Partagez| .

(FlashForward) Jeffrey & Beatrix - Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
avatar
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
Américaine & Italienne J'ai : 22 ans et je vis à : Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 19/07/2017 et depuis, j'ai posté : 516 messages et gagné : 624 dollars. Actuellement, je suis : Célibataire et côté coeur, je suis : Un dangereux mafieux sans scrupule ou un nounours géant, attendrissant et protecteur. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : ISFP - LE COMPOSITEUR . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nicholas Hoult. ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : un illustre mais serviable inconnu. , et un grand merci à : GregGS ✽ DC/TC : : Aucun
BIO - Né sur le sol américain, Jeffrey a déménagé très tôt sur les terres napolitaines d'Italie, ses parents croyants à l'époque y trouver un eldorado. Pendant plusieurs années, ils côtoieront la Mafia principale de la ville et plus particulièrement son parrain. Ce dernier offrira sans retour son aide à la famille, se prenant à sa surprise d'affection pour le petit Jeffrey. Sa fierté prendra toujours le pas, mais Jeffrey sait pertinemment qu'il lui rappelle simplement son jeune fils décédé.

Que ce soit durant la mort de sa mère ou les nombreux événements et danger que peut vivre un enfant grandissant dans un milieu difficile, ce baron de la drogue n'aura jamais failli à ses dires. Il aura toujours pris soin de cette famille, celle-ci repoussant parfois les avance de ce dernier. Il aura côtoyé Jeffrey comme il aurait côtoyait son propre fils. S'il n'avait plus de mère très tôt, Jeffrey possédait presque deux figures paternelles.

Ce sera ce dernier qui financera sans broncher les études à Harvard de Jeffrey après avoir tenté de le recruter au sein de sa famille mafieuse. Se rendant néanmoins très vite compte qu'il n'était pas fait pour ce monde et qu'il n'en avait pas l'envie, il lui fera promettre d'honorer comme il se doit son fils en réussissant du mieux possible ses études.


CARACTÈRE - Jeffrey ne le montre que rarement, mais il reste quelqu'un qui possède une vraie fierté. Son enfance lui a forgé ce caractère qui lui permet de ne pas se laisser marcher dessus. Mais celui-ci est aux antipodes du reste de la personnalité de Jeffrey. Pacifique, ce dernier n'a jamais porté la main sur quiconque, un trait qui faisait sourire dans le milieu où il a été élevé. Il est de ces personnes qui croient que l'esprit et la parole sont déjà des armes redoutable pour offrir un peu de paix en ce monde. Néanmoins, Jeffrey est capable d'avoir recours à d'autres solutions quand il s'agit de protéger quelqu'un auquel il tient.

- RELATION POSITIVE -

ALIX M. D'ORANJE-NASSAU - L'Amitié inavouée : Deux mondes, deux histoires différentes qui se côtoient régulièrement sur le campus. Alix et Jeffrey sont comme chien et chats, quasiment opposés en tout point. Dispute, colère, embrouilles et ignorance, les deux étudiants ne manque pas une occasion de se chamailler. Mais alors qu'on pourrait croire qu'ils se détestent copieusement, eux même ne s'avoue pas qu'ils s'apprécient l'un l'autre. C'est cette différence qui les rapproche, mais celle-ci aussi qui les garde à distance.

A. SUZY UNDERWOOD - L'Aimable Sauveuse : Débarqué sur le campus de l'université, Jeffrey vient seulement de poser pied sur les terres américaines depuis peu. Il est logiquement déboussolé et en manque cruel de connaissances concernant la culture américaine. Mais c'est justement cette ravissante Suzy qui lui viendra finalement en aide, le prendra sous son aile et l'aidera au mieux à s'intégrer au mode de vie et coutumes américaines. Leur amitié naissante lui permettra de faire découvrir à Jeffrey les grands films, les grandes séries, les fast food et autres intérêts typiquement américains. Une dette envers Suzy que Jeffrey aimerait bien un jour rembourser.

HOPE L. FOSTER - La Petite Soeur de Coeur : Jeffrey n'a jamais eu de petite sœur sans sa vie. Néanmoins, s'il devait en avoir une, Hope serait ce qui s'en rapproche le plus. Présentée grâce à l'aide de Suzy, elle est la première Quincy dont il fera la connaissance et restera celle dont il est le plus proche, de très loin. Il éprouve un attachement immense pour ce petit bout de femme qui s'avère être peut être sa plus grosse faiblesse. Faire du tort à Hope est sûrement la chose la plus susceptible de faire dérivé Jeffrey de son calme habituel.

LILY PENELOPE UNDERWOOD - Le Redouté Face à Face : La rencontre et la relation entre Jeffrey et Lily sont le résultat d'une seule et même personne qu'ils côtoient, Suzy Underwood. Le courant a tendance à passer de belles manières entre les deux personnes. Mais ça, c'est seulement quand ils ne sont pas tous les deux face à face. En effet, dès lors qu'ils sont isolés du reste du monde, Jeffrey et Lily se retrouve dans un contexte peu appréciable, fait de silence et de malaise. Il ne trouve plus les mots pour discuter convenablement avec Lily. Un phénomène que Jeffrey ne s'explique toujours pas aujourd'hui.

LISBETH LARSSON - Le Binôme : C'est un simple projet d'étude qui aura réuni malgré eux les deux personnes que sont Jeffrey et Lisbeth. D'abord très réticent l'un envers l'autre, le couple de collègues réussira cependant à s'appréhender et obtenir des résultats excellents. Ils sont désormais devenus des amis réellement proches sur lesquels chacun peut compter et une combinaison encore plus fusionnelle que par le passé de leurs compétences respectives potentiellement capable de réaliser des avancées superbes dans de nombreux domaines.

- RELATION - NÉGATIVE -

RAIN S. WILKINS - La Pesante Menace : Depuis son arrivée sur le sol américain et à Harvard, Jeffrey se passe bien de mentionner son lien passé avec la Casalesi, Mafia napolitaine majeur. La seul à connaître ce secret, n'est autre que Rain Wilkins, tandis que Jeffrey connaît celui de cette dernière. Chacun pesant sur l'autre,  c'est une véritable guerre froide qui s'est instauré entre les deux étudiants. Une guerre qui pourrait mener à l'exclusion pur et simple de l'école si l'un ou l'autre décidait de tirer le premier.

Should I Stay or Should I Go !

Everybody Dance Now

Une Amie Trop Clairvoyante.

La curiosité est un vilain défaut.

We need to talk.
Message(#) Sujet: (FlashForward) Jeffrey & Beatrix - Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré. Mar 25 Juil - 13:42

Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré.

 

Ce son se fit entendre à nouveau, encore une fois. Et encore. Et encore. Ce soir, il semblait inévitablement se répéter. La douce mélodie du verre glissant au contact du bois de frêne du comptoir pour atterrir dans la main de Jeffrey n’était autre que la preuve des maux du garçon. Des maux dont il n’avait absolument aucun remède. La solution pour lui fut simplement de subir et d’attendre que cela passe. Drôle de manière de passer sa soirée d’anniversaire. Mais plutôt que de célébrer une nouvelle fois cette année la fierté d’avoir vieilli et survécu à près de quatre-cents autres jours, c’était l’absence de son père et la nostalgie du pays italien où il a grandi qui avait pris le dessus.

“Tu t’es vu Jeff…” Dit-il en regardant son reflet dans ce nouveau verre désormais vide.

Et tandis qu’il ajouta celui-ci aux autres ayant été vidé précédemment, sa pyramide finissait lentement de se construire. La lucidité disparaissait elle peu à peu au rythme des boissons. Par chance, il s’était exercé très tôt et régulièrement en compagnie de celui qui le surnommait Meno et avait désormais une belle résistance à l’alcool.

Bien décidé à terminer l’œuvre d’art de sa soirée, comme s’il composait avec ces verres son gâteau d’anniversaire, il tapa fermement à deux reprises sur le comptoir, faisant signe au responsable de lui servir une nouvelle tournée. Pas souriant pour un sous, il était rare de voir Jeff dans un tel état. Le barman alla remplir inévitablement un nouveau verre, mais semblait de plus en plus réticent. L’espace d’un instant, il hésita même à lui donner. Néanmoins, le geste de la main de Jeff eu fini de le convaincre, quelque peu par dépit, et il laissa une fois de plus glisser la base du verre le long du bois.

La main prête à le réceptionner, la perspective de terminer l’objectif de sa soirée se rapprocha. Malheureusement pour lui, il ne terminera jamais sa pyramide. Ce dernier verre n’atteint finalement jamais sa main, mais bien celle d’une autre personne, celle-ci arrêtant la course du verre en plein milieu de son circuit glissant. Quelqu’un voulait t-il mettre à mal son œuvre d’art, celle qui marquerait ce passage aux 22 ans ? Mettre à mal ce magnifique jour de beuverie ? ...  

CREDIT TO KAIJI FROM ILH
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: (FlashForward) Jeffrey & Beatrix - Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré. Mar 25 Juil - 14:11

Happy fucking birthday
— with Jeffrey

Anniversaire, normalement t'avais tout prévu, tu avais invité plein de gens, juste après le Summer Camp, mais non, non ce soir, personne ne s'est pointé, parce qu'ils avaient préféré rester encore au Laos plutôt que de venir fêter avec toi tes 24 ans. Enfin, ce n'est pas la date officielle, mais quand même, ça aurait pu être sympa comme soirée, mais tant pis pour eux, et tant mieux pour toi. Parce qu'au fond, tu restes quand même cette sauvageonne, ils sont rares ceux qui ont su t'apprivoiser, du coup ce soir, t'es en mode louve solitaire, quitte à boire toute seule. Redevenir celle d'avant, cette fêtarde prête à sortir à n'importe quelle heure de la journée, puis de toute façon ce sont encore les vacances, donc pas cours le lendemain matin. Et c'est ça qui est bon, de pouvoir te réveiller à pas d'heure, de pouvoir ensuite glander toute la journée dans le lit et d'regretter d'avoir trop bu la veille. Mais toi, tu regrettes jamais, tu as toujours su bien tenir l'alcool, ce n'est pas forcément quelque chose dont tu peux te vanter, mais tout de même.

T'es au Lord Hobo depuis quelques heures seulement, peut-être moins que ce pauvre gars qui boit lui aussi tout seul, tu serais bien allée squatter, mais t'es pas comme ça, quoi que là dans ton état, ouais tu serais bien capable d'lui proposer de boire avec toi. Un shooter qui glisse sur le comptoir, ton ouverture pour venir lui tenir compagnie, toi qui réceptionne ce shooter que tu ne te prives pas de boire d'une traite, sourire aux lèvres en te tournant vers le jeune homme.

"T'es au courant que ça fait un moment que j't'observe boire tout seul ? Et que c'est le spectacle le plus triste que j'ai jamais vu de toute ma vie ? " tu lui balances, un rire taquin suivant ta phrase.



© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
avatar
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
Américaine & Italienne J'ai : 22 ans et je vis à : Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 19/07/2017 et depuis, j'ai posté : 516 messages et gagné : 624 dollars. Actuellement, je suis : Célibataire et côté coeur, je suis : Un dangereux mafieux sans scrupule ou un nounours géant, attendrissant et protecteur. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : ISFP - LE COMPOSITEUR . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nicholas Hoult. ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : un illustre mais serviable inconnu. , et un grand merci à : GregGS ✽ DC/TC : : Aucun
BIO - Né sur le sol américain, Jeffrey a déménagé très tôt sur les terres napolitaines d'Italie, ses parents croyants à l'époque y trouver un eldorado. Pendant plusieurs années, ils côtoieront la Mafia principale de la ville et plus particulièrement son parrain. Ce dernier offrira sans retour son aide à la famille, se prenant à sa surprise d'affection pour le petit Jeffrey. Sa fierté prendra toujours le pas, mais Jeffrey sait pertinemment qu'il lui rappelle simplement son jeune fils décédé.

Que ce soit durant la mort de sa mère ou les nombreux événements et danger que peut vivre un enfant grandissant dans un milieu difficile, ce baron de la drogue n'aura jamais failli à ses dires. Il aura toujours pris soin de cette famille, celle-ci repoussant parfois les avance de ce dernier. Il aura côtoyé Jeffrey comme il aurait côtoyait son propre fils. S'il n'avait plus de mère très tôt, Jeffrey possédait presque deux figures paternelles.

Ce sera ce dernier qui financera sans broncher les études à Harvard de Jeffrey après avoir tenté de le recruter au sein de sa famille mafieuse. Se rendant néanmoins très vite compte qu'il n'était pas fait pour ce monde et qu'il n'en avait pas l'envie, il lui fera promettre d'honorer comme il se doit son fils en réussissant du mieux possible ses études.


CARACTÈRE - Jeffrey ne le montre que rarement, mais il reste quelqu'un qui possède une vraie fierté. Son enfance lui a forgé ce caractère qui lui permet de ne pas se laisser marcher dessus. Mais celui-ci est aux antipodes du reste de la personnalité de Jeffrey. Pacifique, ce dernier n'a jamais porté la main sur quiconque, un trait qui faisait sourire dans le milieu où il a été élevé. Il est de ces personnes qui croient que l'esprit et la parole sont déjà des armes redoutable pour offrir un peu de paix en ce monde. Néanmoins, Jeffrey est capable d'avoir recours à d'autres solutions quand il s'agit de protéger quelqu'un auquel il tient.

- RELATION POSITIVE -

ALIX M. D'ORANJE-NASSAU - L'Amitié inavouée : Deux mondes, deux histoires différentes qui se côtoient régulièrement sur le campus. Alix et Jeffrey sont comme chien et chats, quasiment opposés en tout point. Dispute, colère, embrouilles et ignorance, les deux étudiants ne manque pas une occasion de se chamailler. Mais alors qu'on pourrait croire qu'ils se détestent copieusement, eux même ne s'avoue pas qu'ils s'apprécient l'un l'autre. C'est cette différence qui les rapproche, mais celle-ci aussi qui les garde à distance.

A. SUZY UNDERWOOD - L'Aimable Sauveuse : Débarqué sur le campus de l'université, Jeffrey vient seulement de poser pied sur les terres américaines depuis peu. Il est logiquement déboussolé et en manque cruel de connaissances concernant la culture américaine. Mais c'est justement cette ravissante Suzy qui lui viendra finalement en aide, le prendra sous son aile et l'aidera au mieux à s'intégrer au mode de vie et coutumes américaines. Leur amitié naissante lui permettra de faire découvrir à Jeffrey les grands films, les grandes séries, les fast food et autres intérêts typiquement américains. Une dette envers Suzy que Jeffrey aimerait bien un jour rembourser.

HOPE L. FOSTER - La Petite Soeur de Coeur : Jeffrey n'a jamais eu de petite sœur sans sa vie. Néanmoins, s'il devait en avoir une, Hope serait ce qui s'en rapproche le plus. Présentée grâce à l'aide de Suzy, elle est la première Quincy dont il fera la connaissance et restera celle dont il est le plus proche, de très loin. Il éprouve un attachement immense pour ce petit bout de femme qui s'avère être peut être sa plus grosse faiblesse. Faire du tort à Hope est sûrement la chose la plus susceptible de faire dérivé Jeffrey de son calme habituel.

LILY PENELOPE UNDERWOOD - Le Redouté Face à Face : La rencontre et la relation entre Jeffrey et Lily sont le résultat d'une seule et même personne qu'ils côtoient, Suzy Underwood. Le courant a tendance à passer de belles manières entre les deux personnes. Mais ça, c'est seulement quand ils ne sont pas tous les deux face à face. En effet, dès lors qu'ils sont isolés du reste du monde, Jeffrey et Lily se retrouve dans un contexte peu appréciable, fait de silence et de malaise. Il ne trouve plus les mots pour discuter convenablement avec Lily. Un phénomène que Jeffrey ne s'explique toujours pas aujourd'hui.

LISBETH LARSSON - Le Binôme : C'est un simple projet d'étude qui aura réuni malgré eux les deux personnes que sont Jeffrey et Lisbeth. D'abord très réticent l'un envers l'autre, le couple de collègues réussira cependant à s'appréhender et obtenir des résultats excellents. Ils sont désormais devenus des amis réellement proches sur lesquels chacun peut compter et une combinaison encore plus fusionnelle que par le passé de leurs compétences respectives potentiellement capable de réaliser des avancées superbes dans de nombreux domaines.

- RELATION - NÉGATIVE -

RAIN S. WILKINS - La Pesante Menace : Depuis son arrivée sur le sol américain et à Harvard, Jeffrey se passe bien de mentionner son lien passé avec la Casalesi, Mafia napolitaine majeur. La seul à connaître ce secret, n'est autre que Rain Wilkins, tandis que Jeffrey connaît celui de cette dernière. Chacun pesant sur l'autre,  c'est une véritable guerre froide qui s'est instauré entre les deux étudiants. Une guerre qui pourrait mener à l'exclusion pur et simple de l'école si l'un ou l'autre décidait de tirer le premier.

Should I Stay or Should I Go !

Everybody Dance Now

Une Amie Trop Clairvoyante.

La curiosité est un vilain défaut.

We need to talk.
Message(#) Sujet: Re: (FlashForward) Jeffrey & Beatrix - Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré. Mar 25 Juil - 14:55

Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré.

 

Lentement, Jeffrey n’avait pas quitté son verre du regard. Il l’avait suivi, impuissant, se détacher du comptoir pour se diriger vers les lèvres d’une jeune femme lui étant totalement inconnu. Peu à peu, le contenu disparaissait du contenant jusqu’à devenir inexistant. “Quel acte honteux !” S’exclama intérieurement Jeffrey ! Après tout, il n’était plus qu’à un seul shooter de voir sa magnifique pyramide complétée !

"T'es au courant que ça fait un moment que j't'observe boire tout seul ? Et que c'est le spectacle le plus triste que j'ai jamais vu de toute ma vie ? "

“Et comme si ce n’était pas suffisant”, alors qu’elle se tournait vers Jeffrey toute fière de sa réussite, “Cette demoiselle se permet de m’épier et de me critiquer. Mais t’es qui toi !” Ses pensées légèrement agressives sûrement influencées en grande partie par l’alcool circulant dans son sang actuellement. Sa lucidité n’était quand même plus au top, mais il n’avait tout de même pas l’intention de se laisser embêter ce soir. Jeff n’était pas du genre à aller au conflit, toujours ouvert à de nouvelles rencontres. Mais pas ce soir. Ce soir était le mauvais soir. Le rire amusé du petit bout de femme se tenant face à lui donnait une idée sur ses intentions, somme toutes visiblement positives. Mais ce que voulait Jeff cette nuit, c’était la solitude et rien que la solitude.

Sèchement, il répondit à la jeune femme avec une certaine véhémence dans le but de la repoussé au plus vite, “Et alors … Qu’est-ce que tu veux que ça me fasse ? T’es pas triste toi à voler des verres pour consommer gratos ?”

Et alors qu'il approcha sa main de la jeune femme, il ne voulait en aucun cas lui serrer la main et la saluer, “Peu importe, donne moi au moins le verre.”  

CREDIT TO KAIJI FROM ILH
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: (FlashForward) Jeffrey & Beatrix - Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré. Mar 25 Juil - 15:09

Happy fucking birthday
— with Jeffrey

C'est pas franchement la meilleure des premières impressions que tu lui donne là, au contraire, tu lui donnes toutes les raisons et toutes les cartes pour te détester, surtout que vous ne vous connaissez pas, et toi, tu t'permet de lui faire des remarques à deux balles. Toi aussi tu bois toute seule, et c'est aussi triste comme spectacle, tout comme pour lui. Deux pauvres imbéciles à consommer chacun dans son coin. Deux âmes errantes. Deux perdants. Et tu t'es permise de le critiquer, bien que ce n'était pas méchant, juste la triste réalité, il aurait très bien pu te faire la même remarque après tout, mais tu n'aurais pas réagi comme lui.

Son shot vidé et cet air fier collé sur ton visage, ce sourire provocateur sur tes lèvres, t'es là à le titiller gratuitement, alors que tu n'le connais même pas, sans gêne, voilà comment tu es quand tu as un coup dans le nez.

"Triste moi ? Non, j't'avoue que je suis même fière de ruiner ta petite pyramide de verres vides, t'as bu tout ça tout seul comme un grand ? Une rupture, une mauvaise note, de mauvaises vacances à fêter ?" tout en continuant dans la provoc', gratuitement. Mais c'est quand il approche sa main que t'as un léger mouvement de recul, méfiante, comme cet animal sauvage qui se méfie de l'homme. T'es prête à le mordre, à sortir les crocs s'il le faut. "Ton verre est vide, excuse moi chéri. Mais s'tu veux j't'en paye deux autres, enfin c'est comme tu l'sens, et surtout si t'es capable d'en boire deux autres au lieu d'un seul."



© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
avatar
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
Américaine & Italienne J'ai : 22 ans et je vis à : Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 19/07/2017 et depuis, j'ai posté : 516 messages et gagné : 624 dollars. Actuellement, je suis : Célibataire et côté coeur, je suis : Un dangereux mafieux sans scrupule ou un nounours géant, attendrissant et protecteur. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : ISFP - LE COMPOSITEUR . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nicholas Hoult. ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : un illustre mais serviable inconnu. , et un grand merci à : GregGS ✽ DC/TC : : Aucun
BIO - Né sur le sol américain, Jeffrey a déménagé très tôt sur les terres napolitaines d'Italie, ses parents croyants à l'époque y trouver un eldorado. Pendant plusieurs années, ils côtoieront la Mafia principale de la ville et plus particulièrement son parrain. Ce dernier offrira sans retour son aide à la famille, se prenant à sa surprise d'affection pour le petit Jeffrey. Sa fierté prendra toujours le pas, mais Jeffrey sait pertinemment qu'il lui rappelle simplement son jeune fils décédé.

Que ce soit durant la mort de sa mère ou les nombreux événements et danger que peut vivre un enfant grandissant dans un milieu difficile, ce baron de la drogue n'aura jamais failli à ses dires. Il aura toujours pris soin de cette famille, celle-ci repoussant parfois les avance de ce dernier. Il aura côtoyé Jeffrey comme il aurait côtoyait son propre fils. S'il n'avait plus de mère très tôt, Jeffrey possédait presque deux figures paternelles.

Ce sera ce dernier qui financera sans broncher les études à Harvard de Jeffrey après avoir tenté de le recruter au sein de sa famille mafieuse. Se rendant néanmoins très vite compte qu'il n'était pas fait pour ce monde et qu'il n'en avait pas l'envie, il lui fera promettre d'honorer comme il se doit son fils en réussissant du mieux possible ses études.


CARACTÈRE - Jeffrey ne le montre que rarement, mais il reste quelqu'un qui possède une vraie fierté. Son enfance lui a forgé ce caractère qui lui permet de ne pas se laisser marcher dessus. Mais celui-ci est aux antipodes du reste de la personnalité de Jeffrey. Pacifique, ce dernier n'a jamais porté la main sur quiconque, un trait qui faisait sourire dans le milieu où il a été élevé. Il est de ces personnes qui croient que l'esprit et la parole sont déjà des armes redoutable pour offrir un peu de paix en ce monde. Néanmoins, Jeffrey est capable d'avoir recours à d'autres solutions quand il s'agit de protéger quelqu'un auquel il tient.

- RELATION POSITIVE -

ALIX M. D'ORANJE-NASSAU - L'Amitié inavouée : Deux mondes, deux histoires différentes qui se côtoient régulièrement sur le campus. Alix et Jeffrey sont comme chien et chats, quasiment opposés en tout point. Dispute, colère, embrouilles et ignorance, les deux étudiants ne manque pas une occasion de se chamailler. Mais alors qu'on pourrait croire qu'ils se détestent copieusement, eux même ne s'avoue pas qu'ils s'apprécient l'un l'autre. C'est cette différence qui les rapproche, mais celle-ci aussi qui les garde à distance.

A. SUZY UNDERWOOD - L'Aimable Sauveuse : Débarqué sur le campus de l'université, Jeffrey vient seulement de poser pied sur les terres américaines depuis peu. Il est logiquement déboussolé et en manque cruel de connaissances concernant la culture américaine. Mais c'est justement cette ravissante Suzy qui lui viendra finalement en aide, le prendra sous son aile et l'aidera au mieux à s'intégrer au mode de vie et coutumes américaines. Leur amitié naissante lui permettra de faire découvrir à Jeffrey les grands films, les grandes séries, les fast food et autres intérêts typiquement américains. Une dette envers Suzy que Jeffrey aimerait bien un jour rembourser.

HOPE L. FOSTER - La Petite Soeur de Coeur : Jeffrey n'a jamais eu de petite sœur sans sa vie. Néanmoins, s'il devait en avoir une, Hope serait ce qui s'en rapproche le plus. Présentée grâce à l'aide de Suzy, elle est la première Quincy dont il fera la connaissance et restera celle dont il est le plus proche, de très loin. Il éprouve un attachement immense pour ce petit bout de femme qui s'avère être peut être sa plus grosse faiblesse. Faire du tort à Hope est sûrement la chose la plus susceptible de faire dérivé Jeffrey de son calme habituel.

LILY PENELOPE UNDERWOOD - Le Redouté Face à Face : La rencontre et la relation entre Jeffrey et Lily sont le résultat d'une seule et même personne qu'ils côtoient, Suzy Underwood. Le courant a tendance à passer de belles manières entre les deux personnes. Mais ça, c'est seulement quand ils ne sont pas tous les deux face à face. En effet, dès lors qu'ils sont isolés du reste du monde, Jeffrey et Lily se retrouve dans un contexte peu appréciable, fait de silence et de malaise. Il ne trouve plus les mots pour discuter convenablement avec Lily. Un phénomène que Jeffrey ne s'explique toujours pas aujourd'hui.

LISBETH LARSSON - Le Binôme : C'est un simple projet d'étude qui aura réuni malgré eux les deux personnes que sont Jeffrey et Lisbeth. D'abord très réticent l'un envers l'autre, le couple de collègues réussira cependant à s'appréhender et obtenir des résultats excellents. Ils sont désormais devenus des amis réellement proches sur lesquels chacun peut compter et une combinaison encore plus fusionnelle que par le passé de leurs compétences respectives potentiellement capable de réaliser des avancées superbes dans de nombreux domaines.

- RELATION - NÉGATIVE -

RAIN S. WILKINS - La Pesante Menace : Depuis son arrivée sur le sol américain et à Harvard, Jeffrey se passe bien de mentionner son lien passé avec la Casalesi, Mafia napolitaine majeur. La seul à connaître ce secret, n'est autre que Rain Wilkins, tandis que Jeffrey connaît celui de cette dernière. Chacun pesant sur l'autre,  c'est une véritable guerre froide qui s'est instauré entre les deux étudiants. Une guerre qui pourrait mener à l'exclusion pur et simple de l'école si l'un ou l'autre décidait de tirer le premier.

Should I Stay or Should I Go !

Everybody Dance Now

Une Amie Trop Clairvoyante.

La curiosité est un vilain défaut.

We need to talk.
Message(#) Sujet: Re: (FlashForward) Jeffrey & Beatrix - Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré. Mar 25 Juil - 23:56

Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré.

 

Son mouvement de la main était tout ce qu’il y a de plus inoffensif et n’avait pour seul but que de récupérer ce qui était sien. Néanmoins, la belle inconnue eue une réaction étonnamment craintive, s’écartant à une distance raisonnable, comme guidée par une certaine méfiance. Un tel comportement vis-à-vis de lui surprit Jeffrey qui n’avait pas l’habitude de voir les autres prendre leur distance. Mais ce soir, il démontrait une autre facette, la mauvaise facette.

Quoiqu’il en soit, cette pensée fit volte-face rapidement. Quelque peu éméché et son sang pollué par l’alcool, il était actuellement obnubilé par le verre que la jeune femme venait de lui subtiliser et la perspective de terminer sa pyramide. Un comportement puéril aux antipodes de la personnalité de Jeff quand il était sobre. Néanmoins, il restait assez lucide pour jauger vaguement la personnalité de cette inconnue. Son regard enflammé n’avait visiblement d’égale que son caractère et sa détermination de feu. Il ne s’en débarrasserait pas si facilement et cela pouvait durer toute la nuit à ce rythme.

“Tu ne vas pas lâcher l’affaire, je me trompe ?” Rétorqua t-il à la demoiselle qui venait de lui proposer de lui offrir d’autres verres et donc de lui tenir compagnie malgré les réticences qu’il avait essayé de mettre en avant précédemment. La réponse pouvait se lire sur le visage de celle-ci, visiblement pas décidé à abandonner l’idée qu’elle avait en tête. Résigné, c’est alors qu’il se leva doucement, titubant légèrement, et agrippa le verre vide qui était le sien de la main de la belle en ne manquant pas de lancer une petite pique du regard à cette dernière par la même occasion. “Fait comme bon te semble alors, je m’en fous …” Finit-il par lancé avec déni alors qu’il reprenait sa place au comptoir et posait délicatement sa dernière pièce sur son édifice désormais terminé.    



CREDIT TO KAIJI FROM ILH
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: (FlashForward) Jeffrey & Beatrix - Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré. Mer 26 Juil - 11:48

Happy fucking birthday
— with Jeffrey

Tu t’es déjà pris des coups, quand t’étais plus jeune, alors ouais, t’as eu ce foutu mouvement de recul quand il a approché sa main, presque peureuse, voire carrément, avec toute ton assurance et ton sourire taquin qui se sont envolés en fumée. Mais tout c’qu’il voulait, c’était récupérer son verre, alors t’as vite fait partir cette peur, retrouvant ton assurance d’il y a quelques secondes plus tôt, comme si ce n’était jamais arrivé. Tu fais la fière, de nouveau, à faire glisser son shot vide entre tes doigts, agile, souriante, surtout joueuse, puis finalement il récupère ce dernier un peu trop rapidement à ton goût. Puis cette fois, pas de mouvement de recul, ça t’fait même sourire c’qu’il te dit comme quoi t’es décidée à ne pas lâcher l’affaire. Oh ça non tu ne vas pas lâcher l’affaire, bien au contraire, s’il est capable de boire autant de shooters tout seul, il sera peut-être bien capable de continuer sur la même lancée avec toi.

« T’as tout compris chéri, il est encore tôt, ce serait triste de rentrer à cette heure-ci non tu ne trouves pas ? » cet air de vainqueur qui revient se coller sur ton visage, alors que tu fais signe au barman de vous apporter non pas des shots, mais la bouteille de tequila entière. T’as laissé le jeune homme retourner à sa place, derrière le comptoir tu attrapes deux verres propres puis la bouteille dans les doigts tu rejoins le garçon.

« Allez, c’est pour me faire pardonner, j’suis sympa j’ai carrément pris la bouteille. T’aimes la tequila au moins ? Moi c’est Beatrix, ou Be’ t’as le choix. »




© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
avatar
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
Américaine & Italienne J'ai : 22 ans et je vis à : Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 19/07/2017 et depuis, j'ai posté : 516 messages et gagné : 624 dollars. Actuellement, je suis : Célibataire et côté coeur, je suis : Un dangereux mafieux sans scrupule ou un nounours géant, attendrissant et protecteur. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : ISFP - LE COMPOSITEUR . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nicholas Hoult. ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : un illustre mais serviable inconnu. , et un grand merci à : GregGS ✽ DC/TC : : Aucun
BIO - Né sur le sol américain, Jeffrey a déménagé très tôt sur les terres napolitaines d'Italie, ses parents croyants à l'époque y trouver un eldorado. Pendant plusieurs années, ils côtoieront la Mafia principale de la ville et plus particulièrement son parrain. Ce dernier offrira sans retour son aide à la famille, se prenant à sa surprise d'affection pour le petit Jeffrey. Sa fierté prendra toujours le pas, mais Jeffrey sait pertinemment qu'il lui rappelle simplement son jeune fils décédé.

Que ce soit durant la mort de sa mère ou les nombreux événements et danger que peut vivre un enfant grandissant dans un milieu difficile, ce baron de la drogue n'aura jamais failli à ses dires. Il aura toujours pris soin de cette famille, celle-ci repoussant parfois les avance de ce dernier. Il aura côtoyé Jeffrey comme il aurait côtoyait son propre fils. S'il n'avait plus de mère très tôt, Jeffrey possédait presque deux figures paternelles.

Ce sera ce dernier qui financera sans broncher les études à Harvard de Jeffrey après avoir tenté de le recruter au sein de sa famille mafieuse. Se rendant néanmoins très vite compte qu'il n'était pas fait pour ce monde et qu'il n'en avait pas l'envie, il lui fera promettre d'honorer comme il se doit son fils en réussissant du mieux possible ses études.


CARACTÈRE - Jeffrey ne le montre que rarement, mais il reste quelqu'un qui possède une vraie fierté. Son enfance lui a forgé ce caractère qui lui permet de ne pas se laisser marcher dessus. Mais celui-ci est aux antipodes du reste de la personnalité de Jeffrey. Pacifique, ce dernier n'a jamais porté la main sur quiconque, un trait qui faisait sourire dans le milieu où il a été élevé. Il est de ces personnes qui croient que l'esprit et la parole sont déjà des armes redoutable pour offrir un peu de paix en ce monde. Néanmoins, Jeffrey est capable d'avoir recours à d'autres solutions quand il s'agit de protéger quelqu'un auquel il tient.

- RELATION POSITIVE -

ALIX M. D'ORANJE-NASSAU - L'Amitié inavouée : Deux mondes, deux histoires différentes qui se côtoient régulièrement sur le campus. Alix et Jeffrey sont comme chien et chats, quasiment opposés en tout point. Dispute, colère, embrouilles et ignorance, les deux étudiants ne manque pas une occasion de se chamailler. Mais alors qu'on pourrait croire qu'ils se détestent copieusement, eux même ne s'avoue pas qu'ils s'apprécient l'un l'autre. C'est cette différence qui les rapproche, mais celle-ci aussi qui les garde à distance.

A. SUZY UNDERWOOD - L'Aimable Sauveuse : Débarqué sur le campus de l'université, Jeffrey vient seulement de poser pied sur les terres américaines depuis peu. Il est logiquement déboussolé et en manque cruel de connaissances concernant la culture américaine. Mais c'est justement cette ravissante Suzy qui lui viendra finalement en aide, le prendra sous son aile et l'aidera au mieux à s'intégrer au mode de vie et coutumes américaines. Leur amitié naissante lui permettra de faire découvrir à Jeffrey les grands films, les grandes séries, les fast food et autres intérêts typiquement américains. Une dette envers Suzy que Jeffrey aimerait bien un jour rembourser.

HOPE L. FOSTER - La Petite Soeur de Coeur : Jeffrey n'a jamais eu de petite sœur sans sa vie. Néanmoins, s'il devait en avoir une, Hope serait ce qui s'en rapproche le plus. Présentée grâce à l'aide de Suzy, elle est la première Quincy dont il fera la connaissance et restera celle dont il est le plus proche, de très loin. Il éprouve un attachement immense pour ce petit bout de femme qui s'avère être peut être sa plus grosse faiblesse. Faire du tort à Hope est sûrement la chose la plus susceptible de faire dérivé Jeffrey de son calme habituel.

LILY PENELOPE UNDERWOOD - Le Redouté Face à Face : La rencontre et la relation entre Jeffrey et Lily sont le résultat d'une seule et même personne qu'ils côtoient, Suzy Underwood. Le courant a tendance à passer de belles manières entre les deux personnes. Mais ça, c'est seulement quand ils ne sont pas tous les deux face à face. En effet, dès lors qu'ils sont isolés du reste du monde, Jeffrey et Lily se retrouve dans un contexte peu appréciable, fait de silence et de malaise. Il ne trouve plus les mots pour discuter convenablement avec Lily. Un phénomène que Jeffrey ne s'explique toujours pas aujourd'hui.

LISBETH LARSSON - Le Binôme : C'est un simple projet d'étude qui aura réuni malgré eux les deux personnes que sont Jeffrey et Lisbeth. D'abord très réticent l'un envers l'autre, le couple de collègues réussira cependant à s'appréhender et obtenir des résultats excellents. Ils sont désormais devenus des amis réellement proches sur lesquels chacun peut compter et une combinaison encore plus fusionnelle que par le passé de leurs compétences respectives potentiellement capable de réaliser des avancées superbes dans de nombreux domaines.

- RELATION - NÉGATIVE -

RAIN S. WILKINS - La Pesante Menace : Depuis son arrivée sur le sol américain et à Harvard, Jeffrey se passe bien de mentionner son lien passé avec la Casalesi, Mafia napolitaine majeur. La seul à connaître ce secret, n'est autre que Rain Wilkins, tandis que Jeffrey connaît celui de cette dernière. Chacun pesant sur l'autre,  c'est une véritable guerre froide qui s'est instauré entre les deux étudiants. Une guerre qui pourrait mener à l'exclusion pur et simple de l'école si l'un ou l'autre décidait de tirer le premier.

Should I Stay or Should I Go !

Everybody Dance Now

Une Amie Trop Clairvoyante.

La curiosité est un vilain défaut.

We need to talk.
Message(#) Sujet: Re: (FlashForward) Jeffrey & Beatrix - Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré. Mer 26 Juil - 22:39

Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré.

 

Elle avait cet air de vainqueur sur son visage, comme si elle se sentait avec les cartes en mains et que Jeffrey ne pouvait rien pour l’empêcher de les abattre. Bien que plutôt agaçante, il se disait actuellement qu’il aurait pu apprécier la compagnie de cette Beatrix. Mais dans un tel état, elle avait pour l’instant juste le don de l’embêter au plus haut point, son soupir traduisant parfaitement les pensées de Jeff.

“Beatrix ? Qu’est-ce que t’es, une Gauloise ?”   

Répondit-il condescendant à la jeune femme. C’était cruelle et méchant, elle n’avait clairement pas choisi son jour pour venir faire la connaissance de Jeffrey, lui pourtant si souriant, aimable et accueillant dans sa manière de côtoyer son prochain. L’alcool faisait clairement ressortir les plus bas instincts de sa personnalité, ceux-là même qu’il voyait chez les membres de la Casalesi en Italie et qu’il tentait d’éviter à tout prix.

Sans même une preuve de politesse, Jeff s’empara de la bouteille de la jeune femme. Comme s’il s’était enfin résigné à repousser de lui cette dernière, il se servit un autre shooter puis, malgré un temps d’arrêt et un regard vers celle qui venait de lui donner son prénom, servit le second verre. Malheureusement pour elle, c’est bel et bien Jeff qui but les deux, réduisant certainement les petits espoirs de progression qui avaient dû s’immiscer dans l’esprit de la belle inconnue. Le Jeff bourré n’avait visiblement pas apprécié de se faire subtiliser son breuvage. Et même si la partie n’était pas perdue pour cette certaine Be’, il était décidé à ne pas lui faciliter la tâche.

CREDIT TO KAIJI FROM ILH
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: (FlashForward) Jeffrey & Beatrix - Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré. Jeu 27 Juil - 12:59

Happy fucking birthday
— with Jeffrey

Tu ricanes lorsqu’il fait une remarque sur ton prénom, lui, il a rien compris, t’aurais peut-être pas dû lui donner ton nom, si ça s’trouve t’es tombée sur un taré, stalker en plus de ça, et qu’tu le retrouveras à ta fenêtre quand tu t’y attendras le moins. Mais ça va, à part sa mauvaise humeur, t’as encore rien décelé de mauvais chez lui, au contraire si ça s’trouve c’est un type bien qui a juste l’alcool mauvais.
« J’suis anglaise, nuance, enfin j’imagine que ça tu t’en fous. » tu parles plus pour toi-même que pour lui, le laissant prendre la bouteille de tes mains. C’est un autre sourire aux lèvres qui s’affiche sur ton visage, il a l’air décidé de continuer à boire, sans même t’attendre, mais c’est pas grave, au pire t’iras chercher une seconde bouteille.

« Ah ouais, t’es comme ça toi. » tu lui fais lorsqu’il s’avale le deuxième shot sous ton nez, presque hilare, qu’il compte pas sur toi pour l’aider à rentrer chez lui hein. Tu passes une main dans tes cheveux, décidée à boire avec lui, te rapprochant encore un peu plus de lui pour attraper à ton tour la bouteille. « On va voir si tu vas réussir à m’suivre mon chou. »
Ton visage rougi par l’alcool s’est rapproché du sien, seulement pour prendre la bouteille, le deuxième verre de ses mains, afin de t’servir à ton tour.
« A ta santé alors, monsieur l’étranger qui m’donne même pas son petit nom. » tu rajoutes d’une mine faussement boudeuse.





© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
avatar
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
Américaine & Italienne J'ai : 22 ans et je vis à : Boston . J'ai posé mes affaires ici le : 19/07/2017 et depuis, j'ai posté : 516 messages et gagné : 624 dollars. Actuellement, je suis : Célibataire et côté coeur, je suis : Un dangereux mafieux sans scrupule ou un nounours géant, attendrissant et protecteur. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : ISFP - LE COMPOSITEUR . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nicholas Hoult. ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : un illustre mais serviable inconnu. , et un grand merci à : GregGS ✽ DC/TC : : Aucun
BIO - Né sur le sol américain, Jeffrey a déménagé très tôt sur les terres napolitaines d'Italie, ses parents croyants à l'époque y trouver un eldorado. Pendant plusieurs années, ils côtoieront la Mafia principale de la ville et plus particulièrement son parrain. Ce dernier offrira sans retour son aide à la famille, se prenant à sa surprise d'affection pour le petit Jeffrey. Sa fierté prendra toujours le pas, mais Jeffrey sait pertinemment qu'il lui rappelle simplement son jeune fils décédé.

Que ce soit durant la mort de sa mère ou les nombreux événements et danger que peut vivre un enfant grandissant dans un milieu difficile, ce baron de la drogue n'aura jamais failli à ses dires. Il aura toujours pris soin de cette famille, celle-ci repoussant parfois les avance de ce dernier. Il aura côtoyé Jeffrey comme il aurait côtoyait son propre fils. S'il n'avait plus de mère très tôt, Jeffrey possédait presque deux figures paternelles.

Ce sera ce dernier qui financera sans broncher les études à Harvard de Jeffrey après avoir tenté de le recruter au sein de sa famille mafieuse. Se rendant néanmoins très vite compte qu'il n'était pas fait pour ce monde et qu'il n'en avait pas l'envie, il lui fera promettre d'honorer comme il se doit son fils en réussissant du mieux possible ses études.


CARACTÈRE - Jeffrey ne le montre que rarement, mais il reste quelqu'un qui possède une vraie fierté. Son enfance lui a forgé ce caractère qui lui permet de ne pas se laisser marcher dessus. Mais celui-ci est aux antipodes du reste de la personnalité de Jeffrey. Pacifique, ce dernier n'a jamais porté la main sur quiconque, un trait qui faisait sourire dans le milieu où il a été élevé. Il est de ces personnes qui croient que l'esprit et la parole sont déjà des armes redoutable pour offrir un peu de paix en ce monde. Néanmoins, Jeffrey est capable d'avoir recours à d'autres solutions quand il s'agit de protéger quelqu'un auquel il tient.

- RELATION POSITIVE -

ALIX M. D'ORANJE-NASSAU - L'Amitié inavouée : Deux mondes, deux histoires différentes qui se côtoient régulièrement sur le campus. Alix et Jeffrey sont comme chien et chats, quasiment opposés en tout point. Dispute, colère, embrouilles et ignorance, les deux étudiants ne manque pas une occasion de se chamailler. Mais alors qu'on pourrait croire qu'ils se détestent copieusement, eux même ne s'avoue pas qu'ils s'apprécient l'un l'autre. C'est cette différence qui les rapproche, mais celle-ci aussi qui les garde à distance.

A. SUZY UNDERWOOD - L'Aimable Sauveuse : Débarqué sur le campus de l'université, Jeffrey vient seulement de poser pied sur les terres américaines depuis peu. Il est logiquement déboussolé et en manque cruel de connaissances concernant la culture américaine. Mais c'est justement cette ravissante Suzy qui lui viendra finalement en aide, le prendra sous son aile et l'aidera au mieux à s'intégrer au mode de vie et coutumes américaines. Leur amitié naissante lui permettra de faire découvrir à Jeffrey les grands films, les grandes séries, les fast food et autres intérêts typiquement américains. Une dette envers Suzy que Jeffrey aimerait bien un jour rembourser.

HOPE L. FOSTER - La Petite Soeur de Coeur : Jeffrey n'a jamais eu de petite sœur sans sa vie. Néanmoins, s'il devait en avoir une, Hope serait ce qui s'en rapproche le plus. Présentée grâce à l'aide de Suzy, elle est la première Quincy dont il fera la connaissance et restera celle dont il est le plus proche, de très loin. Il éprouve un attachement immense pour ce petit bout de femme qui s'avère être peut être sa plus grosse faiblesse. Faire du tort à Hope est sûrement la chose la plus susceptible de faire dérivé Jeffrey de son calme habituel.

LILY PENELOPE UNDERWOOD - Le Redouté Face à Face : La rencontre et la relation entre Jeffrey et Lily sont le résultat d'une seule et même personne qu'ils côtoient, Suzy Underwood. Le courant a tendance à passer de belles manières entre les deux personnes. Mais ça, c'est seulement quand ils ne sont pas tous les deux face à face. En effet, dès lors qu'ils sont isolés du reste du monde, Jeffrey et Lily se retrouve dans un contexte peu appréciable, fait de silence et de malaise. Il ne trouve plus les mots pour discuter convenablement avec Lily. Un phénomène que Jeffrey ne s'explique toujours pas aujourd'hui.

LISBETH LARSSON - Le Binôme : C'est un simple projet d'étude qui aura réuni malgré eux les deux personnes que sont Jeffrey et Lisbeth. D'abord très réticent l'un envers l'autre, le couple de collègues réussira cependant à s'appréhender et obtenir des résultats excellents. Ils sont désormais devenus des amis réellement proches sur lesquels chacun peut compter et une combinaison encore plus fusionnelle que par le passé de leurs compétences respectives potentiellement capable de réaliser des avancées superbes dans de nombreux domaines.

- RELATION - NÉGATIVE -

RAIN S. WILKINS - La Pesante Menace : Depuis son arrivée sur le sol américain et à Harvard, Jeffrey se passe bien de mentionner son lien passé avec la Casalesi, Mafia napolitaine majeur. La seul à connaître ce secret, n'est autre que Rain Wilkins, tandis que Jeffrey connaît celui de cette dernière. Chacun pesant sur l'autre,  c'est une véritable guerre froide qui s'est instauré entre les deux étudiants. Une guerre qui pourrait mener à l'exclusion pur et simple de l'école si l'un ou l'autre décidait de tirer le premier.

Should I Stay or Should I Go !

Everybody Dance Now

Une Amie Trop Clairvoyante.

La curiosité est un vilain défaut.

We need to talk.
Message(#) Sujet: Re: (FlashForward) Jeffrey & Beatrix - Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré. Jeu 27 Juil - 15:14

Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré.

 

Amusé par le petit jeu d’ignorance que Jeff lui fait subir, elle passe ses frêles mains dans sa chevelure brune, comme si cela était une façon de montrer à ce dernier que les choses sérieuses commencent. Elle vient prendre définitivement place sur le tabouret voisin à celui du jeune homme, se rapprochant pour s’emparer de la bouteille et d’un des deux verres. Si proche, Jeff s’aperçoit de la couleur très nuancé des yeux de la jeune femme, mais également d’un sourire sur son visage très communicatif. Il se serait laissé facilement embarqué dans une telle joie communicative à l’accoutumée. Mais le fait est que même bourré comme il l’était, Jeff avait tout de même arraché une micro expression en coin de sa bouche, une légère esquisse de sourire sûrement à peine perceptible pour les autres.

“Elle ne manque pas de cran” pensa intérieurement Jeff. C’est comme si le Jeffrey de d’habitude, le souriant et attachant, tenté de reprendre le dessus, réveillé par les différentes offensives de la demoiselle. Il se prenait à imaginer une possible compagnie pour la première fois de la soirée, à penser à autre chose qu’à cette déprime qui le tourmentait depuis des heures.  

“Jeff … Je m’appelle Jeff.”

C’était sorti ! À la surprise de Jeff, les mots étaient sortis. Certes d’une manière très monotone et sûrement peu encourageante pour son interlocutrice, mais elle les avait néanmoins entendu, s’arrêtant même visiblement dans son action de porter son verre à ses lèvres.  

CREDIT TO KAIJI FROM ILH
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: (FlashForward) Jeffrey & Beatrix - Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré. Jeu 27 Juil - 15:39

Happy fucking birthday
— with Jeffrey

Tu peux enfin mettre un nom sur son visage, c’est déjà une belle victoire pour toi ce soir, et puis il semble enfin accepter ta présence, ne serait-ce qu’un tout petit peu, c’est vrai quoi, t’as pas vraiment l’impression d’être super chiante non plus. Peut-être un poil trop insistante, mais c’est toujours plus fun de boire à deux que de boire seul. Tu as mê1me eu l’impression de voir un début de sourire, mais c’est peut-être l’alcool qui t’as fait imaginer des choses, mais soit, c’est déjà un bon début. En tout cas la suite de la soirée promet d’être intéressante et tu ne comptes toujours pas lâcher l’affaire, pas tant qu’il ne se sera pas détendu avec toi. Et pas tant qu’il ne sera un peu moins sur ses gardes.

« Mais c’est qu’il a un prénom ! J’aurais pas cru tiens. » tu ris, pas pour te moquer de lui mais plus de bonne humeur, ouais c’est quand une petite victoire. « Eh bien ravie d’faire ta rencontre. Enfin je sais que j’me suis un peu imposée, mais tu ne vas pas le regretter c’est promis. »
Tu lèves le verre en sa direction puis le vide sans plus attendre, bien décidée de continuer à boire, que ça plaise ou non au barman qui fait le service de ce soir.
« Et donc qu’est-ce qui t’amènes ici ce soir ? T’avais personne avec qui boire ? » tu fini par demander un peu curieuse. Mais peut-être qu’il n’a pas franchement envie d’en parler ?






© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message(#) Sujet: Re: (FlashForward) Jeffrey & Beatrix - Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré.

Revenir en haut Aller en bas

(FlashForward) Jeffrey & Beatrix - Un anniversaire qui avait pourtant mal démarré.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Taylor A. Lacey
» P.J.B } il lui avait pourtant dit de ne pas ouvrir la boite
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint
» Anniversaire 2010 du Chef d' Etat-Major

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-