Partagez| .

Cast Away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
CITIZEN - BOSTON
avatar
CITIZEN - BOSTON
J'ai : 31 ans et je vis à : Boston, au dernier étage d'un bulding avec vue sur la rade ( loft de fonction) . J'ai posé mes affaires ici le : 14/05/2015 et depuis, j'ai posté : 3834 messages et gagné : 1005 dollars. Actuellement, je suis : Lieutenant de police sur Boston, à la tête de ma section ( DEA - Drug Enforcement Administration), boxeur pro poids lourds-légers, et côté coeur, je suis : Dans des histoires compliquées Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : Le pitbull blanc de Boston, corniaud qui traine dans les bas-fonds, les sales quartiers. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Tom Hardy ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : March Hare/No2, Mathieu , et un grand merci à : datura ✽ DC/TC : : Cassian S. ( Luke grimes)

DEUX INTELLECTUELS ASSIS VONT MOINS LOIN QU'UNE BRUTE QUI MARCHE
De son vrai nom Clayton Fitzgerald Cooper, s'est fait passer pour mort durant deux ans pour une infiltration à New York, en a gardé des séquelles Méprise son second prénom Est revenu sur Cambridge en février 2015 Fantasme sur Jane Zhang et sur la voix de Dami Im Recherche chez une femme l'exotisme Ne bouge que sur du reggeaton Tatoué ( celui de son appartenance aux forces de l'ordre à été recouvert partiellement pour une raison évidente) Travaille toujours en civil ( chemises décontractées ) et ne porte l'uniforme que pour les grandes occasions Anti-Conformiste Aime ne pas se prendre au sérieux mais très efficace cependant dans tout ce qu'il entreprend Excelle au tir et en recherche de renseignements. Son petit pseudo à l’académie: Ryô Intuitif, il sait quand on lui ment Souriant Silencieux Rancunier Possessif Indépendant Hypocrite Fin Stratège Provoque toujours ses collègues en bagnole durant les patrouilles de nuit, surtout quand il s'agit d'un autre service Grand fan de concerts symphoniques (BO) Jaloux Tête brulée Handicapé des sentiments, ne les montre que très rarement. Pratique le paintball & la boxe ( depuis l'école de police ) & l'équitation depuis son enfance La pêche est pour lui un bon moyen de se détendre, loisir qu'il pratique surtout du coté d'Harold Parker State Forest, près de son chalet Possède une BMW K 1300 R noire et orange argentée ( le première fusillée, la faute à Gabrielle) qu'il astique tous les week-ends Et une I8 offerte par Annalynne pour ses 30 ans (revendue) Boxeur pro en poids lourd-légers, s'entraine sur Boston, pratique le Sambo / adepte des transformations physiques. Propriétaire du Black Dog, donation de Kyla avant son départ. Catholique pratiquant et çà même s'il blasphème souvent, il porte autour du cou une croix en argent. Épicurien à ses heures, en quête de découvertes et de nouvelles saveurs.





BODIES ON MY FAMILY
CLEA (pnj) est sa sœur cadette qu'il a abandonnée au profit de sa carrière et de ses ambitions personnelles. Après avoir divorcée, elle est repartie en Australie.TOBIAS (pnj) son fils de quelques mois, qu'il a eu avec Annalynne. né de JUNE une vétérinaire toujours en activité et de DANIEL, un promoteur immobilier. JONAS , est un jeune sorti de l'embarras qu'il a pris sous son aile depuis son infiltration à New York. Pour son nouveau départ à Cambridge, il lui a donné une nouvelle identité: celle de son petit frère.


SEXUAL HEALING
Parmi toutes les femmes qu'il s'est envoyé ( la serveuse du Hit Wicket, des étudiantes éméchées etc etc), certaines l'ont plus particulièrement marqué:
P R E S E N T | Sa main droite, la seule qui ne lui gueule pas dessus lorsqu'il utilise sa voisine... Toutefois, sa relation avec LISBETH est un insidieux mélange d'attirance sexuelle et d'amitié profonde, même plus que cela. Il est prêt à traverser des pays entiers pour elle sur un simple appel mais se refuse catégoriquement d'avouer qu'il est retombé dans le cercle vicieux des fleurs bleues.
P A S T |Après avoir hébergé ANNALYNNE durant des mois, Cooper s'est vu peu à peu consumé par ce qu'il ne croyait possible. De la haine à l'amour il n'y a qu'un pas. Elle aime se savoir par lui désirée et lui d'elle possédé. Ils se sont donc donnés ce court laps de temps, quelques mois seulement avant que la belle ne soit mariée, pour vivre cette relation pleinement. Un peu trop même puisque leur secret ne réside plus seulement dans leurs baisers mais grandit également entre ses reins. Enfin çà, c'était avant... ... Avant qu'il ne la trompe avec cette étudiante, THYLANE, un soir dans un bar alors que l'alcool suintait de ses pores Le flic éprouvait une attirance pour cette petite brune depuis l'adolescence, LEONORA mais il l'a perdue de vue depuis le mois d'aout 2015.



FRIEND OR NOT?
B E S T |
F R I E N D S | Ils se sont trouvés quelques points en commun lors d'une soirée d'anciens et de fil en aiguille, puisqu'il n'allait à cette époque pas très bien, elle a su lui faire oublier pour une nuit ses chagrins. DYLAN est depuis serveuse au Black Dog mais depuis quelques mois, son patron se montre plus réticent au jeu de séduction qui s'était installé entre eux... ISAIHA, ou la force tranquille, est un Lowell plein de secrets mais qui ne demande qu'à se rapprocher. Il émane quelque chose de lui d'apaisant, de particulier. Il est le seul qui puisse canaliser aussi facilement Clay. A la suite d'un quiproquo, il a arreté AARIC avant que ce dernier ne lui explique le pourquoi de son agressivité. Depuis il l'aide dans sa quête de vengeance pour retrouver celui qui est à l'origine du viol de sa sœur. Après des mois d'exil, le Nirvana rouvrit ses portes à Clay qui tomba sur cette stripT, DEIRDRE pour qui le p'tit coeur de son frère semble s'emballer. Il ne chercha pas plus lcomme excuse pour la payer et offrir quelques frivoles divertissements à Jonas qui oubliera pt ses pc. KYLA est la cousine de Dean. Outre le fait qu'elle soit un nid à pbrs, elle est pourtant comme une petite sœur pour lui. OLIVER est le petit frère d'un collègue très apprécié de Clay. Après une soirée à couvrir Jason, Cooper s'est rapidement - et très étrangement - pris d'amitié pour le Lowell.

F U C K THE M O N S T E R | READ, uc
H A T E R S |JAYSAEL, qu'il se plait à surnommer Jérusalem, est un petit con qui a cru bon de toucher à la femme qu'il aime. Depuis il ne se prive pas de le rabaisser plus bas que terre et tant pis si c'est l'amant d'Oliver. DECLAN se retrouve une fois de plus à devoir faire équipe avec lui, malgré leur dernier fiasco. Les deux se tolèrent malgré une forte rivalité, force est de constater qu'il existe toujours de respect mutuel entre les deux. ALASKA fut la première à mettre en garde LEONORA ( sa meilleure amie à l'époque) contre l'approche de CLAY. Elle n'a jamais su le blairer et encore moins aujourd'hui que sa best s'est volatilisée.Il a couché durant ses études avec la mère d'ALYSSE, est devenu l'ami de son père au point qu'il lui demanda d'écarter la petite brune d'une certaine affaire, chose qui n'est pas forcément facile. Alors entre indices et fausses pistes, Clay espère l'éloigner suffisamment afin d'honorer sa promesse.CASEY est une enquiquineuse, amie proche de Thylane, qui a cru bon un soir d'aller trouver Clay dans un bar. Elle pensait à tort qu'il était responsable de la disparition de son amie et n'y est pas allée par 36 chemins pour le lui faire comprendre, grosse erreur de sa part.





TO PUNISH AND ENSLAVE...
Lily-Rose
M A I 2017
Lisbeth
J U I N 2017
Declan
J U I L L E T 2017
Tg kermesse
A O U T 2017
Lisbeth Annalynne Alaska Lis
S E P T E M B E R 2017
Aaric Dylan



Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: Sport de combat (boxe) / Sambo
ANNÉE D'ÉTUDES:
CURSUS SUIVI: Master en Droit (2012)
En ligne
Message(#) Sujet: Re: Cast Away Lun 5 Juin - 18:00

   



« six jours, sept nuits.
" CAST AWAY ► South Africa "
Annalynne & Clay


Elle est restée derrière, emportée par les flots qui ont eu raison d'elle. Voilà le message qu'il tente de me faire passer et l'idée que je commence petit à petit à me faire à mesure que mon regard étaye  l'horizon, à la recherche d'une tache brune s'affolant ou flottant parmi l'écume. Un constat qui me remplit d'amertume au fil des secondes jusqu'à replonger sur le sable, déjà bien las et éreinté des efforts fournis afin de me redresser.  Plus rien ne vient briser ce silence hormis le ressac qui s'échoue rythmiquement sur le sable et le chant de quelques gueulards venus jouir du naufrage.  « Clay ! » Et parce que ce soleil de plomb à son zénith nous frappe de plein fouet, j'entends quelques mirages déjà, roulant du regard à peine les paupières levées sur mon compagnon d'infortune pour constater qu'il n'a pas bronché. Je deviens cinglé.  Ce sont les crabes et les goélands les plus à féliciter dans cette histoire. Dans quelques heures tout au plus, même si nous parvenons à nous réhydrater, à défaut de trouver des secours, ce sont eux qui pourront se repaitre de nos cadavres. Et l'autre à coté qui n'arrête pas de geindre à chaque soulèvement que lui impose sa laborieuse respiration, couvre ce que je pense être l'écho de ma folie jusqu'à ce qu'un cri au loin nous parvienne à tous les deux. « CLAY ?! » Cette fois-ci il a coupé sa plainte, surpris au son de cette voix qui porte en se détournant aussi vers l'origine de l'appel. Pendant des secondes, la surface de l'eau est scrutée et c'est sa main qui derechef se hisse dans les airs pour pointer du doigt quelque chose au milieu des débris. Elle est donc vivante, mais dans quel état? J'arriverais toujours mieux à me déplacer dans l'eau que ce qu'il m'ait donné de pouvoir faire sur la terre ferme et ce n'est certainement pas lui qui ira, immobilisé à même le sol.

Loin de penser à aller lui porter secours immédiatement, je me soulève péniblement, recherche la stabilité au prix d'efforts redoublés. Je n'ai même pas pris garde avant cela, mes pieds s'enfonçant dans la chaleur anesthésiante des grains qui épousent à la perfection mes voutes plantaires, mais j'ai bel et bien perdu mes chaussures dans l'accident. Progressivement je trace mon chemin de deux segments d'empreintes, l'un plus profond que l'autre faute d'un appui plus prononcé sur ma jambe valide. Et arrivé au bord des flots qui viennent me lécher les pieds, je scrute une dernière fois le paysage dans la direction qu'il m'a montrée pour apercevoir après quelques incertitudes une masse mouvante, un point parmi les flots. Elle est trop loin, ce fut ma première réflexion. Mais si je ne fais rien et qu'elle ne parvient à nous rejoindre en présumant des forces qu'il lui reste, jamais je ne me le pardonnerais. Hésitant, j'approche encore un peu, m'enfonçant dans le salin jusqu'à mi-mollet pour endurer les morsures de l'iode sur mes plaies. Et sans m'inquiéter une seconde de ce qui se cache sous cette placide surface, ce monde méconnu de la grande majorité, quelques mètres encore et la brulure lentement mais surement disparait. Chaque brasse me parait dérisoire face à cette distance que je ne parviens à écourter, m'arrêtant de temps à autres pour la visualiser. Me retournant vivement dans une gerbe d'eau qui élague les brulures d'un soleil un peu trop généreux sur mon visage, je contemple le résultat de mes efforts: je n'en suis qu'au tiers, amoindri et essoufflé.  

Il m'aura fallu dix bonnes minutes si ce n'est plus pour la rejoindre, poser ma main sur son radeau de fortune qui prend l'eau sous ce poids supplémentaire. Par instinct, j'ai reculé, continuant de brasser sur place pour la laisser continuer à en bénéficier. " Ca va? T'es blessée? " Et à l'idée qu'elle aussi puisse avoir des plaies, entre deux mouvements de bras ma main effleure mon mollet sans y retrouver le toucher du textile qui devait y être noué. " Dépêche-toi. Il faut atteindre la plage, " avant que ne nous tombent dessus de plus gros problèmes.

MAY





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITIZEN - BOSTON
avatar
CITIZEN - BOSTON
Venue d'ailleurs, avant qu'on achête son coeur. J'ai : 30 ans et je vis à : Boston et New York, entre deux hotels. . J'ai posé mes affaires ici le : 25/05/2015 et depuis, j'ai posté : 2646 messages et gagné : 137 dollars. Actuellement, je suis : à la tête de la holding de pub Omnicom, propriétaire du Nirvana et co-propriétaire du Time of the arts. et côté coeur, je suis : mère célibataire, ascendant pétasse qui se joue des hommes et des apparances. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis nocive. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Freida Pinto ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Leeloo/Lo' , et un grand merci à : Leeloo ✽ DC/TC : : ça vient, ça vient ...

Elle est souriante, attirante, sensuelle et ses yeux mentent au monde. Mais ce qui la rend plus belle c'est qu'elle est libre. Libre de se construire, de penser, de s'affirmer, de hurler, de voter, de le quitter.


« Ne craint rien, car rien n’est jamais perdu. »
N'oublie jamais.

STORY OF MY LIFE
▬▬▬▬▬▬▬▬


Spoiler:
 


« C'est pas difficile, j'ai gardé ses secrets, soigné son amour propre, partagé ses draps, sa vie, tout quitté pour lui, lui ai donné un enfant … Je suis la main cachée et secrète de sa candeur, celle qu'il a bafouée. Les choses sont restées les mêmes, je suis là, j'erre dans un quotidien que je ne contrôle pas, mais tout est différent. J'étais sa main droite, maintenant je suis un fantôme. Non, ce n'est pas difficile, c'est insupportable. »



Vénale, l'argent, c'est tout ce qu'elle aime Fière, son orgueil n'a aucun égal Confiante, croire en elle est son seul leitmotiv Insupportable, peste et salope assumée Capricieuse, elle parvient toujours à ses fins Impulsive, bien qu'elle ne regrette jamais Troublante, elle sait jouer de tout ses atouts Gentille seulement quand elle le veut. Barmaid & Propriétaire du Nirvana, excelle dans le striptease bien qu'elle n'en fasse profiter que très peu. Sait jouer du piano à la perfection. Sûre d'elle. Sexy en paroles et en gestes Tatouage aux creux des reins *. Rancunière elle n'oublie jamais, ne pardonne pas. Possessive dans ses affaires et relation, bien qu'elle ait horreur de la jalousie Manipulatrice, elle a apprit à mentir comme elle respire Croqueuse d'hommes, elle se plait à les jeter au moment fatidique, ne cède jamais Collectionne les Louboutins et les lunettes de soleil Monte à cheval depuis ses neuf ans, possède sa propre jument Pratique la danse classique, a commencé enfant. Solitaire, arriérée dans les relations humaines.

It's my life, it's now or never.
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

« Il faudrait être stupide, pour ignorer, à quel point je peux t'aimer ... » Tout ce que j'aurai voulu te dire, n'ayant même pas eu la force de l'écrire.



RICHARD & EUGÉNIE MALCOLM - pnjs - son père et sa mère, l'ayant adoptée alors qu'elle n'avait que quelques mois en Inde. Le premier la considérait comme l’œuvre de sa vie, il a fait d'elle une marionnette, entraînée et élevée comme un animal que l'on dresse. Elle était faite pour obéir et reprendre sa fonction chez Omnicom. Il l'a renié lorsqu'elle s'est faite engrossée par Clay et qu'elle a annulé son mariage avec le fils du PDG qu'il lui avait choisi. Sa mère, quant à elle, a passé son temps à vouloir la rendre parfaite, à la façonner comme un diamant, à lui apprendre à ne pas élever la voix et à tout faire pour être celle qu'il fallait qu'elle soit. Sa déception n'a pas d'égale, même la perfection a des failles. Richar a été assassiné le 6 juin 2017, dans sa chambre d'hôtel, laissant son entreprise à Anna après plusieurs combats contre les avocats.

TOBIAS - pnj - son fils, qu'elle a eu avec Clay. Et bien qu'elle ait considéré cette grossesse comme une erreur au départ, il est l'une des plus belles choses qu'elle ait faite. CAPUCINE est sa cousine, proches lorsqu'elles étaient enfants, Annalynne a préféré briller plutôt que de se soucier d'elle. A présent, des années plus tard, elles tentent de recoller des morceaux, Anna oubliant ses anciens idéaux.



« But she's dancing with another man. »

Bien qu'elle aime plaire et savoir les regards des hommes posés sur elle, jouer avec eux et maltraiter leurs égos, Anna, y en a certains qu'elle a - ou a eu - dans la peau.
ALAN - pnj - est son ex-fiancé, mariage qui devait servir aux affaires de leurs pères. Union d'intérêt et arrangée qui ne réjouissait pas franchement les deux protagonistes principaux. Les noces étaient prévues pour le weekend du 15 juillet. Union qu'elle a annulé le jour même, provoquant les foudres de son père. CLAY était son plus beau démon, bourreau de son âme, il a tatoué son être, d'une encre indélébile dont elle ne peut se débarrasser. Ils ont vécu une histoire d'amour des plus mouvementée, entre haine et instants de luxures partagés. Ils ne devaient se contenter que de quelques mois, avant qu'ils ne décident d'être trois. Pour lui, elle a dit adieux à ses privilèges sans regret, avant qu'il ne la brise, bousillant son cœur en allant voir ailleurs. Elle a fréquenté DEAN il y a quelques années lorsqu'elle était étudiante. Elle a renoué avec lui de manière amicale. Ancien camarade et ami de Clay, il a fini par quitter Cambridge.



« Find your way back home »

Alors qu'elle a horreur de s'accrocher aux gens et de leur donner de l'importance, parfois, certaines personnes trouvent un certain intérêt dans son esprit étriqué.
Elle a rencontré BAMBI il y a de cela quelques années, cousine de DANTE, elles se sont directement entendue, et lorsque les vacances d'été arrivaient, elles finissaient par se retrouver. Encore aujourd'hui, elles sont amies. Meilleures amies. Elle avait 22 ans, elle venait de lâcher Harvard, elle cherchait un moyen de prouver à son père combien elle le haïssait de vouloir lui imposer ce mariage ... Elle est tombée sur CALEB et c'est lui qui l'a guidée jusqu'au Nirvana. Meilleur ami qu'elle a perdu de vue à présent. Au Nirvana elle a connu beaucoup de danseuses, et FELDT en faisait partie. Il y a eu l'attirance, pour en venir au dédain. Et finalement ... à l'amitié, parce que dans leurs différences se trouvent tant de ressemblances. Sa relation avec DANTE s'est étendue sur plusieurs étés, à Naples, histoire d'amour enfantine et platonique, lors de leurs dernières vacances ensemble la vie les avait changé, ils ne s'étaient jamais revus, mais le monde est petit. D'abord conviée en compagnie d'Alan a l'opéra, Anna s'est envolée de la soirée à l'aide d'un taxi qu'OLIVER déjà occupé. Perturbée, avec lui, elle n'a pas su se montrer aussi vipère qu'elle l'avait espéré. Elle a donc décidé, contre toute attente, de l'aider à obtenir l'avenir qu'il mérite. Le jour de sa rencontre avec HAPPY, elle a laissé tomber le masque de la reine des neiges pour lui venir en aide et empêcher un mec baraqué d'abîmer sa jolie gueule de jeune premier. Huit ans maintenant qu'il fait parti de sa vie et qu'il reste un des seuls a, parfois, l'apaiser. Étourdie, Annalynne a confondu son téléphone avec celui de LILY-ROSE lors d'un passage dans un café. Elle n'aurait jamais cru que l'audace de la jeune rousse aurait pu autant lui plaire. Amies de loin, de près, Lily-Rose, elle est précieuse, Anna le sait. Leur rencontre date de l'université, deux caractères qui s'entrechoquent, mais deux personnes qui se complètent toutefois, alors avec XAVER ils sont restés proches, durant plusieurs années en toute simplicité. ISAIHA a aidé Anna afin de récupérer sa jument au manoir Malcolm, mise en relation avec le jeune garçon par le biais de Clay, il n'en reste pas moins qu'elle le sait précieux. KYLA d'abord jalouse d'elle, parce qu'elle est comme une sœur pour Clay, Annalynne s'est prise d'un peu d'affection pour elle, à sa manière. DANNY est un ami de longue date, ensemble à l'université, elle était surtout copine avec sa petite amie. Depuis le décès de cette dernière, ils sont devenus encore plus proche.



« One last time. »

Les histoires d'un soir, et les relations d’ambiguïté, parce que tout le monde en a, bien qu'elle préfère jeter les hommes avant qu'ils ne touchent quoi que ce soit.
CAMILLE est un client qu'elle a traîné dans son bureau lors d'une soirée au club. Celui avec qui elle aurait voulu oublier Clay le temps d'une nuit. Se prouver qu'elle était une femme avant d'être brisée. C'est au dernier moment qu'elle l'a remballé. Une rencontre dans un bar, une histoire d'un soir, voilà ce qu'était LOUKAS avant qu'elle ne réalise qu'ils se ressemblent plus qu'elle ne le pensait.



« Scream and shout. »

Parce qu'Anna, forcément, certains ne l'apprécient pas.
C'est lors d'une sortie en public avec Alan, qu'Anna a rencontré COLE pour la première fois. Très ami avec le fiancé de l'héritière, entre eux, le courant est des plus électriques. NOAH fait parti de ces hommes venus se vautrer dans la luxure du Nirvana. Il a ce côté torturé que d'autres n'ont pas. Et dans ses yeux, parfois, elle s'y voit. TATE aussi, est de ce genre là, débarqué au club il y a cinq ans pour ne le quitter que peu souvent, Anna s'est amusée avec lui, aimant le provoquer pour qu'il dépense encore plus lors de ses soirées. Rencontré au stade de l'université, les deux ont développé une haine mutuelle, surtout lorsque le jeune con, s'est senti poussé des ailes. Sentiment qui s'est confirmé quand JAYSAEL est venu au Nirvana. [/i]NOLAN n'était qu'un jeune garçon lorsqu'ils se sont rencontrés, désireux de partager avec Annalynne plus qu'une simple relation, elle l'a envoyé chier. Lui fait toujours parti de l'élite, à présent, elle ... elle n'a plus rien. Dans l'espoir de récupérer sa place et sa fortune elle a engagé ALYSSE comme détective privée pour qu'elle en apprenne sur son père. Les choses seraient assurément plus simples si la jeune employée n'était pas proche de Clay. Croisé lors d'une soirée au Nirvana, Annalynne n'ignore pas l'animosité qui se trouve entre lui et Clay, cependant comme elle ne peut plus compter sur le dernier. C'est versDARREN qu'elle va se tourner afin de savoir qui veut la peau de son père. READ est venu plusieurs fois au club, il a de prime abord voulu attirer l'indienne dans son lit, et ... il s'est heurté à un mur. Proche de Bambi, Annalynne se refuse à ce qu'il puisse la faire souffrir. LEONIDAS est un homme qui convoite ce qui lui appartient, le Nirvana. Et malgré la belle gueule de ce dernier, Anna n'est pas prête de négocier. Jamais elle ne vendra, ni son club, ni son corps, puisque son âme c'est déjà fait.



A ajouter : Gabrielle - Evie - Ramsay - Wyatt - Anastasya


« Je vous ai vue de dos sur la plage tout à l'heure et toute la solitude de votre corps m'a bouleversé. »
Grégoire Delacourt.

Elle était unique dans ses gestes, elle était exquise dans ses paroles. Elle était comme le vent, de passage et impossible à attraper. Elle était belle non pas parce qu'elle dansait mais parce que devant elle le monde entier était captivé. Elle avait un cœur brisé dont les morceaux étaient si compliqués à rafistoler. Annalynne avait de la prestance dans son défaut d'existence.


JANVIER 2017 :
Clay ▬ prélude

FEVRIER - MARS 2017 :
Leonidas -
Clay -

MAI 2017 :
Bambi - take a chance, make a change
Read - absolution

« Tu penses encore à lui ? »
« Parfois ... »
« Ouais mais ça veut dire quoi parfois ? »
« Une fois de temps en temps quoi. »
« Dis-moi la vérité. »
« La vérité c'est que je ne sais pas comment on fait pour oublier un homme qu'on a aimé de toute son âme. J'y pense le matin, parce que je ne me réveille pas avec lui. Le midi parce que je me demande ce qu'il fait, avec qui il est, s'il pense à moi aussi. Le soir, quand je me remémore ce qu'il m'a dit ou que je regarde nos photos. »
« T'es folle, pourquoi tu ne les déchires pas si ça te fait mal ? »
« Parce qu'elle sont la preuve qu'on a été heureux, qu'à un moment donné notre histoire était réelle. Alors ça me ferait encore plus mal de faire comme s'il n'avait jamais existé. »



« Couchée, la bête. »
Clay F. Cooper


Tobias M. Cooper - 07/11/2016
« Pour lui j'avais tout remis en question. Il avait bouleversé ma vie. Il m'avait poussé dans mes retranchements, il m'avait fait dépasser toutes mes limites. Il m'avait confronté à l'absolu, de l'amour, du sacrifice, de la tendresse, de l'abandon. Il m'avait disloquée, il m'avait transformée ... » Un heureux évènement.

Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?:
ANNÉE D'ÉTUDES:
CURSUS SUIVI:
Message(#) Sujet: Re: Cast Away Lun 19 Juin - 10:48


Cast Away. six jours, sept nuits.
Clay et Annalynne.

 
Je n’ai même plus peur, j’ai cette sensation que je vais finir par couler, même ma voix s’est éteinte quand j’ai hurlé son prénom pour la dernière fois. J’ignore s’il est vivant, s’il m’entend, et j’ai mal, j’ai mal partout, surtout en mon intérieur. Malaisance de ne pas avoir assez vécu, d’avoir laisser bien trop de ressentiments régir ma vie dans son entièreté. Comment peut-on mourir en ayant autant de regret ? Mes ongles déliquescents peinent de plus en plus à accrocher ce morceau sur lequel je tente de m’appuyer, et je le sais, que je m’en arrache deux ou trois … Je suis foutue, cela va de soi.

Pourquoi se raccrocher ? La plage me semble de plus en plus s’éloigner, comme si au lieu de m’approcher d’elle à mesure que je bataille et bats des pieds, rien ne pourrait m’y ramener. Mon objectif s’amenuise, mon espoir aussi, ma force s’efface, tout est impossible, et les minutes n’ont de cesse de défiler, le temps finira, sur mon dernier souffle, par s’arrêter. Mais c’est un mirage qui m’écorche ma vue, mes yeux salés, je l’hallucine arriver à mes côtés avec une certaine difficulté … Seigneur, même si je ne vous ai jamais prié, dites-moi que c’est vrai. Son poids prend appuie sur la planche sur laquelle je me tiens, la fait flancher à défaut de complètement plonger. Ma respiration accélérée, le son de sa voix le rend réel une bonne fois pour toute. " Ca va? T'es blessée? " Tu n’es pas mort, et tu n’imagines pas à quel point cette vérité peut me faire du bien. Blessée ? Je n’en sais rien, il y a cette adrénaline en mon corps qui fait que je ne saurai dire si oui ou non j’ai des plaies, bien que je me sache certainement amochée, mon être m’ayant torturé jusqu’à ce que je me dise que la seule solution était d’abandonner. « J’sais pas. » j’articule entre deux battements de pieds destinés à me tenir hors de l’eau. Et rapidement, je l’observe afin de savoir si lui l’est, altruiste pour une fois, à penser à lui avant de penser à moi. Déviance de ma vision vers ses jambes et cette étrange couleur rosée que prend l’eau autour de lui. Putain … " Dépêche-toi. Il faut atteindre la plage, " il n’est plus aucunement question d’abandon. Qu’importe ce qui nous attend, je ne lâcherai pas, même si la marre de sang n’augure rien de bon. Pas complètement aliénée, je sais ce que nous sommes en train de risquer. L’arrivée de créatures qui n’auront aucun mal à nous bouffer. Et même si cela ne sert à rien, dans le fouillis mental dans lequel je me trouve, je me perds à lui dire « Tu saignes. » alors que je n’ai aucune idée de ce à quoi je pourrai ressembler. Il saigne, mais il est venu me chercher.

Si bien qu’à cette pensée, je me décide, sachant qu’il n’y a qu’une issue possible. Sortir de l’eau, quoi qu’il nous en coûte. « D’accord, ok. » que je prononce seulement afin de trouver la force et le courage d’accéder à sa demande. Un soupir maîtrisé, une peur foutue de côté, tu te souviens combien je n’avais pas aimé cette excursion au Chili ? Tu te rappelles à quel point j’étais mal à l’aise, combien mon manque de contrôle m’avait perturbée ? A l’idée de me noyer ? Je l’avais fait pour toi, parce que j’avais fini par croire plus en nous qu’en moi. Mais la plage … bon sang Clay la plage est si loin. Et pourtant, malgré cette impression, je le regarde encore une fois, comprends sur les traits de son visage la détermination, et donne aux derniers mots balancés dans l’avion toute son importance. On ne crèvera pas, ni l’un ni l’autre, il n’est rien de plus clair que cela. Alors d’une pression aussi puissante que possible, j’envoie valser mon radeau à côté de nous, pour nous permettre de mieux nager. Survivre, voilà le seul but de toute notre entreprise, et contrer les ondoiements naturels de l’océan. En un rythme décousu on se met finalement à nager, prenant quelques fois appuie sur son épaule, presque malgré moi, parce que je ne désire surtout pas le voir alourdi par moi. La distance est moins longue à présent, et je ne saurai dire si c’est pour lui ou pour moi que je souligne ; « On aura bientôt pieds. » Vrai ou pas, qu’en sais-je … mais plus que jamais, j’espère. J’attends ce moment où, puisque plus grand que moi, ses orteils vont pouvoir effleurer, le fond de cette mer, ce sable dans lequel il me plairait de pouvoir m’enfoncer.  

@Clay Fitz. Cooper

   
made by black arrow




Are we out of the woods ?
Tout le monde a ses secrets. Et certains doivent rester au fond, là où on les a planqués…•• ALASKA (delphine de vigan)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITIZEN - BOSTON
avatar
CITIZEN - BOSTON
J'ai : 31 ans et je vis à : Boston, au dernier étage d'un bulding avec vue sur la rade ( loft de fonction) . J'ai posé mes affaires ici le : 14/05/2015 et depuis, j'ai posté : 3834 messages et gagné : 1005 dollars. Actuellement, je suis : Lieutenant de police sur Boston, à la tête de ma section ( DEA - Drug Enforcement Administration), boxeur pro poids lourds-légers, et côté coeur, je suis : Dans des histoires compliquées Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : Le pitbull blanc de Boston, corniaud qui traine dans les bas-fonds, les sales quartiers. . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Tom Hardy ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : March Hare/No2, Mathieu , et un grand merci à : datura ✽ DC/TC : : Cassian S. ( Luke grimes)

DEUX INTELLECTUELS ASSIS VONT MOINS LOIN QU'UNE BRUTE QUI MARCHE
De son vrai nom Clayton Fitzgerald Cooper, s'est fait passer pour mort durant deux ans pour une infiltration à New York, en a gardé des séquelles Méprise son second prénom Est revenu sur Cambridge en février 2015 Fantasme sur Jane Zhang et sur la voix de Dami Im Recherche chez une femme l'exotisme Ne bouge que sur du reggeaton Tatoué ( celui de son appartenance aux forces de l'ordre à été recouvert partiellement pour une raison évidente) Travaille toujours en civil ( chemises décontractées ) et ne porte l'uniforme que pour les grandes occasions Anti-Conformiste Aime ne pas se prendre au sérieux mais très efficace cependant dans tout ce qu'il entreprend Excelle au tir et en recherche de renseignements. Son petit pseudo à l’académie: Ryô Intuitif, il sait quand on lui ment Souriant Silencieux Rancunier Possessif Indépendant Hypocrite Fin Stratège Provoque toujours ses collègues en bagnole durant les patrouilles de nuit, surtout quand il s'agit d'un autre service Grand fan de concerts symphoniques (BO) Jaloux Tête brulée Handicapé des sentiments, ne les montre que très rarement. Pratique le paintball & la boxe ( depuis l'école de police ) & l'équitation depuis son enfance La pêche est pour lui un bon moyen de se détendre, loisir qu'il pratique surtout du coté d'Harold Parker State Forest, près de son chalet Possède une BMW K 1300 R noire et orange argentée ( le première fusillée, la faute à Gabrielle) qu'il astique tous les week-ends Et une I8 offerte par Annalynne pour ses 30 ans (revendue) Boxeur pro en poids lourd-légers, s'entraine sur Boston, pratique le Sambo / adepte des transformations physiques. Propriétaire du Black Dog, donation de Kyla avant son départ. Catholique pratiquant et çà même s'il blasphème souvent, il porte autour du cou une croix en argent. Épicurien à ses heures, en quête de découvertes et de nouvelles saveurs.





BODIES ON MY FAMILY
CLEA (pnj) est sa sœur cadette qu'il a abandonnée au profit de sa carrière et de ses ambitions personnelles. Après avoir divorcée, elle est repartie en Australie.TOBIAS (pnj) son fils de quelques mois, qu'il a eu avec Annalynne. né de JUNE une vétérinaire toujours en activité et de DANIEL, un promoteur immobilier. JONAS , est un jeune sorti de l'embarras qu'il a pris sous son aile depuis son infiltration à New York. Pour son nouveau départ à Cambridge, il lui a donné une nouvelle identité: celle de son petit frère.


SEXUAL HEALING
Parmi toutes les femmes qu'il s'est envoyé ( la serveuse du Hit Wicket, des étudiantes éméchées etc etc), certaines l'ont plus particulièrement marqué:
P R E S E N T | Sa main droite, la seule qui ne lui gueule pas dessus lorsqu'il utilise sa voisine... Toutefois, sa relation avec LISBETH est un insidieux mélange d'attirance sexuelle et d'amitié profonde, même plus que cela. Il est prêt à traverser des pays entiers pour elle sur un simple appel mais se refuse catégoriquement d'avouer qu'il est retombé dans le cercle vicieux des fleurs bleues.
P A S T |Après avoir hébergé ANNALYNNE durant des mois, Cooper s'est vu peu à peu consumé par ce qu'il ne croyait possible. De la haine à l'amour il n'y a qu'un pas. Elle aime se savoir par lui désirée et lui d'elle possédé. Ils se sont donc donnés ce court laps de temps, quelques mois seulement avant que la belle ne soit mariée, pour vivre cette relation pleinement. Un peu trop même puisque leur secret ne réside plus seulement dans leurs baisers mais grandit également entre ses reins. Enfin çà, c'était avant... ... Avant qu'il ne la trompe avec cette étudiante, THYLANE, un soir dans un bar alors que l'alcool suintait de ses pores Le flic éprouvait une attirance pour cette petite brune depuis l'adolescence, LEONORA mais il l'a perdue de vue depuis le mois d'aout 2015.



FRIEND OR NOT?
B E S T |
F R I E N D S | Ils se sont trouvés quelques points en commun lors d'une soirée d'anciens et de fil en aiguille, puisqu'il n'allait à cette époque pas très bien, elle a su lui faire oublier pour une nuit ses chagrins. DYLAN est depuis serveuse au Black Dog mais depuis quelques mois, son patron se montre plus réticent au jeu de séduction qui s'était installé entre eux... ISAIHA, ou la force tranquille, est un Lowell plein de secrets mais qui ne demande qu'à se rapprocher. Il émane quelque chose de lui d'apaisant, de particulier. Il est le seul qui puisse canaliser aussi facilement Clay. A la suite d'un quiproquo, il a arreté AARIC avant que ce dernier ne lui explique le pourquoi de son agressivité. Depuis il l'aide dans sa quête de vengeance pour retrouver celui qui est à l'origine du viol de sa sœur. Après des mois d'exil, le Nirvana rouvrit ses portes à Clay qui tomba sur cette stripT, DEIRDRE pour qui le p'tit coeur de son frère semble s'emballer. Il ne chercha pas plus lcomme excuse pour la payer et offrir quelques frivoles divertissements à Jonas qui oubliera pt ses pc. KYLA est la cousine de Dean. Outre le fait qu'elle soit un nid à pbrs, elle est pourtant comme une petite sœur pour lui. OLIVER est le petit frère d'un collègue très apprécié de Clay. Après une soirée à couvrir Jason, Cooper s'est rapidement - et très étrangement - pris d'amitié pour le Lowell.

F U C K THE M O N S T E R | READ, uc
H A T E R S |JAYSAEL, qu'il se plait à surnommer Jérusalem, est un petit con qui a cru bon de toucher à la femme qu'il aime. Depuis il ne se prive pas de le rabaisser plus bas que terre et tant pis si c'est l'amant d'Oliver. DECLAN se retrouve une fois de plus à devoir faire équipe avec lui, malgré leur dernier fiasco. Les deux se tolèrent malgré une forte rivalité, force est de constater qu'il existe toujours de respect mutuel entre les deux. ALASKA fut la première à mettre en garde LEONORA ( sa meilleure amie à l'époque) contre l'approche de CLAY. Elle n'a jamais su le blairer et encore moins aujourd'hui que sa best s'est volatilisée.Il a couché durant ses études avec la mère d'ALYSSE, est devenu l'ami de son père au point qu'il lui demanda d'écarter la petite brune d'une certaine affaire, chose qui n'est pas forcément facile. Alors entre indices et fausses pistes, Clay espère l'éloigner suffisamment afin d'honorer sa promesse.CASEY est une enquiquineuse, amie proche de Thylane, qui a cru bon un soir d'aller trouver Clay dans un bar. Elle pensait à tort qu'il était responsable de la disparition de son amie et n'y est pas allée par 36 chemins pour le lui faire comprendre, grosse erreur de sa part.





TO PUNISH AND ENSLAVE...
Lily-Rose
M A I 2017
Lisbeth
J U I N 2017
Declan
J U I L L E T 2017
Tg kermesse
A O U T 2017
Lisbeth Annalynne Alaska Lis
S E P T E M B E R 2017
Aaric Dylan



Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?: Sport de combat (boxe) / Sambo
ANNÉE D'ÉTUDES:
CURSUS SUIVI: Master en Droit (2012)
En ligne
Message(#) Sujet: Re: Cast Away Sam 2 Sep - 20:42

   



« six jours, sept nuits.
" CAST AWAY ► South Africa "
Annalynne & Clay


« J’sais pas. » Faussement rassurant dans un premier temps, le ton qu'elle vient d'emprunter ne me laisse pas sans un arrière gout qui ne s'estompe qu'à moitié. Il nous faut regagner cet ilot si ce n'est plus tard le continent, brasser jusqu'à un complet épuisement puisque de sa voix elle me rappelle que je ne suis plus qu'une proie vivante battue par les flots. « Tu saignes. » Et deux gerbes s'échappent de mes lèvres déjà rongées par le seul, pris entre deux vaguelettes qui m'ont fait à moitié disparaitre. « D’accord, ok. » Et malgré la peur prononcée pour tout ce qui lui est méconnu, contre la logique dont elle aurait pu faire preuve avec une certaine lucidité, elle envoie avec les quelques forces qu'il lui reste son radeau de fortune de coté pour s'élancer, prend même quelques brasses d'avance comme si elle souhaitait m'encourager à la rattraper. J'ai peine, c'est vrai, à voir le rivage se rapprocher et considère chaque mouvement comme une perte d'énergie inutile même si je n'ai d'autre choix pour avancer, pour Tobias mais aussi pour elle qui tente par moment de se raccrocher, plus exténuée que je ne le suis. A force de volonté, nos efforts se montrent payants et la plage presque à portée. « On aura bientôt pieds. » C'est une question? Parce que si oui, je ne saurais pas vraiment lui répondre, n'ayant fait attention à l'endroit exact où j'ai littéralement perdu pied au moment de m'enfoncer dans les eaux devenues profondes.

Quelques brassées encore et toujours et la silhouette blême de son ami fortuné finit par être perceptible malgré la risée. Abandonnant l'espoir de caresser le rivage, je finis par espacer les mouvements, ne plus battre des jambes pour légèrement couler entre deux et effleurer de mes extrémités ce que nous avons si chèrement prié: le sable. Il ne manque plus grand chose mais les derniers mètres sont de loin les plus éreintants quand finalement ma voute s'enfonce mollement dans le lit poussiéreux. La joie et le soulagement, inutile de dire que j'en fais pleinement l'expérience à cet instant, restant une seconde puis deux à tâter du pied ce sol et cette sensation vertigineuse. Quelques pas encore et nous atteindrons les rivages ombrés par les roches submergées et les végétations venues s'y fixer. Alors que le niveau de l'eau me le permet et malgré ma démarche un peu branlante, je me permets de la toiser, scrute sa peau tannée par les heures à se faire bercer par la houle et le ressac. Et dans mon étude qui s'attarde sur son dos, une emprunte rosée se disperse sur son haut, preuve qu'elle a été touchée malgré ce qu'elle a pu en dire. Mais mes doigts n'auront juste le temps que d'effleurer le textile puisque quelque chose me pique à la cheville, une douleur fulgurante qui s'enfonce dans la chair alors que je ne pensais marcher qu'auprès de simples rochers. Non la chose sur laquelle je viens de poser le pied était vivante et me tire avec une ardeur que je ne saurais quantifier. La surface m'arrivant à mi-hauteur, je ne pèse rien dans l'eau et ne fais pas le poids face à cette force de la nature qui ondule et soulève sur son passage un nuage sablonneux. La forme ovale finit par avoir raison de ma stabilité et comme happé, harponné, je bascule sans même avoir l'idée de me rattraper.

MAY





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message(#) Sujet: Re: Cast Away

Revenir en haut Aller en bas

Cast Away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Cast up
» "Boss Set"
» Citadel Finecast
» Crafting 146+
» 155-157(rogue)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-