Partagez| .
you're the ketchup to my fries (eliot)
Invité
Invité
avatar

Message(#) Mar 23 Mai - 19:53
(YOU'RE THE KETCHUP TO MY FRIES )
◇◇◇ ft. @Eliot Llewellyn
Ça y est, c'était officiel, Ludmila détestait Abélard, futur prince de Belgique. Si la jeune femme avait décidé de lui pardonner pour le fameux défi dont tout le monde avait entendu parler, elle n'était pas sûre de pouvoir en faire autant avec ce qui allait suivre. L'idée même de s'imaginer en train de réaliser ce stupide défi de bizutage lui donnait des frissons et la nausée. Mais puisque la blonde était loin d'être une poule mouillée, elle allait le faire. Non pas sans difficulté, mais elle le ferait. Et pour ça, elle avait décidé qu'Eliot serait celui qui l'accompagnerait. Gentil en plus d'être beau gosse, Ludmila ne doutait pas un seul instant qu'il l'aiderait à passer cette épreuve et ce, sans se moquer d'elle. Après tout, il avait déjà fait le tour du monde alors ce ne devait pas être sa première fois, à lui. Bref, en somme, c'était le combo gagnant puisqu'il s'agissait, en plus, d'un ami de Philip, ce qui était une nouvelle possibilité pour Lud d'embêter ce très cher Harrison. Entre Marin et Eliot, il ne lui manquait plus qu'à sympathiser - voire plus - avec le troisième de la bande... qui était mannequin, d'après ce qu'elle avait compris. Il y avait pire comme vengeance, franchement. Mais soit, pour l'heure, c'était en compagnie du Llewellyn qu'elle entrait dans le restaurant, non pas sans une certaine appréhension. Elle le sentait mal, très mal et avait déjà hâte que tout ça soit terminé. "Je sais. C'est un peu... spécial comme endroit. Mais tu as déjà dû goûter, toi, à ce genre de cuisine, non ?" demanda-t-elle en levant les yeux vers le jeune homme, dans l'optique d'être rassurée - au moins un tout petit peu - alors qu'ils prenaient place à une table. "J'espère que tu apprécies, d'ailleurs..." Ouais, parce que ça n'allait pas être son cas, c'était certain. S'emparant du menu, elle jeta rapidement un coup d'oeil, plus pour faire genre qu'autre chose. Elle n'y connaissait rien, elle, aux insectes de toute manière. Alors la blonde allait se contenter de ce que Abélard lui avait demandé et s'en porterait tout aussi bien, si ce n'est mieux.

© WILDBEAST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
STAFF D'I LOVE HARVARD
MEMBRE DE LA WINTHROP HOUSE
avatar
En ligne
STAFF D'I LOVE HARVARD  MEMBRE DE LA WINTHROP HOUSE
J'ai : 26 ans et je vis à : City Center avec le soon to be couple Maxine et Elias, et Margot, la petite-amie plus si petite-amie . J'ai posé mes affaires ici le : 03/02/2017 et depuis, j'ai posté : 4176 messages et gagné : 3559 dollars. Actuellement, je suis : 6e année de droit international et côté coeur, je suis : fiancé à la présidente des lowells. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : le cliché du gendre parfait yakoi . Oh et puis, on dit que je ressemble à : matthew daddario ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : malfoymeds/anya , et un grand merci à : wildbeast/kenzadamour (av) ✽ DC/TC : : romie (cookson/stu)


“You can love someone so much... but you can never love people as much as you can miss them. That's the thing about pain; it demands to be felt

[ 14 RP'S DU 13 AU 20/04 ]

ELIOT ATHANAEL LLEWELLYN-CAMPBELL
25 ans, né le 22 mars à Boston. Fils biologique de Victor Campbell et de Violette Vasquez, une simple femme de ménage, trompant et trompée. Eliot n'a jamais eu connaissance de son père biologique, ayant emménagé en France un an après sa naissance avec sa mère, qui cachait plus d'un secret. Violette a rencontré Maxwell Llewellyn à Paris, le père adoptif d'Eliot qu'il a toujours pensé être son père. La petite famille a vécu dans un quartier très modeste à Paris et arrivait à peine à boucler leurs fins de mois, mais ont toujours fait le nécessaire pour subvenir aux besoins d'Eliot. A ses 10 ans, ils déménagent à Londres pour revenir en 2006 à Paris. Pendant le trajet du retour, la famille eut un accident, Eliot survit, pas ses parents. Suite à leur mort, il arrête l'école et finit dans la rue après s'être enfuit d'un foyer pour jeunes. Il vécut près de six mois dans les rues avant d'être recueilli par une amie de leurs parents à 15 ans, à Londres. A 18 ans, après avoir repris ses études, il décide de faire le tour du monde avant d'intégrer Harvard, l'école de son père biologique dont il a appris l'identité à ses 18 ans, avec sa demi-sœur, Athéna. En 2016, après 5 ans à Harvard, il refait un tour du monde, et revient finalement en avril 2016, et ré-intégre les WINTHROPS dont il en devient le président de septembre 2017 à janvier 2018.

++ bienveillant, loyal, attentionné, fidèle, audacieux, ambitieux, cultivé, ordonné, humble, charmeur, taquin, galant, juste, objectif, pacifique, sociable, rationnel.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
FIND YOUR TRIBE. LOVE'EM HARD.

"family always goest first, no matter what"
Une mère volage qu'il pensait parfaite, un père lâche : la famille d'Eliot est littéralement ce qu'on peut qualifier de non-ordinaire. Se pensant fils unique depuis sa naissance, il a découvert l'existence de sa demi-sœur à ses 15 ans, ATHENA, à la mort de ses parents biologiques. Leur relation a toujours été peu stable jusqu'à récemment où ils deviennent de plus en plus proche. Depuis peu, il a également découvert le passé douteux de sa défunte mère qui a eu deux enfants avant lui :CAMILLE et ELEANORA, tous deux partis de Harvard et Boston à ce jour.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
ALWAYS CLOSE TO THE HEART.

"they make good times unforgettable"
bests ELIAS, PHILIP, MARIN, ELIOT aka les quatre mousquetaires. Philip est le plus ancien des trois qu'Eliot connaît, puis vientt Elias et enfin Marin, mais il les considère comme ses frères, à au même niveau. ✻ MEGHAN
friends ► underco



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
LOVE IS A COMPLEXED EQUATION.

"one boy. thousand fucking feelings."
presentMARGOT, une histoire assez simple basée sur une relation de "friends with benefits" il y a un an en Corée. Histoire qui s'est vite intensifiée. Un an plus tard, après multiples péripéties, les voilà en couple et Eliot est sans aucun doute plus amoureux que jamais de cette rousse-là. #powercouple
past ► En début d'année 2016, il est sorti avec WILLA pour au final la tromper, à une soirée alcoolisée. Elle lui en a voulu, il s'en est voulu. Ils sont passés à autre chose aujourd'hui.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
U'RE LIKE MATH. I HATE MATH.

"i really don't give a fuck about you"
underco.




- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
RP'S EN COURS ET DISPO

nombre de rp's en cours : too much.
underco.





Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: club humanitaire
ANNÉE D'ÉTUDES: 5e année
CURSUS SUIVI: Droit international (M), Informatique (m)

Message(#) Sam 17 Juin - 4:30
(YOU'RE THE KETCHUP TO MY FRIES )
◇◇◇ ft. @Ludmila S. Petrova
Dans son incroyable bonté qui le perdrait un jour - il en était certain, lorsque Mademoiselle Petrova l'avait invité à dîner - non, ordonné de venir dîner avec lui dans un restaurant, Eliot n'avait même pas pris la peine de réfléchir avant de dire oui. Parce que d'une, on ne refusait pas lorsqu'une jolie demoiselle vous invitait à dîner, et de deux, Lud était Lud. Peut-être c'était sa grande bonté, peut-être c'était les yeux de biche de la jeune blonde auxquels il ne résistait pas secrètement mais dans tous les cas, les voici et les voilà au restaurant, devant la carte du lieu - tout aussi spécial, et une Ludmila aussi à l'aise devant ce menu qu'une biche devant son prédateur. « Ok, il faudra que tu me donnes le numéro de ton bizuteur pour le féliciter de l'idée de génie de ce bizutage. » Sourit en coin Eliot lorsqu'il découvrit avec surprise la carte - des repas peu inconnus à ses yeux dû à ses nombreux voyages et Ludmila le savait, sans doute une des raisons pour laquelle elle l'avait choisi lui et non Philip. Parce qu'au fond, il le savait, elle aurait sans doute préféré Philip. Mais peu importe, c'était lui qui se trouvait ici maintenant. « Et oui, je connais. Et j'apprécie - à petite dose mais j'apprécie. Tu verras, ce n'est pas si terrible, et paraît que ça un effet peau de pêche sur les peaux de princesse. » Ne put-il s'empêcher d'ajouter en la taquinant, alors qu'elle parcourait le menu avec des yeux ronds. « Bon étant donné que c'est ton bizutage, je te laisse choisir quels aliments t'empoisonneront. » Ponctua-t-il ensuite avec un autre sourire en coin. « Je rigole. » Ou pas. Cette soirée s'annonçait riche en rires, il le sentait.


© WILDBEAST.







❝ because all of me
Loves all of you ❞
It's a beautiful night, we're looking for something dumb to do, hey baby, I think I wanna marry you. Is it the look in your eyes, or is it this dancing juice ? Who cares baby, I think I wanna marry you well I know this little chapel on the boulevard; we can go. No one will know.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Dim 18 Juin - 2:53
(YOU'RE THE KETCHUP TO MY FRIES )
◇◇◇ ft. @Eliot Llewellyn
Hum, finalement peut-être s'était elle trompée sur Eliot. Peut-être qu'il était aussi con que les autres, bien qu'il n'en avait pas l'air, bien qu'il paraissait plus avoir l'air d'un ange qu'autre chose. Elle ne savait pas trop en fait. Mais il était en train de se payer sa tête là. Alors d'accord, peut-être que si les circonstances avaient été différentes, Ludmila aurait ri avec lui mais là, ce n'était même pas la peine d'y penser. Rien qu'à l'idée de devoir avaler un insecte, son sang ne faisait qu'un tour. Elle qui pensait qu'il allait la rassurer et l'aider à traverser cette étape, c'était raté... "Hum, tu n'en auras pas besoin. Ça m'étonnerait qu'il reste en vie encore longtemps." répondit-elle en se pinçant les lèvres, un léger sourire forcé sur le visage. Ça avait le mérite d'être clair au moins. Elle ne riait pas, absolument pas. Il y avait tellement de défis qu'elle aurait pu réaliser mais ça, même pas en rêve. Abélard abusait, clairement. Elle espérait tellement qu'un jour, les rôles soient inversés même si la blonde n'allait sûrement pas attendre ce jour pour se venger. Le point positif de situation, c'est qu'au moins, Eliot n'allait pas être dégoûté puisqu'il venait à l'instant de lui affirmer qu'il aimait bien ce type de cuisine. Chose qu'elle avait vraiment du mal à comprendre mais soit, chacun ses goûts après tout. "Ravie de l'apprendre, je me sens beaucoup mieux soudainement." Son ton était des plus ironique, même si elle prenait sa remarque comme un compliment. S'il y avait bien un truc que la russe adorait, c'était qu'on l'appelle princesse - sauf si c'était pour se moquer d'elle, évidemment. Eliot peut-être, mais femme avant tout. Sauf ce soir. Parce qu'elle avait beau tenter de sourire au charmant jeune homme assis en face d'elle, Ludmila grimaçait plus qu'autre chose. Devant le menu, devant les autres clients déjà servis, devant tout en fait. "À vrai dire, mon choix est déjà tout fait puisque je ne l'ai pas. Mais je t'en prie toi, fais-toi plaisir. Qu'est-ce que monsieur Llewellyn compte-il prendre ce soir ? Est-il plutôt du genre rampant ou volant ?" Ou comment tenter de faire redescendre la pression sur ses épaules en lui retournant plus ou moins la question. Elle préférait encore l'écouter lui raconter ce qu'il avait déjà goûté ou ce qu'il désirait tester plutôt que de passer commande. Ça retardait le moment du supplice. Et ça la dégoûtait encore plus.

© WILDBEAST.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Lazara Fries
» Comment contrer un mumak?
» Yo bare gouvènè Nouyok Eliot Spitzer Lan Bouzen.
» Le p'tit Ellioth, dit Yoyotte...
» Eliott Tyler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-