::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FLASHFORWARD - LIFE GOES BY ✩ NICHOYA

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t82486-sullivan-wright-francisco-lachowski http://www.i-love-harvard.com/t82501-sully-i-m-no-monster-at-all http://www.i-love-harvard.com/t90895-sullivan-wright-456-765-3678 http://www.i-love-harvard.com/t82511-http-formspring-me-sullivanwright http://www.i-love-harvard.com/t82510-http-instagram-com-sullyandbob http://www.i-love-harvard.com/t83462-snap-sullyandbob
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Sullivan Wright
JE RESTE À LA MAISON
J'ai : 20 ans et je vis à : à Boston, avec Meghan . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 15568 messages et bu : 18 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique, mais également président de la Winthrop House et barista à Starbucks et côté coeur, je suis : en couple avec Meghan, papa de jumeaux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket, petit génie des mathématiques . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : ABΔИDON ✽ DC/TC : : Jaxon Rowan (Tyler Posey) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

11 RPs › 29/06 → 06/07
05 RPs › 06/07 → 13/07
02 RPs › 13/07 → 20/07


pendant tout ce temps, les gens m’avaient considéré comme le pilier du winthrop. c’était faux, il était ma force. et j’étais irrémédiablement amoureuse de lui. au point d’être prête à repousser toutes mes limites pour lui, toutes mes peurs. on avait merdé, plus d’une fois. on était jeunes, deux gamins complètement paumés mais qui allaient être parents alors au fond, je m’en foutais parce que je me sentais capable de tout affronter à partir du moment où il était là. et quand ses yeux entraient finalement en contact avec les miens, les mots sortaient de ma bouche dans un souffle. « épouse moi. »




(#) Dim 9 Avr 2017 - 16:50

life goes by · novembre 2029 — Était-ce malsain comme relation ? Se retrouver après dix ans, à la suite d'un divorce particulièrement difficile à avaler. Sûrement ouais. Je ne sais pas pourquoi je me retrouvais là, face à elle à cette terrasse alors que le froid venait de s'installer sur la ville. Je ne savais pas pourquoi je me surprenais à la regarder un peu trop longuement. L'amour. Est-ce qu'il disparait un jour ? Pas l'amour que les gens ont l'habitude d'entendre parler. Je parle du vrai, celui qui te bouffe de l'intérieur. Le passionnel, l'irrationnel. Celui qu'on a partagé elle et moi. Qu'on a éteint rapidement lors du divorce, mais continuait de nous consumer à petit feu depuis toutes ces années. Moi tout du moins. Je faisais face, mais il m'était impossible de nier ce qui se passait. Elle et moi, ça durerait toute une vie, j'en étais persuadé. S'en laissera-t-on la chance ? J'en sais rien, après tout elle était fiancée, c'est qu'elle aimait celui avec qui elle partageait sa vie. “Kaya, non.. je n'étais pas amoureux, je m'en remettrai” C'était la vie après tout. L'amour, l'amitié, la haine. Il y avait des lignes fines entre ces trois entités. Et il était possible de passer rapidement de l'une à l'autre puis à la dernière. Le truc, c'est que mes mots allaient plus vite que ma pensée et il était trop tard, quand j'avais avoué l'avoir mise sur un piédestal. Elle, au dessus de toutes les autres. Le pire, c'était sûrement ses mots à elle. Je m'étais figée à l'entente de ses paroles. “Tu me manques tellement” Je la fixais, elle qui avait les yeux fermés. Je la regardais et j'avais l'impression de retomber amoureux d'elle de secondes en secondes. Je me rapprochais d'elle, toujours le regard rivé sur elle, avant de venir poser mes lèvres sur les siennes. Comme avant.




SULLY A BESOIN D'AMIS 🙈 🙉 🙊


looking for
happiness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Dim 9 Avr 2017 - 23:01
Invité

life goes by · novembre 2029 —C’était mal de le dire, vraiment. Mais c’était comme si elle s’était soulagée elle-même d’avoir dit soudainement ces mots. Bien-sûr qu’il lui manquait. Tout le temps. Parfois à un tel point que ça en était atroce. Et il avait été tellement facile de mettre tout ça de côté en étant loin de lui mais l’avoir en face, c’était comme tout reprendre en plein visage et clairement, elle ne pouvait pas y faire face plus longtemps. Il lui manquait et les mots étaient sortis tout seul. Quelque part, il l’avait poussé en lui faisant entendre qu’elle gardait cette place privilégiée malgré les années. Alors ouais, il lui manquait et elle l’avait dit. Mais Kaya elle restait fidèle à elle-même et elle n’était pas capable de le regarder tout en lui avouant les choses. C’était les prunelles fermés qu’elle avait laissé les mots sortir de sa bouche et elle verrait bien par la suite. Inspirant lentement, elle s’apprêtait à rouvrir les yeux et c’était à ce moment précis que les lèvres de Nicholas venaient toucher les siennes remplissant par la même occasion cet espèce de vide qu’elle ressentait depuis des années. Le cœur battant, elle plongeait ses yeux dans les siens, interdite, légèrement perdue, sans trop savoir quoi dire. Et malgré tout, elle revenait effleurer cette bouche qui lui avait appartenu pendant temps de temps. Doucement, fébrilement avant de se montrer finalement un peu plus convaincante. S’octroyant même le droit de laisser sa langue venir chercher sa jumelle. Et c’était dingue l’effet que ça pouvait lui faire. Comme si à cet instant, elle était réellement à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t82486-sullivan-wright-francisco-lachowski http://www.i-love-harvard.com/t82501-sully-i-m-no-monster-at-all http://www.i-love-harvard.com/t90895-sullivan-wright-456-765-3678 http://www.i-love-harvard.com/t82511-http-formspring-me-sullivanwright http://www.i-love-harvard.com/t82510-http-instagram-com-sullyandbob http://www.i-love-harvard.com/t83462-snap-sullyandbob
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Sullivan Wright
JE RESTE À LA MAISON
J'ai : 20 ans et je vis à : à Boston, avec Meghan . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 15568 messages et bu : 18 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique, mais également président de la Winthrop House et barista à Starbucks et côté coeur, je suis : en couple avec Meghan, papa de jumeaux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket, petit génie des mathématiques . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : ABΔИDON ✽ DC/TC : : Jaxon Rowan (Tyler Posey) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

11 RPs › 29/06 → 06/07
05 RPs › 06/07 → 13/07
02 RPs › 13/07 → 20/07


pendant tout ce temps, les gens m’avaient considéré comme le pilier du winthrop. c’était faux, il était ma force. et j’étais irrémédiablement amoureuse de lui. au point d’être prête à repousser toutes mes limites pour lui, toutes mes peurs. on avait merdé, plus d’une fois. on était jeunes, deux gamins complètement paumés mais qui allaient être parents alors au fond, je m’en foutais parce que je me sentais capable de tout affronter à partir du moment où il était là. et quand ses yeux entraient finalement en contact avec les miens, les mots sortaient de ma bouche dans un souffle. « épouse moi. »




(#) Lun 10 Avr 2017 - 0:01

life goes by · novembre 2029 — Je sais pas pourquoi j'agissais de cette manière. On n'était plus ensemble, on avait rompu il y a dix ans, scellant le tout par une signature sur l'acte de divorce. Alors pourquoi je disais qu'elle restait plus importante que les autres ? Pourquoi me disait-elle que je lui manquais tellement ? C'était pas humain de subir tout ça d'un coup, cette conversation autour d'un café. C'était supposé être platonique, simple, un café uniquement avant que nos vies redeviennent comme avant. Mais non, j'avais profité du fait qu'elle ait les yeux fermés pour m'approcher de son corps, de son siège pour venir l'embrasser. Comme si de rien était. Comme si c'était ce que j'avais fait toute ma vie. Et autant dire que oui, j'avais pas perdu la main, au contraire. C'était si simple de l'embrasser, elle et elle seule. C'était mes lèvres qui retrouvaient celles qu'elles appréciaient le plus. Je ne pouvais pas expliquer ce sentiment de plénitude au moment même où elle rendait ce baiser. Cette sensation d'être de nouveau entier, de savoir où j'allais et surtout avec qui. Putain.. je l'aimais encore, c'était pas possible autrement en fait. Et le pire étant qu'elle m'embrassait en retour. Qu'elle laissait sa langue s'immiscer dans ma bouche pour répondre plus ardemment à ce baiser de retrouvailles. Ma main glissait le long de sa joue, continuant alors de jouer à se retrouver tout simplement. Comme avant. Finalement, je rompais l'échange pour la regarder, elle, et uniquement elle. “Tu veux t'en aller ?” S'isoler, aller chez moi. C'était une option. J'apprécierai grandement d'ailleurs qu'elle accepte.




SULLY A BESOIN D'AMIS 🙈 🙉 🙊


looking for
happiness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Lun 10 Avr 2017 - 15:26
Invité

life goes by · novembre 2029 — C’était dingue et totalement inapproprié en même temps. Elle n’aurait pas dû. Elle devrait arrêter. Elle était fiancée Kaya. Elle allait se marier dans quelques mois. Elle vivait avec celui qui partageait sa vie et ça, c’était une tromperie. Elle était en train de se laisser avoir par Nicholas, incapable de lui résister même après toutes ces années. Et elle n’avait pas envie d’arrêter parce que tout ce qu’elle ressentait à ce moment précis, elle ne l’avait pas ressenti depuis des années. Et elle voulait continuer à l’embrasser encore et encore. Fébrile, elle posait une main sur la joue de Nicho approfondissant encore plus le baiser, faisant abstraction de tous les gens pouvant être autour d’elle. « Ouais » qu’elle soufflait doucement plongeant ses yeux dans les siens. Ouais, y avait plus rien autour d’elle à ce moment précis. Juste Nicholas et tout ce qu’il avait pu partager. Décalant une mèche de cheveux derrière son oreille elle finissait par se redresser pour quitter sa chaise glissant sa main dans celle de celui qu’elle avait toujours considéré comme son âme sœur. Et bordel ce qu’elle avait envie de retourner l’embrasser. Là, maintenant. Ne plus s’arrêter. Juste l’embrasser encore et encore et ressentir une nouvelle fois les papillons dans son estomac. « Tu veux aller où ? » qu’elle reprend la voix un fébrile. Faut dire que là, elle a eu sa dose d’émotion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t82486-sullivan-wright-francisco-lachowski http://www.i-love-harvard.com/t82501-sully-i-m-no-monster-at-all http://www.i-love-harvard.com/t90895-sullivan-wright-456-765-3678 http://www.i-love-harvard.com/t82511-http-formspring-me-sullivanwright http://www.i-love-harvard.com/t82510-http-instagram-com-sullyandbob http://www.i-love-harvard.com/t83462-snap-sullyandbob
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Sullivan Wright
JE RESTE À LA MAISON
J'ai : 20 ans et je vis à : à Boston, avec Meghan . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 15568 messages et bu : 18 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique, mais également président de la Winthrop House et barista à Starbucks et côté coeur, je suis : en couple avec Meghan, papa de jumeaux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket, petit génie des mathématiques . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : ABΔИDON ✽ DC/TC : : Jaxon Rowan (Tyler Posey) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

11 RPs › 29/06 → 06/07
05 RPs › 06/07 → 13/07
02 RPs › 13/07 → 20/07


pendant tout ce temps, les gens m’avaient considéré comme le pilier du winthrop. c’était faux, il était ma force. et j’étais irrémédiablement amoureuse de lui. au point d’être prête à repousser toutes mes limites pour lui, toutes mes peurs. on avait merdé, plus d’une fois. on était jeunes, deux gamins complètement paumés mais qui allaient être parents alors au fond, je m’en foutais parce que je me sentais capable de tout affronter à partir du moment où il était là. et quand ses yeux entraient finalement en contact avec les miens, les mots sortaient de ma bouche dans un souffle. « épouse moi. »




(#) Lun 10 Avr 2017 - 23:27

life goes by · novembre 2029 — Non, clairement ce n'était pas l'idée du siècle. Elle était fiancée et.. elle était fiancée. Et clairement, j'aurais été à la place de l'homme dans sa vie, j'aurais pas du tout apprécié qu'elle vienne embrasser son ex. Mais la situation était différente, je considérais Kaya comme la femme de ma vie, malgré les dix années qui se sont déroulées. Et ouais, j'avais cédé à l'appel de ses lèvres, bien trop fort pour être ignoré. Mais ce n'était pas le bon endroit, clairement, et quand on se séparait légèrement, j'optais pour aller se réfugier quelque part. Elle ne semblait pas être contre et même plutôt pour en fait. Alors je posais un billet sur la table, en compagnie de nos boissons non terminées et on se redressait pour quitter ensemble cette terrasse, main dans la main. “J'ai ma petite idée. Tu me fais confiance ?” J'esquissais un sourire en coin cachant bien plus qu'il n'y laissait paraitre. Déposant un baiser sur sa tempe, je l'attirais avec moi, toujours main dans la main, vers le bord du trottoir afin d'appeler un taxi qui ne tarda pas à s'arrêter devant nous. La faisant entrer dans l'habitacle, je la suivais de près puis donnait au conducteur l'adresse de mon appartement. Et sachant pertinemment qu'on avait un peu de temps devant nous, je me remettais à l'embrasser, sans aucune retenue, tant ça m'avait manqué.




SULLY A BESOIN D'AMIS 🙈 🙉 🙊


looking for
happiness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Jeu 13 Avr 2017 - 19:32
Invité

life goes by · novembre 2029 — Elle était complètement en train de déraper pour la peine. Le pire ? Elle en était totalement consciente. Elle savait qu’elle était en train de faire de la merde et elle n’avait aucune idée de comment se sortir de tout ça. Probablement parce qu’au fond, elle n’en avait pas vraiment envie. Retrouver les lèvres de Nicholas ? Probablement l’une des meilleures choses qui avait pu lui arriver pendant ces dix dernières années. Et elle aurait tout le temps du monde de se blâmer par la suite. Pour l’instant, elle préférait arrêter de réfléchir et continuer à se laisser guider. Ne plus penser, arrêter d’être la femme parfaite. De toute manière, c’était à peine si Lilian la regardait ces derniers temps. A moins que ça ne soit elle qui tente de se trouver des excuses. Quoi qu’il en soit, elle laissait Nicho l’entraîner sur le bord du trottoir, un taxi ne tardant pas à s’arrêter juste devant eux. Se glissant à l’intérieur bientôt rejointe par son ex-mari, ce dernier venait récupérer ses lèvres avec une passion qui lui était bien commune. Et Kaya, elle se laissait totalement faire. Le cœur battant la chamade, incapable de résister à l’envie de lui rendre le moindre de ses baisers. Et pendant tout le trajet, ils ne cessaient de jouer l’un avec l’autre s’arrêtant seulement dans les moments critiques où ils avaient besoin de reprendre un peu d’air. Et finalement, l’emblématique taxi jaune s’arrêtait finalement, Nicholas payant la course avant de l’entraîner une nouvelle fois dehors. Et au fond d’elle, elle savait pertinemment ce qui allait se passer. Elle savait qu’il y avait une forte probabilité qu’elle commette un adultère mais elle ne trouvait pas la force de reculer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t82486-sullivan-wright-francisco-lachowski http://www.i-love-harvard.com/t82501-sully-i-m-no-monster-at-all http://www.i-love-harvard.com/t90895-sullivan-wright-456-765-3678 http://www.i-love-harvard.com/t82511-http-formspring-me-sullivanwright http://www.i-love-harvard.com/t82510-http-instagram-com-sullyandbob http://www.i-love-harvard.com/t83462-snap-sullyandbob
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Sullivan Wright
JE RESTE À LA MAISON
J'ai : 20 ans et je vis à : à Boston, avec Meghan . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 15568 messages et bu : 18 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique, mais également président de la Winthrop House et barista à Starbucks et côté coeur, je suis : en couple avec Meghan, papa de jumeaux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket, petit génie des mathématiques . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : ABΔИDON ✽ DC/TC : : Jaxon Rowan (Tyler Posey) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

11 RPs › 29/06 → 06/07
05 RPs › 06/07 → 13/07
02 RPs › 13/07 → 20/07


pendant tout ce temps, les gens m’avaient considéré comme le pilier du winthrop. c’était faux, il était ma force. et j’étais irrémédiablement amoureuse de lui. au point d’être prête à repousser toutes mes limites pour lui, toutes mes peurs. on avait merdé, plus d’une fois. on était jeunes, deux gamins complètement paumés mais qui allaient être parents alors au fond, je m’en foutais parce que je me sentais capable de tout affronter à partir du moment où il était là. et quand ses yeux entraient finalement en contact avec les miens, les mots sortaient de ma bouche dans un souffle. « épouse moi. »




(#) Mar 18 Avr 2017 - 23:19

life goes by · novembre 2029 — Elle était fiancée. C'était sûrement un détail qui devait compter... mais pas tellement en fait, parce qu'elle répondait à mon baiser. À mes baisers, puisqu'ils devenaient nombreux à présent. Elle répondait à tout si positivement qu'au final, rien ne me donnait envie de tout stopper. Elle me manquait, constamment. C'était pas comme des vagues qui allaient et venaient. C'était constant. En fond dans mon être, certes, mais constant. Et j'aurais voulu annuler ce divorce, ne jamais en arriver là. Peut-être qu'on en serait pas là, à agir dans le secret. Se rendre chez moi pour des retrouvailles mouvementées. Non, on n'en aurait pas été là si nous n'avions pas divorcé. À tous les coups, on aurait encore été heureux elle et moi. Mais là n'est pas là question au final. On arrivait à destination d'après le taxi et une fois la course payée, je nous dirigeais vers mon appartement. Elle ne le connaissait pas, c'était celui que j'avais hérité à la mort de mes parents et que j'ai donc récupéré une fois de retour à Chicago. C'était étrange mais je l'avais aménagé à ma sauce, gardant des souvenirs d'avant, y incorporant des nouveaux. Depuis elle, j'avais appris à rendre une maison vivante, pas aseptisée comme avait pu l'être mon appartement à Boston, avant notre relation. Main dans la main, je l'attirais jusqu'à la porte et avec l'ascenseur, on se rendait au bon étage. Porte enfin ouverte, je l'invitais dans les lieux et je refermais derrière nous. Je ressentais malgré moi une petite timidité, peur de son jugement, peur qu'un simple détail lui donne envie de tout arrêter. Je ne voulais pas arrêter moi, je voulais continuer encore et encore, récupérer ses lèvres, son corps tout entier. Kaya était mienne, du moins, c'est ce que je souhaitais à nouveau, au moins pour aujourd'hui.




SULLY A BESOIN D'AMIS 🙈 🙉 🙊


looking for
happiness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Sam 22 Avr 2017 - 0:58
Invité

life goes by · novembre 2029 — Vraiment, elle se sentait à sa place. Fini la pauvre Kaya complètement perdue qui se laissait submerger par le travail dans un couple qu’elle n’arrivait plus à comprendre. C’était comme si elle se libérait soudainement trouvant refuge dans les étreintes que Nicholas pouvait lui donner, toujours plus accro à lui que jamais. Est-ce que c’était vrai ? Est-ce que le premier vrai amour restait toujours présent quoi qu’on fasse ? Parce que c’était l’impression qu’elle avait à ce moment précis. La sensation que rien ne s’était jamais réellement estompé. Et quand ils arrivaient finalement dans l’appartement, la rousse elle regardait autour d’elle surprise de la décoration. Avant elle, Nicholas avait toujours été du genre.. Minimaliste. Là, l’appartement semblait bel et bien habité et peut-être qu’au final, il avait gardé certaines des habitudes qu’elle avait instaurées. Se tournant légèrement elle se stoppait soudainement devant un tableau ornant le mur. « Mais.. C’est moi qui ait fait ça ? » Ouais. Quand ils étaient encore ensemble et qu’elle dessinait plus pour elle-même que pour les autres. Quand elle avait encore trop honte de montrer ses œuvres au reste du monde. Elle n’arrivait même pas à savoir si elle était flattée ou pas parce que concrètement, ça pouvait sembler bizarre. Tout aussi bizarre que quand elle avait voulu lui en offrir un autre quelques jours auparavant. Se tournant à nouveau vers lui, elle retirait son manteau le regardant quelques secondes. « Qu’est ce qu’on est en train de faire Nicho ? » C’était peut-être le moment de tout arrêter non ? Fallait qu’au moins un de deux ait la jugeote de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t82486-sullivan-wright-francisco-lachowski http://www.i-love-harvard.com/t82501-sully-i-m-no-monster-at-all http://www.i-love-harvard.com/t90895-sullivan-wright-456-765-3678 http://www.i-love-harvard.com/t82511-http-formspring-me-sullivanwright http://www.i-love-harvard.com/t82510-http-instagram-com-sullyandbob http://www.i-love-harvard.com/t83462-snap-sullyandbob
avatar
JE RESTE À LA MAISON
Sullivan Wright
JE RESTE À LA MAISON
J'ai : 20 ans et je vis à : à Boston, avec Meghan . J'ai posé mes affaires ici le : 28/12/2013 et depuis, j'ai posté : 15568 messages et bu : 18 culs sec. Actuellement, je suis : en deuxième année de mathématiques appliquées et physique, mais également président de la Winthrop House et barista à Starbucks et côté coeur, je suis : en couple avec Meghan, papa de jumeaux. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le prodige du basket, petit génie des mathématiques . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Francisco Lachowski ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : dark dreams. , et un grand merci à : ABΔИDON ✽ DC/TC : : Jaxon Rowan (Tyler Posey) + Pluton Westerberg (Dylan O'Brien)

11 RPs › 29/06 → 06/07
05 RPs › 06/07 → 13/07
02 RPs › 13/07 → 20/07


pendant tout ce temps, les gens m’avaient considéré comme le pilier du winthrop. c’était faux, il était ma force. et j’étais irrémédiablement amoureuse de lui. au point d’être prête à repousser toutes mes limites pour lui, toutes mes peurs. on avait merdé, plus d’une fois. on était jeunes, deux gamins complètement paumés mais qui allaient être parents alors au fond, je m’en foutais parce que je me sentais capable de tout affronter à partir du moment où il était là. et quand ses yeux entraient finalement en contact avec les miens, les mots sortaient de ma bouche dans un souffle. « épouse moi. »




(#) Sam 22 Avr 2017 - 12:50

life goes by · novembre 2029 — L'idée de l'avoir de nouveau pour moi m'excitait considérablement. Je n'avais jamais cessé de l'aimer au fond de moi, durant ces dix dernières années. Je l'avais aimé constamment, sans pour autant le crier sur tous les toits. Pendant un temps, j'avais été peu bavard, peu sociable, faisant le deuil de cette relation, ici à Chicago. Je ne connaissais personne, ou presque et c'était tant mieux. C'était mieux ainsi même. Et puis j'ai repris du poil de la bête, sans pour autant l'enlever de mon esprit. Et elle se retrouvait à présent chez moi, dans mon appartement. C'était quand même fou, parce que jamais j'aurais cru qu'on en arriverait là, d'autant plus qu'elle était engagée avec un autre homme. Autre homme que moi. Et c'était pas un jeu de cartes qu'on allait faire. Seulement, elle découvrait une de ses œuvres affichée sur un de mes murs et se stoppait directement. “J'ai pas pu me résoudre à m'en séparer” Ce n'était pas le seul que j'avais, pour être honnête. Kaya faisait encore partie de ma vie à sa façon, dix ans plus tard, et elle s'en rendait à présent compte. Manteau retiré, elle se tournait vers moi, interrogée. Alors je haussais les épaules nonchalamment pour lui répondre de la façon la plus sincère qui soit. “Ce qu'on a toujours fait Kaya... succomber l'un à l'autre” Et elle savait à quel point ça pouvait être compliqué de résister. C'est bien pour ça que je ne l'ai pas fait. M'approchant d'elle, j'attrapais une de ses mains. “Si tu veux pas.. tu peux partir, je t'oblige en rien.” Yeux rivés sur cette bague de fiançailles et ouais, elle pouvait partir, rejoindre son fiancé et ne pas avoir de regrets. Mais clairement, j'avais envie qu'elle reste. Qu'on retrouve ce qu'on a pu partager durant un moment de nos vies, ne serait-ce que le temps d'une journée.




SULLY A BESOIN D'AMIS 🙈 🙉 🙊


looking for
happiness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Dim 23 Avr 2017 - 20:14
Invité

life goes by · novembre 2029 — Y avait dix qui s’était écoulé. Dix ans. Et ce n’était pas rien. Ils avaient chacun leur vie de leur côté et peut-être qu’ils ne connaissaient plus vraiment. Alors à quoi ça rimait ce qu’ils étaient en train de faire ? Pourquoi se lancer dans des confidences ponctués de baiser enflammés ? C’était idiot et elle le savait très bien au fond. Elle avait refait sa vie la rousse, elle était fiancée et elle n’avait pas le droit de divaguer de la sorte. Oui mais alors, pourquoi son cœur battait-il tellement vite en sa présence ? Parce qu’en toute honnêteté, la rousse elle fondait littéralement devant l’homme qu’était Nicholas et au final, sa tête n’était plus qu’un grand chaos. « Je vois. » Et elle ne savait pas quoi en penser Kaya de tout ça. Mais ce n’était définitivement pas normal la manière qu’ils avaient d’agir l’un avec l’autre. Ce n’était pas normal et y avait rien de saint dans tout ça. Mais elle y pouvait quoi poupée si elle continuait à fondre pour lui malgré le temps qui passe ? Elle y pouvait quoi si elle reprenait en plein visage tous les flashbacks de la vie qu’ils avaient eu par le passé. Et si elle avait fait une erreur ? Si partir comme ça avait été le pire choix de toute sa vie. Parce qu’elle l’avait perdu lui pour quoi ? Quelques voyages et un nom dans la peinture ? Y avait rien de tout ça qui valait une vie avec Nicholas. « Et succomber ça nous avance à quoi ? » Parce que regarde, au final, ils l’ont pas fait ensemble leur vie. « J’ai pas envie de m’en aller. » Si elle avait eu rien qu’un seul instant l’envie d’être loin de toi, elle ne t’aurais jamais suivit dans ce taxi. Elle ne serait pas monté dans ton appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: