Partagez| .
SO SELFISH. ◊ HIPPOLYTE + FF.
Invité
Invité
avatar

Message(#) Mar 25 Juil - 19:52
SO SELFISH.
— with N. Hippolyte Dunford.

Le Summer Camp venait tout juste de se terminer et pourtant, j’ai décidé de partir plus rapidement que la plupart des personnes présentes au Laos. Plusieurs choses s’étaient produites, comme la nouvelle au sujet que j’allais intégrer la mather house l’an prochain, le fait que Tate soit toujours amoureux de moi et que mon meilleur ami n’osait plus m’adresser la parole. Le fait de me retrouver à Boston me faisait un énorme bien, de revoir des visages que je n’avais pas vue depuis quelques mois déjà. Étant matinale ce matin, j’enfile donc la première robe qui me tombait sous la main avant de replacer mes cheveux et mettre un peu de maquillage ici et là. Jetant un coup d’œil au miroir se trouvant en face de moi, je tourne à droite et à gauche pour me regarder de profil et faire un petit sourire. Parfait, j’étais prête à sortir et retrouver un autre mode de vie, différent de ce que j’avais cru voir au Laos. Marchant donc sur la route principale, il était très rare que je me promenais à pied sauf que j’avais besoin de prendre l’air frais. Mon chauffeur s’était étonné en me voyant quitter la demeure familiale mais je n’en avais rien à faire. Personne n’allait pouvoir me dicter ce que je n’avais pas envie de faire. Replaçant mes lunettes de soleil sur le bout de mon nez, je tourne la tête vers les quelques boutiques qui se trouvaient sur mon chemin avant de reconnaitre une personne à l’intérieur d’une d’entre elles. Petit sourire malicieux sur les lèvres, je m’arrête pour pousser la porte et ne pas regarder ma pire ennemie qui plaçait les derniers vêtements de sa pile. Posant mes doigts contre la première robe qui me sautait aux yeux, j’avais toujours ce sourire hypocrite. « Cette boutique devrais carrément fermer ses portes. » Même que l’un des employés venait à me regarder d’un regard étrange mais je n’en avais rien à faire. J’en avais voulu à Colin d’avoir choisi Hippolyte plutôt que sa meilleure amie. Laissant le vulgaire employé marcher vers l’arrière du magasin, je m’approche du comptoir avant de jeter un coup d’œil vers la blondinette. « Alors Dunford, tu sais très bien que sur ce plan, jamais tu ne pourras me battre. En d’autres mots, tu perds d’avance. » Niveau vêtement, j’en connaissais beaucoup plus qu’elle et c’est partie gagné. Appuyant mes coudes contre la vitre, je glisse l’une de mes mains dans mes cheveux, prenant une mèche que j’enroule autour de mon doigt, toujours en la défiant du regard.

© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-