Partagez| .
(LANCELOUVE) no fear, no limit, no excuses
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DE LA MATHER HOUSE
avatar
MEMBRE DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 21 ans et je vis à : boston avec marin et sa coloc, le temps de me changer les idées et de me remettre de ce kidnapping qui me rend actuellement incapable de rester seule chez moi . J'ai posé mes affaires ici le : 14/01/2017 et depuis, j'ai posté : 2764 messages et gagné : 1156 dollars. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année d'économie et de droit, et à la fois trop flemmarde et trop chouchoutée pour aller travailler et côté coeur, je suis : perturbée par son comportement, à un doigt seulement de tirer définitivement un trait sur lui. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la parisienne pourrie-gâtée qui se met sans cesse dans des situations improbables et dont les conneries finissent toujours par être rattrapées de justesse par son paternel sans laisser aucune trace ; celle à qui on donnerait le bon dieu sans confession au premier regard, par ses traits enfantins et son apparence fragile, mais qui, bien vite, finit par révéler un tout autre aspect de sa personnalité . Oh et puis, on dit que je ressemble à : la sublime maggie lindemann ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : vixen (mégane) , et un grand merci à : moi-même ✽ DC/TC : : none


LOUVE VANILLE PEROL
BETTER AN OOPS THAN A WHAT IF

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( n o u v e a u t é s ) suite à une soirée qui a mal tourné dans la nuit du 10 au 11 janvier, tu t'es retrouvée prise au piège par des organisateurs de combats illégaux avec MILA ; vous serez finalement retrouvées le 14 janvier aux environs de trois heures du matin, totalement bouleversées au cours de la soirée de thanksgiving, tu as fait partie des nombreux disparus ; tu as retrouvé ta liberté le 1er janvier mais profondément affectée par les évènements, tu t'es installée chez ton frère, alors parfaitement incapable de rester seule chez toi et d'affronter le monde extérieur uc
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
what about everything i've been through
( h i s t o i r e ) t'as grandi à paris dans une famille plutôt nombreuse, à l'ambiance similaire à celle d'un zoo, la cuillère en or en plus dans la bouche. ton père est pdg du groupe bancaire bpce (banque populaire et caisse d'épargne), un français d'origine, tandis que ta mère, à son contraire, était une top modèle brésilienne reconnue mais non moins farfelue. jamais, ô grand jamais, on t'a entendu de plaindre de ta famille ; qu'importe les engueulades, t'as toujours été très proches de chaque petit con qui te sert de frère ou de sœur. prête à tout pour eux, prête à tuer même, t'as toujours difficilement supporté de les voir mal. fraîchement diplômée, pour suivre tes frères et parce que ton père te l'a imposé également, t'as débarqué à harvard en septembre 2014 pour la rentrée scolaire. après une première année difficile, t'as fini par trouver tes marques en intégrant la mather house un an plus tard.

( c a r a c t è r e ) véritable tornade, tu portes la plupart du temps le masque d'une fille forte, sans crainte et sans sentiments particulièrement provocatrice, t'afficheras toujours un sourire narquois face à ceux que tu peux pas voir en peinture on t'a souvent dit que t'étais la nana la plus têtue et la plus fière qu'on avait pu rencontrer, tant tu refuses de lâcher l'affaire, qu'importe la raison - mais surtout pour les mauvaises face aux conflits, tu fonces tête baissée tel un taureau, sans forcément t'assurer de ne faire aucun dommage collatéral et pourtant, tu donnerais tout pour tes proches dévouée et loyale, t'es le genre d'amie qui voit rouge si une personne ose toucher ne serait-ce qu'à un cheveu de tes proches fêtarde mais bonne élève, tu mêles bouquins de cours et bouteilles d'alcool à la perfection ton âme d'aventurière te mène 125% du temps à te retrouver dans des situations improbables pour autant, au fond de toi, tu demandes pas grand chose d'autre qu'un peu d'attention et de douceur.



WE'RE JUST ONE TENT AWAY
FROM A FULL-BLOWN CIRCUS

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( b l o o d ) COLIN (PV) ou le relou de service. t'as beau être sa soeur, rien ne vous rassemble. il t'est d'ailleurs arrivé de te demander si c'est vraiment ton frère. mais qu'importe la réponse à cette question, les faits sont là : il t'emmerde au plus haut point. t'as beau l'aimer, tu le supportes pas. parce qu'il se prend pour ton père, et que t'en avais déjà assez d'un pour ne pas avoir à en supporter un second. MARIN, ton alter-ego, ton double, ton jumeau à quelques années d'écart. t'as souvent entendu dire que t'es son clone féminin et quelque part, ça doit être vrai. parce que vous êtes cons au même point et vous en avez rien à foutre de rien. d'ailleurs, aujourd'hui, c'est tes parents que tu plains de vous avoir supportés, vous deux, ensemble. FAUVE (PNJ), c'est ton bébé. elle a beau être plus âgée que toi, t'as toujours eu un comportement surprotecteur avec elle. parce que tu sais qu'elle est fragile et surtout naïve ; tu sais à quel point on peut la manipuler. et rien que l'idée qu'on puisse faire du mal à cet ange, ça te met en rogne. elle est retournée à paris pour continuer ses études à la rentrée 2017 mais quelque part, t'es pas tranquille. pas tranquille de pas pouvoir garder un oeil sur elle. COLOMBE, l'insupportable. la petite dernière de la famille et la plus énervante à tes yeux. t'as toujours eu du mal avec elle, contrairement aux autres ; tu sais pas pourquoi, mais ça passe pas. elle a beau être ta soeur, t'es même pas certaine que tu l'aiderais si elle était en galère. à moins que ce soit de l'ordre d'un risque de vie ou de mort, là, c'est négociable. d'ailleurs, contrairement à ce qu'on pourrait croire, colombe, elle a rien d'une colombe du tout. c'est plutôt de l'ordre du pigeon, celui qui chie sur ta crinière fraîchement brushée.

( h e a r t ) PSEUDO uc

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
all that you are is all that i'll ever need
( l o v e ) BASILE, le basile. celui qui t'a toujours fait tourner la tête, pour le meilleur et pour le pire. depuis gamine, t'es persuadée que c'est lui, celui qu'il te faut, celui qui t'est destiné. pourtant, c'est pas faute d'avoir tenté de l'oublier dans les bras d'un autre, voire de plusieurs autres. personne n'a jamais réussi à te faire tomber comme t'es tombée pour lui. et qu'importe son comportement de connard fini, qu'importe sa volatilité, qu'importe les maux qu'il t'a causés, t'as toujours fini par lui pardonner. quand bien même tu lui en veux, c'est plus fort que toi. parce que c'est lui, et personne d'autre que tu veux.

( p a s s i o n ) KALE, qui a dit que l'amitié et le plaisir ne font pas bon ménage ? pourtant, qu'importe à quel point vous avez pu être intimes tous les deux, t'as toujours considéré kale comme un ami. tu te dis qu'au-delà de vos petits plaisirs charnels, tu peux compter sur lui en cas de besoin, et c'est le plus important. NATHANAËL et toi, ça a toujours été que des histoires de plaisirs. dès lors que vous êtes tous les deux sur le marché du célibat, vous hésitez pas bien longtemps avant de vous retrouver dans le même lit. NOAM, c'est le type que t'as connu durant ta première année d'études à harvard. t'as fait un stage dans le cabinet d'avocats de son père, il t'a prise sous son aile et les choses se sont enchaînées. vous avez fini dans le même lit à plusieurs reprises et, aujourd'hui encore, y a une certaine ambiguïté entre vous.

( p a s t ) CAMILLE (2010-2011), ton compagnon de montagnes russes. y a jamais vraiment rien eu de plus entre vous que du dépannage et des plaisirs charnels ; aucun de vous deux n'a jamais eu aucun sentiment pour l'autre. ça explique sans doute vos nombreuses ruptures avant de vous remettre ensemble. à l'heure actuelle, vous vous tournez encore clairement autour, par jeu, par envie, par défi. sans pour autant espérer quoique ce soit de l'autre. CELEST (2012-2013), c'est la première femme à avoir fait battre ton cœur, la première à t'avoir fait tomber sous son charme. vous avez été ensemble plus d'un an ; une année durant laquelle vous avez enchaîné les aller-retours londres-paris pour vous voir et passer un maximum de temps ensemble. mais la distance a fini par jouer son rôle, à vous ennuyer, parce que, entre autre, t'étais jeune et pas totalement libre de tes mouvements. CARTER (OCT 2015 - AVR 2016), t'as un peu regretté votre rupture, et pourtant tu peux t'en prendre qu'à toi-même. tout se passait bien entre vous, jusqu'au jour où t'as été envahie par l'envie de voir autre chose, d'autres personnes. alors t'as commencé à vagabonder sans rien lui dire, à partager ton lit avec d'autres, jusqu'à ce jour. ce jour où elle vous est tombée dessus, toi et cette nana. ce jour, tu l'as perdue à tout jamais, et elle te l'a bien fait comprendre. DENYS (JUN 2016), ça a toujours été compliqué. vous êtes sortis ensemble un mois seulement avant que tu décides de disparaître de sa vie sur un coup de tête en captant qu'il s'attachait trop à toi ; ça t'a foutu la trouille, parce que tu t'amusais. mais avec le temps, vous avez pu mettre les choses à plat et les choses se sont apaisées. alors devenus amis, vous vous êtes mariés le 17 juillet 2017 pour que t'échappes à un mariage forcé, avant de divorcer fin août.



GOOD TIMES AND CRAZY FRIENDS
MAKE AMAZING MEMORIES

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( b e s t ) WILLOW, la femme de ta vie, ton tout, ta meilleure amie. vous vous connaissez depuis tellement d'années que t'as arrêté de compter. et ensemble, vous en avez traversé, des trucs. t'es certaine que qu'importe ce qui peut arriver, elle sera toujours là pour toi, tout comme tu seras toujours là pour elle. sans elle, t'es totalement paumée, t'es au bout de ta vie ; depuis peu, vous avez d'ailleurs décidé de prendre une chambre ensemble à la mather, histoire de décompresser. SALINGER uc

( c o l o c ) ROSE uc ELIAM uc

( f r i e n d s ) AJAY, n'importe qui le considérerait comme ta mauvaise fréquentation. pourtant, à tes yeux, c'est ce pote sur lequel tu peux compter quand ça va pas, celui qui répond toujours présent pour te changer les idées. ERIN ou celle dont t'as décidé de t'occuper ; t'as la sensation qu'elle est un peu coincée sur les bords, et pour le coup, t'as envie que ça cesse. du coup, tu t'es donnée la mission de lui faire vivre d'autres choses, de lui faire découvrir la lionne qui sommeille en elle. MILA, c'est ta copine de soirées, qui s'est également transformée en réelle amie avec le temps. t'aimes pas spécialement passer de soirées sans elle alors si tu peux l'y embarquer, tu le fais automatiquement. ANASTASIA, tu la connais depuis peu ; depuis que t'as emménagé chez ton frère en décembre dernier, en fait. mais tout de suite, ça a accroché, et le temps fera sans doute son oeuvre.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
i hope karma slaps you in the face before i do
( n e u t r a l ) PSEUDO uc

( h a t e r s ) GABANO aka le type qui te sort par les yeux. rien que voir sa tronche te met hors de toi. et pourtant, y a cette attirance incontrôlable entre vous. tu détestes ça encore plus que tu le détestes lui, et forcément, tu t'en passerais bien.


à ajouter : sonneper.


CURRENTLY WRITING WITH THEM
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
just a moment stolen to relax us (ajay)make them stop and stare (kale)come on baby, let's drink (mila)car crash (tg)you're the only thing i know (marin)eccedentesiast (erin)take care of you (basile)

à venir : elliot


Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: danse et cheerleading
ANNÉE D'ÉTUDES: quatrième année
CURSUS SUIVI: économie (M) et droit (m)
En ligne

Message(#) Mar 4 Juil - 12:40
never limit yourself
lancelot & louve
Parce que rien ne nous arrêtera jamais, on s’est lancés à l’aventure encore une fois. Le Laos, c’est l’excuse parfaite pour faire mille et une conneries et me mettre dans de beaux draps. On s’est donné rendez-vous sur la plage, suffisamment loin de l’hôtel pour être seuls mais suffisamment proche pour ne pas avoir à marcher dix kilomètres. On s’est promis de le faire, de piquer ces planches et d’aller voguer sur les flots laotiens. De nous laisser emporter par l’air maritime, sans crainte, parce que sinon on échouerait dans notre mission à coup sûr. J’ai aucune idée de ce qui pouvait advenir de cette soirée mais rien que de penser à l’idée de me pavaner sur ma planche au beau milieu de la nuit, parmi les créatures maritimes, aux côtés de mon cher et tendre Lancelot, j’en étais déjà toute excitée. Je trépignais des pieds sur le sable fin de la plage, courant de droite à gauche en attendant que le grand gaillard daigne se ramener. Et j’observais, à quelques pas seulement, la cabane où je savais qu’il se trouvait ces fameuses planches qui m’avaient déjà trop longtemps fait de l’œil. Ce soir, le seul éclairage auquel on allait avoir droit, c’est la lune. Et au loin, les lumières des hôtels et des fêtes au bord de l’eau. Je suis pas certaine qu’on ait le droit de se lancer à minuit passé sur les eaux, mais j’en ai pas grand-chose à faire. Inconsciente peut-être, et sans doute qu’un jour ça me perdra, mais pas maintenant.


@lancelot p. calixte


people who hide their feelings usually care the most;
someday, everything will make perfect sense. so for now, laugh at the confusion, smile through the tears, and keep reminding yourself that everything happens for a reason. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Mar 4 Juil - 16:28
Never limit yourself
— with Louve.

Une fois de plus, Louve et Lancelot se retrouvent pour vous jouer de mauvais tours ! Parce que leur amitié est infaillible et sans limite. Même après deux ans de relation, ils sont toujours autant proches l'un de l'autre, comme les doigts de la main. C'est encore plus merveilleux quand on a notre meilleure amie à nos côtés, à Vientiane. Il sait que la Mathers est toujours partante pour une aventure rocambolesque, peu importe comment ça pourrait se finir.  La connaissant, toujours plus ponctuelle que lui, il lui a donné rendez-vous sur une plage, située ni trop loin, ni trop proche de l'hôtel. Exprès pour faire monter l'impatience et l'excitation, Lancelot a prit tout son temps pour se préparer et j'insiste sur le mot : TOUT. Tout ça pour quoi, au final ? Il arrive déjà sans t-shirt, sans combinaison ni rien et il sait qu'ils finiront la nuit dans l'eau. « Hey, beauté ! » Louve, c'est l'amour de sa vie, son âme-sœur de toujours. Pourtant, une fois leur relation terminée, ils ont continuer à se parler, comme si de rien n'était et pour Lancelot, dans un sens, c'est comme si rien n'était encore finit. « Tu es sexy en maillot, tu sais ? » dit-il, avec un sourire amusé en coin.

© LOYALS.


@Louve V. Perol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DE LA MATHER HOUSE
avatar
MEMBRE DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 21 ans et je vis à : boston avec marin et sa coloc, le temps de me changer les idées et de me remettre de ce kidnapping qui me rend actuellement incapable de rester seule chez moi . J'ai posé mes affaires ici le : 14/01/2017 et depuis, j'ai posté : 2764 messages et gagné : 1156 dollars. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année d'économie et de droit, et à la fois trop flemmarde et trop chouchoutée pour aller travailler et côté coeur, je suis : perturbée par son comportement, à un doigt seulement de tirer définitivement un trait sur lui. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la parisienne pourrie-gâtée qui se met sans cesse dans des situations improbables et dont les conneries finissent toujours par être rattrapées de justesse par son paternel sans laisser aucune trace ; celle à qui on donnerait le bon dieu sans confession au premier regard, par ses traits enfantins et son apparence fragile, mais qui, bien vite, finit par révéler un tout autre aspect de sa personnalité . Oh et puis, on dit que je ressemble à : la sublime maggie lindemann ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : vixen (mégane) , et un grand merci à : moi-même ✽ DC/TC : : none


LOUVE VANILLE PEROL
BETTER AN OOPS THAN A WHAT IF

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( n o u v e a u t é s ) suite à une soirée qui a mal tourné dans la nuit du 10 au 11 janvier, tu t'es retrouvée prise au piège par des organisateurs de combats illégaux avec MILA ; vous serez finalement retrouvées le 14 janvier aux environs de trois heures du matin, totalement bouleversées au cours de la soirée de thanksgiving, tu as fait partie des nombreux disparus ; tu as retrouvé ta liberté le 1er janvier mais profondément affectée par les évènements, tu t'es installée chez ton frère, alors parfaitement incapable de rester seule chez toi et d'affronter le monde extérieur uc
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
what about everything i've been through
( h i s t o i r e ) t'as grandi à paris dans une famille plutôt nombreuse, à l'ambiance similaire à celle d'un zoo, la cuillère en or en plus dans la bouche. ton père est pdg du groupe bancaire bpce (banque populaire et caisse d'épargne), un français d'origine, tandis que ta mère, à son contraire, était une top modèle brésilienne reconnue mais non moins farfelue. jamais, ô grand jamais, on t'a entendu de plaindre de ta famille ; qu'importe les engueulades, t'as toujours été très proches de chaque petit con qui te sert de frère ou de sœur. prête à tout pour eux, prête à tuer même, t'as toujours difficilement supporté de les voir mal. fraîchement diplômée, pour suivre tes frères et parce que ton père te l'a imposé également, t'as débarqué à harvard en septembre 2014 pour la rentrée scolaire. après une première année difficile, t'as fini par trouver tes marques en intégrant la mather house un an plus tard.

( c a r a c t è r e ) véritable tornade, tu portes la plupart du temps le masque d'une fille forte, sans crainte et sans sentiments particulièrement provocatrice, t'afficheras toujours un sourire narquois face à ceux que tu peux pas voir en peinture on t'a souvent dit que t'étais la nana la plus têtue et la plus fière qu'on avait pu rencontrer, tant tu refuses de lâcher l'affaire, qu'importe la raison - mais surtout pour les mauvaises face aux conflits, tu fonces tête baissée tel un taureau, sans forcément t'assurer de ne faire aucun dommage collatéral et pourtant, tu donnerais tout pour tes proches dévouée et loyale, t'es le genre d'amie qui voit rouge si une personne ose toucher ne serait-ce qu'à un cheveu de tes proches fêtarde mais bonne élève, tu mêles bouquins de cours et bouteilles d'alcool à la perfection ton âme d'aventurière te mène 125% du temps à te retrouver dans des situations improbables pour autant, au fond de toi, tu demandes pas grand chose d'autre qu'un peu d'attention et de douceur.



WE'RE JUST ONE TENT AWAY
FROM A FULL-BLOWN CIRCUS

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( b l o o d ) COLIN (PV) ou le relou de service. t'as beau être sa soeur, rien ne vous rassemble. il t'est d'ailleurs arrivé de te demander si c'est vraiment ton frère. mais qu'importe la réponse à cette question, les faits sont là : il t'emmerde au plus haut point. t'as beau l'aimer, tu le supportes pas. parce qu'il se prend pour ton père, et que t'en avais déjà assez d'un pour ne pas avoir à en supporter un second. MARIN, ton alter-ego, ton double, ton jumeau à quelques années d'écart. t'as souvent entendu dire que t'es son clone féminin et quelque part, ça doit être vrai. parce que vous êtes cons au même point et vous en avez rien à foutre de rien. d'ailleurs, aujourd'hui, c'est tes parents que tu plains de vous avoir supportés, vous deux, ensemble. FAUVE (PNJ), c'est ton bébé. elle a beau être plus âgée que toi, t'as toujours eu un comportement surprotecteur avec elle. parce que tu sais qu'elle est fragile et surtout naïve ; tu sais à quel point on peut la manipuler. et rien que l'idée qu'on puisse faire du mal à cet ange, ça te met en rogne. elle est retournée à paris pour continuer ses études à la rentrée 2017 mais quelque part, t'es pas tranquille. pas tranquille de pas pouvoir garder un oeil sur elle. COLOMBE, l'insupportable. la petite dernière de la famille et la plus énervante à tes yeux. t'as toujours eu du mal avec elle, contrairement aux autres ; tu sais pas pourquoi, mais ça passe pas. elle a beau être ta soeur, t'es même pas certaine que tu l'aiderais si elle était en galère. à moins que ce soit de l'ordre d'un risque de vie ou de mort, là, c'est négociable. d'ailleurs, contrairement à ce qu'on pourrait croire, colombe, elle a rien d'une colombe du tout. c'est plutôt de l'ordre du pigeon, celui qui chie sur ta crinière fraîchement brushée.

( h e a r t ) PSEUDO uc

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
all that you are is all that i'll ever need
( l o v e ) BASILE, le basile. celui qui t'a toujours fait tourner la tête, pour le meilleur et pour le pire. depuis gamine, t'es persuadée que c'est lui, celui qu'il te faut, celui qui t'est destiné. pourtant, c'est pas faute d'avoir tenté de l'oublier dans les bras d'un autre, voire de plusieurs autres. personne n'a jamais réussi à te faire tomber comme t'es tombée pour lui. et qu'importe son comportement de connard fini, qu'importe sa volatilité, qu'importe les maux qu'il t'a causés, t'as toujours fini par lui pardonner. quand bien même tu lui en veux, c'est plus fort que toi. parce que c'est lui, et personne d'autre que tu veux.

( p a s s i o n ) KALE, qui a dit que l'amitié et le plaisir ne font pas bon ménage ? pourtant, qu'importe à quel point vous avez pu être intimes tous les deux, t'as toujours considéré kale comme un ami. tu te dis qu'au-delà de vos petits plaisirs charnels, tu peux compter sur lui en cas de besoin, et c'est le plus important. NATHANAËL et toi, ça a toujours été que des histoires de plaisirs. dès lors que vous êtes tous les deux sur le marché du célibat, vous hésitez pas bien longtemps avant de vous retrouver dans le même lit. NOAM, c'est le type que t'as connu durant ta première année d'études à harvard. t'as fait un stage dans le cabinet d'avocats de son père, il t'a prise sous son aile et les choses se sont enchaînées. vous avez fini dans le même lit à plusieurs reprises et, aujourd'hui encore, y a une certaine ambiguïté entre vous.

( p a s t ) CAMILLE (2010-2011), ton compagnon de montagnes russes. y a jamais vraiment rien eu de plus entre vous que du dépannage et des plaisirs charnels ; aucun de vous deux n'a jamais eu aucun sentiment pour l'autre. ça explique sans doute vos nombreuses ruptures avant de vous remettre ensemble. à l'heure actuelle, vous vous tournez encore clairement autour, par jeu, par envie, par défi. sans pour autant espérer quoique ce soit de l'autre. CELEST (2012-2013), c'est la première femme à avoir fait battre ton cœur, la première à t'avoir fait tomber sous son charme. vous avez été ensemble plus d'un an ; une année durant laquelle vous avez enchaîné les aller-retours londres-paris pour vous voir et passer un maximum de temps ensemble. mais la distance a fini par jouer son rôle, à vous ennuyer, parce que, entre autre, t'étais jeune et pas totalement libre de tes mouvements. CARTER (OCT 2015 - AVR 2016), t'as un peu regretté votre rupture, et pourtant tu peux t'en prendre qu'à toi-même. tout se passait bien entre vous, jusqu'au jour où t'as été envahie par l'envie de voir autre chose, d'autres personnes. alors t'as commencé à vagabonder sans rien lui dire, à partager ton lit avec d'autres, jusqu'à ce jour. ce jour où elle vous est tombée dessus, toi et cette nana. ce jour, tu l'as perdue à tout jamais, et elle te l'a bien fait comprendre. DENYS (JUN 2016), ça a toujours été compliqué. vous êtes sortis ensemble un mois seulement avant que tu décides de disparaître de sa vie sur un coup de tête en captant qu'il s'attachait trop à toi ; ça t'a foutu la trouille, parce que tu t'amusais. mais avec le temps, vous avez pu mettre les choses à plat et les choses se sont apaisées. alors devenus amis, vous vous êtes mariés le 17 juillet 2017 pour que t'échappes à un mariage forcé, avant de divorcer fin août.



GOOD TIMES AND CRAZY FRIENDS
MAKE AMAZING MEMORIES

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( b e s t ) WILLOW, la femme de ta vie, ton tout, ta meilleure amie. vous vous connaissez depuis tellement d'années que t'as arrêté de compter. et ensemble, vous en avez traversé, des trucs. t'es certaine que qu'importe ce qui peut arriver, elle sera toujours là pour toi, tout comme tu seras toujours là pour elle. sans elle, t'es totalement paumée, t'es au bout de ta vie ; depuis peu, vous avez d'ailleurs décidé de prendre une chambre ensemble à la mather, histoire de décompresser. SALINGER uc

( c o l o c ) ROSE uc ELIAM uc

( f r i e n d s ) AJAY, n'importe qui le considérerait comme ta mauvaise fréquentation. pourtant, à tes yeux, c'est ce pote sur lequel tu peux compter quand ça va pas, celui qui répond toujours présent pour te changer les idées. ERIN ou celle dont t'as décidé de t'occuper ; t'as la sensation qu'elle est un peu coincée sur les bords, et pour le coup, t'as envie que ça cesse. du coup, tu t'es donnée la mission de lui faire vivre d'autres choses, de lui faire découvrir la lionne qui sommeille en elle. MILA, c'est ta copine de soirées, qui s'est également transformée en réelle amie avec le temps. t'aimes pas spécialement passer de soirées sans elle alors si tu peux l'y embarquer, tu le fais automatiquement. ANASTASIA, tu la connais depuis peu ; depuis que t'as emménagé chez ton frère en décembre dernier, en fait. mais tout de suite, ça a accroché, et le temps fera sans doute son oeuvre.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
i hope karma slaps you in the face before i do
( n e u t r a l ) PSEUDO uc

( h a t e r s ) GABANO aka le type qui te sort par les yeux. rien que voir sa tronche te met hors de toi. et pourtant, y a cette attirance incontrôlable entre vous. tu détestes ça encore plus que tu le détestes lui, et forcément, tu t'en passerais bien.


à ajouter : sonneper.


CURRENTLY WRITING WITH THEM
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
just a moment stolen to relax us (ajay)make them stop and stare (kale)come on baby, let's drink (mila)car crash (tg)you're the only thing i know (marin)eccedentesiast (erin)take care of you (basile)

à venir : elliot


Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: danse et cheerleading
ANNÉE D'ÉTUDES: quatrième année
CURSUS SUIVI: économie (M) et droit (m)
En ligne

Message(#) Mar 4 Juil - 23:49
never limit yourself
lancelot & louve
Je lève les yeux au ciel alors que le son de sa voix retentit dans le silence du large. « Toujours à se faire désirer. » D’un bond, je me retourne pour lui faire face et plisse les yeux pour le fixer d’un air presque sévère. Mais bien évidemment, cet air s’efface bien vite de mon visage pour laisser place à un large sourire tandis que Monsieur profite de l’instant pour me complimenter. « Si tu crois que c’est comme ça que tu vas échapper à ton châtiment, tu te trompes mon grand ! » Oh que oui, qu’il allait le regretter de m’avoir faite poireauter comme une idiote durant de trop longues minutes. Et s’il m’était arrivé un truc ? Après tout, jeune femme seule et absolument irrésistible au bord de la plage, j’aurais pas donné cher de ma peau si des pervers se pavanaient non loin. Et encore, pas besoin d’être pervers ou délinquant sexuel pour éprouver une forte attirance par la perfection que j’incarne. « Mais, je sais, je sais. Je suis plutôt très bonne. » Je souris avant de m’élancer en sa direction pour lui sauter dans les bras, tentant au passage de le faire chuter en arrière mais en vain. Dommage, ça aurait été drôle de nous rétamer à deux. « J’espère que t’as pris tes couilles avec toi et que tu vas pas jouer la chochotte dès qu’une algue va te frôler le pied, sinon je te laisse en plan au milieu de l’eau et t’auras qu’à y crever ! » Oui, mais non. Bien sûr que je le laisserais pas en plan. Enfin, quoique, s’il venait à me faire chier… Ca s’avérait possible. Je finis par redescendre du grand gaillard et je file à toute vitesse à la conquête de la cabane. « Je compte sur tes talents pour ouvrir ce truc sans nous faire remarquer. C’est possible ? » Moyennement selon mes estimations.  


people who hide their feelings usually care the most;
someday, everything will make perfect sense. so for now, laugh at the confusion, smile through the tears, and keep reminding yourself that everything happens for a reason. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Mer 5 Juil - 1:12
Never limit yourself
— with Louve.

Lancelot est connu pour ses entrées remarquées. Surtout lors du bal dernier, lorsqu'il s'est rétamé au sol et que Louve n,a pas manqué de se foutre de sa gueule. Ça, pour des entrées remarquées, on peut difficilement faire mieux ! D'ailleurs un diction dit : Un meilleur ami vous aidera toujours à vous relever, après avoir finit de rire. Ouais, comme on dit, on ne seraient rien sans eux. La vie serait subitement plus triste. « C'était quoi cette tentative ratée de me faire tomber ? » Dit-il avec un demi-sourire amusé. Parce que ouais, son truc a carrément foirer. Quoique, c'est certain, elle aurait bien aimé voir le brésilien bouffer du sable. Dommage qu'il soit un géant, ce gaillard. Pour la peine, il claque un de ces bisous bien baveux que font les grands-mères sur la joue de leurs petits protégés. « Tu paris combien que j'arrive à te faire boire la tasse ? » Un paris risqué et bien dangereux avec elle, mais il connait l'enjeu et est toujours prêt. D'ailleurs, ce ne sera pas très difficile, vu la taille de moucheron qu'elle fait. « T'inquiète, la discrètion c'est mon deuxième prénom. » Ou pas. Enfin, comme son truc c'est surtout de frapper pour ouvrir des trucs, ce sera pas chose facile. Néanmoins, il repère une fenêtre à moitié ouverte sur le bas-côté de la cabane, et il l'ouvre complètement pour s'y faufiler.... sans rester coincé. Une fois de l'autre côté, il ouvre la porte à Louve. « Alors alors, qui as douté de mes superbes talents ? »

© LOYALS.


@Louve V. Perol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DE LA MATHER HOUSE
avatar
MEMBRE DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 21 ans et je vis à : boston avec marin et sa coloc, le temps de me changer les idées et de me remettre de ce kidnapping qui me rend actuellement incapable de rester seule chez moi . J'ai posé mes affaires ici le : 14/01/2017 et depuis, j'ai posté : 2764 messages et gagné : 1156 dollars. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année d'économie et de droit, et à la fois trop flemmarde et trop chouchoutée pour aller travailler et côté coeur, je suis : perturbée par son comportement, à un doigt seulement de tirer définitivement un trait sur lui. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la parisienne pourrie-gâtée qui se met sans cesse dans des situations improbables et dont les conneries finissent toujours par être rattrapées de justesse par son paternel sans laisser aucune trace ; celle à qui on donnerait le bon dieu sans confession au premier regard, par ses traits enfantins et son apparence fragile, mais qui, bien vite, finit par révéler un tout autre aspect de sa personnalité . Oh et puis, on dit que je ressemble à : la sublime maggie lindemann ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : vixen (mégane) , et un grand merci à : moi-même ✽ DC/TC : : none


LOUVE VANILLE PEROL
BETTER AN OOPS THAN A WHAT IF

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( n o u v e a u t é s ) suite à une soirée qui a mal tourné dans la nuit du 10 au 11 janvier, tu t'es retrouvée prise au piège par des organisateurs de combats illégaux avec MILA ; vous serez finalement retrouvées le 14 janvier aux environs de trois heures du matin, totalement bouleversées au cours de la soirée de thanksgiving, tu as fait partie des nombreux disparus ; tu as retrouvé ta liberté le 1er janvier mais profondément affectée par les évènements, tu t'es installée chez ton frère, alors parfaitement incapable de rester seule chez toi et d'affronter le monde extérieur uc
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
what about everything i've been through
( h i s t o i r e ) t'as grandi à paris dans une famille plutôt nombreuse, à l'ambiance similaire à celle d'un zoo, la cuillère en or en plus dans la bouche. ton père est pdg du groupe bancaire bpce (banque populaire et caisse d'épargne), un français d'origine, tandis que ta mère, à son contraire, était une top modèle brésilienne reconnue mais non moins farfelue. jamais, ô grand jamais, on t'a entendu de plaindre de ta famille ; qu'importe les engueulades, t'as toujours été très proches de chaque petit con qui te sert de frère ou de sœur. prête à tout pour eux, prête à tuer même, t'as toujours difficilement supporté de les voir mal. fraîchement diplômée, pour suivre tes frères et parce que ton père te l'a imposé également, t'as débarqué à harvard en septembre 2014 pour la rentrée scolaire. après une première année difficile, t'as fini par trouver tes marques en intégrant la mather house un an plus tard.

( c a r a c t è r e ) véritable tornade, tu portes la plupart du temps le masque d'une fille forte, sans crainte et sans sentiments particulièrement provocatrice, t'afficheras toujours un sourire narquois face à ceux que tu peux pas voir en peinture on t'a souvent dit que t'étais la nana la plus têtue et la plus fière qu'on avait pu rencontrer, tant tu refuses de lâcher l'affaire, qu'importe la raison - mais surtout pour les mauvaises face aux conflits, tu fonces tête baissée tel un taureau, sans forcément t'assurer de ne faire aucun dommage collatéral et pourtant, tu donnerais tout pour tes proches dévouée et loyale, t'es le genre d'amie qui voit rouge si une personne ose toucher ne serait-ce qu'à un cheveu de tes proches fêtarde mais bonne élève, tu mêles bouquins de cours et bouteilles d'alcool à la perfection ton âme d'aventurière te mène 125% du temps à te retrouver dans des situations improbables pour autant, au fond de toi, tu demandes pas grand chose d'autre qu'un peu d'attention et de douceur.



WE'RE JUST ONE TENT AWAY
FROM A FULL-BLOWN CIRCUS

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( b l o o d ) COLIN (PV) ou le relou de service. t'as beau être sa soeur, rien ne vous rassemble. il t'est d'ailleurs arrivé de te demander si c'est vraiment ton frère. mais qu'importe la réponse à cette question, les faits sont là : il t'emmerde au plus haut point. t'as beau l'aimer, tu le supportes pas. parce qu'il se prend pour ton père, et que t'en avais déjà assez d'un pour ne pas avoir à en supporter un second. MARIN, ton alter-ego, ton double, ton jumeau à quelques années d'écart. t'as souvent entendu dire que t'es son clone féminin et quelque part, ça doit être vrai. parce que vous êtes cons au même point et vous en avez rien à foutre de rien. d'ailleurs, aujourd'hui, c'est tes parents que tu plains de vous avoir supportés, vous deux, ensemble. FAUVE (PNJ), c'est ton bébé. elle a beau être plus âgée que toi, t'as toujours eu un comportement surprotecteur avec elle. parce que tu sais qu'elle est fragile et surtout naïve ; tu sais à quel point on peut la manipuler. et rien que l'idée qu'on puisse faire du mal à cet ange, ça te met en rogne. elle est retournée à paris pour continuer ses études à la rentrée 2017 mais quelque part, t'es pas tranquille. pas tranquille de pas pouvoir garder un oeil sur elle. COLOMBE, l'insupportable. la petite dernière de la famille et la plus énervante à tes yeux. t'as toujours eu du mal avec elle, contrairement aux autres ; tu sais pas pourquoi, mais ça passe pas. elle a beau être ta soeur, t'es même pas certaine que tu l'aiderais si elle était en galère. à moins que ce soit de l'ordre d'un risque de vie ou de mort, là, c'est négociable. d'ailleurs, contrairement à ce qu'on pourrait croire, colombe, elle a rien d'une colombe du tout. c'est plutôt de l'ordre du pigeon, celui qui chie sur ta crinière fraîchement brushée.

( h e a r t ) PSEUDO uc

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
all that you are is all that i'll ever need
( l o v e ) BASILE, le basile. celui qui t'a toujours fait tourner la tête, pour le meilleur et pour le pire. depuis gamine, t'es persuadée que c'est lui, celui qu'il te faut, celui qui t'est destiné. pourtant, c'est pas faute d'avoir tenté de l'oublier dans les bras d'un autre, voire de plusieurs autres. personne n'a jamais réussi à te faire tomber comme t'es tombée pour lui. et qu'importe son comportement de connard fini, qu'importe sa volatilité, qu'importe les maux qu'il t'a causés, t'as toujours fini par lui pardonner. quand bien même tu lui en veux, c'est plus fort que toi. parce que c'est lui, et personne d'autre que tu veux.

( p a s s i o n ) KALE, qui a dit que l'amitié et le plaisir ne font pas bon ménage ? pourtant, qu'importe à quel point vous avez pu être intimes tous les deux, t'as toujours considéré kale comme un ami. tu te dis qu'au-delà de vos petits plaisirs charnels, tu peux compter sur lui en cas de besoin, et c'est le plus important. NATHANAËL et toi, ça a toujours été que des histoires de plaisirs. dès lors que vous êtes tous les deux sur le marché du célibat, vous hésitez pas bien longtemps avant de vous retrouver dans le même lit. NOAM, c'est le type que t'as connu durant ta première année d'études à harvard. t'as fait un stage dans le cabinet d'avocats de son père, il t'a prise sous son aile et les choses se sont enchaînées. vous avez fini dans le même lit à plusieurs reprises et, aujourd'hui encore, y a une certaine ambiguïté entre vous.

( p a s t ) CAMILLE (2010-2011), ton compagnon de montagnes russes. y a jamais vraiment rien eu de plus entre vous que du dépannage et des plaisirs charnels ; aucun de vous deux n'a jamais eu aucun sentiment pour l'autre. ça explique sans doute vos nombreuses ruptures avant de vous remettre ensemble. à l'heure actuelle, vous vous tournez encore clairement autour, par jeu, par envie, par défi. sans pour autant espérer quoique ce soit de l'autre. CELEST (2012-2013), c'est la première femme à avoir fait battre ton cœur, la première à t'avoir fait tomber sous son charme. vous avez été ensemble plus d'un an ; une année durant laquelle vous avez enchaîné les aller-retours londres-paris pour vous voir et passer un maximum de temps ensemble. mais la distance a fini par jouer son rôle, à vous ennuyer, parce que, entre autre, t'étais jeune et pas totalement libre de tes mouvements. CARTER (OCT 2015 - AVR 2016), t'as un peu regretté votre rupture, et pourtant tu peux t'en prendre qu'à toi-même. tout se passait bien entre vous, jusqu'au jour où t'as été envahie par l'envie de voir autre chose, d'autres personnes. alors t'as commencé à vagabonder sans rien lui dire, à partager ton lit avec d'autres, jusqu'à ce jour. ce jour où elle vous est tombée dessus, toi et cette nana. ce jour, tu l'as perdue à tout jamais, et elle te l'a bien fait comprendre. DENYS (JUN 2016), ça a toujours été compliqué. vous êtes sortis ensemble un mois seulement avant que tu décides de disparaître de sa vie sur un coup de tête en captant qu'il s'attachait trop à toi ; ça t'a foutu la trouille, parce que tu t'amusais. mais avec le temps, vous avez pu mettre les choses à plat et les choses se sont apaisées. alors devenus amis, vous vous êtes mariés le 17 juillet 2017 pour que t'échappes à un mariage forcé, avant de divorcer fin août.



GOOD TIMES AND CRAZY FRIENDS
MAKE AMAZING MEMORIES

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( b e s t ) WILLOW, la femme de ta vie, ton tout, ta meilleure amie. vous vous connaissez depuis tellement d'années que t'as arrêté de compter. et ensemble, vous en avez traversé, des trucs. t'es certaine que qu'importe ce qui peut arriver, elle sera toujours là pour toi, tout comme tu seras toujours là pour elle. sans elle, t'es totalement paumée, t'es au bout de ta vie ; depuis peu, vous avez d'ailleurs décidé de prendre une chambre ensemble à la mather, histoire de décompresser. SALINGER uc

( c o l o c ) ROSE uc ELIAM uc

( f r i e n d s ) AJAY, n'importe qui le considérerait comme ta mauvaise fréquentation. pourtant, à tes yeux, c'est ce pote sur lequel tu peux compter quand ça va pas, celui qui répond toujours présent pour te changer les idées. ERIN ou celle dont t'as décidé de t'occuper ; t'as la sensation qu'elle est un peu coincée sur les bords, et pour le coup, t'as envie que ça cesse. du coup, tu t'es donnée la mission de lui faire vivre d'autres choses, de lui faire découvrir la lionne qui sommeille en elle. MILA, c'est ta copine de soirées, qui s'est également transformée en réelle amie avec le temps. t'aimes pas spécialement passer de soirées sans elle alors si tu peux l'y embarquer, tu le fais automatiquement. ANASTASIA, tu la connais depuis peu ; depuis que t'as emménagé chez ton frère en décembre dernier, en fait. mais tout de suite, ça a accroché, et le temps fera sans doute son oeuvre.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
i hope karma slaps you in the face before i do
( n e u t r a l ) PSEUDO uc

( h a t e r s ) GABANO aka le type qui te sort par les yeux. rien que voir sa tronche te met hors de toi. et pourtant, y a cette attirance incontrôlable entre vous. tu détestes ça encore plus que tu le détestes lui, et forcément, tu t'en passerais bien.


à ajouter : sonneper.


CURRENTLY WRITING WITH THEM
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
just a moment stolen to relax us (ajay)make them stop and stare (kale)come on baby, let's drink (mila)car crash (tg)you're the only thing i know (marin)eccedentesiast (erin)take care of you (basile)

à venir : elliot


Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: danse et cheerleading
ANNÉE D'ÉTUDES: quatrième année
CURSUS SUIVI: économie (M) et droit (m)
En ligne

Message(#) Mer 5 Juil - 12:20
never limit yourself
lancelot & louve
« Quelle tentative ? » Je fais mine de pas comprendre de quoi il me parle, mais c’est tout le contraire. Bien sûr que je comprends. Je sais parfaitement que j’ai loupé mon coup mais j’ai un peu de fierté quand même qui m’empêche de l’avouer. Sorry. Alors que je descends délicatement de la tour qu’est Lancelot, il me lance une pique. Qu’il va me faire boire la tasse et qu’il est prêt à parier. « Tu vas te faire bouffer par les poissons, tu vas rien comprendre toi. Essaye et tu verras, tu vas mourir ! » Ah bah, oui, on s’attaque pas à une Louve sans conséquence et ça, bien du monde le sait. Lui le premier. Il a toujours morflé en retour. Rien qu’au bal, ce coup dans les couilles lui a valu bien des minutes de douleur pour mon plus grand plaisir. Diabolique. Et puis je regarde le grand gaillard se diriger vers la cabane ; je croise discrètement mes doigts dans mon dos en priant le ciel qu’il ne défonce pas cette pauvre bâtisse à coups de pecs. Et le voilà qui entre sans trop d’encombre, à mon plus grand étonnement. Et je me faufile rapidement à l’intérieur par la porte qu’il m’ouvre pour chopper une planche au pif. Un peu trop grande pour moi sans doute mais ça n’en sera que meilleur. « Moi qui pensais que toute ta vie t’étais un boulet… t’as bien évolué mon pokémon, je suis fière de toi ! On ira loin comme ça maintenant. » Oh que oui, Lancelot est le plus gros boulet que la terre n’ait jamais vu. C’est tellement rare comme spécimen qu’on devrait l’enfermer dans un bocal pour pouvoir le voir à l’œuvre chaque jour un peu plus. Ma planche sous le bras, je cours à l’extérieur de la bâtisse, en profitant pour frapper le cadre de la porte avec l’espèce d’aileron de la planche. Oups. Et je me lance sans trop réfléchir à l’eau. Sauf que là, c’est le drame. « OH PUTAIN ! » Je fais un bond en arrière. J’aurais dû m’y attendre, à la fraîcheur de l’eau. Elle est bonne mais pas aussi bonne que cet après-midi et c’est là tout le choc. « Ta queue va ressembler à une knacki ball je te préviens. » Y a moyen, fortement moyen. Et ça me fera rire.


people who hide their feelings usually care the most;
someday, everything will make perfect sense. so for now, laugh at the confusion, smile through the tears, and keep reminding yourself that everything happens for a reason. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Jeu 6 Juil - 15:40
Never limit yourself
— with Louve.

Qu'Est-ce qu'on avait dit ? Parier est un jeu dangereux avec cette chienne. Il n'y a que Lancelot qui peut le faire avec elle, apparemment, puisque lui, il a des couilles. Enfin ça dépend quand, parce qu'il a faillit les perdre. Même si la conséquence fait mal et croyez-le ou non, il le sait très bien, le jeu en vaux la chandelle, parce que ça peut parfois être terriblement tordant de rire. La preuve, la dernière fois qu'il a osé le faire avec elle, ses couilles ont faillit volées en paillettes. Peut-être qu'à cause de ses conneries, il finira un jour stérile, qui sait ? Pour l'instant, il préfère ne pas trop réfléchir avec la française. Pourtant, il éclate de rire à la pique lancée par celle-ci. « Tu es sûr que ce n'est pas toi qui finira noyée ? Moucheron va. » Et sur cette phrase, il empoigne sa planche et en se retournant, son hilarité redouble d'ardeur. « Bah quoi ? Ne me dit pas que tu es chochotte ? » dit-il en haussant un sourcil. Il vint tester lui même ce qui a causé le cri de sa compagne. Pourquoi en faire tout un plat ?

© LOYALS.


@Louve V. Perol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DE LA MATHER HOUSE
avatar
MEMBRE DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 21 ans et je vis à : boston avec marin et sa coloc, le temps de me changer les idées et de me remettre de ce kidnapping qui me rend actuellement incapable de rester seule chez moi . J'ai posé mes affaires ici le : 14/01/2017 et depuis, j'ai posté : 2764 messages et gagné : 1156 dollars. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année d'économie et de droit, et à la fois trop flemmarde et trop chouchoutée pour aller travailler et côté coeur, je suis : perturbée par son comportement, à un doigt seulement de tirer définitivement un trait sur lui. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la parisienne pourrie-gâtée qui se met sans cesse dans des situations improbables et dont les conneries finissent toujours par être rattrapées de justesse par son paternel sans laisser aucune trace ; celle à qui on donnerait le bon dieu sans confession au premier regard, par ses traits enfantins et son apparence fragile, mais qui, bien vite, finit par révéler un tout autre aspect de sa personnalité . Oh et puis, on dit que je ressemble à : la sublime maggie lindemann ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : vixen (mégane) , et un grand merci à : moi-même ✽ DC/TC : : none


LOUVE VANILLE PEROL
BETTER AN OOPS THAN A WHAT IF

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( n o u v e a u t é s ) suite à une soirée qui a mal tourné dans la nuit du 10 au 11 janvier, tu t'es retrouvée prise au piège par des organisateurs de combats illégaux avec MILA ; vous serez finalement retrouvées le 14 janvier aux environs de trois heures du matin, totalement bouleversées au cours de la soirée de thanksgiving, tu as fait partie des nombreux disparus ; tu as retrouvé ta liberté le 1er janvier mais profondément affectée par les évènements, tu t'es installée chez ton frère, alors parfaitement incapable de rester seule chez toi et d'affronter le monde extérieur uc
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
what about everything i've been through
( h i s t o i r e ) t'as grandi à paris dans une famille plutôt nombreuse, à l'ambiance similaire à celle d'un zoo, la cuillère en or en plus dans la bouche. ton père est pdg du groupe bancaire bpce (banque populaire et caisse d'épargne), un français d'origine, tandis que ta mère, à son contraire, était une top modèle brésilienne reconnue mais non moins farfelue. jamais, ô grand jamais, on t'a entendu de plaindre de ta famille ; qu'importe les engueulades, t'as toujours été très proches de chaque petit con qui te sert de frère ou de sœur. prête à tout pour eux, prête à tuer même, t'as toujours difficilement supporté de les voir mal. fraîchement diplômée, pour suivre tes frères et parce que ton père te l'a imposé également, t'as débarqué à harvard en septembre 2014 pour la rentrée scolaire. après une première année difficile, t'as fini par trouver tes marques en intégrant la mather house un an plus tard.

( c a r a c t è r e ) véritable tornade, tu portes la plupart du temps le masque d'une fille forte, sans crainte et sans sentiments particulièrement provocatrice, t'afficheras toujours un sourire narquois face à ceux que tu peux pas voir en peinture on t'a souvent dit que t'étais la nana la plus têtue et la plus fière qu'on avait pu rencontrer, tant tu refuses de lâcher l'affaire, qu'importe la raison - mais surtout pour les mauvaises face aux conflits, tu fonces tête baissée tel un taureau, sans forcément t'assurer de ne faire aucun dommage collatéral et pourtant, tu donnerais tout pour tes proches dévouée et loyale, t'es le genre d'amie qui voit rouge si une personne ose toucher ne serait-ce qu'à un cheveu de tes proches fêtarde mais bonne élève, tu mêles bouquins de cours et bouteilles d'alcool à la perfection ton âme d'aventurière te mène 125% du temps à te retrouver dans des situations improbables pour autant, au fond de toi, tu demandes pas grand chose d'autre qu'un peu d'attention et de douceur.



WE'RE JUST ONE TENT AWAY
FROM A FULL-BLOWN CIRCUS

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( b l o o d ) COLIN (PV) ou le relou de service. t'as beau être sa soeur, rien ne vous rassemble. il t'est d'ailleurs arrivé de te demander si c'est vraiment ton frère. mais qu'importe la réponse à cette question, les faits sont là : il t'emmerde au plus haut point. t'as beau l'aimer, tu le supportes pas. parce qu'il se prend pour ton père, et que t'en avais déjà assez d'un pour ne pas avoir à en supporter un second. MARIN, ton alter-ego, ton double, ton jumeau à quelques années d'écart. t'as souvent entendu dire que t'es son clone féminin et quelque part, ça doit être vrai. parce que vous êtes cons au même point et vous en avez rien à foutre de rien. d'ailleurs, aujourd'hui, c'est tes parents que tu plains de vous avoir supportés, vous deux, ensemble. FAUVE (PNJ), c'est ton bébé. elle a beau être plus âgée que toi, t'as toujours eu un comportement surprotecteur avec elle. parce que tu sais qu'elle est fragile et surtout naïve ; tu sais à quel point on peut la manipuler. et rien que l'idée qu'on puisse faire du mal à cet ange, ça te met en rogne. elle est retournée à paris pour continuer ses études à la rentrée 2017 mais quelque part, t'es pas tranquille. pas tranquille de pas pouvoir garder un oeil sur elle. COLOMBE, l'insupportable. la petite dernière de la famille et la plus énervante à tes yeux. t'as toujours eu du mal avec elle, contrairement aux autres ; tu sais pas pourquoi, mais ça passe pas. elle a beau être ta soeur, t'es même pas certaine que tu l'aiderais si elle était en galère. à moins que ce soit de l'ordre d'un risque de vie ou de mort, là, c'est négociable. d'ailleurs, contrairement à ce qu'on pourrait croire, colombe, elle a rien d'une colombe du tout. c'est plutôt de l'ordre du pigeon, celui qui chie sur ta crinière fraîchement brushée.

( h e a r t ) PSEUDO uc

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
all that you are is all that i'll ever need
( l o v e ) BASILE, le basile. celui qui t'a toujours fait tourner la tête, pour le meilleur et pour le pire. depuis gamine, t'es persuadée que c'est lui, celui qu'il te faut, celui qui t'est destiné. pourtant, c'est pas faute d'avoir tenté de l'oublier dans les bras d'un autre, voire de plusieurs autres. personne n'a jamais réussi à te faire tomber comme t'es tombée pour lui. et qu'importe son comportement de connard fini, qu'importe sa volatilité, qu'importe les maux qu'il t'a causés, t'as toujours fini par lui pardonner. quand bien même tu lui en veux, c'est plus fort que toi. parce que c'est lui, et personne d'autre que tu veux.

( p a s s i o n ) KALE, qui a dit que l'amitié et le plaisir ne font pas bon ménage ? pourtant, qu'importe à quel point vous avez pu être intimes tous les deux, t'as toujours considéré kale comme un ami. tu te dis qu'au-delà de vos petits plaisirs charnels, tu peux compter sur lui en cas de besoin, et c'est le plus important. NATHANAËL et toi, ça a toujours été que des histoires de plaisirs. dès lors que vous êtes tous les deux sur le marché du célibat, vous hésitez pas bien longtemps avant de vous retrouver dans le même lit. NOAM, c'est le type que t'as connu durant ta première année d'études à harvard. t'as fait un stage dans le cabinet d'avocats de son père, il t'a prise sous son aile et les choses se sont enchaînées. vous avez fini dans le même lit à plusieurs reprises et, aujourd'hui encore, y a une certaine ambiguïté entre vous.

( p a s t ) CAMILLE (2010-2011), ton compagnon de montagnes russes. y a jamais vraiment rien eu de plus entre vous que du dépannage et des plaisirs charnels ; aucun de vous deux n'a jamais eu aucun sentiment pour l'autre. ça explique sans doute vos nombreuses ruptures avant de vous remettre ensemble. à l'heure actuelle, vous vous tournez encore clairement autour, par jeu, par envie, par défi. sans pour autant espérer quoique ce soit de l'autre. CELEST (2012-2013), c'est la première femme à avoir fait battre ton cœur, la première à t'avoir fait tomber sous son charme. vous avez été ensemble plus d'un an ; une année durant laquelle vous avez enchaîné les aller-retours londres-paris pour vous voir et passer un maximum de temps ensemble. mais la distance a fini par jouer son rôle, à vous ennuyer, parce que, entre autre, t'étais jeune et pas totalement libre de tes mouvements. CARTER (OCT 2015 - AVR 2016), t'as un peu regretté votre rupture, et pourtant tu peux t'en prendre qu'à toi-même. tout se passait bien entre vous, jusqu'au jour où t'as été envahie par l'envie de voir autre chose, d'autres personnes. alors t'as commencé à vagabonder sans rien lui dire, à partager ton lit avec d'autres, jusqu'à ce jour. ce jour où elle vous est tombée dessus, toi et cette nana. ce jour, tu l'as perdue à tout jamais, et elle te l'a bien fait comprendre. DENYS (JUN 2016), ça a toujours été compliqué. vous êtes sortis ensemble un mois seulement avant que tu décides de disparaître de sa vie sur un coup de tête en captant qu'il s'attachait trop à toi ; ça t'a foutu la trouille, parce que tu t'amusais. mais avec le temps, vous avez pu mettre les choses à plat et les choses se sont apaisées. alors devenus amis, vous vous êtes mariés le 17 juillet 2017 pour que t'échappes à un mariage forcé, avant de divorcer fin août.



GOOD TIMES AND CRAZY FRIENDS
MAKE AMAZING MEMORIES

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( b e s t ) WILLOW, la femme de ta vie, ton tout, ta meilleure amie. vous vous connaissez depuis tellement d'années que t'as arrêté de compter. et ensemble, vous en avez traversé, des trucs. t'es certaine que qu'importe ce qui peut arriver, elle sera toujours là pour toi, tout comme tu seras toujours là pour elle. sans elle, t'es totalement paumée, t'es au bout de ta vie ; depuis peu, vous avez d'ailleurs décidé de prendre une chambre ensemble à la mather, histoire de décompresser. SALINGER uc

( c o l o c ) ROSE uc ELIAM uc

( f r i e n d s ) AJAY, n'importe qui le considérerait comme ta mauvaise fréquentation. pourtant, à tes yeux, c'est ce pote sur lequel tu peux compter quand ça va pas, celui qui répond toujours présent pour te changer les idées. ERIN ou celle dont t'as décidé de t'occuper ; t'as la sensation qu'elle est un peu coincée sur les bords, et pour le coup, t'as envie que ça cesse. du coup, tu t'es donnée la mission de lui faire vivre d'autres choses, de lui faire découvrir la lionne qui sommeille en elle. MILA, c'est ta copine de soirées, qui s'est également transformée en réelle amie avec le temps. t'aimes pas spécialement passer de soirées sans elle alors si tu peux l'y embarquer, tu le fais automatiquement. ANASTASIA, tu la connais depuis peu ; depuis que t'as emménagé chez ton frère en décembre dernier, en fait. mais tout de suite, ça a accroché, et le temps fera sans doute son oeuvre.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
i hope karma slaps you in the face before i do
( n e u t r a l ) PSEUDO uc

( h a t e r s ) GABANO aka le type qui te sort par les yeux. rien que voir sa tronche te met hors de toi. et pourtant, y a cette attirance incontrôlable entre vous. tu détestes ça encore plus que tu le détestes lui, et forcément, tu t'en passerais bien.


à ajouter : sonneper.


CURRENTLY WRITING WITH THEM
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
just a moment stolen to relax us (ajay)make them stop and stare (kale)come on baby, let's drink (mila)car crash (tg)you're the only thing i know (marin)eccedentesiast (erin)take care of you (basile)

à venir : elliot


Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: danse et cheerleading
ANNÉE D'ÉTUDES: quatrième année
CURSUS SUIVI: économie (M) et droit (m)
En ligne

Message(#) Sam 8 Juil - 1:12
never limit yourself
lancelot & louve
« Ouais, ouais, c’est ce qu’on verra ! Et je suis prête à parier gros que je vais te foutre la tête sous l’eau mauviette ! » Je rétorque avant de filer en trombe jusqu’à l’eau. Sauf qu’au moment où l’eau m’arrive aux genoux, je déchante rapidement. C’est qu’elle est fraîche. Plus fraîche que ce à quoi je m’attendais en m’y jetant, bien que plus chaude que celle qu’on pourrait avoir au même moment sur les côtes américaines. « Chochotte mon cul ! » Je suis pas chochotte. Hors de question qu’il puisse dire ça de moi. C’est tout le contraire et, pour le lui prouver, je balance ma planche plus loin et je plonge tête la première dans la mer. Qu’il aille au diable. Je tente de ressortir de la manière la plus gracieuse qui soit, et je remercierai mon talent en danse classique pour ça ; je plaque mes longs cheveux vers l’arrière, suivant délicatement mes courbes. « Bah alors, t’attends quoi ? Ta queue ressemble déjà à une knacki ball et t’as peur que je m’effraie ? C’est pas comme si c’était la première fois que je vois ton truc au microscope. » Pour accompagner mes paroles, je lui balance gratuitement mon troisième doigt, un large sourire aux lèvres. J’attrape rapidement ma planche et je me hisse dessus, faisant en sorte de m’écarter rapidement de lui avant qu’il ne vienne me foutre la tête sous l’eau, en pagayant à l’aide de mes bras. Et même s’il le faisait, j’étais prête à attaquer à l’aide de mes dents. Parole de Louve.


people who hide their feelings usually care the most;
someday, everything will make perfect sense. so for now, laugh at the confusion, smile through the tears, and keep reminding yourself that everything happens for a reason. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Mar 11 Juil - 20:41
Never limit yourself
— with Louve.

Planche de surf sous la main, il rejoint Louve qui la nargue déjà avec sa tête de chienne, là. En un petit trot rapide il a déjà les pieds dans l'eau et putain, elle a raison, elle est froide. D'ailleurs, son zozio réagit à la température de l'eau et se raidit. Sympa non ? « Moi, mauviette ? Attend un peu, madame je gueule quand l'eau me touche les orteils. » prenant son élan et son courage, surtout, il plonge tête première dans l'onde glacée. Pire erreur. Putain. Bordel. Comme le soleil n'est plus là, ce n'est pas un knacki ball qu'il a mais une glaçon à la place de son épée. Malgré la froideur de l'eau, il se hisse sur sa planche et rejoint la sexy girl en même pas trois quatre minutes. « Jte jure que si tu tombe de ta planche quand une vague sera là, je vais me foutre de ta gueule et même pas je t'aide. » Il n'en a jamais fait et il risque certainement de boire la tasse, lui aussi. De toute façon, ils seront deux et la planche est reliée à leur cheville.

© LOYALS.


@Louve V. Perol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DE LA MATHER HOUSE
avatar
MEMBRE DE LA MATHER HOUSE
J'ai : 21 ans et je vis à : boston avec marin et sa coloc, le temps de me changer les idées et de me remettre de ce kidnapping qui me rend actuellement incapable de rester seule chez moi . J'ai posé mes affaires ici le : 14/01/2017 et depuis, j'ai posté : 2764 messages et gagné : 1156 dollars. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année d'économie et de droit, et à la fois trop flemmarde et trop chouchoutée pour aller travailler et côté coeur, je suis : perturbée par son comportement, à un doigt seulement de tirer définitivement un trait sur lui. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la parisienne pourrie-gâtée qui se met sans cesse dans des situations improbables et dont les conneries finissent toujours par être rattrapées de justesse par son paternel sans laisser aucune trace ; celle à qui on donnerait le bon dieu sans confession au premier regard, par ses traits enfantins et son apparence fragile, mais qui, bien vite, finit par révéler un tout autre aspect de sa personnalité . Oh et puis, on dit que je ressemble à : la sublime maggie lindemann ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : vixen (mégane) , et un grand merci à : moi-même ✽ DC/TC : : none


LOUVE VANILLE PEROL
BETTER AN OOPS THAN A WHAT IF

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( n o u v e a u t é s ) suite à une soirée qui a mal tourné dans la nuit du 10 au 11 janvier, tu t'es retrouvée prise au piège par des organisateurs de combats illégaux avec MILA ; vous serez finalement retrouvées le 14 janvier aux environs de trois heures du matin, totalement bouleversées au cours de la soirée de thanksgiving, tu as fait partie des nombreux disparus ; tu as retrouvé ta liberté le 1er janvier mais profondément affectée par les évènements, tu t'es installée chez ton frère, alors parfaitement incapable de rester seule chez toi et d'affronter le monde extérieur uc
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
what about everything i've been through
( h i s t o i r e ) t'as grandi à paris dans une famille plutôt nombreuse, à l'ambiance similaire à celle d'un zoo, la cuillère en or en plus dans la bouche. ton père est pdg du groupe bancaire bpce (banque populaire et caisse d'épargne), un français d'origine, tandis que ta mère, à son contraire, était une top modèle brésilienne reconnue mais non moins farfelue. jamais, ô grand jamais, on t'a entendu de plaindre de ta famille ; qu'importe les engueulades, t'as toujours été très proches de chaque petit con qui te sert de frère ou de sœur. prête à tout pour eux, prête à tuer même, t'as toujours difficilement supporté de les voir mal. fraîchement diplômée, pour suivre tes frères et parce que ton père te l'a imposé également, t'as débarqué à harvard en septembre 2014 pour la rentrée scolaire. après une première année difficile, t'as fini par trouver tes marques en intégrant la mather house un an plus tard.

( c a r a c t è r e ) véritable tornade, tu portes la plupart du temps le masque d'une fille forte, sans crainte et sans sentiments particulièrement provocatrice, t'afficheras toujours un sourire narquois face à ceux que tu peux pas voir en peinture on t'a souvent dit que t'étais la nana la plus têtue et la plus fière qu'on avait pu rencontrer, tant tu refuses de lâcher l'affaire, qu'importe la raison - mais surtout pour les mauvaises face aux conflits, tu fonces tête baissée tel un taureau, sans forcément t'assurer de ne faire aucun dommage collatéral et pourtant, tu donnerais tout pour tes proches dévouée et loyale, t'es le genre d'amie qui voit rouge si une personne ose toucher ne serait-ce qu'à un cheveu de tes proches fêtarde mais bonne élève, tu mêles bouquins de cours et bouteilles d'alcool à la perfection ton âme d'aventurière te mène 125% du temps à te retrouver dans des situations improbables pour autant, au fond de toi, tu demandes pas grand chose d'autre qu'un peu d'attention et de douceur.



WE'RE JUST ONE TENT AWAY
FROM A FULL-BLOWN CIRCUS

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( b l o o d ) COLIN (PV) ou le relou de service. t'as beau être sa soeur, rien ne vous rassemble. il t'est d'ailleurs arrivé de te demander si c'est vraiment ton frère. mais qu'importe la réponse à cette question, les faits sont là : il t'emmerde au plus haut point. t'as beau l'aimer, tu le supportes pas. parce qu'il se prend pour ton père, et que t'en avais déjà assez d'un pour ne pas avoir à en supporter un second. MARIN, ton alter-ego, ton double, ton jumeau à quelques années d'écart. t'as souvent entendu dire que t'es son clone féminin et quelque part, ça doit être vrai. parce que vous êtes cons au même point et vous en avez rien à foutre de rien. d'ailleurs, aujourd'hui, c'est tes parents que tu plains de vous avoir supportés, vous deux, ensemble. FAUVE (PNJ), c'est ton bébé. elle a beau être plus âgée que toi, t'as toujours eu un comportement surprotecteur avec elle. parce que tu sais qu'elle est fragile et surtout naïve ; tu sais à quel point on peut la manipuler. et rien que l'idée qu'on puisse faire du mal à cet ange, ça te met en rogne. elle est retournée à paris pour continuer ses études à la rentrée 2017 mais quelque part, t'es pas tranquille. pas tranquille de pas pouvoir garder un oeil sur elle. COLOMBE, l'insupportable. la petite dernière de la famille et la plus énervante à tes yeux. t'as toujours eu du mal avec elle, contrairement aux autres ; tu sais pas pourquoi, mais ça passe pas. elle a beau être ta soeur, t'es même pas certaine que tu l'aiderais si elle était en galère. à moins que ce soit de l'ordre d'un risque de vie ou de mort, là, c'est négociable. d'ailleurs, contrairement à ce qu'on pourrait croire, colombe, elle a rien d'une colombe du tout. c'est plutôt de l'ordre du pigeon, celui qui chie sur ta crinière fraîchement brushée.

( h e a r t ) PSEUDO uc

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
all that you are is all that i'll ever need
( l o v e ) BASILE, le basile. celui qui t'a toujours fait tourner la tête, pour le meilleur et pour le pire. depuis gamine, t'es persuadée que c'est lui, celui qu'il te faut, celui qui t'est destiné. pourtant, c'est pas faute d'avoir tenté de l'oublier dans les bras d'un autre, voire de plusieurs autres. personne n'a jamais réussi à te faire tomber comme t'es tombée pour lui. et qu'importe son comportement de connard fini, qu'importe sa volatilité, qu'importe les maux qu'il t'a causés, t'as toujours fini par lui pardonner. quand bien même tu lui en veux, c'est plus fort que toi. parce que c'est lui, et personne d'autre que tu veux.

( p a s s i o n ) KALE, qui a dit que l'amitié et le plaisir ne font pas bon ménage ? pourtant, qu'importe à quel point vous avez pu être intimes tous les deux, t'as toujours considéré kale comme un ami. tu te dis qu'au-delà de vos petits plaisirs charnels, tu peux compter sur lui en cas de besoin, et c'est le plus important. NATHANAËL et toi, ça a toujours été que des histoires de plaisirs. dès lors que vous êtes tous les deux sur le marché du célibat, vous hésitez pas bien longtemps avant de vous retrouver dans le même lit. NOAM, c'est le type que t'as connu durant ta première année d'études à harvard. t'as fait un stage dans le cabinet d'avocats de son père, il t'a prise sous son aile et les choses se sont enchaînées. vous avez fini dans le même lit à plusieurs reprises et, aujourd'hui encore, y a une certaine ambiguïté entre vous.

( p a s t ) CAMILLE (2010-2011), ton compagnon de montagnes russes. y a jamais vraiment rien eu de plus entre vous que du dépannage et des plaisirs charnels ; aucun de vous deux n'a jamais eu aucun sentiment pour l'autre. ça explique sans doute vos nombreuses ruptures avant de vous remettre ensemble. à l'heure actuelle, vous vous tournez encore clairement autour, par jeu, par envie, par défi. sans pour autant espérer quoique ce soit de l'autre. CELEST (2012-2013), c'est la première femme à avoir fait battre ton cœur, la première à t'avoir fait tomber sous son charme. vous avez été ensemble plus d'un an ; une année durant laquelle vous avez enchaîné les aller-retours londres-paris pour vous voir et passer un maximum de temps ensemble. mais la distance a fini par jouer son rôle, à vous ennuyer, parce que, entre autre, t'étais jeune et pas totalement libre de tes mouvements. CARTER (OCT 2015 - AVR 2016), t'as un peu regretté votre rupture, et pourtant tu peux t'en prendre qu'à toi-même. tout se passait bien entre vous, jusqu'au jour où t'as été envahie par l'envie de voir autre chose, d'autres personnes. alors t'as commencé à vagabonder sans rien lui dire, à partager ton lit avec d'autres, jusqu'à ce jour. ce jour où elle vous est tombée dessus, toi et cette nana. ce jour, tu l'as perdue à tout jamais, et elle te l'a bien fait comprendre. DENYS (JUN 2016), ça a toujours été compliqué. vous êtes sortis ensemble un mois seulement avant que tu décides de disparaître de sa vie sur un coup de tête en captant qu'il s'attachait trop à toi ; ça t'a foutu la trouille, parce que tu t'amusais. mais avec le temps, vous avez pu mettre les choses à plat et les choses se sont apaisées. alors devenus amis, vous vous êtes mariés le 17 juillet 2017 pour que t'échappes à un mariage forcé, avant de divorcer fin août.



GOOD TIMES AND CRAZY FRIENDS
MAKE AMAZING MEMORIES

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
( b e s t ) WILLOW, la femme de ta vie, ton tout, ta meilleure amie. vous vous connaissez depuis tellement d'années que t'as arrêté de compter. et ensemble, vous en avez traversé, des trucs. t'es certaine que qu'importe ce qui peut arriver, elle sera toujours là pour toi, tout comme tu seras toujours là pour elle. sans elle, t'es totalement paumée, t'es au bout de ta vie ; depuis peu, vous avez d'ailleurs décidé de prendre une chambre ensemble à la mather, histoire de décompresser. SALINGER uc

( c o l o c ) ROSE uc ELIAM uc

( f r i e n d s ) AJAY, n'importe qui le considérerait comme ta mauvaise fréquentation. pourtant, à tes yeux, c'est ce pote sur lequel tu peux compter quand ça va pas, celui qui répond toujours présent pour te changer les idées. ERIN ou celle dont t'as décidé de t'occuper ; t'as la sensation qu'elle est un peu coincée sur les bords, et pour le coup, t'as envie que ça cesse. du coup, tu t'es donnée la mission de lui faire vivre d'autres choses, de lui faire découvrir la lionne qui sommeille en elle. MILA, c'est ta copine de soirées, qui s'est également transformée en réelle amie avec le temps. t'aimes pas spécialement passer de soirées sans elle alors si tu peux l'y embarquer, tu le fais automatiquement. ANASTASIA, tu la connais depuis peu ; depuis que t'as emménagé chez ton frère en décembre dernier, en fait. mais tout de suite, ça a accroché, et le temps fera sans doute son oeuvre.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
i hope karma slaps you in the face before i do
( n e u t r a l ) PSEUDO uc

( h a t e r s ) GABANO aka le type qui te sort par les yeux. rien que voir sa tronche te met hors de toi. et pourtant, y a cette attirance incontrôlable entre vous. tu détestes ça encore plus que tu le détestes lui, et forcément, tu t'en passerais bien.


à ajouter : sonneper.


CURRENTLY WRITING WITH THEM
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
just a moment stolen to relax us (ajay)make them stop and stare (kale)come on baby, let's drink (mila)car crash (tg)you're the only thing i know (marin)eccedentesiast (erin)take care of you (basile)

à venir : elliot


Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: danse et cheerleading
ANNÉE D'ÉTUDES: quatrième année
CURSUS SUIVI: économie (M) et droit (m)
En ligne

Message(#) Mer 12 Juil - 15:50
never limit yourself
lancelot & louve
J’ai filé comme une anguille dans l’eau ; sauf que là, j’étais allongée sur ma planche et on pouvait facilement se demander laquelle, entre elle et moi, était la vraie planche. Parce qu’étrangement, on aurait dit que celle en bois était ma cousine. « Tu me laisserais mourir ? Je vais faire de l’hypothermie et t’auras ma mort sur la conscience ! » Je me suis stoppée au milieu de l’eau pour lui balancer ces quelques paroles, avant de me remettre à gesticuler des bras pour avancer le plus vite possible, à la recherche de vagues. Bon, c’est vrai qu’on est au Laos et pas en Australie, on risque de pas faire beaucoup de surf par ici et surtout pas à minuit. D’ailleurs, si des trucs filaient dans l’eau à la vitesse de la lumière, on serait même pas capables de les voir et on risquerait encore de nous faire arracher un bras. « Fais gaffe où tu mets ton zozio, y a moyen que tu te le fasses arracher s’il dépasse… t’imagines le truc ? T’auras plus de quoi t’amuser mon pauvre ! » Un homme sans knacki, c’est triste quand même quand on y pense. Surtout Lancelot. « Je suis pas sûre qu’on va beaucoup surfer vu le calme… » Je me laisse flotter sur ma planche, collant mes bras le long de mon corps et déposant ma tête sur la planche en bois comme si j’allais me faire une petite sieste. « Y a sûrement mieux à faire que de surfer sans vague, tu crois pas ? » Ma question se veut quelque peu provocatrice, voire un peu coquine, pleine de sous-entendus… Un bain de minuit, ça passerait bien ; c’est pile la bonne heure en plus.


people who hide their feelings usually care the most;
someday, everything will make perfect sense. so for now, laugh at the confusion, smile through the tears, and keep reminding yourself that everything happens for a reason. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Mar 25 Juil - 17:04
Never limit yourself
— with Louve.

Il vit son amie filer à toute allure comme une anguille sur l'eau et il tente tant bien que de mal de la suivre. Elle à la rapidité et lui il a la force, ça se complète plutôt bien, non ? D'ailleurs, ils auraient pu trouver meilleure activité, vu le calme olympien de l'eau. Ils risquent surtout de croiser des bestioles sous-marines qui peuvent leur bouffer le petit bout. « T'inquiète, je gère, C'est plutôt à toi que je devrais dire ça, non ? Fait attention à ton joli petit cul, si j'étais l'une de ces bestioles, je ne me serait pas privé.  » Évidemment, c'était plein de sous-entendus. Deux, au milieu de l'eau, sur des planches de surf en maillot, une femme et un homme, durant la nuit qui plus est, il doit bien y avoir une meilleure activité, non ? « Je suis parfaitement d'accord avec toi. » dit-il, en se rapprochant d'elle le plus possible, un gros sourire tamponné sur les lèvres.

© LOYALS.


@"Louve V. Perol"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» L'Uruguay présente ses excuses au peuple haïtien
» Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]
» Excuses de l' hopital!!!
» Lord Tensai veut être a Over The Limit
» The cave you fear to enter holds the treasure you seek. (23/07, 16h00)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-