Partagez| .

LEILA J. HAMILTON ► emelie eng.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: LEILA J. HAMILTON ► emelie eng. Ven 16 Mar - 21:39


Leila Juliette Hamilton
fiche; terminée

C'est le 15 avril 1993 à York, que la famille Hamilton m'ont accueillie dans leurs bras, ils m'ont prénommée Leila. Je suis mariée et fort heureusement, mais si vous voulez tout savoir je suis hétérosexuelle et j'en suis fier(e). Je viens d'une classe sociale aisée. J'ai décidé de poursuive des études à Harvard en architecture, je suis maintenant en 1e année. Et pour terminer, je fais partie des Cabot.

Études
Leila étudie, en première année, en architecture. Elle fait partie du famille d’Angleterre prestigieuse et doit donc faire un bon métier. Heureusement, celle-ci est vraiment passionnée de l’architecture et a bien hâte d’avoir terminé ses études. Elle est une personne créative et c’est pourquoi elle est une candidate parfaite pour ce programme, elle n’a eu aucune difficulté il faut dire à rejoindre l’illustre université Harvard.


Caractère

Malgré son look que certains pourraient décrire de provocant, Leila est une jeune très gentille. Très sociale, généreuse, facile d’approche. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et prend beaucoup de place. Elle est très intelligente et confiante. Elle se sent encore un peu comme une intruse aux États-Unis mais va finir par s’y habituer. En Angleterre dans sa famille elle était la petite fille modèle et arrivé ici elle décide de se laisser aller un peu, tout en gardant ses bonnes valeurs de l’amour et l’amitié. Elle est assez naïve et croit tout ce qu’on lui dit. Impatiente et plutôt distraite, elle a de la difficulté à faire confiance aux gens. Elle est assez secrète et n’aime pas que les gens sachent tout d’elle. Elle est très têtue et lorsqu’elle a une idée dans la tête, elle l’accomplit sur le moment.


Everyone Has Their Own Story

Vous direz peut-être que je suis encore jeune. Qu’à mon âge on a encore rien vécu. Mais malgré tout, on a tous passé par mon âge un jour et je suis rendue là. En fait, je suis très mature pour mon âge. On me croit souvent plus vieille à cause de ma sagesse, mais je vous promets je suis une personne très surprenante, plutôt facile d’approche malgré le fait que je suis une fille assez timide. Pour vous, habitants de Cambridge, c’est facile la vie. Vous côtoyez les mêmes gens depuis des années, ou quelques mois sinon. Moi je viens arrivée dans votre ville, dans votre pays il y a quelques jours. Je ne sais pas combien de temps que je vais restée ici, mais sûrement un moment puisque je me suis officielle faite changer d’école. Heureusement qu’il y avait une bonne université ici, Harvard, sinon mon père n’aurait jamais accepté. Mais bon, si vous voulez comprendre pourquoi je suis rendue dans cette ville, très loin de chez moi, il faudrait commencer par le début, il y a de ça que 18 ans.

15 avril 1993, je naquis. Première enfant de mes parents. Je suis donc l’ainée de ma famille, pas très nombreuse. Deux ans plus tard naquit ma petite sœur, Julia. Je l’adore, en fait je l’ai toujours adoré. Chez moi, la famille était très importante, c’était une valeur qu’on nous enseigna très rapidement. Je suis née à York, en Angleterre, oui je suis une petite Anglaise. Mon père était aristocrate et nous n’avons jamais manqué de rien. Pendant mon enfance, enfin officiellement pour certain je suis encore une enfant, j’ai fréquenté les meilleures écoles privées de ma ville. Mes parents veulent tout ce qu’il y a de meilleur pour moi et ma petite sœur. Grâce à l’argent de ma famille, j’avais tout pour moi et j’avais un grand avenir. De plus, je n’ai jamais manqué d’amour. Je me suis toujours très bien entendue avec mon père et ma mère. Je ne suis pas une enfant pourri gâté comme vous pouvez penser, j’ai une tête sur les épaules. À l’école j’avais mes amies. Je n’étais peut-être pas la fille la plus populaire, mais j’ai toujours été facile d’approche. Je suis très ouverte à tout le monde, et je ne juge pas facilement. J’apprends à connaitre avant. Est-ce que je suis une fille parfaite ? Bien sûr que non, qui l’est de toute façon ? J’aime l’Angleterre, je suis très fière d’être née là.

Il y a quelques temps, mon père m’a parlé d’une autre femme, Liliane. Avant ma mère bien sûr, mon père aime bien trop ma mère pour la tromper. En fait je les admire mes parents, j’aimerais bien connaître mon prince charmant comme eux se sont connus, mais comme les gens me disent souvent, tu es encore jeune. Donc, revenons-en à cette Liliane. C’était donc avant qu’il connaisse ma mère, 2 ou 3 ans avant ma naissance. Ils se sont fréquentés pendant peu de temps à ce que j’ai compris, enfin pas des années et ils ont un enfant, un petit garçon. Celle-ci se prostituait, acte que je ne comprends pas, et mon père n’approuvait pas ce geste bien sûr. Un jour, Liliane partit, ne laissant aucune note, aucun renseignement à mon père. Il a bien cherché, mais ça n’a rien donné. Quelques temps plus tard, il rencontrait ma mère, se marièrent et eurent des enfants. Ça veut donc dire que j’ai un demi-frère, quelque part sur cette planète. Bien sûr, moi et Julia on n’a jamais cru qu’on le verrait un jour. C’était presque impossible, mais l’impossible arriva, fin octobre.

Un soir je retrais des cours avec Julia. On venait de passer notre journée en cours donc on rentrait à la maison pour manger, faire nos devoirs. Un garçon parlait avec mon père, il avait un look plutôt spécial mais très mignon il faut le dire. On rentra dans la salle ou mon père et ce garçon parlaient avec ma sœur, et lorsque celui-ci se tourna, entendant du bruit, il n’eut rien à dire et je compris. C’était mon demi-frère. Il resta à la maison pendant quelques jours, et ce fut le coup de foudre. Enfin, un coup de foudre entre frère et sœur, l’amour fraternel. J’aurais bien aimé qu’il reste, mais il avait sa vie à San Francisco. Je fus très contente lorsque j’ai appris qu’en retournant chez lui il avait changé de nom, il était maintenant officiellement un Hamilton. Malgré le fait que je ne le connaissais que depuis quelques jours, je l’adorais tout simplement, toute ma famille l’adora, même ma mère qui l’accepta malgré le fait que ce ne soit pas son fils.

Avec mon père on en a parlé et on croit que quelque chose ne va pas dans la vie de mon demi-frère, Hadryin. On ne le connait pas encore parfaitement, mais tout de même on sait reconnaitre quand quelqu’un ne va pas parfaitement. De plus, on a appris que sa mère était morte donc il avait sûrement passé dans des familles d’adoptions, ce qui n’avait sûrement pas aidé à faire de lui une personne stable. On a donc organisé mon départ pour les États-Unis pour que j’aille habiter un certain temps à Cambridge pour accompagner mon demi-frère. Après son départ de l’Angleterre, il continuait à communiquer avec nous et disait qu’il s’ennuyait déjà, donc j’ai profité de l’occasion pour lui dire que j’allais venir le trouver un moment, pour découvrir son monde à lui maintenant qu’il avait découvert le monde. C’est donc pourquoi Aujourd’hui je suis à l’université Harvard et je veux devenir architecte d’intérieur. Encore une chance qu’il y avait une université prestigieuse dans cette ville sinon mon père n’aurait jamais accepté. Hadryin ne connait pas la vraie raison de mon arrivée, mais il n’a pas besoin de la savoir.

J’ai rejoins une confrérie, les Cabots, afin de ne pas habiter seule. Enfin, au début je ne voulais pas trop envahir Hadryin, je voulais qu’il continue sa vie, même si j’étais là. Ma petite sœur n’est pas venue, elle n’a que 15 ans, elle doit restée chez nous, avec ses amies, c’est mieux pour elle. Mon but premier était de voir comment allait la vie de mon demi-frère, puis retourner après quelques semaines en Angleterre. Toutefois, ça c’est avant que je tombe amoureuse de… Hadryin, mon demi-frère oui. Vous pouvez dire tout ce que vous voulez. Qu’on ne peut pas aimer son frère d’une autre manière que fraternellement, qu’on ne peut pas penser à embrasser, toucher, son frère, mais je vous dirais que l’amour ça ne se contrôle pas. En Angleterre, je n’ai eu que pour copain que des garçons bien élevés, intelligents dont la famille était hautement placée, comme la mienne. Ici, aux États-Unis, je peux être celle que je veux, celle qui est tombée amoureuse de son demi-frère. De l’inceste, vous direz? Je dirais de l’amour, tout simplement. Je ne sais pas vraiment si lui est autant sérieux que moi, mais aujourd’hui nous formons un couple.

Dès mon arrivée, Hadryin m’a fait confiance et il m’a appris son métier. Enfin, il a déjà beaucoup d’argent, mais le week end il est pute, enfin prostitué, appeler ça comme vous voulez. Ce n’est peut-être pas le métier le plus classe du monde, mais je ne peux l’empêcher de faire ce qu’il veut. Donc, aujourd’hui je suis à l’université et je me suis fais plusieurs amis, je ne veux plus les quitter c’est certain. De toute façon, je vais finir mes études ici. Puis que moi et mon petit copain on a le même nom de famille on a raconté qu’on était marié, pour ne pas subir toutes les rumeurs que les gens peuvent lancer. Un mariage arrangé par nos familles d’Angleterre, enfin puisqu’on a le même père on a la même famille, mais ce n’est pas bien important de la préciser. Je suis très heureuse d’être venue ici, cela m’a beaucoup fait changer, vieillir et m’a permis de vivre de nouvelles expériences.

the face behind
↬ PSEUDO/PRÉNOM - tazer./laura
↬ ÂGE - 16 yo.
↬ PAYS/RÉGIONS - québec.
↬ OÙ AS-TU CONNU LE FORUM - dan.
↬ TES IMPRESSIONS - canooooooon.
↬ CRÉDIT(S) - young & useless, tazer.
↬ AVATAR - emelie eng.
↬ SCÉNARIO OU PI? - pi.
↬ LE MOT DE LA FIN - (:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: LEILA J. HAMILTON ► emelie eng. Ven 16 Mar - 21:57

MA LEILAAAAAAAAAA hanwii
Bon elle a changé d'tête, mais osef.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: LEILA J. HAMILTON ► emelie eng. Ven 16 Mar - 22:02

Re Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: LEILA J. HAMILTON ► emelie eng. Ven 16 Mar - 22:07

TA leila :luv2: ? oui léger changement (:

merci bien seth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: LEILA J. HAMILTON ► emelie eng. Ven 16 Mar - 22:13

Oui, la mienne. C'ma copine :loukas:
*sort*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: LEILA J. HAMILTON ► emelie eng. Ven 16 Mar - 22:52

REBIENVENUUUUE :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: LEILA J. HAMILTON ► emelie eng. Sam 17 Mar - 0:09

AWNNNNNN LEILA tu la fait ici **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: LEILA J. HAMILTON ► emelie eng. Sam 17 Mar - 0:45

Re bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: LEILA J. HAMILTON ► emelie eng. Sam 17 Mar - 2:05

Bienvenue !!! <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: LEILA J. HAMILTON ► emelie eng. Sam 17 Mar - 2:40

Andy: désolé deja mariée ->[] mais je veux bien être la tienne tout de même

Marloes: hey oui! et encore merci pour les vavas!

Rose, Holden & Damen: merci beaucouo vous 3 :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: LEILA J. HAMILTON ► emelie eng.

Revenir en haut Aller en bas

LEILA J. HAMILTON ► emelie eng.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» LEILA J. HAMILTON ► emelie eng.
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» Bulldogs Hamilton
» Présentation de Lauren B. Hamilton
» Georges D. Hamilton - médecin légiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Je passe les SATs :: Présentations archivées-