à ne pas manquer !





 


Partagez| .
DAWSON BLACKWOOD ► William Moseley
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Invité
avatar
Invité

Message(#) Jeu 23 Juin - 18:53
Dawson Blackwood

William
Moseley
Fiche d'identité
Nom BlackwoodPrénom(s) DawsonÂge 23 ansDate de naissance 13 mai 1993Lieu de naissance LondresStatut amoureux célibataireOrientation sexuelle HétéroClasse sociale RicheÉtudes majeures droitÉtudes mineures relations internationalesJob aucunChoix de groupe #1 StudentsChoix de groupe #2 //

 
STUDENTS
Dawson c'est quelqu'un qui n'aime pas qu'on lui colle une étiquette alors, évidemment, entrer dans une confrérie devient impensable pour lui. Il n'a rien contre ceux qui en font partie mais ce n'est pas pour lui, il préfère passer son temps libre à faire la fête plutôt qu'à s'investir dans une maison. De  plus, il ne veut pas entrer dans la guerre Mather/Eliot et trouve ça hypocrite d'appeler « frère » quelqu'un qu'on connaît depuis quelques heures. Bref, il n'en voit pas l'intérêt.

.
APRÈS LA BOMBE.
Je m'écroulais, mes yeux, tentant de rester ouverts, essayaient de voir ce qu'il se passait autour. Des personnes hurlaient et moi, j'étais là, allongé sur le sol, n'arrivant pas à me relever. La panique prenait possession de moi, me faisant oublier la douleur dans ma jambe, ce bout de bois qui était venu se loger dans ma cuisse. Appelant à l'aide, je vis un gars arriver et me porter pour m'emmener dans une ambulance. Tout s'était passé très vite et pourtant ça allait rester longtemps dans ma mémoire. Ce jour là ne serait jamais oublié, le sang qui a coulé, les cris, les pleurs, la peur ressentie. Encore aujourd'hui lorsque j'entends des pétards je sursaute, les souvenirs revenant. Plus jamais je ne voulais revivre ça.
APRÈS LES AGRESSIONS ET LA PRISE D'OTAGES.
Cela faisait des mois qu'on en entendait parler dans les journaux, qu'on voyait des jeunes femmes pleurer dans les bras de leurs amies qui, elles, redoutaient que le pire leur arrive. Oui, l'ambiance pesante se faisait ressentir sur le campus peu importait combien j'essayais de l'ignorer, dégoûté par ce qu'il se passait. Violer une femme était impardonnable, traumatiser quelqu'un à vie comme ça était inexcusable. J'espérais que les coupables seraient arrêtés et vite. Malheureusement les mois s'écoulèrent jusqu'à ce fameux jour où ils prirent quelqu'un en otage, désespéré, sentant la fin venir. Heureusement ils furent arrêtés à temps mais jamais cette image ne s'effaceraient de l'esprit des personnes : des jeunes que rien ne semblaient arrêter, qui n'avaient plus rien à perdre, prêt à faire souffrir les autres pour se sentir vivre.


WildDreamer
Bonjour tout le monde ! Sur internet on m'appelle wilddreamer et j'ai 19 ans. Je suis française et j'ai connu le forum grâce à j'y étais déjà sous les traits de Liam W. Moore.  Je l'aime alors j'ai décidé de m'inscrire. J'utilise William Moseley comme avatar, d'ailleurs les images ont été faites par Sassenach. Je fais environ 500 mots par RP et mon personnage est un personnage inventé

Mot de la fin ?

Je souhaite ▲ (retire la balise le symbole et sa couleur qui ne correspond pas)
adhérer un flood d'intégration (?)
je veux être parrainer si oui, par pseudo du parrain (voir la liste des parrains)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Jeu 23 Juin - 18:53
Once upon a time

Juste une nuit. Une nuit qui a suffi a changé ma vie, une nuit qui m'a fait comprendre que, dans ce monde, il y avait des personnes qu'il ne fallait mieux ne pas croire, des personnes qui vous feraient mal sans culpabiliser, que les monstres sous mon lit n'étaient rien comparés à ceux dans la vie réelle. Tout à coup je n'avais plus peur d'être mangé ou des maisons hantés, non j'étais effrayé par les traîtres, ceux qui vous faisaient de beaux discours pour vous poignarder dans le dos. Mon père était un de ceux là. Je suis devenu comme lui.

« Papa, papa ! Regarde mon dess... » criais-je en courant vers son bureau après qu'une de ses amies m'y ait ramené après l'école. Mais ce que je vis me fit regretter d'être passé par là, ce que je vis me dégoûta de lui toute ma vie. Il était là, le pantalon baissé avec, devant, sa secrétaire qui gémissait, murmurant son prénom. Lâchant ma feuille, je sentis une larme couler sur ma joue et pourtant je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait. La seule chose qui me venait à l'esprit était maman, pourquoi ce n'était pas elle devant lui ? Pourquoi il lui faisait ça ? Lentement mon père tourna son regard vers moi et il réalisa. Il vit que son fils de six ans regardait, qu'il pleurait, le cœur brisé par l'homme qui aurait dû le protéger de toutes souffrances. Rapidement il remit son pantalon et courra vers moi. « Tu ne dois rien dire à personne d'accord fiston ? Ce que t'as vu là il ne faut pas le répéter, tu veux qu'on soit heureux hein ? » Ouais je voulais qu'on soit contents tout comme j'avais voulu avoir un père bien. Mais on ne pouvait pas tout avoir alors ce jour là, j'hochais la tête sans rien dire, sentant quelque chose se briser en moi. Les hommes étaient cons, irresponsable, menteur et j'en étais un. C'était ce que j'étais destiné à être. Aujourd'hui encore je gardais le secret de mon père, ma mère étant morte il y a six ans sans jamais rien savoir de son infidélité, heureuse de croire que son homme l'aimait et la respectait. Je suis désolé maman, désolé de ne pas te l'avoir dit, désolé de t'avoir laissé croire en lui, ce connard qui a réussi à se foutre de toi jusqu'à la fin. J'aurais préféré te le dire et qu'on s'en aille tous les deux loin d'ici, qu'on abandonne celui que tu avais aimé, que je réussisse à combler le vide dans ton cœur mais tout ça je le réalisais trop tard. Tu avais été aimante, répétant toujours que je devrais faire ce que je voulais dans la vie, me faisant te promettre que rien ne m'empêcherait de faire ce que je voulais et cette promesse je comptais bien la tenir. Assis devant ta tombe je décidais donc de laisser tomber l'entreprise, le parcours que papa avait prévu pour moi.


« Non tu ne feras pas de droit ! J'ai prévu mieux pour toi fiston » me disait-il, un journal dans la main, lisant l'article du jour, calme alors que je devenais rouge. Serrant les poings, je restais campé sur ma position, ne lâchant pas l'affaire. Après tout c'était ma vie, c'était moi qui décidais non ? Finalement, après des heures de discussions, on arrivait à un deal, j'allais à Harvard, j'étudiais le droit en majeur, les relations internationales en mineur et il ne me couperait les vivres, si j'échouais je reprendrai l'entreprise. Agacé, je ne dis rien, persuadé que je n'aurais pas mieux comme marché. Serrant sa main, je me levais et partais faire un peu de basket pour me détendre, pensant à ma mère, à cette promesse que je lui avais faite. Elle qui était si douce et aimante, elle que le cancer avait emmené loin de nous. « Putain ! » criais-je frappant la balle contre le sol, énervé de cette vie qui ne me convenait pas. Tant pis, si le destin voulait jouer avec moi, je n'allais pas rester à ne rien faire. Il était temps d'agir, de m'affirmer. Que le monde aille se faire voir, désormais je ne ferais plus attention qu'à moi.


Maintenant cinq ans que j'étudiais ici, chaque année étant plus dure que la précédente mais je tenais. J'avais un rythme d'enfer que je ne lâchais pas, cours le matin jusqu'en fin d'après midi et après la fête. Ne dormir que trois quatre heures par nuit, rentrer saoul le soir, oublier mon passé dans l'alcool, tout foirer parce qu'il n'y a plus rien en quoi croire. Devenir celui qu'on craignait parce que, comme ça, on n'a plus peur, faire partie de ceux qui ne veulent plus rêver mais qui espèrent. Je suis amoral, je suis celui que je hais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Jeu 23 Juin - 19:04
HAAAAAAN BAH IL EST PASSE OU LE LIAM :TT:
re-bienvenuuuuue poulette et amuse toi bien avec ton coco
DAWSOOOOOON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Jeu 23 Juin - 19:08
@Billie-Aly White Il est parti vers un monde meilleur merci ouais je sais tu baves sur lui
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Jeu 23 Juin - 19:08
Re bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Jeu 23 Juin - 19:09
@Jaysaël D Scott-Castellan merci (t'inquiètes je retiens le fait que tu veuilles faire de moi ton esclave) Vic
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Jeu 23 Juin - 19:20
LIAM QUOI . rebienvenuuuue et j'veux un lien .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Jeu 23 Juin - 19:21
@Ombre Blodwyn je t'offre le lien que tu veux pour te réconforter
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Jeu 23 Juin - 19:26
MAIS.
Je m'en fous, toi et moi on va faire des chocapics ok . T'as pas le choix, merci au revoir (emo)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Jeu 23 Juin - 19:27
@Dawson Blackwood trouve-nous un super lien si tu veux me réconforter .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sujets similaires

-
» (m) le bourreau et cousin ♣ Felton (négociable) - Free
» Galerie des horreurs :D
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» William Delacroix [ Voleur ]
» William Sanders

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Je passe les SATs :: Présentations archivées-