informations
Cette nouvelle version est signée persona et nympheas. Nous remercions également cc crush (listings des membres), ange tuteur (messenger) et never utopia (barre latérale) pour leurs aides précieuse. C'est la rentrée à Harvard. C'est le moment de sortir les nouvelles affaires, de frimer un peu et surtout, de se mettre au travail !



 

 ::  :: Memorial Hall :: Toilettes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(alexis) child's play

CURRIER HOUSE BIZUT
Quito Lannister
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t105887p20-quito-lannister-kit-harington#3858252 http://www.i-love-harvard.com/t105913-quito-le-soleil-nait-dans-ma-vie#3858511 http://www.i-love-harvard.com/t105172-theo-alimanesco-456-121-0823#3820947 http://www.i-love-harvard.com/t105170-theo-alimanesco#3820882
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston $ de côté ! Tu peux m'appeler : le beau gosse de la famille Lannister , j'ai : 26 ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire Je viens de : l'Equateur Dans la vie, je suis : étudiant en mathématiques appliquées et éducation scolaire et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Kit Harington

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : leftovers , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/05/2019 , d'où les : 485 messages, dont : 10 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : Dublín . Pour finir, je joue également : phoebe (a. boe), laszlo (d. booth) & jill (n. scott)

(alexis)(hope)(amalthia)(joy)(nova)(ushuaia)

Veritas
JE SOUHAITE PARTICIPER À VERITAS: Oui, Non
CES SECRETS NE PEUVENT PAS ÊTRE RÉVÉLÉS:

(alexis) child's play Empty

Child's play
→ ft. alexis

Une rentrée assez banale, rien d'exceptionnel. Un peu comme ces vacances. J'ai l'impression de revivre tout le temps la même journée et que rien d'exceptionnel se produit. Tout le monde va bien, ma famille se porte à merveille, mon petit garage fonctionne pour le mieux du monde, mais ce n'est pas assez. Je sens qu'il me manque un truc, un petit peps, un truc qui me donne une bonne raison de me lever le matin avec le sourire. Oh, croyez-le ou non, je suis un homme jovial, mais tellement seul au fond. Je ne cherche pas forcément de la compagnie, je suis du genre à faire fuir les gens, je cherche juste... je sais pas. Un petit quelque chose, un signe quoi. Mais un vrai de vrai, pas comme celui qui me pousse à aller aux toilettes en pleine heure de cours. Je sais, j'aurais pas dû boire autant mais j'avais soif, que voulez-vous ? Comme un gosse qui se tortille sur sa chaise pour se retenir, j'attends que les minutes passent. Mais je n'y arrive pas. Alors discrètement, enfin j'essaye, je me dirige vers la porte de l'amphithéâtre en prenant mes affaires. Je rentre dans la toilette, je fais ma petite affaire avec grand soulagement puis je quitte la cabine pour me laver les mains en sifflotant. Je prends une serviette pour m'essuyer les doigts puis quand je me dirige vers la poubelle, la porte de la cabine voisine s'ouvre. Merde, c'est... une nana. Je n'ose pas la regarder tout d'abord, je me racle juste la gorge. " c'est la toilette des filles c'est ça ? " que je me dis plus à moi-même qu'à elle. Je lève ma tête pour m'excuser. " j'suis... " est-ce bien elle ? Alexis ? Ou je déraille totalement ? Je ne sais plus parler, je reste planté là comme un con et je bas des cils comme si j'étais en pleine partie de freeze. Mon coeur bat la chamade, d'un coup, comme ça, alors je me dis que si mon cerveau n'est pas sûr de vouloir la reconnaître, mon corps, a déjà réussi, dès le premier regard.


- - When the sun goes down and the band won't play, I'll always remember us this way
Revenir en haut Aller en bas
PFORZHEIMER HOUSE
Alexis Callaghan
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t94297-alexis-callaghan-shay-mitchell http://www.i-love-harvard.com/t94482-things-gonna-be-alright-alexis#3463717 http://www.i-love-harvard.com/t94468-alexis-callaghan-456-487-1026#3463259
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston $ de côté ! Tu peux m'appeler : Lex, l'enflammée, la fille de militaire qui voit la vie comme un champs de bataille, l'amazone qui hurle à l'indépendance , j'ai : 24 ans, et si t'es curieux, je suis : flinguée, au fonds du trou, qui creuse encore. Je viens de : partout et nul part. Dans la vie, je suis : étudiante en relations internationales et politique et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Shay Mitchell.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : GLEEK! , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 25/08/2018 , d'où les : 1055 messages, dont : 11 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : le génial créateur de ces oeuvres qui m'habillent . Pour finir, je joue également : Jasper & Scarlett

ALEXIS CALLAGHAN
(alexis) child's play Tumblr_paotyfO4BE1qen5m0o1_250
Née d'un père lieutenant dans les marines, et d'une Philippine rencontrée lors d'une mission, qui ne fut là que pour la mettre au monde – elle ne connait pas son identité, et sa famille se résume à son père, qu'elle idôlatrait et admirait – élevée par les femmes des autres soldats, quand il partait en mission – a été baladée de pays en pays, au rythme des missions – il lui a apprit à sa battre, à être forte, à frapper plus fort, à ne compter que sur elle – il est mort quand elle avait quinze ans, et elle a été placé chez sa tante qu'elle ne connaissait pas jusqu'alors, à New-York – elle touche une pension conséquente de l'état, suite au décès de son père mort sur le terrain, et sa place à Harvard était réservée – explose souvent, elle se bat, avec n'importe qui, pour n'importe quoi – a mal supporté l'école publique, et ces gens normaux, mal élevés, méprisants - répond par la fierté des poings, et à force de s’abîmer les phalanges, apprends l'art de la parole – la dispute de trop, une lame dans le bas ventre, et la voilà stérile - est de ces princesses qui dansent pieds nus sur les tables et rient aux éclats, beaucoup trop fort - expressive, impulsive - brûlante tant elle a été brûlée - légère et décomplexée - débordant d'une confiance qui l'habille - solitaire, ne donnant des brides de confiance qu'à quelques précieux - elle a gardé de son adolescence le dédain de ceux qui déshonorent sa patrie - sa seule fierté est son nom, qu'elle souhaite être le plus glorieux possible, étendard de son bonheur passé, puisqu'il s'éteindra avec elle – ne supporte pas l'échec, qu'elle prend toujours très personnellement – passionnée, libérée, fêtarde et joueuse, partenaire idéale de soirée – patriote, complètement – provocatrice et enjôleuse, elle cultive l'amour bref, et craint les tourments des sentiments amoureux – elle se refuse à toute relation sérieuse, sachant qu'elle privera l'autre d'une quelconque descendance – ambitieuse, maline, très fière – excessive dans tout ce qu'elle ressent – pratique le sport, particulièrement la boxe, à haute dose.


⋆ — bang bang, i shot you down
(alexis) child's play Tumblr_o8k8l4na6S1rts02xo8_r1_400
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sed molestie elit, in laoreet turpis. Sed at justo in leo viverra ullamcorper eu blandit metus. Integer eleifend, urna vel interdum mattis, mi risus sodales ipsum, sit amet laoreet nibh justo a nisl. Nam eros justo, sagittis sit amet ex vitae, fringilla tincidunt ligula. Duis pellentesque justo eu sem bibendum, id ullamcorper turpis blandit. Proin lacinia ex varius magna mollis, ac tempor leo luctus. Vivamus commodo elit id justo bibendum, sed porttitor sem sagittis. Morbi porttitor tincidunt risus vel tristique. Phasellus dapibus, sapien eget vulputate euismod, turpis massa posuere tellus, in volutpat diam lectus at tellus. Nulla facilisi..



⋆ — friendship never ends
(alexis) child's play Tumblr_p6cqkumcB21qen5m0o9_r1_250
DEIRDRE ✻ BFF - UC Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sed molestie elit, in laoreet turpis. Sed at justo in leo viverra ullamcorper eu blandit metus. Integer eleifend, urna vel interdum mattis, mi risus sodales ipsum, sit amet laoreet nibh justo a nisl. Nam eros justo, sagittis sit amet ex vitae, fringilla tincidunt ligula. Duis pellentesque justo eu sem bibendum, id ullamcorper turpis blandit. Proin lacinia ex varius magna mollis, ac tempor leo luctus. Vivamus commodo elit id justo bibendum, sed porttitor sem sagittis. Morbi porttitor tincidunt risus vel tristique. Phasellus dapibus, sapien eget vulputate euismod, turpis massa posuere tellus, in volutpat diam lectus at tellus. Nulla facilisi..



⋆ — i hate everything about you
(alexis) child's play Tumblr_o8k8l4na6S1rts02xo5_r1_400
(blood) ✻ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sed molestie elit, in laoreet turpis. Sed at justo in leo viverra ullamcorper eu blandit metus. Integer eleifend, urna vel interdum mattis, mi risus sodales ipsum, sit amet laoreet nibh justo a nisl. Nam eros justo, sagittis sit amet ex vitae, fringilla tincidunt ligula. Duis pellentesque justo eu sem bibendum, id ullamcorper turpis blandit. Proin lacinia ex varius magna mollis, ac tempor leo luctus. Vivamus commodo elit id justo bibendum, sed porttitor sem sagittis. Morbi porttitor tincidunt risus vel tristique. Phasellus dapibus, sapien eget vulputate euismod, turpis massa posuere tellus, in volutpat diam lectus at tellus. Nulla facilisi..



⋆ — you're weird
(alexis) child's play Tumblr_ou70b4NX8I1wsk2wso2_r2_400
(blood) ✻ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sed molestie elit, in laoreet turpis. Sed at justo in leo viverra ullamcorper eu blandit metus. Integer eleifend, urna vel interdum mattis, mi risus sodales ipsum, sit amet laoreet nibh justo a nisl. Nam eros justo, sagittis sit amet ex vitae, fringilla tincidunt ligula. Duis pellentesque justo eu sem bibendum, id ullamcorper turpis blandit. Proin lacinia ex varius magna mollis, ac tempor leo luctus. Vivamus commodo elit id justo bibendum, sed porttitor sem sagittis. Morbi porttitor tincidunt risus vel tristique. Phasellus dapibus, sapien eget vulputate euismod, turpis massa posuere tellus, in volutpat diam lectus at tellus. Nulla facilisi..


Veritas
JE SOUHAITE PARTICIPER À VERITAS: Oui
CES SECRETS NE PEUVENT PAS ÊTRE RÉVÉLÉS:

(alexis) child's play Empty

Child's play
→ ft. quito

J'y arrive pas. A écouter, à m’intéresser. Au cours, aux autres. Je m'en fous. J'veux tout brûler, et vous avec. Moi, la première, je serai le bois sur lequel vous pourrez poser l'allumette. Je m'embraserai de suite, à coup sûr. Trop de colère là-dessous, c'est le meilleur conducteur. Mais, vous êtes pas foutu de le faire, vous, vous rentrez dans le rang, les yeux vissés sur le prof qui déblatère son cours ennuyeux au possible. Elle essaye, Callaghan, je vous assure qu'elle essaye. Mais, l'inspiration devient plus grande, et elle attrape son sac, son téléphone posé sur la table de l'amphi, et elle se casse. Passe par les toilettes, d'abord. Ensuite, ça sera le parc, et peut-être un sac de frappe. Ca l'aidera pas pour son futur. T'façon, son futur rime avec demain. Demain, espérer que le ciel soit plus clair, qu'on vienne la sortir de là, d'une manière ou d'une autre. Je demande quelque-chose d'autre, pas forcément qu'un type débarque dans les toilettes des filles. Oh, il y a bien une entame de sourire sur les lèvres féminines, quand elle s'installe à ses côtés. Y a un truc que l'inconscient a compris, y a un truc que ses oreilles ont entendu, y a un truc que son esprit n'a pas encore saisi. Un truc qui a pas encore frappé l'intérieur. S'arme de douce ironie, parce que le corps fonctionne par automatisme : « Y avait un indice, avec la petite jupe du bonhomme. » D'un ancien temps, peut-être, mais on est censé s'y tenir, à cet indice. C'est fiable. Fiable comme mon cœur qui débloque, et mes mains savonnées qui restent sous le torrent d'eau. Comme ce regard, qui se relève, dans la glace. Qui te voit, toi, arrêté en pleine phrase. Qui me voit moi, bercée dans le reflet de la réplique parfaite d'un bout de passé. « Là. » Souffle, privée d'air. « T'es là. » Et, si j'te regarde directement, tu vas disparaître ? Est-ce que tu vas te barrer pour parcourir à nouveau les jours à l'envers ? Elle le fait, parce qu'elle veut voir les années sur ton visage. Et, y a un hoquet de surprise, pierre du fonds de la poitrine auquel on donne un choc. Le corps qui veut surgir, mais les pieds qui retiennent, implantés dans le sol. Ses doigts trempés, qui s'avancent, qui restent bloqués à quelques millimètres des traits masculins. « T'as vieillis. » Qu'elle lâche, le visage transpercé d'une lueur qu'il avait oublié. Les dents mordent l'inférieure, contiennent ce sourire qui veut éclater.



Baby, won't you take it back? Say you were tryna make me laugh, and nothing has to change today. You didn’t mean to say "I love you", I love you and I don't want to ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
CURRIER HOUSE BIZUT
Quito Lannister
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t105887p20-quito-lannister-kit-harington#3858252 http://www.i-love-harvard.com/t105913-quito-le-soleil-nait-dans-ma-vie#3858511 http://www.i-love-harvard.com/t105172-theo-alimanesco-456-121-0823#3820947 http://www.i-love-harvard.com/t105170-theo-alimanesco#3820882
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston $ de côté ! Tu peux m'appeler : le beau gosse de la famille Lannister , j'ai : 26 ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire Je viens de : l'Equateur Dans la vie, je suis : étudiant en mathématiques appliquées et éducation scolaire et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Kit Harington

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : leftovers , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/05/2019 , d'où les : 485 messages, dont : 10 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : Dublín . Pour finir, je joue également : phoebe (a. boe), laszlo (d. booth) & jill (n. scott)

(alexis)(hope)(amalthia)(joy)(nova)(ushuaia)

Veritas
JE SOUHAITE PARTICIPER À VERITAS: Oui, Non
CES SECRETS NE PEUVENT PAS ÊTRE RÉVÉLÉS:

(alexis) child's play Empty

Child's play
→ ft. alexis

Vous savez, ces personnes qu'on pense avoir oublié, pas de notre plein gré, mais parce que le temps l'a décidé autrement. Alexis est un épisode tellement important dans ma vie. Et elle est aussi importante pour ma soeur. Quand nous étions en cavale, avant d'être adopté par la famille Lannister et leurs nombreux enfants, on a trouvé refuge chez elle. En cachette, évidemment. Ce fut court, pendant un laps de temps mais tellement intense à la fois. Alexis, sans le savoir, nous a redonné espoir, elle m'a encouragé à devenir l'homme que je suis. Je lui dois tout. Réellement. Hélas, les aléas de la vie, nous avions perdu contact et suite à notre adoption et tout le mouvement que ça a engendré, je n'ai pas été capable de la retrouver. Pourtant, j'ai cherché. Peut-être pas assez ? Est-ce qu'elle avait donné une fausse identité pour ne pas avoir de problèmes avec sa complicité ? C'est possible, et si c'est le cas, je pense que c'est la chose la plus sage qu'elle ait faite.  Tout se reconnecte dans ma tête, j'entends son rire alors qu'elle est immobile face à moi, je sens ses mains douces sur mon visage tandis qu'elle se lave les mains. On se regarde pendant un moment et quand elle sort le son de sa voix, j'affiche un sourire ému et je passe une main dans mes boucles. " bordel ouais et... t'es là aussi. " conversation de sourd mais on s'en fiche, on se comprend, en un seul regard, comme on l'a toujours fait. Je lève un sourcil, faussement choqué, avant d'éclater de rire. " t'es sérieuse ? la seule chose que tu trouves à dire après tant d'année c'est que j'ai vieilli ? " c'est vrai, je n'étais qu'un ado de quinze ans quand elle m'a recueilli. Et ma soeur était encore plus jeune. Toi par contre ma belle, tu n'as pas pris une ride. Tu es même devenue encore plus radieuse. Ton regard, tes yeux, j'en suis encore plus déstabilisé. " propose-moi au moins de te prendre dans tes bras. " à la suite de mes mots, j'ouvre grand mes bras en m'avançant vers elle et je la serre fort fort fort contre moi. Ses pieds quittent le sol le temps de la faire tourner sur elle-même puis je la repose. Mon visage près du sien, je contemple ses traits avec tellement d'émotion. Je sais pas trop ce que je ressens à part un bonheur immense, absolu.


- - When the sun goes down and the band won't play, I'll always remember us this way
Revenir en haut Aller en bas
PFORZHEIMER HOUSE
Alexis Callaghan
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t94297-alexis-callaghan-shay-mitchell http://www.i-love-harvard.com/t94482-things-gonna-be-alright-alexis#3463717 http://www.i-love-harvard.com/t94468-alexis-callaghan-456-487-1026#3463259
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston $ de côté ! Tu peux m'appeler : Lex, l'enflammée, la fille de militaire qui voit la vie comme un champs de bataille, l'amazone qui hurle à l'indépendance , j'ai : 24 ans, et si t'es curieux, je suis : flinguée, au fonds du trou, qui creuse encore. Je viens de : partout et nul part. Dans la vie, je suis : étudiante en relations internationales et politique et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Shay Mitchell.

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : GLEEK! , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 25/08/2018 , d'où les : 1055 messages, dont : 11 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : le génial créateur de ces oeuvres qui m'habillent . Pour finir, je joue également : Jasper & Scarlett

ALEXIS CALLAGHAN
(alexis) child's play Tumblr_paotyfO4BE1qen5m0o1_250
Née d'un père lieutenant dans les marines, et d'une Philippine rencontrée lors d'une mission, qui ne fut là que pour la mettre au monde – elle ne connait pas son identité, et sa famille se résume à son père, qu'elle idôlatrait et admirait – élevée par les femmes des autres soldats, quand il partait en mission – a été baladée de pays en pays, au rythme des missions – il lui a apprit à sa battre, à être forte, à frapper plus fort, à ne compter que sur elle – il est mort quand elle avait quinze ans, et elle a été placé chez sa tante qu'elle ne connaissait pas jusqu'alors, à New-York – elle touche une pension conséquente de l'état, suite au décès de son père mort sur le terrain, et sa place à Harvard était réservée – explose souvent, elle se bat, avec n'importe qui, pour n'importe quoi – a mal supporté l'école publique, et ces gens normaux, mal élevés, méprisants - répond par la fierté des poings, et à force de s’abîmer les phalanges, apprends l'art de la parole – la dispute de trop, une lame dans le bas ventre, et la voilà stérile - est de ces princesses qui dansent pieds nus sur les tables et rient aux éclats, beaucoup trop fort - expressive, impulsive - brûlante tant elle a été brûlée - légère et décomplexée - débordant d'une confiance qui l'habille - solitaire, ne donnant des brides de confiance qu'à quelques précieux - elle a gardé de son adolescence le dédain de ceux qui déshonorent sa patrie - sa seule fierté est son nom, qu'elle souhaite être le plus glorieux possible, étendard de son bonheur passé, puisqu'il s'éteindra avec elle – ne supporte pas l'échec, qu'elle prend toujours très personnellement – passionnée, libérée, fêtarde et joueuse, partenaire idéale de soirée – patriote, complètement – provocatrice et enjôleuse, elle cultive l'amour bref, et craint les tourments des sentiments amoureux – elle se refuse à toute relation sérieuse, sachant qu'elle privera l'autre d'une quelconque descendance – ambitieuse, maline, très fière – excessive dans tout ce qu'elle ressent – pratique le sport, particulièrement la boxe, à haute dose.


⋆ — bang bang, i shot you down
(alexis) child's play Tumblr_o8k8l4na6S1rts02xo8_r1_400
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sed molestie elit, in laoreet turpis. Sed at justo in leo viverra ullamcorper eu blandit metus. Integer eleifend, urna vel interdum mattis, mi risus sodales ipsum, sit amet laoreet nibh justo a nisl. Nam eros justo, sagittis sit amet ex vitae, fringilla tincidunt ligula. Duis pellentesque justo eu sem bibendum, id ullamcorper turpis blandit. Proin lacinia ex varius magna mollis, ac tempor leo luctus. Vivamus commodo elit id justo bibendum, sed porttitor sem sagittis. Morbi porttitor tincidunt risus vel tristique. Phasellus dapibus, sapien eget vulputate euismod, turpis massa posuere tellus, in volutpat diam lectus at tellus. Nulla facilisi..



⋆ — friendship never ends
(alexis) child's play Tumblr_p6cqkumcB21qen5m0o9_r1_250
DEIRDRE ✻ BFF - UC Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sed molestie elit, in laoreet turpis. Sed at justo in leo viverra ullamcorper eu blandit metus. Integer eleifend, urna vel interdum mattis, mi risus sodales ipsum, sit amet laoreet nibh justo a nisl. Nam eros justo, sagittis sit amet ex vitae, fringilla tincidunt ligula. Duis pellentesque justo eu sem bibendum, id ullamcorper turpis blandit. Proin lacinia ex varius magna mollis, ac tempor leo luctus. Vivamus commodo elit id justo bibendum, sed porttitor sem sagittis. Morbi porttitor tincidunt risus vel tristique. Phasellus dapibus, sapien eget vulputate euismod, turpis massa posuere tellus, in volutpat diam lectus at tellus. Nulla facilisi..



⋆ — i hate everything about you
(alexis) child's play Tumblr_o8k8l4na6S1rts02xo5_r1_400
(blood) ✻ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sed molestie elit, in laoreet turpis. Sed at justo in leo viverra ullamcorper eu blandit metus. Integer eleifend, urna vel interdum mattis, mi risus sodales ipsum, sit amet laoreet nibh justo a nisl. Nam eros justo, sagittis sit amet ex vitae, fringilla tincidunt ligula. Duis pellentesque justo eu sem bibendum, id ullamcorper turpis blandit. Proin lacinia ex varius magna mollis, ac tempor leo luctus. Vivamus commodo elit id justo bibendum, sed porttitor sem sagittis. Morbi porttitor tincidunt risus vel tristique. Phasellus dapibus, sapien eget vulputate euismod, turpis massa posuere tellus, in volutpat diam lectus at tellus. Nulla facilisi..



⋆ — you're weird
(alexis) child's play Tumblr_ou70b4NX8I1wsk2wso2_r2_400
(blood) ✻ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sed molestie elit, in laoreet turpis. Sed at justo in leo viverra ullamcorper eu blandit metus. Integer eleifend, urna vel interdum mattis, mi risus sodales ipsum, sit amet laoreet nibh justo a nisl. Nam eros justo, sagittis sit amet ex vitae, fringilla tincidunt ligula. Duis pellentesque justo eu sem bibendum, id ullamcorper turpis blandit. Proin lacinia ex varius magna mollis, ac tempor leo luctus. Vivamus commodo elit id justo bibendum, sed porttitor sem sagittis. Morbi porttitor tincidunt risus vel tristique. Phasellus dapibus, sapien eget vulputate euismod, turpis massa posuere tellus, in volutpat diam lectus at tellus. Nulla facilisi..


Veritas
JE SOUHAITE PARTICIPER À VERITAS: Oui
CES SECRETS NE PEUVENT PAS ÊTRE RÉVÉLÉS:

(alexis) child's play Empty

Child's play
→ ft. quito

Là. Là. Tu dois pas être là. Ailleurs, je t'imaginais, parfois, souvent, ailleurs. Loin de moi. Nos chemins plus jamais destinés à se croiser à nouveau. Pourtant, tu te pointes, et tu reprends avec toi ce que le passé te doit, t'arraches un sourire qui ne savait plus comment se tracer sur ses traits. J'sais pas comment tu fais, pour toujours te ramener sur ma route quand celle-ci est trop noire. J'sais pas qui t'appelles, qui te traînes pour te jeter sur mon chemin, mais j'ai une brouette de merci à lui déverser. Parce Lex, tu vois, elle a fini par oublier, presque. T'étais devenu un souvenir, dont, un jour, on se demande s'il n'est pas juste un espèce de rêve qu'on se fait, quand les nuits sont trop sombres, trop vides. J'ai arrêté de te chercher. J'ai arrêté, à peine t'étais parti. Tu sais que je sais pas faire les au revoir, je ne conjugue que les adieux. Alors voilà, le corps ne sait pas comment réagir, et c'est dans un semi mutisme, demoiselle sonnée, que les voix s'entremêlent. Bloquée dans ce carcan forgé d'acier. Ne sait plus exploser autrement que par la colère. Faut que tu l'aides, Quito. Faut que tu la sortes de là, j't'assure, le cœur ne sait même plus comment pulser le sang, dans toute cette ferraille. « C'est.. » Les lèvres irradient, et la langue fait encore barrage aux lettres. J'sais pas, j't'imaginais même pas vieillir. Je voulais pas savoir que tu vieillissais sans moi dans les parages, pour te prêter un morceau de mon quotidien. C'est absurde, quand on y pense. Ca n'a pas duré longtemps, cette cohabitation. Absurde, pourtant, quand elle fait du manège dans les bras masculins, elle perd dix ans. Elle oublie les orages, elle oublie ses phalanges abîmées, elle oublie le reste. J'crois qu'on l'entends rire, ou peut-être n'est-ce qu'un souvenir. Quand les pieds retrouvent la terre, ses doigts osent, et découvre les années. Elles ont embellie ses traits. Les doigts s'engouffrent dans les boucles, et tirent légèrement dessus. Lionne. « Tu perds pas encore tes cheveux,  c'est bien. » Qu'elle s'amuse, lèvres taquines, excuse suprême de l'observation, pour y croire. Les billes obscures se rassasient. Souffle : « J'ai trop de questions, et j'ai envie d'en poser aucune. » Ce que t'as fais, où t'étais, ce que tu es, maintenant. Après. Les lèvres se pincent, la malice dégouline. « Mais quand même.. j't'ai manqué ? » Comme demande une gamine, le sourire rieur. Sauf que la porte veut s'ouvrir, derrière eux, comme si le monde en avait rien à foutre de leurs retrouvailles. Alors, Lex utilise le corps du passé pour la refermer. Probablement contre le nez d'une fille. Qu'importe. L'intruse pousse un cri, et Callaghan pouffe, tout en apposant son index sur les lèvres masculines. Chut.



Baby, won't you take it back? Say you were tryna make me laugh, and nothing has to change today. You didn’t mean to say "I love you", I love you and I don't want to ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
CURRIER HOUSE BIZUT
Quito Lannister
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t105887p20-quito-lannister-kit-harington#3858252 http://www.i-love-harvard.com/t105913-quito-le-soleil-nait-dans-ma-vie#3858511 http://www.i-love-harvard.com/t105172-theo-alimanesco-456-121-0823#3820947 http://www.i-love-harvard.com/t105170-theo-alimanesco#3820882
On s'connaît ? Tu sais, moi j'habite à : Boston $ de côté ! Tu peux m'appeler : le beau gosse de la famille Lannister , j'ai : 26 ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire Je viens de : l'Equateur Dans la vie, je suis : étudiant en mathématiques appliquées et éducation scolaire et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Kit Harington

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : leftovers , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/05/2019 , d'où les : 485 messages, dont : 10 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : Dublín . Pour finir, je joue également : phoebe (a. boe), laszlo (d. booth) & jill (n. scott)

(alexis)(hope)(amalthia)(joy)(nova)(ushuaia)

Veritas
JE SOUHAITE PARTICIPER À VERITAS: Oui, Non
CES SECRETS NE PEUVENT PAS ÊTRE RÉVÉLÉS:

(alexis) child's play Empty

Child's play
→ ft. alexis

Alexis fait partie des personnes qui m'ont réellement marqué dans ma vie. Des gens, j'en ai côtoyé des tas durant ma vie, mon escale vers la liberté. Certains ont été cruels et d'autres, généreux, humains, j'ai envie de dire. J'avais longtemps refusé son aide mais si j'ai accepté, c'était pour ma soeur. Ma petite soeur de six ans qui n'en pouvait plus de tout le temps courir, se cacher, ne pas savoir où dormir ce soir et demain. Et finalement, pendant les quelques semaines chez la brune, je me suis rendu compte qu'au fond de moi, j'étais bien. Je me sentais à la maison, avec aucune envie de partir. Sans doute car elle m'a apporté du bien, que je me suis attaché à elle et qu'elle a été la seule chose positive dans ma vie depuis la cavale. Alors certes, la revoir, ça me fait un choc. J'ai l'impression qu'on est le jour de noël. Elle est... toujours la même. Sa beauté est toujours exemplaire. Elle pourrait me faire presser le palpitant en un battement de cils. " normal, on parle de mes cheveux. " je souris. Ma tignasse si légendaire que tout le monde adore caresser. Un frisson me prend dans la nuque quand elle y presse ses doigts. Très agréable. Moi aussi j'ai trop de questions, trop de choses à dire et je ne sais pas par où commencer. Lorsqu'elle me demande si elle m'a manqué, avant que je puisse ouvrir la bouche pour lui répondre, elle éjecte une personne qui veut rentrer dans les toilettes et son index se retrouve sur mes lèvres. Je coupe ma respiration, quelques secondes, puis j'expire, le coeur battant. " toujours aussi agile et agressive à ce que je vois. " doucement, je prends sa main pour qu'elle retire son doigt de ma bouche et je caresse la paume de celle-ci. Je perds mon regard, les yeux fixés vers ses doigts et je me remémore facilement le contact de ses mains si rassurantes. " bien sûr que tu m'as manquée... pendant longtemps. " avouer ce genre de truc à quelqu'un, c'est pas dans mes habitudes. Mais pour Alexis, je le dois bien. Merde, est-ce que je suis ému maintenant ? Tu vas te mettre à chialer Quito ? Non, mais au fond, je pleure de joie.


- - When the sun goes down and the band won't play, I'll always remember us this way
Revenir en haut Aller en bas

(alexis) child's play Empty
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Memorial Hall :: Toilettes-
Sauter vers: