informations
Cette nouvelle version est signée persona. Nous remercions également cc crush (listings des membres), ange tuteur (messenger) et never utopia (barre latérale) pour leurs aides précieuse. N'oubliez pas, qui dit été dit summer camp. Il est temps de profiter du soleil et d'ouvrir un max de rp pour faire bronzette sur le forum.



 
anipassion.com
 ::  :: The rest of the world :: North America Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cocktail, passion et crustacé

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
SUMMER CAMP AT HOME
Vainilla Meldova
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93473-vainilla-meldova-martina-stoessel http://www.i-love-harvard.com/t93524-nouvelles-experiences-dissections-en-regle http://www.i-love-harvard.com/t93709-http-instagram-com-v-nilla http://www.i-love-harvard.com/t93710-vainilla-meldova
On s'connaît ? Je crois que je t'ai vu à : Cambridge. $ de côté ! Tu peux m'appeler : Je suis un peu folle , j'ai : 22 ans, et si t'es curieux, je suis : un coeur à prendre. , dans la vie, je suis : Etudiante et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Martina Stoessel

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : estiaduck , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 29/07/2018 , d'où les : 644 messages, dont : 7 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : estiaduck . Pour finir, je joue également : Toute seule


Cocktail, passion et crustacé Empty


L’été revenait doucement sur la ville, enfin, ça arrivait plutôt avec force et brutalité en venant distribué des vagues de chaleur un peu partout. Ça n’était pas la première fois, pourtant cet été on annonçait des gros pics sur la ville, et il y avait pas mal de protocole qui se mettaient en place un peu partout.

J’avais terminé l’année scolaire, je pouvais me concentrer sur mon boulot au bar pendant que les autres partiraient s’amuser sur un autre continent. Il fallait que je paie l’année suivante à Harvard, alors je continuais à travailler avec dévotion. Mais quand on m’envoyait suivre cette formation sur les effets de la chaleur au travail tout frais payé dans un hôtel sur la plage, je ne disais pas non.

Au programme on allait apprendre à gérer son bar dans une situation où la chaleur deviendrait intenable, apprendre à canaliser les clients qui n’en peuvent plus, que la situation pouvait rendre impatient et agressif. Un peu comme le stress au travail, mais là c’était dans un hôtel chic où la chaleur serait au rendez-vous.

Moi je pensais surtout à la piscine de l’hôtel, au propre bar sur place, à ce week end où j’étais censé apprendre des choses, mais où j’avais surtout l’intention de me détendre. Alors dans la valise je n’emportais que des petits bikinis, un paréo, une robe légère et quand même une chemise pour la formation.

Il fallait qu’on vienne en tenue, pour être en condition de travail, alors pas question de venir à la formation en maillot de bain, c’était un peu nul ça non ? Dans cet hôtel je rencontrais des filles dans la même situation que moi, venues d’un peu partout sur le continent, des serveurs, moins mais un petit peu, mais je ne m’attendais pas à retrouver des serveuses de la même ville que moi.

Dana, c’était le nom de cette fille qui allait partager ma chambre pour le week end. Elle venait de Cambridge elle aussi, et à la répartition des chambres ils ont surement cru qu’on bossait dans le même bar. La vérité c’est que quand j’entrais dans cette chambre et que je la voyais, c’était la première fois, sinon je m’en souviendrais.

- Hey ! Tu dois être Dana ?

Je venais d’arriver avec ma petite valise dans la chambre, je n’avais même pas frappé, je ne pensais pas qu’il y avait déjà quelqu’un. Mais je regardais la belle brune en lui souriant, finalement ravie de passer ce week end qui risquait d’être encore plus intéressant que ce que j’avais imaginé.


@DANA K. FONSECA


Vainilla Meldova
      
La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vie pas comme un rêve !
Revenir en haut Aller en bas
SUMMER CAMP AT HOME
Dana K. Fonseca
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t105855-the-best-mistake-i-ve-ever-made-dana http://www.i-love-harvard.com/t105899-dana-k-fonseca
On s'connaît ? Je crois que je t'ai vu à : boston $ de côté ! Tu peux m'appeler : dana, c'est déjà bien , j'ai : 24 ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire. Je viens de : são paulo , dans la vie, je suis : barmaid et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : giza lagarce

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : gizibe , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 16/06/2019 , d'où les : 172 messages, dont : 11 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : SKATEVIBE . Pour finir, je joue également : elias giacomo (dylan rieder)


Cocktail, passion et crustacé Empty
cocktail, passion et crustacé


L'été arrivait, et la chaleur était plus que jamais au rendez-vous. Ça ne me dérangeait pas, j'avais l'habitude depuis, ça faisait un petit moment que j'étais serveuse, et il faut dire qu'au Brésil la chaleur était plus intense qu'ici. J'avais trouvé une offre alléchante dans un hôtel chic sur la plage, et en plus tout frais payé. C'était une formation sur les effets de la chaleur, qui consistait à apprendre à gérer les clients impatients, et à gérer le stress, tout ça tout ça. La formation en elle-même ne m'intéressait pas plus que ça, c'était plutôt l'hôtel, la plage, le soleil qui m'ont donné envie de venir. Je savais déjà à peu près gérer la chaleur, il me fallait peut-être encore un peu d'entraînement pour canaliser les clients.. C'est un des rares trucs que je déteste dans le métier, mais bon on fait avec. Bref, je ne comptais pas partir en vacances donc autant travailler pour gagner un peu d'argent. Et honnêtement, je comptais aussi profiter de la plage et des cocktails. J'avais remplit ma valise de bikinis et de robes de soirées. Mais aujourd'hui j'avais opté pour le look petite robe noire, rouge à lèvres rouge et escarpins. Évidemment, je comptais aussi faire la fête, on ne change pas les bonnes habitudes. Rien de mieux qu'une bonne soirée sur la plage.. On m'avait prévenu qu'une fille allait partager ma chambre, Vainilla je crois. Ça ne me dérangeait pas spécialement, mais je ne comptais pas vraiment me faire des amis, je resterais sûrement dans mon coin.. Je m'installais dans la chambre avant de m'écrouler sur le lit. J'aime déjà beaucoup l'hôtel, je sens que je vais me plaire ici. Je pense déjà à toutes le soirées que je pourrais faire ici. Je vis la porte s'ouvrir, et une jeune femme rentrer. « Ouais, c'est moi! », je lui dis, en la fixant quelques secondes, avant de lui rendre son sourire.
« Vainilla, c'est ça? » il faut dire qu'elle était assez charmante, partager ma chambre avec elle ne sera peut-être pas un supplice finalement...
(c) nightgaunt


c'est vraiment pas top, mais j'espère que ça va :heaart:



☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

Revenir en haut Aller en bas
SUMMER CAMP AT HOME
Vainilla Meldova
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93473-vainilla-meldova-martina-stoessel http://www.i-love-harvard.com/t93524-nouvelles-experiences-dissections-en-regle http://www.i-love-harvard.com/t93709-http-instagram-com-v-nilla http://www.i-love-harvard.com/t93710-vainilla-meldova
On s'connaît ? Je crois que je t'ai vu à : Cambridge. $ de côté ! Tu peux m'appeler : Je suis un peu folle , j'ai : 22 ans, et si t'es curieux, je suis : un coeur à prendre. , dans la vie, je suis : Etudiante et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Martina Stoessel

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : estiaduck , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 29/07/2018 , d'où les : 644 messages, dont : 7 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : estiaduck . Pour finir, je joue également : Toute seule


Cocktail, passion et crustacé Empty


Le voyage avait été épuisant, 3h de train en classe économique, trois heures dans derrière les tôles de ce gros véhicule à grande vitesse. J’étais en sueur de partout et je regrettais d’avoir enfiler cette foutue chemise avant de partir. Elle était blanche, mais devenue tellement transparente qu’on pouvait voir sans mal mon soutiens gorge rose par-dessous.

- Oui c’est moi, enfin ce qu’il reste de moi après 3h de train.


Je posais ma valise près du deuxième lit et sans même l’ouvrir, je me contentais de déboutonner cette chemise qui me faisait suffoquer à elle seule. Elle me collait déjà à la peau c’était horrible, pour une formation en situation de chaleur, je crois que c’était le cadre idéal. Je laisse tomber ma chemise sur le sol et je m’assois sur le coin de mon lit, regardant en direction de la brune en croisant une jambe sur l’autre pas dessous ma jupe noire.

- Je suis trempée c’est horrible … je te jure s’il y avait pas tant de mec en chaleur dans le train, … je me serai mise à l'aise dans le wagon.

Même si je ne connaissais pas la fille avec moi dans la chambre, c’était une fille, et puis je voyais tout de suite qu’elle était cool comme fille. Je n’étais pas du genre à me demander comment être, paraitre, on allait dormir dans la même chambre, alors je pouvais bien me sentir à l’aise chez moi ?

Je soupirais avant de dégrafer mon soutiens gorge, toujours assise sur le coin du lit, en laissant tomber le sous vêtement sur le coin du lit. Parfois j’aimerais être un homme, surtout quand il fait 40 dehors. Personne ne va les embêter eux ? Et nous on nous colle une putain de formation sur la chaleur.

- Tu sais quoi, j’ai compté … autour de moi, il y en avait pas moins de 5 dans le wagon, des mecs en short, torse nu.

T’en a même qui vienne au bar torse nu, on ne leur dit rien, c’est normal un homme torse nu ? Mais si moi je voulais montrer un bout de sein, tout de suite on va me faire enfermer pour attenta à la pudeur. J’allais rejoindre la voisine en changeant de lit pour m’assoir sur le rebord de sien en continuant de parler.

- Une fille torse nu ça te choque ? Honnêtement, dis-moi, je te fais peur là ?


C'est vraiment très bien, ne t'inquiète pas Cocktail, passion et crustacé 2511619667


Vainilla Meldova
      
La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vie pas comme un rêve !
Revenir en haut Aller en bas
SUMMER CAMP AT HOME
Dana K. Fonseca
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t105855-the-best-mistake-i-ve-ever-made-dana http://www.i-love-harvard.com/t105899-dana-k-fonseca
On s'connaît ? Je crois que je t'ai vu à : boston $ de côté ! Tu peux m'appeler : dana, c'est déjà bien , j'ai : 24 ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire. Je viens de : são paulo , dans la vie, je suis : barmaid et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : giza lagarce

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : gizibe , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 16/06/2019 , d'où les : 172 messages, dont : 11 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : SKATEVIBE . Pour finir, je joue également : elias giacomo (dylan rieder)


Cocktail, passion et crustacé Empty
cocktail, passion et crustacé




Je regardais la belle brune. Elle avait l'air au bout de sa vie, ce que je peux comprendre. On pouvait voir son soutien-gorge sous sa chemise. J'imagine que c'était dû à la chaleur. J'avais mit une petite robe, donc je n'avais pas ce problème. Même si j'avoue qu'à ce moment-là, j'aurais bien sauté dans une piscine pour me rafraîchir. En plus, j'avais fait le voyage en voiture. Ouais, bon, ça avait été un peu long et chiant, mais ça va, j'aimais beaucoup conduire, donc c'était toujours mieux que les transports en commun. C'est un truc que je déteste, les gens chiants, les odeurs de transpiration, c'est horrible ! Rien ne vaut un voyage en voiture, tranquille, au calme, en solo. Je crois que je pourrais faire le tour du monde en voiture... « T'as du souffrir avec cette chaleur! » Je m'asseyais sur le lit, lâchant mes cheveux qui étaient attachés en une queue de cheval. Je crois qu'en fait moi aussi j'ai souffert de la chaleur. Enfin c'est surtout mon maquillage qui avait commencé à couler. J'espère que ça se voit pas trop... J'essayais de me faire du vent avec ma main, mais je pense que ça marchait pas vraiment. Tant pis pour mon maquillage. Vainilla commençait à déboutonner sa chemise. Ça me surprenait un peu, mais ça ne me dérangeait pas du tout. Au moins, elle n'est pas timide, tant mieux. En tout cas je ne me gênais pas pour regarder. Mais pas trop quand même, j'suis pas perverse, enfin pas trop. « Fallait venir en maillot, normal! ». Elle avait l'air super sympa aux premiers abords, je voyais vraiment qu'elle était elle-même, c'est cool ça. On pourra peut-être bien s'entendre finalement. Je la regardais enlever son soutien-gorge. Ah ouais d'accord. « Ah ouais, t'as carrément compté? Nan mais en vrai les mecs se gênent pas, on devrait faire pareil » c'est vrai, on devrait pouvoir faire la même sans qu'on soit jugées. Quoique, je m'en fou d'être jugée, je fais ce que je veux non? Elle me demande si ça me choque qu'elle soit torse nu. Ça va, j'suis pas une gamine, tranquille, des seins c'est pas la première fois que j'en vois. « Bah... nan, au contraire... » je lui dis en rigolant, avant de m'allonger confortablement sur le lit en la regardant.

(c) nightgaunt



☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

Revenir en haut Aller en bas
SUMMER CAMP AT HOME
Vainilla Meldova
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93473-vainilla-meldova-martina-stoessel http://www.i-love-harvard.com/t93524-nouvelles-experiences-dissections-en-regle http://www.i-love-harvard.com/t93709-http-instagram-com-v-nilla http://www.i-love-harvard.com/t93710-vainilla-meldova
On s'connaît ? Je crois que je t'ai vu à : Cambridge. $ de côté ! Tu peux m'appeler : Je suis un peu folle , j'ai : 22 ans, et si t'es curieux, je suis : un coeur à prendre. , dans la vie, je suis : Etudiante et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Martina Stoessel

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : estiaduck , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 29/07/2018 , d'où les : 644 messages, dont : 7 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : estiaduck . Pour finir, je joue également : Toute seule


Cocktail, passion et crustacé Empty


Etouffée par la chaleur qui avait hanté mon voyage, je n’avais pas hésitée pour partager mon impression avec celle qui partagerait mon week end. Je lui expliquais comme j’aurais aimé me déshabiller dans le train, juste enlever ma chemise, mais même ça ça aurait été mal reçu.

- En bikini dans le train ? Pourquoi ça serait plus convenable ? Le tissu synthétique c’est autorisé, mais la dentelle c’est le mal …

C’était uniquement des questions rhétoriques, et j’avais déjà du voir plusieurs fois des filles en top de maillot dans les lieux publiques. Honnêtement je ne sais pas qui peut se permettre de juger, ce qui est normal de porté ou non, mais la plupart se le permette, et c’est comme ça que je finissais par me sentir oppressée.

- C’est pas vraiment eux qui se gêne pas, c’est que tout le monde trouve ça normal, un torse masculin.

J’avais fini par même dégrafer mon soutiens gorge, d’une façon naturelle, plus que pour imager mon propos, même si d’une certaine façon c’était de ça que je parlais à la camarade. Est-ce qu’un torse de femme était offensant ? Je m’asseyais près d’elle sur le coin de son lit quand Dana me répondait en riant sagement.

Elle disait que ça ne la gênait pas, et avec son petit rire spontané, elle ajoutait que c’était même le contraire. Je m’amusais alors à la regarder me regarder, d’un point de vue physique, je sais que ce qu’elle voit était loin d’être au top. Je me tournais d’un quart un peu plus vers la brune, passant un genou sur le matelas du lit en exposant encore d’avantage mon corps.

- Au contraire ? Tu veux dire que ça te plait de voir une poitrine flasque et dégoulinante ?


Il faisait moins chaud dans la chambre que dehors, que dans le train, mais j’avais encore les marque du voyage. Les seins rouges, transpirant, moite, des gouttelettes de sueur nichée contre le sternum qui devait laisser diffuser une odeur loin d’être agréable. Je souriais pourtant, avec un petit regard narquois à la belle allongée.

- En hivers j’ai de joli seins, rose, bien fermes, pas cette espèce de mélasse dégueulasse.

J’ai pu en voir des corps au cours de mes études, d’homme, de femme, tellement que s’en était frustrant. Je sais que je préfère le mien en période moins sèche, mais je n’avais pas honte de celle que j’étais. Pendant quelques secondes je m’amusais à dessiner les courbes de Dana dans ma tête en imaginant ce que ça donnerait sans sa robe.

Le noir qu’elle portait lui allait pourtant si bien, même si le soleil ne devait aucunement l’épargner. En me retournant de l’autre côté, dos à ma voisine, je faisais un tour de la pièce du regard, en découvrant notre chambre. Et puis il y avait en face de nous une porte qui donnait sur la salle de bain, certainement la pièce la plus rafraichissante du week end.

- Ça commence à quelle heure ? Tu crois que j’ai le temps pour une douche froide ? J’en frissonne rien qu’à y penser.



Vainilla Meldova
      
La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vie pas comme un rêve !
Revenir en haut Aller en bas
SUMMER CAMP AT HOME
Dana K. Fonseca
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t105855-the-best-mistake-i-ve-ever-made-dana http://www.i-love-harvard.com/t105899-dana-k-fonseca
On s'connaît ? Je crois que je t'ai vu à : boston $ de côté ! Tu peux m'appeler : dana, c'est déjà bien , j'ai : 24 ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire. Je viens de : são paulo , dans la vie, je suis : barmaid et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : giza lagarce

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : gizibe , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 16/06/2019 , d'où les : 172 messages, dont : 11 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : SKATEVIBE . Pour finir, je joue également : elias giacomo (dylan rieder)


Cocktail, passion et crustacé Empty
cocktail, passion et crustacé


Elle me demandait pourquoi un maillot de bain dans un train serait plus convenable. Je me contentais d'hausser les épaules. Je n'avais pas tellement envie de faire un débat sur les bikinis et les trains. Là, maintenant, j'avais envie d'une chose : sauter dans une piscine. Je continuais à me faire du vent avec ma main. Un ventilateur n'aurait pas été de refus dans cette chambre... Quand elle me dit qu'un torse masculin, tout le monde trouvait ça normal, je me contentais de lâcher un « C'est vrai... ». Je voyais qu'elle me regardait aussi, et qu'elle avait vu que je la matais depuis tout à l'heure. Elle s'approchait un peu plus, tout en me demandant si ce que je voyais me plaisait vraiment. C'est vrai que de ce point de vue là, une poitrine flasque et transpirante ne vaut pas une belle poitrine ferme et ronde. Mais bon, ça va, disons que ça ne me dégoûtais pas non plus. Je lâchais un petit sourire. « Oh tu sais, ça va, y'a pire ». C'est naturel, j'ai envie de dire. Ce n'est pas quelque chose qui me ferait fuir en tout cas. Et puis, avec le corps qu'elle avait... On pouvait le deviner sous sa petite jupe noire. Elle me disait qu'en hiver, elle avait des jolis seins... C'est vrai que c'est le cas pour moi aussi, en été, avec la chaleur, disons que c'est beaucoup moins esthétique que le reste de l'année. « J'imagine... ». C'est vrai qu'à ce moment-là je ne pouvais pas m'empêcher d'imaginer. Je fermais les yeux pendant quelques secondes pour essayer de chasser cette image de ma tête, quoiqu'elle n'était pas désagréable non plus. Je me raclais la gorge. « Euh... ouais ».

(c) nightgaunt



☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

Revenir en haut Aller en bas
SUMMER CAMP AT HOME
Vainilla Meldova
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93473-vainilla-meldova-martina-stoessel http://www.i-love-harvard.com/t93524-nouvelles-experiences-dissections-en-regle http://www.i-love-harvard.com/t93709-http-instagram-com-v-nilla http://www.i-love-harvard.com/t93710-vainilla-meldova
On s'connaît ? Je crois que je t'ai vu à : Cambridge. $ de côté ! Tu peux m'appeler : Je suis un peu folle , j'ai : 22 ans, et si t'es curieux, je suis : un coeur à prendre. , dans la vie, je suis : Etudiante et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Martina Stoessel

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : estiaduck , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 29/07/2018 , d'où les : 644 messages, dont : 7 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : estiaduck . Pour finir, je joue également : Toute seule


Cocktail, passion et crustacé Empty


Notre débat sur le corps et le torse qu’on avait le droit ou pas de montrer arrivait à ses limites. J’étais quand même contente de me dire que ma colocataire pour ce week end avait l’air plutôt ouverte, du moins elle ne me jugeait pas. Je finissais par lui demander si j’avais le temps de prendre une douche avant que notre programme commence.

- Top !

Il faisait si chaud que j’allais mourir si je ne plongeais pas de suite mon corps dans de l’eau fraiche. Je souriais à ma camarade avant de me relever pour allez examiner cette fameuse salle de bain de l’autre côté de la porte. J’allais ouvrir la porte quand le soleil attirait mon regard sur cette terrasse plutôt bien exposée.

- Oh la vache !

On c’était pas foutu de nous pour la formation, une chambre d’hôtel plutôt grande, ok à partager, mais la terrasse elle tuait tout. Il y avait un grand espace pour se promener, et surtout, je ne l’avais pas vu plus tôt un jacuzzi qui comblait massivement la moitié de son espace. J’oubliais la salle d’eau pour ouvrir la fenêtre sur la terrasse.

L’air chaux venait me frapper de plein fouet, et on sentait tout de suite la différence avec la chambre climatisée. Je sortais dehors, torse nu, rien à foutre de toute façon c’était ma chambre non ? Et puis je commençais à regarder l’engin. Il y avait tellement de bouton que je m’y perdais, mais j’allais repasser la tête 10 secondes dans la chambre pour parler à ma camarade.

- Tu savais qu’on avait un jacuzzi dehors ? Trop bien !

Rien à foutre, il attendrait un peu du coup même si la formation devait commencer bientôt. J’essayais de débâcher le bassin seule, et examinait les boutons pour trouver le bon programme. Je vérifiais la température avant d’enclencher un programme qui se nommait relaxation, qui commençait déjà à faire des bulles.

- Dana ! Vas-y vient ! obligé faut qu’on essaie ça.

Je criais depuis la terrasse, enthousiaste à l’idée de me baigner et surtout de me rafraichir. La 5température indiquait 25 degrés, c’était juste ce qu’il fallait. Je n’attendais même pas ma voisine, je retirais ma jupe et enjambais la barrière du bassin pour plonger dans l’eau fraiche ma culotte en dentelle rose assortie au soutien-gorge qui gisait déjà près du lit.

Depuis le jacuzzi je fais un signe de la main à Dana pour lui demander de venir. Elle était trop bonne, et elle devait me voir en extase rien qu’après avoir plongé mon corps dedans. Je ne regrettais pas ce week end tout frais payé, même si le voyage en train avait été plutôt éprouvant.



Vainilla Meldova
      
La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vie pas comme un rêve !
Revenir en haut Aller en bas
SUMMER CAMP AT HOME
Dana K. Fonseca
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t105855-the-best-mistake-i-ve-ever-made-dana http://www.i-love-harvard.com/t105899-dana-k-fonseca
On s'connaît ? Je crois que je t'ai vu à : boston $ de côté ! Tu peux m'appeler : dana, c'est déjà bien , j'ai : 24 ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire. Je viens de : são paulo , dans la vie, je suis : barmaid et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : giza lagarce

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : gizibe , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 16/06/2019 , d'où les : 172 messages, dont : 11 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : SKATEVIBE . Pour finir, je joue également : elias giacomo (dylan rieder)


Cocktail, passion et crustacé Empty
cocktail, passion et crustacé


J'avais un peu repris mes esprits, et maintenant je pensais surtout à me rafraîchir un peu. Pourquoi pas faire un tour dans la piscine de l'hôtel, ou juste prendre une douche en fait. Vainilla se levait pour aller à la salle de bain mais se dirigeait finalement à la terrasse. Je n'avais même pas remarqué qu'il y en avait une, c'est vrai que je n'avais pas vraiment eu le temps de regarder la chambre. Mon regard se posait alors vers cette terrasse, qui avait l'air plutôt pas mal de loin. Ma camarade de chambre me disait qu'il y avait un jacuzzi dehors. Sérieux? Enfin un peu de rafraîchissement! Je lui dis en souriant : « Sérieux? ». Je regardais en direction de la terrasse, et je voyais Vainilla trifouiller tous les boutons du jacuzzi pour essayer de l'allumer. Elle me demandait alors de la rejoindre. Alors là, avec plaisir! « J'arrive! Elle est bonne au moins? » Je lui criais en commençant à me déshabiller. J'enlevais ma robe avec un peu de mal, puisqu'elle était assez moulante. J'y arrivais finalement, dévoilant mes sous vêtements en dentelle rouges. Je me dirigeais vers la terrasse, et je voyais Vainilla déjà dans le jacuzzi. Bon bah, vu sa tête, j'imagine qu'elle était bonne. Waw, la terrasse était vraiment belle en plus, elle était super grande et le jacuzzi était juste immense. J'entrais alors dans l'eau sans plus attendre, tout doucement, avant de plonger mon corps entièrement dedans. La température était parfaite, et les petites bulles et tout c'était trop relaxant, j'pourrais limite m'endormir dedans. « Ah ouais, elle est trop bonne! Je pourrais rester ici toute la journée! » c'est vrai, finalement c'est sûrement un des meilleurs hôtels que j'ai visité. Belles chambres spacieuses, super belles terrasses, avec jacuzzi en plus, bref le top. Je pourrais carrément abandonner la formation et rester ici..
(c) nightgaunt



☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

Revenir en haut Aller en bas
SUMMER CAMP AT HOME
Vainilla Meldova
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93473-vainilla-meldova-martina-stoessel http://www.i-love-harvard.com/t93524-nouvelles-experiences-dissections-en-regle http://www.i-love-harvard.com/t93709-http-instagram-com-v-nilla http://www.i-love-harvard.com/t93710-vainilla-meldova
On s'connaît ? Je crois que je t'ai vu à : Cambridge. $ de côté ! Tu peux m'appeler : Je suis un peu folle , j'ai : 22 ans, et si t'es curieux, je suis : un coeur à prendre. , dans la vie, je suis : Etudiante et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : Martina Stoessel

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : estiaduck , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 29/07/2018 , d'où les : 644 messages, dont : 7 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : estiaduck . Pour finir, je joue également : Toute seule


Cocktail, passion et crustacé Empty


Encore mieux qu’une douche, il y avait ce jacuzzi assez grand pour deux ou trois qui nous tendait les bras sur la terrasse. J’étais contente, et autant dire qu’il tombait à pic. Je demandais en la hélant à ma voisine de me rejoindre et la brune ne se faisait pas prier. Elle devait avoir au moins aussi chaud que moi sous sa robe qui le collait à la peau.

- Ouai sérieux ! Viens viens ! ça fait trop du bien.

Quand j’étais entré dans l’eau, on aurait pu entendre un gémissement d’extase tellement ça faisait du bien. Et puis la vue de la brune démouler sa robe, m’offrir son corps si bien formé derrière cette dentelle rouge qui venait rapidement se perdre dans l’eau à remou du jacuzzi.

La vue des corps ne me choquait plus, mais je restais séduite par un joli corps lorsqu’il se présentait à moi. Je souriais à ma camarade qui profitait de l’eau, juste en face de moi. Le bassin était clair, même si les bulles troublaient l’eau, je pouvais distinguer la silhouette de ma voisine maintenant proche de moi.

- Passer la journée là-dedans ! C’est tentant … mais ton joli corps va se friper.

Les bulles n’aideraient pas à raffermir la peau, l’eau la ramollirait encore plus, mais tant pis, ça faisait tellement de bien. Je passais mes deux bras autour du bord derrière moi pour laisser flotter mon corps, les fesses a moitié enfoncée dans l’eau, le reste flottait au-dessus des bulles frémissantes.

- La formatioan, la chambre … c’est le bar qui paie. Je suis désolée, même si j’aimerais passer la journée là avec toi … Quand ça commencera faudra quand même que j’assure le service minimum là bas.


Si je ne signais pas la feuille d’émargement on ne me renverrait jamais dans ce genre de formation. Quand je voyais la chambre de dingue, la colocataire tout aussi enivrante que le décor, je me disais que j’aimerais continuer à faire d’autres formations.

L’eau du jacuzzi avait des vertus vraiment rafraichissantes. En y plongeant mon corps entier, je me sentais revigorée, moins sale, et carrément plus en forme. Je me remettais même debout sur la marche du bassin pour sortir mon buste de l’eau. Bombant la poitrine plus fièrement en direction de Dana, je lui montrais ce que ça donnait une fois fraiche.

- Sans la sueur c’est mieux tu trouves pas ?



Vainilla Meldova
      
La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vie pas comme un rêve !
Revenir en haut Aller en bas
SUMMER CAMP AT HOME
Dana K. Fonseca
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t105855-the-best-mistake-i-ve-ever-made-dana http://www.i-love-harvard.com/t105899-dana-k-fonseca
On s'connaît ? Je crois que je t'ai vu à : boston $ de côté ! Tu peux m'appeler : dana, c'est déjà bien , j'ai : 24 ans, et si t'es curieux, je suis : célibataire. Je viens de : são paulo , dans la vie, je suis : barmaid et... on m'a déjà dit que je ressemblais à : giza lagarce

Et hors jeu, ça donne quoi ? On m'appelle : gizibe , fidèle au poste sous ce compte depuis le : 16/06/2019 , d'où les : 172 messages, dont : 11 rps ce mois-ci. merci aux doigts de fée de : SKATEVIBE . Pour finir, je joue également : elias giacomo (dylan rieder)


Cocktail, passion et crustacé Empty
cocktail, passion et crustacé


Je me mettais bien à l'aise dans le jacuzzi, en fermant les yeux quelques secondes pour bien profiter du soleil. J’étais trop contente qu’il y ait un jacuzzi sur la terrasse, je sentais qu’il me serait très utile tout au long de la formation. Je m’enfonçais un peu plus dans l’eau pour me mettre encore plus à l’aise. L’eau était tellement rafraichissante, et en même temps tellement relaxante… J’avoue que j’avais eu un peu chaud sous cette robe moulante, et l’eau fraiche m’apaisait vraiment. Je m’approchais un peu plus de la belle brune. Vainilla me disait que mon joli corps se friperait si je restais toute la journée dans l'eau. Evidemment que je savais que j'avais un beau corps, je ne me tapais pas des heures de squat pour rien quand même... Mais bon, l'entendre le dire, ça m'avait fait grave plaisir, sur le coup. Les compliments, ça fait toujours plaisir, et encore plus sur le physique. Je me contentais de lui répondre « T'as raison, finalement je veux plus tellement y rester toute la journée.. » je lui disais en lâchant un petit rire. C’est vrai que je faisais  très attention à mon apparence, un corps fripé c’était pas le truc le plus sexy. Elle me disait qu’elle ne pouvait pas passer la journée ici, vu que la formation allait commencer. C’est vrai que je ne pouvais pas rater ça non plus, j’avais vraiment besoin d’argent, je pouvais pas gâcher ça pour un jacuzzi. Mon regard se posait sur la chambre. C’est vrai que j’avais eu de la chance de trouver cette offre. En plus de gagner de l’argent, je pouvais vraiment profiter de l’hôtel, en plus c’était tout compris, et il y avait pas mal de boîtes pas loin. Ca faisait tellement longtemps que je n’avais séjourné dans un hôtel aussi chic. Ca me rappelait ma vie au Brésil, ça me manquerait presque… Je voyais Vainilla sortir un peu de l’eau. Elle bombait son torse en ma direction, comme pour me montrer fièrement ses seins. Elle me demandait si c’était mieux sans la sueur. Je ne me gênais pas pour bien regarder. L’eau du jacuzzi avait remplacé les gouttes de sueurs sur sa poitrine. « Carrément! C’est parfait comme ça » je lui disais en rigolant.
(c) nightgaunt



☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

Revenir en haut Aller en bas

Cocktail, passion et crustacé Empty
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: The rest of the world :: North America-
Sauter vers: