Partagez| .

you running me dry (oscar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
avatar
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
J'ai : 22 ans et je vis à : à Boston, avec un truc qui porte le nom de Miles . J'ai posé mes affaires ici le : 22/05/2017 et depuis, j'ai posté : 2701 messages et gagné : 44 dollars. Actuellement, je suis : étudiante en première année de droit. et côté coeur, je suis : célibataire. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la petite nouvelle au sang chaud, qui a le coeur sur la main . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Teresa Seco ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : moundira-ribera (laurine) , et un grand merci à : ASTRA ✽ DC/TC : : tommen hale (xavier serrano)

GOOD THINGS COME TO THOSE THAT WAIT UP
GOOD THINGS COME TO THOSE THAT WAIT UP 

FACTS Née le 3 mars 1995 à Barcelone. Sa mère l’a eu à l’âge de 17 ans, Mirjana ne connait pas son père, il les a abandonnés quand il a su qu’elle était enceinte. Elle a toujours vécu dans la galère financièrement, sa mère étant jeune, sans diplôme, elles ont vécu pendant pas mal d’années dans des foyers pour mères mineures. Quand Mirjana a eu 6 ans sa mère a décidé de quitter l’Espagne et de s’offrir une nouvelle vie en Croatie, là où elle avait vécu dans son enfance avec sa grand-mère croate. Là-bas, elles ont fait la connaissance d’une femme plus âgée, veuve depuis peu et sans enfant, qui les a accueillies chez elle et les a aidés. Sa mère s’est mariée avec une croate, et a eu 4 autres enfants âgés aujourd’hui de 14 et 7 ans (jumeaux). Sa mère s’est malheureusement faite assassinée lors d’un cambriolage dans la boutique où elle travaillait. Dunja ne souhaitait pas que Miji fasse la même erreur que sa mère et mette sa vie entre parenthèse, et l’a poussé à étudier et profiter. Elle a fait un voyage humanitaire en Amérique du Sud et devant ses résultats excellents au lycée, elle a tenté Harvard et a été acceptée. Elle fait sa rentrée à Harvard en septembre.

CHARACTER C’est une fille impulsive, bagarreuse, incontrôlable et irréfléchie. Elle fonce tête baissée, et ne pense pas aux conséquences. C’est une aventurière, qui a le goût du risque. Elle est capricieuse, jalouse et possessive. Elle a tendance à être susceptible alors qu’elle a la elle-même la critique facile. Elle est vive, courageuse, et n’a pas peur de rentrer dans le lard. Elle a une volonté de réussir, elle est optimiste, sait toujours trouver le positif d’une situation pour les autres, moins quand il s’agit d’elle. Elle a le cœur sur la main, elle est curieuse, attachante, présente et généreuse. C’est une séductrice, sans vraiment l’être, elle aime juste s’amuser, rire, et visiblement ça plaît aux mecs. Elle est loyale et fidèle, elle n’a qu’une parole. Elle boit et fume (des clopes, mais elle s’autorise des joints occasionnellement). C’est une grande fêtarde. Elle est romantique et rêveuse, elle rêve secrètement du big love mais s’efforce à ne pas y croire pour ne pas être déçue comme l’a été sa mère.



WHAT CONSUMES YOUR MIND, CONTROLS YOUR LIFE
WHAT CONSUMES YOUR MIND, CONTROLS YOUR LIFE 

FAMILY u.c

PAST u.c

FLIRTS u.c

COMPLICATED u.c.

FRIENDS u.c

ENNEMIES u.c


septembre 2017 - milana

Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?:
ANNÉE D'ÉTUDES: 2ème année.
CURSUS SUIVI: économie & relations internationales
En ligne
Message(#) Sujet: you running me dry (oscar) Lun 3 Juil - 10:06

Je m’apprêtais à quitter le restaurant où avait lieu la soirée de bienvenue du Summer Camp. On avait bien mangé, même si je peux dire que je ne mangerais pas laotien tous les jours. Trop attachée à ma bouffe locale, la cuisine latine. Une fois mon assiette terminée, je décidais de quitter les lieux, histoire d’aller prendre l’air et de digérer. Car je peux vous l’assurer, là on pouvait me faire rouler. Je croisais Oscar sur le chemin, en compagnie de je ne sais pas trop qui. Sans me soucier de la discussion en cours, j’attrapais le jeune homme par le bras, l’obligeant à venir avec moi. « Tu me raccompagnes ? » lui demandais-je, sans vraiment lui laisser le choix.  Pour une fois, j’espérais qu’il jouerait moins le désir. Je dois dire que c’était marrant au début, mais j’aime quand même bien la compagnie du jeune homme, et je préfère quand il est comme ça. Enfin… j’avais la nette impression que je me fourrais le doigt dans l’œil de penser qu’il n’allait pas m’en faire voir de toutes les couleurs pour la suite de la soirée. Ni même que je n’allais pas me prendre une réflexion pour l’avoir volé comme ça. M’enfin, il me connaît, je ne suis pas du genre à laisser le choix. J’ai envie de passer du temps avec lui, surtout après le super échange inutile que nous avons eu à la salle informatique la dernière fois.

@Oscar Jeltes



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: you running me dry (oscar) Lun 3 Juil - 14:22

Il avait passé un bon moment, ce Summer Camp s’inaugurait sous les meilleurs auspices. Il quitta la soirée content de ces quelques heures passées en compagnie d’une poignée de potes retrouvés ici. Accompagné d’un pote qui logeait dans la chambre d’hôtel en face de la sienne, il fut arrêté dans sa marche par Olympe qui ne lui laissa pas le choix. Elle l’attrapa par le bras, supposant qu’il allait la raccompagner. Après un temps de surprise où il se laissa emmener dans la direction opposée par la jeune femme, il reprit ses esprits et s’arrêta en la forçant à faire de même. Ce serait mentir que de prétendre qu’il n’avait pas repéré Olympe mais il n’avait pas voulu se réduire à lui courir après toute la soirée pour la voir partie avec un autre. Il sourit en remarquant que la direction empruntée n’était pas tout à fait la bonne. Dans un rapide geste qui savait se faire discret, il la rapprocha un peu de lui. Il plongea son regard dans le sien, toujours un air amusé au visage. « Je ne veux pas te vexer, mais si tu veux vraiment que je te raccompagne c’est par l’autre côté. » Malgré la volonté dont il veut faire preuve, il finit par hausser les épaules. « Mais si tu veux faire un tour j’t’accompagne un peu si tu veux. » Il lui faisait une fleur, aussi peut-être parce qu’il culpabilise un peu du vent qu’il lui avait mis à la bibliothèque. Bien que ça n’a certainement fait que attiser l’intérêt de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
avatar
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
J'ai : 22 ans et je vis à : à Boston, avec un truc qui porte le nom de Miles . J'ai posé mes affaires ici le : 22/05/2017 et depuis, j'ai posté : 2701 messages et gagné : 44 dollars. Actuellement, je suis : étudiante en première année de droit. et côté coeur, je suis : célibataire. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la petite nouvelle au sang chaud, qui a le coeur sur la main . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Teresa Seco ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : moundira-ribera (laurine) , et un grand merci à : ASTRA ✽ DC/TC : : tommen hale (xavier serrano)

GOOD THINGS COME TO THOSE THAT WAIT UP
GOOD THINGS COME TO THOSE THAT WAIT UP 

FACTS Née le 3 mars 1995 à Barcelone. Sa mère l’a eu à l’âge de 17 ans, Mirjana ne connait pas son père, il les a abandonnés quand il a su qu’elle était enceinte. Elle a toujours vécu dans la galère financièrement, sa mère étant jeune, sans diplôme, elles ont vécu pendant pas mal d’années dans des foyers pour mères mineures. Quand Mirjana a eu 6 ans sa mère a décidé de quitter l’Espagne et de s’offrir une nouvelle vie en Croatie, là où elle avait vécu dans son enfance avec sa grand-mère croate. Là-bas, elles ont fait la connaissance d’une femme plus âgée, veuve depuis peu et sans enfant, qui les a accueillies chez elle et les a aidés. Sa mère s’est mariée avec une croate, et a eu 4 autres enfants âgés aujourd’hui de 14 et 7 ans (jumeaux). Sa mère s’est malheureusement faite assassinée lors d’un cambriolage dans la boutique où elle travaillait. Dunja ne souhaitait pas que Miji fasse la même erreur que sa mère et mette sa vie entre parenthèse, et l’a poussé à étudier et profiter. Elle a fait un voyage humanitaire en Amérique du Sud et devant ses résultats excellents au lycée, elle a tenté Harvard et a été acceptée. Elle fait sa rentrée à Harvard en septembre.

CHARACTER C’est une fille impulsive, bagarreuse, incontrôlable et irréfléchie. Elle fonce tête baissée, et ne pense pas aux conséquences. C’est une aventurière, qui a le goût du risque. Elle est capricieuse, jalouse et possessive. Elle a tendance à être susceptible alors qu’elle a la elle-même la critique facile. Elle est vive, courageuse, et n’a pas peur de rentrer dans le lard. Elle a une volonté de réussir, elle est optimiste, sait toujours trouver le positif d’une situation pour les autres, moins quand il s’agit d’elle. Elle a le cœur sur la main, elle est curieuse, attachante, présente et généreuse. C’est une séductrice, sans vraiment l’être, elle aime juste s’amuser, rire, et visiblement ça plaît aux mecs. Elle est loyale et fidèle, elle n’a qu’une parole. Elle boit et fume (des clopes, mais elle s’autorise des joints occasionnellement). C’est une grande fêtarde. Elle est romantique et rêveuse, elle rêve secrètement du big love mais s’efforce à ne pas y croire pour ne pas être déçue comme l’a été sa mère.



WHAT CONSUMES YOUR MIND, CONTROLS YOUR LIFE
WHAT CONSUMES YOUR MIND, CONTROLS YOUR LIFE 

FAMILY u.c

PAST u.c

FLIRTS u.c

COMPLICATED u.c.

FRIENDS u.c

ENNEMIES u.c


septembre 2017 - milana

Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?:
ANNÉE D'ÉTUDES: 2ème année.
CURSUS SUIVI: économie & relations internationales
En ligne
Message(#) Sujet: Re: you running me dry (oscar) Mar 4 Juil - 18:54

Il est vrai que je manquais de tact. Je pouvais peut être passé pour quelqu’un de mal élevée, d’impolie. Je ne l’étais pas. J’avais simplement légèrement bu, je n’avais pas envie de patienter et je voulais Oscar. Avec moi. Il devrait se montrer content, il n’avait même pas à faire des pieds et des mains pour m’attirer ce soir. Après l’avoir volé à son pote, je me mettais en marche, toujours accroché à son bras, comme si j’avais peur qu’il s’en aille. Ouais, j’avoue que pour une fois, je le prendrais mal qu’il me plante et refuse ma compagnie. Finalement, je fus obligée de stopper, quand Oscar s’arrêta d’un coup sec, me rapprochant de lui au passage. Je me sentis fondre légèrement devant son regard planté dans le mien, qu’est-ce qu’il était canon ce soir. Je fronçais les sourcils, quand il m’informait que je me trompais de direction. Ah ouais ? Je ne l’avais même pas remarqué. Je regardais autour de moi, avant de hausser les épaules à mon tour. « Bah écoute, ta compagnie pour une visite nocturne ne peut pas être si horrible que ça. » lâchais-je, accompagné d’un petit sourire en coin. Je le regardais de haut en bas, sans gêne, oui je le matais, avant de lui tourner le dos et d’ouvrir la marche vers… je ne sais où. « Bon alors, quels sont tes plans pour cet été ? » demandai-je, en souriant. Profiter, faire la fête, boire, se taper pleins de filles ? Au fond, je ne m’étais jamais trop posée la question. Mais si moi, je voyais d’autres mecs, j’imagine bien que je n’étais la seule à profiter de la compagnie du jeune homme.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Message(#) Sujet: Re: you running me dry (oscar) Mar 11 Juil - 16:17

Ce genre de jeux ne lui ressemblait pas à Oscar, mais il faut croire qu’il jugeait qu’Olympe nécessitait qu’il bouscule un peu ses habitudes. Il était ravi, qu’elle vienne le chercher comme ça même s’il se permettait de râler un peu. Il n’aurait jamais pensé que ça fonctionne aussi bien et pourtant elle était là, accrochée fermement à son bras et réclamant son attention. Il l’arrêta, cherchant le regard azur de la jeune femme. Elle lui en faisait voir de toutes les couleurs, mais qu’est-ce qu’elle était jolie aussi. Elle décida alors d’une visite nocturne, puisqu’il lui avait fait remarqué qu’elle partait dans le mauvais sens. Et malgré un soupir d’agacement, il était en réalité complètement emballé à l’idée de passer une heure – peut-être deux – en compagnie d’Olympe. Elle arriva même à le mettre un peu mal à l’aise en le matant sans gêne, comme si elle voyait clair dans son petit jeu. Elle tournait déjà les talons pour commencer leur balade, et ce fut à son tour de profiter de la vue. Il la rattrapa rapidement, souriant en l’entendant. « Oh tu sais, c’est l’été je vais en profiter comme il se doit si tu vois ce que je veux dire. » dit-il sur le ton de la rigolade, insistant quand même sur le sous-entendu qu’il voulait qu’elle comprenne. Lui, ça l’embêtait de savoir qu’elle pouvait aller avec d’autres garçons alors qu’il devait galérer comme personne pour l’avoir. Alors si elle pouvait ressentir la même chose … En attendant, il marchait en faisant frôler volontairement sa main contre celle de la jeune femme, sans laisser paraître aucun sentiment sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
avatar
BIZUT DE LA QUINCY HOUSE
J'ai : 22 ans et je vis à : à Boston, avec un truc qui porte le nom de Miles . J'ai posé mes affaires ici le : 22/05/2017 et depuis, j'ai posté : 2701 messages et gagné : 44 dollars. Actuellement, je suis : étudiante en première année de droit. et côté coeur, je suis : célibataire. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis la petite nouvelle au sang chaud, qui a le coeur sur la main . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Teresa Seco ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : moundira-ribera (laurine) , et un grand merci à : ASTRA ✽ DC/TC : : tommen hale (xavier serrano)

GOOD THINGS COME TO THOSE THAT WAIT UP
GOOD THINGS COME TO THOSE THAT WAIT UP 

FACTS Née le 3 mars 1995 à Barcelone. Sa mère l’a eu à l’âge de 17 ans, Mirjana ne connait pas son père, il les a abandonnés quand il a su qu’elle était enceinte. Elle a toujours vécu dans la galère financièrement, sa mère étant jeune, sans diplôme, elles ont vécu pendant pas mal d’années dans des foyers pour mères mineures. Quand Mirjana a eu 6 ans sa mère a décidé de quitter l’Espagne et de s’offrir une nouvelle vie en Croatie, là où elle avait vécu dans son enfance avec sa grand-mère croate. Là-bas, elles ont fait la connaissance d’une femme plus âgée, veuve depuis peu et sans enfant, qui les a accueillies chez elle et les a aidés. Sa mère s’est mariée avec une croate, et a eu 4 autres enfants âgés aujourd’hui de 14 et 7 ans (jumeaux). Sa mère s’est malheureusement faite assassinée lors d’un cambriolage dans la boutique où elle travaillait. Dunja ne souhaitait pas que Miji fasse la même erreur que sa mère et mette sa vie entre parenthèse, et l’a poussé à étudier et profiter. Elle a fait un voyage humanitaire en Amérique du Sud et devant ses résultats excellents au lycée, elle a tenté Harvard et a été acceptée. Elle fait sa rentrée à Harvard en septembre.

CHARACTER C’est une fille impulsive, bagarreuse, incontrôlable et irréfléchie. Elle fonce tête baissée, et ne pense pas aux conséquences. C’est une aventurière, qui a le goût du risque. Elle est capricieuse, jalouse et possessive. Elle a tendance à être susceptible alors qu’elle a la elle-même la critique facile. Elle est vive, courageuse, et n’a pas peur de rentrer dans le lard. Elle a une volonté de réussir, elle est optimiste, sait toujours trouver le positif d’une situation pour les autres, moins quand il s’agit d’elle. Elle a le cœur sur la main, elle est curieuse, attachante, présente et généreuse. C’est une séductrice, sans vraiment l’être, elle aime juste s’amuser, rire, et visiblement ça plaît aux mecs. Elle est loyale et fidèle, elle n’a qu’une parole. Elle boit et fume (des clopes, mais elle s’autorise des joints occasionnellement). C’est une grande fêtarde. Elle est romantique et rêveuse, elle rêve secrètement du big love mais s’efforce à ne pas y croire pour ne pas être déçue comme l’a été sa mère.



WHAT CONSUMES YOUR MIND, CONTROLS YOUR LIFE
WHAT CONSUMES YOUR MIND, CONTROLS YOUR LIFE 

FAMILY u.c

PAST u.c

FLIRTS u.c

COMPLICATED u.c.

FRIENDS u.c

ENNEMIES u.c


septembre 2017 - milana

Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?:
ANNÉE D'ÉTUDES: 2ème année.
CURSUS SUIVI: économie & relations internationales
En ligne
Message(#) Sujet: Re: you running me dry (oscar) Ven 14 Juil - 11:21

Cette soirée pouvait finalement finir sur une note agréable. J'étais contente d'avoir croisé Oscar, en plus j'avais envie de passer un petit peu de temps avec lui. Ca faisait longtemps... si, on ne compte pas la salle informatique. Echange le plus nul qu'il y avait eu entre nous. Sa compagnie me manquait un peu. Un miracle, non ? Nous entamions alors notre promenade nocturne, et j'en profitais pour lui demander quels étaient ses plans cet été.  Je fronçais les sourcils en entendant sa réponse, avant de me retourner vers lui, pour marcher à reculons face à lui.  « Ca je n'en doute pas, monsieur le tombeur. » lâchai-je en m'arrêtant brusquement devant lui, provoquant évidemment une collision entre nous deux. « Tu m'oublies pas, quand même ? » demandai-je en plantant mon regard dans le sien, la tête levée vers lui étant donnée notre différence de taille évidente. J'aimais cette proximité entre nous deux, bien que l'un comme l'autre étions habitué à plus. Je ne vais pas me plaindre non plus, c'est moi qui  a décidé de mettre fin à ce truc qu'il y avait entre nous, mais comme les précédents mois l'ont montré, j'étais incapable de ne pas m'intéresser à lui.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message(#) Sujet: Re: you running me dry (oscar)

Revenir en haut Aller en bas

you running me dry (oscar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE
» Who is running Haiti for whom?
» Oscar et la dame Rose
» 07. Girls running wild
» [relaxe amende] escroquerie poitiers le 15 mars oscar 2000

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-