Partagez| .
Va tu me croire enfin? (willow)
Invité
Invité
avatar

Message(#) Lun 5 Juin - 22:35
William P. Spencer & Willow S- Prada

J'ai vraiment l'impression que ma vie part en sucette des fois. J'ai retrouvé Anna après des années d'éloignement, on est actuellement en couple mais j'ai appris récemment que je vais devenir papa. Danneel la mère de mon futur enfant a eu un grave accident de la route Elle a bien faillit mourir tout comme moi le soir du bal.
Il est 17h50 et j'ai quittais le campus a la fin des cours pour rejoindre mon appartement a quelque centaine de mètre de harvard. Seulement j'ai pas très envie de rester enfermé chez moi alors j'y dépose seulement mon sac puis je quitte l'immeuble aussitôt et me rend dans un petit magasin de quartier pour y acheter des tablettes de chocolats. J'ai une grosse envie de chocolat et pourtant ce n'est pas moi qui est enceinte. Une fois en caisse je pose mes 5 tablettes sur le tapis devant la caissière puis lui donne quelque billet contre ma marchandise. Je prends alors mes gourmandises puis lève la tête et croise le regard d'une jolie jeune femme … oh que dis je …. l'affreuse cousine oui !!! En réalité c'est elle qui m'aime pas ...enfin plus. Car avant on s'entendait super bien on était même très complice pour faire des conneries mais lorsque je fus libéré et mes parent adoptif envoyé en prison tout a changé. Elle m'en a beaucoup voulu et ma reproché d'avoir détruit ça famille par mes mensonge. Elle ne m'a jamais cru et pourtant elle devrais car a plusieurs reprise elle a eu des doutes mais nos parents on toujours su inventer les pires histoires pour embrouiller son jeune cerveau. J'jusqu'au jour ou elle n'est plus venu chez nous et je ne sais pas pourquoi.
Elle détourne le regard comme toujours puis quitte le magasin ses courses en main, J'essais d'accélérer le pas puis la rattrape assez rapidement. « Attend » Elle ne s'arrête pas. Il va pourtant falloir que l'on parle une bonne fois pour toute. « Oh Willow stopppppp » je lui attrape le bras ce qui fait tomber au sol une brique de lait qui explose au contacte du bitume. Nos chaussures ont rapidement changé de couleur et on légèrement blanchis. Je regarde la boisson s'étendre sur le sol puis lève les yeux vers elle. « c'est malin ... » je soupire puis me place face a elle et ne lui laisse plus le choix de me fuir. « Tu va finir par m'écouter ou ça te plais de me détester bêtement » je fixe son regard et ne le quitte plus. .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Mar 6 Juin - 0:14

Étant devant mon écran de téléphone, Louve venait tout juste de m’annoncer être enceinte de William. Bon sang, mais dans quel monde nous vivions ? Alors Cambridge’s Secret n’avait pas totalement tort quand elle racontait tous ces potins-là. Il est sûr que je ne voulais pas voir mon cousin, sinon j’allais le gifler, le frapper, enfin tout pour le ressaisir un peu. Surtout quand il s’agissait d’une de mes bonnes amies quoi. Étant donc dans ma villa, je cherchais quelques trucs qu’il me fallait pour cuisiner une tarte. En temps normal, c’est l’un de mes cuisiniers qui faisait la chose, mais pour une fois, je voulais que ce soit moi. Bref, demandant à mon chauffeur de venir me chercher, l’homme s’activait aussitôt pour emporter la voiture en face de la villa et que je puisse sortir dehors. Enfilant mes lunettes de soleil sur le bout de mon nez, je marchais donc pour y entrer et refermer la porte sur mon chemin. Laissant échappé un long soupir, je posais ma tête contre l’appuie en me disant qu’il fallait bien que je me calme. Un grand niveau de stress n’était pas bon pour moi, surtout en étant au courant pour le cancer de mon père. J’ignorais jusqu’à combien de temps il en avait. Une fois arrivé en face du magasin, je descendis pour marcher d’un pas décidé vers la porte que je poussais. C’était désert, il n’y avait pas grand monde jusqu’à ce que je puisse acheter mes trucs et au moment où je tournais le regard vers une personne que je connaissais, il était hors de question que je puisse m’arrêter. L’entendant crier mon prénom, j’accélérais plus le pas qu’autre chose jusqu’à ce que sa main me fît perdre mon sac, qui allait s’écraser sur le sol, le lait surtout. « Ah c’est pas vrai, tu ne peux pas faire attention à ce que tu fais ?! » Grognant presque, je ne voulais pas perdre une minute de plus sauf que William m’empêchait d’avancer. Une deuxième personne qui me retenait cette semaine, c’est une première. Plongeant mon regard dans le sien, j’en venais presque à le défier du regard. Je ne portais pas vraiment mon cousin dans mon cœur, sauf qu’il était tout de même de ma famille, quoique je peux en dire. Surtout avec mon père qui allait mourir, c’est une nouvelle épreuve à vivre. « Alors, qu’est-ce que tu as à dire ? Au fait félicitation, j’ai entendu la nouvelle. Toi on peut dire que les capotes, c’est pas ton fort. »

© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Jeu 8 Juin - 19:42
William P. Spencer & Willow S Prada

Dans la rue devant la porte du magasin j'empêche donc ma cousine de s'échapper. Je sais qu'elle me déteste et qu'elle m'a toujours traité de menteur mais elle ne connaît pas les détails et ignore beaucoup de chose sur mon passé. Notre accrochement a couté la vie a sa briquette de lait. Amen !! Elle me gueule dessus et je m'en fou complètement. J'ai d'autre chose a faire et a penser alors je hausse les épaules « oh c'est bon je vais te la rembourser ta briquette de lait !! » Je soupire et maintient mon regard dans le siens. Il est temps de parler et je compte pas cette fois la laisser partir avant que j'ai fini mon explication.
Elle me demande ce que j'ai a dire puis enchaine sur mes prouesse sexuelle. Je la regarde noir puis finalement sourie nerveusement .
«  Déjà ça te regarde pas ce que j'ai fais et c'est un accident alors en rajoute pas. .. » puis je détourne le regard pour quitter ses yeux et enchaine « J'ai pas menti … j'ai jamais menti et je comprend pas pourquoi tu ne me croit pas. J'ai vécu un enfer mais tu n'a rien vu, tu aurais pu te rendre compte que quelque chose n'était pas normal mais non jamais tu t'es posé la question pourquoi j'avais disparu. Je doute que mes paroles te fasse changer d'avis mais tu es proche d'Anna … et je te demande juste de lui demander car elle ….Elle en a été témoin et m'a sauvé la vie ainsi que celle de ma sœur alors peut être que moi tu ne me crois pas mais elle.... t'a grande ami …. qui ne me mérite pas …. peut être que tu l'a croira ...elle …. » Je sais qu'Anna et Willow sont super proche du coup je suis presque sur que la cousine risque de se remettre en question si c'est Anna qui lui dit tout. Je lui fait de nouveau face puis baisse les yeux. « On s'entendait bien lorsqu'on était plus jeune tu ne peu pas avoir oublier ça Wiwi » Wiwi le surnom débile que je lui donnait et qui la faisait rire. Oui de bonne partie de rigolade tout les trois avec ma sœur jumelle.... Il y avait tout de même quelque bon souvenir et heureusement vais-je dire.

@Willow S-Prada
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Jeu 8 Juin - 20:20

Le fait de voir mon enfoiré de cousin voulait tout dire. Jamais je n’aurais dû quitter mon humble demeure pour me retrouver dehors, dans ce quartier et tomber sur un mather. J’avais encore la conversation de Louve dans mon téléphone, qui me disait être enceinte de mon débile de cousin. Encore ?! Cambridge’s Secret ne s’était donc pas trompée à son sujet. Bien qu’elle ne dise que des conneries, il y avait aussi une vérité. Laissant la boîte de lait par terre, je laissais échapper un long soupir. Non mais quoi encore, il allait carrément me gâcher cette si belle journée. « C’est bon, rien que de te voir ça me donne envie de vomir. J’ai plus envie de cuisiner après ça. » Disons-le, je ne suis pas la meilleure pour cuisiner alors, qu’importe, je n’avais plus trop besoin de ce lait. L’argent de William, je n’en voulais vraiment pas, je n’ai pas envie de le ruiner. Soudain, je ne pouvais pas m’empêcher de rire. « Un accident ? Sérieusement ? Deux vaut mieux qu’une à ce qu’on dit. » Je posais donc ma main contre le sommet de ma tête avant de mettre mes lunettes sur le bout de mon nez. Disons qu’il avait vraiment merdé, une fois je comprends mais pas deux. Encore cette histoire, quand allait-il changer de disque ? Roulant les yeux, je pris de mon temps libre pour écouter ce qu’il avait à me dire. « Quoi, qu’est-ce que tu attends ? Que je pleure et que je te prenne dans mes bras ? Désolée mais aujourd’hui je ne suis pas d’humeur à entendre des conneries. » Lorsqu’il venait à me parler d’Anna, j’étais au courant pour ce qu’elle lui avait fait mais je gardais les yeux clos, comme pour ne pas avoir à devenir copine avec mon cousin. Heureusement que nous n’étions pas des cousins proches puisque je pouvais aller mourir en paix. « Je n’ai pas envie d’aller parler à Anna, la seule chose que tu fais pour elle c’est la faire pleurer. Surtout en mettant enceinte Louve ou cette Danneel. » Tous les messages qu’elle me laissait sur ma messagerie, ça ne donnait rien de bon. Je n’ai pas envie qu’elle fasse une connerie à cause de William. Je levais mon doigt dans les airs, pour l’arrêter de parler. « Premièrement, ce sont mes amis qui me surnomment comme cela. Deuxièmement, c’est toi qui à entacher la famille, c’est bien mieux depuis quelques années. Troisièmement, ne vient pas me dire quoi faire, je suis assez grande pour agir comme bon me semble. » Je pris une petite pause avant de recommencer à parler. « De toute manière, tu merdes toujours tout. »

© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-