à ne pas manquer !





 


Partagez| .
FLASHFORWARD - LIFE GOES BY ✩ NICHOYA
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
avatar
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
J'ai : 19 ans et je vis à : Cambridge . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 8465 messages et gagné : 793 dollars. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique et côté coeur, je suis : amoureux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : SWEET DISASTER ✽ DC/TC : : Alexander Strudwick (Adam Brody) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

07 RPs › 09/12 → 16/12



sullivan james wright ✰ né en 1998 (19 ans) ✰ canadien ✰ puceau ✰ prodige du basket et a été recruté à harvard pour ses talents ✰ petit génie des mathématiques et des sciences physiques ✰ introverti et refermé sur lui-même ✰ sportif ✰ a tendance à prendre soin de lui, sport et nutrition ✰ mange sainement et s'il est végétarien, il cherche à devenir vegan sur le long terme puisqu'on peut de plus en plus palier aux protéines animales aujourd'hui ✰ a toujours été fidèle en amitié et est une épaule sur laquelle on peut compter à toute heure du jour ou de la nuit ✰ est contre toute forme de maltraitance animale ou humaine ✰ ziggy, sa meilleure amie, c'est toute sa vie et ne fait rien s'il n'a pas son avis ✰ a un tatouage sous son bras droit, qu'il a fait après un défi, malgré sa peur des aiguilles ✰ sait qu'il est beau mais n'use pas de son charme pour autant. il est assez renfermé sur lui-même, ne cherche pas à plaire ✰ sérieux, posé, calme, dans sa bulle ✰ adore travailler avec un casque et de la musique dans les oreilles ✰ son genre musical de prédilection est la musique classique ✰ quand il s'entraine en solo tardivement dans la nuit sur le terrain de basket, il n'hésite pas à mettre de la musique pour lui imposer un rythme, particulièrement fan du crescendo ✰ détient son permis de conduire, mais n'a pas de voiture alors il est adepte des transports en commun ✰ travaille à mi-temps au starbucks en tant que barista afin de se forcer à être sociable avec les gens ✰ winthrop.



l o v e - il est amoureux de sa meilleure amie, mais rien n'y fait, il n'a toujours pas le courage de le lui dire. alors il reste dans son coin, la voyant batifoler, quand bien même ça le fait souffrir.



b e s t - ziggy, son double, sa moitié, sa vie. ils partagent leur vie depuis leur sixième année et ne se sont jamais quittés depuis. et quand le rêve de sullivan était à portée de main, elle n'a pas cherché à aller à l'encontre de tout ça et s'est démenée pour venir dans le massachusetts avec lui. cul et chemise, rien ne se mettra en travers de leur chemin.

f r i e n d s - kale, le mentor à la winthrop house. il l'aide à s'intégrer chez les rouges. ✰ sacha, la fofolle qui devient confidente. à voir comment les choses peuvent évoluer entre les deux.




a u t r e s - toi ?




Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: basket
ANNÉE D'ÉTUDES: deuxième année
CURSUS SUIVI: mathématiques appliquées et physique

Message(#) Lun 15 Mai - 20:51

life goes by · novembre 2029 — Le moment était réellement sympathique. Ouais, enfin jusqu'à ce que ses mots m'atteignent un peu trop. Et là ouais, c'était limite le drame pour moi. Certes, c'était cool ses nouveaux poumons mais je ne supportais pas le fait de ne plus la voir, sachant que je venais juste de la retrouver. Ne plus voir cette femme qu'on a aimé à la folie pendant plus de dix ans après le divorce et finir par tomber sur elle par hasard dans le courant d'un mois de novembre.. ouais, clairement, on n'avait pas envie que ça se termine aussi rapidement que ça avait commencé. Alors je prenais la mouche, c'est vrai. Me rhabillant, fuyant la conversation, je me réfugiais dans la salle de bains après lui avoir balancé un ‘je suis pas d'accord’, simple et efficace. Elle me rejoignait, pointant du doigt le fait que j'avais pas changé. Peut-être. Après tout, il y avait certaines choses qui ne pouvaient juste pas changer. Et éviter les conversations un peu trop sérieuse en était une malheureusement. “D'après qui ? Toi ? Ton fiancé ? La société ?” Peut-être ouais, mais pour moi, ça semblait être LA chose à faire. L'embrasser, la déshabiller, redécouvrir ses formes et ces sensations qu'elle seule me faisait ressentir. “Tu vas te marier avec un homme qui te rend même pas heureuse Kaya, c'est vraiment ça que tu veux ? Un homme incapable de venir te soutenir quand tu lances ton vernissage dans une grande ville. Un homme qui n'a pas l'air jaloux que tu viennes passer du temps avec ton ex. M'as-tu au moins mentionné à ton fiancé Kaya ?” Peut-être que j'y allais un peu trop fort, que je m'emportais trop vite. Mais elle voulait m'enlever la seule chose qui me rendait réellement heureux : elle.



---------------------------
YOU'RE FUCKING PERFECT TO ME!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Lun 15 Mai - 21:05

life goes by · novembre 2029 — Certes, ils avaient couchés ensemble mais ça ne pouvait plus se reproduire. Pour les raisons qu’elle venait d’énumérer. Elle était fiancée et ne vivait même plus sur le continent américain. Comme quoi, il ne fallait pas forcer les choses en fait. Et elle tentait vraiment de lui expliquer de manière calme et posé mais semblait-il qu’il n’avait pas vraiment envie de l’entendre. « Pourquoi tu te mens à toi-même ? » Non mais parce que concrètement, c’était logique qu’ils n’auraient pas dû faire ça et s’il refusait de se l’avouer c’était idiot de sa part. Ouais, ils avaient bien profités du moment mais ça ne pouvait juste pas se réitérer. Et quand elle se prenait ses quatre vérités en plein visage, ça faisait mal. « Qu’est-ce que tu en sais Nicholas ? » Qu’est-ce qu’il connaissait de sa relation avec Lilian ? Non mais parce que c’était facile d’émettre des jugements sans avoir aucune preuve de ce que l’on pouvait avancer. Et quand bien même il avait raison, il ne pouvait de toute façon pas faire de choix pour elle. « Non. NON ! Non j’ai pas parlé de toi. Je parle jamais de toi. C’est ça que tu veux entendre ? » Elle est au bord de la crise de nerf mais se canalise malgré tout. « T’es gonflé de parler de sa présence à mon vernissage quand t’as pas été foutu de me suivre quand j’ai eu des opportunités. Tu m’as laissé tomber, t’as pas le droit de me demander quoi que ce soit. » Et peut-être qu’elle l’avait laissé tomber un peu aussi mais il savait à quel point la peinture était importante dans sa vie et il savait aussi que dans ce genre de domaine on ne pouvait pas se permettre de laisser passer les opportunités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
avatar
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
J'ai : 19 ans et je vis à : Cambridge . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 8465 messages et gagné : 793 dollars. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique et côté coeur, je suis : amoureux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : SWEET DISASTER ✽ DC/TC : : Alexander Strudwick (Adam Brody) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

07 RPs › 09/12 → 16/12



sullivan james wright ✰ né en 1998 (19 ans) ✰ canadien ✰ puceau ✰ prodige du basket et a été recruté à harvard pour ses talents ✰ petit génie des mathématiques et des sciences physiques ✰ introverti et refermé sur lui-même ✰ sportif ✰ a tendance à prendre soin de lui, sport et nutrition ✰ mange sainement et s'il est végétarien, il cherche à devenir vegan sur le long terme puisqu'on peut de plus en plus palier aux protéines animales aujourd'hui ✰ a toujours été fidèle en amitié et est une épaule sur laquelle on peut compter à toute heure du jour ou de la nuit ✰ est contre toute forme de maltraitance animale ou humaine ✰ ziggy, sa meilleure amie, c'est toute sa vie et ne fait rien s'il n'a pas son avis ✰ a un tatouage sous son bras droit, qu'il a fait après un défi, malgré sa peur des aiguilles ✰ sait qu'il est beau mais n'use pas de son charme pour autant. il est assez renfermé sur lui-même, ne cherche pas à plaire ✰ sérieux, posé, calme, dans sa bulle ✰ adore travailler avec un casque et de la musique dans les oreilles ✰ son genre musical de prédilection est la musique classique ✰ quand il s'entraine en solo tardivement dans la nuit sur le terrain de basket, il n'hésite pas à mettre de la musique pour lui imposer un rythme, particulièrement fan du crescendo ✰ détient son permis de conduire, mais n'a pas de voiture alors il est adepte des transports en commun ✰ travaille à mi-temps au starbucks en tant que barista afin de se forcer à être sociable avec les gens ✰ winthrop.



l o v e - il est amoureux de sa meilleure amie, mais rien n'y fait, il n'a toujours pas le courage de le lui dire. alors il reste dans son coin, la voyant batifoler, quand bien même ça le fait souffrir.



b e s t - ziggy, son double, sa moitié, sa vie. ils partagent leur vie depuis leur sixième année et ne se sont jamais quittés depuis. et quand le rêve de sullivan était à portée de main, elle n'a pas cherché à aller à l'encontre de tout ça et s'est démenée pour venir dans le massachusetts avec lui. cul et chemise, rien ne se mettra en travers de leur chemin.

f r i e n d s - kale, le mentor à la winthrop house. il l'aide à s'intégrer chez les rouges. ✰ sacha, la fofolle qui devient confidente. à voir comment les choses peuvent évoluer entre les deux.




a u t r e s - toi ?




Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: basket
ANNÉE D'ÉTUDES: deuxième année
CURSUS SUIVI: mathématiques appliquées et physique

Message(#) Lun 15 Mai - 21:23

life goes by · novembre 2029 — Dix ans. C'était peut-être le temps qu'il m'avait fallu pour me rendre compte qu'il m'était impossible de vivre sans elle. Kaya, c'était la fille qui semblait ingénue, mais qui était capable de tout faire pour te satisfaire, y compris aller au delà de ses limites. Je me souviens très bien de comment était notre relation, et comment elle avait évolué. Et oui, j'en avais un excellent souvenir si on faisait abstraction de toutes les disputes qu'on avait pu avoir. Et ouais, je prenais peut-être les choses trop à coeur là mais elle avait pas le droit de me dire qu'on avait pas à faire ça, et surtout qu'on devait arrêter de se voir. J'étais clairement pas prêt pour ça.. vraiment pas. Le truc, c'est que ça partait très clairement en dispute, alors qu'on venait de passer un des meilleurs moments de notre vie. “Non, c'est pas ce que je veux entendre, ce que je veux entendre c'est la date de notre prochain tête à tête, ok ? Je veux entendre tes cris quand je te fais jouir, je veux entendre mon prénom sortir de ta bouche quand tu atteins le septième ciel. C'est ça que je veux entendre Kaya” avouais-je avant qu'elle ne remue le couteau de notre rupture, de notre divorce dans la plaie. “Ose me dire qu'il t'a soutenu AUTANT que je t'ai soutenue. Ose me le dire. Parce que je de ce que je vois, il ne l'est pas. Parce que pour rien au monde j'aurais manqué ça moi” disais-je en serrant les dents. “Et ne ramène pas notre divorce sur le tapis. On avait des envies différentes mais on avait dix ans de moins, ça ne compte pas, parce que là, si tu me demandes de te suivre à Paris, je le fais sans hésiter” finissais-je par dire, la regardant droit dans les yeux.



---------------------------
YOU'RE FUCKING PERFECT TO ME!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Lun 15 Mai - 22:02

life goes by · novembre 2029 — Alors ouais, elle ne voulait entendre aucun jugement sur Lilian. Premièrement parce qu’elle n’assumait absolument pas le fait d’être malheureuse avec lui et deuxièmement parce que c’était hypocrite de sa part de le faire quand il l’avait lui-même laissé tomber des années avant. Il n’avait pas le droit de parler de cette relation parce que ça ne regardait qu’elle. Et non, elle n’avouerait pas à voix haute que cette relation était un échec. Qu’après cinq avec lui, elle savait par avance que le mariage n’était qu’une formalité et qu’elle n’aurait jamais ces papillons dans le ventre. « Je vais me marier Nicho. JE VAIS ME MARIER. » Il avait pas le droit de réclamer ce genre de chose. Il avait pas le droit de dire des trucs comme ça en fait. Parce que c’était pas fair-play pour elle qui était déjà engagée dans autre chose. Et ouais, ça la rendait folle d’entendre tout ça. D’un côté, elle avait envie de lui sauter dessus, de l’embrasser encore une fois et le laisser la toucher pour ressentir tout ce qu’elle avait ressenti un peu plus tôt et dans l’autre sens, elle avait envie de l’insulter de tous les noms pour les mots qu’il pouvait prononcer. « Bien-sûr que ça compte ! T’avais promis que tu serais toujours là. T’avais promis que jamais tu me laisserais tomber et tu l’as fait alors tu crois que j’en ai quelque chose à foutre que tu me suives maintenant ? » Peut-être que c’était juste trop tard en fait. Peut-être que les dix ans, ils étaient en trop de son côté. Et en fait, il n’avait clairement pas le droit de revenir dans sa vie comme ça. C’était en train de lui faire péter les plombs. « Je ne te laisserais pas revenir pour que tu me laisses tomber encore une fois. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
avatar
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
J'ai : 19 ans et je vis à : Cambridge . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 8465 messages et gagné : 793 dollars. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique et côté coeur, je suis : amoureux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : SWEET DISASTER ✽ DC/TC : : Alexander Strudwick (Adam Brody) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

07 RPs › 09/12 → 16/12



sullivan james wright ✰ né en 1998 (19 ans) ✰ canadien ✰ puceau ✰ prodige du basket et a été recruté à harvard pour ses talents ✰ petit génie des mathématiques et des sciences physiques ✰ introverti et refermé sur lui-même ✰ sportif ✰ a tendance à prendre soin de lui, sport et nutrition ✰ mange sainement et s'il est végétarien, il cherche à devenir vegan sur le long terme puisqu'on peut de plus en plus palier aux protéines animales aujourd'hui ✰ a toujours été fidèle en amitié et est une épaule sur laquelle on peut compter à toute heure du jour ou de la nuit ✰ est contre toute forme de maltraitance animale ou humaine ✰ ziggy, sa meilleure amie, c'est toute sa vie et ne fait rien s'il n'a pas son avis ✰ a un tatouage sous son bras droit, qu'il a fait après un défi, malgré sa peur des aiguilles ✰ sait qu'il est beau mais n'use pas de son charme pour autant. il est assez renfermé sur lui-même, ne cherche pas à plaire ✰ sérieux, posé, calme, dans sa bulle ✰ adore travailler avec un casque et de la musique dans les oreilles ✰ son genre musical de prédilection est la musique classique ✰ quand il s'entraine en solo tardivement dans la nuit sur le terrain de basket, il n'hésite pas à mettre de la musique pour lui imposer un rythme, particulièrement fan du crescendo ✰ détient son permis de conduire, mais n'a pas de voiture alors il est adepte des transports en commun ✰ travaille à mi-temps au starbucks en tant que barista afin de se forcer à être sociable avec les gens ✰ winthrop.



l o v e - il est amoureux de sa meilleure amie, mais rien n'y fait, il n'a toujours pas le courage de le lui dire. alors il reste dans son coin, la voyant batifoler, quand bien même ça le fait souffrir.



b e s t - ziggy, son double, sa moitié, sa vie. ils partagent leur vie depuis leur sixième année et ne se sont jamais quittés depuis. et quand le rêve de sullivan était à portée de main, elle n'a pas cherché à aller à l'encontre de tout ça et s'est démenée pour venir dans le massachusetts avec lui. cul et chemise, rien ne se mettra en travers de leur chemin.

f r i e n d s - kale, le mentor à la winthrop house. il l'aide à s'intégrer chez les rouges. ✰ sacha, la fofolle qui devient confidente. à voir comment les choses peuvent évoluer entre les deux.




a u t r e s - toi ?




Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: basket
ANNÉE D'ÉTUDES: deuxième année
CURSUS SUIVI: mathématiques appliquées et physique

Message(#) Lun 15 Mai - 22:21

life goes by · novembre 2029 — Peut-être que j'allais trop loin, mais aucunement je n'allais faire dans la demi-mesure. Je devais lui dire ce que j'avais sur le cœur, qu'importe ce qui allait en résulter. Après tout, on avait été ensemble, on avait vécu quelque chose de passionnel, impossible à oublier. J'étais marqué au fer rouge par cette fille. Et voilà ce que ça donnait. Le refus de la voir de nouveau s'éloigner. La colère me submergeant à la simple idée qu'elle ne veuille plus de moi. “TU VAS TE MARIER, QU'EST-CE QUE ÇA CHANGE ?” Moi aussi je pouvais crier. “Le répéter changera pas le fait que tu as couché avec moi Kaya” Et elle, elle allait devoir vivre avec ça. Voulait-elle réellement d'un mariage où elle avait couché avec son ex-mari quelques mois auparavant ? Allait-elle l'avouer à son fiancé ? Visiblement non, puisqu'elle ne parlait jamais de moi. Peut-être même qu'il ne savait même pas que j'existais. “Tu l'as promis aussi, tu avais promis de ne jamais me quitter. J'avais pas le choix que d'aller à Chicago, c'était soit je te perdais toi, soit je perdais tout, l'héritage de mes parents, ce qu'il me restait de mon père, tout.” J'avais beau l'aimer de tout mon cœur, il m'était impossible de me résigner à perdre ce que mon père avait construit quand il était encore en vie. Le cœur battant, je m'approchais d'elle, oubliant alors tout le reste, n'ayant d'yeux que pour elle. “Je veux pas te laisser tomber” Mon corps proche du sien, je finissais par poser mes mains sur ses joues avant de l'embrasser, sans crier gare.



---------------------------
YOU'RE FUCKING PERFECT TO ME!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Lun 15 Mai - 22:33

life goes by · novembre 2029 — Elle a l’impression de suffoquer dans cette relation. Genre, complètement. Et peut-être est-ce parce qu’il reste bien trop d’amour entre les deux. Mais ils avaient grandis, ils avaient changés et ils ne pouvaient pas se permettre d’agir comme deux idiots sans réfléchir aux conséquences. Ils savaient déjà ce que ça donnait d’être ensemble. De la passion et beaucoup trop de peine et de douleur. C’était inutile de repartir dans ce schéma-là. Et quand il se mettait à hurler lui aussi, elle sursautait. « Ça change que je suis avec un autre homme que toi. J’ai reconstruis une vie sans toi, t’as pas le droit de me prendre ça. » Ca avait été compliqué pour elle de passer à autre chose. D’aller vers un autre, d’envisager un futur et.. Il ne pouvait pas débarquer comme ça et s’attendre à ce qu’elle lâche tout pour lui. « T’as fait ton choix, t’as pas le droit de me demander de tout laisser tomber pour toi maintenant. » Pas quand t’as rien lâché pour être avec elle. « C’est toujours ton héritage et même si tu me suivais, même si tu envisageais rien qu’une seule seconde de venir avec moi, tu finirais par retourner ici parce que c’est là qu’est ta place. » C’était le cas il y a dix ans, c’était toujours le cas maintenant. Personne ne pouvait changer ça. Alors au fond, le problème, il n’avait jamais cessé d’exister. Elle resserrait le drap un peu plus autour d’elle alors qu’il s’approchait sans crier gare murmurant quelques mots avant d’emprisonner son visage. Et ouais, elle revivait dans les baisers qu’il pouvait lui donner. Littéralement. « Me fait pas recommencer » qu’elle murmurait alors. Elle était faible face à lui. Tellement faible. Et il savait très bien qu’elle n’arrivait pas à lui résister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
avatar
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
J'ai : 19 ans et je vis à : Cambridge . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 8465 messages et gagné : 793 dollars. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique et côté coeur, je suis : amoureux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : SWEET DISASTER ✽ DC/TC : : Alexander Strudwick (Adam Brody) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

07 RPs › 09/12 → 16/12



sullivan james wright ✰ né en 1998 (19 ans) ✰ canadien ✰ puceau ✰ prodige du basket et a été recruté à harvard pour ses talents ✰ petit génie des mathématiques et des sciences physiques ✰ introverti et refermé sur lui-même ✰ sportif ✰ a tendance à prendre soin de lui, sport et nutrition ✰ mange sainement et s'il est végétarien, il cherche à devenir vegan sur le long terme puisqu'on peut de plus en plus palier aux protéines animales aujourd'hui ✰ a toujours été fidèle en amitié et est une épaule sur laquelle on peut compter à toute heure du jour ou de la nuit ✰ est contre toute forme de maltraitance animale ou humaine ✰ ziggy, sa meilleure amie, c'est toute sa vie et ne fait rien s'il n'a pas son avis ✰ a un tatouage sous son bras droit, qu'il a fait après un défi, malgré sa peur des aiguilles ✰ sait qu'il est beau mais n'use pas de son charme pour autant. il est assez renfermé sur lui-même, ne cherche pas à plaire ✰ sérieux, posé, calme, dans sa bulle ✰ adore travailler avec un casque et de la musique dans les oreilles ✰ son genre musical de prédilection est la musique classique ✰ quand il s'entraine en solo tardivement dans la nuit sur le terrain de basket, il n'hésite pas à mettre de la musique pour lui imposer un rythme, particulièrement fan du crescendo ✰ détient son permis de conduire, mais n'a pas de voiture alors il est adepte des transports en commun ✰ travaille à mi-temps au starbucks en tant que barista afin de se forcer à être sociable avec les gens ✰ winthrop.



l o v e - il est amoureux de sa meilleure amie, mais rien n'y fait, il n'a toujours pas le courage de le lui dire. alors il reste dans son coin, la voyant batifoler, quand bien même ça le fait souffrir.



b e s t - ziggy, son double, sa moitié, sa vie. ils partagent leur vie depuis leur sixième année et ne se sont jamais quittés depuis. et quand le rêve de sullivan était à portée de main, elle n'a pas cherché à aller à l'encontre de tout ça et s'est démenée pour venir dans le massachusetts avec lui. cul et chemise, rien ne se mettra en travers de leur chemin.

f r i e n d s - kale, le mentor à la winthrop house. il l'aide à s'intégrer chez les rouges. ✰ sacha, la fofolle qui devient confidente. à voir comment les choses peuvent évoluer entre les deux.




a u t r e s - toi ?




Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: basket
ANNÉE D'ÉTUDES: deuxième année
CURSUS SUIVI: mathématiques appliquées et physique

Message(#) Lun 15 Mai - 22:53

life goes by · novembre 2029 — C'était sûrement le plus dur à concevoir. Qu'elle soit avec un autre homme et que j'ai aucunement le droit d'être jaloux. Sauf que je le suis bien malgré moi. Impossible de contrôler ce sentiment bien caractéristique qu'est la jalousie. Cet homme n'était pas moi et ça me bouffait de le savoir. Limite, j'aurais préféré qu'elle ne me dise pas être fiancée et tout aurait été plus simple. “T'es heureuse au moins avec lui ?” La colère était redescendue, au moins pour cette question. C'était quelque chose que je voulais savoir, si elle était réellement heureuse avec cet homme qui, pourtant, n'était même pas là lors de l'inauguration de son vernissage. “J'ai jamais demandé ça” Et quand j'avouais finalement le dilemme auquel j'ai du faire face il y a dix ans, elle ne comprenait pas ce que ça sous-entendait, alors je soupirais, n'ayant clairement pas la foi de lui expliquer là tout de suite maintenant. Cependant, je comptais bien lui prouver qu'elle et moi, ça ne pouvait pas être fini. M'approchant d'elle, j'attrapais son visage et l'embrassais sans retenue. “Désolé” murmurais-je avant de l'embrasser de nouveau, laissant mes mains faire glisser le drap qui la couvrait afin de la rendre complètement nue encore une fois. “Sois mienne” finissais-je par dire en collant mon corps au sien, mes mains se baladant sur son corps que j'aimais redécouvrir à chaque fois.



---------------------------
YOU'RE FUCKING PERFECT TO ME!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Lun 15 Mai - 23:14

life goes by · novembre 2029 — “T'es heureuse au moins avec lui ?” Elle l’entendait au son de sa voix qu’il s’était calmé et elle, elle détournait le regard mal à l’aise. Elle ne savait même pas quoi répondre à cette question parce que les choses étaient bien trop compliquées. Elle n’était pas heureuse, elle n’était pas malheureuse non plus c’était juste.. Il ne la regardait plus depuis des mois. Sûrement qu’elle ne l’attirait plus ou quelque chose comme ça. Et elle avait espoir que ça finisse par changer, elle trouvait des excuses à tout va pour justifier ça. « C’est pas si terrible que ça. » C’était juste, platonique. Et peut-être que de toute façon après ce qu’elle avait pu vivre avec Nicholas rien ne lui semblerait jamais vraiment à la hauteur. Et puis tout s’était accéléré. Ses mains entourant son visage, ses lèvres sur les siennes. Elle le suppliait d’arrêter ça. Elle le suppliait de ne pas la faire craquer encore une fois parce qu’elle savait au fond d’elle qu’elle n’était pas assez forte pour résister. Et il se fichait bien de sa demande puisque ses mains venaient faire glisser le drap qui servait à la recouvrir. C’était moche ce qu’il faisait mais la sensation de son corps sur le sien était sûrement mieux que tout. Elle frissonnait plus que de raison poussant un soupir au contact de ses mains se baladant un peu partout sur sa peau. Glissant sa main le long de son torse, elle s’arrêtait à la lisière de son caleçon jouant quelques secondes avec l’élastique de celui-ci. « Tu voulais m’entendre faire quoi ? » qu’elle murmurait entre deux baisers. Ouais, incapable de lui résister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
avatar
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
J'ai : 19 ans et je vis à : Cambridge . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 8465 messages et gagné : 793 dollars. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique et côté coeur, je suis : amoureux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : SWEET DISASTER ✽ DC/TC : : Alexander Strudwick (Adam Brody) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

07 RPs › 09/12 → 16/12



sullivan james wright ✰ né en 1998 (19 ans) ✰ canadien ✰ puceau ✰ prodige du basket et a été recruté à harvard pour ses talents ✰ petit génie des mathématiques et des sciences physiques ✰ introverti et refermé sur lui-même ✰ sportif ✰ a tendance à prendre soin de lui, sport et nutrition ✰ mange sainement et s'il est végétarien, il cherche à devenir vegan sur le long terme puisqu'on peut de plus en plus palier aux protéines animales aujourd'hui ✰ a toujours été fidèle en amitié et est une épaule sur laquelle on peut compter à toute heure du jour ou de la nuit ✰ est contre toute forme de maltraitance animale ou humaine ✰ ziggy, sa meilleure amie, c'est toute sa vie et ne fait rien s'il n'a pas son avis ✰ a un tatouage sous son bras droit, qu'il a fait après un défi, malgré sa peur des aiguilles ✰ sait qu'il est beau mais n'use pas de son charme pour autant. il est assez renfermé sur lui-même, ne cherche pas à plaire ✰ sérieux, posé, calme, dans sa bulle ✰ adore travailler avec un casque et de la musique dans les oreilles ✰ son genre musical de prédilection est la musique classique ✰ quand il s'entraine en solo tardivement dans la nuit sur le terrain de basket, il n'hésite pas à mettre de la musique pour lui imposer un rythme, particulièrement fan du crescendo ✰ détient son permis de conduire, mais n'a pas de voiture alors il est adepte des transports en commun ✰ travaille à mi-temps au starbucks en tant que barista afin de se forcer à être sociable avec les gens ✰ winthrop.



l o v e - il est amoureux de sa meilleure amie, mais rien n'y fait, il n'a toujours pas le courage de le lui dire. alors il reste dans son coin, la voyant batifoler, quand bien même ça le fait souffrir.



b e s t - ziggy, son double, sa moitié, sa vie. ils partagent leur vie depuis leur sixième année et ne se sont jamais quittés depuis. et quand le rêve de sullivan était à portée de main, elle n'a pas cherché à aller à l'encontre de tout ça et s'est démenée pour venir dans le massachusetts avec lui. cul et chemise, rien ne se mettra en travers de leur chemin.

f r i e n d s - kale, le mentor à la winthrop house. il l'aide à s'intégrer chez les rouges. ✰ sacha, la fofolle qui devient confidente. à voir comment les choses peuvent évoluer entre les deux.




a u t r e s - toi ?




Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: basket
ANNÉE D'ÉTUDES: deuxième année
CURSUS SUIVI: mathématiques appliquées et physique

Message(#) Lun 15 Mai - 23:27

life goes by · novembre 2029 — Je voulais le savoir pour de vrai en fait. Est-ce qu'elle était heureuse ? Est-ce qu'elle sentait que c'était l'homme de sa vie ? Parce que je me souviens de ce qu'elle m'avait dit un matin, avant qu'on se marie devant ses parents. Elle ne regrettait pas de m'avoir passé la bague au doigt. Serait-elle dans ce même état d'esprit concernant cet homme qui partageait aujourd'hui sa vie ? “C’est pas si terrible que ça.” Ce n'était pas ça le bonheur, clairement. C'était loin de l'être en fait. Jamais elle n'aurait dit ça à propos de nous deux. Je la rendais heureuse, je lui donnais des étoiles dans les yeux, je l'avais vu à maintes reprises. Et lui, il n'était même pas capable de faire de même. De se rendre compte de la perle qu'il pouvait avoir dans sa vie. Rien que pour ça, je n'avais aucun regret à m'approcher de nouveau d'elle, la tentant pour réitérer l'adultère. Et rapidement, elle se laissait de nouveau aller, alors que je n'avais pas à pousser énormément. Une de ses mains devenait elle aussi baladeuse et s'amusait avec l'élastique de mon boxer. Sourire en coin, je glissais mes lèvres dans son cou, y déposant de multiples baisers. “Je veux que tu cries mon prénom, encore et encore” confiais-je avant de capturer ses lèvres. “À toi de choisir l'endroit où tu veux le crier” On avait tout l'appartement pour nous, à l'exception de la chambre de mon fils. C'était hors de question qu'on fasse ça là-dedans.



---------------------------
YOU'RE FUCKING PERFECT TO ME!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Lun 15 Mai - 23:44

life goes by · novembre 2029 — C’était dingue en fait qu’il puisse lui faire autant d’effet en si peu de temps. C’était fou de la voir si encline à se laisser aller quand il s’agissait de lui. Fallait la voir là, à n’opposer aucune résistance, à succomber sous ses baisers en un temps record. Ouais, elle était incapable de lui résister. Elle ne pouvait juste pas le faire. Parce que ce qu’il lui faisait ressentir, elle ne l’avait pas ressenti depuis des années. En fait, elle n’avait jamais retrouvée ça après sa rupture avec lui. Et elle savait que c’était mal, elle savait qu’elle allait se bouffer par la suite parce qu’elle restait elle et qu’elle culpabilisait en un temps records mais.. Sentir ses lèvres sur les siennes c’était la meilleure chose au monde et elle n’arrivait juste pas à résister. « Il faut que tu te surpasses pour ça » qu’elle réplique avec un léger sourire. Ce qui en soit est totalement faux puisqu’elle avait toujours eu cette attraction pour lui décuplant ses envies par milliers. « Ici c’est bien » Elle tire une nouvelle fois sur l’élastique et finalement, abaisse son caleçon lui rendant sa nudité. Autant être à un pied d’égalité dans cette histoire. « Et puis peut-être dans la cuisine après » qu’elle murmure laissant sa bouche parcourir la peau de son cou avec douceur. Elle se laissait complètement aller pour la peine, défiant toute logique. Elle était en train de s’aventurer sur un terrain qu’elle n’aurait jamais cru possible pour une personne comme elle mais il s’agissait de Nicholas et quand c’était à propos de lui, Kaya n’avait jamais vraiment fait preuve d’intelligence. Son cœur prenait le dessus sur son cerveau l’entraînant dans ce genre de situation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#)
Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant

Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-