::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FLASHFORWARD - LIFE GOES BY ✩ NICHOYA

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t82486-sullivan-wright-francisco-lachowski http://www.i-love-harvard.com/t82501-sully-i-m-no-monster-at-all http://www.i-love-harvard.com/t90895-sullivan-wright-456-765-3678 http://www.i-love-harvard.com/t82511-http-formspring-me-sullivanwright http://www.i-love-harvard.com/t82510-http-instagram-com-sullyandbob http://www.i-love-harvard.com/t83462-snap-sullyandbob
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Sullivan Wright
JE RESTE À LA MAISON
J'ai : 20 ans et je vis à : à Boston, avec Meghan . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 15574 messages et bu : 19 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique, mais également président de la Winthrop House et barista à Starbucks et côté coeur, je suis : en couple avec Meghan, papa de jumeaux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket, petit génie des mathématiques . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : ABΔИDON ✽ DC/TC : : Jaxon Rowan (Tyler Posey) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

11 RPs › 29/06 → 06/07
05 RPs › 06/07 → 13/07
03 RPs › 13/07 → 20/07


pendant tout ce temps, les gens m’avaient considéré comme le pilier du winthrop. c’était faux, il était ma force. et j’étais irrémédiablement amoureuse de lui. au point d’être prête à repousser toutes mes limites pour lui, toutes mes peurs. on avait merdé, plus d’une fois. on était jeunes, deux gamins complètement paumés mais qui allaient être parents alors au fond, je m’en foutais parce que je me sentais capable de tout affronter à partir du moment où il était là. et quand ses yeux entraient finalement en contact avec les miens, les mots sortaient de ma bouche dans un souffle. « épouse moi. »




(#) Mer 26 Avr - 23:10

life goes by · novembre 2029 — Jamais je n'avais pu imaginer il y a quelques jours que ça allait se dérouler de cette façon les événements. Déjà, retrouver Kaya n'était pas prévu à la base. Et ensuite, l'embrasser et l'emmener dans mon appartement ? C'était encore moins prévisible. Mais c'était ce qu'on était cependant en train de faire, elle et moi. S'embrasser et avoir cette envie dévorante d'aller plus loin. Ce tableau ? Une valeur sentimentale, oui. Et je devais l'admettre, il m'était impossible de m'en séparer, d'où sa présence ici. Après, jamais je n'avais été honnête à propos de ça. Aucune de mes conquêtes ces dix dernières années, si ce n'est Lara ou Rylie, n'avait été au courant de mon précédent mariage et de mon histoire avec Kaya. Non pas que j'en étais pas fier, mais disons que c'était mon jardin secret et en parler me ferait prendre conscience des sentiments encore existants pour elle, malgré les années. Et ça me giflait en pleine tronche là, dès l'instant même où mes lèvres ont retrouvé les siennes, je m'étais senti comme chez moi. Elle était mienne, tout simplement, et ça n'avait plus aucun doute. “On ne peut plus se mentir à nous-même” C'est à ça que ça nous servira, tu le sais tout aussi bien que moi. Mais du coup, je ne voulais pas être celui qui l'obligeait à commettre l'adultère. Lui ouvrant la dernière porte possible avant l'irréparable, elle décidait de ne pas la prendre. Alors à ses mots, je m'approchais d'elle, glissant mes mains de part et d'autre de son visage pour venir l'embrasser de plus belle, le cœur battant. “Sois de nouveau mienne” chuchotais-je entre ses lèvres, comme une supplique des plus sincères.




SULLY A BESOIN D'AMIS 🙈 🙉 🙊


looking for
happiness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Sam 29 Avr - 22:03
Invité

life goes by · novembre 2029 — Et pourtant, elle l’avait fait. Elle n’avait pas résisté une seule seconde quand tu l’avais embrassé et quelque part, ça prouvait qu’elle avait lâché prise depuis un moment. En fait, le problème avec Kaya était qu’elle ne savait absolument pas comment te résister. C’était comme si après tout ce temps, elle continuait d’avoir cette espèce d’addiction pour toi. Celle qui avait fait qu’elle t’avais toujours pardonné. Cette addiction qui avait soulevé votre couple encore et toujours. Et là, tout lui était revenu en plein visage. Le passif, les moments et.. Non, elle ne pouvait pas se résoudre à s’en aller. Elle était incapable de le faire en fait. Elle avait envie d’être là, envie de se plonger dans ses bras, envie de l’embrasser encore et encore. « Se mentir sur quoi ? » qu’elle murmure doucement, fébrile, à son image. Parce que les paroles qu’il venait de prononcer, ça pouvait vouloir dire des tas de chose. Et quelque part, elle était flippée de toutes les conséquences que ce genre de mot pouvait avoir. Mais y avait ses mains qui venaient entourer son visage et leurs lèvres qui se joignaient une nouvelle fois dans un baiser mélangeant passion et tendresse. Elle avait le cœur qui battait tellement vite qu’elle avait la sensation qu’il allait finir par sortir de sa poitrine. « J’ai toujours été à toi. » En as-tu douté rien qu’une seule seconde ? Se reculant légèrement, les joues rosies par le moment, la rousse laissait ses mains retomber le long de son corps et finalement, ses doigts venaient agripper les rebords de son propre pull tirant finalement vers le haut pour le retirer. « Je serais toujours à toi ». Peu importe les chemins qui divergent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t82486-sullivan-wright-francisco-lachowski http://www.i-love-harvard.com/t82501-sully-i-m-no-monster-at-all http://www.i-love-harvard.com/t90895-sullivan-wright-456-765-3678 http://www.i-love-harvard.com/t82511-http-formspring-me-sullivanwright http://www.i-love-harvard.com/t82510-http-instagram-com-sullyandbob http://www.i-love-harvard.com/t83462-snap-sullyandbob
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Sullivan Wright
JE RESTE À LA MAISON
J'ai : 20 ans et je vis à : à Boston, avec Meghan . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 15574 messages et bu : 19 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique, mais également président de la Winthrop House et barista à Starbucks et côté coeur, je suis : en couple avec Meghan, papa de jumeaux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket, petit génie des mathématiques . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : ABΔИDON ✽ DC/TC : : Jaxon Rowan (Tyler Posey) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

11 RPs › 29/06 → 06/07
05 RPs › 06/07 → 13/07
03 RPs › 13/07 → 20/07


pendant tout ce temps, les gens m’avaient considéré comme le pilier du winthrop. c’était faux, il était ma force. et j’étais irrémédiablement amoureuse de lui. au point d’être prête à repousser toutes mes limites pour lui, toutes mes peurs. on avait merdé, plus d’une fois. on était jeunes, deux gamins complètement paumés mais qui allaient être parents alors au fond, je m’en foutais parce que je me sentais capable de tout affronter à partir du moment où il était là. et quand ses yeux entraient finalement en contact avec les miens, les mots sortaient de ma bouche dans un souffle. « épouse moi. »




(#) Lun 1 Mai - 17:45

life goes by · novembre 2029 — Peut-être que c'était la prise de conscience qui avait duré le plus longtemps dans l'histoire de l'humanité, j'en savais trop rien. Mais le fait est qu'il m'était difficile de vivre sans elle. C'était comme si les dix années qui venaient de s'écouler, je n'avais fait que vivre en apnée avant de retrouver le souffle quand mes lèvres ont touché les siennes. Drôle d'ironie, n'est-ce pas. Mais ouais, jamais je n'avais été plus épanoui que quand j'étais à ses côtés, quand ma langue jouait avec la sienne, quand mes doigts s'amusaient sur sa peau. Mon cœur battait la chamade et c'était indéniable, les sentiments que je pouvais éprouver en cet instant. Je l'aimais toujours. “Nous” déclarais-je tout simplement avant de venir récupérer ses lèvres pour un baiser enflammé. Je ne pouvais pas me résoudre à la laisser s'en aller, alors je me contentais de la retenir de la seule façon que je connaissais : le corps à corps, les déclarations avouées à demi-mots. Toujours ? C'était faux, elle était à son fiancé à présent et rien que cette idée me rendait fou, mais je balayais tout ça, d'un revers de la main, la regardant retirer son haut. Le regard fixé sur elle, je retirais à mon tour mon pull ainsi que la chemise qui se trouvait juste en dessous pour me retrouver torse-nu. “Je serai toujours à toi” répétais-je avant de coller mon corps au sien pour retrouver ses lèvres. Attrapant l'arrière de ses cuisses, je la portais d'un geste rapide pour l'attirer avec moi dans ma chambre, où clairement, nos retrouvailles seront mouvementées.




SULLY A BESOIN D'AMIS 🙈 🙉 🙊


looking for
happiness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 2 Mai - 14:17
Invité

life goes by · novembre 2029 — Et ce n’était absolument pas correct ce qu’elle était en train de dire. En fait, y avait rien de correct dans ses actions là. Et elle ne savait pas pourquoi elle agissait de cette manière. Pourquoi elle envoyait tout valser comme ça. C’était une idiote profonde quand elle se mettait à agir de la sorte mais comme bien souvent, elle ne contrôlait pas grand-chose quand il s’agissait de Nicholas. Preuve étant qu’elle avait retiré son pull sans aucune pudeur –bonjour l’évolution- prête à aller beaucoup plus loin. Et clairement, elle ne contrôlait rien ou alors, elle n’avait pas envie de se contrôler. Parce que ce qu’elle ressentait à cet instant précis, elle ne l’avait pas ressentie depuis une éternité et.. Ouais, probablement qu’elle avait besoin de tout ça. Besoin de se sentir désirée pour de vrai. Elle avait tout ça avec lui, elle le savait. Il répétait ses mots et elle frémissait ses yeux lorgnant sur le haut de son corps dénudé. Lèvres contre lèvres, elle retrouvait cette passion si peu commune entre eux deux, leurs langues se mêlant pour des baisers plus qu’endiablées. Les mains de Nicho venaient se loger à l’arrière de ses cuisses la soulevant du sol et Kaya, elle enroulait ses jambes autour de lui le laissant la porter jusqu’à sa chambre sans opposer la moindre résistance. Et c’était dans le lit de son ancien mari qu’avait lieu les retrouvailles. Après dix ans de séparation, leurs corps s’unissaient à nouveau dans des ébats passionnels les laissant finalement à bout de souffle, allongés sur le matelas. Qu’est-ce qu’elle venait de faire ? Comment pourrait-elle regarder Lillian en face après tout ça ? Elle n’en avait aucune idée mais n’avait d’autre choix que de l’affronter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t82486-sullivan-wright-francisco-lachowski http://www.i-love-harvard.com/t82501-sully-i-m-no-monster-at-all http://www.i-love-harvard.com/t90895-sullivan-wright-456-765-3678 http://www.i-love-harvard.com/t82511-http-formspring-me-sullivanwright http://www.i-love-harvard.com/t82510-http-instagram-com-sullyandbob http://www.i-love-harvard.com/t83462-snap-sullyandbob
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Sullivan Wright
JE RESTE À LA MAISON
J'ai : 20 ans et je vis à : à Boston, avec Meghan . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 15574 messages et bu : 19 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique, mais également président de la Winthrop House et barista à Starbucks et côté coeur, je suis : en couple avec Meghan, papa de jumeaux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket, petit génie des mathématiques . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : ABΔИDON ✽ DC/TC : : Jaxon Rowan (Tyler Posey) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

11 RPs › 29/06 → 06/07
05 RPs › 06/07 → 13/07
03 RPs › 13/07 → 20/07


pendant tout ce temps, les gens m’avaient considéré comme le pilier du winthrop. c’était faux, il était ma force. et j’étais irrémédiablement amoureuse de lui. au point d’être prête à repousser toutes mes limites pour lui, toutes mes peurs. on avait merdé, plus d’une fois. on était jeunes, deux gamins complètement paumés mais qui allaient être parents alors au fond, je m’en foutais parce que je me sentais capable de tout affronter à partir du moment où il était là. et quand ses yeux entraient finalement en contact avec les miens, les mots sortaient de ma bouche dans un souffle. « épouse moi. »




(#) Mar 2 Mai - 23:48

life goes by · novembre 2029 — Au final, je n'avais rien à regretter de ce qui se passait entre nous. Fraichement célibataire, je n'avais trompé personne en embrassant mon ex-femme. Je n'avais trompé personne quand je m'étais totalement déshabillé pour lui faire l'amour dans mon lit. Elle cependant, elle avait un peu trop à perdre de son côté. Elle avait un fiancé, une vie à Paris, c'était totalement différent et pourtant, elle avait cédé à la tentation. Elle m'avait embrassé en retour, s'était laissée entrainée dans mes bras, dans ma chambre, dans mon lit. Elle avait été réceptive à chacun de mes baisers, chacune de mes caresses. J'avais senti sa peau frissonner quand je venais trouver ses zones érogènes. Ouais, rien n'avait changé entre nous, c'était toujours la même alchimie. Impossible de le nier à présent, surtout maintenant que nous étions allongés, essoufflés et clairement satisfaits de ce qui avait pu se passer entre ces quatre murs. Le regard fermé, je tentais de calmer mon rythme cardiaque, alors qu'elle se trouvait juste à côté de moi. Quand finalement je retrouvais mes esprits, je me tournais vers elle, silencieux. Main sous le drap qui nous recouvrait, je laissais mes doigts parcourir sa peau, son ventre, sa poitrine, avant de découvrir cette sensation nouvelle. “Kay.. tu as eu des nouveaux poumons ?” La cicatrice que je sentais sous mes doigts se trouvait là où une incision pour une greffe de poumons se trouvait. Et clairement, si c'était le cas, j'en étais plus qu'heureux, parce qu'elle n'aura plus de problèmes de mucoviscidose.




SULLY A BESOIN D'AMIS 🙈 🙉 🙊


looking for
happiness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 9 Mai - 17:07
Invité

life goes by · novembre 2029 — Dans le fond, le blâme, il était surtout sur elle. Nicholas était célibataire, depuis peu mais il l’était tout de même, et il ne l’avait clairement pas forcé à passer à l’acte. Au contraire, il lui avait même laissé l’occasion de s’échapper mais elle n’avait pas du tout saisi l’opportunité préférant s’abandonner dans de nouveau baiser. Résultat, elle avait couché avec lui, à l’abri des regards mais ça ne changeait clairement pas le fait qu’elle avait commis un adultère et qu’en la connaissant, sa conscience en prenait un sacré coup. Elle redoutait déjà le moment où elle rentrerait à l’hôtel pour retrouver dans la chambre son fiancé Lilian. Ils auraient été au début de leur relation qu’il aurait certainement vu que quelque chose clochait. Maintenant.. Maintenant c’était différent. A peine s’il la regardait. Elle n’arrivait pas à savoir Kaya ce qu’elle avait bien pu faire pour mériter autant d’indifférence de sa part mais c’était bel et bien le cas. Elle fermait les yeux quelques instants se laissant bercer par les caresses sur sa peau, frémissant peut-être un peu trop avant de poser ses prunelles sur lui. « Oui.. » qu’elle soufflait doucement esquissant un léger sourire. Après des années de combat, elle avait finalement eu cette greffe dont elle avait tant eu besoin. Et même après ça les choses avaient été plutôt difficiles. Mais elle allait mieux, réellement. « Faut croire que finalement, j’ai eu le droit à une vraie chance. » Après toutes les merde qu’elle avait pu accumuler, le destin avait finalement choisi de lui offrir ce repos dont elle avait tant besoin pour son plus grand bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t82486-sullivan-wright-francisco-lachowski http://www.i-love-harvard.com/t82501-sully-i-m-no-monster-at-all http://www.i-love-harvard.com/t90895-sullivan-wright-456-765-3678 http://www.i-love-harvard.com/t82511-http-formspring-me-sullivanwright http://www.i-love-harvard.com/t82510-http-instagram-com-sullyandbob http://www.i-love-harvard.com/t83462-snap-sullyandbob
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Sullivan Wright
JE RESTE À LA MAISON
J'ai : 20 ans et je vis à : à Boston, avec Meghan . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 15574 messages et bu : 19 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique, mais également président de la Winthrop House et barista à Starbucks et côté coeur, je suis : en couple avec Meghan, papa de jumeaux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket, petit génie des mathématiques . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : ABΔИDON ✽ DC/TC : : Jaxon Rowan (Tyler Posey) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

11 RPs › 29/06 → 06/07
05 RPs › 06/07 → 13/07
03 RPs › 13/07 → 20/07


pendant tout ce temps, les gens m’avaient considéré comme le pilier du winthrop. c’était faux, il était ma force. et j’étais irrémédiablement amoureuse de lui. au point d’être prête à repousser toutes mes limites pour lui, toutes mes peurs. on avait merdé, plus d’une fois. on était jeunes, deux gamins complètement paumés mais qui allaient être parents alors au fond, je m’en foutais parce que je me sentais capable de tout affronter à partir du moment où il était là. et quand ses yeux entraient finalement en contact avec les miens, les mots sortaient de ma bouche dans un souffle. « épouse moi. »




(#) Mer 10 Mai - 9:04

life goes by · novembre 2029 — Il n'y avait pas une seule seconde que je regrettais de ce moment partagé avec elle. Ce serait mentir que de dire que je n'éprouvais plus rien pour elle, il s'agissait tout de même de Kaya, la fille que j'ai épousé après même pas un an de relation. Celle qui m'a fait péter les plombs à plusieurs reprises, allant jusqu'à nous faire avoir un accident assez grave. Celle avec qui c'était tant passionnel. Non, je ne regrettais en aucun cas ce qui venait de se passer dans mon lit parce que ça prouvait une fois de plus qu'on était incapable de se résister elle et moi. Il fallait au moins l'admettre, peut-être que ce divorce avait été une mauvaise idée, j'en savais trop rien. Une chose est sûre, j'aimais un peu trop être à côté d'elle dans ce lit. Mes doigts parcourant sa peau, je découvrais une cicatrice encore méconnue à mes yeux et forcément que ça me poussait à me poser des questions. Le cœur battant, attendre ce ‘oui’ me faisait stresser. Mais c'était bel et bien ça, elle avait eu une greffe et ses problèmes respiratoires n'étaient plus. “Quand..?” Un peu de déception au fond de moi, de pas avoir été là quand elle en avait sûrement le plus besoin. Mais qu'importe, c'était énorme pour elle et c'était le principal. “Je suis content pour toi, vraiment” Mes lèvres se posaient sur son épaule dénudée avant de remonter doucement vers son cou, puis sa joue, le coin de ses lèvres, avant de finir par vraiment l'embrasser langoureusement.




SULLY A BESOIN D'AMIS 🙈 🙉 🙊


looking for
happiness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 11 Mai - 0:25
Invité

life goes by · novembre 2029 — Et ouais, elle allait bien maintenant. Elle n’avait plus besoin de se soucier de grand-chose. Alors certes, elle faisait attention, elle avait toujours un suivi médical mais elle allait bien et elle n’avait plus toutes les contraintes qui avait pu bercer une majorité de sa vie. Alors elle n’allait pas s’en plaindre parce que concrètement, elle faisait partie des chanceux. « Il y a cinq ans maintenant » qu’elle répondait doucement repensant à ce que ça avait été pour elle et à quel point ça avait pu être éprouvant de vivre un truc pareil. Et elle souriait tendrement à ses mots frissonnant sous ses baisers qui remontaient doucement jusqu’à ses lèvres. Une nouvelle fois, elle se perdait dans l’échange, plaçant sa main dans son dos et laissant leurs corps dénudés se toucher une nouvelle fois comme si c’était exactement comme ça qu’ils devaient être. « On aurait pas du faire ça Nicho. » Coucher ensemble, s’abandonner de la sorte. Elle passait doucement sa main dans les cheveux de son ancien amour inspirant lentement. « J’aurais pas dû faire ça. » Elle était fiancée bordel. C’était pas rien comme situation et là, c’était complètement merder que de coucher une nouvelle fois avec son ex-mari quand elle était sur le point d’en épouser un autre. « Je ne suis pas en train de dire que je regrette mais.. J’ai plus vingt ans et on a chacun nos vies maintenant. » Toi à Boston et elle à Paris. C’était absolument pas compatible. Sans oublier le fait que la rupture avait eu lieu à cause de ses divergences sur l’endroit où vivre par la suite. C’était toujours la même chose maintenant. Kaya, elle aimait voyager, découvrir les lieux et lui, il avait son cabinet ici et pas ailleurs. « On ne devrait pas se revoir. » C’était triste mais c’était sûrement comme ça que ça fonctionnait le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t82486-sullivan-wright-francisco-lachowski http://www.i-love-harvard.com/t82501-sully-i-m-no-monster-at-all http://www.i-love-harvard.com/t90895-sullivan-wright-456-765-3678 http://www.i-love-harvard.com/t82511-http-formspring-me-sullivanwright http://www.i-love-harvard.com/t82510-http-instagram-com-sullyandbob http://www.i-love-harvard.com/t83462-snap-sullyandbob
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Sullivan Wright
JE RESTE À LA MAISON
J'ai : 20 ans et je vis à : à Boston, avec Meghan . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 15574 messages et bu : 19 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique, mais également président de la Winthrop House et barista à Starbucks et côté coeur, je suis : en couple avec Meghan, papa de jumeaux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket, petit génie des mathématiques . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : ABΔИDON ✽ DC/TC : : Jaxon Rowan (Tyler Posey) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

11 RPs › 29/06 → 06/07
05 RPs › 06/07 → 13/07
03 RPs › 13/07 → 20/07


pendant tout ce temps, les gens m’avaient considéré comme le pilier du winthrop. c’était faux, il était ma force. et j’étais irrémédiablement amoureuse de lui. au point d’être prête à repousser toutes mes limites pour lui, toutes mes peurs. on avait merdé, plus d’une fois. on était jeunes, deux gamins complètement paumés mais qui allaient être parents alors au fond, je m’en foutais parce que je me sentais capable de tout affronter à partir du moment où il était là. et quand ses yeux entraient finalement en contact avec les miens, les mots sortaient de ma bouche dans un souffle. « épouse moi. »




(#) Dim 14 Mai - 15:48

life goes by · novembre 2029 — Je ne regrettais absolument pas ce choix que de coucher avec elle une nouvelle fois. C'était comme avant, agréable et indescriptible. Je l'avais aimé comme jamais je n'avais aimé et ça ne partait pas comme ça, pas en dix années. Alors peut-être que oui, je ressentais encore quelque chose pour elle, ce ne serait pas étonnant. Et voir qu'elle avait une cicatrice au niveau de la poitrine, ça me faisait prendre conscience de tout ce que j'avais pu louper dans sa vie. C'était certes notre choix que de se séparer, de part nos désirs différents à l'époque. Elle voulait découvrir le monde tandis que je voulais me poser à Chicago. Des disputes et encore des disputes avaient mené à cette décision de séparer nos chemins, non sans douleur. Bien sûr que je n'avais pas voulu m'éloigner d'elle, mais il l'avait fallu. Preuve étant que ça lui avait été bénéfique, vu le succès qu'elle rencontrait grâce à son art. “Tu dois revivre.. et tes parents, tes sœurs aussi. Un poids en moins dans ta vie” Clairement. Même moi à présent, j'étais déjà plus serein d'apprendre ça. C'était la bonne nouvelle du moment. Elle n'était plus malade et devait seulement s'accommoder des médicaments anti-rejet. Mes lèvres retrouvaient les siennes et je me sentais à ma place, ne voulant jamais arrêter ce moment qui était particulier. Puis ses paroles me coupaient dans mon élan, comprenant pas ce revirement de situation. Regrets ? J'espérais pas, parce qu'il n'en était rien de mon côté. La regardant, cherchant où était la chute de cette blague, je le la trouvais pas. “Je suis pas d'accord” Je soupirais avant de me défaire des draps pour m'installer en position assise, à la recherche de mon boxer. Je l'enfilais avant de me rendre dans la salle de bains, histoire de me calmer un peu face à cette bombe qui venait de m'être lancée en pleine tronche.




SULLY A BESOIN D'AMIS 🙈 🙉 🙊


looking for
happiness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Lun 15 Mai - 15:29
Invité

life goes by · novembre 2029 — Et au fond, il devait sûrement savoir qu’elle avait raison. Parce qu’ils avaient passés dix ans séparés et il avait suffi d’une fois pour qu’ils terminent dans le même lit quand ils n’avaient plus du tous les mêmes vies. Alors ouais, la seule solution dans tout ça et pour être certain de ne plus réitérer l’expérience c’était sûrement de tirer un trait, de ne plus se voir et d’attendre sagement qu’elle retourne sur Paris. Elle voulait pas foutre son avenir en elle, ils n’avaient pas les mêmes priorités et fallait qu’ils se rappellent pourquoi est-ce qu’ils s’étaient séparés en premier lieu pour éviter ce genre de dérapage. « Ouais, j’ai plus l’impression d’avoir l’épée de Damoclès au-dessus de ma tête. » Alors oui, clairement, c’était un soulagement. Mais ça ne changeait pas le fait que ça n’était pas le sujet le plus important pour aujourd’hui et après avoir confessée ce qu’elle pouvait penser de tout ça, il prenait la mouche. Récupérant son caleçon, il avait quitté le lit en moins de temps qu’il ne faut pour le dire prenant la direction de la salle d’eau. Ouais, ça lui rappelait des souvenirs ça. C’était pas la première fois qu’il agissait de la sorte avec elle. S’enroulant dans le drap par flemme de partir à la recherche de ses vêtements, elle finissait par le suivre s’arrêtant à l’embrasure de la porte. « T’as pas changé hein ? » Toujours à fuir les conversations quand ça ne lui plaisait pas. « Nicho.. Tu sais au fond de toi qu’on aurait pas dû faire ça. » Pour une question d’éthique, par respect aussi. « Je vais me marier, repartir à Paris et.. Tu resteras ici. » Ca avait été comme ça la première fois, ça serait idem maintenant. Il ne fallait pas chercher plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: