vers moi. Plus jamais. » Oui, à peine énervé le Burke... Mais Delilah aurait dû se douter que la mention de Royce pouvait le rendre fou comme ça avait été le cas auparavant.
CODE BY RESSAPANDA.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message(#) Sujet: Re: ASHILAH ► Is it a joke ?

Revenir en haut Aller en bas

ASHILAH ► Is it a joke ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» haiti: an international joke getting more and more so!!!
» Stu une criss de joke ???????
» Tit joke plate
» joke d'oiseau
» Bill Clinton, G. W. Bush & the U.N. Fighting Corruption in Haiti - no joke!‏

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-