informations
Cette nouvelle version est signée nympheas et persona. Comme vous pouvez le constater, des nouveaux codes ont été mis en place pour donner un petit vent de fraîcheur à notre beau forum et pour ce miracle, on remercie aussi persona. Merci aussi à dark dreams. pour l'installation et la personnalisation de plusieurs tutoriaux ainsi que pour son aide dans les réglages des nouveaux codes ainsi que leurs bugs. Nous remercions également cc crush (listings des membres), ange tuteur (messenger) et never utopia (barre latérale) pour leurs aides précieuse.



 

 ::  :: Mobile Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

APPLE B. SPECTOR - #(456) 198-8903

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant
LOVE SHOT
Dylan W. Thomas
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93727-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen http://www.i-love-harvard.com/t93768-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen http://www.i-love-harvard.com/t93773-dylan-w-thomas-456-658-7468#3443518 http://www.i-love-harvard.com/t93853-snap-dydythomas#3446467 http://www.i-love-harvard.com/t93851-dylan-w-thomas#3446442
Américain J'ai : 26 ans et je vis à : The Lofts at Atlantic Wharf - Downtown, au #1 avec la bombasse qui me sert de petite-amie J'ai posé mes affaires ici le : 07/08/2018 et depuis, j'ai posté : 2005 messages et fait : 11 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : en pleine écriture de mon roman et côté coeur, je suis : incapabe de résister au jolis yeux de Perrie la p'tite folle. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je vais bientôt devenir Papa. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Charles Melton D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kevin / Keke / Kev , et un grand merci à : fayrell ✽ DC/TC : : Alan Landrum
APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tumblr_inline_ozpe9daCoC1txu878_540 APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tumblr_inline_ozpeaorvAC1txu878_540

ABOUT ME
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

“Tu iras loin gamin !”, c’est ce qu’avait l’habitude de me répéter mon grand-père qui n’est malheureusement plus de ce monde depuis plusieurs années. Je l’idolâtrais, parce qu’il a traversé un nombre incalculable de choses, survécus aux deux grandes guerres, s’est marié et a divorcé trois fois (c’est surement de lui que je tiens mon caractère d’homme à femme d’ailleurs), et pourtant, il avait le don de toujours garder le sourire, de me dire que s’il devait tout recommencer, il ne changerait rien et ferait exactement la même chose. C’est à 90 ans qu’il nous a quitté, me léguant son vieux pick-up des 60’s que j’ai retapé et sa montre dont je ne me sépare jamais bien que les aiguilles ne tournent plus depuis bien longtemps. En un sens, j’ai comme l’impression qu’il est toujours-là, qu’il m’accompagne dans les épreuves qui me tombent dessus, qu’il continue à croire en moi.

“Je sais Dylan, je suis peut-être vieux, mais pas con.”, et effectivement, il a toujours su lire en moi, je ne parvenais pas à lui mentir. Il était bien le seul à avoir grillé que je me faisais de l’argent de manière illégale, même mes parents et mes soeurs ne se sont jamais aperçus de cela, ou alors peut-être fermaient-ils les yeux volontairement. Alors je lui ai avoué, je lui ai dis que je vendais et que je vends toujours de la drogue pour le compte de quelques potes dealers du quartier. Tout ça pour subvenir à mes besoins, pour payer le loyer et pour envoyer ce qui reste à ma famille qui est autant dans la galère que moi. Grand-père avait cette habitude de ne porter aucun jugement, soulignant qu’il a fait des choses horribles dans sa vie également dont il n’est pas fier. Comme tromper grand-mère par exemple ? Toujours est-il qu’il me demandait simplement de faire attention, certains que de toutes manières, il n’arriverait jamais à me faire changer d’avis.

“Tu sais, moi je ne suis pas trop bouquin, je suis plus whisky et femme”, me disait-il quand je lui demander son avis concernant l’écriture de mon roman. Je sais bien qu’il n’en avait que faire, qu’il ne l’aurait jamais lu s’il était toujours là le jour de sa sortie, mais il essayait quand même de m’encourager dans mes projets, de me pousser à suivre mes rêves. Lui non plus ne savait pas mentir, mais le simple fait qu’il fasse semblant de s’y intéresser était déjà très important à mes yeux. Le jour où je serais édité, tu peux être sûr qu’il te sera dédié en première page Papy.




APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Giphy APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tenor

GIRLS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Dis donc ! Elle a un sacré pare-choc arrière ta gonzesse !" - Il ne mâchait pas ses mots, c'est surement ce qu'il aurait dis en te voyant PERRIE, et il n'aurait pas tort. Je ne vois plus ma vie sans toi désormais, je n'imagine plus le futur sans ta présence à mes côtés. Ma muse, mon inspiration, ma meilleure-amie, mon amoureuse, tu es tout cela à la fois, mais surtout ma p'tite folle.

"Brésilienne ? C'est bon ça..." - Il ne t'as pas connus non plus SHERYLN, mais je lui ai tellement parlé de toi qu'il avait l'impression de te connaitre par cœur. Aujourd'hui, ce n'est plus comme par le passé entre nous, mais je suis tout de même décidé à être un bon père pour ce gosse à venir.

"Ta petite soeur ? T'en a pas déjà quatre ?" - Non, j'en ai cinq depuis de longues années maintenant. APPLE, c'est comme un membre de ma famille, je l'aime et je la protège tout comme elle le fait pour moi. S'ils nous arrive de nous embrouiller, nous ne restons jamais éloignés bien longtemps, ayant trop besoin l'un de l'autre dans nos vie.

"Tu sais t'entourer fiston !" - Mouais... JILL était même surement trop canon pour moi vu le gros stop qu'elle m'as mis quand j'ai essayé de la draguer lors de notre première rencontre. Depuis, elle est devenue ma meilleure-amie et je n'échangerais cette amitié pour rien au monde.

"Je comprends mieux pourquoi tu l'as choisis comme coloc !" - Promis, je n'avais pas choisis TAMSIN comme colocataire pour ses attributs physique non négligeable. Enfin, je crois... On s'est quand même amusé longtemps à se chauffer pour savoir qui craquerait le premier. Résultat ? Aucun des deux. Elle est comme ma p'tite protégée désormais, je ne supporterais pas qu'on lui fasse du mal.

"Dans le temps j'ai faillis me taper une Kennedy !" - Je vais te croire Papy... Ce qui a commencé comme un jeu de séduction avec HOPE s'est vite transformé en une amitié solide. Je n'ai absolument rien à foutre de son nom ou de sa fortune, elle se fout tout autant que je n'ai pas une thunes en poche, nous sommes juste amis pour le meilleur et pour le pire.

"Mais non ! Je l'aimais bien cette petite !" - Et c'est bien vrai, durant l'année où nous sommes sortis ensemble CIARA, il me demandait toujours de t'amener avec moi quand je venais le voir. Il fut attristé d'apprendre notre rupture, mais je ne peux m'en prendre qu'à moi-même, c'est moi qui t'ai lancé dans cette merde que peut-être la drogue, je le regrette encore aujourd'hui. J'aime à me dire que tu es partis dans cette cure en Italie pour aller mieux, mais est-ce vraiment le cas ?

"T'en trouveras des centaines comme celle-là Dylan !" - Facile à dire l'ancêtre, mais RUBY, elle avait quelque chose de spécial. Plusieurs fois je lui ai demandé de quitter son mec pour que nous puissions vivre notre histoire pleinement, mais la jeune femme a choisis l'option du silence pendant près de deux ans une fois qu'elle s'est retrouvée célibataire. Depuis, les relations sont tendus avec elle et je ne suis pas sûr de pouvoir lui pardonner un jour.




APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tenor APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 15874704379d1d9e885152204962

BOYS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Il a fait ça ? Pète lui les dents Dylan !" - C'est ce qu'il m'aurait encourager à faire, et Dieu sait que j'ai envie de te casser la gueule DUNCAN. Tu as épousé ma petite-amie pour un simple défi à la con, si PERRIE ne me retenait pas de le faire, je t'aurais déjà péter le nez. Mais ça peut encore arriver...





APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Empty
Elle est comme ça, c'est une p'tite folle qui fais des conneries et s'excuse par la suite, un peu comme moi. Je suis vraiment amoureux d'elle sis', je sais que tu cautionne pas trop mais je te le dis, elle me donne le sourire chaque jour cette fille.


Every little part of me  is holding on to every little piece you, is holding on to every drop of blood you drew, is holding onto you.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
LOVE SHOT
Dylan W. Thomas
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93727-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen http://www.i-love-harvard.com/t93768-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen http://www.i-love-harvard.com/t93773-dylan-w-thomas-456-658-7468#3443518 http://www.i-love-harvard.com/t93853-snap-dydythomas#3446467 http://www.i-love-harvard.com/t93851-dylan-w-thomas#3446442
Américain J'ai : 26 ans et je vis à : The Lofts at Atlantic Wharf - Downtown, au #1 avec la bombasse qui me sert de petite-amie J'ai posé mes affaires ici le : 07/08/2018 et depuis, j'ai posté : 2005 messages et fait : 11 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : en pleine écriture de mon roman et côté coeur, je suis : incapabe de résister au jolis yeux de Perrie la p'tite folle. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je vais bientôt devenir Papa. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Charles Melton D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kevin / Keke / Kev , et un grand merci à : fayrell ✽ DC/TC : : Alan Landrum
APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tumblr_inline_ozpe9daCoC1txu878_540 APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tumblr_inline_ozpeaorvAC1txu878_540

ABOUT ME
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

“Tu iras loin gamin !”, c’est ce qu’avait l’habitude de me répéter mon grand-père qui n’est malheureusement plus de ce monde depuis plusieurs années. Je l’idolâtrais, parce qu’il a traversé un nombre incalculable de choses, survécus aux deux grandes guerres, s’est marié et a divorcé trois fois (c’est surement de lui que je tiens mon caractère d’homme à femme d’ailleurs), et pourtant, il avait le don de toujours garder le sourire, de me dire que s’il devait tout recommencer, il ne changerait rien et ferait exactement la même chose. C’est à 90 ans qu’il nous a quitté, me léguant son vieux pick-up des 60’s que j’ai retapé et sa montre dont je ne me sépare jamais bien que les aiguilles ne tournent plus depuis bien longtemps. En un sens, j’ai comme l’impression qu’il est toujours-là, qu’il m’accompagne dans les épreuves qui me tombent dessus, qu’il continue à croire en moi.

“Je sais Dylan, je suis peut-être vieux, mais pas con.”, et effectivement, il a toujours su lire en moi, je ne parvenais pas à lui mentir. Il était bien le seul à avoir grillé que je me faisais de l’argent de manière illégale, même mes parents et mes soeurs ne se sont jamais aperçus de cela, ou alors peut-être fermaient-ils les yeux volontairement. Alors je lui ai avoué, je lui ai dis que je vendais et que je vends toujours de la drogue pour le compte de quelques potes dealers du quartier. Tout ça pour subvenir à mes besoins, pour payer le loyer et pour envoyer ce qui reste à ma famille qui est autant dans la galère que moi. Grand-père avait cette habitude de ne porter aucun jugement, soulignant qu’il a fait des choses horribles dans sa vie également dont il n’est pas fier. Comme tromper grand-mère par exemple ? Toujours est-il qu’il me demandait simplement de faire attention, certains que de toutes manières, il n’arriverait jamais à me faire changer d’avis.

“Tu sais, moi je ne suis pas trop bouquin, je suis plus whisky et femme”, me disait-il quand je lui demander son avis concernant l’écriture de mon roman. Je sais bien qu’il n’en avait que faire, qu’il ne l’aurait jamais lu s’il était toujours là le jour de sa sortie, mais il essayait quand même de m’encourager dans mes projets, de me pousser à suivre mes rêves. Lui non plus ne savait pas mentir, mais le simple fait qu’il fasse semblant de s’y intéresser était déjà très important à mes yeux. Le jour où je serais édité, tu peux être sûr qu’il te sera dédié en première page Papy.




APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Giphy APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tenor

GIRLS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Dis donc ! Elle a un sacré pare-choc arrière ta gonzesse !" - Il ne mâchait pas ses mots, c'est surement ce qu'il aurait dis en te voyant PERRIE, et il n'aurait pas tort. Je ne vois plus ma vie sans toi désormais, je n'imagine plus le futur sans ta présence à mes côtés. Ma muse, mon inspiration, ma meilleure-amie, mon amoureuse, tu es tout cela à la fois, mais surtout ma p'tite folle.

"Brésilienne ? C'est bon ça..." - Il ne t'as pas connus non plus SHERYLN, mais je lui ai tellement parlé de toi qu'il avait l'impression de te connaitre par cœur. Aujourd'hui, ce n'est plus comme par le passé entre nous, mais je suis tout de même décidé à être un bon père pour ce gosse à venir.

"Ta petite soeur ? T'en a pas déjà quatre ?" - Non, j'en ai cinq depuis de longues années maintenant. APPLE, c'est comme un membre de ma famille, je l'aime et je la protège tout comme elle le fait pour moi. S'ils nous arrive de nous embrouiller, nous ne restons jamais éloignés bien longtemps, ayant trop besoin l'un de l'autre dans nos vie.

"Tu sais t'entourer fiston !" - Mouais... JILL était même surement trop canon pour moi vu le gros stop qu'elle m'as mis quand j'ai essayé de la draguer lors de notre première rencontre. Depuis, elle est devenue ma meilleure-amie et je n'échangerais cette amitié pour rien au monde.

"Je comprends mieux pourquoi tu l'as choisis comme coloc !" - Promis, je n'avais pas choisis TAMSIN comme colocataire pour ses attributs physique non négligeable. Enfin, je crois... On s'est quand même amusé longtemps à se chauffer pour savoir qui craquerait le premier. Résultat ? Aucun des deux. Elle est comme ma p'tite protégée désormais, je ne supporterais pas qu'on lui fasse du mal.

"Dans le temps j'ai faillis me taper une Kennedy !" - Je vais te croire Papy... Ce qui a commencé comme un jeu de séduction avec HOPE s'est vite transformé en une amitié solide. Je n'ai absolument rien à foutre de son nom ou de sa fortune, elle se fout tout autant que je n'ai pas une thunes en poche, nous sommes juste amis pour le meilleur et pour le pire.

"Mais non ! Je l'aimais bien cette petite !" - Et c'est bien vrai, durant l'année où nous sommes sortis ensemble CIARA, il me demandait toujours de t'amener avec moi quand je venais le voir. Il fut attristé d'apprendre notre rupture, mais je ne peux m'en prendre qu'à moi-même, c'est moi qui t'ai lancé dans cette merde que peut-être la drogue, je le regrette encore aujourd'hui. J'aime à me dire que tu es partis dans cette cure en Italie pour aller mieux, mais est-ce vraiment le cas ?

"T'en trouveras des centaines comme celle-là Dylan !" - Facile à dire l'ancêtre, mais RUBY, elle avait quelque chose de spécial. Plusieurs fois je lui ai demandé de quitter son mec pour que nous puissions vivre notre histoire pleinement, mais la jeune femme a choisis l'option du silence pendant près de deux ans une fois qu'elle s'est retrouvée célibataire. Depuis, les relations sont tendus avec elle et je ne suis pas sûr de pouvoir lui pardonner un jour.




APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tenor APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 15874704379d1d9e885152204962

BOYS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Il a fait ça ? Pète lui les dents Dylan !" - C'est ce qu'il m'aurait encourager à faire, et Dieu sait que j'ai envie de te casser la gueule DUNCAN. Tu as épousé ma petite-amie pour un simple défi à la con, si PERRIE ne me retenait pas de le faire, je t'aurais déjà péter le nez. Mais ça peut encore arriver...





APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Empty
Sheshe c'est compliqué...J'ai l'impression qu'elle ne prends en compte que son point de vue sans se soucier du mien. Et pourtant, j'ai essayé de lui dire que je pourrais être présent en tant que père pour ce gosse, mais elle ne veut plus me voir. C'est mon enfant autant que le sien, je compte bien voir mon fils ou ma fille, elle ne peut pas me l'interdire.


Every little part of me  is holding on to every little piece you, is holding on to every drop of blood you drew, is holding onto you.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
LOVE SHOT
Dylan W. Thomas
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93727-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen http://www.i-love-harvard.com/t93768-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen http://www.i-love-harvard.com/t93773-dylan-w-thomas-456-658-7468#3443518 http://www.i-love-harvard.com/t93853-snap-dydythomas#3446467 http://www.i-love-harvard.com/t93851-dylan-w-thomas#3446442
Américain J'ai : 26 ans et je vis à : The Lofts at Atlantic Wharf - Downtown, au #1 avec la bombasse qui me sert de petite-amie J'ai posé mes affaires ici le : 07/08/2018 et depuis, j'ai posté : 2005 messages et fait : 11 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : en pleine écriture de mon roman et côté coeur, je suis : incapabe de résister au jolis yeux de Perrie la p'tite folle. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je vais bientôt devenir Papa. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Charles Melton D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kevin / Keke / Kev , et un grand merci à : fayrell ✽ DC/TC : : Alan Landrum
APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tumblr_inline_ozpe9daCoC1txu878_540 APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tumblr_inline_ozpeaorvAC1txu878_540

ABOUT ME
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

“Tu iras loin gamin !”, c’est ce qu’avait l’habitude de me répéter mon grand-père qui n’est malheureusement plus de ce monde depuis plusieurs années. Je l’idolâtrais, parce qu’il a traversé un nombre incalculable de choses, survécus aux deux grandes guerres, s’est marié et a divorcé trois fois (c’est surement de lui que je tiens mon caractère d’homme à femme d’ailleurs), et pourtant, il avait le don de toujours garder le sourire, de me dire que s’il devait tout recommencer, il ne changerait rien et ferait exactement la même chose. C’est à 90 ans qu’il nous a quitté, me léguant son vieux pick-up des 60’s que j’ai retapé et sa montre dont je ne me sépare jamais bien que les aiguilles ne tournent plus depuis bien longtemps. En un sens, j’ai comme l’impression qu’il est toujours-là, qu’il m’accompagne dans les épreuves qui me tombent dessus, qu’il continue à croire en moi.

“Je sais Dylan, je suis peut-être vieux, mais pas con.”, et effectivement, il a toujours su lire en moi, je ne parvenais pas à lui mentir. Il était bien le seul à avoir grillé que je me faisais de l’argent de manière illégale, même mes parents et mes soeurs ne se sont jamais aperçus de cela, ou alors peut-être fermaient-ils les yeux volontairement. Alors je lui ai avoué, je lui ai dis que je vendais et que je vends toujours de la drogue pour le compte de quelques potes dealers du quartier. Tout ça pour subvenir à mes besoins, pour payer le loyer et pour envoyer ce qui reste à ma famille qui est autant dans la galère que moi. Grand-père avait cette habitude de ne porter aucun jugement, soulignant qu’il a fait des choses horribles dans sa vie également dont il n’est pas fier. Comme tromper grand-mère par exemple ? Toujours est-il qu’il me demandait simplement de faire attention, certains que de toutes manières, il n’arriverait jamais à me faire changer d’avis.

“Tu sais, moi je ne suis pas trop bouquin, je suis plus whisky et femme”, me disait-il quand je lui demander son avis concernant l’écriture de mon roman. Je sais bien qu’il n’en avait que faire, qu’il ne l’aurait jamais lu s’il était toujours là le jour de sa sortie, mais il essayait quand même de m’encourager dans mes projets, de me pousser à suivre mes rêves. Lui non plus ne savait pas mentir, mais le simple fait qu’il fasse semblant de s’y intéresser était déjà très important à mes yeux. Le jour où je serais édité, tu peux être sûr qu’il te sera dédié en première page Papy.




APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Giphy APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tenor

GIRLS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Dis donc ! Elle a un sacré pare-choc arrière ta gonzesse !" - Il ne mâchait pas ses mots, c'est surement ce qu'il aurait dis en te voyant PERRIE, et il n'aurait pas tort. Je ne vois plus ma vie sans toi désormais, je n'imagine plus le futur sans ta présence à mes côtés. Ma muse, mon inspiration, ma meilleure-amie, mon amoureuse, tu es tout cela à la fois, mais surtout ma p'tite folle.

"Brésilienne ? C'est bon ça..." - Il ne t'as pas connus non plus SHERYLN, mais je lui ai tellement parlé de toi qu'il avait l'impression de te connaitre par cœur. Aujourd'hui, ce n'est plus comme par le passé entre nous, mais je suis tout de même décidé à être un bon père pour ce gosse à venir.

"Ta petite soeur ? T'en a pas déjà quatre ?" - Non, j'en ai cinq depuis de longues années maintenant. APPLE, c'est comme un membre de ma famille, je l'aime et je la protège tout comme elle le fait pour moi. S'ils nous arrive de nous embrouiller, nous ne restons jamais éloignés bien longtemps, ayant trop besoin l'un de l'autre dans nos vie.

"Tu sais t'entourer fiston !" - Mouais... JILL était même surement trop canon pour moi vu le gros stop qu'elle m'as mis quand j'ai essayé de la draguer lors de notre première rencontre. Depuis, elle est devenue ma meilleure-amie et je n'échangerais cette amitié pour rien au monde.

"Je comprends mieux pourquoi tu l'as choisis comme coloc !" - Promis, je n'avais pas choisis TAMSIN comme colocataire pour ses attributs physique non négligeable. Enfin, je crois... On s'est quand même amusé longtemps à se chauffer pour savoir qui craquerait le premier. Résultat ? Aucun des deux. Elle est comme ma p'tite protégée désormais, je ne supporterais pas qu'on lui fasse du mal.

"Dans le temps j'ai faillis me taper une Kennedy !" - Je vais te croire Papy... Ce qui a commencé comme un jeu de séduction avec HOPE s'est vite transformé en une amitié solide. Je n'ai absolument rien à foutre de son nom ou de sa fortune, elle se fout tout autant que je n'ai pas une thunes en poche, nous sommes juste amis pour le meilleur et pour le pire.

"Mais non ! Je l'aimais bien cette petite !" - Et c'est bien vrai, durant l'année où nous sommes sortis ensemble CIARA, il me demandait toujours de t'amener avec moi quand je venais le voir. Il fut attristé d'apprendre notre rupture, mais je ne peux m'en prendre qu'à moi-même, c'est moi qui t'ai lancé dans cette merde que peut-être la drogue, je le regrette encore aujourd'hui. J'aime à me dire que tu es partis dans cette cure en Italie pour aller mieux, mais est-ce vraiment le cas ?

"T'en trouveras des centaines comme celle-là Dylan !" - Facile à dire l'ancêtre, mais RUBY, elle avait quelque chose de spécial. Plusieurs fois je lui ai demandé de quitter son mec pour que nous puissions vivre notre histoire pleinement, mais la jeune femme a choisis l'option du silence pendant près de deux ans une fois qu'elle s'est retrouvée célibataire. Depuis, les relations sont tendus avec elle et je ne suis pas sûr de pouvoir lui pardonner un jour.




APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tenor APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 15874704379d1d9e885152204962

BOYS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Il a fait ça ? Pète lui les dents Dylan !" - C'est ce qu'il m'aurait encourager à faire, et Dieu sait que j'ai envie de te casser la gueule DUNCAN. Tu as épousé ma petite-amie pour un simple défi à la con, si PERRIE ne me retenait pas de le faire, je t'aurais déjà péter le nez. Mais ça peut encore arriver...





APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Empty
Tu veux que je fasse quoi Apple ? Aujourd'hui je suis amoureux d'Anya et j'ai voulus enlever ce froid entre Sheryln et moi, elle m'as clairement fait comprendre que c'était mort, que je n'avais jamais existé pour elle.


Every little part of me  is holding on to every little piece you, is holding on to every drop of blood you drew, is holding onto you.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
LOVE SHOT
Dylan W. Thomas
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93727-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen http://www.i-love-harvard.com/t93768-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen http://www.i-love-harvard.com/t93773-dylan-w-thomas-456-658-7468#3443518 http://www.i-love-harvard.com/t93853-snap-dydythomas#3446467 http://www.i-love-harvard.com/t93851-dylan-w-thomas#3446442
Américain J'ai : 26 ans et je vis à : The Lofts at Atlantic Wharf - Downtown, au #1 avec la bombasse qui me sert de petite-amie J'ai posé mes affaires ici le : 07/08/2018 et depuis, j'ai posté : 2005 messages et fait : 11 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : en pleine écriture de mon roman et côté coeur, je suis : incapabe de résister au jolis yeux de Perrie la p'tite folle. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je vais bientôt devenir Papa. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Charles Melton D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kevin / Keke / Kev , et un grand merci à : fayrell ✽ DC/TC : : Alan Landrum
APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tumblr_inline_ozpe9daCoC1txu878_540 APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tumblr_inline_ozpeaorvAC1txu878_540

ABOUT ME
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

“Tu iras loin gamin !”, c’est ce qu’avait l’habitude de me répéter mon grand-père qui n’est malheureusement plus de ce monde depuis plusieurs années. Je l’idolâtrais, parce qu’il a traversé un nombre incalculable de choses, survécus aux deux grandes guerres, s’est marié et a divorcé trois fois (c’est surement de lui que je tiens mon caractère d’homme à femme d’ailleurs), et pourtant, il avait le don de toujours garder le sourire, de me dire que s’il devait tout recommencer, il ne changerait rien et ferait exactement la même chose. C’est à 90 ans qu’il nous a quitté, me léguant son vieux pick-up des 60’s que j’ai retapé et sa montre dont je ne me sépare jamais bien que les aiguilles ne tournent plus depuis bien longtemps. En un sens, j’ai comme l’impression qu’il est toujours-là, qu’il m’accompagne dans les épreuves qui me tombent dessus, qu’il continue à croire en moi.

“Je sais Dylan, je suis peut-être vieux, mais pas con.”, et effectivement, il a toujours su lire en moi, je ne parvenais pas à lui mentir. Il était bien le seul à avoir grillé que je me faisais de l’argent de manière illégale, même mes parents et mes soeurs ne se sont jamais aperçus de cela, ou alors peut-être fermaient-ils les yeux volontairement. Alors je lui ai avoué, je lui ai dis que je vendais et que je vends toujours de la drogue pour le compte de quelques potes dealers du quartier. Tout ça pour subvenir à mes besoins, pour payer le loyer et pour envoyer ce qui reste à ma famille qui est autant dans la galère que moi. Grand-père avait cette habitude de ne porter aucun jugement, soulignant qu’il a fait des choses horribles dans sa vie également dont il n’est pas fier. Comme tromper grand-mère par exemple ? Toujours est-il qu’il me demandait simplement de faire attention, certains que de toutes manières, il n’arriverait jamais à me faire changer d’avis.

“Tu sais, moi je ne suis pas trop bouquin, je suis plus whisky et femme”, me disait-il quand je lui demander son avis concernant l’écriture de mon roman. Je sais bien qu’il n’en avait que faire, qu’il ne l’aurait jamais lu s’il était toujours là le jour de sa sortie, mais il essayait quand même de m’encourager dans mes projets, de me pousser à suivre mes rêves. Lui non plus ne savait pas mentir, mais le simple fait qu’il fasse semblant de s’y intéresser était déjà très important à mes yeux. Le jour où je serais édité, tu peux être sûr qu’il te sera dédié en première page Papy.




APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Giphy APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tenor

GIRLS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Dis donc ! Elle a un sacré pare-choc arrière ta gonzesse !" - Il ne mâchait pas ses mots, c'est surement ce qu'il aurait dis en te voyant PERRIE, et il n'aurait pas tort. Je ne vois plus ma vie sans toi désormais, je n'imagine plus le futur sans ta présence à mes côtés. Ma muse, mon inspiration, ma meilleure-amie, mon amoureuse, tu es tout cela à la fois, mais surtout ma p'tite folle.

"Brésilienne ? C'est bon ça..." - Il ne t'as pas connus non plus SHERYLN, mais je lui ai tellement parlé de toi qu'il avait l'impression de te connaitre par cœur. Aujourd'hui, ce n'est plus comme par le passé entre nous, mais je suis tout de même décidé à être un bon père pour ce gosse à venir.

"Ta petite soeur ? T'en a pas déjà quatre ?" - Non, j'en ai cinq depuis de longues années maintenant. APPLE, c'est comme un membre de ma famille, je l'aime et je la protège tout comme elle le fait pour moi. S'ils nous arrive de nous embrouiller, nous ne restons jamais éloignés bien longtemps, ayant trop besoin l'un de l'autre dans nos vie.

"Tu sais t'entourer fiston !" - Mouais... JILL était même surement trop canon pour moi vu le gros stop qu'elle m'as mis quand j'ai essayé de la draguer lors de notre première rencontre. Depuis, elle est devenue ma meilleure-amie et je n'échangerais cette amitié pour rien au monde.

"Je comprends mieux pourquoi tu l'as choisis comme coloc !" - Promis, je n'avais pas choisis TAMSIN comme colocataire pour ses attributs physique non négligeable. Enfin, je crois... On s'est quand même amusé longtemps à se chauffer pour savoir qui craquerait le premier. Résultat ? Aucun des deux. Elle est comme ma p'tite protégée désormais, je ne supporterais pas qu'on lui fasse du mal.

"Dans le temps j'ai faillis me taper une Kennedy !" - Je vais te croire Papy... Ce qui a commencé comme un jeu de séduction avec HOPE s'est vite transformé en une amitié solide. Je n'ai absolument rien à foutre de son nom ou de sa fortune, elle se fout tout autant que je n'ai pas une thunes en poche, nous sommes juste amis pour le meilleur et pour le pire.

"Mais non ! Je l'aimais bien cette petite !" - Et c'est bien vrai, durant l'année où nous sommes sortis ensemble CIARA, il me demandait toujours de t'amener avec moi quand je venais le voir. Il fut attristé d'apprendre notre rupture, mais je ne peux m'en prendre qu'à moi-même, c'est moi qui t'ai lancé dans cette merde que peut-être la drogue, je le regrette encore aujourd'hui. J'aime à me dire que tu es partis dans cette cure en Italie pour aller mieux, mais est-ce vraiment le cas ?

"T'en trouveras des centaines comme celle-là Dylan !" - Facile à dire l'ancêtre, mais RUBY, elle avait quelque chose de spécial. Plusieurs fois je lui ai demandé de quitter son mec pour que nous puissions vivre notre histoire pleinement, mais la jeune femme a choisis l'option du silence pendant près de deux ans une fois qu'elle s'est retrouvée célibataire. Depuis, les relations sont tendus avec elle et je ne suis pas sûr de pouvoir lui pardonner un jour.




APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tenor APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 15874704379d1d9e885152204962

BOYS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Il a fait ça ? Pète lui les dents Dylan !" - C'est ce qu'il m'aurait encourager à faire, et Dieu sait que j'ai envie de te casser la gueule DUNCAN. Tu as épousé ma petite-amie pour un simple défi à la con, si PERRIE ne me retenait pas de le faire, je t'aurais déjà péter le nez. Mais ça peut encore arriver...





APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Empty
Arrête, ne fais pas ça Apple, pas ce genre de réponse qui veut tout dire et rien dire en même temps.


Every little part of me  is holding on to every little piece you, is holding on to every drop of blood you drew, is holding onto you.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
LOVE SHOT
Dylan W. Thomas
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93727-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen http://www.i-love-harvard.com/t93768-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen http://www.i-love-harvard.com/t93773-dylan-w-thomas-456-658-7468#3443518 http://www.i-love-harvard.com/t93853-snap-dydythomas#3446467 http://www.i-love-harvard.com/t93851-dylan-w-thomas#3446442
Américain J'ai : 26 ans et je vis à : The Lofts at Atlantic Wharf - Downtown, au #1 avec la bombasse qui me sert de petite-amie J'ai posé mes affaires ici le : 07/08/2018 et depuis, j'ai posté : 2005 messages et fait : 11 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : en pleine écriture de mon roman et côté coeur, je suis : incapabe de résister au jolis yeux de Perrie la p'tite folle. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je vais bientôt devenir Papa. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Charles Melton D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kevin / Keke / Kev , et un grand merci à : fayrell ✽ DC/TC : : Alan Landrum
APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tumblr_inline_ozpe9daCoC1txu878_540 APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tumblr_inline_ozpeaorvAC1txu878_540

ABOUT ME
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

“Tu iras loin gamin !”, c’est ce qu’avait l’habitude de me répéter mon grand-père qui n’est malheureusement plus de ce monde depuis plusieurs années. Je l’idolâtrais, parce qu’il a traversé un nombre incalculable de choses, survécus aux deux grandes guerres, s’est marié et a divorcé trois fois (c’est surement de lui que je tiens mon caractère d’homme à femme d’ailleurs), et pourtant, il avait le don de toujours garder le sourire, de me dire que s’il devait tout recommencer, il ne changerait rien et ferait exactement la même chose. C’est à 90 ans qu’il nous a quitté, me léguant son vieux pick-up des 60’s que j’ai retapé et sa montre dont je ne me sépare jamais bien que les aiguilles ne tournent plus depuis bien longtemps. En un sens, j’ai comme l’impression qu’il est toujours-là, qu’il m’accompagne dans les épreuves qui me tombent dessus, qu’il continue à croire en moi.

“Je sais Dylan, je suis peut-être vieux, mais pas con.”, et effectivement, il a toujours su lire en moi, je ne parvenais pas à lui mentir. Il était bien le seul à avoir grillé que je me faisais de l’argent de manière illégale, même mes parents et mes soeurs ne se sont jamais aperçus de cela, ou alors peut-être fermaient-ils les yeux volontairement. Alors je lui ai avoué, je lui ai dis que je vendais et que je vends toujours de la drogue pour le compte de quelques potes dealers du quartier. Tout ça pour subvenir à mes besoins, pour payer le loyer et pour envoyer ce qui reste à ma famille qui est autant dans la galère que moi. Grand-père avait cette habitude de ne porter aucun jugement, soulignant qu’il a fait des choses horribles dans sa vie également dont il n’est pas fier. Comme tromper grand-mère par exemple ? Toujours est-il qu’il me demandait simplement de faire attention, certains que de toutes manières, il n’arriverait jamais à me faire changer d’avis.

“Tu sais, moi je ne suis pas trop bouquin, je suis plus whisky et femme”, me disait-il quand je lui demander son avis concernant l’écriture de mon roman. Je sais bien qu’il n’en avait que faire, qu’il ne l’aurait jamais lu s’il était toujours là le jour de sa sortie, mais il essayait quand même de m’encourager dans mes projets, de me pousser à suivre mes rêves. Lui non plus ne savait pas mentir, mais le simple fait qu’il fasse semblant de s’y intéresser était déjà très important à mes yeux. Le jour où je serais édité, tu peux être sûr qu’il te sera dédié en première page Papy.




APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Giphy APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tenor

GIRLS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Dis donc ! Elle a un sacré pare-choc arrière ta gonzesse !" - Il ne mâchait pas ses mots, c'est surement ce qu'il aurait dis en te voyant PERRIE, et il n'aurait pas tort. Je ne vois plus ma vie sans toi désormais, je n'imagine plus le futur sans ta présence à mes côtés. Ma muse, mon inspiration, ma meilleure-amie, mon amoureuse, tu es tout cela à la fois, mais surtout ma p'tite folle.

"Brésilienne ? C'est bon ça..." - Il ne t'as pas connus non plus SHERYLN, mais je lui ai tellement parlé de toi qu'il avait l'impression de te connaitre par cœur. Aujourd'hui, ce n'est plus comme par le passé entre nous, mais je suis tout de même décidé à être un bon père pour ce gosse à venir.

"Ta petite soeur ? T'en a pas déjà quatre ?" - Non, j'en ai cinq depuis de longues années maintenant. APPLE, c'est comme un membre de ma famille, je l'aime et je la protège tout comme elle le fait pour moi. S'ils nous arrive de nous embrouiller, nous ne restons jamais éloignés bien longtemps, ayant trop besoin l'un de l'autre dans nos vie.

"Tu sais t'entourer fiston !" - Mouais... JILL était même surement trop canon pour moi vu le gros stop qu'elle m'as mis quand j'ai essayé de la draguer lors de notre première rencontre. Depuis, elle est devenue ma meilleure-amie et je n'échangerais cette amitié pour rien au monde.

"Je comprends mieux pourquoi tu l'as choisis comme coloc !" - Promis, je n'avais pas choisis TAMSIN comme colocataire pour ses attributs physique non négligeable. Enfin, je crois... On s'est quand même amusé longtemps à se chauffer pour savoir qui craquerait le premier. Résultat ? Aucun des deux. Elle est comme ma p'tite protégée désormais, je ne supporterais pas qu'on lui fasse du mal.

"Dans le temps j'ai faillis me taper une Kennedy !" - Je vais te croire Papy... Ce qui a commencé comme un jeu de séduction avec HOPE s'est vite transformé en une amitié solide. Je n'ai absolument rien à foutre de son nom ou de sa fortune, elle se fout tout autant que je n'ai pas une thunes en poche, nous sommes juste amis pour le meilleur et pour le pire.

"Mais non ! Je l'aimais bien cette petite !" - Et c'est bien vrai, durant l'année où nous sommes sortis ensemble CIARA, il me demandait toujours de t'amener avec moi quand je venais le voir. Il fut attristé d'apprendre notre rupture, mais je ne peux m'en prendre qu'à moi-même, c'est moi qui t'ai lancé dans cette merde que peut-être la drogue, je le regrette encore aujourd'hui. J'aime à me dire que tu es partis dans cette cure en Italie pour aller mieux, mais est-ce vraiment le cas ?

"T'en trouveras des centaines comme celle-là Dylan !" - Facile à dire l'ancêtre, mais RUBY, elle avait quelque chose de spécial. Plusieurs fois je lui ai demandé de quitter son mec pour que nous puissions vivre notre histoire pleinement, mais la jeune femme a choisis l'option du silence pendant près de deux ans une fois qu'elle s'est retrouvée célibataire. Depuis, les relations sont tendus avec elle et je ne suis pas sûr de pouvoir lui pardonner un jour.




APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tenor APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 15874704379d1d9e885152204962

BOYS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Il a fait ça ? Pète lui les dents Dylan !" - C'est ce qu'il m'aurait encourager à faire, et Dieu sait que j'ai envie de te casser la gueule DUNCAN. Tu as épousé ma petite-amie pour un simple défi à la con, si PERRIE ne me retenait pas de le faire, je t'aurais déjà péter le nez. Mais ça peut encore arriver...





APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Empty
Dis juste ce que tu en pense vraiment, pas besoin de mâcher tes mots ou quoi que ce soit, tu le sais bien APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 550846730


Every little part of me  is holding on to every little piece you, is holding on to every drop of blood you drew, is holding onto you.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
LOVE SHOT
Dylan W. Thomas
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93727-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen http://www.i-love-harvard.com/t93768-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen http://www.i-love-harvard.com/t93773-dylan-w-thomas-456-658-7468#3443518 http://www.i-love-harvard.com/t93853-snap-dydythomas#3446467 http://www.i-love-harvard.com/t93851-dylan-w-thomas#3446442
Américain J'ai : 26 ans et je vis à : The Lofts at Atlantic Wharf - Downtown, au #1 avec la bombasse qui me sert de petite-amie J'ai posé mes affaires ici le : 07/08/2018 et depuis, j'ai posté : 2005 messages et fait : 11 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : en pleine écriture de mon roman et côté coeur, je suis : incapabe de résister au jolis yeux de Perrie la p'tite folle. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je vais bientôt devenir Papa. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Charles Melton D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kevin / Keke / Kev , et un grand merci à : fayrell ✽ DC/TC : : Alan Landrum
APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tumblr_inline_ozpe9daCoC1txu878_540 APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tumblr_inline_ozpeaorvAC1txu878_540

ABOUT ME
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

“Tu iras loin gamin !”, c’est ce qu’avait l’habitude de me répéter mon grand-père qui n’est malheureusement plus de ce monde depuis plusieurs années. Je l’idolâtrais, parce qu’il a traversé un nombre incalculable de choses, survécus aux deux grandes guerres, s’est marié et a divorcé trois fois (c’est surement de lui que je tiens mon caractère d’homme à femme d’ailleurs), et pourtant, il avait le don de toujours garder le sourire, de me dire que s’il devait tout recommencer, il ne changerait rien et ferait exactement la même chose. C’est à 90 ans qu’il nous a quitté, me léguant son vieux pick-up des 60’s que j’ai retapé et sa montre dont je ne me sépare jamais bien que les aiguilles ne tournent plus depuis bien longtemps. En un sens, j’ai comme l’impression qu’il est toujours-là, qu’il m’accompagne dans les épreuves qui me tombent dessus, qu’il continue à croire en moi.

“Je sais Dylan, je suis peut-être vieux, mais pas con.”, et effectivement, il a toujours su lire en moi, je ne parvenais pas à lui mentir. Il était bien le seul à avoir grillé que je me faisais de l’argent de manière illégale, même mes parents et mes soeurs ne se sont jamais aperçus de cela, ou alors peut-être fermaient-ils les yeux volontairement. Alors je lui ai avoué, je lui ai dis que je vendais et que je vends toujours de la drogue pour le compte de quelques potes dealers du quartier. Tout ça pour subvenir à mes besoins, pour payer le loyer et pour envoyer ce qui reste à ma famille qui est autant dans la galère que moi. Grand-père avait cette habitude de ne porter aucun jugement, soulignant qu’il a fait des choses horribles dans sa vie également dont il n’est pas fier. Comme tromper grand-mère par exemple ? Toujours est-il qu’il me demandait simplement de faire attention, certains que de toutes manières, il n’arriverait jamais à me faire changer d’avis.

“Tu sais, moi je ne suis pas trop bouquin, je suis plus whisky et femme”, me disait-il quand je lui demander son avis concernant l’écriture de mon roman. Je sais bien qu’il n’en avait que faire, qu’il ne l’aurait jamais lu s’il était toujours là le jour de sa sortie, mais il essayait quand même de m’encourager dans mes projets, de me pousser à suivre mes rêves. Lui non plus ne savait pas mentir, mais le simple fait qu’il fasse semblant de s’y intéresser était déjà très important à mes yeux. Le jour où je serais édité, tu peux être sûr qu’il te sera dédié en première page Papy.




APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Giphy APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tenor

GIRLS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Dis donc ! Elle a un sacré pare-choc arrière ta gonzesse !" - Il ne mâchait pas ses mots, c'est surement ce qu'il aurait dis en te voyant PERRIE, et il n'aurait pas tort. Je ne vois plus ma vie sans toi désormais, je n'imagine plus le futur sans ta présence à mes côtés. Ma muse, mon inspiration, ma meilleure-amie, mon amoureuse, tu es tout cela à la fois, mais surtout ma p'tite folle.

"Brésilienne ? C'est bon ça..." - Il ne t'as pas connus non plus SHERYLN, mais je lui ai tellement parlé de toi qu'il avait l'impression de te connaitre par cœur. Aujourd'hui, ce n'est plus comme par le passé entre nous, mais je suis tout de même décidé à être un bon père pour ce gosse à venir.

"Ta petite soeur ? T'en a pas déjà quatre ?" - Non, j'en ai cinq depuis de longues années maintenant. APPLE, c'est comme un membre de ma famille, je l'aime et je la protège tout comme elle le fait pour moi. S'ils nous arrive de nous embrouiller, nous ne restons jamais éloignés bien longtemps, ayant trop besoin l'un de l'autre dans nos vie.

"Tu sais t'entourer fiston !" - Mouais... JILL était même surement trop canon pour moi vu le gros stop qu'elle m'as mis quand j'ai essayé de la draguer lors de notre première rencontre. Depuis, elle est devenue ma meilleure-amie et je n'échangerais cette amitié pour rien au monde.

"Je comprends mieux pourquoi tu l'as choisis comme coloc !" - Promis, je n'avais pas choisis TAMSIN comme colocataire pour ses attributs physique non négligeable. Enfin, je crois... On s'est quand même amusé longtemps à se chauffer pour savoir qui craquerait le premier. Résultat ? Aucun des deux. Elle est comme ma p'tite protégée désormais, je ne supporterais pas qu'on lui fasse du mal.

"Dans le temps j'ai faillis me taper une Kennedy !" - Je vais te croire Papy... Ce qui a commencé comme un jeu de séduction avec HOPE s'est vite transformé en une amitié solide. Je n'ai absolument rien à foutre de son nom ou de sa fortune, elle se fout tout autant que je n'ai pas une thunes en poche, nous sommes juste amis pour le meilleur et pour le pire.

"Mais non ! Je l'aimais bien cette petite !" - Et c'est bien vrai, durant l'année où nous sommes sortis ensemble CIARA, il me demandait toujours de t'amener avec moi quand je venais le voir. Il fut attristé d'apprendre notre rupture, mais je ne peux m'en prendre qu'à moi-même, c'est moi qui t'ai lancé dans cette merde que peut-être la drogue, je le regrette encore aujourd'hui. J'aime à me dire que tu es partis dans cette cure en Italie pour aller mieux, mais est-ce vraiment le cas ?

"T'en trouveras des centaines comme celle-là Dylan !" - Facile à dire l'ancêtre, mais RUBY, elle avait quelque chose de spécial. Plusieurs fois je lui ai demandé de quitter son mec pour que nous puissions vivre notre histoire pleinement, mais la jeune femme a choisis l'option du silence pendant près de deux ans une fois qu'elle s'est retrouvée célibataire. Depuis, les relations sont tendus avec elle et je ne suis pas sûr de pouvoir lui pardonner un jour.




APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tenor APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 15874704379d1d9e885152204962

BOYS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Il a fait ça ? Pète lui les dents Dylan !" - C'est ce qu'il m'aurait encourager à faire, et Dieu sait que j'ai envie de te casser la gueule DUNCAN. Tu as épousé ma petite-amie pour un simple défi à la con, si PERRIE ne me retenait pas de le faire, je t'aurais déjà péter le nez. Mais ça peut encore arriver...





APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Empty
Je l'aimais Apple, jusqu'à ce qu'elle me fasse clairement comprendre que ce n'était pas suffisant et qu'apparemment je lui manquais de respect. Tu fais quoi quand tu te donnes pour une personne et que tu te rends compte que ça ne suffit pas ?


Every little part of me  is holding on to every little piece you, is holding on to every drop of blood you drew, is holding onto you.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
LOVE SHOT
Dylan W. Thomas
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93727-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen http://www.i-love-harvard.com/t93768-dylan-w-thomas-alex-hogh-andersen http://www.i-love-harvard.com/t93773-dylan-w-thomas-456-658-7468#3443518 http://www.i-love-harvard.com/t93853-snap-dydythomas#3446467 http://www.i-love-harvard.com/t93851-dylan-w-thomas#3446442
Américain J'ai : 26 ans et je vis à : The Lofts at Atlantic Wharf - Downtown, au #1 avec la bombasse qui me sert de petite-amie J'ai posé mes affaires ici le : 07/08/2018 et depuis, j'ai posté : 2005 messages et fait : 11 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : en pleine écriture de mon roman et côté coeur, je suis : incapabe de résister au jolis yeux de Perrie la p'tite folle. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : que je vais bientôt devenir Papa. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Charles Melton D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kevin / Keke / Kev , et un grand merci à : fayrell ✽ DC/TC : : Alan Landrum
APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tumblr_inline_ozpe9daCoC1txu878_540 APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tumblr_inline_ozpeaorvAC1txu878_540

ABOUT ME
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

“Tu iras loin gamin !”, c’est ce qu’avait l’habitude de me répéter mon grand-père qui n’est malheureusement plus de ce monde depuis plusieurs années. Je l’idolâtrais, parce qu’il a traversé un nombre incalculable de choses, survécus aux deux grandes guerres, s’est marié et a divorcé trois fois (c’est surement de lui que je tiens mon caractère d’homme à femme d’ailleurs), et pourtant, il avait le don de toujours garder le sourire, de me dire que s’il devait tout recommencer, il ne changerait rien et ferait exactement la même chose. C’est à 90 ans qu’il nous a quitté, me léguant son vieux pick-up des 60’s que j’ai retapé et sa montre dont je ne me sépare jamais bien que les aiguilles ne tournent plus depuis bien longtemps. En un sens, j’ai comme l’impression qu’il est toujours-là, qu’il m’accompagne dans les épreuves qui me tombent dessus, qu’il continue à croire en moi.

“Je sais Dylan, je suis peut-être vieux, mais pas con.”, et effectivement, il a toujours su lire en moi, je ne parvenais pas à lui mentir. Il était bien le seul à avoir grillé que je me faisais de l’argent de manière illégale, même mes parents et mes soeurs ne se sont jamais aperçus de cela, ou alors peut-être fermaient-ils les yeux volontairement. Alors je lui ai avoué, je lui ai dis que je vendais et que je vends toujours de la drogue pour le compte de quelques potes dealers du quartier. Tout ça pour subvenir à mes besoins, pour payer le loyer et pour envoyer ce qui reste à ma famille qui est autant dans la galère que moi. Grand-père avait cette habitude de ne porter aucun jugement, soulignant qu’il a fait des choses horribles dans sa vie également dont il n’est pas fier. Comme tromper grand-mère par exemple ? Toujours est-il qu’il me demandait simplement de faire attention, certains que de toutes manières, il n’arriverait jamais à me faire changer d’avis.

“Tu sais, moi je ne suis pas trop bouquin, je suis plus whisky et femme”, me disait-il quand je lui demander son avis concernant l’écriture de mon roman. Je sais bien qu’il n’en avait que faire, qu’il ne l’aurait jamais lu s’il était toujours là le jour de sa sortie, mais il essayait quand même de m’encourager dans mes projets, de me pousser à suivre mes rêves. Lui non plus ne savait pas mentir, mais le simple fait qu’il fasse semblant de s’y intéresser était déjà très important à mes yeux. Le jour où je serais édité, tu peux être sûr qu’il te sera dédié en première page Papy.




APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Giphy APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tenor

GIRLS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Dis donc ! Elle a un sacré pare-choc arrière ta gonzesse !" - Il ne mâchait pas ses mots, c'est surement ce qu'il aurait dis en te voyant PERRIE, et il n'aurait pas tort. Je ne vois plus ma vie sans toi désormais, je n'imagine plus le futur sans ta présence à mes côtés. Ma muse, mon inspiration, ma meilleure-amie, mon amoureuse, tu es tout cela à la fois, mais surtout ma p'tite folle.

"Brésilienne ? C'est bon ça..." - Il ne t'as pas connus non plus SHERYLN, mais je lui ai tellement parlé de toi qu'il avait l'impression de te connaitre par cœur. Aujourd'hui, ce n'est plus comme par le passé entre nous, mais je suis tout de même décidé à être un bon père pour ce gosse à venir.

"Ta petite soeur ? T'en a pas déjà quatre ?" - Non, j'en ai cinq depuis de longues années maintenant. APPLE, c'est comme un membre de ma famille, je l'aime et je la protège tout comme elle le fait pour moi. S'ils nous arrive de nous embrouiller, nous ne restons jamais éloignés bien longtemps, ayant trop besoin l'un de l'autre dans nos vie.

"Tu sais t'entourer fiston !" - Mouais... JILL était même surement trop canon pour moi vu le gros stop qu'elle m'as mis quand j'ai essayé de la draguer lors de notre première rencontre. Depuis, elle est devenue ma meilleure-amie et je n'échangerais cette amitié pour rien au monde.

"Je comprends mieux pourquoi tu l'as choisis comme coloc !" - Promis, je n'avais pas choisis TAMSIN comme colocataire pour ses attributs physique non négligeable. Enfin, je crois... On s'est quand même amusé longtemps à se chauffer pour savoir qui craquerait le premier. Résultat ? Aucun des deux. Elle est comme ma p'tite protégée désormais, je ne supporterais pas qu'on lui fasse du mal.

"Dans le temps j'ai faillis me taper une Kennedy !" - Je vais te croire Papy... Ce qui a commencé comme un jeu de séduction avec HOPE s'est vite transformé en une amitié solide. Je n'ai absolument rien à foutre de son nom ou de sa fortune, elle se fout tout autant que je n'ai pas une thunes en poche, nous sommes juste amis pour le meilleur et pour le pire.

"Mais non ! Je l'aimais bien cette petite !" - Et c'est bien vrai, durant l'année où nous sommes sortis ensemble CIARA, il me demandait toujours de t'amener avec moi quand je venais le voir. Il fut attristé d'apprendre notre rupture, mais je ne peux m'en prendre qu'à moi-même, c'est moi qui t'ai lancé dans cette merde que peut-être la drogue, je le regrette encore aujourd'hui. J'aime à me dire que tu es partis dans cette cure en Italie pour aller mieux, mais est-ce vraiment le cas ?

"T'en trouveras des centaines comme celle-là Dylan !" - Facile à dire l'ancêtre, mais RUBY, elle avait quelque chose de spécial. Plusieurs fois je lui ai demandé de quitter son mec pour que nous puissions vivre notre histoire pleinement, mais la jeune femme a choisis l'option du silence pendant près de deux ans une fois qu'elle s'est retrouvée célibataire. Depuis, les relations sont tendus avec elle et je ne suis pas sûr de pouvoir lui pardonner un jour.




APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Tenor APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 15874704379d1d9e885152204962

BOYS
〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓〓

"Il a fait ça ? Pète lui les dents Dylan !" - C'est ce qu'il m'aurait encourager à faire, et Dieu sait que j'ai envie de te casser la gueule DUNCAN. Tu as épousé ma petite-amie pour un simple défi à la con, si PERRIE ne me retenait pas de le faire, je t'aurais déjà péter le nez. Mais ça peut encore arriver...





APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Empty
Tu connais l'amour fraternel pour ton grand frère adoré APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 3997999705

Mais un jour ça t'arrivera sis', c'est sur !


Every little part of me  is holding on to every little piece you, is holding on to every drop of blood you drew, is holding onto you.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Jake B. Geller Jr.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t101351-jake-b-geller-jr-maluma#3698291 http://www.i-love-harvard.com/t101419-jake-b-geller-jr-it-matters-not-what-someone-is-born-but-what-they-grow-to-be#3700288 http://www.i-love-harvard.com/t101418-jake-b-geller-jr-456-654-0269#3700281 http://www.i-love-harvard.com/t101747-jake-b-geller-jr#3711776
APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 1551572968-drapeaux J'ai : 24 ans et je vis à : Boston J'ai posé mes affaires ici le : 02/02/2019 et depuis, j'ai posté : 181 messages et fait : 2 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en Administration (M) et Economie (m). Je vends également la meilleure came d'Harvard, et côté coeur, je suis : veuf, ne t'attache pas à moi. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis ton pire cauchemar. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Billy Huxley. D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Akiba , et un grand merci à : George Lucas ✽ DC/TC : : John
APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Q4DvEyLx_o
● Jacob "Jake" Berto Geller Junior ● Double nationalité (Américain de son père, Mexicain de sa mère) ● Parle Anglais et Espagnol ● Bipolaire ● Alcoolique et addict à la drogue ● Dealer ● Déteste son paternel depuis qu'il a appris ses infidélités ● Aime sa mère plus que tout ● Fan de la culture Mexicaine, il possède plusieurs tatouages en hommage à ce pays ● Fils unique ● Héritier de l'empire de ses parents (bars/boîtes/hôtels dans tous les États-Unis) ● Est né et à grandi à Chicago ● Pense que l'alcool et la drogue sont les réponses à son mal-être ● Fêtard et bon vivant, il sort tous les week ends ● Son père lui paye l'école, mais il se débrouille pour le reste ● Se fait beaucoup d'argent en vendant de la drogue aux étudiants ● De très mauvaise compagnie lorsqu'il est en dépression ● A tendance à tirer les gens vers le bas plutôt que vers le haut ● Est prêt à tout par amour ou amitié ● Accorde sa confiance assez facilement, mais mieux vaut ne pas la trahir ● Très peu de gens sont au courant de sa maladie ● Déteste qu'on l'appelle Jacob ● Préfère qu'on l'appelle Jake ou Junior ● Jaloux et possessif, il pense que tout lui appartient ● A déjà été marié lorsqu'il avait 20 ans ● Sa femme est décédée des suites d'une overdose alors qu'elle était enceinte de lui ● Ce passage de sa vie a été le plus dur à surmonter ● A du mal à s'attacher aux femmes depuis ce drame, même s'il a eu quelques histoires ● Beaucoup de gens finissent par le lâcher à cause de ses changements d'humeur ●


APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Empty
T'as déjà fait ça dans un avion ?


Never tell me the odds.
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Jake B. Geller Jr.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t101351-jake-b-geller-jr-maluma#3698291 http://www.i-love-harvard.com/t101419-jake-b-geller-jr-it-matters-not-what-someone-is-born-but-what-they-grow-to-be#3700288 http://www.i-love-harvard.com/t101418-jake-b-geller-jr-456-654-0269#3700281 http://www.i-love-harvard.com/t101747-jake-b-geller-jr#3711776
APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 1551572968-drapeaux J'ai : 24 ans et je vis à : Boston J'ai posé mes affaires ici le : 02/02/2019 et depuis, j'ai posté : 181 messages et fait : 2 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en Administration (M) et Economie (m). Je vends également la meilleure came d'Harvard, et côté coeur, je suis : veuf, ne t'attache pas à moi. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis ton pire cauchemar. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Billy Huxley. D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Akiba , et un grand merci à : George Lucas ✽ DC/TC : : John
APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Q4DvEyLx_o
● Jacob "Jake" Berto Geller Junior ● Double nationalité (Américain de son père, Mexicain de sa mère) ● Parle Anglais et Espagnol ● Bipolaire ● Alcoolique et addict à la drogue ● Dealer ● Déteste son paternel depuis qu'il a appris ses infidélités ● Aime sa mère plus que tout ● Fan de la culture Mexicaine, il possède plusieurs tatouages en hommage à ce pays ● Fils unique ● Héritier de l'empire de ses parents (bars/boîtes/hôtels dans tous les États-Unis) ● Est né et à grandi à Chicago ● Pense que l'alcool et la drogue sont les réponses à son mal-être ● Fêtard et bon vivant, il sort tous les week ends ● Son père lui paye l'école, mais il se débrouille pour le reste ● Se fait beaucoup d'argent en vendant de la drogue aux étudiants ● De très mauvaise compagnie lorsqu'il est en dépression ● A tendance à tirer les gens vers le bas plutôt que vers le haut ● Est prêt à tout par amour ou amitié ● Accorde sa confiance assez facilement, mais mieux vaut ne pas la trahir ● Très peu de gens sont au courant de sa maladie ● Déteste qu'on l'appelle Jacob ● Préfère qu'on l'appelle Jake ou Junior ● Jaloux et possessif, il pense que tout lui appartient ● A déjà été marié lorsqu'il avait 20 ans ● Sa femme est décédée des suites d'une overdose alors qu'elle était enceinte de lui ● Ce passage de sa vie a été le plus dur à surmonter ● A du mal à s'attacher aux femmes depuis ce drame, même s'il a eu quelques histoires ● Beaucoup de gens finissent par le lâcher à cause de ses changements d'humeur ●


APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Empty
J'ai dû, une ou deux fois.

Autre question.. T'as déjà été à Miami ?


Never tell me the odds.
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA MATHER HOUSE
Jake B. Geller Jr.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t101351-jake-b-geller-jr-maluma#3698291 http://www.i-love-harvard.com/t101419-jake-b-geller-jr-it-matters-not-what-someone-is-born-but-what-they-grow-to-be#3700288 http://www.i-love-harvard.com/t101418-jake-b-geller-jr-456-654-0269#3700281 http://www.i-love-harvard.com/t101747-jake-b-geller-jr#3711776
APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 1551572968-drapeaux J'ai : 24 ans et je vis à : Boston J'ai posé mes affaires ici le : 02/02/2019 et depuis, j'ai posté : 181 messages et fait : 2 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en Administration (M) et Economie (m). Je vends également la meilleure came d'Harvard, et côté coeur, je suis : veuf, ne t'attache pas à moi. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis ton pire cauchemar. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Billy Huxley. D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Akiba , et un grand merci à : George Lucas ✽ DC/TC : : John
APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Q4DvEyLx_o
● Jacob "Jake" Berto Geller Junior ● Double nationalité (Américain de son père, Mexicain de sa mère) ● Parle Anglais et Espagnol ● Bipolaire ● Alcoolique et addict à la drogue ● Dealer ● Déteste son paternel depuis qu'il a appris ses infidélités ● Aime sa mère plus que tout ● Fan de la culture Mexicaine, il possède plusieurs tatouages en hommage à ce pays ● Fils unique ● Héritier de l'empire de ses parents (bars/boîtes/hôtels dans tous les États-Unis) ● Est né et à grandi à Chicago ● Pense que l'alcool et la drogue sont les réponses à son mal-être ● Fêtard et bon vivant, il sort tous les week ends ● Son père lui paye l'école, mais il se débrouille pour le reste ● Se fait beaucoup d'argent en vendant de la drogue aux étudiants ● De très mauvaise compagnie lorsqu'il est en dépression ● A tendance à tirer les gens vers le bas plutôt que vers le haut ● Est prêt à tout par amour ou amitié ● Accorde sa confiance assez facilement, mais mieux vaut ne pas la trahir ● Très peu de gens sont au courant de sa maladie ● Déteste qu'on l'appelle Jacob ● Préfère qu'on l'appelle Jake ou Junior ● Jaloux et possessif, il pense que tout lui appartient ● A déjà été marié lorsqu'il avait 20 ans ● Sa femme est décédée des suites d'une overdose alors qu'elle était enceinte de lui ● Ce passage de sa vie a été le plus dur à surmonter ● A du mal à s'attacher aux femmes depuis ce drame, même s'il a eu quelques histoires ● Beaucoup de gens finissent par le lâcher à cause de ses changements d'humeur ●


APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Empty
J'dois aller m'occuper d'un petit soucis qui a eu lieu dans une des boîtes de mes parents à Miami. Ça devrait prendre tout le week end. Et j'ai la flemme d'y aller tout seul..


Never tell me the odds.
Revenir en haut Aller en bas

APPLE B. SPECTOR  - #(456) 198-8903 - Page 4 Empty
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Mobile-
Sauter vers: