::  :: Citizen Spring Break Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Je bois pour me souvenir" ft Caleb

URBAN CITIZEN
Cherry Jones
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur
Cherry Jones
J'ai : 26 ans et je vis à : Boston. J'ai posé mes affaires ici le : 17/02/2019 et depuis, j'ai posté : 58 messages et fait : 18 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : serveuse, dealeur et escort girl et côté coeur, je suis : Célibataire avec plein d'amants Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 60 Oh et puis, on dit que je ressemble à : Kaya Scodelario. D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Marion , et un grand merci à : Shiya ✽ DC/TC : : Non

(#) Mer 13 Mar - 20:56
    Spring break. Synonyme de dépravation, d'alcool, de drogues, de sexe à gogo. Des paysages de rêves, une température qui nous empêchait de nous habiller autrement qu'avec des maillots de bain et des robes courtes. Et moi j'étais là. Encore un coup d'Ares ça. Certes c'était pour le business mais la plupart de ce que dégageait les gens ici m'insupportait. Ils faisaient croire qu'ils étaient heureux. Le seul truc qui les rendait heureux c'était toute cette drogue et tout cet alcool qu'ils consommaient. Mais bon, ainsi soit-il. J'avais accepté de participer à une des soirées organisée pour vendre, mais peut être aussi pour essayer d'être comme ces gens, heureux pour une fois. J'avais donc profité de ma soirée, buvant des cocktails, prenant quelques cachets. Alors que je dansais sur la piste, me laissant porter par la musique que je ressentais au plus profond de moi, un type venait se coller à moi, posant directement sa main sur mon postérieur. S'il avait été un client je n'aurai pas réagis. Mais là j'étais dans ma bulle, tranquillement, ne voulant absolument pas être importunée. J'ouvrais les yeux de nouveau, me reconnectant avec le monde réel. Je poussais ce mec, l'engueulant, qui finit par me traiter d'allumeuse. Oui si tu veux, en attendant tu n'as pas les moyens de te payer mes services. Peut importe. Seulement, en regardant autour de moi je remarquais Caleb, les sourcils froncés. Mauvaise idée. Je fonçais sur lui et j'attrapais son bras. « Pas d'histoire, viens avec moi. » J'attrapais deux bières et je l'emmenais un peu plus loin, à l'écart de cette fête. Nous arrivions sur une plage, déserte et calme. Je devais avouer que je titubais un peu, avec toutes les substances que j'avais ingurgitées. Je connaissais Caleb depuis des années, et je connaissais aussi toute la violence qui le rongeait. Et je n'avais pas envie de ça, pas ce soir. J'avais juste envie d'être quelqu'un d'autre ce soir, et pas Cherry ou Lula. Je me posais sur le sable, face à l'océan et je lui tendais une des deux bières. « Laisse, il n'en vaut pas la peine. » Je tournais la tête vers le beau brun un sourire aux lèvres. « Je ne pensais pas te voir là. »
@Caleb Edelstein


Cherry

Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE LA KIRKLAND HOUSE
Caleb Edelstein
MEMBRE DE LA KIRKLAND HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96236-caleb-edelstein-aaron-taylor-johnson http://www.i-love-harvard.com/t96349-caleb-edelstein-liens-rp http://www.i-love-harvard.com/t96362-pseudo-456-125-0512#3526779 http://www.i-love-harvard.com/t96361-http-formspring-me-calebedelstein#3526761 http://www.i-love-harvard.com/t96357-http-instagram-com-castaway http://www.i-love-harvard.com/t96365-caleb-edelstein#3526796
Caleb Edelstein
J'ai : 25 ans et je vis à : boston J'ai posé mes affaires ici le : 01/10/2018 et depuis, j'ai posté : 1005 messages et fait : 50 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en multimédia (M) & informatique (m), guide dans un aquarium et côté coeur, je suis : attaqué par les crocs acérés d'une futur eliot Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 425 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le mec un peu trop violent qui aime bouffer des poings sur la gueule Oh et puis, on dit que je ressemble à : aaron taylor-johnson D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : ELLADORA TONKS , et un grand merci à : bltmr ✽ DC/TC : : .
Caleb Edelstein
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
[size=10]《 événements du passé 》 : ▬ a 25 ans ; étudiant en majeur multimédia et mineur informatique ; fait partie de la kirkland house ; a adopté une petite fille et il se bat pour récupérer sa garde ; a été marié avec la mère biologique de sa fille ; passion porte sur l'unviers Marvel et DC ; est toujours prêt à parler de cinéma : est très sociable, comparé à sa qualité de nerd ; a une famille nombreuse qu’il aide à garder à flot ; travaille en tant que guide dans un centre océanographique ; est plutôt bon élève ; est très impulsif, colérique mais suit une thérapie pour calmer ses accès de violence ; fait de la boxe pour se canaliser.
------------------------------------
《 la base 》 : aujourd’hui, il est perdu caleb. sa femme (qui ne l’était plus) meurt d’un accident de voiture après le spring break et on lui enlève la garde de sa fille car il est incapable de gérer ses TEI. il est dévasté, plus rien ne tient dans sa vie, rien n’a de stabilité et puis quoi ? il en crèverait.

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
anouk petite soeur
mendel petit frère
yaëlle petite soeur
jacob petit frère


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
alexis - la violence, les coups, les plaies, le sang. c'est avec alexis que ça fonctionne mal mais que ça s'apaise, sans elle, il aurait pu sombrer plus bas, avec elle, il creuse sa tombe. chaque combat est une épreuve qu'il ne louperait pour rien au monde, et tout est confus à ses côtés.. pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
roxanne - c'était fort entre eux, violent et passionné. il l'a aimé, autant qu'il l'a détesté parfois. elle lui rappelait qu'il était incapable de tout porter sur son dos, mais elle crée en lui une paix qu'aucune femme n'avait pu lui montrer. elle est la mère de sa fille adoptive. quand il l'a rencontré, elle avait un habitant sous le tee-shirt, et caleb l'a adopté comme son propre enfant. aujourd'hui séparés à cause de la violence de caleb, roxanne a fui son époux emportant avec elle sa fille, sa bataille. il tente à présent de récupérer sa garde, tout du moins à la voir à nouveau, car son ex-femme l'en empêche. mais caleb a changé, et caleb fait tout pour avoir une vie stable. mais roxanne, après le sb, après la mort de callum, elle a trop bu, et elle a foncé dans un mur. elle vivait chez caleb et lui, il s’est effondré à sa mort.
a v a – un peu d’éphémère dans ce monde de merde, elle a été son pilier, son roc, son oasis dans le désert quand roxanne est parti avec jane, ce jour où il l’a frappé. elle l’a sauvé et puis ensuite, elle a pris la fuite. et si caleb l’a cherché pendant des mois, elle est réapparu au sb, comme un rayon de soleil qui manquait dans son obscurité.



f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
ares celui qui le connait depuis la plus tendre enfance et qui le bouscule. caleb l'a abandonné, un temps. quand il a rencontré roxanne, il a cru bon de le faire sortir de sa vie car il ne voulait pas de son influence sur sa fille à naître, mais qu'a-t-il fait ? c'était la pire erreur de sa vie et aujourd'hui, il l'a enfin retrouver. pour le meilleur et pour le pire. cherry la poupée à protéger, celle qui connait les lignes d’encre de caleb et qui font mal. elle est belle, et elle sait écouter. et putain caleb pourrait tuer pour qu’elle puisse sourire tous les jours. demyan


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
c a l l u m mais c’est mal, de détester les morts non ?
j o h n parce qu’il la connait, et ça suffit à faire regretter à caleb de lui avoir parlé.



octobre 2018 > famille imparfaite du mois
janvier 2019 > membre kirkland du mois

(#) Jeu 14 Mar - 13:49
Nouvelle soirée un peu trop arrosée, Caleb voulait respirer l’air frais hawaïen en loup solitaire. Et même s’il se baladait le long de la côte sans but précis, son cerveau avançait bien trop vite pour justifier d’une clarté quelconque. A la maison l’attendait une femme et sa fille, et ça le rendait heureux, ce petit décor paradisiaque qui se dépeignait sous son toit. Mais de l’autre, à ses côtés, au Spring Break mais sous sa peau, se déclinait en plusieurs exemplaires l’Eliot trop violente qui connaissait chaque point faible pour le faire réagir et les transformer en force. C’était son cœur qui se battait constamment et putain, son traitement oublié dans le tiroir de sa table de chevet, là-bas, à Boston, il sentait qu’il avait besoin de cogner. Ou de boire. Ou les deux. Une fête un peu sale où les jeunes s’ennuyaient à mourir, se défonçant à l’oxy et à la két, Caleb y faisait un tour pour voir s’il repérait des connaissances, entourage trop peu recommandé mais au moins, c’était le sien. Et son regard qui se dirige vers une brune au regard trop accrocheur. Il n’a pas le temps d’étirer ses lèvres en un sourire qu’il y a de la brutalité qui commence à se dégager de l’atmosphère autour d’elle et… il s’avance, la jointure de ses poings qui se blanchissent tant il se contracte et c’est l’occasion de lâcher un peu sa bête qui s’affame de ne pas avoir de haine dans sa vie, en ce moment. Les pas qui le sépare de son adversaire, Cherry qui se fait agresser et c’est le drame pour Caleb qui ne supporte pas qu’on touche à sa petite sœur adoptive. Elle était l’une des rares pour laquelle il irait faire couler du sang mais elle l’arrête dans sa course, le sommant de la suivre. « Cherry, il va te… » Mais elle le bloque, et il se retrouve emporté, une bière dans la main qui est apparu d’on ne sait où et elle tente de l’apaiser. Le sable qui glisse sous ses pieds pour les amener près de l’eau chaude face à cette nuit étoilée qui apaise finalement le fauve. « J’avais besoin de sang… » Et il bouge comme un enfant, râlant et donnant un coup dans le sable qui vient s’écraser dans l’écume des océans que le boxeur aime tant. « J’avais besoin de… m’éloigner de tout ce merdier à Boston. » Il secoue la tête légèrement. Sa vie, c’était la merde. C’était le bordel. Et là, ce soir, il avait la possibilité, en ouvrant sa bière, de partager concrètement ses démons. Parce que Cherry, c’était un bocal et tout ce que Caleb lui confiait, elle arrivait à l’assimiler. Il fait claquer sa bière contre la sienne dans un bruit cristallin. « T’es trop précieuse pour jouer les putains Cherry, heureusement que j’aime Arès mon dieu. » Parce qu’il aurait eu du mal à cautionner si ça avait été un autre.

@cherry jones




Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Cherry Jones
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur
Cherry Jones
J'ai : 26 ans et je vis à : Boston. J'ai posé mes affaires ici le : 17/02/2019 et depuis, j'ai posté : 58 messages et fait : 18 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : serveuse, dealeur et escort girl et côté coeur, je suis : Célibataire avec plein d'amants Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 60 Oh et puis, on dit que je ressemble à : Kaya Scodelario. D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Marion , et un grand merci à : Shiya ✽ DC/TC : : Non

(#) Sam 16 Mar - 10:46
    Il avait envie de sang. Voilà ce qu'il me répondait. Je le regardais. Je le savais, je le connaissais depuis des années maintenant. Et je savais qu'il le vivait mal, qu'il le vivait comme un toxico en manque de sa came. Parce qu'il essayait de se soigner, mais ce n'était pas facile. Surtout quand notre vie tourne autour de ça. « Le sang de merdeux c'est pas très bon. Il vaut mieux du sang de bon gros connard. » Je lui souriais doucement, lui montrant que je plaisantais, ou au moins que j'essayais de détendre l'atmosphère. Pourquoi il était là ce soir ? Pour s'éloigner de la merde qu'on avait sur Boston. Je regardais les vagues s'écraser à quelques mètres de nous. Peut importe ce que l'on essaie de fuir, cela nous rattrapera toujours. Je voyais que dans sa tête cela tournait, il avait l'air de remuer beaucoup de choses. « Parle moi en. » Il trinquait, je buvais une gorgée et je reposais mes yeux bleus sur lui. J'étais trop précieuse pour jouer les putains ? J'en savais rien, en tout cas je savais que je ne savais faire que ça. Depuis toujours j'ai été embarquée dans un cercle vicieux, le cercle vicieux de l'argent facile, de vendre corps et âme pour essayer de survivre. Et avec l'habitude de ce train de vie, changer, arrêter l'escorting, arrêter de vendre de la drogue me paraissait impossible, et beaucoup plus dangereux. Est-ce que je supporterai de travailler dans un bureau, enfermée toute la journée avec Carole, comptable et dépressive ? Certainement pas. Il aimait Ares et c'était pourquoi il ne lui en voulait pas de m'avoir fait entrer dans ce monde. « Tu sais pour des personnes comme nous, on choisit pas forcément notre boulot. On trouve un truc où on est doué et ça en devient notre métier. » Je haussais les épaules. Depuis le temps je m'y étais faite. Bien sur que ce n'était pas tous les jours facile. Bien sur que certains clients me dégoutaient, parce que n'avoir que des beaux gosses trentenaires ce n'était que dans les films. Et c'était dans ces moments là que Lula m'aidait. Je regardais le sable, glissant mes doigts entre les grains. « Et puis tu le sais, au final c'est Lula la putain, pas moi, pas Cherry. » Caleb savait très bien que je faisais une différence entre les deux. Une différence d'ailleurs que peu de personne comprenait.


Cherry

Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE LA KIRKLAND HOUSE
Caleb Edelstein
MEMBRE DE LA KIRKLAND HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96236-caleb-edelstein-aaron-taylor-johnson http://www.i-love-harvard.com/t96349-caleb-edelstein-liens-rp http://www.i-love-harvard.com/t96362-pseudo-456-125-0512#3526779 http://www.i-love-harvard.com/t96361-http-formspring-me-calebedelstein#3526761 http://www.i-love-harvard.com/t96357-http-instagram-com-castaway http://www.i-love-harvard.com/t96365-caleb-edelstein#3526796
Caleb Edelstein
J'ai : 25 ans et je vis à : boston J'ai posé mes affaires ici le : 01/10/2018 et depuis, j'ai posté : 1005 messages et fait : 50 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en multimédia (M) & informatique (m), guide dans un aquarium et côté coeur, je suis : attaqué par les crocs acérés d'une futur eliot Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 425 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le mec un peu trop violent qui aime bouffer des poings sur la gueule Oh et puis, on dit que je ressemble à : aaron taylor-johnson D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : ELLADORA TONKS , et un grand merci à : bltmr ✽ DC/TC : : .
Caleb Edelstein
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
[size=10]《 événements du passé 》 : ▬ a 25 ans ; étudiant en majeur multimédia et mineur informatique ; fait partie de la kirkland house ; a adopté une petite fille et il se bat pour récupérer sa garde ; a été marié avec la mère biologique de sa fille ; passion porte sur l'unviers Marvel et DC ; est toujours prêt à parler de cinéma : est très sociable, comparé à sa qualité de nerd ; a une famille nombreuse qu’il aide à garder à flot ; travaille en tant que guide dans un centre océanographique ; est plutôt bon élève ; est très impulsif, colérique mais suit une thérapie pour calmer ses accès de violence ; fait de la boxe pour se canaliser.
------------------------------------
《 la base 》 : aujourd’hui, il est perdu caleb. sa femme (qui ne l’était plus) meurt d’un accident de voiture après le spring break et on lui enlève la garde de sa fille car il est incapable de gérer ses TEI. il est dévasté, plus rien ne tient dans sa vie, rien n’a de stabilité et puis quoi ? il en crèverait.

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
anouk petite soeur
mendel petit frère
yaëlle petite soeur
jacob petit frère


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
alexis - la violence, les coups, les plaies, le sang. c'est avec alexis que ça fonctionne mal mais que ça s'apaise, sans elle, il aurait pu sombrer plus bas, avec elle, il creuse sa tombe. chaque combat est une épreuve qu'il ne louperait pour rien au monde, et tout est confus à ses côtés.. pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
roxanne - c'était fort entre eux, violent et passionné. il l'a aimé, autant qu'il l'a détesté parfois. elle lui rappelait qu'il était incapable de tout porter sur son dos, mais elle crée en lui une paix qu'aucune femme n'avait pu lui montrer. elle est la mère de sa fille adoptive. quand il l'a rencontré, elle avait un habitant sous le tee-shirt, et caleb l'a adopté comme son propre enfant. aujourd'hui séparés à cause de la violence de caleb, roxanne a fui son époux emportant avec elle sa fille, sa bataille. il tente à présent de récupérer sa garde, tout du moins à la voir à nouveau, car son ex-femme l'en empêche. mais caleb a changé, et caleb fait tout pour avoir une vie stable. mais roxanne, après le sb, après la mort de callum, elle a trop bu, et elle a foncé dans un mur. elle vivait chez caleb et lui, il s’est effondré à sa mort.
a v a – un peu d’éphémère dans ce monde de merde, elle a été son pilier, son roc, son oasis dans le désert quand roxanne est parti avec jane, ce jour où il l’a frappé. elle l’a sauvé et puis ensuite, elle a pris la fuite. et si caleb l’a cherché pendant des mois, elle est réapparu au sb, comme un rayon de soleil qui manquait dans son obscurité.



f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
ares celui qui le connait depuis la plus tendre enfance et qui le bouscule. caleb l'a abandonné, un temps. quand il a rencontré roxanne, il a cru bon de le faire sortir de sa vie car il ne voulait pas de son influence sur sa fille à naître, mais qu'a-t-il fait ? c'était la pire erreur de sa vie et aujourd'hui, il l'a enfin retrouver. pour le meilleur et pour le pire. cherry la poupée à protéger, celle qui connait les lignes d’encre de caleb et qui font mal. elle est belle, et elle sait écouter. et putain caleb pourrait tuer pour qu’elle puisse sourire tous les jours. demyan


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
c a l l u m mais c’est mal, de détester les morts non ?
j o h n parce qu’il la connait, et ça suffit à faire regretter à caleb de lui avoir parlé.



octobre 2018 > famille imparfaite du mois
janvier 2019 > membre kirkland du mois

(#) Mar 19 Mar - 11:34
Il comprenait que le sang de ce type ne valait pas la capacité de Caleb à donner des coups à briser des mâchoires, mais Cherry avait entièrement raison. Le problème étant qu’il n’avait pas pu aller à la boxe et tout ce qui le contenait était en train de bouillir. C’était comme un ver sous sa peau qui voulait en sortir et qui se battait contre son épiderme bien trop dense pour s’arracher de la chaleur de Caleb, et Cherry, elle le comprenait étrangement. Il but une gorgée de sa bière et la planta dans le sable pour venir regarder le ciel, les étoiles qui dansent au-dessus de lui rappelle qu’il n’est qu’un être minuscule dans l’immensité de cette fichue planète. Alors c’est pour ça qu’il se noyait dans son boulot de guide touristique dans un centre océanographique et que ses nuits se constellaient de jeux vidéos ou de travaux informatiques. Il écoutait attentivement Cherry débattre sur son emploi, et ça lui confirmait juste un peu plus qu’elle n’avait pas sa place dans ce milieu de merde. Il prenait une grande inspiration et crachait de l’air par le nez et… « T’as une clope ? » Il avait envie de fumer. Des années qu’il n’avait pas touché à cette merde qu’était la cigarette mais il en avait foutrement envie. Il passait sa langue entre ses lèvres, puis son bras derrière sa tête histoire de caler sa tête dessus. « T’es pas une putain Cherry. » Il passait une main sur son visage qui semblait se contracter petit à petit, comme un drogué en manque de coup, d’hémoglobine. « C’est la merde dans ma vie, j’suis épuisé là. » Et c’était Cherry, son petit journal intime, parce qu’elle était d’une oreille si attentive que Caleb ne faisait même plus gaffe à ses propos quand il était en sa présence, trop obnubilé par sa capacité à absorber ses mots. Il tourne sa tête vers elle et ses grands yeux bleus.

@cherry jones




Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Cherry Jones
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur
Cherry Jones
J'ai : 26 ans et je vis à : Boston. J'ai posé mes affaires ici le : 17/02/2019 et depuis, j'ai posté : 58 messages et fait : 18 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : serveuse, dealeur et escort girl et côté coeur, je suis : Célibataire avec plein d'amants Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 60 Oh et puis, on dit que je ressemble à : Kaya Scodelario. D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Marion , et un grand merci à : Shiya ✽ DC/TC : : Non

(#) Mer 20 Mar - 9:43
    Je savais que Caleb détestait mon "métier". Il avait essayé plusieurs fois de me faire tout arrêté. Mais je n'étais pas la seule dans cette histoire finalement. Ares y était aussi jusqu'au cou, se vendant lui même. Si j'arrêtais je le laissais tout seul, et je n'aurai pas les mêmes rentrées d'argent. Et puis je m'y étais faite maintenant, depuis tant d'années je faisais ça. J'avais mes clients réguliers, qui ne me payait que pour être là avec eux, leur tenir compagnie. Je ne vendais pas mon corps à proprement parlé en faite. Je vendais ma compagnie. Enfin la compagnie de Lula. Je posais mon regard sur Caleb alors qu'il soufflait, avant de me demander une cigarette. Je cherchais dans mon sac et je lui en tendais une. « Je croyais que tu avais arrêté. » Je ne le jugeais pas, absolument pas, ce n'était mon genre de faire. C'était sa vie, il était assez grand pour savoir ce qui était bon pour lui et ce qui ne l'était pas. J'attrapais un joint déjà roulé dans mon paquet de cigarette. Je le glissais entre mes lèvres et je l'allumais, relevant la tête pour laisser échapper la fumée au dessus de nos têtes. Caleb s'allongeait dans le sable. Il avait besoin de moi à ce moment même. Je le savais, je le sentais. Et bien sur, je serai toujours là pour lui. Je me tournais vers lui, m'allongeant à mon tour à ses côtés, prenant appui sur mon coude. Je le regardais alors. « Parle moi. » La merde dans la vie ? Ouais je connaissais bien ça. Et j'espérais que cela lui ferait du bien de me parler. Je prenais une gorgée de bière restant attentive.


Cherry

Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE LA KIRKLAND HOUSE
Caleb Edelstein
MEMBRE DE LA KIRKLAND HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t96236-caleb-edelstein-aaron-taylor-johnson http://www.i-love-harvard.com/t96349-caleb-edelstein-liens-rp http://www.i-love-harvard.com/t96362-pseudo-456-125-0512#3526779 http://www.i-love-harvard.com/t96361-http-formspring-me-calebedelstein#3526761 http://www.i-love-harvard.com/t96357-http-instagram-com-castaway http://www.i-love-harvard.com/t96365-caleb-edelstein#3526796
Caleb Edelstein
J'ai : 25 ans et je vis à : boston J'ai posé mes affaires ici le : 01/10/2018 et depuis, j'ai posté : 1005 messages et fait : 50 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en multimédia (M) & informatique (m), guide dans un aquarium et côté coeur, je suis : attaqué par les crocs acérés d'une futur eliot Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 425 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le mec un peu trop violent qui aime bouffer des poings sur la gueule Oh et puis, on dit que je ressemble à : aaron taylor-johnson D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : ELLADORA TONKS , et un grand merci à : bltmr ✽ DC/TC : : .
Caleb Edelstein
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
[size=10]《 événements du passé 》 : ▬ a 25 ans ; étudiant en majeur multimédia et mineur informatique ; fait partie de la kirkland house ; a adopté une petite fille et il se bat pour récupérer sa garde ; a été marié avec la mère biologique de sa fille ; passion porte sur l'unviers Marvel et DC ; est toujours prêt à parler de cinéma : est très sociable, comparé à sa qualité de nerd ; a une famille nombreuse qu’il aide à garder à flot ; travaille en tant que guide dans un centre océanographique ; est plutôt bon élève ; est très impulsif, colérique mais suit une thérapie pour calmer ses accès de violence ; fait de la boxe pour se canaliser.
------------------------------------
《 la base 》 : aujourd’hui, il est perdu caleb. sa femme (qui ne l’était plus) meurt d’un accident de voiture après le spring break et on lui enlève la garde de sa fille car il est incapable de gérer ses TEI. il est dévasté, plus rien ne tient dans sa vie, rien n’a de stabilité et puis quoi ? il en crèverait.

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
------------------------------------
anouk petite soeur
mendel petit frère
yaëlle petite soeur
jacob petit frère


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
alexis - la violence, les coups, les plaies, le sang. c'est avec alexis que ça fonctionne mal mais que ça s'apaise, sans elle, il aurait pu sombrer plus bas, avec elle, il creuse sa tombe. chaque combat est une épreuve qu'il ne louperait pour rien au monde, et tout est confus à ses côtés.. pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
roxanne - c'était fort entre eux, violent et passionné. il l'a aimé, autant qu'il l'a détesté parfois. elle lui rappelait qu'il était incapable de tout porter sur son dos, mais elle crée en lui une paix qu'aucune femme n'avait pu lui montrer. elle est la mère de sa fille adoptive. quand il l'a rencontré, elle avait un habitant sous le tee-shirt, et caleb l'a adopté comme son propre enfant. aujourd'hui séparés à cause de la violence de caleb, roxanne a fui son époux emportant avec elle sa fille, sa bataille. il tente à présent de récupérer sa garde, tout du moins à la voir à nouveau, car son ex-femme l'en empêche. mais caleb a changé, et caleb fait tout pour avoir une vie stable. mais roxanne, après le sb, après la mort de callum, elle a trop bu, et elle a foncé dans un mur. elle vivait chez caleb et lui, il s’est effondré à sa mort.
a v a – un peu d’éphémère dans ce monde de merde, elle a été son pilier, son roc, son oasis dans le désert quand roxanne est parti avec jane, ce jour où il l’a frappé. elle l’a sauvé et puis ensuite, elle a pris la fuite. et si caleb l’a cherché pendant des mois, elle est réapparu au sb, comme un rayon de soleil qui manquait dans son obscurité.



f r i • e n d

[fɹɛnd] noun.

a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
ares celui qui le connait depuis la plus tendre enfance et qui le bouscule. caleb l'a abandonné, un temps. quand il a rencontré roxanne, il a cru bon de le faire sortir de sa vie car il ne voulait pas de son influence sur sa fille à naître, mais qu'a-t-il fait ? c'était la pire erreur de sa vie et aujourd'hui, il l'a enfin retrouver. pour le meilleur et pour le pire. cherry la poupée à protéger, celle qui connait les lignes d’encre de caleb et qui font mal. elle est belle, et elle sait écouter. et putain caleb pourrait tuer pour qu’elle puisse sourire tous les jours. demyan


i d i o t

[ˈɪd.i.ət] noun.

you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
c a l l u m mais c’est mal, de détester les morts non ?
j o h n parce qu’il la connait, et ça suffit à faire regretter à caleb de lui avoir parlé.



octobre 2018 > famille imparfaite du mois
janvier 2019 > membre kirkland du mois

(#) Jeu 21 Mar - 14:29
Il récupérait la cigarette qu’elle lui tendait et il l’alluma. Son mode de vie de sportif à l’extrême contrastait totalement avec ce changement de situation. Il haussait les épaules quand elle se rappelait qu’il avait arrêté, s’en moquait un peu. Il récupéra le briquet entre les doigts de Cherry pour allumer le bout et tirer une longue bouffée, comme si elle allait exorciser tout ce qui le rendait malheureux en ce moment. Il avait un bras derrière la tête, le torse complètement nu tant la chaleur était oppressante et il baillait. Pas qu’il était fatigué, mais c’était tous les alentours qui le rendaient épuisé. Il glissa sa langue lentement entre ses lèvres, sans savoir par où commencer. Cherry connaissait tous les détails de ses histoires passées, même les plus tordus. « J’ai Roxanne à la maison. » Et mon dieu, c’était pire que tout, ça. Parce que s’il crevait d’amour pour elle –le croyait-il- il était en contradiction constante avec les sentiments croisés pour Alexis, la déesse capable de recevoir ses coups. « Et elle pleure tellement Rox, elle souffre mon dieu… » Elle était dans un état de peine qui brisait le cœur de Caleb et il ne savait pas quoi faire, surtout peur de mal faire, avec Jane au milieu pour attiser la douleur de Roxanne et apaiser celle du boxeur aux plaies ouvertes Caleb. Il soupirait, la nicotine s’échappant dans son souffle et il comptait les étoiles en partant de la plus loin. Ridicule. « J’sais pas, mes frères et sœurs ne me parlent plus. » A titre informatif, ils avaient des raisons potentiellement valables, Caleb était un père de substitution trop dur et ils en avaient marre. Mais c’était surtout Roxanne, Alexis, le problème. Et putain, il sentait tous les jours qu’il allait craquer et taper le premier venu. Mais il se contenait car il voulait prouver qu’il était capable de se soigner à la force de son mental mais c’était bien plus dur que prévu.

@cherry jones




Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Cherry Jones
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur
Cherry Jones
J'ai : 26 ans et je vis à : Boston. J'ai posé mes affaires ici le : 17/02/2019 et depuis, j'ai posté : 58 messages et fait : 18 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : serveuse, dealeur et escort girl et côté coeur, je suis : Célibataire avec plein d'amants Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 60 Oh et puis, on dit que je ressemble à : Kaya Scodelario. D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Marion , et un grand merci à : Shiya ✽ DC/TC : : Non

(#) Hier à 20:11
    Je restais silencieuse, observant ses moindres gestes. Il avait besoin de temps pour parler, je le savais. Le brusquer ne servirait à rien. Et au fil des années, j'avais réussi à devenir sa confidente ainsi. En le laissant être lui même. Il me parlait de Roxane. Il avait l'air d'avoir de la peine pour elle. Mais il n'y avait pas que Roxane dans sa vie. Pardon, il n'y avait plus que Roxane dans sa vie. Je le savais. « Et Alexis...? » Il était tiraillé entre ces deux femmes. Entre la mère de sa fille et celle qui le rendait fou. Et au fond de moi je détestais le savoir comme ça. Je détestais qu'il soit dans cet état pour des femmes. En même temps je détestais comment l'amour pouvaient rendre les gens. Bêtes, idiots, lamentables. C'était vraiment la pire arnaque du monde ça !Et on nous le vendait sans cesse, dans les pubs, dans les films et même dans les chansons ! « Elle souffre, mais elle souffrirait encore plus si tu lui mentais... Non ? » J'avais mes idées en tête déjà. Il ne se sortira pas de cette situation facilement, parce qu'elle ne l'était de toute façon pas. Il ferait souffrir quelqu'un, peut importe le choix qu'il faisait. Il me parlait ensuite de sa famille. Je prenais une nouvelle taffe de mon joint et je soufflais la fumée au dessus de nous. Je m'allongeais à mon tour sur le sable, observant les étoiles qui étaient bien visibles. Bien plus qu'à Boston. « Il faut que tu ais une discussion avec eux. » Plus facile à dire qu'à faire. « C'est fou de savoir qu'on est tout petit face à l'immensité de l'univers. On est pas grand chose. Et pourtant notre existence est tellement importante à nos yeux. » Je ne savais pas quoi en penser. Parfois je me demandais même si finalement mon existence était si importante. Parfois j'avais juste l'impression de flotter au dessus de tout ça, de me laisser couler dans tout le merdier qui entourait ma vie.


Cherry

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Citizen Spring Break-
Sauter vers: