::  :: Spring Break 2019 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(blayn) emotional roller coaster

Aller à la page : 1, 2  Suivant
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Bleach Hansen
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t99492-bleach-hansen-ana-de-armas#3646595 http://www.i-love-harvard.com/t99539-bleach-hansen-456-587-5973#3647230 http://www.i-love-harvard.com/t99540-http-instagram-com-bleach#3647257 http://www.i-love-harvard.com/t100373-snap-bleach http://www.i-love-harvard.com/t100185-bleach-hansen#3664326
Bleach Hansen
J'ai : 23 ans et je vis à : Boston, City Center, au dernier étage d'un bel appartement de luxe J'ai posé mes affaires ici le : 21/12/2018 et depuis, j'ai posté : 845 messages et fait : 33 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante en musique (M) et français (m) et côté coeur, je suis : éternellement séparée en deux. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 560 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis impitoyable, insensible, fausse. à quelques exceptions près Oh et puis, on dit que je ressemble à : ana de armas D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : nightblood askip , et un grand merci à : perséphone. mon bb (a) nightblood (p+s) ✽ DC/TC : : carson ; soo-jin

WHO'S THAT BLEACH
《 who's that girl 》 bleach, c'est blanche. prénom abandonné à l'adolescence, envoyé aux oubliettes, ne sort plus que des lèvres empoisonnées de sa mère. ◇ poupée née à new york aux côtés d'un jumeau, duncan, la vie lui sourit en la faisant fille de la directrice du plus grand centre hospitalier de la ville, et d'un magnat de la finance de wall street ◇ enfant sage, fleur qui s'épanouit au milieu des requins de la haute sphère new yorkaise, elle apprend très tôt à contrôler ce qu'elle dit, et l'éducation visant à lui permettre de se soustraire aux regards médisants fera également d'elle plus tard une manipulatrice compétente ◇ blanche, elle a douze ans quand elle est dressée au milieu du salon, son père effondré sur le sol, une mare de pilules renversées à ses pieds. une image qui se grave dans la mémoire d'une gamine qui ne sait pas encore que la tentative de suicide de son père marque un tournant dans son univers ◇ elle apprend par la suite que papa hansen est accusé d'avoir détourné de larges sommes d'argent à des fins personnelles. il clame son innocence, mais finit malgré tout par être envoyé en prison, sa tentative de suicide ne jouant pas en sa faveur. blanche reste convaincue de son innocence et est en froid avec sa mère, qui n'a levé le petit doigt que pour sauver la réputation de son hôpital et laver son nom, au lieu de protéger son mari ◇ dès lors, sa foi envers le mariage et les relations amoureuses est réduite à néant. ◇ sa relation avec son jumeau se brise quand il prend le parti de leur mère. dès lors, bleach refuse de rentrer en contact avec lui ◇ bleach, elle est fragile, et elle vit très mal vécu le procès de son père et le regard des autres les années qui ont suivi son emprisonnement. on la pointe du doigt, on la juge, voilà que son héritage est qualifié comme étant factice ◇ mais y a hardin, y a zayn, y a freya. ses meilleurs amis ont pris soin de la protéger de la moindre critique, et c'est à partir de là qu'ils ont commencé leurs 400 coups. tromperies, jeux, et mesquineries en tout genre, tout est bon pour faire payer quiconque tenterait de leur causer du tort. ◇ elle les considère comme son unique famille, et les seules personnes en lesquelles elle a une confiance totale ◇ elle joue du violoncelle depuis qu'elle a six ans, et a été capable d'émouvoir aux larmes la femme du maire de new york en jouant devant elle, étant enfant ◇

《 caractère 》bleach, elle prend, et parfois seulement, elle donne en retour ◇ obsédée du contrôle, elle aime se savoir en position de puissance, pour s'éviter la moindre faiblesse ◇ fragile, il suffit parfois de si peu pour que son mental d'acier se brise. et pourtant, bleach, elle ne pleure que devant ses meilleurs amis. ne se permet de craquer que lorsqu'elle se sait en sécurité. ◇

《 les petits + 》 avant de quitter new york pour harvard, elle s'est fait tatouer le mot "stronger" avec zayn et hardin. de son côté, elle a tatoué le mot sur ses côtes, juste sous son sein gauche ◇ s'est fait tatouer également la phrase en morse -••• • ••• - •-• --- -• --• • •-• - •••• •- -• - •••• • ••• - --- •-• -- autour de sa cuisse : be stronger than the storm pour le dixième anniversaire de la tentative de suicide de son père, jour où sa vie a basculé. elle a également un croissant de lune tatoué dans le creux du poignet droit ◇ ses grands parents maternels sont français ◇




KISS AND MAKE UP
this is how to be a heartbreaker
le coeur éternellement déchiré entre les deux hommes de sa vie. bleach, elle joue, elle tente, elle prend et elle jette, mais y a hardin qu'elle aime beaucoup trop, sans toutefois savoir y poser des mots, et y a zayn, le joueur qui l'est peut-être pas seulement. spring break, pool party pour l'anniversaire de la blonde et de zayn, une soirée qui dérape, elle embrasse les deux, elle les veut tous les deux. depuis, la belle est plongée dans une tourmente éternelle. incapable de se partager en deux pour les deux hommes qu'elle aime.

《 old 》 ryu-jin, le petit copain sorti de nulle part sinon d'un numéro de bleach glissé dans le sac du coréen. le type qui, au fil des messages, à su sortir de la case "jeu". d'un commun accord, ils se sont séparés à la saint valentin 2019, leurs coeurs sont ailleurs. marla, l'innocence et la candeur, le manque de confiance qui attire bleach comme un papillon l'est par la lumière. mais marla elle résiste, elle est amoureuse, elle décroche pas, et le jeu s'arrête pour la blonde, qui n'est pas du genre à insister.


THE ONES THAT MATTER
nothing's worth a best friend
plus précieux que sa réputation, que sa famille, que sa fortune, ils sont son tout depuis des années déjà, et les seuls qui la connaissent sur le bout des doigts. y a hardin, celui sur lequel elle s'appuie, celui qui la canalise depuis l'enfance, qui la protège toujours quitte à sortir les crocs, si bien que leur relation en semble floue d'un point de vue extérieur. zayn, le branleur, l'héritier poussé dans un coin, celui qui déconne pour mieux se couvrir si bien que bleach, elle sait jamais discerner humour et sérieux, et préfère ne rien prendre au premier degré. et enfin freya l'amie d'enfance, celle qui n'a pas hésité à traverser l'océan pour lui donner l'affection dont elle avait besoin. une amitié inébranlable à travers les années.

《 the rest 》 anya, c'est l'amitié floue. meilleure copine de freya, la rencontre s'impose à l'adolescence, bleach elle y va à reculons, mais elle finit par trouver anya sympa, par laisser sa carapace se fendre. sauf que bleach, à être toujours au centre des attentions, elle attire la jalousie d'anya. + philip bleach le connaît juste via hardin et zayn. il est sympa, mais comme c'est le meilleur ami de duncan, elle garde une distance raisonnable. + marla


THE ONE'S WHO DON'T
duncan le jumeau, le lâche, l'abandon. des années de froid familial, un parti pris, une fusion brisée. + miles c'était d'abord le voisin à new york, mais aussi le bff de son jumeau. puis c'est devenu le partenaire relou sur un devoir en cours. chamailleries à gogo et prises de tête au quotidien. bleach, elle a décidé qu'elle l'aimait pas, et miles le lui rend bien. +
Spoiler:
 



(#) Sam 16 Mar - 11:59

≈ ≈ ≈
{ emotional roller coaster }
crédit/ tumblr ✰ w/ @zayn hearst

Ca m'a pris d'un coup, sans prévenir, un regard sur le programme, une pulsion, un sms envoyé. En temps normal, Hardin aurait été le premier sur ma liste, le premier que j'aurai contacté pour quitter l'île deux jours. Sauf que non seulement je l'ai vu hier, mais qui plus est... je pense à Zayn. Beaucoup trop. Ca m'obsède, ça me rend dingue, j'ai l'impression de sentir encore son souffle sur ma peau, ses lèvres qui m'écrasent, qui m'embrasent. Ca fait déjà plus d'une semaine que j'ai le droit au silence radio. A l'ignorance la plus totale. Ou pire... a l'insouciance totale. Ah ça oui on s'est revus, évidemment, nos chambres sont voisines, et on passe nos soirées tous les quatre, avec Hardin et Freya. Mais si Hardin m'a déjà clairement fait comprendre qu'il n'avait rien oublié de ce soir là et qu'au contraire, on a bien parlé de la situation complexe dans laquelle on se trouve... Zayn, il agit comme si rien ne s'était passé. Absolument rien. Il est là, devant moi, à marcher dans la forêt parce que j'ai réclamé à ce qu'on trouve une cascade, et... et toujours rien. Comme si cet épisode s'était gommé de son esprit. Comme si j'étais la seule, bouffée par des flashbacks de nos étreintes alcoolisées. « Ralentis Hearst, tu vas trop vite pour moi ! » Je râle, encore. En fait, c'est plus facile de trouver les moments où je ne râle pas, les pieds qui traînent dans la terre, la chaleur qui m'étouffe entre les arbres. « Oublie pas que j'ai passé plus d'un mois sans avoir le droit de faire de sport. » Est-ce que j'utilise mon hospitalisation pour attiser sa pitié ? A peine, pensez vous. Je le rattrape en accélérant le pas, pousse une branche pour suivre la route que j'ai vue sur la carte. Et sur Google Maps. « Tu regrettes toujours pas d'avoir cédé et d'être venu ? » Je tourne la tête vers lui, sourcil haussé, sourire qui ment. A guetter une réaction, une question en rapport avec la semaine dernière, n'importe quoi. Come on Zayn, on est que nous deux, arrête d'agir comme si il s'était rien passé.



Help, I lost myself again
But I remember you Don't come back, it won't end well But I wish you'd tell me too Our love is six feet under I can't help but wonder If our grave was watered by the rain Would roses bloom?
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  URBAN CITIZEN
Zayn Hearst
STAFF D'I LOVE HARVARD
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t99880-zayn-hearst-reece-king http://www.i-love-harvard.com/t100935-zayn-hellboy http://www.i-love-harvard.com/t99944-zayn-pure-produit-de-consommation#3658351 http://www.i-love-harvard.com/t99909-zayn-hearst-456-772-0203 http://www.i-love-harvard.com/t99915-http-instagram-com-zaynhearst#3657765 http://www.i-love-harvard.com/t99910-zayn-hearst#3657729
Zayn Hearst
J'ai : 23 ans et je vis à : Boston, dans mon appart J'ai posé mes affaires ici le : 30/12/2018 et depuis, j'ai posté : 217 messages et fait : 40 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : propriétaire d'un club que j'ai retapé, investisseur, actionnaire, je fais circuler mon flouze et côté coeur, je suis : célibataire, j'enchaîne les partenaires pour oublier que la seule nana dont je serai éternellement dingue ne sera jamais à moi. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 120 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un de ces petits merdeux qui se mouche dans des billets, pas faux Oh et puis, on dit que je ressemble à : Reece baby King D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : lisou , et un grand merci à : siren charms, baalsamine & astra (signature) ✽ DC/TC : : Numa Ford (Alisha Boe)
Zayn Hearst
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 : Je nais après mes deux frères, dernier arrivé chez les Hearst, puissante famille new-yorkaise. Je comprends pas tout de suite que je mène une vie privilégiée, que le duplex dans le coeur de Manhattan, c’est pas donné à tout le monde. Papa Hearst est un magnat de la finance, trader chez Bear Stearns, un des salauds à qui le monde doit la crise des subprimes. Parce que chez les Hearst, l’enjeu c’est de faire un million de plus, de l’argent sale. Ma mère, de douze ans sa cadette, écume les soirées chics de la grosse pomme pour y exhiber ses rivières de diamants.
------------------------------------
《 la base 》 : pas américain, new-yorkais + 22 ans + hétéro, kind of + papa trader chez Bear Stearns, c'est à lui qui faut dire merci si vous avez perdu votre baraque en 2007 + maman plante verte + le frère raté + mauvais en cours, il s'en fout, la thune il l'a déjà + a acheté un club de Boston et investit son flouze à droite à gauche + finit régulièrement bousillée en fin de soirée + c'est une ordure, un connard, vous vous taperez peut-être des délires à l'occasion, il a la tchatche, mais n'oubliez pas : un connard + il a de l'humour, faut lui reconnaître ça.

caractère de cochon:
 



f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
《 us against the world 》
bleach - hardin - freya - plutôt me faire amputer d'un poumon que me faire amputer d'un de ces trois là. j'aime pas le dire. mais y a qu'à voir ma vie : j'les ai suivis, ces cons.
《 dear buddies 》
you ?

l o • v e

[lʌv] noun.

i'm superman with the wind in his back, she's lois lane • yet when it's bad, it's awful
------------------------------------
《 dafuck 》
bleach - la seule qui résiste depuis le lycée à l'érosion des sentiments, à l'obsolescence programmée du désir. la seule que je pourrai jamais avoir, jamais rien qu'à moi. la seule dont je suis dingue, ma meilleure amie et mon plus dangereux fantasme.

《 sex list 》
anya - je crois qu'elle sait ce que ça fait, de se sentir laissé de côté. deux âmes en peine font la paire figurez-vous. j'aime bien sa présence sous mes draps. tessa - nana cute et cool qui m'fait rire, rencontre étorique au spring break.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.



(#) Sam 16 Mar - 18:59

≈ ≈ ≈
{ emotional roller coaster }
crédit/ tumblr ✰ blayn c'est la merde

Je crois que Bleach s'est pris un coup de soleil au cerveau. Ou au coeur. Une excursion à deux, sans un mot à Hardin. Je l'devine d'avance, il va pas kiffer l'aventure sans lui. A sa place, j'serais vert de jalousie, à imaginer ses deux grosses mains se balader partout sur la peau de la blonde. Mais moi j'ai déjà été à sa place, des tas de fois. J'ai intégré y a longtemps que j'étais numéro deux, bouffé malgré moi par la pudeur de mes sentiments que je masque par une désinvolture à toute épreuve. Alors pourquoi je suis là, à crapahuter avec elle ? Pourquoi tu m'as choisi cette fois Bleach ? Est-ce que tu joues avec les sentiments d'Hardin, que tu le mets à l'épreuve, est-ce que t'attends de voir les deux meilleurs amis s'entre-tuer pour tes beaux yeux ? Je sais pas, je t'ai suivie. Nous voilà à la recherche d'une cascade sous les ordres du commandant Hansen, éloignés du reste du groupe de vacanciers en excursion. "Ralentis Hearst, tu vas trop vite pour moi !" J'me retourne, aperçois la petite tête blonde quelques mètres derrière qui avance péniblement entre les branches. "Oublie pas que j'ai passé plus d'un mois sans avoir le droit de faire de sport." -"C'est vrai qu'avant, fiouuu t'étais une athlète." Petit clin d'oeil taquin alors qu'elle me rattrape, luttant contre les lianes, les ronces et les mèches de cheveux rebelles qui lui tombent devant les yeux. Elle marche maintenant à ma droite alors que je ralentis le pas, calant mon souffle sur le sien. "Tu regrettes toujours pas d'avoir cédé et d'être venu ?" Mon regard chocolat se tourne vers elle, ses yeux interrogateurs, son sourire qui se veut innocent. Elle veut dire quoi cette question ? Est-ce que je regrette cette randonnée sportive ou est-ce que je regrette d'avoir été un salaud en abandonnant Hardin au resort ? "Carpe diem, j'ai pas l'temps d'avoir des regrets." Hop, j'évite la question avec la subtilité d'un pachyderme qui fait de la danse classique, n'est pas philosophe qui veut. Je la vois qui fronce les sourcils, sa mâchoire se crispe. "Je suis très content d'être venu." Et c'est la vérité, me fais pas m'épancher sur ma gratitude plus longtemps Bleach, sois sympa, tu sais bien sur quoi on tombe si on tire trop loin la dangereuse corde des confessions.



wicked games •
how far will it go, tic tac toe, you, me & him playing wicked games, daring to think that love awaits, silly kids

   


plus de dispo en rps
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Bleach Hansen
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t99492-bleach-hansen-ana-de-armas#3646595 http://www.i-love-harvard.com/t99539-bleach-hansen-456-587-5973#3647230 http://www.i-love-harvard.com/t99540-http-instagram-com-bleach#3647257 http://www.i-love-harvard.com/t100373-snap-bleach http://www.i-love-harvard.com/t100185-bleach-hansen#3664326
Bleach Hansen
J'ai : 23 ans et je vis à : Boston, City Center, au dernier étage d'un bel appartement de luxe J'ai posé mes affaires ici le : 21/12/2018 et depuis, j'ai posté : 845 messages et fait : 33 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante en musique (M) et français (m) et côté coeur, je suis : éternellement séparée en deux. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 560 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis impitoyable, insensible, fausse. à quelques exceptions près Oh et puis, on dit que je ressemble à : ana de armas D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : nightblood askip , et un grand merci à : perséphone. mon bb (a) nightblood (p+s) ✽ DC/TC : : carson ; soo-jin

WHO'S THAT BLEACH
《 who's that girl 》 bleach, c'est blanche. prénom abandonné à l'adolescence, envoyé aux oubliettes, ne sort plus que des lèvres empoisonnées de sa mère. ◇ poupée née à new york aux côtés d'un jumeau, duncan, la vie lui sourit en la faisant fille de la directrice du plus grand centre hospitalier de la ville, et d'un magnat de la finance de wall street ◇ enfant sage, fleur qui s'épanouit au milieu des requins de la haute sphère new yorkaise, elle apprend très tôt à contrôler ce qu'elle dit, et l'éducation visant à lui permettre de se soustraire aux regards médisants fera également d'elle plus tard une manipulatrice compétente ◇ blanche, elle a douze ans quand elle est dressée au milieu du salon, son père effondré sur le sol, une mare de pilules renversées à ses pieds. une image qui se grave dans la mémoire d'une gamine qui ne sait pas encore que la tentative de suicide de son père marque un tournant dans son univers ◇ elle apprend par la suite que papa hansen est accusé d'avoir détourné de larges sommes d'argent à des fins personnelles. il clame son innocence, mais finit malgré tout par être envoyé en prison, sa tentative de suicide ne jouant pas en sa faveur. blanche reste convaincue de son innocence et est en froid avec sa mère, qui n'a levé le petit doigt que pour sauver la réputation de son hôpital et laver son nom, au lieu de protéger son mari ◇ dès lors, sa foi envers le mariage et les relations amoureuses est réduite à néant. ◇ sa relation avec son jumeau se brise quand il prend le parti de leur mère. dès lors, bleach refuse de rentrer en contact avec lui ◇ bleach, elle est fragile, et elle vit très mal vécu le procès de son père et le regard des autres les années qui ont suivi son emprisonnement. on la pointe du doigt, on la juge, voilà que son héritage est qualifié comme étant factice ◇ mais y a hardin, y a zayn, y a freya. ses meilleurs amis ont pris soin de la protéger de la moindre critique, et c'est à partir de là qu'ils ont commencé leurs 400 coups. tromperies, jeux, et mesquineries en tout genre, tout est bon pour faire payer quiconque tenterait de leur causer du tort. ◇ elle les considère comme son unique famille, et les seules personnes en lesquelles elle a une confiance totale ◇ elle joue du violoncelle depuis qu'elle a six ans, et a été capable d'émouvoir aux larmes la femme du maire de new york en jouant devant elle, étant enfant ◇

《 caractère 》bleach, elle prend, et parfois seulement, elle donne en retour ◇ obsédée du contrôle, elle aime se savoir en position de puissance, pour s'éviter la moindre faiblesse ◇ fragile, il suffit parfois de si peu pour que son mental d'acier se brise. et pourtant, bleach, elle ne pleure que devant ses meilleurs amis. ne se permet de craquer que lorsqu'elle se sait en sécurité. ◇

《 les petits + 》 avant de quitter new york pour harvard, elle s'est fait tatouer le mot "stronger" avec zayn et hardin. de son côté, elle a tatoué le mot sur ses côtes, juste sous son sein gauche ◇ s'est fait tatouer également la phrase en morse -••• • ••• - •-• --- -• --• • •-• - •••• •- -• - •••• • ••• - --- •-• -- autour de sa cuisse : be stronger than the storm pour le dixième anniversaire de la tentative de suicide de son père, jour où sa vie a basculé. elle a également un croissant de lune tatoué dans le creux du poignet droit ◇ ses grands parents maternels sont français ◇




KISS AND MAKE UP
this is how to be a heartbreaker
le coeur éternellement déchiré entre les deux hommes de sa vie. bleach, elle joue, elle tente, elle prend et elle jette, mais y a hardin qu'elle aime beaucoup trop, sans toutefois savoir y poser des mots, et y a zayn, le joueur qui l'est peut-être pas seulement. spring break, pool party pour l'anniversaire de la blonde et de zayn, une soirée qui dérape, elle embrasse les deux, elle les veut tous les deux. depuis, la belle est plongée dans une tourmente éternelle. incapable de se partager en deux pour les deux hommes qu'elle aime.

《 old 》 ryu-jin, le petit copain sorti de nulle part sinon d'un numéro de bleach glissé dans le sac du coréen. le type qui, au fil des messages, à su sortir de la case "jeu". d'un commun accord, ils se sont séparés à la saint valentin 2019, leurs coeurs sont ailleurs. marla, l'innocence et la candeur, le manque de confiance qui attire bleach comme un papillon l'est par la lumière. mais marla elle résiste, elle est amoureuse, elle décroche pas, et le jeu s'arrête pour la blonde, qui n'est pas du genre à insister.


THE ONES THAT MATTER
nothing's worth a best friend
plus précieux que sa réputation, que sa famille, que sa fortune, ils sont son tout depuis des années déjà, et les seuls qui la connaissent sur le bout des doigts. y a hardin, celui sur lequel elle s'appuie, celui qui la canalise depuis l'enfance, qui la protège toujours quitte à sortir les crocs, si bien que leur relation en semble floue d'un point de vue extérieur. zayn, le branleur, l'héritier poussé dans un coin, celui qui déconne pour mieux se couvrir si bien que bleach, elle sait jamais discerner humour et sérieux, et préfère ne rien prendre au premier degré. et enfin freya l'amie d'enfance, celle qui n'a pas hésité à traverser l'océan pour lui donner l'affection dont elle avait besoin. une amitié inébranlable à travers les années.

《 the rest 》 anya, c'est l'amitié floue. meilleure copine de freya, la rencontre s'impose à l'adolescence, bleach elle y va à reculons, mais elle finit par trouver anya sympa, par laisser sa carapace se fendre. sauf que bleach, à être toujours au centre des attentions, elle attire la jalousie d'anya. + philip bleach le connaît juste via hardin et zayn. il est sympa, mais comme c'est le meilleur ami de duncan, elle garde une distance raisonnable. + marla


THE ONE'S WHO DON'T
duncan le jumeau, le lâche, l'abandon. des années de froid familial, un parti pris, une fusion brisée. + miles c'était d'abord le voisin à new york, mais aussi le bff de son jumeau. puis c'est devenu le partenaire relou sur un devoir en cours. chamailleries à gogo et prises de tête au quotidien. bleach, elle a décidé qu'elle l'aimait pas, et miles le lui rend bien. +
Spoiler:
 



(#) Sam 16 Mar - 22:05

≈ ≈ ≈
{ emotional roller coaster }
crédit/ tumblr ✰ blayn c'est la merde

Pourquoi l'un, pas l'autre. Pourquoi l'autre, pas l'un. J'en ai marre de réfléchir, le Spring Break, c'est pas fait pour ça, alors je mets mon cerveau sur pause, ou du moins, j'essaie, et c'est pas une franche réussite. Les jours passent et les questions s'entassent, à tel point qu'elles m'obsèdent. Et je sais pas quel genre de réponses je cherche exactement en venant ici avec Zayn, je sais pas si j'ai besoin de savoir ce qui se passe dans sa tête, ou si j'ai besoin d'éclaircir ce qu'y a dans la mienne. Peut-être que je veux me rassurer. Me dire que c'est l'alcool, ce soir là, qui m'a guidée. Mais est-ce que c'est vraiment le cas ? Alors à défaut de trouver une solution toute tracée, je suis plutôt le chemin entre les arbres, rattrape le basané qui se fout de moi, je roule des yeux vers le ciel, tire mes mèches blondes en arrière pour dégager ma nuque, chercher un peu d'air. « J'ai peut-être pas votre niveau à tous les deux, mais je me défends. » Du moins, je cours toutes les semaines, question de survie pour entretenir cette silhouette de sirène. Il ralentit, s'adapte, et j'en profite, je tâte le terrain. Cache une question derrière une autre, alors qu je le scrute, curieuse, troublée par l'effet qu'ont ses prunelles quand elles se posent sur moi. Pas le temps d'avoir des regrets, ça veut dire quoi, Zayn ? Est-ce que t'as volontairement oublié ? Est-ce que tu veux juste passer à autre chose ? Est-ce que je suis de trop dans le décor, l'indésirable, le danger pour l'amitié que t'as avec Hardin ? Je me mords l'intérieur de la joue, peut-être un peu fort. Et voilà qu'il se reprend, précise, devant mes sourcils froncés, mes iris verts intrigués. « Okay. » Je hoche la tête, seulement à moitié satisfaite par sa réponse, et j'accélère le pas, pousse une branche comme on éloigne des pensées parasites. On est plus très loin je crois, j'entends le bruit de l'eau qui se fait de plus en plus fort. « Et sinon... t'as fais quoi de ta semaine, depuis lundi ? » Je te parle pas de nos soirées à tous les quatre, je parle du reste, de tout, de rien. De ce que t'as fait le lendemain de ce soir là, quand moi je devais gérer une gueule de bois monstrueuse et des souvenirs morcelés et gravés au fer rouge sur ma peau. Puis encore quelques pas, et voilà que le paysage se découpe, s'éclaircit. J'hésite même pas, je cours. « On y est ! »Tire sur le tissu de ma robe pour la passer par dessus mes épaules, la jeter sans trop regarder sur le premier rocher, courir jusque l'eau claire, comme une gamine. « Allez viens ! » Une gamine qui a besoin de se rafraîchir les idées. L'eau est froide, bien plus froide que celle d'une piscine naturelle. J'ai de l'eau jusqu'aux hanches, je grelotte. Mais ça m'empêche pas de me tourner vers Zayn. De sourire, le coeur qui s'emballe, sans trop savoir la raison exacte. Le froid, l'excitation, les questions, lui, tout simplement.



Help, I lost myself again
But I remember you Don't come back, it won't end well But I wish you'd tell me too Our love is six feet under I can't help but wonder If our grave was watered by the rain Would roses bloom?
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  URBAN CITIZEN
Zayn Hearst
STAFF D'I LOVE HARVARD
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t99880-zayn-hearst-reece-king http://www.i-love-harvard.com/t100935-zayn-hellboy http://www.i-love-harvard.com/t99944-zayn-pure-produit-de-consommation#3658351 http://www.i-love-harvard.com/t99909-zayn-hearst-456-772-0203 http://www.i-love-harvard.com/t99915-http-instagram-com-zaynhearst#3657765 http://www.i-love-harvard.com/t99910-zayn-hearst#3657729
Zayn Hearst
J'ai : 23 ans et je vis à : Boston, dans mon appart J'ai posé mes affaires ici le : 30/12/2018 et depuis, j'ai posté : 217 messages et fait : 40 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : propriétaire d'un club que j'ai retapé, investisseur, actionnaire, je fais circuler mon flouze et côté coeur, je suis : célibataire, j'enchaîne les partenaires pour oublier que la seule nana dont je serai éternellement dingue ne sera jamais à moi. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 120 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un de ces petits merdeux qui se mouche dans des billets, pas faux Oh et puis, on dit que je ressemble à : Reece baby King D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : lisou , et un grand merci à : siren charms, baalsamine & astra (signature) ✽ DC/TC : : Numa Ford (Alisha Boe)
Zayn Hearst
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 : Je nais après mes deux frères, dernier arrivé chez les Hearst, puissante famille new-yorkaise. Je comprends pas tout de suite que je mène une vie privilégiée, que le duplex dans le coeur de Manhattan, c’est pas donné à tout le monde. Papa Hearst est un magnat de la finance, trader chez Bear Stearns, un des salauds à qui le monde doit la crise des subprimes. Parce que chez les Hearst, l’enjeu c’est de faire un million de plus, de l’argent sale. Ma mère, de douze ans sa cadette, écume les soirées chics de la grosse pomme pour y exhiber ses rivières de diamants.
------------------------------------
《 la base 》 : pas américain, new-yorkais + 22 ans + hétéro, kind of + papa trader chez Bear Stearns, c'est à lui qui faut dire merci si vous avez perdu votre baraque en 2007 + maman plante verte + le frère raté + mauvais en cours, il s'en fout, la thune il l'a déjà + a acheté un club de Boston et investit son flouze à droite à gauche + finit régulièrement bousillée en fin de soirée + c'est une ordure, un connard, vous vous taperez peut-être des délires à l'occasion, il a la tchatche, mais n'oubliez pas : un connard + il a de l'humour, faut lui reconnaître ça.

caractère de cochon:
 



f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
《 us against the world 》
bleach - hardin - freya - plutôt me faire amputer d'un poumon que me faire amputer d'un de ces trois là. j'aime pas le dire. mais y a qu'à voir ma vie : j'les ai suivis, ces cons.
《 dear buddies 》
you ?

l o • v e

[lʌv] noun.

i'm superman with the wind in his back, she's lois lane • yet when it's bad, it's awful
------------------------------------
《 dafuck 》
bleach - la seule qui résiste depuis le lycée à l'érosion des sentiments, à l'obsolescence programmée du désir. la seule que je pourrai jamais avoir, jamais rien qu'à moi. la seule dont je suis dingue, ma meilleure amie et mon plus dangereux fantasme.

《 sex list 》
anya - je crois qu'elle sait ce que ça fait, de se sentir laissé de côté. deux âmes en peine font la paire figurez-vous. j'aime bien sa présence sous mes draps. tessa - nana cute et cool qui m'fait rire, rencontre étorique au spring break.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.



(#) Dim 17 Mar - 17:48

≈ ≈ ≈
{ emotional roller coaster }
crédit/ tumblr ✰ blayn c'est la merde

"J'ai peut-être pas votre niveau à tous les deux, mais je me défends." Oh tu sais mon niveau, mon niveau. J'suis un branleur, c'est pas nouveau, trait de caractère qui s'étend à tout. J'sais jouer au ballon mais j'suis pas Michael Phelps pour autant. Marche côte à côté, je ralentis pour pas la semer, pour être près d'elle mine de rien. Vient la question piège, celle qui demande l'honnêteté que je n'ai pas, damn. "Okay." Nos hochements de tête simultanés traduisent le même sentiment de non-dit, y a comme une bulle entre nous qui menace d'nous éclater au visage à tout moment. Elle accèlère le pas, j'la suis, à mon tour de traîner la patte, j'me perds dans des pensées confuses, quelque chose me tracasse, j'sais pas quoi. Elle. Nous. "Et sinon... t'as fais quoi de ta semaine, depuis lundi ?" -"Me remettre d'une gueule de bois mémorable déjà." Je souffle, sourire en coin. J'reviendrai pas sur c'qui s'est passé la veille. J'ai beau être bavard, j'suis le roi du silence. Je garde nos étreintes alcoolisées dans un coin de moi, un coin de ma tête, un coin de mon coeur, les empêche de remonter à la surface. Technique de survie du vilain petit canard du trio. "Plage, plage, plage, ...et une rencontre intéressante." Petit bout de femme que j'avais mise dans mont lit le soir de l'arrivée, revue à la plage, elle est cute, elle me fait rire. J'dresse pas mon tableau de chasse dans le vent, juste pour vanter mes talents de tombeur, j'veux intercepter ce froncement de sourcils jaloux chez Bleach, le même que le mien quand j'sais qu'elle traîne avec Hardin, rien que tous les deux. Et puis entre les branches, percée de lumière et le grondement sourd de l'eau. Elle court, laissant derrière ses coups de jambe cette discussion où on se perd un peu. Sa robe vole et elle plonge dans l'eau, je suis moins rapide, arrive sur la berge. "Allez viens !" Un dixième de seconde durant lequel je laisse mes rétines imprimer la scène, photo mentale. Le paysage idyllique se fait discret laissant la blonde capter toute la lumière, sa peau réfléchit le soleil, ses mèches mouillées épousent la courbe de son cou. Et puis je secoue la tête, déverouille mes pieds scotchés sur la rive. J'envoie balader mon tee-shirt en tournant les hanches, strip-tease sexy pour amuser la blonde, balance mes baskets et mes chaussettes dans un coin. Et je cours dans l'eau, cours la rejoindre à coups de grandes enjambées. Splitch, splash, sploush. "La vaaaache, ça caille !" Je hurle alors que je fais passer mon bassin sous l'eau, zone critique. Je rejoins Bleach en riant, grand sourire aux lèvres. Merde, est-ce que j'ai l'air niais ? Where is Zayn ? In the kitchen apparemment, parce que dans l'eau de la cascade y a plus qu'une espèce de bisounours. Nos rires d'enfants se mêlent au bruit de la cascade. Je saute sur elle, attrape ses épaules, la plonge dans l'eau. Taquineries, gamineries. Elle s'éloigne en riant, je tente un crawl pitoyable pour la rattraper : "'Tentiiiiion le requin arrive te manger !" Menace qui s'étouffe alors que je coule en avalant des litres d'eau, nage la bouche fermée Hearst.



wicked games •
how far will it go, tic tac toe, you, me & him playing wicked games, daring to think that love awaits, silly kids

   


plus de dispo en rps
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Bleach Hansen
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t99492-bleach-hansen-ana-de-armas#3646595 http://www.i-love-harvard.com/t99539-bleach-hansen-456-587-5973#3647230 http://www.i-love-harvard.com/t99540-http-instagram-com-bleach#3647257 http://www.i-love-harvard.com/t100373-snap-bleach http://www.i-love-harvard.com/t100185-bleach-hansen#3664326
Bleach Hansen
J'ai : 23 ans et je vis à : Boston, City Center, au dernier étage d'un bel appartement de luxe J'ai posé mes affaires ici le : 21/12/2018 et depuis, j'ai posté : 845 messages et fait : 33 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante en musique (M) et français (m) et côté coeur, je suis : éternellement séparée en deux. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 560 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis impitoyable, insensible, fausse. à quelques exceptions près Oh et puis, on dit que je ressemble à : ana de armas D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : nightblood askip , et un grand merci à : perséphone. mon bb (a) nightblood (p+s) ✽ DC/TC : : carson ; soo-jin

WHO'S THAT BLEACH
《 who's that girl 》 bleach, c'est blanche. prénom abandonné à l'adolescence, envoyé aux oubliettes, ne sort plus que des lèvres empoisonnées de sa mère. ◇ poupée née à new york aux côtés d'un jumeau, duncan, la vie lui sourit en la faisant fille de la directrice du plus grand centre hospitalier de la ville, et d'un magnat de la finance de wall street ◇ enfant sage, fleur qui s'épanouit au milieu des requins de la haute sphère new yorkaise, elle apprend très tôt à contrôler ce qu'elle dit, et l'éducation visant à lui permettre de se soustraire aux regards médisants fera également d'elle plus tard une manipulatrice compétente ◇ blanche, elle a douze ans quand elle est dressée au milieu du salon, son père effondré sur le sol, une mare de pilules renversées à ses pieds. une image qui se grave dans la mémoire d'une gamine qui ne sait pas encore que la tentative de suicide de son père marque un tournant dans son univers ◇ elle apprend par la suite que papa hansen est accusé d'avoir détourné de larges sommes d'argent à des fins personnelles. il clame son innocence, mais finit malgré tout par être envoyé en prison, sa tentative de suicide ne jouant pas en sa faveur. blanche reste convaincue de son innocence et est en froid avec sa mère, qui n'a levé le petit doigt que pour sauver la réputation de son hôpital et laver son nom, au lieu de protéger son mari ◇ dès lors, sa foi envers le mariage et les relations amoureuses est réduite à néant. ◇ sa relation avec son jumeau se brise quand il prend le parti de leur mère. dès lors, bleach refuse de rentrer en contact avec lui ◇ bleach, elle est fragile, et elle vit très mal vécu le procès de son père et le regard des autres les années qui ont suivi son emprisonnement. on la pointe du doigt, on la juge, voilà que son héritage est qualifié comme étant factice ◇ mais y a hardin, y a zayn, y a freya. ses meilleurs amis ont pris soin de la protéger de la moindre critique, et c'est à partir de là qu'ils ont commencé leurs 400 coups. tromperies, jeux, et mesquineries en tout genre, tout est bon pour faire payer quiconque tenterait de leur causer du tort. ◇ elle les considère comme son unique famille, et les seules personnes en lesquelles elle a une confiance totale ◇ elle joue du violoncelle depuis qu'elle a six ans, et a été capable d'émouvoir aux larmes la femme du maire de new york en jouant devant elle, étant enfant ◇

《 caractère 》bleach, elle prend, et parfois seulement, elle donne en retour ◇ obsédée du contrôle, elle aime se savoir en position de puissance, pour s'éviter la moindre faiblesse ◇ fragile, il suffit parfois de si peu pour que son mental d'acier se brise. et pourtant, bleach, elle ne pleure que devant ses meilleurs amis. ne se permet de craquer que lorsqu'elle se sait en sécurité. ◇

《 les petits + 》 avant de quitter new york pour harvard, elle s'est fait tatouer le mot "stronger" avec zayn et hardin. de son côté, elle a tatoué le mot sur ses côtes, juste sous son sein gauche ◇ s'est fait tatouer également la phrase en morse -••• • ••• - •-• --- -• --• • •-• - •••• •- -• - •••• • ••• - --- •-• -- autour de sa cuisse : be stronger than the storm pour le dixième anniversaire de la tentative de suicide de son père, jour où sa vie a basculé. elle a également un croissant de lune tatoué dans le creux du poignet droit ◇ ses grands parents maternels sont français ◇




KISS AND MAKE UP
this is how to be a heartbreaker
le coeur éternellement déchiré entre les deux hommes de sa vie. bleach, elle joue, elle tente, elle prend et elle jette, mais y a hardin qu'elle aime beaucoup trop, sans toutefois savoir y poser des mots, et y a zayn, le joueur qui l'est peut-être pas seulement. spring break, pool party pour l'anniversaire de la blonde et de zayn, une soirée qui dérape, elle embrasse les deux, elle les veut tous les deux. depuis, la belle est plongée dans une tourmente éternelle. incapable de se partager en deux pour les deux hommes qu'elle aime.

《 old 》 ryu-jin, le petit copain sorti de nulle part sinon d'un numéro de bleach glissé dans le sac du coréen. le type qui, au fil des messages, à su sortir de la case "jeu". d'un commun accord, ils se sont séparés à la saint valentin 2019, leurs coeurs sont ailleurs. marla, l'innocence et la candeur, le manque de confiance qui attire bleach comme un papillon l'est par la lumière. mais marla elle résiste, elle est amoureuse, elle décroche pas, et le jeu s'arrête pour la blonde, qui n'est pas du genre à insister.


THE ONES THAT MATTER
nothing's worth a best friend
plus précieux que sa réputation, que sa famille, que sa fortune, ils sont son tout depuis des années déjà, et les seuls qui la connaissent sur le bout des doigts. y a hardin, celui sur lequel elle s'appuie, celui qui la canalise depuis l'enfance, qui la protège toujours quitte à sortir les crocs, si bien que leur relation en semble floue d'un point de vue extérieur. zayn, le branleur, l'héritier poussé dans un coin, celui qui déconne pour mieux se couvrir si bien que bleach, elle sait jamais discerner humour et sérieux, et préfère ne rien prendre au premier degré. et enfin freya l'amie d'enfance, celle qui n'a pas hésité à traverser l'océan pour lui donner l'affection dont elle avait besoin. une amitié inébranlable à travers les années.

《 the rest 》 anya, c'est l'amitié floue. meilleure copine de freya, la rencontre s'impose à l'adolescence, bleach elle y va à reculons, mais elle finit par trouver anya sympa, par laisser sa carapace se fendre. sauf que bleach, à être toujours au centre des attentions, elle attire la jalousie d'anya. + philip bleach le connaît juste via hardin et zayn. il est sympa, mais comme c'est le meilleur ami de duncan, elle garde une distance raisonnable. + marla


THE ONE'S WHO DON'T
duncan le jumeau, le lâche, l'abandon. des années de froid familial, un parti pris, une fusion brisée. + miles c'était d'abord le voisin à new york, mais aussi le bff de son jumeau. puis c'est devenu le partenaire relou sur un devoir en cours. chamailleries à gogo et prises de tête au quotidien. bleach, elle a décidé qu'elle l'aimait pas, et miles le lui rend bien. +
Spoiler:
 



(#) Dim 17 Mar - 18:43

≈ ≈ ≈
{ emotional roller coaster }
crédit/ tumblr ✰ blayn c'est la merde

C'est lourd, plus lourd encore quand on est que tous les deux. En fait, j'ai l'impression que ce poids que j'ai sur l'estomac chaque fois qu'il agit comme si rien ne s'était passé, il est doublé quand on est que tous les deux. J'étouffe, et je déteste ça. Vraiment. Pourtant, masochiste que je suis, je l'interroge sur sa semaine. La gueule de bois mentionnée avec insouciance, mes yeux verts tournés vers lui, attendent une suite, n'importe quoi. Dis moi n'importe quoi. Mais non, on s'arrête là, il continue sa semaine, parle de la plage et... « Une "rencontre intéressante" ? » Je reprends ses propos, respire un peu trop fort. Le visage qui reste impassible, alors que mes ongles, eux, s'enfoncent dans ma paume, comme chaque fois qu'il mentionne une conquête. J'ai l'habitude, que je me répète. C'est tout le temps comme ça, avec Zayn. Il a jamais eu de mal à séduire. Alors pourquoi est-ce que j'ai envie de lui coller ma paume dans la figure là ? Mais je me contente d'accélérer, de saisir l'ouverture que me tend la cascade pour me vider la tête, pour chasser les pensées parasites. Encore. Ca finira par partir. Quelle ignorante, putain. Mais je m'en fous, je m'enfonce dans l'eau, le froid anesthésie ma jalousie, me permet même de lui sourire, alors que je l'invite à me rejoindre. De rire, alors qu'il fait le con, même si j'ai les yeux qui dérivent et se perdent sur la même peau que j'ai frôlé de mes lèvres la semaine dernière. Je baisse les yeux sur l'eau en riant, tout est prétexte à changer mes idées, jusqu'à ce qu'il approche, s'avance dans l'eau comme un gosse. J'arrive à rire. Il a cet effet sur moi. Arriver à m'arracher un sourire même quand j'ai le coeur qui saigne. « Tu t'attendais à quoi, un jacuzzi ? » Pour ça, fallait aller au spa de l'hôtel. J'ai de l'eau aux épaules, les mèches blondes qui collent à ma nuque, le rire qui se perd dans l'eau quand il plonge, et m'entraîne avec lui. Je crie, je proteste, m'agrippe à ses épaules. On est des gosses, au moins pour maintenant, au moins pour quelques heures. Je m'éloigne à la nage, me hisse sur un rocher à moitié immergé. Sirène perchée. « N'essaie même pas ! » Et il est là à prendre l'eau sous mes rires de gamine, « On y est ! »Tire sur le tissu de ma robe pour la passer par dessus mes épaules, la jeter sans trop regarder sur le premier rocher, courir jusque l'eau claire, comme une gamine. « Allez viens ! » Une gamine qui a besoin de se rafraîchir les idées. L'eau est froide, jusqu'à ce que je tire sur sa main pour qu'il me rejoigne sur mon perchoir. On est bien là. On est bien quand on pense plus, toi et moi. « J'ai pas pris de tente, au fait. Donc je suppose que ça sera hôtel, et pas camping. » Non pas que ça dérange mon cul princier, je préfère de loin le confort d'un lit. Je plonge une main dans l'eau, je l'éclabousse, je détourne le sujet. Evite de penser à la dernière nuit qu'on a passée ensemble, bien que floue. « Par contre... putain c'est vrai qu'on caille. » que je dis en retournant dans l'eau. On va finir avec un rhume.



Help, I lost myself again
But I remember you Don't come back, it won't end well But I wish you'd tell me too Our love is six feet under I can't help but wonder If our grave was watered by the rain Would roses bloom?
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  URBAN CITIZEN
Zayn Hearst
STAFF D'I LOVE HARVARD
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t99880-zayn-hearst-reece-king http://www.i-love-harvard.com/t100935-zayn-hellboy http://www.i-love-harvard.com/t99944-zayn-pure-produit-de-consommation#3658351 http://www.i-love-harvard.com/t99909-zayn-hearst-456-772-0203 http://www.i-love-harvard.com/t99915-http-instagram-com-zaynhearst#3657765 http://www.i-love-harvard.com/t99910-zayn-hearst#3657729
Zayn Hearst
J'ai : 23 ans et je vis à : Boston, dans mon appart J'ai posé mes affaires ici le : 30/12/2018 et depuis, j'ai posté : 217 messages et fait : 40 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : propriétaire d'un club que j'ai retapé, investisseur, actionnaire, je fais circuler mon flouze et côté coeur, je suis : célibataire, j'enchaîne les partenaires pour oublier que la seule nana dont je serai éternellement dingue ne sera jamais à moi. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 120 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un de ces petits merdeux qui se mouche dans des billets, pas faux Oh et puis, on dit que je ressemble à : Reece baby King D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : lisou , et un grand merci à : siren charms, baalsamine & astra (signature) ✽ DC/TC : : Numa Ford (Alisha Boe)
Zayn Hearst
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 : Je nais après mes deux frères, dernier arrivé chez les Hearst, puissante famille new-yorkaise. Je comprends pas tout de suite que je mène une vie privilégiée, que le duplex dans le coeur de Manhattan, c’est pas donné à tout le monde. Papa Hearst est un magnat de la finance, trader chez Bear Stearns, un des salauds à qui le monde doit la crise des subprimes. Parce que chez les Hearst, l’enjeu c’est de faire un million de plus, de l’argent sale. Ma mère, de douze ans sa cadette, écume les soirées chics de la grosse pomme pour y exhiber ses rivières de diamants.
------------------------------------
《 la base 》 : pas américain, new-yorkais + 22 ans + hétéro, kind of + papa trader chez Bear Stearns, c'est à lui qui faut dire merci si vous avez perdu votre baraque en 2007 + maman plante verte + le frère raté + mauvais en cours, il s'en fout, la thune il l'a déjà + a acheté un club de Boston et investit son flouze à droite à gauche + finit régulièrement bousillée en fin de soirée + c'est une ordure, un connard, vous vous taperez peut-être des délires à l'occasion, il a la tchatche, mais n'oubliez pas : un connard + il a de l'humour, faut lui reconnaître ça.

caractère de cochon:
 



f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
《 us against the world 》
bleach - hardin - freya - plutôt me faire amputer d'un poumon que me faire amputer d'un de ces trois là. j'aime pas le dire. mais y a qu'à voir ma vie : j'les ai suivis, ces cons.
《 dear buddies 》
you ?

l o • v e

[lʌv] noun.

i'm superman with the wind in his back, she's lois lane • yet when it's bad, it's awful
------------------------------------
《 dafuck 》
bleach - la seule qui résiste depuis le lycée à l'érosion des sentiments, à l'obsolescence programmée du désir. la seule que je pourrai jamais avoir, jamais rien qu'à moi. la seule dont je suis dingue, ma meilleure amie et mon plus dangereux fantasme.

《 sex list 》
anya - je crois qu'elle sait ce que ça fait, de se sentir laissé de côté. deux âmes en peine font la paire figurez-vous. j'aime bien sa présence sous mes draps. tessa - nana cute et cool qui m'fait rire, rencontre étorique au spring break.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.



(#) Lun 18 Mar - 18:18

≈ ≈ ≈
{ emotional roller coaster }
crédit/ tumblr ✰ blayn c'est la merde

"Une "rencontre intéressante" ?" Visage calme, je voudrais deviner la contraction de tous ses muscles pour ne rien laisser paraître. L'eau se découpe entre les branches, me coupant dans mes conneries. L'air est déjà assez saturé pour que j'évite de parler de la charmante petite brune pour lui faire les pieds. Et cette bulle oppressante qui nous appuyait sur la poitrine, que des mots trop crûs auraient fait exploser, cette bulle s'envole alors que nous plongeons dans l'eau, elle s'envole avec les rires d'enfants. "Tu t'attendais à quoi, un jacuzzi ?" J'irais pas jusque là mais... putain, j'sens ma teub raccourcir (sexy). J'me jette sur elle, la fais couler dans un plouf sonore, des petites bulles joyeuses qui remontent à la surface. La belle s'échappe, un dauphin qui me glisse entre les doigts, se réfugie sur un rocher. Menace effrayante, tremble petite Ariel, j'arrive te dévorer. "N'essaie même pas !" Je me dépatouille, crawl sous-marin maladroit, le requin ressemble plutôt à un gros mérou qui s'emmêle les nageoires. Je la rejoins jusqu'à son rocher, agrippe la petite main qu'elle me tend pour me hisser à côté d'elle, je pose mes fesses sur le rocher, m'allonge finalement, le ventre au soleil, un lézard. "J'ai pas pris de tente, au fait. Donc je suppose que ça sera hôtel, et pas camping." Hoche la tête avec un sourire, ça me va, tout me va. Tu l'sais ça, quand j't'ai dit que je regrettais pas que c'était vrai ? Un euphémisme même, absolument ridicule. T'aurais pu m'emmener dormir sous un pont que j'aurais jamais refusé. L'hôtel c'est la cerise sur le couscous royal. "Avec lit kingsize ?" J'ai pas le ton lascif, pas le clin d'oeil, j'te jure, question à titre informatif. Mais j'peux pas empêcher l'association d'idées de se faire, drôle d'opération du subconscient, de nous revoir quelques nuits plus tôt sur un autre lit royal, trois êtres à la dérive. Petites goutellettes espiègles qui m'éclaboussent, je relève la tête vers Bleach qui marmonne. "Par contre... putain c'est vrai qu'on caille." Elle replonge dans l'eau avant que j'ai l'occasion de l'y lancer dans ma plus grande délicatesse. "Si j'attrape un rhume, j'te préviens j'accapare toute la couette." Tututu, j'dis ça j'dis rien, mais... faut que j'arrête de me projeter dans cette soirée à deux. Expectations versus reality, j'me prends tout seul dans une sorte de fantasme alors que j'sais qu'il se passera jamais rien. J'me monte la tête tout seul, excursion entre meilleurs amis, that's it. Je m'élance, avec la grâce du flamand rose, plongeon athlétique jusqu'à filer sous l'eau pour rattraper la blonde. Direction le sable chaud, décrisper nos joues qui sourient si bêtement car engourdies par le froid. Je regagne la plage avant la blonde, me roule dans le sable, ressemble à l'abominable homme des mers. Alors qu'elle sort de l'eau, j'me jette dans ses bras, roule ma peau contre la sienne, l'ensable en riant, une main taquine qui emmêle ses cheveux mouillés. "Gommage ma chérie, pour te faire une peau de rêve !" Je pars dans une voix aigüe de bimbo, me tords de rire. Je fais le con, le gosse, mais prolonge la blague, prolonge l'étreinte. J'la libère finalement, la laisse râler, couverte de grains dorés. J'récupère au pas de course nos sacs laissés près d'un rocher, les ramène pour en sortir tout le matos et j'me laisse m'échouer sur ma serviette, ne tarde pas à sentir les rayons brûlants du soleil réchauffer ma peau. Je ronronne de plaisir, un pacha. S'échappe un râle du bonheur le plus pur : "Raaaah, j'suis un homme heureux Bleachou."



wicked games •
how far will it go, tic tac toe, you, me & him playing wicked games, daring to think that love awaits, silly kids

   


plus de dispo en rps
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Bleach Hansen
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t99492-bleach-hansen-ana-de-armas#3646595 http://www.i-love-harvard.com/t99539-bleach-hansen-456-587-5973#3647230 http://www.i-love-harvard.com/t99540-http-instagram-com-bleach#3647257 http://www.i-love-harvard.com/t100373-snap-bleach http://www.i-love-harvard.com/t100185-bleach-hansen#3664326
Bleach Hansen
J'ai : 23 ans et je vis à : Boston, City Center, au dernier étage d'un bel appartement de luxe J'ai posé mes affaires ici le : 21/12/2018 et depuis, j'ai posté : 845 messages et fait : 33 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante en musique (M) et français (m) et côté coeur, je suis : éternellement séparée en deux. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 560 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis impitoyable, insensible, fausse. à quelques exceptions près Oh et puis, on dit que je ressemble à : ana de armas D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : nightblood askip , et un grand merci à : perséphone. mon bb (a) nightblood (p+s) ✽ DC/TC : : carson ; soo-jin

WHO'S THAT BLEACH
《 who's that girl 》 bleach, c'est blanche. prénom abandonné à l'adolescence, envoyé aux oubliettes, ne sort plus que des lèvres empoisonnées de sa mère. ◇ poupée née à new york aux côtés d'un jumeau, duncan, la vie lui sourit en la faisant fille de la directrice du plus grand centre hospitalier de la ville, et d'un magnat de la finance de wall street ◇ enfant sage, fleur qui s'épanouit au milieu des requins de la haute sphère new yorkaise, elle apprend très tôt à contrôler ce qu'elle dit, et l'éducation visant à lui permettre de se soustraire aux regards médisants fera également d'elle plus tard une manipulatrice compétente ◇ blanche, elle a douze ans quand elle est dressée au milieu du salon, son père effondré sur le sol, une mare de pilules renversées à ses pieds. une image qui se grave dans la mémoire d'une gamine qui ne sait pas encore que la tentative de suicide de son père marque un tournant dans son univers ◇ elle apprend par la suite que papa hansen est accusé d'avoir détourné de larges sommes d'argent à des fins personnelles. il clame son innocence, mais finit malgré tout par être envoyé en prison, sa tentative de suicide ne jouant pas en sa faveur. blanche reste convaincue de son innocence et est en froid avec sa mère, qui n'a levé le petit doigt que pour sauver la réputation de son hôpital et laver son nom, au lieu de protéger son mari ◇ dès lors, sa foi envers le mariage et les relations amoureuses est réduite à néant. ◇ sa relation avec son jumeau se brise quand il prend le parti de leur mère. dès lors, bleach refuse de rentrer en contact avec lui ◇ bleach, elle est fragile, et elle vit très mal vécu le procès de son père et le regard des autres les années qui ont suivi son emprisonnement. on la pointe du doigt, on la juge, voilà que son héritage est qualifié comme étant factice ◇ mais y a hardin, y a zayn, y a freya. ses meilleurs amis ont pris soin de la protéger de la moindre critique, et c'est à partir de là qu'ils ont commencé leurs 400 coups. tromperies, jeux, et mesquineries en tout genre, tout est bon pour faire payer quiconque tenterait de leur causer du tort. ◇ elle les considère comme son unique famille, et les seules personnes en lesquelles elle a une confiance totale ◇ elle joue du violoncelle depuis qu'elle a six ans, et a été capable d'émouvoir aux larmes la femme du maire de new york en jouant devant elle, étant enfant ◇

《 caractère 》bleach, elle prend, et parfois seulement, elle donne en retour ◇ obsédée du contrôle, elle aime se savoir en position de puissance, pour s'éviter la moindre faiblesse ◇ fragile, il suffit parfois de si peu pour que son mental d'acier se brise. et pourtant, bleach, elle ne pleure que devant ses meilleurs amis. ne se permet de craquer que lorsqu'elle se sait en sécurité. ◇

《 les petits + 》 avant de quitter new york pour harvard, elle s'est fait tatouer le mot "stronger" avec zayn et hardin. de son côté, elle a tatoué le mot sur ses côtes, juste sous son sein gauche ◇ s'est fait tatouer également la phrase en morse -••• • ••• - •-• --- -• --• • •-• - •••• •- -• - •••• • ••• - --- •-• -- autour de sa cuisse : be stronger than the storm pour le dixième anniversaire de la tentative de suicide de son père, jour où sa vie a basculé. elle a également un croissant de lune tatoué dans le creux du poignet droit ◇ ses grands parents maternels sont français ◇




KISS AND MAKE UP
this is how to be a heartbreaker
le coeur éternellement déchiré entre les deux hommes de sa vie. bleach, elle joue, elle tente, elle prend et elle jette, mais y a hardin qu'elle aime beaucoup trop, sans toutefois savoir y poser des mots, et y a zayn, le joueur qui l'est peut-être pas seulement. spring break, pool party pour l'anniversaire de la blonde et de zayn, une soirée qui dérape, elle embrasse les deux, elle les veut tous les deux. depuis, la belle est plongée dans une tourmente éternelle. incapable de se partager en deux pour les deux hommes qu'elle aime.

《 old 》 ryu-jin, le petit copain sorti de nulle part sinon d'un numéro de bleach glissé dans le sac du coréen. le type qui, au fil des messages, à su sortir de la case "jeu". d'un commun accord, ils se sont séparés à la saint valentin 2019, leurs coeurs sont ailleurs. marla, l'innocence et la candeur, le manque de confiance qui attire bleach comme un papillon l'est par la lumière. mais marla elle résiste, elle est amoureuse, elle décroche pas, et le jeu s'arrête pour la blonde, qui n'est pas du genre à insister.


THE ONES THAT MATTER
nothing's worth a best friend
plus précieux que sa réputation, que sa famille, que sa fortune, ils sont son tout depuis des années déjà, et les seuls qui la connaissent sur le bout des doigts. y a hardin, celui sur lequel elle s'appuie, celui qui la canalise depuis l'enfance, qui la protège toujours quitte à sortir les crocs, si bien que leur relation en semble floue d'un point de vue extérieur. zayn, le branleur, l'héritier poussé dans un coin, celui qui déconne pour mieux se couvrir si bien que bleach, elle sait jamais discerner humour et sérieux, et préfère ne rien prendre au premier degré. et enfin freya l'amie d'enfance, celle qui n'a pas hésité à traverser l'océan pour lui donner l'affection dont elle avait besoin. une amitié inébranlable à travers les années.

《 the rest 》 anya, c'est l'amitié floue. meilleure copine de freya, la rencontre s'impose à l'adolescence, bleach elle y va à reculons, mais elle finit par trouver anya sympa, par laisser sa carapace se fendre. sauf que bleach, à être toujours au centre des attentions, elle attire la jalousie d'anya. + philip bleach le connaît juste via hardin et zayn. il est sympa, mais comme c'est le meilleur ami de duncan, elle garde une distance raisonnable. + marla


THE ONE'S WHO DON'T
duncan le jumeau, le lâche, l'abandon. des années de froid familial, un parti pris, une fusion brisée. + miles c'était d'abord le voisin à new york, mais aussi le bff de son jumeau. puis c'est devenu le partenaire relou sur un devoir en cours. chamailleries à gogo et prises de tête au quotidien. bleach, elle a décidé qu'elle l'aimait pas, et miles le lui rend bien. +
Spoiler:
 



(#) Lun 18 Mar - 19:51

≈ ≈ ≈
{ emotional roller coaster }
crédit/ tumblr ✰ blayn c'est la merde

Si tu savais ce que j'ai envie de le détruire, ton sourire, chaque fois que j'entends parler d'une fille, chaque fois même que je les imagine. Que je t'imagine avec elles, comme toutes les fois où je t'ai vu partir avec elles, le sourire aux lèvres. T'es comme ça Zayn, je le sais, c'est imprimé dans tes habitudes, et pourtant, jamais je m'y fais. Peut-être que dès le début ça aurait du me mettre la puce à l'oreille, au fond. Me souffler que j'allais finir par me fourrer dans une merde monumentale avec vous deux. Mais c'est tellement plus facile de faire comme si on pouvait oublier. De passer à autre chose, de se cacher des rires et des faux semblants. Et le pire, c'est que t'as cette capacité à me faire repousser jusqu'au silence toutes ces pensées néfastes. A remplacer les doutes par des rires, alors que je te tire jusqu'à ce rocher où on s'étale. Mes iris verts tournés vers le ciel, une main dans l'eau fraîche, les côtes endolories à trop avoir rit, on est bien, là. Jusqu'au retour qui fera mal, on peut se donner un peu d'insouciance, un peu d'enfantillages. Sa question, elle m'arrache un sourire. Pas un sourire amusé, mais un sourire nostalgique. A me souvenir de ce lit immense dans lequel on tenait si bien tous les trois. « Tu sais que j'accepte jamais moins. » Que je rétorque d'un haussement d'épaule, une main qui glisse dans mes mèches dorées, trempées, à moitié emmêlées. J'ai toujours été la pire emmerdeuse dans les hôtels, à me contenter du meilleur, à ne pas accepter moins. Je me redresse, je m’assois, j'ai l'épiderme qui se soulève à cause du froid, et avant qu'il aie eu le temps d'attaquer, je saute à l'eau, nage jusque la cascade, tend une main vers l'eau encore plus froide par là bas. Zayn, il râle, moi je lève les yeux jusqu'au ciel. « Tu peux toujours essayer. » Et le pire, c'est que je sais même pas s'il est du genre à piquer la couette. S'il bouge ou s'il ronfle, s'il est serein, s'il est câlin. Alerte au myocarde, je déglutis, il sort de l'eau, faut peut-être que je l'imite. A peine sur le sable, voilà que le clown il attaque, me couvre de sable sous mes cris, je pousse avec mes bras, je ris à son ton, à ses conneries. « Je vais te tuer Hearst, t'en as conscience j'espère ? » Et quand il me relâche, c'est pour mieux me laisser ensablée, je suis bonne à retourner à l'eau, à rincer ma peau dorée, pendant que Zayn, il va récupérer nos affaires laissées de côté. Quand je m'approche, il est déjà allongé sur sa serviette, comme un gamin qui profite des premiers rayons du soleil d'été. Et pendant un instant, je me perds à le contempler. A apprécier la simplicité du moment, à aimer le voir si satisfait. Et y a cette envie d'arrêter le temps qui revient, comme une utopie irréalisable. Je soupire, j'approche, essore mes mèches contre sa peau qui commençait déjà à sécher. « Je serais heureuse une fois l'estomac rempli. On sèche et on commence à rentrer ? » L'hôtel, il est pas à côté. Et derrière mon ironie, alors que je prends le temps de m'allonger sous l'astre brûlant à ses côtés, je me rends compte assez douloureusement que moi aussi, je suis heureuse. Mais y a toujours un mais.



Help, I lost myself again
But I remember you Don't come back, it won't end well But I wish you'd tell me too Our love is six feet under I can't help but wonder If our grave was watered by the rain Would roses bloom?
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  URBAN CITIZEN
Zayn Hearst
STAFF D'I LOVE HARVARD
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t99880-zayn-hearst-reece-king http://www.i-love-harvard.com/t100935-zayn-hellboy http://www.i-love-harvard.com/t99944-zayn-pure-produit-de-consommation#3658351 http://www.i-love-harvard.com/t99909-zayn-hearst-456-772-0203 http://www.i-love-harvard.com/t99915-http-instagram-com-zaynhearst#3657765 http://www.i-love-harvard.com/t99910-zayn-hearst#3657729
Zayn Hearst
J'ai : 23 ans et je vis à : Boston, dans mon appart J'ai posé mes affaires ici le : 30/12/2018 et depuis, j'ai posté : 217 messages et fait : 40 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : propriétaire d'un club que j'ai retapé, investisseur, actionnaire, je fais circuler mon flouze et côté coeur, je suis : célibataire, j'enchaîne les partenaires pour oublier que la seule nana dont je serai éternellement dingue ne sera jamais à moi. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 120 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un de ces petits merdeux qui se mouche dans des billets, pas faux Oh et puis, on dit que je ressemble à : Reece baby King D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : lisou , et un grand merci à : siren charms, baalsamine & astra (signature) ✽ DC/TC : : Numa Ford (Alisha Boe)
Zayn Hearst
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 : Je nais après mes deux frères, dernier arrivé chez les Hearst, puissante famille new-yorkaise. Je comprends pas tout de suite que je mène une vie privilégiée, que le duplex dans le coeur de Manhattan, c’est pas donné à tout le monde. Papa Hearst est un magnat de la finance, trader chez Bear Stearns, un des salauds à qui le monde doit la crise des subprimes. Parce que chez les Hearst, l’enjeu c’est de faire un million de plus, de l’argent sale. Ma mère, de douze ans sa cadette, écume les soirées chics de la grosse pomme pour y exhiber ses rivières de diamants.
------------------------------------
《 la base 》 : pas américain, new-yorkais + 22 ans + hétéro, kind of + papa trader chez Bear Stearns, c'est à lui qui faut dire merci si vous avez perdu votre baraque en 2007 + maman plante verte + le frère raté + mauvais en cours, il s'en fout, la thune il l'a déjà + a acheté un club de Boston et investit son flouze à droite à gauche + finit régulièrement bousillée en fin de soirée + c'est une ordure, un connard, vous vous taperez peut-être des délires à l'occasion, il a la tchatche, mais n'oubliez pas : un connard + il a de l'humour, faut lui reconnaître ça.

caractère de cochon:
 



f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
《 us against the world 》
bleach - hardin - freya - plutôt me faire amputer d'un poumon que me faire amputer d'un de ces trois là. j'aime pas le dire. mais y a qu'à voir ma vie : j'les ai suivis, ces cons.
《 dear buddies 》
you ?

l o • v e

[lʌv] noun.

i'm superman with the wind in his back, she's lois lane • yet when it's bad, it's awful
------------------------------------
《 dafuck 》
bleach - la seule qui résiste depuis le lycée à l'érosion des sentiments, à l'obsolescence programmée du désir. la seule que je pourrai jamais avoir, jamais rien qu'à moi. la seule dont je suis dingue, ma meilleure amie et mon plus dangereux fantasme.

《 sex list 》
anya - je crois qu'elle sait ce que ça fait, de se sentir laissé de côté. deux âmes en peine font la paire figurez-vous. j'aime bien sa présence sous mes draps. tessa - nana cute et cool qui m'fait rire, rencontre étorique au spring break.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.



(#) Jeu 21 Mar - 18:59

≈ ≈ ≈
{ emotional roller coaster }
crédit/ tumblr ✰ blayn c'est la merde

"Tu sais que j'accepte jamais moins." C'est qu'elle est pas née dans un carton miss Hansen, habituée aux pétales de rose sur la literie, lait d'annesse dans le bain. Je la vois déjà s'embrouiller avec le gérant s'il ne nous sort pas la suite royale. "Tu peux toujours essayer." Je ris en regagnant la berge, m'ensable et puis saute sur la blonde qui me rejoint. J'crois que c'est qu rythme de mes conneries d'enfant qu'on est le plus heureux. "Je vais te tuer Hearst, t'en as conscience j'espère ?" -"Je treeeeeemble." Je m'écris en pouffant de rire alors que je cours chercher nos affaires. Je m'étends finalement, de tout mon long, ferme les yeux une première fois, laisse les rayons du soleil lécher mon visage. Bleach est retournée se rincer la frimousse, à son retour, ploc ploc, gouttes fraîches qui me tombent sur le torse, m'arrachent un frisson, comme une décharge électrique qui vient du bas de ma nuque. Je garde mes yeux fermés, j'en ai marre de voir, voir, voir tout le temps. Je veux entendre la cascade qui gronde, sentir mes orteils s'enfoncer dans le sable chaud et le soleil frapper ma peau, savoir la blonde près de moi. L'équation parfaite, je serais prêt à abandonner mes yeux pour figer le temps. Voir, c'est surcôté, la vraie vie est épidermique. "Je serais heureuse une fois l'estomac rempli. On sèche et on commence à rentrer ?" Elle s'allonge à côté de moi et je souffle, alors que j'étends mes longs bras d'albatros au dessus de ma tête, l'amplitude du monarque. "Rentrer ? Déjàààààà ?" Je plisse finalement mes paupières et me tourne vers Bleach, mes rétines fuyant les rayons d'un soleil pour se poser sur un autre. T'es mon autre soleil, t'y crois toi, à quel point j'me fais poète quand il s'agit de toi ? Je suis allongé sur le flanc, la tête posée dans ma paume. "C'que je suis biiien ici." Grand sourire qui fend mon visage. Une banalité j'vous l'accorde mais j'trouve pas trop d'autres mots, j'suis pas à l'aise dès qu'il s'agit de plus déconner, d'exprimer le bonheur ou la gratitude. Je lève mon regard chocolat vers la blonde, ma main décolle, souple, agile, elle coince derrière son oreille une longue mèche qui lui barrait le front, je souris, souffle joueur alors que mes doigts glissent sur sa peau. "On va nous en vouloir hein ?" Le "on" a un nom, tabou dans ce petit cocon ensoleillé. Mais j'suis incapable de me soucier des conséquences de notre excursion, la vie de mes rêves condensée en quelques heures.




wicked games •
how far will it go, tic tac toe, you, me & him playing wicked games, daring to think that love awaits, silly kids

   


plus de dispo en rps
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Bleach Hansen
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t99492-bleach-hansen-ana-de-armas#3646595 http://www.i-love-harvard.com/t99539-bleach-hansen-456-587-5973#3647230 http://www.i-love-harvard.com/t99540-http-instagram-com-bleach#3647257 http://www.i-love-harvard.com/t100373-snap-bleach http://www.i-love-harvard.com/t100185-bleach-hansen#3664326
Bleach Hansen
J'ai : 23 ans et je vis à : Boston, City Center, au dernier étage d'un bel appartement de luxe J'ai posé mes affaires ici le : 21/12/2018 et depuis, j'ai posté : 845 messages et fait : 33 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante en musique (M) et français (m) et côté coeur, je suis : éternellement séparée en deux. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 560 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis impitoyable, insensible, fausse. à quelques exceptions près Oh et puis, on dit que je ressemble à : ana de armas D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : nightblood askip , et un grand merci à : perséphone. mon bb (a) nightblood (p+s) ✽ DC/TC : : carson ; soo-jin

WHO'S THAT BLEACH
《 who's that girl 》 bleach, c'est blanche. prénom abandonné à l'adolescence, envoyé aux oubliettes, ne sort plus que des lèvres empoisonnées de sa mère. ◇ poupée née à new york aux côtés d'un jumeau, duncan, la vie lui sourit en la faisant fille de la directrice du plus grand centre hospitalier de la ville, et d'un magnat de la finance de wall street ◇ enfant sage, fleur qui s'épanouit au milieu des requins de la haute sphère new yorkaise, elle apprend très tôt à contrôler ce qu'elle dit, et l'éducation visant à lui permettre de se soustraire aux regards médisants fera également d'elle plus tard une manipulatrice compétente ◇ blanche, elle a douze ans quand elle est dressée au milieu du salon, son père effondré sur le sol, une mare de pilules renversées à ses pieds. une image qui se grave dans la mémoire d'une gamine qui ne sait pas encore que la tentative de suicide de son père marque un tournant dans son univers ◇ elle apprend par la suite que papa hansen est accusé d'avoir détourné de larges sommes d'argent à des fins personnelles. il clame son innocence, mais finit malgré tout par être envoyé en prison, sa tentative de suicide ne jouant pas en sa faveur. blanche reste convaincue de son innocence et est en froid avec sa mère, qui n'a levé le petit doigt que pour sauver la réputation de son hôpital et laver son nom, au lieu de protéger son mari ◇ dès lors, sa foi envers le mariage et les relations amoureuses est réduite à néant. ◇ sa relation avec son jumeau se brise quand il prend le parti de leur mère. dès lors, bleach refuse de rentrer en contact avec lui ◇ bleach, elle est fragile, et elle vit très mal vécu le procès de son père et le regard des autres les années qui ont suivi son emprisonnement. on la pointe du doigt, on la juge, voilà que son héritage est qualifié comme étant factice ◇ mais y a hardin, y a zayn, y a freya. ses meilleurs amis ont pris soin de la protéger de la moindre critique, et c'est à partir de là qu'ils ont commencé leurs 400 coups. tromperies, jeux, et mesquineries en tout genre, tout est bon pour faire payer quiconque tenterait de leur causer du tort. ◇ elle les considère comme son unique famille, et les seules personnes en lesquelles elle a une confiance totale ◇ elle joue du violoncelle depuis qu'elle a six ans, et a été capable d'émouvoir aux larmes la femme du maire de new york en jouant devant elle, étant enfant ◇

《 caractère 》bleach, elle prend, et parfois seulement, elle donne en retour ◇ obsédée du contrôle, elle aime se savoir en position de puissance, pour s'éviter la moindre faiblesse ◇ fragile, il suffit parfois de si peu pour que son mental d'acier se brise. et pourtant, bleach, elle ne pleure que devant ses meilleurs amis. ne se permet de craquer que lorsqu'elle se sait en sécurité. ◇

《 les petits + 》 avant de quitter new york pour harvard, elle s'est fait tatouer le mot "stronger" avec zayn et hardin. de son côté, elle a tatoué le mot sur ses côtes, juste sous son sein gauche ◇ s'est fait tatouer également la phrase en morse -••• • ••• - •-• --- -• --• • •-• - •••• •- -• - •••• • ••• - --- •-• -- autour de sa cuisse : be stronger than the storm pour le dixième anniversaire de la tentative de suicide de son père, jour où sa vie a basculé. elle a également un croissant de lune tatoué dans le creux du poignet droit ◇ ses grands parents maternels sont français ◇




KISS AND MAKE UP
this is how to be a heartbreaker
le coeur éternellement déchiré entre les deux hommes de sa vie. bleach, elle joue, elle tente, elle prend et elle jette, mais y a hardin qu'elle aime beaucoup trop, sans toutefois savoir y poser des mots, et y a zayn, le joueur qui l'est peut-être pas seulement. spring break, pool party pour l'anniversaire de la blonde et de zayn, une soirée qui dérape, elle embrasse les deux, elle les veut tous les deux. depuis, la belle est plongée dans une tourmente éternelle. incapable de se partager en deux pour les deux hommes qu'elle aime.

《 old 》 ryu-jin, le petit copain sorti de nulle part sinon d'un numéro de bleach glissé dans le sac du coréen. le type qui, au fil des messages, à su sortir de la case "jeu". d'un commun accord, ils se sont séparés à la saint valentin 2019, leurs coeurs sont ailleurs. marla, l'innocence et la candeur, le manque de confiance qui attire bleach comme un papillon l'est par la lumière. mais marla elle résiste, elle est amoureuse, elle décroche pas, et le jeu s'arrête pour la blonde, qui n'est pas du genre à insister.


THE ONES THAT MATTER
nothing's worth a best friend
plus précieux que sa réputation, que sa famille, que sa fortune, ils sont son tout depuis des années déjà, et les seuls qui la connaissent sur le bout des doigts. y a hardin, celui sur lequel elle s'appuie, celui qui la canalise depuis l'enfance, qui la protège toujours quitte à sortir les crocs, si bien que leur relation en semble floue d'un point de vue extérieur. zayn, le branleur, l'héritier poussé dans un coin, celui qui déconne pour mieux se couvrir si bien que bleach, elle sait jamais discerner humour et sérieux, et préfère ne rien prendre au premier degré. et enfin freya l'amie d'enfance, celle qui n'a pas hésité à traverser l'océan pour lui donner l'affection dont elle avait besoin. une amitié inébranlable à travers les années.

《 the rest 》 anya, c'est l'amitié floue. meilleure copine de freya, la rencontre s'impose à l'adolescence, bleach elle y va à reculons, mais elle finit par trouver anya sympa, par laisser sa carapace se fendre. sauf que bleach, à être toujours au centre des attentions, elle attire la jalousie d'anya. + philip bleach le connaît juste via hardin et zayn. il est sympa, mais comme c'est le meilleur ami de duncan, elle garde une distance raisonnable. + marla


THE ONE'S WHO DON'T
duncan le jumeau, le lâche, l'abandon. des années de froid familial, un parti pris, une fusion brisée. + miles c'était d'abord le voisin à new york, mais aussi le bff de son jumeau. puis c'est devenu le partenaire relou sur un devoir en cours. chamailleries à gogo et prises de tête au quotidien. bleach, elle a décidé qu'elle l'aimait pas, et miles le lui rend bien. +
Spoiler:
 



(#) Ven 22 Mar - 12:02

≈ ≈ ≈
{ emotional roller coaster }
crédit/ tumblr ✰ blayn c'est la merde

Peut-être que je suis un brin exigeante. Que j'ai grandi avec une cuillère en argent incrustée de rubis dans la bouche. Mais pourquoi se contenter du strict minimum quand on peut passer une nuit confortable dans le meilleur lit de l'hôtel ? Voilà. Pas le temps de tergiverser plus longtemps sur mes goûts de princesse, que Zayn détourne mon attention, m'ensable, m'arrache des éclats de rire accompagnés de menaces. Je souffle, je le pousse, il part chercher nos affaires pendant que je me débarrasse des grains de sable qui me grattent la peau. Et alors que je m'étends à ses côtés, que je laisse le soleil me réchauffer la peau, j'entends plus la cascade, plus le clapotis de l'eau, ni les arbres qui s'agitent sous le vent léger. J'entends plus que la voix de Zayn, j'ai l'impression qu'on est dans notre bulle, qu'on peut faire barrage à tout ce qu'y a en dehors de nous deux. Barrage éphémère, utopie temporaire. Jamais satisfaite, je propose qu'on rentre, toujours la bougeotte, le brun râle, s'étire, un vrai pacha. Et moi j'suis là, allongée sur le ventre, la tête entre les bras, à le regarder avec un sourire vague sur les lèvres. « Quoi, tu voulais dormir ici ? » Je taquine, hausse une épaule, je cède à moitié, ferme les yeux tandis que lui, justement, se décide à affronter la lumière. « On peut rester un peu encore si tu veux. » Les autres iraient se faire voir, mais avec vous, je cède toujours, toujours prête à vous satisfaire. Ses mots m'arrachent un sourire, j'ouvre un oeil, il est là, un peu trop beau, un peu trop près. Jamais assez près. « Moi aussi... » Presque trop bien. Tu me dirais de pas bouger, qu'on reste là, qu'on vive d'amour d'eau fraîche et de noix de coco que j'pourrais presque y croire. Presque. Y a sa main qui s'approche, chasse une mèche rebelle, je bouge pas, mais y a mon épiderme qui te répond, qui se soulève, qui s'hérisse à ton contact. Tu t'rends compte un peu Zayn, de l'effet que t'as sur moi ? Puis y a la question qui pique. Mes lèvres qui se pincent, alors que j'ose pas imaginer Hardin. J'ai pas eu la force de le prévenir. De lui dire que cette fois, j'avais besoin de m'isoler avec un autre que lui. « Probablement... » Aveux qui quitte mes lippes dans un souffle, je soupire, lève un regard curieux vers celui, chocolat, de Zayn. « L'anniversaire... » La phrase qui se coupe, mon regard qui fuit. J'y arrive pas. Et en même temps, j'ai les mots qui me brûlent. J'appuie à nouveau ma tête entre mes bras. La secoue de gauche à droite. « Non, rien. » Je ferme les yeux. Préfère me concentrer sur les gouttes d'eau qui roulent sur mes hanches, qui s'évaporent sous les rayons du soleil.




Help, I lost myself again
But I remember you Don't come back, it won't end well But I wish you'd tell me too Our love is six feet under I can't help but wonder If our grave was watered by the rain Would roses bloom?
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  URBAN CITIZEN
Zayn Hearst
STAFF D'I LOVE HARVARD
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t99880-zayn-hearst-reece-king http://www.i-love-harvard.com/t100935-zayn-hellboy http://www.i-love-harvard.com/t99944-zayn-pure-produit-de-consommation#3658351 http://www.i-love-harvard.com/t99909-zayn-hearst-456-772-0203 http://www.i-love-harvard.com/t99915-http-instagram-com-zaynhearst#3657765 http://www.i-love-harvard.com/t99910-zayn-hearst#3657729
Zayn Hearst
J'ai : 23 ans et je vis à : Boston, dans mon appart J'ai posé mes affaires ici le : 30/12/2018 et depuis, j'ai posté : 217 messages et fait : 40 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : propriétaire d'un club que j'ai retapé, investisseur, actionnaire, je fais circuler mon flouze et côté coeur, je suis : célibataire, j'enchaîne les partenaires pour oublier que la seule nana dont je serai éternellement dingue ne sera jamais à moi. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 120 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis un de ces petits merdeux qui se mouche dans des billets, pas faux Oh et puis, on dit que je ressemble à : Reece baby King D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : lisou , et un grand merci à : siren charms, baalsamine & astra (signature) ✽ DC/TC : : Numa Ford (Alisha Boe)
Zayn Hearst
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 : Je nais après mes deux frères, dernier arrivé chez les Hearst, puissante famille new-yorkaise. Je comprends pas tout de suite que je mène une vie privilégiée, que le duplex dans le coeur de Manhattan, c’est pas donné à tout le monde. Papa Hearst est un magnat de la finance, trader chez Bear Stearns, un des salauds à qui le monde doit la crise des subprimes. Parce que chez les Hearst, l’enjeu c’est de faire un million de plus, de l’argent sale. Ma mère, de douze ans sa cadette, écume les soirées chics de la grosse pomme pour y exhiber ses rivières de diamants.
------------------------------------
《 la base 》 : pas américain, new-yorkais + 22 ans + hétéro, kind of + papa trader chez Bear Stearns, c'est à lui qui faut dire merci si vous avez perdu votre baraque en 2007 + maman plante verte + le frère raté + mauvais en cours, il s'en fout, la thune il l'a déjà + a acheté un club de Boston et investit son flouze à droite à gauche + finit régulièrement bousillée en fin de soirée + c'est une ordure, un connard, vous vous taperez peut-être des délires à l'occasion, il a la tchatche, mais n'oubliez pas : un connard + il a de l'humour, faut lui reconnaître ça.

caractère de cochon:
 



f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
《 us against the world 》
bleach - hardin - freya - plutôt me faire amputer d'un poumon que me faire amputer d'un de ces trois là. j'aime pas le dire. mais y a qu'à voir ma vie : j'les ai suivis, ces cons.
《 dear buddies 》
you ?

l o • v e

[lʌv] noun.

i'm superman with the wind in his back, she's lois lane • yet when it's bad, it's awful
------------------------------------
《 dafuck 》
bleach - la seule qui résiste depuis le lycée à l'érosion des sentiments, à l'obsolescence programmée du désir. la seule que je pourrai jamais avoir, jamais rien qu'à moi. la seule dont je suis dingue, ma meilleure amie et mon plus dangereux fantasme.

《 sex list 》
anya - je crois qu'elle sait ce que ça fait, de se sentir laissé de côté. deux âmes en peine font la paire figurez-vous. j'aime bien sa présence sous mes draps. tessa - nana cute et cool qui m'fait rire, rencontre étorique au spring break.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.



(#) Dim 24 Mar - 18:35

≈ ≈ ≈
{ emotional roller coaster }
crédit/ tumblr ✰ blayn c'est la merde

"Quoi, tu voulais dormir ici ?" Je souffle, sourire en coin qui fend ma joue. Ouais, je voudrais bien dormir ici moi. J'arriverai sûrement jamais à fermer l'oeil, assourdi par le grondement de la cascade, engourdi par le froid quand le soleil disparaîtra mais j'ai établi cette plage comme mon paradis, rien à faire. "On peut rester un peu encore si tu veux." Petite pensée émue pour les autres baroudeurs qui étaient partis en excursion avec nous, on doit sacrément leur manquer. Mais j'suis bien, t'es bien, vivons d'amour et d'eau fraîche. Fraîche l'eau, c'est le cas de le dire, les petites éclaboussures qui nous viennent de la cascade laissent mon épiderme sur le qui-vive, à moins que ça ne soit simplement révélateur de sa peau si près de la mienne. Je me redresse, toujours à la recherche de son contact, ma main qui balaie une mèche de son front. La toucher c'est me l'approprier, un peu ? Tendre illusion. Le coeur de Bleach est bipolaire. "Probablement..." Je souffle, laisse retomber ma main, mes doigts se plantent dans le sable, mon pouce fait rouler les grains sur ma paume. J'a enfreint le bro code, ce serment jamais prononcé mais toujours connu entre Tic et Tac. Les escapades en duo c'était leur truc à eux, moi j'fous le bazar. Je suis comme l'amant de la commedia dell'arte, celui qui chamboule tout, qui fait du mari un cocu. "L'anniversaire..." Puis les yeux fuient, fuient comme moi je fuis les mots. Deux poules mouillées. "Non, rien." Inspiration profonde. "J'comprends ce que tu veux dire, c'était un... un drôle d'anniversaire." Euphémisme ridicule, drôle d'anniversaire. J'incline ma tête, avance le menton vers la blonde pour rappeler ses yeux parce que si je me lance dans l'arène, faut qu'elle suive. "Une drôle d'année." Regarde moi Bleach, regarde moi. "Tu sais quand tu m'as dit que tu nous choisirais tous les deux, à l'hosto..." Je sais pas si tu t'en souviens. Elle s'en souvient. De cette fois où ma coquille s'était fêlée pour la première fois au rythme terrible du moniteur cardiaque. "Je t'ai pas cru, j'crois que tu l'sais... Mais là, avec les attentats, avec..." Mouvement maladroit du bras, avec tout ça. "Je te crois, j'ai l'impression que les choses ont changé." Les choses, périphrase, toujours. Arme ultime pour éviter d'affronter la réalité en face. On dirait que les choses ont changé en ma faveur que j'ai le droit maintenant d'espèrer un jour gagner un bout de ton coeur. T'as toujours été ma reine, moi j'étais le bouffon, est-ce que j'peux enfin virer Hardin du trône ? J'sais pas c'qu'il y a dans ton coeur Bleach alors j'me prends à rêver, rêver de ce tournant, de cette drôle d'année où tu ferais d'Hardin le bouffon et où je me verrais couronner.




wicked games •
how far will it go, tic tac toe, you, me & him playing wicked games, daring to think that love awaits, silly kids

   


plus de dispo en rps
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Spring Break 2019-
Sauter vers: