informations
Cette nouvelle version est signée nympheas et persona. Comme vous pouvez le constater, des nouveaux codes ont été mis en place pour donner un petit vent de fraîcheur à notre beau forum et pour ce miracle, on remercie aussi persona. Merci aussi à dark dreams. pour l'installation et la personnalisation de plusieurs tutoriaux ainsi que pour son aide dans les réglages des nouveaux codes ainsi que leurs bugs. Nous remercions également cc crush (listings des membres), ange tuteur (messenger) et never utopia (barre latérale) pour leurs aides précieuse.



 

 ::  :: Mobile Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carter #(006) 14-9312

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
HARVARD'S STUDENT
Carter Bálor
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t103735-carter-balor-taylor-lashae http://www.i-love-harvard.com/t103758-carter-o-thank-u-next http://www.i-love-harvard.com/t103768-carter-006-14-9312?nid=144#3774776 http://www.i-love-harvard.com/t103763-http-instagram-com-carter http://www.i-love-harvard.com/t103764-carter-balor#3772674
Carter #(006) 14-9312 1416784973-drapirelande J'ai : 24 ans et je vis à : Boston J'ai posé mes affaires ici le : 15/04/2019 et depuis, j'ai posté : 1607 messages et fait : 55 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante et côté coeur, je suis : célibataire peureuse de l'amour. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis celle qui profite de sa vie, un peu fofolle sur les bords. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Taylor Lashae. D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Britt , et un grand merci à : les gens merveilleux de bazzart. ✽ DC/TC : : Harry Rollins
« MYHISTORY »

Carter #(006) 14-9312 Tumblr_pfk4f3aRAJ1vtyh04o5_250

◇ ◆ ◇

Carter née en Irlande le 31 octobre fête des citrouilles et des films d'horreur dans une famille aisée papa médecin reconnue et maman institutrice. ☽ à la naissance elle a perdue sa sœur jumelle Maïa elle regrette de ne jamais l'avoir connu. ☽ elle passe toutes ses vacances depuis petite à Salem où elle fait la connaissance de Elijah et Abi et elle se lie très vite d'amitié avec eux. ☽ complètement naïve et amoureuse un soir elle suit Elijah dans une fête et lui ayant trop bu l'emmène dans une tente ou il la viole malgré les "non" qui sortent de sa bouche. ☽ avec Abi elles se rapprochent juste après, elle se fait passer pour sa petite amie et a trop jouer elles couchent ensemble. ☽ elle se passionne pour la danse classique adolescente, elle est douée et brille sous les projecteurs mais son ex petit ami jaloux de sa réussite car lui ne fait qu'enchaîner les échecs lui casse la cheville. ☽ adolescente elle fait partis d'un groupe d'amis où ils effectuent les 400 coups, elle se mets à fumer et profite de sa jeunesse mais ne plus pouvoir danser la déprime énormément elle reste beaucoup de temps à l'hôpital après le drame et réapprendre à marcher sur sa cheville ça prends beaucoup de temps. ☽ à sa majorité elle décide de faire son entrée à Harvard, ses parents espèrent qu'elle va faire des études de médecine mais elle choisis arts plastiques car elle adore le dessin et la peinture. ☽ comme occupation car elle n'a pas besoin de travailler pour avoir de l'argent vu que son père lui paye tout elle vends ses peintures et dessins sur internet, dans la rue ou dans des expos histoire de se faire un petit nom. ☽ c'est une peureuse de l'amour donc elle enchaîne les petites amourettes, les coups d'un soir pour ne pas s'attacher et ne pas avoir à nouveau le cœur brisé et les yeux rougis d'avoir trop pleurer pour quelqu'un. ☽ elle vit dans un appartement sur boston.

caractère : elle respire la joie de vivre toujours un sourire affichée sur le visage même quand tout va mal elle ne veut pas montrer ses faiblesses. ☽ sa devise c'est "vis le moment présent, parce que demain tu seras peut-être morte!" ☽ elle a plusieurs tatouages qui recouvrent quelques anciennes cicatrices effectuée avec le coeur meurtri du passé. ☽ elle adore l'aventure, elle veut faire le tour du monde, nager avec les dauphins et que la malbouffe arrête de faire grossir. ☽ elle passe son temps dans les magasins de vêtements à faire des minis défilés, elle adore squatter sur le toit d'un immeuble et admirer les étoiles, jouer à des jeux vidéos jusqu'à pas d'heures, chiller devant netflix, chanter sous la douche, aller dans des fêtes. ☽ elle a un côté mystérieux qui attire, elle charme avec son regard au lieu des mots et elle adores les jolis sourires peut importe le sexe n vérité elle manque vraiment d'assurance, deviens timide et perds tout ses moyens quand quelqu'un lui plaît parce qu'elle a trop souffert par le passé. ☽ elle a peur des araignées et des clowns elle en a déjà frapper un à halloween car il était venu frapper à sa porte avec son petit frère pour avoir des bonbons. ☽ elle est très tactile surtout en amitié elle adore les câlins on pourrait la surnommer bisounours. ☽ elle aime les romans à l'eau de rose.


◇ ◆ ◇

actuellement dans sa vie - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam non sollicitudin ligula. Ut fringilla libero et porttitor blandit. In nec eros euismod, luctus lectus vitae, elementum erat. ◇ ....
◇ ◆ ◇


same blood ◇ ◆ ◇
I'VE GOT 99 PROBLEMS AND ALL OF THEM ARE BEING HAPPY.

Carter #(006) 14-9312 BkvovVHc Carter #(006) 14-9312 UJP3WCms

Maïa ma sœur jumelle que je n'ai jamais connu tu es morte à la naissance.
burning desire ◇ ◆ ◇
MY HEART IS BLUE, I'VE GOT THE BLUES FOR YOU.

Carter #(006) 14-9312 MfOTspMc Carter #(006) 14-9312 XR1CYBTu

present - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

flirt - /

past - Elijah mon meilleur ami, l'homme qui compte le plus au monde pour moi et pourtant celui qui a pris mon innocence en me violant malgré ça une part de moi t'aime toujours. ☆ Abigail amie, puis je me faisais passer de temps en temps pour ta fausse petite amie et nous avons déjà coucher ensemble. ☆ Moïra ma voisine en Irlande, ma première fois féminine aujourd'hui nous sommes bonnes copines et colocataire. ☆
smiles don't lie ◇ ◆ ◇
I WANNA DO BAD THINGS WITH YOU.

Carter #(006) 14-9312 LwcJcKPo Carter #(006) 14-9312 XxZOEV1q

best - Hope ma meilleure amie. ☆ Rosie ma meilleure amie dès mon arrivée à Harvard. ☆

friends - Apple une très bonne amie depuis des années on se voit souvent pour boire un verre et se raconter les potins sur nos vies. ☆ Ares mon frère de cœur ☆ Iris une très bonne amie qui devient vite ma confidente. ☆

cool Alan rencontré sur le jeu en ligne fortnite on a pas mal discuter à travers des vidéos et voilà qu'enfin on se rencontre. ☆ Won-Jin m'apprends le japonais le feeling passe bien entre nous ☆ Adrian mon grand frère protecteur. ☆
go fuck yourself ◇ ◆ ◇
I DON'T CARE ABOUT YOU.

Carter #(006) 14-9312 XeJs7ehg Carter #(006) 14-9312 Xd8iyzHV

awkward - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.

hate - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris feugiat orci in mauris pulvinar lacinia.



Carter #(006) 14-9312 Empty
Pseudo
Message

     
Pose tes fesses ici Carter #(006) 14-9312 387742012


You say I am loved when I can’t feel a thing
You say I am strong when I think I am weak.
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE LA LOWELL HOUSE
Maverick Tenenbaum
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t88809-maverick-tenenbaum-adam-driver http://www.i-love-harvard.com/t88871-maverick-you-should-never-be-someone-s-slave-except-mine http://www.i-love-harvard.com/t88940-maverick-tenenbaum-456-367-1864 http://www.i-love-harvard.com/t94929-snap-madmav http://www.i-love-harvard.com/t88945-maverick-tenenbaum
Carter #(006) 14-9312 Us-flag-icon J'ai : 26 ans et je vis à : north end avec ariel, mikke et alice J'ai posé mes affaires ici le : 14/01/2017 et depuis, j'ai posté : 2401 messages et fait : 19 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : le fils du paradis désormais enfant du diable et côté coeur, je suis : en cours de géolocalisation *error* please try again . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis ce mec un peu fou mais sympa que rien n'arrête, le lumineux tourmenté. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Adam Driver ♥ D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Dahrah (Julie) , et un grand merci à : Blossom(ava) & Bat'phanie (sign) ✽ DC/TC : : Deirdre M. Wheelan & Alessio T. Armani

Carter #(006) 14-9312 Tumblr_oxqqf7ikFf1vlci76o2_540
Maverick Tenenbaum
(Call me Mad Man)
bio : Né le 14 août 1992 (26 ans) ▬ Etudiant en cinquième année de Littérature et Arts Visuels ▬ Lowell House ▬ Fils de Pasteur, originaire de La Nouvelle-Orléans en Louisiane ▬ 3 frères et soeurs, Micah, Maddox également à la Lowell et Mia ▬ A quitté le giron familial à 18 ans et a passé quatre années sur les routes à vivre de tous les boulots imaginables à plein d'endroits différents ▬ Baroudeur ▬ Veut devenir écrivain ▬ A intégré Harvard après avoir gagné à la loterie nationale, n'aura jamais besoin de travailler ▬ N'en a parlé à personne

caractère - Impulsif ▬ Décomplexé ▬ Loufoque et Drôle mais aussi sanguin et rancunier ▬ Fait pas mal de sport mais aussi pas mal d'excès ▬ Ne tient pas en place car n'aime pas se retrouver seul avec ses démons, sauf pour écrire ▬ A une préférence pour les atmosphères glauques et de thriller, ce qui tranche singulièrement avec sa personnalité ▬ Souffre de SPT (Syndrome post traumatique) depuis les attentats.

en plus : ▬ Véritable glouton ▬ Adore les animaux mais a une peur irrationnelle des papillons ▬ A plusieurs tatouages ▬ Joue de la guitare et du piano ▬ Voix grave et profonde qui séduit la gente féminine ▬ Dit tout ce qu'il pense et ne s'embarrasse pas de faux semblants



Carter #(006) 14-9312 Tumblr_p24fkozmcw1t2duu7o7_r3_400
Pray for your family
(Amen)
Micah, son frère cadet. Ils ont fait les 400 coups ensemble, Micah s'est assagit tandis que Mav' s'est enfoncé dans le n'importe quoi, pour autant ils restent complices. ♦️ Maddox , sa petite soeur, celle qui lui ressemble le plus, aussi folle et franche que lui. Elle n'a pas froid aux yeux et il apprécie ça chez elle, pour ça qu'il lui a proposé de la rejoindre à Harvard. ♦️ Mia, c'est sa douceur dans ce monde de brutes, le soleil de la famille, celle qu'on veut préserver mais qui les préservent tous en réalité. ♦️


Carter #(006) 14-9312 Tumblr_p5nntabJRR1x3qk78o2_540
Stories of Women
(I can't stop the feeling)
PRESENT - Trop pour te raconter Poupée
PAST - Il a été la première fois de Scarlett , faut l'avouer il est assez fasciné par la Rousse et il la considère un peu comme son double, elle est comme lui tout feu tout flamme, et il dira jamais non à un retour d'ailleurs.



Carter #(006) 14-9312 Tumblr_p6u8m0Kj7y1vlci76o3_400
TonightWe are young
(And serial buddies)
BEST - Sa meilleure amie, sa moitié c'est Apple , il est auprès d'elle dans les bons et les mauvais moments. C'est sa complice, sa partenaire ultime. ça a dérapé plusieurs fois entre eux mais ils sont trop similaires.
FRIENDS - Il s'est toujours bien entendu avec Jaxon, ils faisaient partie de la même team de sport au lycée. Il le regrette beaucoup depuis qu'il est reparti à la NO. ça l'empêche pas de rester proche du petit Bro parce qu'il était son mentor en matière de conneries à Mael et aujourd'hui il se pourrait bien que l'élève surpasse le maître. Sa super pote c'est Clio , ils adorent se réunir pour faire la fête, partager le même lit parfois, il répond toujours présent quand elle a besoin de lui et il s'entend super bien avec elle, elle fait délirer. Neo est également son pote et son coloc de la Lowell, un vrai repère chez les violets. Cali c'est sa pote, son buddy, ils font du théâtre et de la musique, échange de bons procédés entre eux. C'est bizarre depuis qu'il l'a embrassé mais bon... il tente d'oublier Mickey c'est son pote, il aime partager des moments de convivialité avec lui et surtout sa bouffe, faut dire qu'il est sacrément doué, et ils aiment se confier leurs petites histoires autour d'un bon plat. Elisee c'est sa médecin préférée, elle l'a tellement vu qu'ils sont devenus amis et c'est un peu cette grand soeur qu'il a jamais eu, normal c'est lui l'aîné. Il a rencontré Cassie alors qu'elle l'aidait à répéter pour le théâtre, il aime beaucoup la douceur de cette fille et a envie d'apprendre à la connaître.



Carter #(006) 14-9312 Tumblr_otqtr8CvGb1vj8ggto3_400
Go fuck yourself
(You, bastards and bitches)
Lucky le déteste depuis qu'il s'est fait passé pour Cole après avoir été engagé par Daniel et Abélard pour jouer ce rôle. Valentin ne veut plus le voir également et lui il a rien compris comme d'hab.


Carter #(006) 14-9312 Tumblr_on3vfyMBOK1t3n54uo3_r1_540
what the fuck?
(It's weird between us)
Marla qui a un peu peur de lui, du coup il adore jouer les psychopathes quand il la voir pour la faire carrément flipper. Il apprécie beaucoup Teddy , une prof du campus à laquelle il a partagé ses écrits. Il sympathise et c'est un peu bizarre entre eux. Faut dire que c'est un peu son fantasme ultime.


Carter #(006) 14-9312 Empty
Bonjour Carter, c'est Maverick, le meilleur ami d'Apple. Je t'envoie ce texto pour te dire qu'elle a eu un accident et qu'elle est actuellement hospitalisée. Son état est critique mais stable, elle n'est pas consciente et ne peut recevoir que des visites de la famille pour le moment. Si tu le souhaites, je te tiendrai informé. Bonne soirée.


Ce que nos âmes sont
Enfants sages, qui tournent dans les cages. De nos têtes brûlées . ▬ Ce que nos âmes sont ou ce qu'elles pensent. De nous, de la violence, de nos guerres déclarées
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE LA LOWELL HOUSE
Maverick Tenenbaum
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t88809-maverick-tenenbaum-adam-driver http://www.i-love-harvard.com/t88871-maverick-you-should-never-be-someone-s-slave-except-mine http://www.i-love-harvard.com/t88940-maverick-tenenbaum-456-367-1864 http://www.i-love-harvard.com/t94929-snap-madmav http://www.i-love-harvard.com/t88945-maverick-tenenbaum
Carter #(006) 14-9312 Us-flag-icon J'ai : 26 ans et je vis à : north end avec ariel, mikke et alice J'ai posé mes affaires ici le : 14/01/2017 et depuis, j'ai posté : 2401 messages et fait : 19 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : le fils du paradis désormais enfant du diable et côté coeur, je suis : en cours de géolocalisation *error* please try again . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis ce mec un peu fou mais sympa que rien n'arrête, le lumineux tourmenté. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Adam Driver ♥ D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Dahrah (Julie) , et un grand merci à : Blossom(ava) & Bat'phanie (sign) ✽ DC/TC : : Deirdre M. Wheelan & Alessio T. Armani

Carter #(006) 14-9312 Tumblr_oxqqf7ikFf1vlci76o2_540
Maverick Tenenbaum
(Call me Mad Man)
bio : Né le 14 août 1992 (26 ans) ▬ Etudiant en cinquième année de Littérature et Arts Visuels ▬ Lowell House ▬ Fils de Pasteur, originaire de La Nouvelle-Orléans en Louisiane ▬ 3 frères et soeurs, Micah, Maddox également à la Lowell et Mia ▬ A quitté le giron familial à 18 ans et a passé quatre années sur les routes à vivre de tous les boulots imaginables à plein d'endroits différents ▬ Baroudeur ▬ Veut devenir écrivain ▬ A intégré Harvard après avoir gagné à la loterie nationale, n'aura jamais besoin de travailler ▬ N'en a parlé à personne

caractère - Impulsif ▬ Décomplexé ▬ Loufoque et Drôle mais aussi sanguin et rancunier ▬ Fait pas mal de sport mais aussi pas mal d'excès ▬ Ne tient pas en place car n'aime pas se retrouver seul avec ses démons, sauf pour écrire ▬ A une préférence pour les atmosphères glauques et de thriller, ce qui tranche singulièrement avec sa personnalité ▬ Souffre de SPT (Syndrome post traumatique) depuis les attentats.

en plus : ▬ Véritable glouton ▬ Adore les animaux mais a une peur irrationnelle des papillons ▬ A plusieurs tatouages ▬ Joue de la guitare et du piano ▬ Voix grave et profonde qui séduit la gente féminine ▬ Dit tout ce qu'il pense et ne s'embarrasse pas de faux semblants



Carter #(006) 14-9312 Tumblr_p24fkozmcw1t2duu7o7_r3_400
Pray for your family
(Amen)
Micah, son frère cadet. Ils ont fait les 400 coups ensemble, Micah s'est assagit tandis que Mav' s'est enfoncé dans le n'importe quoi, pour autant ils restent complices. ♦️ Maddox , sa petite soeur, celle qui lui ressemble le plus, aussi folle et franche que lui. Elle n'a pas froid aux yeux et il apprécie ça chez elle, pour ça qu'il lui a proposé de la rejoindre à Harvard. ♦️ Mia, c'est sa douceur dans ce monde de brutes, le soleil de la famille, celle qu'on veut préserver mais qui les préservent tous en réalité. ♦️


Carter #(006) 14-9312 Tumblr_p5nntabJRR1x3qk78o2_540
Stories of Women
(I can't stop the feeling)
PRESENT - Trop pour te raconter Poupée
PAST - Il a été la première fois de Scarlett , faut l'avouer il est assez fasciné par la Rousse et il la considère un peu comme son double, elle est comme lui tout feu tout flamme, et il dira jamais non à un retour d'ailleurs.



Carter #(006) 14-9312 Tumblr_p6u8m0Kj7y1vlci76o3_400
TonightWe are young
(And serial buddies)
BEST - Sa meilleure amie, sa moitié c'est Apple , il est auprès d'elle dans les bons et les mauvais moments. C'est sa complice, sa partenaire ultime. ça a dérapé plusieurs fois entre eux mais ils sont trop similaires.
FRIENDS - Il s'est toujours bien entendu avec Jaxon, ils faisaient partie de la même team de sport au lycée. Il le regrette beaucoup depuis qu'il est reparti à la NO. ça l'empêche pas de rester proche du petit Bro parce qu'il était son mentor en matière de conneries à Mael et aujourd'hui il se pourrait bien que l'élève surpasse le maître. Sa super pote c'est Clio , ils adorent se réunir pour faire la fête, partager le même lit parfois, il répond toujours présent quand elle a besoin de lui et il s'entend super bien avec elle, elle fait délirer. Neo est également son pote et son coloc de la Lowell, un vrai repère chez les violets. Cali c'est sa pote, son buddy, ils font du théâtre et de la musique, échange de bons procédés entre eux. C'est bizarre depuis qu'il l'a embrassé mais bon... il tente d'oublier Mickey c'est son pote, il aime partager des moments de convivialité avec lui et surtout sa bouffe, faut dire qu'il est sacrément doué, et ils aiment se confier leurs petites histoires autour d'un bon plat. Elisee c'est sa médecin préférée, elle l'a tellement vu qu'ils sont devenus amis et c'est un peu cette grand soeur qu'il a jamais eu, normal c'est lui l'aîné. Il a rencontré Cassie alors qu'elle l'aidait à répéter pour le théâtre, il aime beaucoup la douceur de cette fille et a envie d'apprendre à la connaître.



Carter #(006) 14-9312 Tumblr_otqtr8CvGb1vj8ggto3_400
Go fuck yourself
(You, bastards and bitches)
Lucky le déteste depuis qu'il s'est fait passé pour Cole après avoir été engagé par Daniel et Abélard pour jouer ce rôle. Valentin ne veut plus le voir également et lui il a rien compris comme d'hab.


Carter #(006) 14-9312 Tumblr_on3vfyMBOK1t3n54uo3_r1_540
what the fuck?
(It's weird between us)
Marla qui a un peu peur de lui, du coup il adore jouer les psychopathes quand il la voir pour la faire carrément flipper. Il apprécie beaucoup Teddy , une prof du campus à laquelle il a partagé ses écrits. Il sympathise et c'est un peu bizarre entre eux. Faut dire que c'est un peu son fantasme ultime.


Carter #(006) 14-9312 Empty
Il faut qu'elle s'en sorte, je le supporterai pas autrement. Je te tiens au courant.


Ce que nos âmes sont
Enfants sages, qui tournent dans les cages. De nos têtes brûlées . ▬ Ce que nos âmes sont ou ce qu'elles pensent. De nous, de la violence, de nos guerres déclarées
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE LA LOWELL HOUSE
Maverick Tenenbaum
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t88809-maverick-tenenbaum-adam-driver http://www.i-love-harvard.com/t88871-maverick-you-should-never-be-someone-s-slave-except-mine http://www.i-love-harvard.com/t88940-maverick-tenenbaum-456-367-1864 http://www.i-love-harvard.com/t94929-snap-madmav http://www.i-love-harvard.com/t88945-maverick-tenenbaum
Carter #(006) 14-9312 Us-flag-icon J'ai : 26 ans et je vis à : north end avec ariel, mikke et alice J'ai posé mes affaires ici le : 14/01/2017 et depuis, j'ai posté : 2401 messages et fait : 19 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : le fils du paradis désormais enfant du diable et côté coeur, je suis : en cours de géolocalisation *error* please try again . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis ce mec un peu fou mais sympa que rien n'arrête, le lumineux tourmenté. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Adam Driver ♥ D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Dahrah (Julie) , et un grand merci à : Blossom(ava) & Bat'phanie (sign) ✽ DC/TC : : Deirdre M. Wheelan & Alessio T. Armani

Carter #(006) 14-9312 Tumblr_oxqqf7ikFf1vlci76o2_540
Maverick Tenenbaum
(Call me Mad Man)
bio : Né le 14 août 1992 (26 ans) ▬ Etudiant en cinquième année de Littérature et Arts Visuels ▬ Lowell House ▬ Fils de Pasteur, originaire de La Nouvelle-Orléans en Louisiane ▬ 3 frères et soeurs, Micah, Maddox également à la Lowell et Mia ▬ A quitté le giron familial à 18 ans et a passé quatre années sur les routes à vivre de tous les boulots imaginables à plein d'endroits différents ▬ Baroudeur ▬ Veut devenir écrivain ▬ A intégré Harvard après avoir gagné à la loterie nationale, n'aura jamais besoin de travailler ▬ N'en a parlé à personne

caractère - Impulsif ▬ Décomplexé ▬ Loufoque et Drôle mais aussi sanguin et rancunier ▬ Fait pas mal de sport mais aussi pas mal d'excès ▬ Ne tient pas en place car n'aime pas se retrouver seul avec ses démons, sauf pour écrire ▬ A une préférence pour les atmosphères glauques et de thriller, ce qui tranche singulièrement avec sa personnalité ▬ Souffre de SPT (Syndrome post traumatique) depuis les attentats.

en plus : ▬ Véritable glouton ▬ Adore les animaux mais a une peur irrationnelle des papillons ▬ A plusieurs tatouages ▬ Joue de la guitare et du piano ▬ Voix grave et profonde qui séduit la gente féminine ▬ Dit tout ce qu'il pense et ne s'embarrasse pas de faux semblants



Carter #(006) 14-9312 Tumblr_p24fkozmcw1t2duu7o7_r3_400
Pray for your family
(Amen)
Micah, son frère cadet. Ils ont fait les 400 coups ensemble, Micah s'est assagit tandis que Mav' s'est enfoncé dans le n'importe quoi, pour autant ils restent complices. ♦️ Maddox , sa petite soeur, celle qui lui ressemble le plus, aussi folle et franche que lui. Elle n'a pas froid aux yeux et il apprécie ça chez elle, pour ça qu'il lui a proposé de la rejoindre à Harvard. ♦️ Mia, c'est sa douceur dans ce monde de brutes, le soleil de la famille, celle qu'on veut préserver mais qui les préservent tous en réalité. ♦️


Carter #(006) 14-9312 Tumblr_p5nntabJRR1x3qk78o2_540
Stories of Women
(I can't stop the feeling)
PRESENT - Trop pour te raconter Poupée
PAST - Il a été la première fois de Scarlett , faut l'avouer il est assez fasciné par la Rousse et il la considère un peu comme son double, elle est comme lui tout feu tout flamme, et il dira jamais non à un retour d'ailleurs.



Carter #(006) 14-9312 Tumblr_p6u8m0Kj7y1vlci76o3_400
TonightWe are young
(And serial buddies)
BEST - Sa meilleure amie, sa moitié c'est Apple , il est auprès d'elle dans les bons et les mauvais moments. C'est sa complice, sa partenaire ultime. ça a dérapé plusieurs fois entre eux mais ils sont trop similaires.
FRIENDS - Il s'est toujours bien entendu avec Jaxon, ils faisaient partie de la même team de sport au lycée. Il le regrette beaucoup depuis qu'il est reparti à la NO. ça l'empêche pas de rester proche du petit Bro parce qu'il était son mentor en matière de conneries à Mael et aujourd'hui il se pourrait bien que l'élève surpasse le maître. Sa super pote c'est Clio , ils adorent se réunir pour faire la fête, partager le même lit parfois, il répond toujours présent quand elle a besoin de lui et il s'entend super bien avec elle, elle fait délirer. Neo est également son pote et son coloc de la Lowell, un vrai repère chez les violets. Cali c'est sa pote, son buddy, ils font du théâtre et de la musique, échange de bons procédés entre eux. C'est bizarre depuis qu'il l'a embrassé mais bon... il tente d'oublier Mickey c'est son pote, il aime partager des moments de convivialité avec lui et surtout sa bouffe, faut dire qu'il est sacrément doué, et ils aiment se confier leurs petites histoires autour d'un bon plat. Elisee c'est sa médecin préférée, elle l'a tellement vu qu'ils sont devenus amis et c'est un peu cette grand soeur qu'il a jamais eu, normal c'est lui l'aîné. Il a rencontré Cassie alors qu'elle l'aidait à répéter pour le théâtre, il aime beaucoup la douceur de cette fille et a envie d'apprendre à la connaître.



Carter #(006) 14-9312 Tumblr_otqtr8CvGb1vj8ggto3_400
Go fuck yourself
(You, bastards and bitches)
Lucky le déteste depuis qu'il s'est fait passé pour Cole après avoir été engagé par Daniel et Abélard pour jouer ce rôle. Valentin ne veut plus le voir également et lui il a rien compris comme d'hab.


Carter #(006) 14-9312 Tumblr_on3vfyMBOK1t3n54uo3_r1_540
what the fuck?
(It's weird between us)
Marla qui a un peu peur de lui, du coup il adore jouer les psychopathes quand il la voir pour la faire carrément flipper. Il apprécie beaucoup Teddy , une prof du campus à laquelle il a partagé ses écrits. Il sympathise et c'est un peu bizarre entre eux. Faut dire que c'est un peu son fantasme ultime.


Carter #(006) 14-9312 Empty
:heaart:


Ce que nos âmes sont
Enfants sages, qui tournent dans les cages. De nos têtes brûlées . ▬ Ce que nos âmes sont ou ce qu'elles pensent. De nous, de la violence, de nos guerres déclarées
Revenir en haut Aller en bas
PRESIDENT DE LA MATHER HOUSE
Alan Landrum
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t77833-alan-landrum-destiny-is-bullshit http://www.i-love-harvard.com/t95663-alan-landrum-456-598-2411 http://www.i-love-harvard.com/t85705-http-formspring-me-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t77917-http-instagram-com-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t77915-snap-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t83729-alan-landrum
Carter #(006) 14-9312 Us-flag-icon J'ai : 24 ans et je vis à : en colocation avec ma rouquine préférée et une brunette diablement sexy à la Mather House J'ai posé mes affaires ici le : 17/07/2017 et depuis, j'ai posté : 7137 messages et fait : 6 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant et interne en médecine et côté coeur, je suis : amoureux d'une fille qui est à des kilomètres de moi désormais. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : Je suis le mec qui garde le sourire en toutes circonstances et qui est toujours en train de bouffer sans prendre le moindre gramme. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Dane DeHaan D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kevin, Keke, Kev... , et un grand merci à : Acid Rain pour le profil ♥ ✽ DC/TC : : Dylan W. Thomas
Carter #(006) 14-9312 Original
ALAN LANDRUM
Carter #(006) 14-9312 1467464190-signatest
Come here and read me,
I tell you a story.

Je ne saurais dire pourquoi je vous raconte tout ça, peut-être qu’en un sens ça me libère d’un poids, qu’en parler me donne l’impression de me débarrasser de tout ce poids qui peut peser sur mes épaules par moments. Certains trouveront surement cela ennuyeux et sans le moindre intérêt, partiront avant même la fin de cette histoire, mais vous ne saurez pas ce qui fait ce que je suis dans ce cas, vous ne connaitrez pas les péripéties qui ont forgés l’homme fragile qui se cache derrière ce visage que je montre au monde. Ce ne serait pas une grande perte, je vous l’accorde volontiers, mais s’il vous plaît, lisez ça jusqu’au bout…

Je suis un natif de la Grosse Pomme, New York pour ceux qui ne connaîtrait pas son surnom, et j’étais persuadé de vivre dans un environnement familiale stable, de recevoir tout l’amour dont un enfant a besoin. Mais ça, c’est jusqu’au jour où j’ai commencé à comprendre que le vrai visage de mon père n’était pas celui qu’il montrait tous les jours au monde. Une fois à la maison, la bouteille se vidait à une vitesse folle et finalement, les coups ont plu sur le visage de ma mère aussi vite que les gouttes s’écrasaient sur la fenêtre de ma chambre ce soir là. Vous avez idée ce que ça fait pour un enfant d’entendre le poing de son père s'écraser contre la mâchoire de sa Maman ? Un traumatisme, tout simplement. Il est amusant de se dire que j’ai peur de l’orage depuis ce jour, non pas à cause des éclairs ou du tonnerre, mais parce que cela me rappelle le bruit des coups et les cris de ma mère que j’ai pu entendre cette nuit là alors que je me réfugiais sous ma couette, n’osant pas aller lui venir en aide.

Il est beaucoup plus triste cependant de savoir qu’il a fallu que ma mère tombe gravement malade pour enfin fuir ce père indigne et violent, fuyant jusqu’en Californie à l’âge de mes 12 ans pour que ma mère soit hospitalisé dans un centre spécialisé adaptés à ses besoins. Étonnamment, c’est durant ces années là que nous avons été le plus heureu ma mère et moi, me glissant dans son lit d’hôpital chaque nuit tandis qu’elle me contait des histoires comme elle savait si bien le faire, ne parvenant même pas à m’endormir tant ces dernières étaient intéressantes. Cependant, quelques années plus tard, à mes 18 ans plus exactement, elle m’a forcé à suivre mon rêve, à la laisser et à intégrer le cursus de médecine à Harvard. Les séparations ont été difficiles, mais elle avait toujours le dernier mot, je ne pouvais lutter contre elle. J’ai donc accepté de mettre des milliers de kilomètres entre nous, non sans lui promettre de parvenir à trouver moi-même un moyen de la soigner le jour où je serais devenus médecin. Quel imbécile je faisais franchement… Je le suis sûrement encore aujourd’hui d’ailleurs.

Néanmoins, je ne peux nier que mes années à Harvard sont joyeuses, surtout les premières. Retrouver mon ami d’enfance en ces lieux fut une de mes plus grande joie après toutes ces années. Qui aurait cru que le modeste Landrum aurait pour meilleur ami l’héritière de la famille Kennedy ? Même moi j’ai encore du mal à y croire. Evidemment, il y a eu des hauts et des bas, surtout en amour. L’amour… Un concept étrange quand on y pense non ? J’ai eu ma première petite-amie très tard, elle était en premier lieu une très bonne amie puis cela a évolué dans une relation amoureuse que je pensais être la bonne. Le naïf que je suis s’est encore fait avoir, la demoiselle me laissant une simple lettre pour m’avouer qu’elle m’avait trompé et qu’elle quittait l’état, que je ne la reverrais plus jamais. Toujours est-il que je pourrais presque la remercier, parce que je n’aurais jamais rencontré celle que je considère désormais comme l’amour de ma vie: Rain. Je ne vous cacherais pas que cela a parfois était tumultueux, le voyage n’était pas de tout repos, des baffes dans la gueule, des cris, des secrets, des pleurs parfois même. Mais l’aboutissement en valait la peine. Certains diront que je suis fou, parce que je ne sais même plus où se trouve cette femme en ce moment même, mais je suis sûr de mes sentiments à son égard, tout comme je suis persuadé des siens envers moi. Notre histoire n’as jamais rien eu de conventionnel de toutes façon. Je suis juste certains que je ne pourrais jamais aimer une autre femme comme je l’aime, je me contenterais de cette solitude, me rassurant en me disant qu’une femme en ce monde m’aime d’amour et qui sait, elle se trouveras peut-être sur le pallier de ma porte un jour. Je suis prêt à attendre, peu importe le temps qu’il faudra.

Et pourtant… Des fois je me dis que tout serait plus simple si je mettais un terme à tout ça, une fois pour toutes. Plus de souffrance amoureuse, plus de trou noir dû à un alcoolisme démesuré et surtout, plus d'inquiétude persistante concernant une mère mourante. Je ne ferais que l'accompagner dans ce nouveau voyage que nous ferions une fois de plus côte à côte. Si vous tombez un jour sur ce message, ne vous en faites pas pour moi, réjouissez vous, je suis avec la personne à qui je tiens le plus au monde, et ce pour l'éternité.

(message écrit dans un journal très bien caché pour le moment)




Carter #(006) 14-9312 Empty
Arrête j'ai joué un peu dernièrement ! Il y a moyen que je sois pas trop mauvais ! Carter #(006) 14-9312 1353104593


Now the day bleeds into nightfall and you're not here to get me through it all. I let my guard down and then you pulled the rug. I was getting kinda used to being someone you loved...

Revenir en haut Aller en bas
PRESIDENT DE LA MATHER HOUSE
Alan Landrum
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t77833-alan-landrum-destiny-is-bullshit http://www.i-love-harvard.com/t95663-alan-landrum-456-598-2411 http://www.i-love-harvard.com/t85705-http-formspring-me-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t77917-http-instagram-com-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t77915-snap-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t83729-alan-landrum
Carter #(006) 14-9312 Us-flag-icon J'ai : 24 ans et je vis à : en colocation avec ma rouquine préférée et une brunette diablement sexy à la Mather House J'ai posé mes affaires ici le : 17/07/2017 et depuis, j'ai posté : 7137 messages et fait : 6 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant et interne en médecine et côté coeur, je suis : amoureux d'une fille qui est à des kilomètres de moi désormais. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : Je suis le mec qui garde le sourire en toutes circonstances et qui est toujours en train de bouffer sans prendre le moindre gramme. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Dane DeHaan D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kevin, Keke, Kev... , et un grand merci à : Acid Rain pour le profil ♥ ✽ DC/TC : : Dylan W. Thomas
Carter #(006) 14-9312 Original
ALAN LANDRUM
Carter #(006) 14-9312 1467464190-signatest
Come here and read me,
I tell you a story.

Je ne saurais dire pourquoi je vous raconte tout ça, peut-être qu’en un sens ça me libère d’un poids, qu’en parler me donne l’impression de me débarrasser de tout ce poids qui peut peser sur mes épaules par moments. Certains trouveront surement cela ennuyeux et sans le moindre intérêt, partiront avant même la fin de cette histoire, mais vous ne saurez pas ce qui fait ce que je suis dans ce cas, vous ne connaitrez pas les péripéties qui ont forgés l’homme fragile qui se cache derrière ce visage que je montre au monde. Ce ne serait pas une grande perte, je vous l’accorde volontiers, mais s’il vous plaît, lisez ça jusqu’au bout…

Je suis un natif de la Grosse Pomme, New York pour ceux qui ne connaîtrait pas son surnom, et j’étais persuadé de vivre dans un environnement familiale stable, de recevoir tout l’amour dont un enfant a besoin. Mais ça, c’est jusqu’au jour où j’ai commencé à comprendre que le vrai visage de mon père n’était pas celui qu’il montrait tous les jours au monde. Une fois à la maison, la bouteille se vidait à une vitesse folle et finalement, les coups ont plu sur le visage de ma mère aussi vite que les gouttes s’écrasaient sur la fenêtre de ma chambre ce soir là. Vous avez idée ce que ça fait pour un enfant d’entendre le poing de son père s'écraser contre la mâchoire de sa Maman ? Un traumatisme, tout simplement. Il est amusant de se dire que j’ai peur de l’orage depuis ce jour, non pas à cause des éclairs ou du tonnerre, mais parce que cela me rappelle le bruit des coups et les cris de ma mère que j’ai pu entendre cette nuit là alors que je me réfugiais sous ma couette, n’osant pas aller lui venir en aide.

Il est beaucoup plus triste cependant de savoir qu’il a fallu que ma mère tombe gravement malade pour enfin fuir ce père indigne et violent, fuyant jusqu’en Californie à l’âge de mes 12 ans pour que ma mère soit hospitalisé dans un centre spécialisé adaptés à ses besoins. Étonnamment, c’est durant ces années là que nous avons été le plus heureu ma mère et moi, me glissant dans son lit d’hôpital chaque nuit tandis qu’elle me contait des histoires comme elle savait si bien le faire, ne parvenant même pas à m’endormir tant ces dernières étaient intéressantes. Cependant, quelques années plus tard, à mes 18 ans plus exactement, elle m’a forcé à suivre mon rêve, à la laisser et à intégrer le cursus de médecine à Harvard. Les séparations ont été difficiles, mais elle avait toujours le dernier mot, je ne pouvais lutter contre elle. J’ai donc accepté de mettre des milliers de kilomètres entre nous, non sans lui promettre de parvenir à trouver moi-même un moyen de la soigner le jour où je serais devenus médecin. Quel imbécile je faisais franchement… Je le suis sûrement encore aujourd’hui d’ailleurs.

Néanmoins, je ne peux nier que mes années à Harvard sont joyeuses, surtout les premières. Retrouver mon ami d’enfance en ces lieux fut une de mes plus grande joie après toutes ces années. Qui aurait cru que le modeste Landrum aurait pour meilleur ami l’héritière de la famille Kennedy ? Même moi j’ai encore du mal à y croire. Evidemment, il y a eu des hauts et des bas, surtout en amour. L’amour… Un concept étrange quand on y pense non ? J’ai eu ma première petite-amie très tard, elle était en premier lieu une très bonne amie puis cela a évolué dans une relation amoureuse que je pensais être la bonne. Le naïf que je suis s’est encore fait avoir, la demoiselle me laissant une simple lettre pour m’avouer qu’elle m’avait trompé et qu’elle quittait l’état, que je ne la reverrais plus jamais. Toujours est-il que je pourrais presque la remercier, parce que je n’aurais jamais rencontré celle que je considère désormais comme l’amour de ma vie: Rain. Je ne vous cacherais pas que cela a parfois était tumultueux, le voyage n’était pas de tout repos, des baffes dans la gueule, des cris, des secrets, des pleurs parfois même. Mais l’aboutissement en valait la peine. Certains diront que je suis fou, parce que je ne sais même plus où se trouve cette femme en ce moment même, mais je suis sûr de mes sentiments à son égard, tout comme je suis persuadé des siens envers moi. Notre histoire n’as jamais rien eu de conventionnel de toutes façon. Je suis juste certains que je ne pourrais jamais aimer une autre femme comme je l’aime, je me contenterais de cette solitude, me rassurant en me disant qu’une femme en ce monde m’aime d’amour et qui sait, elle se trouveras peut-être sur le pallier de ma porte un jour. Je suis prêt à attendre, peu importe le temps qu’il faudra.

Et pourtant… Des fois je me dis que tout serait plus simple si je mettais un terme à tout ça, une fois pour toutes. Plus de souffrance amoureuse, plus de trou noir dû à un alcoolisme démesuré et surtout, plus d'inquiétude persistante concernant une mère mourante. Je ne ferais que l'accompagner dans ce nouveau voyage que nous ferions une fois de plus côte à côte. Si vous tombez un jour sur ce message, ne vous en faites pas pour moi, réjouissez vous, je suis avec la personne à qui je tiens le plus au monde, et ce pour l'éternité.

(message écrit dans un journal très bien caché pour le moment)




Carter #(006) 14-9312 Empty
Oh bah un soir ou ce week-end je suis dispo Miss Balor ! Carter #(006) 14-9312 550846730


Now the day bleeds into nightfall and you're not here to get me through it all. I let my guard down and then you pulled the rug. I was getting kinda used to being someone you loved...

Revenir en haut Aller en bas
PRESIDENT DE LA MATHER HOUSE
Alan Landrum
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t77833-alan-landrum-destiny-is-bullshit http://www.i-love-harvard.com/t95663-alan-landrum-456-598-2411 http://www.i-love-harvard.com/t85705-http-formspring-me-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t77917-http-instagram-com-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t77915-snap-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t83729-alan-landrum
Carter #(006) 14-9312 Us-flag-icon J'ai : 24 ans et je vis à : en colocation avec ma rouquine préférée et une brunette diablement sexy à la Mather House J'ai posé mes affaires ici le : 17/07/2017 et depuis, j'ai posté : 7137 messages et fait : 6 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant et interne en médecine et côté coeur, je suis : amoureux d'une fille qui est à des kilomètres de moi désormais. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : Je suis le mec qui garde le sourire en toutes circonstances et qui est toujours en train de bouffer sans prendre le moindre gramme. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Dane DeHaan D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kevin, Keke, Kev... , et un grand merci à : Acid Rain pour le profil ♥ ✽ DC/TC : : Dylan W. Thomas
Carter #(006) 14-9312 Original
ALAN LANDRUM
Carter #(006) 14-9312 1467464190-signatest
Come here and read me,
I tell you a story.

Je ne saurais dire pourquoi je vous raconte tout ça, peut-être qu’en un sens ça me libère d’un poids, qu’en parler me donne l’impression de me débarrasser de tout ce poids qui peut peser sur mes épaules par moments. Certains trouveront surement cela ennuyeux et sans le moindre intérêt, partiront avant même la fin de cette histoire, mais vous ne saurez pas ce qui fait ce que je suis dans ce cas, vous ne connaitrez pas les péripéties qui ont forgés l’homme fragile qui se cache derrière ce visage que je montre au monde. Ce ne serait pas une grande perte, je vous l’accorde volontiers, mais s’il vous plaît, lisez ça jusqu’au bout…

Je suis un natif de la Grosse Pomme, New York pour ceux qui ne connaîtrait pas son surnom, et j’étais persuadé de vivre dans un environnement familiale stable, de recevoir tout l’amour dont un enfant a besoin. Mais ça, c’est jusqu’au jour où j’ai commencé à comprendre que le vrai visage de mon père n’était pas celui qu’il montrait tous les jours au monde. Une fois à la maison, la bouteille se vidait à une vitesse folle et finalement, les coups ont plu sur le visage de ma mère aussi vite que les gouttes s’écrasaient sur la fenêtre de ma chambre ce soir là. Vous avez idée ce que ça fait pour un enfant d’entendre le poing de son père s'écraser contre la mâchoire de sa Maman ? Un traumatisme, tout simplement. Il est amusant de se dire que j’ai peur de l’orage depuis ce jour, non pas à cause des éclairs ou du tonnerre, mais parce que cela me rappelle le bruit des coups et les cris de ma mère que j’ai pu entendre cette nuit là alors que je me réfugiais sous ma couette, n’osant pas aller lui venir en aide.

Il est beaucoup plus triste cependant de savoir qu’il a fallu que ma mère tombe gravement malade pour enfin fuir ce père indigne et violent, fuyant jusqu’en Californie à l’âge de mes 12 ans pour que ma mère soit hospitalisé dans un centre spécialisé adaptés à ses besoins. Étonnamment, c’est durant ces années là que nous avons été le plus heureu ma mère et moi, me glissant dans son lit d’hôpital chaque nuit tandis qu’elle me contait des histoires comme elle savait si bien le faire, ne parvenant même pas à m’endormir tant ces dernières étaient intéressantes. Cependant, quelques années plus tard, à mes 18 ans plus exactement, elle m’a forcé à suivre mon rêve, à la laisser et à intégrer le cursus de médecine à Harvard. Les séparations ont été difficiles, mais elle avait toujours le dernier mot, je ne pouvais lutter contre elle. J’ai donc accepté de mettre des milliers de kilomètres entre nous, non sans lui promettre de parvenir à trouver moi-même un moyen de la soigner le jour où je serais devenus médecin. Quel imbécile je faisais franchement… Je le suis sûrement encore aujourd’hui d’ailleurs.

Néanmoins, je ne peux nier que mes années à Harvard sont joyeuses, surtout les premières. Retrouver mon ami d’enfance en ces lieux fut une de mes plus grande joie après toutes ces années. Qui aurait cru que le modeste Landrum aurait pour meilleur ami l’héritière de la famille Kennedy ? Même moi j’ai encore du mal à y croire. Evidemment, il y a eu des hauts et des bas, surtout en amour. L’amour… Un concept étrange quand on y pense non ? J’ai eu ma première petite-amie très tard, elle était en premier lieu une très bonne amie puis cela a évolué dans une relation amoureuse que je pensais être la bonne. Le naïf que je suis s’est encore fait avoir, la demoiselle me laissant une simple lettre pour m’avouer qu’elle m’avait trompé et qu’elle quittait l’état, que je ne la reverrais plus jamais. Toujours est-il que je pourrais presque la remercier, parce que je n’aurais jamais rencontré celle que je considère désormais comme l’amour de ma vie: Rain. Je ne vous cacherais pas que cela a parfois était tumultueux, le voyage n’était pas de tout repos, des baffes dans la gueule, des cris, des secrets, des pleurs parfois même. Mais l’aboutissement en valait la peine. Certains diront que je suis fou, parce que je ne sais même plus où se trouve cette femme en ce moment même, mais je suis sûr de mes sentiments à son égard, tout comme je suis persuadé des siens envers moi. Notre histoire n’as jamais rien eu de conventionnel de toutes façon. Je suis juste certains que je ne pourrais jamais aimer une autre femme comme je l’aime, je me contenterais de cette solitude, me rassurant en me disant qu’une femme en ce monde m’aime d’amour et qui sait, elle se trouveras peut-être sur le pallier de ma porte un jour. Je suis prêt à attendre, peu importe le temps qu’il faudra.

Et pourtant… Des fois je me dis que tout serait plus simple si je mettais un terme à tout ça, une fois pour toutes. Plus de souffrance amoureuse, plus de trou noir dû à un alcoolisme démesuré et surtout, plus d'inquiétude persistante concernant une mère mourante. Je ne ferais que l'accompagner dans ce nouveau voyage que nous ferions une fois de plus côte à côte. Si vous tombez un jour sur ce message, ne vous en faites pas pour moi, réjouissez vous, je suis avec la personne à qui je tiens le plus au monde, et ce pour l'éternité.

(message écrit dans un journal très bien caché pour le moment)




Carter #(006) 14-9312 Empty
Jeux vidéos et pizzas, c'est un bon programme ça Carter #(006) 14-9312 3997999705


Now the day bleeds into nightfall and you're not here to get me through it all. I let my guard down and then you pulled the rug. I was getting kinda used to being someone you loved...

Revenir en haut Aller en bas
PRESIDENT DE LA MATHER HOUSE
Alan Landrum
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t77833-alan-landrum-destiny-is-bullshit http://www.i-love-harvard.com/t95663-alan-landrum-456-598-2411 http://www.i-love-harvard.com/t85705-http-formspring-me-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t77917-http-instagram-com-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t77915-snap-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t83729-alan-landrum
Carter #(006) 14-9312 Us-flag-icon J'ai : 24 ans et je vis à : en colocation avec ma rouquine préférée et une brunette diablement sexy à la Mather House J'ai posé mes affaires ici le : 17/07/2017 et depuis, j'ai posté : 7137 messages et fait : 6 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant et interne en médecine et côté coeur, je suis : amoureux d'une fille qui est à des kilomètres de moi désormais. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : Je suis le mec qui garde le sourire en toutes circonstances et qui est toujours en train de bouffer sans prendre le moindre gramme. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Dane DeHaan D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kevin, Keke, Kev... , et un grand merci à : Acid Rain pour le profil ♥ ✽ DC/TC : : Dylan W. Thomas
Carter #(006) 14-9312 Original
ALAN LANDRUM
Carter #(006) 14-9312 1467464190-signatest
Come here and read me,
I tell you a story.

Je ne saurais dire pourquoi je vous raconte tout ça, peut-être qu’en un sens ça me libère d’un poids, qu’en parler me donne l’impression de me débarrasser de tout ce poids qui peut peser sur mes épaules par moments. Certains trouveront surement cela ennuyeux et sans le moindre intérêt, partiront avant même la fin de cette histoire, mais vous ne saurez pas ce qui fait ce que je suis dans ce cas, vous ne connaitrez pas les péripéties qui ont forgés l’homme fragile qui se cache derrière ce visage que je montre au monde. Ce ne serait pas une grande perte, je vous l’accorde volontiers, mais s’il vous plaît, lisez ça jusqu’au bout…

Je suis un natif de la Grosse Pomme, New York pour ceux qui ne connaîtrait pas son surnom, et j’étais persuadé de vivre dans un environnement familiale stable, de recevoir tout l’amour dont un enfant a besoin. Mais ça, c’est jusqu’au jour où j’ai commencé à comprendre que le vrai visage de mon père n’était pas celui qu’il montrait tous les jours au monde. Une fois à la maison, la bouteille se vidait à une vitesse folle et finalement, les coups ont plu sur le visage de ma mère aussi vite que les gouttes s’écrasaient sur la fenêtre de ma chambre ce soir là. Vous avez idée ce que ça fait pour un enfant d’entendre le poing de son père s'écraser contre la mâchoire de sa Maman ? Un traumatisme, tout simplement. Il est amusant de se dire que j’ai peur de l’orage depuis ce jour, non pas à cause des éclairs ou du tonnerre, mais parce que cela me rappelle le bruit des coups et les cris de ma mère que j’ai pu entendre cette nuit là alors que je me réfugiais sous ma couette, n’osant pas aller lui venir en aide.

Il est beaucoup plus triste cependant de savoir qu’il a fallu que ma mère tombe gravement malade pour enfin fuir ce père indigne et violent, fuyant jusqu’en Californie à l’âge de mes 12 ans pour que ma mère soit hospitalisé dans un centre spécialisé adaptés à ses besoins. Étonnamment, c’est durant ces années là que nous avons été le plus heureu ma mère et moi, me glissant dans son lit d’hôpital chaque nuit tandis qu’elle me contait des histoires comme elle savait si bien le faire, ne parvenant même pas à m’endormir tant ces dernières étaient intéressantes. Cependant, quelques années plus tard, à mes 18 ans plus exactement, elle m’a forcé à suivre mon rêve, à la laisser et à intégrer le cursus de médecine à Harvard. Les séparations ont été difficiles, mais elle avait toujours le dernier mot, je ne pouvais lutter contre elle. J’ai donc accepté de mettre des milliers de kilomètres entre nous, non sans lui promettre de parvenir à trouver moi-même un moyen de la soigner le jour où je serais devenus médecin. Quel imbécile je faisais franchement… Je le suis sûrement encore aujourd’hui d’ailleurs.

Néanmoins, je ne peux nier que mes années à Harvard sont joyeuses, surtout les premières. Retrouver mon ami d’enfance en ces lieux fut une de mes plus grande joie après toutes ces années. Qui aurait cru que le modeste Landrum aurait pour meilleur ami l’héritière de la famille Kennedy ? Même moi j’ai encore du mal à y croire. Evidemment, il y a eu des hauts et des bas, surtout en amour. L’amour… Un concept étrange quand on y pense non ? J’ai eu ma première petite-amie très tard, elle était en premier lieu une très bonne amie puis cela a évolué dans une relation amoureuse que je pensais être la bonne. Le naïf que je suis s’est encore fait avoir, la demoiselle me laissant une simple lettre pour m’avouer qu’elle m’avait trompé et qu’elle quittait l’état, que je ne la reverrais plus jamais. Toujours est-il que je pourrais presque la remercier, parce que je n’aurais jamais rencontré celle que je considère désormais comme l’amour de ma vie: Rain. Je ne vous cacherais pas que cela a parfois était tumultueux, le voyage n’était pas de tout repos, des baffes dans la gueule, des cris, des secrets, des pleurs parfois même. Mais l’aboutissement en valait la peine. Certains diront que je suis fou, parce que je ne sais même plus où se trouve cette femme en ce moment même, mais je suis sûr de mes sentiments à son égard, tout comme je suis persuadé des siens envers moi. Notre histoire n’as jamais rien eu de conventionnel de toutes façon. Je suis juste certains que je ne pourrais jamais aimer une autre femme comme je l’aime, je me contenterais de cette solitude, me rassurant en me disant qu’une femme en ce monde m’aime d’amour et qui sait, elle se trouveras peut-être sur le pallier de ma porte un jour. Je suis prêt à attendre, peu importe le temps qu’il faudra.

Et pourtant… Des fois je me dis que tout serait plus simple si je mettais un terme à tout ça, une fois pour toutes. Plus de souffrance amoureuse, plus de trou noir dû à un alcoolisme démesuré et surtout, plus d'inquiétude persistante concernant une mère mourante. Je ne ferais que l'accompagner dans ce nouveau voyage que nous ferions une fois de plus côte à côte. Si vous tombez un jour sur ce message, ne vous en faites pas pour moi, réjouissez vous, je suis avec la personne à qui je tiens le plus au monde, et ce pour l'éternité.

(message écrit dans un journal très bien caché pour le moment)




Carter #(006) 14-9312 Empty
T'es sur la bonne voie j'avoue Carter #(006) 14-9312 550846730


Now the day bleeds into nightfall and you're not here to get me through it all. I let my guard down and then you pulled the rug. I was getting kinda used to being someone you loved...

Revenir en haut Aller en bas
PRESIDENT DE LA MATHER HOUSE
Alan Landrum
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t77833-alan-landrum-destiny-is-bullshit http://www.i-love-harvard.com/t95663-alan-landrum-456-598-2411 http://www.i-love-harvard.com/t85705-http-formspring-me-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t77917-http-instagram-com-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t77915-snap-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t83729-alan-landrum
Carter #(006) 14-9312 Us-flag-icon J'ai : 24 ans et je vis à : en colocation avec ma rouquine préférée et une brunette diablement sexy à la Mather House J'ai posé mes affaires ici le : 17/07/2017 et depuis, j'ai posté : 7137 messages et fait : 6 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant et interne en médecine et côté coeur, je suis : amoureux d'une fille qui est à des kilomètres de moi désormais. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : Je suis le mec qui garde le sourire en toutes circonstances et qui est toujours en train de bouffer sans prendre le moindre gramme. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Dane DeHaan D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kevin, Keke, Kev... , et un grand merci à : Acid Rain pour le profil ♥ ✽ DC/TC : : Dylan W. Thomas
Carter #(006) 14-9312 Original
ALAN LANDRUM
Carter #(006) 14-9312 1467464190-signatest
Come here and read me,
I tell you a story.

Je ne saurais dire pourquoi je vous raconte tout ça, peut-être qu’en un sens ça me libère d’un poids, qu’en parler me donne l’impression de me débarrasser de tout ce poids qui peut peser sur mes épaules par moments. Certains trouveront surement cela ennuyeux et sans le moindre intérêt, partiront avant même la fin de cette histoire, mais vous ne saurez pas ce qui fait ce que je suis dans ce cas, vous ne connaitrez pas les péripéties qui ont forgés l’homme fragile qui se cache derrière ce visage que je montre au monde. Ce ne serait pas une grande perte, je vous l’accorde volontiers, mais s’il vous plaît, lisez ça jusqu’au bout…

Je suis un natif de la Grosse Pomme, New York pour ceux qui ne connaîtrait pas son surnom, et j’étais persuadé de vivre dans un environnement familiale stable, de recevoir tout l’amour dont un enfant a besoin. Mais ça, c’est jusqu’au jour où j’ai commencé à comprendre que le vrai visage de mon père n’était pas celui qu’il montrait tous les jours au monde. Une fois à la maison, la bouteille se vidait à une vitesse folle et finalement, les coups ont plu sur le visage de ma mère aussi vite que les gouttes s’écrasaient sur la fenêtre de ma chambre ce soir là. Vous avez idée ce que ça fait pour un enfant d’entendre le poing de son père s'écraser contre la mâchoire de sa Maman ? Un traumatisme, tout simplement. Il est amusant de se dire que j’ai peur de l’orage depuis ce jour, non pas à cause des éclairs ou du tonnerre, mais parce que cela me rappelle le bruit des coups et les cris de ma mère que j’ai pu entendre cette nuit là alors que je me réfugiais sous ma couette, n’osant pas aller lui venir en aide.

Il est beaucoup plus triste cependant de savoir qu’il a fallu que ma mère tombe gravement malade pour enfin fuir ce père indigne et violent, fuyant jusqu’en Californie à l’âge de mes 12 ans pour que ma mère soit hospitalisé dans un centre spécialisé adaptés à ses besoins. Étonnamment, c’est durant ces années là que nous avons été le plus heureu ma mère et moi, me glissant dans son lit d’hôpital chaque nuit tandis qu’elle me contait des histoires comme elle savait si bien le faire, ne parvenant même pas à m’endormir tant ces dernières étaient intéressantes. Cependant, quelques années plus tard, à mes 18 ans plus exactement, elle m’a forcé à suivre mon rêve, à la laisser et à intégrer le cursus de médecine à Harvard. Les séparations ont été difficiles, mais elle avait toujours le dernier mot, je ne pouvais lutter contre elle. J’ai donc accepté de mettre des milliers de kilomètres entre nous, non sans lui promettre de parvenir à trouver moi-même un moyen de la soigner le jour où je serais devenus médecin. Quel imbécile je faisais franchement… Je le suis sûrement encore aujourd’hui d’ailleurs.

Néanmoins, je ne peux nier que mes années à Harvard sont joyeuses, surtout les premières. Retrouver mon ami d’enfance en ces lieux fut une de mes plus grande joie après toutes ces années. Qui aurait cru que le modeste Landrum aurait pour meilleur ami l’héritière de la famille Kennedy ? Même moi j’ai encore du mal à y croire. Evidemment, il y a eu des hauts et des bas, surtout en amour. L’amour… Un concept étrange quand on y pense non ? J’ai eu ma première petite-amie très tard, elle était en premier lieu une très bonne amie puis cela a évolué dans une relation amoureuse que je pensais être la bonne. Le naïf que je suis s’est encore fait avoir, la demoiselle me laissant une simple lettre pour m’avouer qu’elle m’avait trompé et qu’elle quittait l’état, que je ne la reverrais plus jamais. Toujours est-il que je pourrais presque la remercier, parce que je n’aurais jamais rencontré celle que je considère désormais comme l’amour de ma vie: Rain. Je ne vous cacherais pas que cela a parfois était tumultueux, le voyage n’était pas de tout repos, des baffes dans la gueule, des cris, des secrets, des pleurs parfois même. Mais l’aboutissement en valait la peine. Certains diront que je suis fou, parce que je ne sais même plus où se trouve cette femme en ce moment même, mais je suis sûr de mes sentiments à son égard, tout comme je suis persuadé des siens envers moi. Notre histoire n’as jamais rien eu de conventionnel de toutes façon. Je suis juste certains que je ne pourrais jamais aimer une autre femme comme je l’aime, je me contenterais de cette solitude, me rassurant en me disant qu’une femme en ce monde m’aime d’amour et qui sait, elle se trouveras peut-être sur le pallier de ma porte un jour. Je suis prêt à attendre, peu importe le temps qu’il faudra.

Et pourtant… Des fois je me dis que tout serait plus simple si je mettais un terme à tout ça, une fois pour toutes. Plus de souffrance amoureuse, plus de trou noir dû à un alcoolisme démesuré et surtout, plus d'inquiétude persistante concernant une mère mourante. Je ne ferais que l'accompagner dans ce nouveau voyage que nous ferions une fois de plus côte à côte. Si vous tombez un jour sur ce message, ne vous en faites pas pour moi, réjouissez vous, je suis avec la personne à qui je tiens le plus au monde, et ce pour l'éternité.

(message écrit dans un journal très bien caché pour le moment)




Carter #(006) 14-9312 Empty
Début d'aprem ? Une fois que je me serais levé vers 13h !


Now the day bleeds into nightfall and you're not here to get me through it all. I let my guard down and then you pulled the rug. I was getting kinda used to being someone you loved...

Revenir en haut Aller en bas
PRESIDENT DE LA MATHER HOUSE
Alan Landrum
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t77833-alan-landrum-destiny-is-bullshit http://www.i-love-harvard.com/t95663-alan-landrum-456-598-2411 http://www.i-love-harvard.com/t85705-http-formspring-me-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t77917-http-instagram-com-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t77915-snap-alanlandrum http://www.i-love-harvard.com/t83729-alan-landrum
Carter #(006) 14-9312 Us-flag-icon J'ai : 24 ans et je vis à : en colocation avec ma rouquine préférée et une brunette diablement sexy à la Mather House J'ai posé mes affaires ici le : 17/07/2017 et depuis, j'ai posté : 7137 messages et fait : 6 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant et interne en médecine et côté coeur, je suis : amoureux d'une fille qui est à des kilomètres de moi désormais. . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : Je suis le mec qui garde le sourire en toutes circonstances et qui est toujours en train de bouffer sans prendre le moindre gramme. Oh et puis, on dit que je ressemble à : Dane DeHaan D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Kevin, Keke, Kev... , et un grand merci à : Acid Rain pour le profil ♥ ✽ DC/TC : : Dylan W. Thomas
Carter #(006) 14-9312 Original
ALAN LANDRUM
Carter #(006) 14-9312 1467464190-signatest
Come here and read me,
I tell you a story.

Je ne saurais dire pourquoi je vous raconte tout ça, peut-être qu’en un sens ça me libère d’un poids, qu’en parler me donne l’impression de me débarrasser de tout ce poids qui peut peser sur mes épaules par moments. Certains trouveront surement cela ennuyeux et sans le moindre intérêt, partiront avant même la fin de cette histoire, mais vous ne saurez pas ce qui fait ce que je suis dans ce cas, vous ne connaitrez pas les péripéties qui ont forgés l’homme fragile qui se cache derrière ce visage que je montre au monde. Ce ne serait pas une grande perte, je vous l’accorde volontiers, mais s’il vous plaît, lisez ça jusqu’au bout…

Je suis un natif de la Grosse Pomme, New York pour ceux qui ne connaîtrait pas son surnom, et j’étais persuadé de vivre dans un environnement familiale stable, de recevoir tout l’amour dont un enfant a besoin. Mais ça, c’est jusqu’au jour où j’ai commencé à comprendre que le vrai visage de mon père n’était pas celui qu’il montrait tous les jours au monde. Une fois à la maison, la bouteille se vidait à une vitesse folle et finalement, les coups ont plu sur le visage de ma mère aussi vite que les gouttes s’écrasaient sur la fenêtre de ma chambre ce soir là. Vous avez idée ce que ça fait pour un enfant d’entendre le poing de son père s'écraser contre la mâchoire de sa Maman ? Un traumatisme, tout simplement. Il est amusant de se dire que j’ai peur de l’orage depuis ce jour, non pas à cause des éclairs ou du tonnerre, mais parce que cela me rappelle le bruit des coups et les cris de ma mère que j’ai pu entendre cette nuit là alors que je me réfugiais sous ma couette, n’osant pas aller lui venir en aide.

Il est beaucoup plus triste cependant de savoir qu’il a fallu que ma mère tombe gravement malade pour enfin fuir ce père indigne et violent, fuyant jusqu’en Californie à l’âge de mes 12 ans pour que ma mère soit hospitalisé dans un centre spécialisé adaptés à ses besoins. Étonnamment, c’est durant ces années là que nous avons été le plus heureu ma mère et moi, me glissant dans son lit d’hôpital chaque nuit tandis qu’elle me contait des histoires comme elle savait si bien le faire, ne parvenant même pas à m’endormir tant ces dernières étaient intéressantes. Cependant, quelques années plus tard, à mes 18 ans plus exactement, elle m’a forcé à suivre mon rêve, à la laisser et à intégrer le cursus de médecine à Harvard. Les séparations ont été difficiles, mais elle avait toujours le dernier mot, je ne pouvais lutter contre elle. J’ai donc accepté de mettre des milliers de kilomètres entre nous, non sans lui promettre de parvenir à trouver moi-même un moyen de la soigner le jour où je serais devenus médecin. Quel imbécile je faisais franchement… Je le suis sûrement encore aujourd’hui d’ailleurs.

Néanmoins, je ne peux nier que mes années à Harvard sont joyeuses, surtout les premières. Retrouver mon ami d’enfance en ces lieux fut une de mes plus grande joie après toutes ces années. Qui aurait cru que le modeste Landrum aurait pour meilleur ami l’héritière de la famille Kennedy ? Même moi j’ai encore du mal à y croire. Evidemment, il y a eu des hauts et des bas, surtout en amour. L’amour… Un concept étrange quand on y pense non ? J’ai eu ma première petite-amie très tard, elle était en premier lieu une très bonne amie puis cela a évolué dans une relation amoureuse que je pensais être la bonne. Le naïf que je suis s’est encore fait avoir, la demoiselle me laissant une simple lettre pour m’avouer qu’elle m’avait trompé et qu’elle quittait l’état, que je ne la reverrais plus jamais. Toujours est-il que je pourrais presque la remercier, parce que je n’aurais jamais rencontré celle que je considère désormais comme l’amour de ma vie: Rain. Je ne vous cacherais pas que cela a parfois était tumultueux, le voyage n’était pas de tout repos, des baffes dans la gueule, des cris, des secrets, des pleurs parfois même. Mais l’aboutissement en valait la peine. Certains diront que je suis fou, parce que je ne sais même plus où se trouve cette femme en ce moment même, mais je suis sûr de mes sentiments à son égard, tout comme je suis persuadé des siens envers moi. Notre histoire n’as jamais rien eu de conventionnel de toutes façon. Je suis juste certains que je ne pourrais jamais aimer une autre femme comme je l’aime, je me contenterais de cette solitude, me rassurant en me disant qu’une femme en ce monde m’aime d’amour et qui sait, elle se trouveras peut-être sur le pallier de ma porte un jour. Je suis prêt à attendre, peu importe le temps qu’il faudra.

Et pourtant… Des fois je me dis que tout serait plus simple si je mettais un terme à tout ça, une fois pour toutes. Plus de souffrance amoureuse, plus de trou noir dû à un alcoolisme démesuré et surtout, plus d'inquiétude persistante concernant une mère mourante. Je ne ferais que l'accompagner dans ce nouveau voyage que nous ferions une fois de plus côte à côte. Si vous tombez un jour sur ce message, ne vous en faites pas pour moi, réjouissez vous, je suis avec la personne à qui je tiens le plus au monde, et ce pour l'éternité.

(message écrit dans un journal très bien caché pour le moment)




Carter #(006) 14-9312 Empty
Alors là je te fous dehors ! Carter #(006) 14-9312 552013178


Now the day bleeds into nightfall and you're not here to get me through it all. I let my guard down and then you pulled the rug. I was getting kinda used to being someone you loved...

Revenir en haut Aller en bas

Carter #(006) 14-9312 Empty
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Mobile-
Sauter vers: