::  :: Spring Break 2019 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

((THORIA)) - At night she screamin'.

HARVARD'S STUDENT
C. Julia De Luxembourg
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t102637p10-c-julia-de-luxembourg-ester-exposito http://www.i-love-harvard.com/t102655-julia-dingues-jeux-brutes#3739331 http://www.i-love-harvard.com/t102656-c-julia-de-luxembourg-456-527-6282#3739352 http://www.i-love-harvard.com/t102854-http-formspring-me-juliadeluxembourg#3743896 http://www.i-love-harvard.com/t102852-http-instagram-com-juliadl http://www.i-love-harvard.com/t102853-snap-juliadelux#3743882 http://www.i-love-harvard.com/t102657-c-julia-de-luxembourg#3739353
C. Julia De Luxembourg
J'ai : 22 ans et je vis à : boston avec mikke, solel, edit et noora J'ai posé mes affaires ici le : 13/03/2019 et depuis, j'ai posté : 158 messages et fait : 23 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de médecine ou comment rêver de réparer des corps massacrer. et côté coeur, je suis : à la dérive, enfouie dans la brume marécageuse de ses iris surpeuplés. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 52 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : la pétasse bourge, cette meuf qu’on déteste meme de loin. Oh et puis, on dit que je ressemble à : ester exposito bb D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : STROCKES. ou dylan la bitch , et un grand merci à : dandelion ✽ DC/TC : : aucun
C. Julia De Luxembourg
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 story 》 : arnaqueuse, julia la princesse qui n’a jamais su se contenter de sa minable petite case attribuée. un parcours déjà tout tracé, une vie organisée dès la naissance, des potes qui passent bien sur les couvertures de magazines torchon, une union déjà écrite au fer rouge. julia, le pantin muet qu’on ordonne de rester à sa place. julia qui déteste les règles, les lois inventés d’une monarchie ancienne, julia qui se meurt à petit feu au fond de sa cellule dorée. l’oiseau qui clame sa liberté, personne ne l’écoute, personne ne l’entend jusqu’à ce qu’elle hurle encore plus fort que vous tous. julia qui dégringole, qui fait la une pour ses scandales, pour ses beuveries salaces. elle nargue julia, elle provoque le Roi de sa petite hauteur. elle a jamais su fermer sa gueule ni même hocher la tête, julia elle a jamais voulue être le caniche d’une famille trop surfaite. elle veut vivre julia, se brûler encore et encore quitte à finir en cendres chaudes, elle veut côtoyer les enfers et les plus coriaces de ses flammes, les plus vicieux de ses démons. et c’est ce qu’elle a fait finalement, elle l’a eu le pire des démons. alessio, le fruit défendu, la gueule et la renommée qui passerait bien aux yeux de papa et maman. julia, elle savait qu’il aurait pu être le gendre idéal en apparence. elle a voulue jouer, pendant devenir marionnettiste elle est retombée dans le rôle de marionnette. quand le jeu n’en vaut pas la chandelle, quand la passion est incandescente. julia elle a été touchée, en plein dans le mile et c’est le palpitant qui encaisse le choc, qui essaye d’y survivre malgré lui. le premier amour d’une vie, le seul qu’on est capable d’aimer aussi intensément, les sentiments qui n’existent qu’une seule et unique fois. et julia elle a tout ressentit d’un coup, tout en même temps et tout beaucoup trop fort, elle qui voulait s’enivrait de la bêtise d’un homme de plus. d’un homme banal. prise à son propre piège, quand on se joue du joueur lui-même, quand même lui ne comprend plus son propre jeu, ça devient dangereux. julia elle a titubé longtemps puis elle a chutée fort, amour salement amoché, incompris. y’avait rien de sain entre vous deux, y’avait ses entrailles que t’as rempli sans le savoir alors que ton lit était déjà plein d’une autre.
------------------------------------
《 caractère 》 : CARACTÈRE
julia l’oiseau qu’on a beaucoup trop laissée en cage. trois gardes autour, ses deux frères et ce père qui n’exige rien d’autre que la perfection. julia a qui on donnerait le bon dieu sans confession, la gueule mi ange mi démon. les traits démoniaques, la langue pendue qui débite les paroles paradisiaques. éternel paradoxe, julia à l’apogée d’une famille étincelante. celles qu’ils rêvent tous d’entendre, julia elle sait toujours quoi dire et à quel moment. julia elle coupe le souffle, elle crève les yeux et fait saigner des cœurs. princesse qui s’amuse de son petit monde, princesse qui fait semblant de jouer le jeu d’une monarchie ridicule. julia elle se contre fout de son monde parce qu’elle se tue à croire que ça peut pas être le sien. et puis y’a sa fratrie qui la ramène à la raison, y’a ces morceaux de chacun d’eux qui cognent dans son petit coeur gelé. julia, elle ressent pas grand chose pour pas grand monde. les seuls qui comptent, c’est sa famille. elle a souvent le cœur qui palpite, amour fou pour l’adrénaline et les sensations fortes, julia et ses montagnes russes qui font perdre la tête. julia elle veut vivre sa vie à vive allure, bombarder quitte à s’écorcher le corps.

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
manon e. de luxembourg - soeur jumelle, sa vie, son tout. l’amour de sa vie c’est elle, sans manon julia elle ne survivrait même pas une seconde.
pseudo - écrire ici.
pseudo demie-soeur.



l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici le lien. pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
alessio t. armani - première fois, premier amour. et même le sentiment de la déception avec toi reste toujours bon à prendre. mieux que rien, toujours mieux que rien.
p s e u d o - écrire ici.




f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
deirdre m. wheelan grande sœur de coeur, puit de confidences aux cadenas tenaces. confiance absolue, un règne qui commence à peine.
thorbjørn Olaus meilleur ami. quand l’amitié dépasse ses limites, l’obsession de se garder en exclusivité qui ronge le palpitant, tout est disproportionné chez nous. tout est tellement plus amplifié.



i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
cecil Vanderbilt - uc.
p s e u d o - écrire ici.



(#) Jeu 14 Mar - 11:47
le sable humide et les astres spectateurs de son désastres, julia qui troquée ses idées claires pour une bouteille de vodka tendue par la main d’un parfait inconnu. julia qui accepte toujours à la recherche d’une branche à laquelle s’accrocher, et tant pis si y’a danger, tant pis si on l’a retrouve plus jamais parce que tout ce qu’elle désire au fond, c’est de se perdre vraiment. elle fait de la merde julia, elle est en train de perdre pieds et d’entamer une descente tout droit vers les limbes, elle se dit vouloir côtoyer l’enfer mais l’assumera-t-elle vraiment ? y’a tout qui se casse la gueule autour d’elle, cecil l’ami réduit au statut de macchabée, thor l’heureux élu de sa sœur comme si le monde n’était pas assez grand pour venir piocher dans ses proches. et alessio, le revoir avant le spring break l’avait foutue lamentablement en vrac. [...] quelques heures plus tard et les bouteilles vides, il ne reste plus qu’une princesse pitoyable échouée sur la plage entourée de mecs aux regards carnassiers. elle n’y prête même pas attention, ses doigts qui naviguent sur le tactile de son portable et son esprit obnubilé par l’envie de voir son meilleur ami. son meilleur quelque chose en fait, sans savoir trop quoi et julia elle a jamais vraiment eu envie de savoir au fond. on arrache son téléphone des mains, le regard qui fusille celui qui secoue l’appareil au-dessus de sa tête avec un pauvre sourire joueur. - rends moi mon portable ! j’ai envie de rentrer. ils pouffent tous un rire communicatif à ses mots, les regards complices qu’ils s’échangent et julia qui sent l’adrénaline mélangée à la peur pulser dans la poitrine. - tu crois quand même pas que tu vas partir sans nous avoir dit bonne nuit ? qu’il réclame en foutant le portable de julia dans sa poche, elle bloque sur le geste et regarde vaguement autour d’elle puis relâche finalement ses épaules. démunie, de toute façon, elle n’a aucune chance alors pourquoi forcer ? puis elle l’aura bien mérité. - bonne nuit alors. c’est dit, maintenant j’peux récupérer mon téléphone et m’casser d’ici ? son côté de gosse pourrie gâtée qui n’a jamais goûté à la misère ressort, son regard dédaigneux et ses airs de petite princesse font rager. julia elle le voit, quand les orbites la prenne pour cible et que les loups n’ont qu’une hâte, celle de dévorer la proie.
Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
Thorbjørn Olaus
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t102558-thorbjrn-olaus-daniel-bederov#3736803 http://www.i-love-harvard.com/t102574-thor-o-moi-aussi-j-ai-un-gros-marteau#3737216 http://www.i-love-harvard.com/t102686-thorbjrn-olaus-456-459-1257#3739800 http://www.i-love-harvard.com/t102575-thorbjrn-olaus#3737233
Thorbjørn Olaus
uc J'ai : 25 ans et je vis à : Boston J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2019 et depuis, j'ai posté : 205 messages et fait : 34 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en droit & en sport et côté coeur, je suis : logiquement fiancé à Manon par obligation, néanmoins, fiancé secrètement à Thialda pour parer l'arrangement et envoyer valser mes obligations. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 0 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le Duc de Normandie le plus pourri gâté qui soit, mais aussi le plus capricieux qui existe. Sans oublier en gros fêtard qui saute sur tout ce qui bouge et qui aurait été vu avec un mec, une fois, drôle d'idée non? Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nathaniel Buzolic D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : carpediem , et un grand merci à : lempika & astra signature ✽ DC/TC : : Solel le russe (C. Sprouse), Orion le nouveau (K. Harington)
Thorbjørn Olaus
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 : Duc de Normandie, Thor fait donc partie des élus de la société. Né avec une cuillère en or entre les lèvres, il n’a jamais manqué de rien et a passé sa vie à être éduqué pour la haute société. • Mère morte d’un cancer alors qu’il avait deux ans, il n’a pourtant jamais cessé de lui écrire des lettres à tous ses anniversaires. • Fils unique, il est donc l’héritier du titre. • Drogué, alcoolique, il a accumulé les frasques et les scandales toute sa vie. • Dragueur et homme toxique pour ceux qui l’entoure, il se mêle rarement au petit peuple. • Il a intégré Harvard en septembre 2018, mais rapidement, il s’est fait une place de choix. • Bisexuel refoulé, il n’avouera jamais aimer les hommes. • Récemment fiancé à Manon de Luxembourg, cette union, il l’a déteste au plus haut point. • Accro au café et à la clope. • Il picole pas mal et sort énormément. • Accumule les conquêtes et les relations d’une nuit, refusant de tomber amoureux.
------------------------------------
《 la base 》 : Sanguin - Arrogant - Manipulateur - Sournois - Charmeur - Charismatique - Intelligent - Blagueur - Indomptable - Fêtard - Cache ses émotions - A peur de l'amour - Sportif - Persévérant - Curieux - Tolérant - Franc - Passionné - Infernal - Hypocrite - Compliqué - Capricieux

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------

Arès est son frère de coeur. Ils ne partagent pas le même sang, mais Thor le considère comme un grand-frère, ce qui en soit, est franchement exceptionnel chez lui!


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
Thialda - Ils sont toxiques l'un pour l'autre...brutaux, violents. Ils sont accros l'un à l'autre, comme des junkies accro à leurs drogues. Il ne peut pas la laisser filer et c'est pour ça que le 19 Mars il la demande en mariage au SB pour ne pas épouser Manon. Mariage prévu pour le 31 Mars, elle sera sienne. pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo - écrire ici le lien.
p s e u d o - écrire ici.



f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
Julia sa meilleure amie, la fille qui le rend fou. Amitié malsaine basée sur de la possessivité. Elle est à lui, il est à elle, ça va loin. Deidre un membre de son cercle, une fille avec qui l partage énormément de chose. Deux loups qui sortent les griffes, qui se défendent mutuellement. Attention à ceux qui oseraient les provoquer. Cecil dernier de la bande, place incertaine. Thor l'aime énormément, mais la rancoeur est tenace. Il aimerait retrouver son ami, cette complicité d'autrefois...sans y parvenir.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.


Manon#1 (SB)Leslie#1 (SB)Julia#1 (SB)Nathaniel#1 (SB)Thialda#1 (SB)Esmeralda#1 (SB)Zhenya#1 (SB)La bande#1 (SB)Julia#2 (SB)Stella#1 (SB)Aaliyah#1 (SB)Arès#1


(#) Jeu 14 Mar - 12:26

( Le coeur a des raisons que la raison elle-même ignore. Mais mon poing dans ta gueule quand tu touches ce qui m'appartient, là, les raisons sont assez flagrantes pour laisser des marques.  @C. JULIA DE LUXEMBOURG )


Quelques messages échangés avec Julia, cette meilleure amie depuis que je suis arrivé dans ce campus, depuis que les amitiés se sont construites. Future belle sœur aussi. Saloperie de fortune, de monarchie, de rang social. Me voilà condamné à épouser une fille que je n’aime pas, que je n’aimerais probablement jamais. Sale peste avec un balais dans le cul, disons qu’heureusement, j’ai l’habitude à force de côtoyer ma peste préférée. Possessivité maladive entre elle et moi, chose qui a toujours été avec Julia. Une amitié qui n’a rien de normale, qui n’est pas basique ou encore seine pour notre santé mentale. Mais qu’importe, ce soir, elle a envie de me voir et donc, je vais aller chercher la belle. Sauf que son dernier message m’alerte davantage. Des mecs chelous sont avec elle. La jalousie grimpe sournoisement, s’écoule dans mes veines comme un poison dangereusement mortel. Ni une, ni deux, je quitte la soirée où je suis et monte dans la limousine. Accompagné de mes gardes du corps, les fiançailles ont fait que la sécurité a été renforcée par mon paternel. J’ai l’habitude, ils se fondent dans le tableau, ne font figure que de vulgaire peinture à mes yeux. Activant la position de Julia, je donne l’adresse au chauffeur qui se met en route. Il ne faut pas bien longtemps pour que j’arrive sur place et sorte du véhicule. Lunette noire devant les yeux malgré le manque de soleil, une habitude qui me colle à la peau. La plage. J’approche et un attroupement attire mon attention. Une fille, des mecs, son visage se dessine dans l’obscurité et je remarque que les choses tournent mal. Trois hommes derrière moi, ils laissent une certaine distance mais je les sens déjà tendus. Ils me connaissent, savent comment je réagis quand il s’agit de la demoiselle. Sanguin, brutale, sournois et davantage violent. « Julia ? » Sourire posé sur les lèvres, mon regard laisse néanmoins envisager le pire alors que je m’impose dans l’attroupement en poussant un des mecs sans grande précaution. Me positionnant à ses côtés, un peu plus en avant pour faire face aux hommes alors que les gardes du corps se positionnent sur les côtés. Les inconnus ne semblent pas comprendre, ça a le don de me faire marrer. « Barrer vous avant que je ne m’énerve sérieusement, ou eux…je n’ai pas envie de me salir les mains ce soir. Mais merci d’avoir veillé sur ma petite amie, c’était fort aimable à vous…mais croyez-moi, vous ne faites pas le poids ni physiquement, ni socialement. » Dis-je cette fois-ci d’une voix plus rogue, plus agressive aussi en plongeant mon regard dans celui qui avait choppé le téléphone de Julia alors que j’approchais. « D’ailleurs, t’as quelque chose qui lui appartient. » Un simple signe de tête à un garde du corps et il l’attrape par le col, enfonce sa main dans la poche pour en sortir le portable. « Dégagez-les de ma vue. » Dis-je froidement en donnant le portable à Julia, me tournant vers elle. « Sérieusement ? T’es si désespérée que ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
C. Julia De Luxembourg
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t102637p10-c-julia-de-luxembourg-ester-exposito http://www.i-love-harvard.com/t102655-julia-dingues-jeux-brutes#3739331 http://www.i-love-harvard.com/t102656-c-julia-de-luxembourg-456-527-6282#3739352 http://www.i-love-harvard.com/t102854-http-formspring-me-juliadeluxembourg#3743896 http://www.i-love-harvard.com/t102852-http-instagram-com-juliadl http://www.i-love-harvard.com/t102853-snap-juliadelux#3743882 http://www.i-love-harvard.com/t102657-c-julia-de-luxembourg#3739353
C. Julia De Luxembourg
J'ai : 22 ans et je vis à : boston avec mikke, solel, edit et noora J'ai posé mes affaires ici le : 13/03/2019 et depuis, j'ai posté : 158 messages et fait : 23 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de médecine ou comment rêver de réparer des corps massacrer. et côté coeur, je suis : à la dérive, enfouie dans la brume marécageuse de ses iris surpeuplés. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 52 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : la pétasse bourge, cette meuf qu’on déteste meme de loin. Oh et puis, on dit que je ressemble à : ester exposito bb D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : STROCKES. ou dylan la bitch , et un grand merci à : dandelion ✽ DC/TC : : aucun
C. Julia De Luxembourg
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 story 》 : arnaqueuse, julia la princesse qui n’a jamais su se contenter de sa minable petite case attribuée. un parcours déjà tout tracé, une vie organisée dès la naissance, des potes qui passent bien sur les couvertures de magazines torchon, une union déjà écrite au fer rouge. julia, le pantin muet qu’on ordonne de rester à sa place. julia qui déteste les règles, les lois inventés d’une monarchie ancienne, julia qui se meurt à petit feu au fond de sa cellule dorée. l’oiseau qui clame sa liberté, personne ne l’écoute, personne ne l’entend jusqu’à ce qu’elle hurle encore plus fort que vous tous. julia qui dégringole, qui fait la une pour ses scandales, pour ses beuveries salaces. elle nargue julia, elle provoque le Roi de sa petite hauteur. elle a jamais su fermer sa gueule ni même hocher la tête, julia elle a jamais voulue être le caniche d’une famille trop surfaite. elle veut vivre julia, se brûler encore et encore quitte à finir en cendres chaudes, elle veut côtoyer les enfers et les plus coriaces de ses flammes, les plus vicieux de ses démons. et c’est ce qu’elle a fait finalement, elle l’a eu le pire des démons. alessio, le fruit défendu, la gueule et la renommée qui passerait bien aux yeux de papa et maman. julia, elle savait qu’il aurait pu être le gendre idéal en apparence. elle a voulue jouer, pendant devenir marionnettiste elle est retombée dans le rôle de marionnette. quand le jeu n’en vaut pas la chandelle, quand la passion est incandescente. julia elle a été touchée, en plein dans le mile et c’est le palpitant qui encaisse le choc, qui essaye d’y survivre malgré lui. le premier amour d’une vie, le seul qu’on est capable d’aimer aussi intensément, les sentiments qui n’existent qu’une seule et unique fois. et julia elle a tout ressentit d’un coup, tout en même temps et tout beaucoup trop fort, elle qui voulait s’enivrait de la bêtise d’un homme de plus. d’un homme banal. prise à son propre piège, quand on se joue du joueur lui-même, quand même lui ne comprend plus son propre jeu, ça devient dangereux. julia elle a titubé longtemps puis elle a chutée fort, amour salement amoché, incompris. y’avait rien de sain entre vous deux, y’avait ses entrailles que t’as rempli sans le savoir alors que ton lit était déjà plein d’une autre.
------------------------------------
《 caractère 》 : CARACTÈRE
julia l’oiseau qu’on a beaucoup trop laissée en cage. trois gardes autour, ses deux frères et ce père qui n’exige rien d’autre que la perfection. julia a qui on donnerait le bon dieu sans confession, la gueule mi ange mi démon. les traits démoniaques, la langue pendue qui débite les paroles paradisiaques. éternel paradoxe, julia à l’apogée d’une famille étincelante. celles qu’ils rêvent tous d’entendre, julia elle sait toujours quoi dire et à quel moment. julia elle coupe le souffle, elle crève les yeux et fait saigner des cœurs. princesse qui s’amuse de son petit monde, princesse qui fait semblant de jouer le jeu d’une monarchie ridicule. julia elle se contre fout de son monde parce qu’elle se tue à croire que ça peut pas être le sien. et puis y’a sa fratrie qui la ramène à la raison, y’a ces morceaux de chacun d’eux qui cognent dans son petit coeur gelé. julia, elle ressent pas grand chose pour pas grand monde. les seuls qui comptent, c’est sa famille. elle a souvent le cœur qui palpite, amour fou pour l’adrénaline et les sensations fortes, julia et ses montagnes russes qui font perdre la tête. julia elle veut vivre sa vie à vive allure, bombarder quitte à s’écorcher le corps.

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
manon e. de luxembourg - soeur jumelle, sa vie, son tout. l’amour de sa vie c’est elle, sans manon julia elle ne survivrait même pas une seconde.
pseudo - écrire ici.
pseudo demie-soeur.



l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici le lien. pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
alessio t. armani - première fois, premier amour. et même le sentiment de la déception avec toi reste toujours bon à prendre. mieux que rien, toujours mieux que rien.
p s e u d o - écrire ici.




f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
deirdre m. wheelan grande sœur de coeur, puit de confidences aux cadenas tenaces. confiance absolue, un règne qui commence à peine.
thorbjørn Olaus meilleur ami. quand l’amitié dépasse ses limites, l’obsession de se garder en exclusivité qui ronge le palpitant, tout est disproportionné chez nous. tout est tellement plus amplifié.



i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
cecil Vanderbilt - uc.
p s e u d o - écrire ici.



(#) Jeu 14 Mar - 12:43
julia elle provoque, elle n’a même pas idée sur qui ou quoi elle peut tomber, sur comment on peut finir dans ce genre de cas. elle qui a été longtemps couvée, par son père, ses frères, ses gardes du corps accrochés à ses chevilles constamment comme des putains de boulets qu’elle devait traîner n’importe où. et julia, elle se sent tellement légère et en même temps tellement lourde d’affronter réellement la vie, le monde, la race humaine ou du moins la race qui n’en a rien à battre qu’elle soit héritière de je ne sais quoi. elle jongle entre les avantages et les inconvénients, entre les visages obscurs qui se dévoilent au fil des secondes qui s’écoulent. son ennemi principal qui s’approche d’elle, plus dangereusement, son sarcasme avait fait l’unanimité et elle savait qu’elle n’allait pas tarder à en récolter les fruits. ceux de sa grande gueule qui n’a jamais su la fermer, même là, même maintenant. l’espoir qui se reconstruit dans la poitrine, les battements qui s’apaisent à peine quand son prénom retentit dans le son de ta voix. toi. toujours toi, depuis le début t’es là au bon moment, toujours quand il faut pour la secourir in extremis. la tension est palpable, tous se regardent mais aucun ne parle vraiment. ils hésitent avant de s’avouer à moitié vaincu, la gorge nouée de frustration. - il a mon portable ! qu’elle te signale et que tu réclames aussitôt. le regard noir de ton bourreau qui vient s’enfoncer dans le tient, la haine qui pèse lourd au fond de ses iris et julia qui préfère détourner le regard en secouant sa crinière. elle s’en sort encore un peu trop bien, comme si ça lui était dû et qu’elle faisait partie de ces créatures qu’on ne peut jamais atteindre. mauvaise habitude qui lui coûtera chère un jour. le monde s’éparpille, s’agite et disparaisse finalement pour ne laisser qu’un lourd silence que tu viens fissurer dans un murmure de reproche. - putain, tu vas pas me faire chier à me faire une morale à la con maintenant ? si ? qu’elle grogne en levant les yeux au ciel, lâchant un profond soupire quand sa tête se penche sur le côté. - t’es pas drôle quand tu fais ton sérieux tu sais.. qu’elle sifflote en se rapprochant de toi, les doigts qui s’amusent avec le col de ton vêtement et le sourire malicieux au coin des lèvres. julia elle a plus le contrôle, le surplus d’alcool qui révèle des lambeaux de vérités pas bonnes à dire.
Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
Thorbjørn Olaus
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t102558-thorbjrn-olaus-daniel-bederov#3736803 http://www.i-love-harvard.com/t102574-thor-o-moi-aussi-j-ai-un-gros-marteau#3737216 http://www.i-love-harvard.com/t102686-thorbjrn-olaus-456-459-1257#3739800 http://www.i-love-harvard.com/t102575-thorbjrn-olaus#3737233
Thorbjørn Olaus
uc J'ai : 25 ans et je vis à : Boston J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2019 et depuis, j'ai posté : 205 messages et fait : 34 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en droit & en sport et côté coeur, je suis : logiquement fiancé à Manon par obligation, néanmoins, fiancé secrètement à Thialda pour parer l'arrangement et envoyer valser mes obligations. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 0 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le Duc de Normandie le plus pourri gâté qui soit, mais aussi le plus capricieux qui existe. Sans oublier en gros fêtard qui saute sur tout ce qui bouge et qui aurait été vu avec un mec, une fois, drôle d'idée non? Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nathaniel Buzolic D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : carpediem , et un grand merci à : lempika & astra signature ✽ DC/TC : : Solel le russe (C. Sprouse), Orion le nouveau (K. Harington)
Thorbjørn Olaus
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 : Duc de Normandie, Thor fait donc partie des élus de la société. Né avec une cuillère en or entre les lèvres, il n’a jamais manqué de rien et a passé sa vie à être éduqué pour la haute société. • Mère morte d’un cancer alors qu’il avait deux ans, il n’a pourtant jamais cessé de lui écrire des lettres à tous ses anniversaires. • Fils unique, il est donc l’héritier du titre. • Drogué, alcoolique, il a accumulé les frasques et les scandales toute sa vie. • Dragueur et homme toxique pour ceux qui l’entoure, il se mêle rarement au petit peuple. • Il a intégré Harvard en septembre 2018, mais rapidement, il s’est fait une place de choix. • Bisexuel refoulé, il n’avouera jamais aimer les hommes. • Récemment fiancé à Manon de Luxembourg, cette union, il l’a déteste au plus haut point. • Accro au café et à la clope. • Il picole pas mal et sort énormément. • Accumule les conquêtes et les relations d’une nuit, refusant de tomber amoureux.
------------------------------------
《 la base 》 : Sanguin - Arrogant - Manipulateur - Sournois - Charmeur - Charismatique - Intelligent - Blagueur - Indomptable - Fêtard - Cache ses émotions - A peur de l'amour - Sportif - Persévérant - Curieux - Tolérant - Franc - Passionné - Infernal - Hypocrite - Compliqué - Capricieux

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------

Arès est son frère de coeur. Ils ne partagent pas le même sang, mais Thor le considère comme un grand-frère, ce qui en soit, est franchement exceptionnel chez lui!


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
Thialda - Ils sont toxiques l'un pour l'autre...brutaux, violents. Ils sont accros l'un à l'autre, comme des junkies accro à leurs drogues. Il ne peut pas la laisser filer et c'est pour ça que le 19 Mars il la demande en mariage au SB pour ne pas épouser Manon. Mariage prévu pour le 31 Mars, elle sera sienne. pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo - écrire ici le lien.
p s e u d o - écrire ici.



f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
Julia sa meilleure amie, la fille qui le rend fou. Amitié malsaine basée sur de la possessivité. Elle est à lui, il est à elle, ça va loin. Deidre un membre de son cercle, une fille avec qui l partage énormément de chose. Deux loups qui sortent les griffes, qui se défendent mutuellement. Attention à ceux qui oseraient les provoquer. Cecil dernier de la bande, place incertaine. Thor l'aime énormément, mais la rancoeur est tenace. Il aimerait retrouver son ami, cette complicité d'autrefois...sans y parvenir.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.


Manon#1 (SB)Leslie#1 (SB)Julia#1 (SB)Nathaniel#1 (SB)Thialda#1 (SB)Esmeralda#1 (SB)Zhenya#1 (SB)La bande#1 (SB)Julia#2 (SB)Stella#1 (SB)Aaliyah#1 (SB)Arès#1


(#) Jeu 14 Mar - 17:30

( Le coeur a des raisons que la raison elle-même ignore. Mais mon poing dans ta gueule quand tu touches ce qui m'appartient, là, les raisons sont assez flagrantes pour laisser des marques.  @C. JULIA DE LUXEMBOURG )


Mon regard se fait sévère, se fait agressif alors que je sais que, d’une façon ou d’une autre, je reste le dominant dans cette histoire. Ils n’ont aucunes chances, ils semblent s’en rendre compte en voyant les gardes ici et là, mais également le sourire mauvais qui s’affiche sur le coin de mes lèvres. Quand enfin le garde du corps récupère le téléphone et me le tend, je vois l’un des mecs jeter un regard noir à Julia avant de tourner les talons et se barrer sans demander son reste. Connard. Je décide néanmoins de rester calme pour une fois, histoire de ne pas m’occuper de ces blaireaux, mais davantage de la jeune femme qui pue l’alcool à dix kilomètres à la ronde. « Reste polie Julia, j’suis pas un de tes connards, bourrée ou pas. » Dis-je en venant planter mon regard dans le sien, histoire de l’avertir de ne pas me casser les couilles après cet épisode. Parce que ouai, je vais devoir gérer et Manon et Julia maintenant…La bonne blague ! Ca risque d’être franchement amusant quand j’y pense. Bien que là, je n’ai même pas le temps de penser que je sens les doigts de la belle jouer avec mon col. Ouai, elle a décidé de jouer les allumeuses ou quoi ? Franchement, je suis éméché aussi et du coup, je risque de me prendre au jeu. « Mh, quoi, tu préfères quand je joue mon vilain ? » Dis-je en souriant en coin, posant une main sur sa hanche, venant par la même occasion glisser mon regard dans le sien. « T’es bourrée, j’suis pas mal avancé aussi, tu devrais éviter de jouer à ça ce soir Julia…Puis, tu pourrais te trouver mieux que cette bande de connard puants, ça me déçoit là. » dis-je en faisant une petite moue boudeuse en relevant enfin mes lunettes de soleil, ayant carrément zappé que je les avais encore sur le nez. Maintenant, je peux poser mon regard dans le sien pour qu’elle le voit. « Et s je te ramenais à ta suite ? T’as déjà assez bu et au pire, y’a un bar dans ta chambre. » Parce que pour le coup, je connais sa suite, j’ai la même. Pour l’heure, je vais devoir gérer la belle brune et tenter de la ramener dans sa suite et surtout, d’éviter que ça tourne mal vu nos états respectifs, chose qui n’est absolument pas gagnée si vous voulez mon avis d’expert.

Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
C. Julia De Luxembourg
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t102637p10-c-julia-de-luxembourg-ester-exposito http://www.i-love-harvard.com/t102655-julia-dingues-jeux-brutes#3739331 http://www.i-love-harvard.com/t102656-c-julia-de-luxembourg-456-527-6282#3739352 http://www.i-love-harvard.com/t102854-http-formspring-me-juliadeluxembourg#3743896 http://www.i-love-harvard.com/t102852-http-instagram-com-juliadl http://www.i-love-harvard.com/t102853-snap-juliadelux#3743882 http://www.i-love-harvard.com/t102657-c-julia-de-luxembourg#3739353
C. Julia De Luxembourg
J'ai : 22 ans et je vis à : boston avec mikke, solel, edit et noora J'ai posé mes affaires ici le : 13/03/2019 et depuis, j'ai posté : 158 messages et fait : 23 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de médecine ou comment rêver de réparer des corps massacrer. et côté coeur, je suis : à la dérive, enfouie dans la brume marécageuse de ses iris surpeuplés. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 52 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : la pétasse bourge, cette meuf qu’on déteste meme de loin. Oh et puis, on dit que je ressemble à : ester exposito bb D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : STROCKES. ou dylan la bitch , et un grand merci à : dandelion ✽ DC/TC : : aucun
C. Julia De Luxembourg
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 story 》 : arnaqueuse, julia la princesse qui n’a jamais su se contenter de sa minable petite case attribuée. un parcours déjà tout tracé, une vie organisée dès la naissance, des potes qui passent bien sur les couvertures de magazines torchon, une union déjà écrite au fer rouge. julia, le pantin muet qu’on ordonne de rester à sa place. julia qui déteste les règles, les lois inventés d’une monarchie ancienne, julia qui se meurt à petit feu au fond de sa cellule dorée. l’oiseau qui clame sa liberté, personne ne l’écoute, personne ne l’entend jusqu’à ce qu’elle hurle encore plus fort que vous tous. julia qui dégringole, qui fait la une pour ses scandales, pour ses beuveries salaces. elle nargue julia, elle provoque le Roi de sa petite hauteur. elle a jamais su fermer sa gueule ni même hocher la tête, julia elle a jamais voulue être le caniche d’une famille trop surfaite. elle veut vivre julia, se brûler encore et encore quitte à finir en cendres chaudes, elle veut côtoyer les enfers et les plus coriaces de ses flammes, les plus vicieux de ses démons. et c’est ce qu’elle a fait finalement, elle l’a eu le pire des démons. alessio, le fruit défendu, la gueule et la renommée qui passerait bien aux yeux de papa et maman. julia, elle savait qu’il aurait pu être le gendre idéal en apparence. elle a voulue jouer, pendant devenir marionnettiste elle est retombée dans le rôle de marionnette. quand le jeu n’en vaut pas la chandelle, quand la passion est incandescente. julia elle a été touchée, en plein dans le mile et c’est le palpitant qui encaisse le choc, qui essaye d’y survivre malgré lui. le premier amour d’une vie, le seul qu’on est capable d’aimer aussi intensément, les sentiments qui n’existent qu’une seule et unique fois. et julia elle a tout ressentit d’un coup, tout en même temps et tout beaucoup trop fort, elle qui voulait s’enivrait de la bêtise d’un homme de plus. d’un homme banal. prise à son propre piège, quand on se joue du joueur lui-même, quand même lui ne comprend plus son propre jeu, ça devient dangereux. julia elle a titubé longtemps puis elle a chutée fort, amour salement amoché, incompris. y’avait rien de sain entre vous deux, y’avait ses entrailles que t’as rempli sans le savoir alors que ton lit était déjà plein d’une autre.
------------------------------------
《 caractère 》 : CARACTÈRE
julia l’oiseau qu’on a beaucoup trop laissée en cage. trois gardes autour, ses deux frères et ce père qui n’exige rien d’autre que la perfection. julia a qui on donnerait le bon dieu sans confession, la gueule mi ange mi démon. les traits démoniaques, la langue pendue qui débite les paroles paradisiaques. éternel paradoxe, julia à l’apogée d’une famille étincelante. celles qu’ils rêvent tous d’entendre, julia elle sait toujours quoi dire et à quel moment. julia elle coupe le souffle, elle crève les yeux et fait saigner des cœurs. princesse qui s’amuse de son petit monde, princesse qui fait semblant de jouer le jeu d’une monarchie ridicule. julia elle se contre fout de son monde parce qu’elle se tue à croire que ça peut pas être le sien. et puis y’a sa fratrie qui la ramène à la raison, y’a ces morceaux de chacun d’eux qui cognent dans son petit coeur gelé. julia, elle ressent pas grand chose pour pas grand monde. les seuls qui comptent, c’est sa famille. elle a souvent le cœur qui palpite, amour fou pour l’adrénaline et les sensations fortes, julia et ses montagnes russes qui font perdre la tête. julia elle veut vivre sa vie à vive allure, bombarder quitte à s’écorcher le corps.

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
manon e. de luxembourg - soeur jumelle, sa vie, son tout. l’amour de sa vie c’est elle, sans manon julia elle ne survivrait même pas une seconde.
pseudo - écrire ici.
pseudo demie-soeur.



l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici le lien. pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
alessio t. armani - première fois, premier amour. et même le sentiment de la déception avec toi reste toujours bon à prendre. mieux que rien, toujours mieux que rien.
p s e u d o - écrire ici.




f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
deirdre m. wheelan grande sœur de coeur, puit de confidences aux cadenas tenaces. confiance absolue, un règne qui commence à peine.
thorbjørn Olaus meilleur ami. quand l’amitié dépasse ses limites, l’obsession de se garder en exclusivité qui ronge le palpitant, tout est disproportionné chez nous. tout est tellement plus amplifié.



i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
cecil Vanderbilt - uc.
p s e u d o - écrire ici.



(#) Jeu 14 Mar - 22:55
le coeur et l’esprit qui battent ensemble pour un mensonge défavorisé. l’amitié que vous décidez de garder, d’entretenir, d’apprivoiser pour ne pas faire voler en éclat le peu de stabilité que vous avez su bâtir au milieu de vos vies chaotiques. julia qui s’agrippe à ce mirage qui vaut encore mieux qu’une vérité électrisante, fracassante, alors elle s’habitue à se contenter des seules limites qu’elle craint de dépasser. parce qu’elle sait pas ce qu’il se trouve derrière, elle se dit que ce sera beaucoup trop vrai pour ne pas blesser. beaucoup trop fort pour ne pas subir. et julia elle a déjà goûtée à la faiblesse avec alessio, elle a déjà morflée, déjà donnée de ce côté là. julia elle a pas envie de briser cette relation pour la transformer en autre chose de trop brutale, elle veut pas l’entacher et la garder immaculée. sauf ce soir, quand l’alcool bousille ses billes bleus, quand la raison tangue entre le bien et le mal pour finalement ne plus faire la différence entre les deux. - quoi ? tu vas me mettre la fessée sinon ? qu’elle demande dans son air faussement angélique. elle a rien de sain julia, depuis qu’elle est gosse elle a toujours accumulée les vices, les anomalies, à force d’avoir été remaniée, dessinée à la façon que voulaient des géniteurs, julia elle a piochée dans tout l’inverse. juste pour emmerder son monde, pour défier les autorités du dessus qui pensent pouvoir contrôler les esprits. - toi aussi apparement.. tu préfères quand je joue les vilaines. les yeux qui tombent sur le geste lascif contre sa hanche qui n’attendait que de t’accueillir un peu. julia elle se rapproche encore un peu, tu venais de lui ouvrir une brèche sans le savoir. ou peut-être que si, tu le sais mais que t’en as tout autant envie qu’elle malgré tes mots qui veulent te prouver le contraire. - et alors ? au pire ça nous donnera juste une excuse de faire ce qu’on a envie de faire depuis longtemps déjà.. à moins c’que tu préfères que je trouve un autre connard qui sera plus qu’heureux de satisfaire mes envies du moment.. aveux tranchants qui passent pour une fois la barrière de ses lèvres, les idées malsaines longuement enterrées dans un esprit trop brouillon. tu fais glisser légèrement tes lunettes et julia elle en perd pas une miette, elle plonge même coeur la première dans le trou hypnotisant qu’offre tes prunelles. - tu dors avec moi c’soir alors ? sinon je bouge pas d’ici. les caprices d’une princesse déchue qui grondent encore, julia qui aimerait rejeter son titre en voulant tout garder en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
Thorbjørn Olaus
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t102558-thorbjrn-olaus-daniel-bederov#3736803 http://www.i-love-harvard.com/t102574-thor-o-moi-aussi-j-ai-un-gros-marteau#3737216 http://www.i-love-harvard.com/t102686-thorbjrn-olaus-456-459-1257#3739800 http://www.i-love-harvard.com/t102575-thorbjrn-olaus#3737233
Thorbjørn Olaus
uc J'ai : 25 ans et je vis à : Boston J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2019 et depuis, j'ai posté : 205 messages et fait : 34 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en droit & en sport et côté coeur, je suis : logiquement fiancé à Manon par obligation, néanmoins, fiancé secrètement à Thialda pour parer l'arrangement et envoyer valser mes obligations. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 0 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le Duc de Normandie le plus pourri gâté qui soit, mais aussi le plus capricieux qui existe. Sans oublier en gros fêtard qui saute sur tout ce qui bouge et qui aurait été vu avec un mec, une fois, drôle d'idée non? Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nathaniel Buzolic D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : carpediem , et un grand merci à : lempika & astra signature ✽ DC/TC : : Solel le russe (C. Sprouse), Orion le nouveau (K. Harington)
Thorbjørn Olaus
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 : Duc de Normandie, Thor fait donc partie des élus de la société. Né avec une cuillère en or entre les lèvres, il n’a jamais manqué de rien et a passé sa vie à être éduqué pour la haute société. • Mère morte d’un cancer alors qu’il avait deux ans, il n’a pourtant jamais cessé de lui écrire des lettres à tous ses anniversaires. • Fils unique, il est donc l’héritier du titre. • Drogué, alcoolique, il a accumulé les frasques et les scandales toute sa vie. • Dragueur et homme toxique pour ceux qui l’entoure, il se mêle rarement au petit peuple. • Il a intégré Harvard en septembre 2018, mais rapidement, il s’est fait une place de choix. • Bisexuel refoulé, il n’avouera jamais aimer les hommes. • Récemment fiancé à Manon de Luxembourg, cette union, il l’a déteste au plus haut point. • Accro au café et à la clope. • Il picole pas mal et sort énormément. • Accumule les conquêtes et les relations d’une nuit, refusant de tomber amoureux.
------------------------------------
《 la base 》 : Sanguin - Arrogant - Manipulateur - Sournois - Charmeur - Charismatique - Intelligent - Blagueur - Indomptable - Fêtard - Cache ses émotions - A peur de l'amour - Sportif - Persévérant - Curieux - Tolérant - Franc - Passionné - Infernal - Hypocrite - Compliqué - Capricieux

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------

Arès est son frère de coeur. Ils ne partagent pas le même sang, mais Thor le considère comme un grand-frère, ce qui en soit, est franchement exceptionnel chez lui!


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
Thialda - Ils sont toxiques l'un pour l'autre...brutaux, violents. Ils sont accros l'un à l'autre, comme des junkies accro à leurs drogues. Il ne peut pas la laisser filer et c'est pour ça que le 19 Mars il la demande en mariage au SB pour ne pas épouser Manon. Mariage prévu pour le 31 Mars, elle sera sienne. pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo - écrire ici le lien.
p s e u d o - écrire ici.



f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
Julia sa meilleure amie, la fille qui le rend fou. Amitié malsaine basée sur de la possessivité. Elle est à lui, il est à elle, ça va loin. Deidre un membre de son cercle, une fille avec qui l partage énormément de chose. Deux loups qui sortent les griffes, qui se défendent mutuellement. Attention à ceux qui oseraient les provoquer. Cecil dernier de la bande, place incertaine. Thor l'aime énormément, mais la rancoeur est tenace. Il aimerait retrouver son ami, cette complicité d'autrefois...sans y parvenir.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.


Manon#1 (SB)Leslie#1 (SB)Julia#1 (SB)Nathaniel#1 (SB)Thialda#1 (SB)Esmeralda#1 (SB)Zhenya#1 (SB)La bande#1 (SB)Julia#2 (SB)Stella#1 (SB)Aaliyah#1 (SB)Arès#1


(#) Jeu 14 Mar - 23:12

( Le coeur a des raisons que la raison elle-même ignore. Mais mon poing dans ta gueule quand tu touches ce qui m'appartient, là, les raisons sont assez flagrantes pour laisser des marques.  @C. JULIA DE LUXEMBOURG )


Lui donner la fessée ? Pourquoi cette simple idée me donne des envies loin d’être catholiques, loin d’être pudiques ? Je dois vraiment être bourré. Quoi que, en y repensant bien, ça ne serait pas la première fois que j’aurais des pensées si impures envers la belle. Il faut dire ce qu’il en est, Julia est attirante et je reste un coureur de base. Capricieux Duc que je suis, habitué d’avoir ce qu’il désir, ce qu’il veut, j’avais néanmoins fait en sorte de garder cette amitié intacte malgré les tentations multiples et variées. « L’idée est tentante. » Que je ne peux pas m’empêcher de dire, un sourire perverti venant prendre place sur mes lèvres. Saloperie, je suis vraiment incapable de me contenir quand j’ai le cul en feu, c’est pas possible ! Une déformation qui date de plusieurs années, très probablement. Mais ce soir, je n’ai vraiment que peu d’envies de me contrôler, pas dans mon état. Parce que l’alcool n’est pas le seul à couler dans mon organisme, la drogue a également fait son chemin. Eternel drogué, plusieurs cures de désintoxications qui ont lamentablement échoués. La preuve en est, je suis encore dedans, m’enfarinant les narines dès que j’en ai l’occasion. Elle me cherche, ça semble évident. Normalement, j’aurais gentiment dit qu’elle était trop importante pour que je joue à ce jeu avec elle. Ouai, j’aurais repoussé ses avances tout en répliquant, mais encore une fois, la donne a changé. Je suis bourré, j’ai pris pas mal de lignes blanches et maintenant, me voilà ici. « J’sais pas trop…ça dépend des moments. » Dis-je en dévoilant mon regard, mes doigts glissant sur sa hanche pour instaurer un contact plus intime, plus rapproché. Elle ne me repousse pas, ça ne m’étonne pas, même en règle générale elle ne l’aurait pas fait. J’ai toujours été très tactile envers la belle, ce n’est pas ce soir que ça va changer. Trouver un autre connard ? L’idée me fait tiquer silencieusement. Elle sait que je suis excessivement possessif envers elle. Oui, elle sait que personne ne peut poser sa main sur elle quand je suis dans les parages…c’est comme ça et pas autrement. « Tu sais ce que j’en pense. » Oui, tu sais ce que je pense et de la proposition de dépasser les limites et qu’un autre te touche…Dilemme. Laisser parler nos pulsions ou, une fois encore, lutter pour avoir l’esprit tranquille demain ? A vraie dire, elle ne me laisse pas le choix, cette petite chose capricieuse. Sourire mauvais qui vient caresser mes lèvres, j’approche mes lèvres de son oreille. « Sois sûr de toi, parce que si je dors avec toi, tu feras tout sauf dormir. » Voix plus rogue, plus dominante, qui ne laisse aucuns doutes sur mes intentions, mes idées.


Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
C. Julia De Luxembourg
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t102637p10-c-julia-de-luxembourg-ester-exposito http://www.i-love-harvard.com/t102655-julia-dingues-jeux-brutes#3739331 http://www.i-love-harvard.com/t102656-c-julia-de-luxembourg-456-527-6282#3739352 http://www.i-love-harvard.com/t102854-http-formspring-me-juliadeluxembourg#3743896 http://www.i-love-harvard.com/t102852-http-instagram-com-juliadl http://www.i-love-harvard.com/t102853-snap-juliadelux#3743882 http://www.i-love-harvard.com/t102657-c-julia-de-luxembourg#3739353
C. Julia De Luxembourg
J'ai : 22 ans et je vis à : boston avec mikke, solel, edit et noora J'ai posé mes affaires ici le : 13/03/2019 et depuis, j'ai posté : 158 messages et fait : 23 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de médecine ou comment rêver de réparer des corps massacrer. et côté coeur, je suis : à la dérive, enfouie dans la brume marécageuse de ses iris surpeuplés. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 52 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : la pétasse bourge, cette meuf qu’on déteste meme de loin. Oh et puis, on dit que je ressemble à : ester exposito bb D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : STROCKES. ou dylan la bitch , et un grand merci à : dandelion ✽ DC/TC : : aucun
C. Julia De Luxembourg
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 story 》 : arnaqueuse, julia la princesse qui n’a jamais su se contenter de sa minable petite case attribuée. un parcours déjà tout tracé, une vie organisée dès la naissance, des potes qui passent bien sur les couvertures de magazines torchon, une union déjà écrite au fer rouge. julia, le pantin muet qu’on ordonne de rester à sa place. julia qui déteste les règles, les lois inventés d’une monarchie ancienne, julia qui se meurt à petit feu au fond de sa cellule dorée. l’oiseau qui clame sa liberté, personne ne l’écoute, personne ne l’entend jusqu’à ce qu’elle hurle encore plus fort que vous tous. julia qui dégringole, qui fait la une pour ses scandales, pour ses beuveries salaces. elle nargue julia, elle provoque le Roi de sa petite hauteur. elle a jamais su fermer sa gueule ni même hocher la tête, julia elle a jamais voulue être le caniche d’une famille trop surfaite. elle veut vivre julia, se brûler encore et encore quitte à finir en cendres chaudes, elle veut côtoyer les enfers et les plus coriaces de ses flammes, les plus vicieux de ses démons. et c’est ce qu’elle a fait finalement, elle l’a eu le pire des démons. alessio, le fruit défendu, la gueule et la renommée qui passerait bien aux yeux de papa et maman. julia, elle savait qu’il aurait pu être le gendre idéal en apparence. elle a voulue jouer, pendant devenir marionnettiste elle est retombée dans le rôle de marionnette. quand le jeu n’en vaut pas la chandelle, quand la passion est incandescente. julia elle a été touchée, en plein dans le mile et c’est le palpitant qui encaisse le choc, qui essaye d’y survivre malgré lui. le premier amour d’une vie, le seul qu’on est capable d’aimer aussi intensément, les sentiments qui n’existent qu’une seule et unique fois. et julia elle a tout ressentit d’un coup, tout en même temps et tout beaucoup trop fort, elle qui voulait s’enivrait de la bêtise d’un homme de plus. d’un homme banal. prise à son propre piège, quand on se joue du joueur lui-même, quand même lui ne comprend plus son propre jeu, ça devient dangereux. julia elle a titubé longtemps puis elle a chutée fort, amour salement amoché, incompris. y’avait rien de sain entre vous deux, y’avait ses entrailles que t’as rempli sans le savoir alors que ton lit était déjà plein d’une autre.
------------------------------------
《 caractère 》 : CARACTÈRE
julia l’oiseau qu’on a beaucoup trop laissée en cage. trois gardes autour, ses deux frères et ce père qui n’exige rien d’autre que la perfection. julia a qui on donnerait le bon dieu sans confession, la gueule mi ange mi démon. les traits démoniaques, la langue pendue qui débite les paroles paradisiaques. éternel paradoxe, julia à l’apogée d’une famille étincelante. celles qu’ils rêvent tous d’entendre, julia elle sait toujours quoi dire et à quel moment. julia elle coupe le souffle, elle crève les yeux et fait saigner des cœurs. princesse qui s’amuse de son petit monde, princesse qui fait semblant de jouer le jeu d’une monarchie ridicule. julia elle se contre fout de son monde parce qu’elle se tue à croire que ça peut pas être le sien. et puis y’a sa fratrie qui la ramène à la raison, y’a ces morceaux de chacun d’eux qui cognent dans son petit coeur gelé. julia, elle ressent pas grand chose pour pas grand monde. les seuls qui comptent, c’est sa famille. elle a souvent le cœur qui palpite, amour fou pour l’adrénaline et les sensations fortes, julia et ses montagnes russes qui font perdre la tête. julia elle veut vivre sa vie à vive allure, bombarder quitte à s’écorcher le corps.

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
manon e. de luxembourg - soeur jumelle, sa vie, son tout. l’amour de sa vie c’est elle, sans manon julia elle ne survivrait même pas une seconde.
pseudo - écrire ici.
pseudo demie-soeur.



l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici le lien. pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
alessio t. armani - première fois, premier amour. et même le sentiment de la déception avec toi reste toujours bon à prendre. mieux que rien, toujours mieux que rien.
p s e u d o - écrire ici.




f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
deirdre m. wheelan grande sœur de coeur, puit de confidences aux cadenas tenaces. confiance absolue, un règne qui commence à peine.
thorbjørn Olaus meilleur ami. quand l’amitié dépasse ses limites, l’obsession de se garder en exclusivité qui ronge le palpitant, tout est disproportionné chez nous. tout est tellement plus amplifié.



i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
cecil Vanderbilt - uc.
p s e u d o - écrire ici.



(#) Ven 15 Mar - 23:02
possessivité, jalousie, désirs furtifs qui piquent en laissant flotter le venin dans l’esprit joueur qui en redemande. julia qui risque de s’en mordre les doigts à force de frôler les extrêmes, la partie est trop risquée et la perte beaucoup trop grande à assumer. mais ce soir, les envies primes sur tout le reste, tant pis si demain ça fait mal, tant pis si demain vous n’êtes plus capables de vous regarder, tant pis si demain ça craint. julia elle a besoin d’assouvir cette curiosité mal placée, le cœur à la dérive entre son démon et son ange à l’auréole cornue. - juste tentante ? c’est pas assez.. un brin de déception qui plane quand même. elle veut que ce soit fort julia, que t’en crèves d’envie même parce que la tentation c’est pas assez pour vous. et la voilà qui s’amuse avec tes nerfs, laissant défiler des images d’elle avec d’autres que toi dans ton esprit intolérant au partage. elle hausse les épaules quand ta mâchoire se contracte, un bref instant, assez pour qu’elle le capte. - non j’sais pas, dis moi t’en penses quoi alors ? joueuse, rebelle, elle papillonne entre tes pupilles qu’elle aperçoit dilatées. elle fronce les sourcils, s’approche encore pour confirmer l’état défectueux de ton regard falsifié par la drogue. et elle sourit julia, un faux sourire qui vient se coller nerveusement à ses lèvres, tournant la tête sur le côté dans un silence de mort. - tu t’es drogué ? qu’elle balance sèchement la gorge qui se serre de rage. - encore ?! sérieusement thor ? et son regard accepte finalement de retrouver le tient, de supporter le tient malgré les poings qui se serrent. - putain.. t’es vraiment pathétique ! tu m’dégoûtes. elle recule d’un pas, secouant la tête en guise de rejet. et puis elle revient sur ses pas pour venir attraper la bouteille oubliée dans le sable juste derrière toi. - casses toi. j’veux pas de toi, pas comme ça, alors barres toi et je trouverais quelqu’un d’autre pour me garder éveillée cette nuit. julia qui te toises de haut en bas, de bas en haut comme si t’étais devenu un pauvre inconnu en l’espace de quelques secondes. - tu vaux pas mieux que les connards de t’aleur, je préfère encore finir ma soirée avec eux plutôt qu’avec un putain de camé ! l’agressivité qui prend le dessus, julia elle peut pas supporter de te voir te suicider à petit feu.
Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
Thorbjørn Olaus
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t102558-thorbjrn-olaus-daniel-bederov#3736803 http://www.i-love-harvard.com/t102574-thor-o-moi-aussi-j-ai-un-gros-marteau#3737216 http://www.i-love-harvard.com/t102686-thorbjrn-olaus-456-459-1257#3739800 http://www.i-love-harvard.com/t102575-thorbjrn-olaus#3737233
Thorbjørn Olaus
uc J'ai : 25 ans et je vis à : Boston J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2019 et depuis, j'ai posté : 205 messages et fait : 34 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en droit & en sport et côté coeur, je suis : logiquement fiancé à Manon par obligation, néanmoins, fiancé secrètement à Thialda pour parer l'arrangement et envoyer valser mes obligations. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 0 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le Duc de Normandie le plus pourri gâté qui soit, mais aussi le plus capricieux qui existe. Sans oublier en gros fêtard qui saute sur tout ce qui bouge et qui aurait été vu avec un mec, une fois, drôle d'idée non? Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nathaniel Buzolic D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : carpediem , et un grand merci à : lempika & astra signature ✽ DC/TC : : Solel le russe (C. Sprouse), Orion le nouveau (K. Harington)
Thorbjørn Olaus
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 : Duc de Normandie, Thor fait donc partie des élus de la société. Né avec une cuillère en or entre les lèvres, il n’a jamais manqué de rien et a passé sa vie à être éduqué pour la haute société. • Mère morte d’un cancer alors qu’il avait deux ans, il n’a pourtant jamais cessé de lui écrire des lettres à tous ses anniversaires. • Fils unique, il est donc l’héritier du titre. • Drogué, alcoolique, il a accumulé les frasques et les scandales toute sa vie. • Dragueur et homme toxique pour ceux qui l’entoure, il se mêle rarement au petit peuple. • Il a intégré Harvard en septembre 2018, mais rapidement, il s’est fait une place de choix. • Bisexuel refoulé, il n’avouera jamais aimer les hommes. • Récemment fiancé à Manon de Luxembourg, cette union, il l’a déteste au plus haut point. • Accro au café et à la clope. • Il picole pas mal et sort énormément. • Accumule les conquêtes et les relations d’une nuit, refusant de tomber amoureux.
------------------------------------
《 la base 》 : Sanguin - Arrogant - Manipulateur - Sournois - Charmeur - Charismatique - Intelligent - Blagueur - Indomptable - Fêtard - Cache ses émotions - A peur de l'amour - Sportif - Persévérant - Curieux - Tolérant - Franc - Passionné - Infernal - Hypocrite - Compliqué - Capricieux

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------

Arès est son frère de coeur. Ils ne partagent pas le même sang, mais Thor le considère comme un grand-frère, ce qui en soit, est franchement exceptionnel chez lui!


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
Thialda - Ils sont toxiques l'un pour l'autre...brutaux, violents. Ils sont accros l'un à l'autre, comme des junkies accro à leurs drogues. Il ne peut pas la laisser filer et c'est pour ça que le 19 Mars il la demande en mariage au SB pour ne pas épouser Manon. Mariage prévu pour le 31 Mars, elle sera sienne. pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo - écrire ici le lien.
p s e u d o - écrire ici.



f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
Julia sa meilleure amie, la fille qui le rend fou. Amitié malsaine basée sur de la possessivité. Elle est à lui, il est à elle, ça va loin. Deidre un membre de son cercle, une fille avec qui l partage énormément de chose. Deux loups qui sortent les griffes, qui se défendent mutuellement. Attention à ceux qui oseraient les provoquer. Cecil dernier de la bande, place incertaine. Thor l'aime énormément, mais la rancoeur est tenace. Il aimerait retrouver son ami, cette complicité d'autrefois...sans y parvenir.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.


Manon#1 (SB)Leslie#1 (SB)Julia#1 (SB)Nathaniel#1 (SB)Thialda#1 (SB)Esmeralda#1 (SB)Zhenya#1 (SB)La bande#1 (SB)Julia#2 (SB)Stella#1 (SB)Aaliyah#1 (SB)Arès#1


(#) Dim 17 Mar - 15:12

( Le coeur a des raisons que la raison elle-même ignore. Mais mon poing dans ta gueule quand tu touches ce qui m'appartient, là, les raisons sont assez flagrantes pour laisser des marques.  @C. JULIA DE LUXEMBOURG )


Ce n’est pas assez. Je ne peux pas m’empêcher de ricaner face à sa bouille, roulant des yeux derrière mes lunettes de soleil. « C’est qu’en plus, tu n’es jamais satisfaite, ça c’est bien les femmes. » Dis-je en haussant les épaules. Oui, je peux être un vrai connard et encore, Julia me connait sous de bonnes facettes, pas comme Thialada qui elle, connait les pires mais reste quand même. Je me demande encore comment la blonde y arrive, comment elle fait pour revenir à chaque fois et comment, moi, je fais pour la laisser revenir à chaque fois comme si de rien était. Mais Julia, pour sûr, ça ne serait pas la même chose et quand les désaccords font rages, disons que les murs tremblent et pas qu’un peu. Quand elle me dit que je dois approfondir mes paroles, lui dire ce que j’en pense, je ne daigne pas répondre. Elle sait ce que je veux dire par-là, si elle ne s’en préoccupe pas alors qu’il en soit ainsi. Mais la suite des événements tourne au carnage et ça a le don de m’exaspéré au plus haut point. Si il y a bien une chose que je ne supporte pas, c’est bien celle-ci. Quand on me fait la morale sur ma consommation. « Quoi ?! Ne commence pas ! » Grognais-je en refoutant mes lunettes devant mes yeux, la mâchoire crispée. Oui, ma meilleure amie n’aime pas quand je suis complètement à l’ouest, et encore, là j’ai plus ou moins le contrôle de mes pensées, j’ai été bien pire que ça. Elle recule, je croise les bras. Ses mots ne me touchent absolument pas, mais elle devrait faire attention à ce qu’elle dit. « Calme tes nerfs de princesse grande, j’suis pas ton chien et tu commences déjà à mes casser les couilles. » Mais elle continue, elle s’énerve et d’un coup, j’attrape son menton entre mes doigts d’une façon extrêmement forte et dominante pour qu’elle me regarde droit dans les yeux. La preuve, j’ai enlevé mes lunettes de soleil pour planter mes pupilles dans les siennes et mon visage n’a plus rien d’aimable. « Ecoutes moi bien ma grande, tu juges qui tu veux sur cette terre mais pas moi. T’as aucun droit sur mes actes, sur mes actions. Je suis comme je suis et si t’aime pas ça, ben t’as raison, va te faire baiser par des mecs qui n’en auront rien à foutre de ton pauvre cul ! » Je parle lentement, calmement, mais ma voix n’a rien de douce. Je la relâche brusquement. « Va te faire voir Julia, j’suis pas ton chien, t’es pas ma copine. Tu sais comment je suis, maintenant, si t’aime pas ça, on n’a rien à foutre tous les deux. Mais t’sais quoi, tu m’as soulé, va baiser tes pourris qui vont te baisers et pas te respecter et moi je me casse. M’appelle plus à l’aide ! » Elle sait comment je suis, elle sait que mon caractère est plus que sanguin et agressif. La preuve, je tourne les talons et me déplace dans le sable pour la laisser en plan, les nerfs à vifs.

Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
C. Julia De Luxembourg
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t102637p10-c-julia-de-luxembourg-ester-exposito http://www.i-love-harvard.com/t102655-julia-dingues-jeux-brutes#3739331 http://www.i-love-harvard.com/t102656-c-julia-de-luxembourg-456-527-6282#3739352 http://www.i-love-harvard.com/t102854-http-formspring-me-juliadeluxembourg#3743896 http://www.i-love-harvard.com/t102852-http-instagram-com-juliadl http://www.i-love-harvard.com/t102853-snap-juliadelux#3743882 http://www.i-love-harvard.com/t102657-c-julia-de-luxembourg#3739353
C. Julia De Luxembourg
J'ai : 22 ans et je vis à : boston avec mikke, solel, edit et noora J'ai posé mes affaires ici le : 13/03/2019 et depuis, j'ai posté : 158 messages et fait : 23 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de médecine ou comment rêver de réparer des corps massacrer. et côté coeur, je suis : à la dérive, enfouie dans la brume marécageuse de ses iris surpeuplés. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 52 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : la pétasse bourge, cette meuf qu’on déteste meme de loin. Oh et puis, on dit que je ressemble à : ester exposito bb D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : STROCKES. ou dylan la bitch , et un grand merci à : dandelion ✽ DC/TC : : aucun
C. Julia De Luxembourg
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 story 》 : arnaqueuse, julia la princesse qui n’a jamais su se contenter de sa minable petite case attribuée. un parcours déjà tout tracé, une vie organisée dès la naissance, des potes qui passent bien sur les couvertures de magazines torchon, une union déjà écrite au fer rouge. julia, le pantin muet qu’on ordonne de rester à sa place. julia qui déteste les règles, les lois inventés d’une monarchie ancienne, julia qui se meurt à petit feu au fond de sa cellule dorée. l’oiseau qui clame sa liberté, personne ne l’écoute, personne ne l’entend jusqu’à ce qu’elle hurle encore plus fort que vous tous. julia qui dégringole, qui fait la une pour ses scandales, pour ses beuveries salaces. elle nargue julia, elle provoque le Roi de sa petite hauteur. elle a jamais su fermer sa gueule ni même hocher la tête, julia elle a jamais voulue être le caniche d’une famille trop surfaite. elle veut vivre julia, se brûler encore et encore quitte à finir en cendres chaudes, elle veut côtoyer les enfers et les plus coriaces de ses flammes, les plus vicieux de ses démons. et c’est ce qu’elle a fait finalement, elle l’a eu le pire des démons. alessio, le fruit défendu, la gueule et la renommée qui passerait bien aux yeux de papa et maman. julia, elle savait qu’il aurait pu être le gendre idéal en apparence. elle a voulue jouer, pendant devenir marionnettiste elle est retombée dans le rôle de marionnette. quand le jeu n’en vaut pas la chandelle, quand la passion est incandescente. julia elle a été touchée, en plein dans le mile et c’est le palpitant qui encaisse le choc, qui essaye d’y survivre malgré lui. le premier amour d’une vie, le seul qu’on est capable d’aimer aussi intensément, les sentiments qui n’existent qu’une seule et unique fois. et julia elle a tout ressentit d’un coup, tout en même temps et tout beaucoup trop fort, elle qui voulait s’enivrait de la bêtise d’un homme de plus. d’un homme banal. prise à son propre piège, quand on se joue du joueur lui-même, quand même lui ne comprend plus son propre jeu, ça devient dangereux. julia elle a titubé longtemps puis elle a chutée fort, amour salement amoché, incompris. y’avait rien de sain entre vous deux, y’avait ses entrailles que t’as rempli sans le savoir alors que ton lit était déjà plein d’une autre.
------------------------------------
《 caractère 》 : CARACTÈRE
julia l’oiseau qu’on a beaucoup trop laissée en cage. trois gardes autour, ses deux frères et ce père qui n’exige rien d’autre que la perfection. julia a qui on donnerait le bon dieu sans confession, la gueule mi ange mi démon. les traits démoniaques, la langue pendue qui débite les paroles paradisiaques. éternel paradoxe, julia à l’apogée d’une famille étincelante. celles qu’ils rêvent tous d’entendre, julia elle sait toujours quoi dire et à quel moment. julia elle coupe le souffle, elle crève les yeux et fait saigner des cœurs. princesse qui s’amuse de son petit monde, princesse qui fait semblant de jouer le jeu d’une monarchie ridicule. julia elle se contre fout de son monde parce qu’elle se tue à croire que ça peut pas être le sien. et puis y’a sa fratrie qui la ramène à la raison, y’a ces morceaux de chacun d’eux qui cognent dans son petit coeur gelé. julia, elle ressent pas grand chose pour pas grand monde. les seuls qui comptent, c’est sa famille. elle a souvent le cœur qui palpite, amour fou pour l’adrénaline et les sensations fortes, julia et ses montagnes russes qui font perdre la tête. julia elle veut vivre sa vie à vive allure, bombarder quitte à s’écorcher le corps.

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
manon e. de luxembourg - soeur jumelle, sa vie, son tout. l’amour de sa vie c’est elle, sans manon julia elle ne survivrait même pas une seconde.
pseudo - écrire ici.
pseudo demie-soeur.



l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici le lien. pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
alessio t. armani - première fois, premier amour. et même le sentiment de la déception avec toi reste toujours bon à prendre. mieux que rien, toujours mieux que rien.
p s e u d o - écrire ici.




f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
deirdre m. wheelan grande sœur de coeur, puit de confidences aux cadenas tenaces. confiance absolue, un règne qui commence à peine.
thorbjørn Olaus meilleur ami. quand l’amitié dépasse ses limites, l’obsession de se garder en exclusivité qui ronge le palpitant, tout est disproportionné chez nous. tout est tellement plus amplifié.



i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
cecil Vanderbilt - uc.
p s e u d o - écrire ici.



(#) Lun 18 Mar - 22:29
non, jamais satisfaite, julia elle veut tout, elle veut le monde et elle veut thor encore plus fort. sourire narquois sur ses lèvres qui s’efface aussi vite qu’il est arrivé quand princesse tombe yeux à yeux. elle parvient à déceler les pupilles éclatées à la drogue au milieu des fils sanguins que l’alcool avait fait ressurgir, julia elle a le cœur qui s’emballe et s’excite quand elle crache ses mots trop vites. les paroles solides se butent à l’esprit bestial qui ne tarde pas à s’éveiller aussitôt, thor qui se braque, qui grogne et se renferme. - c’est quoi que tu supportes pas ?! la vérité ? celle que t’as pas envie de voir en face, c’est beaucoup plus simple d’ignorer le problème quand il est plus fort que soi. alors tu préfères t’en prendre à elle pour la faire taire, pour l’éloigner parce que t’as pas envie qu’on t’aide. pas encore, pas maintenant, tu veux voir ce que c’est que le point de non retour et peut-être même que tu y es presque maintenant. elle le voit julia, dans tes veines qui gonflent trop vites et trop forts, quand tu attrapes son menton entre tes doigts fermes qui la force à admirer encore les dégâts de ton addiction. - au moins ils seront pas complètement stones quand ils le feront.. eux. qu’elle murmure à la fin de ta phrase, sans réelle conviction parce qu’elle sait qu’elle n’ira même pas chercher ailleurs. elle voulait pas d’ailleurs ce soir, y’avait toi et tes bras mais tu préfères tout envoyer en l’air. - pourquoi ?! faut absolument que je sois ta copine pour t’éviter de claquer salement d’une overdose ? les seuls paroles qu’elle a eu le temps de dire avant que tu ne fasses demi tour, elle serre les dents et cherche du regard n’importe quoi qu’elle pourrait te balancer en pleine tête. elle aurait même pu te jeter la roche qui se trouve à quelques mètres si son corps le lui permettait. - alors tu t’barres comme ça ? tu me laisses en plan et t’en as rien à foutre ? tout ça parce que ton petit coeur ne supporte pas la réflexion thor ? julia désarmée, julia qui ne sait plus quoi faire ni quoi dire, julia qui voudrait te rattraper mais qui reste plantée là parce que ça voudrait dire qu’elle accepterait. et elle veut pas princesse, tout le monde sauf toi, t’as pas le droit de prendre le risque de l’abandonner un jour. surtout pas à cause d’un rail de trop.
Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
Thorbjørn Olaus
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t102558-thorbjrn-olaus-daniel-bederov#3736803 http://www.i-love-harvard.com/t102574-thor-o-moi-aussi-j-ai-un-gros-marteau#3737216 http://www.i-love-harvard.com/t102686-thorbjrn-olaus-456-459-1257#3739800 http://www.i-love-harvard.com/t102575-thorbjrn-olaus#3737233
Thorbjørn Olaus
uc J'ai : 25 ans et je vis à : Boston J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2019 et depuis, j'ai posté : 205 messages et fait : 34 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en droit & en sport et côté coeur, je suis : logiquement fiancé à Manon par obligation, néanmoins, fiancé secrètement à Thialda pour parer l'arrangement et envoyer valser mes obligations. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 0 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le Duc de Normandie le plus pourri gâté qui soit, mais aussi le plus capricieux qui existe. Sans oublier en gros fêtard qui saute sur tout ce qui bouge et qui aurait été vu avec un mec, une fois, drôle d'idée non? Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nathaniel Buzolic D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : carpediem , et un grand merci à : lempika & astra signature ✽ DC/TC : : Solel le russe (C. Sprouse), Orion le nouveau (K. Harington)
Thorbjørn Olaus
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 : Duc de Normandie, Thor fait donc partie des élus de la société. Né avec une cuillère en or entre les lèvres, il n’a jamais manqué de rien et a passé sa vie à être éduqué pour la haute société. • Mère morte d’un cancer alors qu’il avait deux ans, il n’a pourtant jamais cessé de lui écrire des lettres à tous ses anniversaires. • Fils unique, il est donc l’héritier du titre. • Drogué, alcoolique, il a accumulé les frasques et les scandales toute sa vie. • Dragueur et homme toxique pour ceux qui l’entoure, il se mêle rarement au petit peuple. • Il a intégré Harvard en septembre 2018, mais rapidement, il s’est fait une place de choix. • Bisexuel refoulé, il n’avouera jamais aimer les hommes. • Récemment fiancé à Manon de Luxembourg, cette union, il l’a déteste au plus haut point. • Accro au café et à la clope. • Il picole pas mal et sort énormément. • Accumule les conquêtes et les relations d’une nuit, refusant de tomber amoureux.
------------------------------------
《 la base 》 : Sanguin - Arrogant - Manipulateur - Sournois - Charmeur - Charismatique - Intelligent - Blagueur - Indomptable - Fêtard - Cache ses émotions - A peur de l'amour - Sportif - Persévérant - Curieux - Tolérant - Franc - Passionné - Infernal - Hypocrite - Compliqué - Capricieux

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------

Arès est son frère de coeur. Ils ne partagent pas le même sang, mais Thor le considère comme un grand-frère, ce qui en soit, est franchement exceptionnel chez lui!


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
Thialda - Ils sont toxiques l'un pour l'autre...brutaux, violents. Ils sont accros l'un à l'autre, comme des junkies accro à leurs drogues. Il ne peut pas la laisser filer et c'est pour ça que le 19 Mars il la demande en mariage au SB pour ne pas épouser Manon. Mariage prévu pour le 31 Mars, elle sera sienne. pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo - écrire ici le lien.
p s e u d o - écrire ici.



f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
Julia sa meilleure amie, la fille qui le rend fou. Amitié malsaine basée sur de la possessivité. Elle est à lui, il est à elle, ça va loin. Deidre un membre de son cercle, une fille avec qui l partage énormément de chose. Deux loups qui sortent les griffes, qui se défendent mutuellement. Attention à ceux qui oseraient les provoquer. Cecil dernier de la bande, place incertaine. Thor l'aime énormément, mais la rancoeur est tenace. Il aimerait retrouver son ami, cette complicité d'autrefois...sans y parvenir.


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.


Manon#1 (SB)Leslie#1 (SB)Julia#1 (SB)Nathaniel#1 (SB)Thialda#1 (SB)Esmeralda#1 (SB)Zhenya#1 (SB)La bande#1 (SB)Julia#2 (SB)Stella#1 (SB)Aaliyah#1 (SB)Arès#1


(#) Mer 20 Mar - 19:13

( Le coeur a des raisons que la raison elle-même ignore. Mais mon poing dans ta gueule quand tu touches ce qui m'appartient, là, les raisons sont assez flagrantes pour laisser des marques.  @C. JULIA DE LUXEMBOURG )


La vérité ? « La vérité je la connais, je l’assume, elle est mienne. Je ne supporte pas que tu te mêles de mon cul. » Elle est là la vérité. Personne ne contrôle ma vie, personne ne m’empêchera de sombrer, de me bousiller. Personne ne me dira jamais d’arrêter tant que je ne l’aurais pas décidé, tant que je n’aurais pas pris la décision d’arrêter mes conneries. Pas même elle. Pas même cette belle princesse que j’aime, pas même cette princesse qui me regarde avec dégout et colère. Non, elle a des limites à ne pas franchir, à ne pas bousiller. Elle sait ce que je suis, elle sait comment j’agis et encore…avec elle, la douceur est parfois au rendez-vous, parfois présente, d’autres ne peuvent pas en dire autant. Je peux être tellement pire que ça, tellement plus violent et sauvage. Mes doigts forcent son visage à me regarder, à admirer le pourquoi elle s’énerve, le pourquoi elle me repousse. « Crois-moi, quand je suis stone, littéralement, tu n’aimerais pas être confronter à l’animal que je deviens. » Dis-je froidement, menaçant. Oui, elle n’aimerait pas être à la place de Thialda, elle n’aimerait pas servir d’objet sexuel, de femme avec qui je baise, que j’écrase, que je démoli. Julia a une place à part entière, elle est différente, unique. Mais elle s’en fou, elle ne réalise pas, ne comprend pas. Je tourne les talons sur ses dernières paroles, lâchant un. « On crève tous un jour, la vie me l’a appris rapidement. » Allusion au décès de ma mère, à cette absence permanente, la déception que j’aurais été pour elle…tellement d’envies pour mon futur, tellement d’erreurs qu’elle aurait dû affronter si elle avait été en vie. Je m’éloigne en plongeant mes mains dans mes poches, les gardes du corps me suivent et je soupire à ses paroles. Je vois rouge. Brusquement, je reviens sur mes pas et en une fraction de seconde je suis devant elle. « NON ! Je me barre parce que si tu continues, je vais t’en coller une tu m’entends. » La menace est évidente, réelle. Muscles qui tremblent, iris plantées dans les siennes. « Et cette idée me répugne littéralement. T’es la seule, tu m’entends, la seule que je ne toucherais jamais de cette façon, la seule qui n’auras jamais un geste violent de ma part. Mais putain, quand tu réagis comme ça, tu me donnes envie de t’étrangler Julia ! » La preuve en est, les gardes du corps se sont rapprochés, prêts à protéger la princesse de l’homme que je suis. « Je t’aime assez pour te tourner le dos pour ne pas perdre le contrôle, alors ferme la ! »


Quand Thor choppe un des amants de sa femme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Spring Break 2019-
Sauter vers: