Partagez| .
Puisque l'avenir nous appartient (ezja)
Invité
Invité
avatar

Message(#) Ven 16 Juin - 18:33
Anja Eldjarn & Ezio Scorsese

Ezio avait réussit à esquiver les Eliots et leurs extincteurs de merde et avait gagné sa voiture, garée un peu plus loin. Il était monté dedans sans chercher à comprendre quoique ce soit. Il ignorait si Anja le suivait ou pas, il voulait juste partir de là. Mais bon, avec son pull entre les mains, il se doutait qu'elle n'était pas bien loin. C'était la carotte qui faisait avancer le cheval. Si la Quincy le suivait, ce n'était pas parce qu'elle ne savait pas lui résister, non, c'était uniquement pour récupérer son pull. Le Mather claqua la porte de sa voiture et attendit. bien sagement que la blondinette le rejoigne. « Tu m'crois matérialiste à ce point là ? J'men fou de ma caisse ! » répondit-il en haussant les épaules. Le Mather mit la clé et la tourna pour démarrer la voiture, sans attendre une seconde de plus, il prit la route. Après quelques secondes, il attrapa la main de la blondinette et la posa sur le volant. « Tiens moi ça deux secondes. » lui dit-il en rigolant légèrement. Ezio se décala et se pencha en arrière pour attraper un truc sur la banquette arrière. Ouais, il aurait pu demander à Anja de le faire mais c'était plus marrant comme ça. Rapidement, il se redressa et reprit possession du volant. « Enfile ça, tu seras plus à l'aise, c'pas que la vue me déplaise mais tu vas chopper froid. » dit-il en lui tendant son sweat à capuche. Il se doutait bien que la blondinette n'allait pas sortir comme ça, sans rien sur elle et vu qu'il était beaucoup plus grand qu'elle, son sweat arrivait, à coup sur, en dessous de ses fesses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Lun 19 Juin - 11:17
Anja Eldjarn & Ezio Scorsese


Assise dans le fond du siège, tu levais les yeux au ciel aux paroles du jeune homme. C'est pas que tu le pensais matérialiste, juste que tu avais une tout autre vision que lui sur l'argent. Il avait grandi dans le luxe tandis que tu avais toujours vécu avec des revenus moyens bien qu'au dessus de la moyenne lorsque tu habitais avec tes parents. En route, il prit ta main et la posa sur le volant avant de le lâcher. Tu ouvris grands les yeux et serras bien le volant dans ta paume avant d'y poser ta seconde main direct après « Ezio ! Tu fous quoi ?! » t'écrias-tu en gardant les yeux sur la route, te faisant violence pour ne pas tourner la tête vers lui. Les secondes te paraissaient bien longues jusqu'à ce qu'il ne se redresse et reprenne le total contrôle du véhicule. T'attrapas le pull qu'il te tendait avant de lui donner une tape sur l'épaule « Abruti, tu veux notre mort ou quoi ?! » dis-tu le ton faussement sévère. Un soupire de soulagement s'échappa de tes lèvres puis tu enfilas le vêtement, te sentant bien plus à l'aise à présent. « J'te jure vous les mathers, vous avez toujours des bonnes idées. Une soirée en sous-vêtements quoi. Tout ça pour pouvoir mater j'suis sûre. » commentas-tu en levant les yeux au ciel. Ouais, tu râlais et en plus, ton corps te grattait toujours un peu et dieu ce que ça t'agaçait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Lun 19 Juin - 17:49
Anja Eldjarn & Ezio Scorsese

Ezio s'étonnait lui-même de son comportement. Jamais ô grand jamais il ne s'était montré ainsi avec une fille, il était aux petits soins pour elle, presque méconnaissable. Il la savait mal à l'aise en sous-vêtements, il aurait juste pu tirer la situation à son avantage mais non, au lieu de ça, il préféra lui donner son sweat qui traînait derrière. Ce n'était pas son genre de s’inquiéter du bien être ou du ressenti d'une meuf et pourtant, il agissait de manière plutôt charmante avec Anja. « Mais nan, tout de suite notre mort ! T'es obligé de toujours tout exagérer comme ça ? » répondit-il pour la taquiner toujours un peu plus. Cette fille était toujours dans l'abus, elle prenait absolument tout au sérieux et n'avait visiblement pas de second degrés. Le Mather avait les yeux rivés sur la route mais il jeta un rapide coup d'oeil dans sa direction pour s'assurer qu'elle enfilait bien son pull. Evidemment que oui. La blondinette commenta la soirée en râlant, comme d'habitude. « Bah ouais pour mater les petits culs comme le tien, y'a aucun intérêt de faire ça tout habillé, c'est nul. » avoua-t-il en sifflotant légèrement. Il la regarda et éclata de rire en voyant sa tête. « Je te dépose chez toi, c'est le plus près. » dit-il en accélérant le pas, se doutant bien qu'Anja devait avoir la peau brûlante, elle devait la démanger à coup sur. Après quelques minutes de route, il se gara rapidement sur le côté, juste devant l'immeuble de la blondinette. Il coupa le contact et se tourna vers elle. « Allez va prendre une douche. » dit-il avec un mince sourire sur le bord de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Ven 23 Juin - 10:17
Anja Eldjarn & Ezio Scorsese


Le truc avec Ezio, c'est que t'avais beau râler, critiquer, il avait toujours le don pour se foutre de ta gueule et te faire passer pour une vieille aigrie. Après tout, c'était peut-être le cas ? Non, t'étais pas aigrie, pas à ce point. T'avais juste une conception totalement différente du monde et de ce qui devait être votre priorité. Faire la fête en petite tenue n'en était pas une. Vraiment pas. A en juger par ta pudeur, ça ne le serait certainement jamais. Il appuya sur le fait que ce genre de soirée était parfaite pour pouvoir mater des culs comme les tiens, ce à quoi tu répondis par un roulement des yeux. Le Mather dans toute sa splendeur. Ezio éclata de rire et changea de sujet. « C'est gentil. » dis-tu simplement en tournant la tête vers la fenêtre, admirant le paysage qui défilait sous tes yeux. Une fois arrivé au pied de ton immeuble, il s'arrêta et t'encouragea à courir sous le douche. Tes perles se posèrent sur lui « Tu veux pas monter ? » demandas-tu avec un sourcil arqué. « Avec l'arrivée des Eliot la soirée a été courte. J'ai des bières là-haut. » annonças-tu en souriant avant de sortir du véhicule tout en tirant sur le sweat pour bien cacher tes fesses dénudées. Trop agacée par les démangeaisons, tu courus dans les escaliers sans faire attention à si l'italien te suivait et ouvris la porte dans la volée. Tu crias les prénoms de tes colocataires : personne n'était là. C'était pas plus mal. T'aurais eu du mal à supporter les railleries d'Abel. Sans attendre plus longtemps, tu entras dans la salle de bain, retira le pull d'Ezio ainsi que tes sous-vêtements et pénétras dans la douche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Dim 2 Juil - 17:22
Anja Eldjarn & Ezio Scorsese

Ezio s'était garé sur le bas côté de la route, presque sur le trottoir, juste devant chez Anja. Il n'avait jamais reçut de poil à gratter sur lui mais se doutait bien que cela ne devait pas être agréable à supporter. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il incita la belle blonde à monter prendre une douche. Elle pouvait bien évidement garder son pull pour se protéger de la vue des autres. D'un sens, cela l'arrangeait un peu qu'elle ne soit pas une exhibitionniste, il préférait ça à une fille qui montre ses seins à tout le monde. Bref. Elle lui proposa de monter avec elle, histoire de boire une petite bière avant de repartir. Inutile de vous dire qu'il n'allait pas se faire prier pour la suivre. Il enleva la clé de la serrure et descendit du véhicule. Le Student la regarda se précipiter à l'intérieur et afficha un large sourire conquis. Le plus calmement du monde, il emprunta les escaliers, il commençait à connaître les lieux par coeur. Il arriva en haut et entra dans l'appartement. Pas d'Anja, elle était déjà surement dans la douche. Le beau brun s'avança et vint s'asseoir dans le canapé avant de poser ses avant-bras sur ses genoux et de joindre ses mains. Il attendit quelques secondes avant de froncer les sourcils. « Mais qu'est-ce-que tu fous là Ezio, t'es trop con ou quoi ? » se grogna-t-il à lui-même avant de se lever. Anja prenait une douche et lui, il s’asseyait dans le canapé. Non mais quel crétin. Il se dirigea vers la première porte venue. Il y découvrit une chambre parfaitement rangée où tout était en ordre. Il se mit à rigoler faiblement. « Ah ça c'est la chambre d'Anja ! » lança-t-il tout seul, comme s'il avait un public derrière lui. Il ouvrit une autre porte avant de tomber sur la salle de bain. La blondinette était déjà dans la douche. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu'il referma la porte derrière lui. « J'ai du truc à gratter sur moi aussi ! » prétexta-t-il, l'air innocent en s'approchant dangereusement de la douche. Bah bien sûr, on va te croire Ezio.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Mar 4 Juil - 23:34
Anja Eldjarn & Ezio Scorsese


Tu n'avais même pas fait attention à si Ezio t'avait suivi, ou non, ne pensant qu'à la bonne douche qui t'attendait et la fin de ces démangeaisons plus qu'agaçantes. Tu ne te fis pas prier pour entrer en toute hâte dans ta salle de bain ainsi que la cabine de douche. Dès que l'eau entra en contact avec ta peau, tu frissonnas. C'était toujours plus agréable que le coup d'arrosoir ou tu ne sais de l'italien un peu plus tôt. Tu passas à toute vitesse du savon sur chaque parcelle de ton corps, frottant bien dans l'unique but de retirer le poil à gratter qui s'était incrusté dans tes pores et repassas un coup d'eau chaude dessus. Rien qu'avec ce premier rinçage, ça allait mieux. Tu n'entendis même pas la porte de la pièce s'ouvrir et se refermer, laissant passer une silhouette que tu connaissais par cœur. Tes yeux perçurent son ombre mais l'information mit un temps à arriver jusqu'à ton cerveau, à tel point que tu sursautas lorsqu'il t'adressa la parole, manquant de tomber dans ta douche. « Mais... ! » t'écrias-tu avant d'ouvrir légèrement la porte, posant ton regard émeraude sur le bel italien. Tu le regardas de haut en bas avec un sourcil légèrement arqué. Il était sérieux ? Mais, après tout, ça ne t'étonnait pas de lui. Tu coupas l'eau et repassas la tête dans l’entrebâille de la porte.  « Tu peux me passer la serviette s'il te plaît ? » demandas-tu, poliment. Cependant, il ne semblait pas vraiment enclin à te la donner.  « Ezio, come on ! » te plaignis-tu en laissant ta main tomber le long de ton corps. Tu réfléchissais deux secondes et, après réflexion, ouvrais la porte de la douche en grand, dévoilant ton corps nu et encore mouillé. Il t'avait déjà vu nue il n'y a pas si longtemps donc peu importe à quel point tu pouvais être pudique, tu préférais ne pas trop penser à ses yeux caressant tes formes dévoilées. Tu attrapas ta serviette et commenças à t'essuyer sous le regard du beau brun.  « Le spectacle te plaît ? » demandas-tu, ironique, avant d'enrouler la serviette autour de ta poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Mer 5 Juil - 18:20
Anja Eldjarn & Ezio Scorsese

Ezio ne s'était pas fait prier pour entrer dans la salle de bain et rejoindre directement Anja qui devait être certainement sous la douche. C'était ainsi, il attiré vers elle comme un aimant, il ne pouvait pas aller contre les putains de sentiments qu'il avait pour elle. Cette fille le mettait ko sans qu'il ne puisse réagir, il était impuissant face à son visage d'ange et son corps de déesse. Ouais, il était faible et l'assumait plus ou moins. Il entra dans la salle de bain sans prévenir ou manifester sa présence, il faisait clairement comme chez lui. La petite paroi de la douche les séparait mais cela n'allait pas rester un obstacle bien longtemps. A peine rentré, la blondinette passa la tête et vint presque râler sur lui. Le bel italien la regarda avec un mince rictus sur le bord des lèvres. « Mais quoi ? » répondit-il en sifflotant légèrement. Il avait sous les yeux ce qu'il voulait voir, ou presque. Elle lui demanda la serviette, évidemment, il refusa. Rapidement, elle coupa l'eau et n'hésita pas à sortir de la douche, laissant son corps nu se ruisselant devant ses yeux ébahis. Il dû lutter pour ne pas faire de commentaire déplacé et, pour le bien de tous, croisa les bras contre son torse. Reste tranquille Ezio. Il la fixa intensivement, sans décrocher son regard d'elle et de son corps finement dessiné. Anja lui demanda si le spectacle était à son goût. Il haussa les sourcils et rigola légèrement. « Je ne te savais pas si dévergondée Eldjarn, j'suis surpris. » lança-t-il, un large sourire sur ses lèvres. Malheureusement pour lui, elle vint s'enrouler dans la serviette, lui gâchant la vue. Sans chercher à comprendre plus lui, il s'approcha d'elle en mode prédateur, elle avait réveillé en lui des envies et des pulsions qu'il faisait taire depuis leur dernière nuit. Une fois à sa hauteur, il baissa la tête pour la regarder et vint élargir son sourire. « Tu permets, j'ai pas bien vu. » annonça-t-il le plus naturellement du monde. Il posa ses mains sur le rebord de la serviette et, de toute la délicatesse dont il pouvait faire preuve, il enleva le nœud qu'elle venait de faire. Sa bouche vint s'entrouvrir en même temps que la serviette. « Wooow, c'est de toute beauté ! » dit-il comme s'il voyait une paire de seins pour la première fois de sa vie. Ezio explosa de rire avant de refermer la serviette sur la belle blonde. Il la regarda et vint rire de plus belle avant de regarder de nouveau et de refermer aussitôt. « J'peux toucher ? » demanda-t-il sur un air innocent, tel un gamin de cinq ans. C'est bon, on l'a perdu là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Dim 9 Juil - 17:44
Anja Eldjarn & Ezio Scorsese


Face à lui et nue, tu préférais tourner la scène à la rigolade plutôt qu'au scandale. S'il avait s'agit de quelque d'autre, tu l'aurais, pour sûr, viré à coup de pieds dans le derrière. Mais lorsqu'il était question d'Ezio, bon nombre de tes principes t'échappaient malgré toi. Tu lui demandas si le spectacle lui plaisait, ce qui eut le mérite de lui arracher un petit rire. Tu levas les yeux à son commentaire tout en enroulant ta serviette autour de ta poitrine et le regardas s'avancer jusqu'à toi, le regard coquin et intéressé. Tu arquas un sourcil, te demandant ce qu'il comptait bien faire et sans que tu ne puisses dire quoi que ce soit, il ouvrit ta serviette, jeta un coup d’œil à ta poitrine et la referma pour répéter ce mouvement plusieurs fois de suite. Les yeux ébahis, il agissait comme un enfant qui découvrait quelque chose de grandiose à chaque fois et t'avais beau te retenir, tu finis par éclater de rire. « Non ! T'as déjà touché, sois pas trop gourmand non plus. » annonças-tu en refaisant le nœud de ta serviette. Qu'il soit déçu ou pas, tu t'en fichais, ça te faisait justement beaucoup rire de le voir comme ça. Tu passas une main dans tes cheveux mouillé et te mis sur la pointe des pieds « Par contre... » commenças-tu en approchant dangereusement tes lèvres des siennes jusqu'à succomber à ce désir permanent et l'embrasser. Tu lui offrais là un baiser à la fois doux et chaud et lorsqu'il commença à être bien réceptif, tu coupas ce moment en te reculant, sourire mesquin attaché aux lèvres. « Ça t'as le droit. » dis-tu avant de rouvrir la porte de la salle de bain et d'en sortir. Tu pouvais déjà l'imaginer en train de grogner tout seul dans son coin pour le coup que tu venais de lui faire mais tu jouais, t'amusais. Sans attendre, tu entras dans ta chambre et attrapas des sous-vêtements dans ton armoire pour les enfiler, laissant tomber ta serviette par terre. Un léger soupir de soulagement s'échappa de ta bouche, enfin propre et plus perturbée par des démangeaisons. Occupée à te trouver des nouveaux vêtements, tu n'avais pas fait attention à si le Mather t'avait suivi, ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Ven 14 Juil - 11:20
Anja Eldjarn & Ezio Scorsese

Ezio semblait avoir perdu quinze ans d'un seul coup. Il agissait comme un gros gamin mais cela avait le don de le faire rire et de la faire rire. Voir un sourire sur son visage valait tout l'or du monde, il se contentait de la faire rigoler et se délectait de la voir aussi joyeuse. Son geste était puéril mais avait le mérite de détendre l'atmosphère. Il jouait avec sa serviette comme un gosse avec un nouveau jouet. Il était attiré par l'interdit, c'était plus fort que lui, il fallait qu'il s'approche et qu'il la touche. Il ne pouvait pas faire autrement, il ne contrôlait plus rien quand il était en sa compagnie. « Quoi j'ai déjà touché ? » grogna-t-il, pas content de cette remarque de merde. Néanmoins, il la laissa approcher et la laissa même l'embrasser. Inutile de vous dire qu'il ne se fit pas prier pour répondre au doux baiser d'Anja. Il adorait ça, pouvoir l'embrasser librement, ne plus être limité ou se sentir observer par les autres. Il avait devant lui une femme délivrée de sa relation de merde. Sans prévenir, elle mit fin au baiser et se recula. Ezio fronça les sourcils, abasourdi par son manque d'attention. Elle le provoquait mais lui était juste saoulé. A chaque fois elle le faisait galérer, tout le temps, il n'avait pas de répit. « C'est ça fuis, va t'cacher ! » râla-t-il avant de soupirer. Anja allait finir par le rendre dingue. Bref. Il sortit de la salle de bain et passa devant la chambre, sans même lui décrocher un regard. C'est bon, il était las de tout ça. C'était les montagnes russes avec cette fille, il n'y comprenait rien. Un coup elle était plutôt tactile avec lui et la seconde d'après, elle était hyper distante. Faisant comme chez lui, le bel italien ouvrit le frigo et prit une bière qu'il décapsula à l'aide de ses dents. Il l'apporta à ses lèvres et bu une gorgée avant de se poser dans le canapé, les sourcils froncés. Il n'allait pas toujours courir après elle, il en avait marre. Après quelques minutes d'attente et une canette à moitié vidée, Anja fit son apparition dans le salon. Ezio leva les yeux vers elle et se redressa avant de poser ses coudes sur ses genoux. « Au fait, si jamais ça t'intéresse, j'ai quitté ma confrérie il y a une semaine. » balança-t-il, au calme. Ezio ne savait pas trop comment elle allait réagir mais bon, maintenant c'était fait, il ne pouvait plus revenir en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Loreena&Gideon ▬ L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe. ♥ [END]
» L'avenir n'appartient pas aux femmes
» Le moment présent a un avantage sur tous les autres: il nous appartient
» Ce que l'avenir nous réserve
» LA NUIT NOUS APPARTIENT.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-