à ne pas manquer !





 


Partagez| .
WOLF R. LOVELOCK ► Stephen James
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
avatar
Invité

Message(#) Mer 18 Fév - 15:15
Fiche Étudiant


   
C'est le 10 janvier 1994 à Wellington, que les membres de la famille Lovelock m'ont accueilli(e) dans leurs bras, ils m'ont prénommé Wolfgang Reagan.  Je suis célibataire et fort heureusement, mais si vous voulez tout savoir je suis pan sexuel et j'en suis fier. Je viens d'une classe sociale aisée. Sinon, dans la vie de tous les jours je fais des études d'art plastique en majeur et de sport en mineur depuis trois ans ans et travaille en parallèle de mes études en tant que modèle photo. Et pour terminer, je voudrais intégrer les student.

   
Pourquoi STUDENT ?
   
STUDENT.
   Wolf c'est un anti-conformiste, il ne veut pas faire comme tout le monde en prenant part à tel ou tel groupe. Bon une part de vérité provient de fait qu'il n'est pas parvenu à faire son choix car il aurait pu essayer de rentrer dans pas mal de confréries. Par exemple, il aurait pu aller à Dunster puisqu'il a un leadership naturel et qu'il est excessivement ambitieux et rusé, cela aurait été un endroit pouvant lui convenir. Sauf que Monsieur est le fils d'un très grand politicien Néo-Zélandais et d'une mannequin de réputation internationale alors il aurait eu sa place chez les Eliots aussi. N'oublions pas les Lowell puisqu'il fait des études d'arts et que son corps et une toile vivante depuis son adolescence. Il y a aussi la Mather House comme Wolf est un fêtard invétéré ! L'alcool coule dans ses veines au son de la techno. Pour terminer il peut se montrer radicalement civilisé en présence d'une jeune fille lui plaisant pour parvenir à en tirer quelque chose, semblable aux Winthrop n'est-ce pas ? Voilà le dilemme auquel il a du faire face à son arrivée à Harvard. Si bien qu'il a décidé de chambouler les traditions familiales d'intégrer une confrérie en se tournant vers les Students, comme ça il peut rester libre et sans lois tant qu'il en aura envie. Puis écouter un président, c'est tellement dégradant ... Non, personne ne peut contrôler Wolf, il fait ce qu'il veut, où il veut, avec qui il veut. Et très sincèrement, ça l'amuse de voir tout le monde se tirer dans les pattes tandis que lui il est tranquillement assis à observer tout ce petit manège digne d'une guerre de maternelle.
Mon personnage c'est le plus beau
   
(ajoutez "checked" pour cocher une case, 12 cases à cocher, sous la forme "l'un ou l'autre")
   
EXTRAVERSION (E) - INTROVERSION (I)
Expansifou Tranquille
Audacieux ou Réservé
Ouvert ouSecret

   SENSATION (S)- INTUITION (N)
   
Factuelou Abstrait
Pragmatique ou Innovateur
TraditionnelouOriginal
PENSÉE (T)  - SENTIMENT (F)
   
Impartialou Empathique
Détaché ou Compatissant
Logique ou Subjectif

   ORGANISATION (J)- ADAPTATION (P)
   
Structuré ou Souple
Circonspect ou Spontané
Conformiste ou Non-conformiste

   APRÈS LA BOMBE
   On ne peut pas dire que j'ai vraiment subis cette attaque, j'ai eu par miracle la chance de ne pas être directement présent ce jour là. Il s'agissait du moment où je m'entrainais dans le complexe sportif. Pour être franc je n'ai pas immédiatement réaliser l'ampleur des dégâts, au départ j'ai même cru à une farce de mauvais goût lorsque l'on m'a expliquer la situation. Après quand j'ai entendu toutes ces explosions, les cris, la police ... Oui, j'ai réalisé l'ampleur de l'horreur. Je ne suis pas d'un naturel à m'inquiéter pour les autres, mais ce jour là j'ai compatis à la peur et la douleur des personnes ayant eu moins de chance que moi. Je me suis retrouvé con à finir par comprendre que à quelques centaines de mètres de moi, il y avait des morts et des blessés, des innocents n'ayant rien demander. Seulement je ne crois pas que cela m'ait affecté, je suis resté le même, ne faisant pas plus attention à mon prochain ou à ma propre vie. J'ai réalisé des choses oui, que la vie ne tient qu'à une file qui peut à tout moment être couper, mais je n'y étais pas d'aussi près que certain.

   
Bonjour tout le monde ! Sur internet on m'appelle Mazde_Disclosure et j'ai 18 ans. Je suis Française et j'ai connu le forum grâce à un top-site.  J'ai vu un magnifique header, des membres actifs, un concept de fou alors j'ai décidé de m'inscrire. J'utilise Stephen *bemyboyfriend* James comme avatar, d'ailleurs les images ont été faites par Blondie. Je fais environ 600-800 mots par RP et mon personnage est un personnage inventé.

   Mot de la fin ? ▲ Je crois que je vous aime déjà
   Je souhaite ▲ (ajoutez "checked" pour cocher une case)
   
adhérer un flood d'intégration (?)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Mer 18 Fév - 15:15
Il était une fois...

A présent il faut que je te raconte tout, c'est ça ? T'es pas une fouine toi, je dirai plutôt un sangsue ... Ça va être quoi après, le nombre de poils de dos que j'ai ? Pourquoi mon hamster est mort ? Quand est la fin du monde ? Tu sais tout le monde a une part d'ombre, une qui est bien profondément enterrée et qu'on ne ressort que pour les grandes occasions. La mienne j'ai creusé bien longtemps avant de parvenir à la jeter au fond de ce trou béant. Ça prendra des siècles pour parfaitement la recouvrir. Mais écoute, j'vais te la faire simple, les grands discours c'est pas pour moi et sois heureux de savoir ça, tu es l'un des rares à y avoir droit ... Nan j'déconne, voilà l'histoire du petit prince dans toute sa splendeur.
Comme tu le sais déjà, je suis né à Wellington, petit dernier d'une fratrie de cinq enfants ; Gavin l'aîné ayant cinq ans de plus que moi, Marty jumeau avec Oprah avec qui j'ai une différence de trois ans et la petite Reggie, née une année avant moi. Ma mère était l'une de ses filles de grande famille, si belle que très tôt elle a commencé le mannequinat et qu'elle rapidement devenue un modèle connue dans le monde entier. Si bien qu'elle est devenue une égérie, passant le plus clair de son temps à poser pour tel ou tel magasine que chez nous. Quant à mon père, un pur américain venu à la conquête du bout du monde qu représentait la Nouvelle-Zélande pour lui, il était politicien. Je ne sais plus exactement quel était son avis sur quoi, je m'en suis toujours énormément moqué, il était tellement souvent en voyage d'affaire qu'il m'arrivait même d'oublier son visage. Donc mon enfance se résume à une nourrice, l'école, mes frères et sœurs. J'ai toujours entretenu une bonne relation avec eux puisque nous n'avons en fait pas une grande différence d'âge, c'est même plutôt bizarre d'être aussi proche les uns des autres, j'peux dire que Papa n'a pas chômé en rentrant des ses voyages d'affaires. J'ai toujours eu de bons résultats à l'école, bien que trop peu discipliné, le genre à mettre la salle sans dessus dessous, ou alors à passer son temps à rêvasser n'importe quand. Sincèrement je me faisais chier à l'école, aujourd'hui ça a un peu changer mais bon ... Puis je suis désolé, mais parfois se qu'on nous apprend ça sert à rien ! Quelqu'un t'a déjà demander dans la rue la distance Londres-Paris en train allant à 230 km/h, mais ne pouvant circuler qu'en faisant des pauses tous les 100km et empruntant un nouveau circuit ? Non ? Tant mieux pour toi, tu as perdu huit années de ta vie le cul posé sur une chaise, même pas confortable en plus. Voilà, ma tendre enfance passée à entendre des conneries à l'école, à supporter les caprices de Reggie, les querelles pour un biscuit des jumeaux et à voir défiler les filles dans la chambre de Gavin. Lui c'était un bon, il savait profiter de l'absence des parents. A partir de ses treize ans je ne sais pas combien de "camarades de classe" il a invité à venir pour "étudier", crois moi son niveau de biologie devait être au point après ça. A mon entrée au collège j'ai continué à affirmer mes idées et ma personnalité. Avant ça j'étais le petit dernier qu'on trimballait partout, un peu le fardeau gesticulant pour les quatre autres. Bah ouais, quand la nourrice était pas là, fallait bien un pigeon ou deux pour me gérer. Enfin je dis ça, mais les jumeaux arrivaient toujours à s'en tirer, prétextant une invitation, un anniversaire ou quoi, ils étaient vraiment malins pour ça. C'était donc sur Gavin que ça tombait le plus souvent. Au fond j'crois que ça lui plaisait quand même, il m'amener au parc pour jouer, il m'a apprit à faire du vélo, du roller et c'est même lui qui m'a fait fumer la première fois, mais bon ça ... Donc je peux dire que c'est lui qui m'a élevé. Bon ok, quand notre mère rentrait elle s'occupait de nous, enfin elle nous embrassait le front puis allait se coucher. Je lui en veux pas, c'est une gentille femme, pas une excellente mère, mais c'est la mienne et je la changerai pas. Je passais mon temps libre entre le club de boxe, le centre de football et mes crayons de couleur. J'adorai la musique mais interdiction d'en faire car ça ne fait pas "bien". Mon cul ouais, dès mes treize ans j'ai squatté la voisine étant professeur de musique et de chant. J'allais après les cours sonner chez elle pour une leçon contre un peu de compagnie. C'était drôlement cool quand j'y repense, c'est même ça qui m'a donné envie d'étudier l'art plus tard. Mais bon vous savez, toutes les bonnes choses ont une fin. Pour moi ce fut à l'âge de seize ans que tout a basculer, putain je déteste ce chiffre. Alors tu vois à cet âge là, tu es au lycée, bon ok jusque là tout va bien, sauf qu'à un moment on te demande de choisir ton orientation et là, c'est la merde. Je voulais être un putain d'artiste, mais Monsieur Papa s'est clairement foutu de ma gueule. « Tu veux chanter ? Mais mon p'tit gars, va sous la douche avec un shampoing et chauffe la salle ! Pas besoin de faire des études pour ça, c'est con. Oriente toi vers la politique, ton chemin est tout tracé, t'as juste à me suivre. » J'avais donc chercher du soutien auprès de ma mère, peine perdue d'avance. « Artiste ? Oui c'est une belle passion mon chéri, mais ton père a raison ... Non le mannequinat ce n'est pas pareil, oh et puis tu m'embête ! » De future rockstar plein de filles, me voilà passé à un vieux gars le crâne chauve écoutant les plaintes du peuple. Sauf que non, jamais de la vie je ne ferai ça, je ne voulais pas et pour montrer que je m'y opposais, je suis passé à la vitesse supérieure. Sortie, conneries, pendant longtemps je me suis largement fait plaisir à repousser mes limites en ne me cachant pas l'espace d'une seconde à mes parents. Bon, leur réaction n'a pas été celle que j'avais prévu, car en réalité c'est Gavin qui s'amusait à me remonter les bretelles puisque les géniteurs n'étaient quasiment jamais au nid. Finalement je suis parvenu à obtenir gain de cause, je pouvais allé étudier l'art ! Mais pas n'importe où, Papa avait réussi à m'obtenir une place à Harvard en jouant de ses relations et de mon bulletin pas si mauvais que ça. Je peux te dire que j'ai fêté ça à la projet X, bye bye les îles, salut les États-Unis ! Mon départ était prévu au mois d'août, pour arriver tranquillement à la rentrée tout frais. Pendant un mois j'ai fais ... Tout et n'importe quoi, je partais pour l'Amérique bordel ! Fallait bien que j'en profite ! Bon j'ai tellement profiter, que là j'ai eu le plus gros problème de ma vie. Je m'en rappelle comme si c'était hier, j'étais à l'entraînement de football, mon dernier avant le départ d'ailleurs, quand vint le moment d'aller aux vestiaires pour se changer. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai plus traîné que d'habitude, et je suis tombé sur Hus, un pote de longue date. « Hey mec ça va ? T'avais pas l'air top sur le terrain, un truc te tracasse ? » Je n'étais pas un bâtard à cent pour cent quand même, je prenais soin de mes potes. Enfin pote. Sans que je ne comprenne pourquoi Hus me plaquait contre le mur en m'attrapant par la gorge. « Tu ose me demander après ce que tu as fais connard ?!  » Je le regardai, interloqué par sa soudaine violence, lui qui avait toujours été un de mes meilleurs potes. Je tentai de me dégager en le repoussant, lui faisant comprendre de me lâcher. « T'es un gros con Wolf ! J'te faisais confiance putain ! Comment tu as pu ! » Je ne saisissais toujours pas, commençant à m'impatienter et m'échappant de son emprise en portant ma main à ma nuque. « Mais bordel de quoi tu parles ? J'ai fais quoi pour te rendre dans cet état ?! » Je me suis retrouvé de nouveau contre le mur, Hus m'attrapant par le col de mon tee-shirt et me secouant comme une poupée de chiffon. J'essayais de protester, mais à chaque fois son poing venait s'abattre sur ma joue. « Merde arrête ! »  A chaque fois ses coups redoublaient d'ardeur. Il finit par me jeter à terre, se mettant au dessus de moi et frappant mon visage avec ses poings. « Enfoiré ! Elle a que seize ans ! Et c'est ma sœur, ma petite sœur ! » Tout me revint en un flash. Lors d'une soirée arrosée la sœur de Hus était venue me voir, je savais qu'elle avait toujours eu un béguin pour moi mais je l'avais repoussé à chaque fois. Sauf cette nuit là, j'avais craquer à cause de mon état peu enviable ... Des larmes tombaient sur mon front, son frère était anéanti et il me détruisait. Je le suppliais d'arrêter, mais il était aveuglé par son désespoir. Hus avait beau être plus âgé que moi, je faisais à peu près huit centimètres de plus que lui et ayant pratiqué la boxe, j'aurai pu avoir l'avantage. Mais je ne voulais pas frapper mon pote, pourtant il ne me laissa pas le choix. Il s'acharnait sur mon visage, laissant mes bras libres. S'en était assez, je le frappa à mon tour dans l'estomac et il tomba à la renverse. Je saignais énormément, ma bouche était couverte de sang, mon œil gauche me faisait souffrir et je crachais de la bave rouge. Hus était recroquevillé sur lui-même dans un coin, pleurnichant. « Elle est enceinte Wolf, bordel de merde » J'étais choqué, je le regardai quelques secondes puis trou noir. Résultat, mâchoire cassée, lèvre ouverte, hématome à l’œil, nez fracturé. Il m'avait bien amoché cet idiot, comme quoi l'amour fraternel rend fort comme un gladiateur. J'avais fait passer ces blessures pour une bagarre dans un bar mal famé. Mais tu sais quoi ? Je lui en ai jamais voulu, c'est bête hein. Je n'ai plus jamais revu Hus ou sa sœur même, n'ayant parlé de cette histoire à personne. J'étais parvenu à avancer mon arrivée en Amérique de deux semaines pour fuir tout ça. Trois ans que tout ça c'est passé, trois putains d'années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITIZEN - BOSTON
avatar
CITIZEN - BOSTON
Américaine J'ai : 26 ans et je vis à : Seattle . J'ai posé mes affaires ici le : 01/05/2012 et depuis, j'ai posté : 33867 messages et gagné : 209 dollars. Actuellement, je suis : responsable des technologies dans une boîte de pub et côté coeur, je suis : amoureuse Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'suis une ancienne d'Harvard qui faisait beaucoup de bruit fut un temps . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Hanna Beth (un peu trop botoxée par contre elle) ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : hxffnung , et un grand merci à : dreamy et sophia @ atf (s.) ✽ DC/TC : : Neptune Westerberg, la suédoise trop canon

CODE LYOKO
TOUT REPROGRAMMER

✯ ✯ ✯
« briony nawelle silver-montgomery - née en mai 1991 - ancienne étudiante d'harvard, en sociologie et en langues, diplômée depuis juin 2015 - ancienne mather et quincy, ancienne vp et présidente de la maison verte - originaire de chicago city - ancienne étudiante à yale - désormais travaille et est indépendante - bisexuelle - célibataire depuis octobre 2016 »


C'EST LES RATZ
QUI SONT LA POUR CA

✯ ✯ ✯
« Caractère attentive - têtue - stressée - avenante - loyale - ouverte d'esprit - tolérante - rancunière - parano - fragile - égoïste - organisée - pas fidèle - fort caractère - possessive - aide son prochain - jalouse - insécure - impulsive - naturelle - intègre »

« Traits particuliers tatouée sur tout le corps - est passée par diverses couleurs de cheveux - a des scarifications sur ses avants-bras - a des cicatrices anecdotiques sur le corps, signe de son enfance avec ses frères - ancienne junkie et fumeuse de cigarettes - catholique »



DOREMY MAGIQUE
DOREMY MAGIQUE CEY MA COPINE

✯ ✯ ✯
maman de juliet depuis le 29 août 2016 - ex petite amie de ricardo, gwen, hendrix, andy et wade - ex plan q de trop de monde pour les citer - amoureuse de forbes, malgré tout et c'est bien triste - soeur d'avery - cousine de jude - marraine de aaron, gaïa et robyn


BOUM BOUM
DANS TA VIE

✯ ✯ ✯
Les autres


WHAT IF I'M CRAZY
THE BEST PEOPLE ARE

✯ ✯ ✯
En pluus



UC

Tout à propos de moi
MEMBRE D UN CLUB ?:
ANNÉE D'ÉTUDES:
CURSUS SUIVI:

Message(#) Mer 18 Fév - 15:18
bienvenuuuue


Venez découvrir Jupiter:
 


Lilypie First Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Mer 18 Fév - 15:18
Bienvenuuuue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Mer 18 Fév - 15:19
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Mer 18 Fév - 15:19
bienvenue sur le forum
ton avatar est juste magnifique j'aime les bad boy
bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Mer 18 Fév - 15:52
bienvenuuuuuuue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Mer 18 Fév - 15:59
Merci à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Mer 18 Fév - 16:01
Bienvenue hanwii (l'avatar est intense )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message(#) Mer 18 Fév - 16:15
bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue ici hanwii
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» WOLF R. LOVELOCK ► Stephen James
» ENZO.T. SAINT-LAURENT ► stephen james
» (H) STEPHEN JAMES ⊱ He was a hurricane
» [Underland] Ce qui est rare est à moi et tes secrets seront miens ! [PV: James Wolf & Lena Carter]
» ~ MAIN EVENT : STEPHEN MATTHEWS VS JAMES STORM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Je passe les SATs :: Présentations archivées-