::  :: City center :: 21st Amendement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

y'aura quand même de la peine tant qu'on s'rappelle de la veille (solezia)

Aller à la page : Précédent  1, 2
HARVARD'S STUDENT
Lucrezia Strozzi
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t99729-lucrezia-strozzi-alicia-vikander http://www.i-love-harvard.com/t100083-ne-laisses-pas-le-diable-danser-lucrezia http://www.i-love-harvard.com/t99760-lucrezia-strozzi-456-238-4522 http://www.i-love-harvard.com/t100647-http-formspring-me-lucreziastrozzi http://www.i-love-harvard.com/t99758-http-instagram-com-luzzi http://www.i-love-harvard.com/t99943-lucrezia-strozzi
Lucrezia Strozzi
En ligne
J'ai : 24 ans et je vis à : Cambridge J'ai posé mes affaires ici le : 08/05/2018 et depuis, j'ai posté : 870 messages et fait : 17 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante en relations internationales (M) et administration (m) et côté coeur, je suis : célibataire, un coeur de pierre Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 90 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis revenue d'entre les morts Oh et puis, on dit que je ressemble à : Alicia Vikander D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : camille (sensate.) , et un grand merci à : Lunaeye (avatar), old money (signature), VOCIVUS (icons) ✽ DC/TC : : buck doherty (t.hardy) ; phoebe warleggan (a.cowen)
Pas de fiche de liens, je privilégie les rencontres en rp libres, ou les liens convenus directement par MP.


(she was powerfull not because she wasn't scared, but because she went on so strongly despite the fear)

LUCREZIA ROMINA STROZZI
Née il y a de cela 23 ans, à Florence, en Italie. Issue d'une famille anciennement noble ayant à nouveau fait fortune dans l'industrie cosmétique, propriétaires d'une célèbre parfumerie. Une enfance rythmée par les exigences d'une mère tyrannique, et l'indifférence d'un père distant. Jusqu'à sa majorité, Lu bénéficie d'une éducation millimétrée, entre cours de langues, d'économie, d'équitation, de piano, dans l'optique de la préparer pour son avenir. Face au poids des responsabilités imposées par sa famille, elle prend la fuite en 2013 avec un mauvais garçon qui la convainc de voler ses parents. Une indépendance qui ne porte pas ses fruits car elle rentre chez elle au bout de quelques mois, le coeur brisé, la fierté piétinée, pour ensuite étudier le management et le marketing à la fameuse Bocconi University à Milan. A la fin de l'été 2018 elle s'inscrit finalement à Harvard en cinquième année de maîtrise pour se spécialiser en relations internationales et administration. A Cambridge, elle mène une double vie : elle étudie le jour, et participe à des courses illégales et autres jeux clandestins.

froide, solitaire, indépendante, impulsive, ambitieuse, créative, exigeante, instable, imprévisible, observatrice, intelligente, visionnaire, consciencieuse, manipulatrice, colérique, déterminée, raffinée, méfiante, désabusée, sensible, orgueilleuse, maternelle, loyale, rancunière.

RIGHT NOW | Lucrezia fait partie des victimes de l'attaque à la bombe à Boston le 19 janvier 2019. Suite à une grave blessure à l'abdomen (morceau de contreplaqué empalé), elle fait un arrêt cardiaque et est morte quelques secondes, avant d'être ramenée à la vie par les secours. Elle a vécu une Expérience de Mort Imminente au cours de laquelle elle a vu sa meilleure amie, qu'elle pense à présent morte. Hospitalisée du 19/01/19 au 07/02/19.



« Ta place n'est pas dans le chaos mais au beau milieu des astres. C'est drôle quand on y pense. Stella, Cosmo ... t'as toujours eu la tête dans les étoiles. »


┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈


(they found the colors to paint her where the world had left her grey)

BLOOD | LORENZO ton petit frère, toujours dans ton ombre, toujours dans tes pas. Vous avez trop longtemps rêvé d'échanger de rôle.

┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈

(she fell so naturally into my arms like a flower to the sun)

PRESENT | SOLEL un ami, probablement plus que ça. Tu tiens beaucoup trop à lui, tu craques mais t'es terrifiée à l'idée de t'engager dans quelque chose qui te dépasse.

PAST | COSMO (pnj) premier amour, première déception. T'aurais tout donné pour lui, t'es même allée jusqu'à trahir les tiens et pour quoi ? Pour être abandonnée sur une aire d'autoroute.

ONE NIGHT (or more) | SILAS vous vous détestez, vous vous disputez, pourtant vous vous attirez. C'est probablement seulement physique, mais t'as honte de ne pas pouvoir lui résister.


┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈


(i lost my way all the way to you and in you i found all the way back to me)

BEST | STELLA ton double, ton tout. Trop de secrets s'immiscent entre vous, mais votre amitié perdure, it's you against the world.

DYNASTY | JOSEPHINE tu la connais depuis quelques années maintenant. Elle est un peu la matriarche de la bande, celle qui donne les bons conseils, qui règle les conflits. // VICTORIA l'électron libre, l'indomptable. Vous prenez soin d'elle, vous la poussez à prendre conscience de sa valeur. Elle t'attendris, par moments t'as l'impression de te reconnaître en elle.

FRIENDS | CLIO ton échappatoire, ta pote des 400 coups. // CELESTE rencontrée après l'attentat de janvier 2019, vous avez trouvé du réconfort dans les paroles de l'autre et créé une certaine proximité entre vous. // SOFIA une amie d'enfance de qui tu es restée particulièrement proche.

ACQUAINTANCES | no one for now.


┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈

(the broken hearts break hearts)

FOES | CECIL après ce qu'il a fait à Stella, t'as décidé d'entrer à ton tour en guerre contre lui.

DISLIKE | ERNESTO sa proximité avec Cosmo te pousse à ne pas lui faire confiance.


┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈

A ajouter :

DERNIERE MAJ LE 13/03/2019



(don't promise to live forever, promise to forever live while you're alive)


EN COURS | stella (3) // solel (1) // solel (2) // dong (1) // silas (1) // solel (3)

A venir :

TERMINES + EVOLUTION | par ici.




(#) Jeu 7 Mar - 23:50

( une de perdue, une de perdue, autant dire les choses comme elles sont, y'aura quand même de la peine tant qu'on s'rappelle de la veille et j'étais pas dégoûté mais tu m'auras donné raison à vouloir faire de la merde, t'avais l'pouvoir de l'admettre. @solel bjorn )


Tu connais le poids des faux semblants. La responsabilité qu'on t'impose de feindre le bonheur, prétendre que tout va bien alors que c'est l'inverse, qu'au fond de toi c'est le chaos et la tourmente. T'as vécu ça toute ta vie Lucrezia. Tu t'es toujours sentie à l’écart, en décalage avec le monde dans lequel tu évoluais et évolues encore aujourd'hui, pourtant t'as pris sur toi, t'as fait l'effort de résister à cette envie de changer de vie. Jusqu'à ce que tu rencontre l'aîné des Cavalero. Avec lui t'as pris la fuite, avec lui t'as sacrifié ton quotidien, ton confort, ta sécurité pour enfin être celle que tu pensais être. Mais cette escapade s'est avérée être une erreur. T'as fait confiance aux mauvaises personnes, à un sale type, puis aussi à toi. T'as cru en toi, t'as cédé à tes désirs, tes caprices pour finalement retomber plus bas que terre. Donc oui, tu comprends Solel lorsqu'il te hurle qu'il n'en peut plus, qu'il déteste sa vie et qu'il voudrait que tout s'arrête. Tu le comprends d'ailleurs peut-être mieux que personne, alors pourquoi ne l'encourages-tu pas dans cette quête de l'oubli ? Parce que tu sais qu'elle ne le mènera nulle part, si ce n'est à son propre trépas. Tu refuses de le laisser sombrer, de le laisser faire les mêmes erreurs que tu as pu faire quelques années plus tôt. Toi t'es pas comme Cosmo, Luce. Tu profiteras pas de la faiblesse de Solel pour obtenir ce que tu veux. Il peut te faire confiance, il doit te faire confiance, et pour ça il doit te laisser entrer dans sa vie. Il ne peut plus te repousser comme il vient de le faire, prétextant avoir peur de te bousiller, comme il le dit. Si seulement il pouvait t'écouter, mais vos cris ne résoudront pas la situation et t'auras beau tout faire pour le convaincre, tu sais que tu n'y parviendras pas, du moins pas ce soir. Alors ta voix se pose, tu laisses un peu de répit à ton palpitant en détresse et finis par tenter une autre approche. T'as envie d'enterrer la hache de guerre pour ce soir, mettre de côté toutes ces rancoeur et le ramener chez lui. Tu te rapproches de lui, vos mains s'étreignent et lui demandes s'il souhaite vraiment que tu partes. T'aimerais te dire que tu l'accepterais s'il répondait oui, que tu prendrais le volant pour ne plus jamais intervenir dans l'une de ses frasques. Mais tu sais que c'est faux, que c'est impossible. Tu sais que tu resterais là, toujours dans un coin à le surveiller, lui venir en aide même lorsqu'il n'a pas demandé. Tu trouves un réconfort certain dans sa répons. Bien sûr qu'il ne veut pas que tu partes. Un sourire timide naît sur tes lèvres et tu le laisses t'attirer contre lui, votre dispute déjà oubliée. Les yeux clos, tu frissonnes au contact de ses doigts dans ta nuque. « C'est rien. » que tu l'excuses sans la moindre hésitation. T'as beau lui en vouloir pour son comportement, ta rancoeur ne dure jamais bien longtemps. Tu ne peux rien lui refuser, davantage lorsqu'il est comme ça. Qu'il souffre, qu'il s'en veut, qu'il tente de te protéger. Tu apprécies l'intention, même si tu ne l'acceptes pas. « Tu comptes aussi pour moi. » tu murmures à ton tour, ton visage enfoui dans son cou. C'est bien ça le problème. Solel compte pour toi, mais c'est comme s'il le refusait. « Excuses-moi si j'ai dépassé les bornes. » tu finis par dire, consciente que tu ne pourras jamais le forcer à te donner davantage de place dans sa vie s'il ne le veut pas. S'il t'avait dit que tu n'étais pas sa mère il aurait eu raison. T'es son amie, tu dois apprendre à ne pas l'envahir comme t'as pu le faire ce soir. Avec toi, c'est tout ou rien. Trop ou rien. Votre étreinte dure encore quelques secondes, vous résistez au froid hivernal à la lumière de ce lampadaire, mais ton corps finit par requérir de la chaleur, alors tu finis par t'éloigner un peu de lui, évoquant un retour à la maison. « On rentre ? » tu demandes. Tu ne l'imposes pas, car tu ne t'attends pas à ce qu'il résiste à nouveau cette fois. « Je te ramène chez toi ou bien tu préfères venir chez moi ? » le chemin est plus ou moins le même quelle que soit la direction. Tu lui tends la main pour qu'il la prenne et te suive jusqu'à la Portofino, garée à quelques mètres de vous.



--- cœur défectueux
je survis sans, aucun rêve ne sera jamais suffisant.
si j'ai plus d'étoiles dans les yeux c'est pour mieux voir venir le vide.
tu veux savoir comment je vis?
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
Solel Bjorn
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t102055-solel-bjorn-cole-sprouse#3722399 http://www.i-love-harvard.com/t102078-vole-petit-oiseau-solel#3722953 http://www.i-love-harvard.com/t102081-solel-bjorn-456-126-2356#3722968 http://www.i-love-harvard.com/t102851-http-twitter-com-solelbjorn#3743870 http://www.i-love-harvard.com/t102850-http-instagram-com-solelbjorn#3743864 http://www.i-love-harvard.com/t102080-solel-bjorn#3722961
Solel Bjorn
J'ai : 26 ans et je vis à : Boston avec Mikke, Noora, Edith & Julia. J'ai posé mes affaires ici le : 24/02/2019 et depuis, j'ai posté : 353 messages et fait : 70 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en langues et photographie et côté coeur, je suis : le coeur pris en étaux par deux brunes, la gorge nouée devant deux regards, les lèvres tremblantes entre deux baisers. Radicalement perdu dans mes propres sentiments, je n'ai pas de place pour une troisième ivresse amère. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 140 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le mec que t'aime ou que t'aime pas. Oh et puis, on dit que je ressemble à : cole sprouse D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : carpediem , et un grand merci à : alittlebitofrain ✽ DC/TC : : Thor le connard (N. Buzolic) & Orion le mystérieux (K. Harington)
Solel Bjorn
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 :Il est né de la haute société Russe. Papa est PDG d’entreprises diamantaires, maman riche héritière qui a investi dans le monde de la mode. D’ailleurs, Solel est l’aîné de triplés, il a donc deux jumeaux du même âge que lui à quelques minutes près. ★ Contrairement à beaucoup, il n’a pas eu une vie tragique, au contraire. Aimé et aimant, il est très proche de sa famille et des siens. ★ Il est extrêmement sociable, ayant pas mal d’amis de toutes richesses et classes sociables, n’ayant pas peur de se mélanger aux autres. ★ Bisexuel, il s’est très rapidement assumé et sa famille a également bien accueilli la nouvelle. ★ Il y a deux mois, en Décembre, un peu avant Noël, sa mère est morte dans un accident de voiture, depuis, Solel plonge et se détruit tout en sauvant les apparences.
------------------------------------
《 la base 》 : Charismatique – Passionné – Têtu – Rancunier – Mystérieux – Manipulateur – Sociable – Sait ce qu’il veut – Attaché à ses valeurs – Loyal – Blagueur – Charmeur – Souriant – Colérique – Sournois – Trop franc – Donnera sa vie pour les siens – Curieux – Romantique – Amoureux de l’amour – Sincère – Bordélique – Fêtard – Voyageur – Accro à l’adrénaline – Fumeur – Secret sur ce qu’il éprouve – Vagabond – Volage – Fidèlement infidèle à la fidélité

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

Lyov & Sergej son ses frères jumeaux. Physiquement identiques, mentalement, ils ont trouvés des chemins différents. Néanmoins, les Bjorn sont une famille soudée! • Alekseï Bjorn est son père, un modèle en quelque sorte avec qui il a toujours eu l'amour nécessaire pour évoluer. • Julia Bjorn, sa mère décédée en Janvier 2019
------------------------------------


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
lucrezia Une amie, du moins, c’est ce qu’il veut se dire encore et encore. Ils couchent ensemble depuis quelques temps, mais dernièrement, les choses s’en mêlent et Solel ne sait plus quoi penser. Il ne veut pas la perdre… Winnie et lui, c'est compliqué. Cette fille le rend dingue, attire son regard, attise sa curiosité. Plus le temps passe et plus il se rapproche d'elle. Le coeur pris en étaux, le cul entre deux chaises.

《 autrefois 》
pseudo - écrire ici le lien.

《 compliqué 》


[size=10]《 sexlist 》

[/size]



f r i • e n d


[fɹɛnd] noun.


a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
berlioz est l'un de ses meilleurs amis malgré la dfférence d'âge, mais depuis peu, le sexe s'est ajouté à la relation. Mauvaise idée. Jade et lui c'est assez complexe. Ils se titillent, se cherchent, s'emmerdes mais s'apprécient quand même.




i d i o t


[ˈɪd.i.ət] noun.


you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.


Lucrezia#1 - Berlioze#1 - Manon#1 (SB) - Juliette#1 (SB) - Edith#1 (FB) - Ushuaia#1 (SB) - Heidi#1 (SB) - Lucrezia#2 (SB) - Gusto#1 (SB) - Camila#1 (SB) - Lucrezia#3 (SB) - Winnie#3 (SB)

- A VENIR -
Berlioz (SB)


archives:
 


WH récompenses:
 



(#) Mar 12 Mar - 8:39

( une de perdue, une de perdue, autant dire les choses comme elles sont, y'aura quand même de la peine tant qu'on s'rappelle de la veille et j'étais pas dégoûté mais tu m'auras donné raison à vouloir faire de la merde, t'avais l'pouvoir de l'admettre. @LUCREZIA STROZZI )


Aimer une personne c’est aussi veiller sur elle, faire en sorte que la personne en question soit heureuse, cherche le bonheur quoi qu’il en coute, quoi qu’il advienne. Tout ça, je n’en suis plus capable. Comme figé dans le temps, figé dans mes propres angoisses, dans mes propres blessures. Je vagabonde entre faussetés et conneries, entre sourires et larmes depuis trop longtemps. J’aimerais qu’il en soit autrement, qu’elle n’ait pas à gérer de telles choses, qu’elle n’ait pas à canaliser toutes mes émotions pour que je ne m’effondre pas totalement. Mais comment faire pour le dire alors que, au fond, je sais parfaitement que j’ai besoin d’elle pour avancer ? Je n’en sais rien. Je me contente de rester égoïste. Mais là, les choses ont tourné au drame, les choses ont pris un chemin qui n’était pas nécessaire. Alors oui, je cherche à calmer les choses, je baisse ma garde comme je sais le faire avec elle. Mes doigts glissent dans sa nuque, je la ramène vers moi et laisse son corps se blottir contre le mien. Qui a le plus besoin de cette étreinte ? Elle ou moi ? Moi, sans hésitation. C’est moi qui ait davantage besoin de cette étreinte qu’elle, je pense. Mes doigts caressent doucement sa nuque alors, qu’une fois encore, elle me pardonne sans aucune hésitation. Va-t-elle un jour me tenir rancœur de mes actes ? Un jour, va-t-elle se réveiller et se dire que c’est fini, qu’elle ne peut plus gérer, qu’elle ne peut plus s’accrocher ? Ce jour viendra, j’en suis persuadé, mais ce jour, je n’ai pas envie d’y songer. Parce que à ce moment-là, je perdrais sans nuls doutes cette bouée de sauvetage et je me laisserais lentement couler, j’étoufferais au point d’arrêter de respirer. Probablement. Je compte aussi pour elle. Ses paroles sont réconfortantes, elles sont vraies, j’en suis persuadé. Elle ne ment pas autant que je ne mens pas quand je lui dis qu’elle compte pour moi, parce que c’est flagrant, c’est évident. Nous sommes deux cons qui tenons l’un à l’autre, mais dont la vie est tellement compliquée qu’elle frappe notre lien pour tenter de le démolir. « On dépasse tous les bornes. » Murmurais-je en soupirant. Parce que oui, elle a dépassé les bornes, mais elle n’est pas la seule dans ce cas, j’ai fait exactement pareil. Je profite de cette étreinte, je laisse son odeur me rassurer, me rappeler que quoi que je puisse penser je ne suis pas seul, pas vraiment. Je ne sais pas si c’est rassurant ou effrayant pour le coup, de savoir que la solitude n’existe pas et que mes actes auraient des conséquences bien trop cruels pour certains et certaines. Elle s’éloigne, trop vite, trop rapidement à mon gout mais je la laisse faire. Elle veut rentrer et je n’ai pas la force de dire non, je n’ai pas la force de résister ne serait-ce que l’espace d’une seconde. Alors, je me contente de secouer la tête positivement avec lenteur. « Oui, on rentre. » Murmurais-je doucement, passant mes doigts dans mes cheveux ébouriffés, me décoiffant davantage pour le coup. « On va aller chez moi et t’auras qu’à rester chez moi. » Dis-je le plus naturellement du monde, parce que ça ne serait pas la première fois, ni la dernière qu’elle passe la nuit à mes côtés. Ma main vient chercher la sienne et je me laisse guider vers sa voiture sans un mot, jetant un œil vers l’endroit où je gisais quelques moments auparavant. Mon esprit est encore embrumé, je n’ai pas encore décuvé oh que non, il me faudra davantage de temps. C’est sûrement pour cette raison que mes doigts se sont glissés entre les siens, y trouvant un refuge rassurant et trop intimes. Sans un mot, je monte dans le véhicule et, en réalité, je ne réalise pas que j’attache ma ceinture, je ne sens pas la bagnole démarrer non plus…J’ai l’impression qu’une seconde ou deux se sont écoulés lorsque nous arrivons dans les beaux quartiers devant la porte de mon appartement. Merde, je suis arrivé comment ici moi ? J’ai dormi dans la voiture ? Probablement vu que je ne me souviens pas avoir pris l’ascenseur, je ne me souviens pas avoir donné les clefs à Lucrezia…Ouai, décidément, je dois quand même être vachement à l’ouest ce soir pour avoir des trous de mémoires et des absences comme ça. Une fois dans l’appartement grand et luxueux, digne d’un gosse de riche quoi, je murmure simplement un. « Je vais me laver. » Passage obligatoire après cette soirée, un brossage de dents aussi est totalement nécessaire…Sauf que j’attends à peine d’être dans la salle de bain pour commencer à me dézapper, jetant mes vêtements dans le couloir, les éparpillant, manquant de tomber en me débattant avec mon jeans… Bravo Solel, pantalon 1 toi zéro…alcool 10 et toi -10.
Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
Lucrezia Strozzi
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t99729-lucrezia-strozzi-alicia-vikander http://www.i-love-harvard.com/t100083-ne-laisses-pas-le-diable-danser-lucrezia http://www.i-love-harvard.com/t99760-lucrezia-strozzi-456-238-4522 http://www.i-love-harvard.com/t100647-http-formspring-me-lucreziastrozzi http://www.i-love-harvard.com/t99758-http-instagram-com-luzzi http://www.i-love-harvard.com/t99943-lucrezia-strozzi
Lucrezia Strozzi
En ligne
J'ai : 24 ans et je vis à : Cambridge J'ai posé mes affaires ici le : 08/05/2018 et depuis, j'ai posté : 870 messages et fait : 17 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante en relations internationales (M) et administration (m) et côté coeur, je suis : célibataire, un coeur de pierre Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 90 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis revenue d'entre les morts Oh et puis, on dit que je ressemble à : Alicia Vikander D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : camille (sensate.) , et un grand merci à : Lunaeye (avatar), old money (signature), VOCIVUS (icons) ✽ DC/TC : : buck doherty (t.hardy) ; phoebe warleggan (a.cowen)
Pas de fiche de liens, je privilégie les rencontres en rp libres, ou les liens convenus directement par MP.


(she was powerfull not because she wasn't scared, but because she went on so strongly despite the fear)

LUCREZIA ROMINA STROZZI
Née il y a de cela 23 ans, à Florence, en Italie. Issue d'une famille anciennement noble ayant à nouveau fait fortune dans l'industrie cosmétique, propriétaires d'une célèbre parfumerie. Une enfance rythmée par les exigences d'une mère tyrannique, et l'indifférence d'un père distant. Jusqu'à sa majorité, Lu bénéficie d'une éducation millimétrée, entre cours de langues, d'économie, d'équitation, de piano, dans l'optique de la préparer pour son avenir. Face au poids des responsabilités imposées par sa famille, elle prend la fuite en 2013 avec un mauvais garçon qui la convainc de voler ses parents. Une indépendance qui ne porte pas ses fruits car elle rentre chez elle au bout de quelques mois, le coeur brisé, la fierté piétinée, pour ensuite étudier le management et le marketing à la fameuse Bocconi University à Milan. A la fin de l'été 2018 elle s'inscrit finalement à Harvard en cinquième année de maîtrise pour se spécialiser en relations internationales et administration. A Cambridge, elle mène une double vie : elle étudie le jour, et participe à des courses illégales et autres jeux clandestins.

froide, solitaire, indépendante, impulsive, ambitieuse, créative, exigeante, instable, imprévisible, observatrice, intelligente, visionnaire, consciencieuse, manipulatrice, colérique, déterminée, raffinée, méfiante, désabusée, sensible, orgueilleuse, maternelle, loyale, rancunière.

RIGHT NOW | Lucrezia fait partie des victimes de l'attaque à la bombe à Boston le 19 janvier 2019. Suite à une grave blessure à l'abdomen (morceau de contreplaqué empalé), elle fait un arrêt cardiaque et est morte quelques secondes, avant d'être ramenée à la vie par les secours. Elle a vécu une Expérience de Mort Imminente au cours de laquelle elle a vu sa meilleure amie, qu'elle pense à présent morte. Hospitalisée du 19/01/19 au 07/02/19.



« Ta place n'est pas dans le chaos mais au beau milieu des astres. C'est drôle quand on y pense. Stella, Cosmo ... t'as toujours eu la tête dans les étoiles. »


┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈


(they found the colors to paint her where the world had left her grey)

BLOOD | LORENZO ton petit frère, toujours dans ton ombre, toujours dans tes pas. Vous avez trop longtemps rêvé d'échanger de rôle.

┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈

(she fell so naturally into my arms like a flower to the sun)

PRESENT | SOLEL un ami, probablement plus que ça. Tu tiens beaucoup trop à lui, tu craques mais t'es terrifiée à l'idée de t'engager dans quelque chose qui te dépasse.

PAST | COSMO (pnj) premier amour, première déception. T'aurais tout donné pour lui, t'es même allée jusqu'à trahir les tiens et pour quoi ? Pour être abandonnée sur une aire d'autoroute.

ONE NIGHT (or more) | SILAS vous vous détestez, vous vous disputez, pourtant vous vous attirez. C'est probablement seulement physique, mais t'as honte de ne pas pouvoir lui résister.


┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈


(i lost my way all the way to you and in you i found all the way back to me)

BEST | STELLA ton double, ton tout. Trop de secrets s'immiscent entre vous, mais votre amitié perdure, it's you against the world.

DYNASTY | JOSEPHINE tu la connais depuis quelques années maintenant. Elle est un peu la matriarche de la bande, celle qui donne les bons conseils, qui règle les conflits. // VICTORIA l'électron libre, l'indomptable. Vous prenez soin d'elle, vous la poussez à prendre conscience de sa valeur. Elle t'attendris, par moments t'as l'impression de te reconnaître en elle.

FRIENDS | CLIO ton échappatoire, ta pote des 400 coups. // CELESTE rencontrée après l'attentat de janvier 2019, vous avez trouvé du réconfort dans les paroles de l'autre et créé une certaine proximité entre vous. // SOFIA une amie d'enfance de qui tu es restée particulièrement proche.

ACQUAINTANCES | no one for now.


┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈

(the broken hearts break hearts)

FOES | CECIL après ce qu'il a fait à Stella, t'as décidé d'entrer à ton tour en guerre contre lui.

DISLIKE | ERNESTO sa proximité avec Cosmo te pousse à ne pas lui faire confiance.


┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈

A ajouter :

DERNIERE MAJ LE 13/03/2019



(don't promise to live forever, promise to forever live while you're alive)


EN COURS | stella (3) // solel (1) // solel (2) // dong (1) // silas (1) // solel (3)

A venir :

TERMINES + EVOLUTION | par ici.




(#) Jeu 14 Mar - 23:08

( une de perdue, une de perdue, autant dire les choses comme elles sont, y'aura quand même de la peine tant qu'on s'rappelle de la veille et j'étais pas dégoûté mais tu m'auras donné raison à vouloir faire de la merde, t'avais l'pouvoir de l'admettre. @solel bjorn )


Tu ne cesses de t'étonner de votre capacité à tout vous pardonner. C'est pas la première fois que vous traversez des tempêtes ensembles, vous avez vos hauts et vos bas, comme dans toute amitié qui se respecte, mais jamais vous n'avez pu rester en froid. Y a cette urgence à réparer les pots cassés, à ne pas s'endormir avec de mauvaises pensées. Vous vous aimez trop, vous avez trop besoin l'un de l'autre. T'es peut-être son ancre Lucrezia, mais lui il te garde à flots lorsque d'autres ne peuvent pas. Même dans son regard embrumer t'arrives à voir que tu comptes, que t'es pas rien ni n'importe qui, alors tu t'accroches à cette infime lueur d'espoir en espérant qu'elle ne soit pas aussi brève qu'étincelante. T'as finit par avoir l'habitude, des abandons, des trahisons, pourtant tu finis toujours par ouvrir tes bras à de nouveaux risques, de nouveaux cœurs à réparer, comme si t'en avais la possibilité. T'es pas une infirmière, mais tu prends du plaisir à prouver le contraire. Tu ne baisseras pas les bras malgré les paroles plus hautes que les autres, malgré ses tentatives de te repousser. Tu lui en as fait la promesse muette à chaque fois que t'es venue au beau milieu de la nuit pour l'arracher à ses démons. D'une voix douce, tu l'invites à mettre ses tendances auto-destructrices de côté pour te suivre jusqu'à ta voiture, puis jusqu'à chez lui. Tant mieux, t'es pas prête à accuser un énième regard moralisateur de Stella lorsqu'elle réalisera que t'as encore joué les héroïnes. Elle veut ton bien et elle connait ton penchant pour les garçons à problèmes et les drames qui les accompagnent. Sa main dans la tienne, tu guides Solel à travers la nuit jusqu'au cuir des sièges de la Portofino. Tu prends soin d'attacher sa ceinture puis tu prends la route avec soulagement. Tu ne manques pas de l'observer alors qui rejoint déjà les bras de Morphée, tu te délectes du sentiment de paix qui semble régner sur son visage fatigué. Les plis de ses fossettes t'arrachent un petit sourire, satisfaite que cette soirée se termine dans le calme, vous deux bercés par le ronronnement sourd du moteur de ta voiture. Vous finissez par arriver à son immeuble. Tu l'aides à sortir, puis à prendre l'ascenseur et guettes la présence de Mikke une fois à l'intérieur. Mais cette fois-ci le colocataire mystérieux n'est pas là pour t'assister. L'avantage c'est que Solel semble s'être assez réveiller pour prendre la décision d'aller se doucher. « Attends, je t'accompagne. » que tu lui lances en posant ta veste et ton sac à main sur le canapé. Mais le russe ne t'écoute pas et file jusqu'à la salle de bain, marquant chacun de ses pas d'un vêtements que tu prends la peine de ramasser. C'est bon, ça t'amuses alors tu réunis son linge pour le porter jusqu'à la corbeille dans un coin de la salle de bain, avant de reporter ton attention sur ton patient. « L'alcool ne te rend pas pudique. » tu constates, légèrement embarrassée. T'es un peu prude Lucrezia, pourtant tu l'as déjà vu dénudé. T'essayes de ne pas laisser tes ambres traîner, alors tu te précipites vers lui pour l'aider à rentrer dans le bain et allumer l'eau chaude. « Assieds-toi, je vais te débarbouiller. » que tu l'invites. Tu laisses le fond du bain se remplir suffisamment pour qu'il ait l'impression de barboter, et passes le jet dans ses cheveux. Cette vision t'attendris. De tes mains, tu viens caresser son visage, masser cette tête pleine de vilaines pensées.



--- cœur défectueux
je survis sans, aucun rêve ne sera jamais suffisant.
si j'ai plus d'étoiles dans les yeux c'est pour mieux voir venir le vide.
tu veux savoir comment je vis?
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
Solel Bjorn
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t102055-solel-bjorn-cole-sprouse#3722399 http://www.i-love-harvard.com/t102078-vole-petit-oiseau-solel#3722953 http://www.i-love-harvard.com/t102081-solel-bjorn-456-126-2356#3722968 http://www.i-love-harvard.com/t102851-http-twitter-com-solelbjorn#3743870 http://www.i-love-harvard.com/t102850-http-instagram-com-solelbjorn#3743864 http://www.i-love-harvard.com/t102080-solel-bjorn#3722961
Solel Bjorn
J'ai : 26 ans et je vis à : Boston avec Mikke, Noora, Edith & Julia. J'ai posé mes affaires ici le : 24/02/2019 et depuis, j'ai posté : 353 messages et fait : 70 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en langues et photographie et côté coeur, je suis : le coeur pris en étaux par deux brunes, la gorge nouée devant deux regards, les lèvres tremblantes entre deux baisers. Radicalement perdu dans mes propres sentiments, je n'ai pas de place pour une troisième ivresse amère. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 140 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le mec que t'aime ou que t'aime pas. Oh et puis, on dit que je ressemble à : cole sprouse D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : carpediem , et un grand merci à : alittlebitofrain ✽ DC/TC : : Thor le connard (N. Buzolic) & Orion le mystérieux (K. Harington)
Solel Bjorn
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 :Il est né de la haute société Russe. Papa est PDG d’entreprises diamantaires, maman riche héritière qui a investi dans le monde de la mode. D’ailleurs, Solel est l’aîné de triplés, il a donc deux jumeaux du même âge que lui à quelques minutes près. ★ Contrairement à beaucoup, il n’a pas eu une vie tragique, au contraire. Aimé et aimant, il est très proche de sa famille et des siens. ★ Il est extrêmement sociable, ayant pas mal d’amis de toutes richesses et classes sociables, n’ayant pas peur de se mélanger aux autres. ★ Bisexuel, il s’est très rapidement assumé et sa famille a également bien accueilli la nouvelle. ★ Il y a deux mois, en Décembre, un peu avant Noël, sa mère est morte dans un accident de voiture, depuis, Solel plonge et se détruit tout en sauvant les apparences.
------------------------------------
《 la base 》 : Charismatique – Passionné – Têtu – Rancunier – Mystérieux – Manipulateur – Sociable – Sait ce qu’il veut – Attaché à ses valeurs – Loyal – Blagueur – Charmeur – Souriant – Colérique – Sournois – Trop franc – Donnera sa vie pour les siens – Curieux – Romantique – Amoureux de l’amour – Sincère – Bordélique – Fêtard – Voyageur – Accro à l’adrénaline – Fumeur – Secret sur ce qu’il éprouve – Vagabond – Volage – Fidèlement infidèle à la fidélité

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

Lyov & Sergej son ses frères jumeaux. Physiquement identiques, mentalement, ils ont trouvés des chemins différents. Néanmoins, les Bjorn sont une famille soudée! • Alekseï Bjorn est son père, un modèle en quelque sorte avec qui il a toujours eu l'amour nécessaire pour évoluer. • Julia Bjorn, sa mère décédée en Janvier 2019
------------------------------------


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
lucrezia Une amie, du moins, c’est ce qu’il veut se dire encore et encore. Ils couchent ensemble depuis quelques temps, mais dernièrement, les choses s’en mêlent et Solel ne sait plus quoi penser. Il ne veut pas la perdre… Winnie et lui, c'est compliqué. Cette fille le rend dingue, attire son regard, attise sa curiosité. Plus le temps passe et plus il se rapproche d'elle. Le coeur pris en étaux, le cul entre deux chaises.

《 autrefois 》
pseudo - écrire ici le lien.

《 compliqué 》


[size=10]《 sexlist 》

[/size]



f r i • e n d


[fɹɛnd] noun.


a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
berlioz est l'un de ses meilleurs amis malgré la dfférence d'âge, mais depuis peu, le sexe s'est ajouté à la relation. Mauvaise idée. Jade et lui c'est assez complexe. Ils se titillent, se cherchent, s'emmerdes mais s'apprécient quand même.




i d i o t


[ˈɪd.i.ət] noun.


you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.


Lucrezia#1 - Berlioze#1 - Manon#1 (SB) - Juliette#1 (SB) - Edith#1 (FB) - Ushuaia#1 (SB) - Heidi#1 (SB) - Lucrezia#2 (SB) - Gusto#1 (SB) - Camila#1 (SB) - Lucrezia#3 (SB) - Winnie#3 (SB)

- A VENIR -
Berlioz (SB)


archives:
 


WH récompenses:
 



(#) Ven 15 Mar - 21:44

( une de perdue, une de perdue, autant dire les choses comme elles sont, y'aura quand même de la peine tant qu'on s'rappelle de la veille et j'étais pas dégoûté mais tu m'auras donné raison à vouloir faire de la merde, t'avais l'pouvoir de l'admettre. @LUCREZIA STROZZI )


Le ronronnement de la voiture semble me bercer, comme un bébé serait bercé par le bruit d’un moteur, les vagues invisibles qui mènent le véhicule jusqu’à une destination précise. Je suis pareil. En réalité, je ne me souviens pas de grand-chose pour le coup, comme parti dans un monde moins sombre, plus serein. Elle a cet effet sur moi, Lucrezia. Elle est comme un attrape rêve, un attrape cauchemars. Elle réconforte à sa simple présence, par le simple fait d’être présente à mes côtés. Il me suffit de sentir son parfum pour que le reste s’efface, pour les événements me semblent moins sombres, moins étouffant. Je l’aime pour ça. Oui, je l’aime assez pour ne pas souhaiter qu’elle m’abandonne, qu’elle s’éclipse de mon existence, je ne pourrais pas tenir debout sans ça. La porte arrive rapidement devant mes yeux embrumés par la fatigue, l’alcool, les conneries. Un jour, je vais finir comme Sergej, un jour, je vais sombrer dans la drogue pour tenter une nouvelle approche, pour chercher à effacer là où l’alcool n’a malheureusement plus d’effets. Ce jour-là, sûrement, je serais perdu pour toujours. Mes colocataires dorment probablement où ne sont pas là, dispersés dans Boston, vaguant à leurs propres occupations. J’avais fui l’appartement des miens pour me retrouver avec divers inconnus et inconnues. Si ce n’est pas ironique…Ni une, ni deux, j’annonce que je vais me laver, ôtant mes vêtements sans attendre mon amie qui semble vouloir m’aider. Je grogne quelques paroles. « j’vais pas me tuer dans une baignoire. » Enfin, je crois…mais ça ne l’empêche pas de me suivre et je me doute qu’elle ramasse mes vêtements derrière moi. Une habitude qu’elle a. Je finis par me tourner vers elle alors qu’elle détourne les yeux. Je suis totalement nu, elle m’annonce que l’alcool ne me rend pas pudique. « Oh ça va…t’as déjà vu la marchandise plus d’une fois et de bien plus près. » Sourire moqueur, presque dévorant à cette idée, à cette piqure de rappel. Amitié améliorée, amitié qui vrille parfois aux caresses, aux soupires sous des draps froissés par nos corps entremêlés. Je finis par rentrer dans cette foutue baignoire et voilà que mademoiselle décide de jouer les protectrices. De l’eau dans le fond, la douche qui s’enclenche. Je déteste quand elle me materne de la sorte. Malheureusement pour moi, je ne suis pas en état de riposter, de la dégager. Je proteste plusieurs fois, cherchant à attraper le pommeau de douche alors qu’elle me lave les cheveux. « Mais…non de dieu…je sais me laver…Lu ! » Un vrai gosse, clairement. Finalement, j’arrive à attraper la douche et lui arrache des mains pour la retourner contre elle, lui envoyant le jet d’eau en pleine figure. « VOILA ! Zout…va m’attendre dans ma chambre sinon je jure que je te traîne avec moi dans la baignoire Lu…non de dieu, on dirait ma mère quand j’avais six ans… » Grognais-je à moitié amusé, à moitié boudeur alors que j’ai foutu de l’eau partout en plus d’avoir visé mon amie. D’ailleurs, en voyant sa tronche, je ne peux pas m’empêcher de pouffer brusquement de rire. « Désolé…sérieux, sorry, mais…avoue que tu l’as cherché…tu verrais ta tronche. » D’accord, me voilà en train de rire de bon cœur pour le coup, je suis certain qu’elle ne l’a pas vu venir celle-là quand même. D’ailleurs, je décide d’arrêter l’eau étant assez lavé comme ça pour ce soir. Je n’attends pas qu’elle m’aide et sors de l’eau pour lui tendre une serviette. « Tiens…essuie toi, tu vas chopper la crève. Tu pourras prendre un de mes t-shirts pour dormir. »



❝ l'amour au pluriel❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
Lucrezia Strozzi
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t99729-lucrezia-strozzi-alicia-vikander http://www.i-love-harvard.com/t100083-ne-laisses-pas-le-diable-danser-lucrezia http://www.i-love-harvard.com/t99760-lucrezia-strozzi-456-238-4522 http://www.i-love-harvard.com/t100647-http-formspring-me-lucreziastrozzi http://www.i-love-harvard.com/t99758-http-instagram-com-luzzi http://www.i-love-harvard.com/t99943-lucrezia-strozzi
Lucrezia Strozzi
En ligne
J'ai : 24 ans et je vis à : Cambridge J'ai posé mes affaires ici le : 08/05/2018 et depuis, j'ai posté : 870 messages et fait : 17 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante en relations internationales (M) et administration (m) et côté coeur, je suis : célibataire, un coeur de pierre Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 90 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis revenue d'entre les morts Oh et puis, on dit que je ressemble à : Alicia Vikander D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : camille (sensate.) , et un grand merci à : Lunaeye (avatar), old money (signature), VOCIVUS (icons) ✽ DC/TC : : buck doherty (t.hardy) ; phoebe warleggan (a.cowen)
Pas de fiche de liens, je privilégie les rencontres en rp libres, ou les liens convenus directement par MP.


(she was powerfull not because she wasn't scared, but because she went on so strongly despite the fear)

LUCREZIA ROMINA STROZZI
Née il y a de cela 23 ans, à Florence, en Italie. Issue d'une famille anciennement noble ayant à nouveau fait fortune dans l'industrie cosmétique, propriétaires d'une célèbre parfumerie. Une enfance rythmée par les exigences d'une mère tyrannique, et l'indifférence d'un père distant. Jusqu'à sa majorité, Lu bénéficie d'une éducation millimétrée, entre cours de langues, d'économie, d'équitation, de piano, dans l'optique de la préparer pour son avenir. Face au poids des responsabilités imposées par sa famille, elle prend la fuite en 2013 avec un mauvais garçon qui la convainc de voler ses parents. Une indépendance qui ne porte pas ses fruits car elle rentre chez elle au bout de quelques mois, le coeur brisé, la fierté piétinée, pour ensuite étudier le management et le marketing à la fameuse Bocconi University à Milan. A la fin de l'été 2018 elle s'inscrit finalement à Harvard en cinquième année de maîtrise pour se spécialiser en relations internationales et administration. A Cambridge, elle mène une double vie : elle étudie le jour, et participe à des courses illégales et autres jeux clandestins.

froide, solitaire, indépendante, impulsive, ambitieuse, créative, exigeante, instable, imprévisible, observatrice, intelligente, visionnaire, consciencieuse, manipulatrice, colérique, déterminée, raffinée, méfiante, désabusée, sensible, orgueilleuse, maternelle, loyale, rancunière.

RIGHT NOW | Lucrezia fait partie des victimes de l'attaque à la bombe à Boston le 19 janvier 2019. Suite à une grave blessure à l'abdomen (morceau de contreplaqué empalé), elle fait un arrêt cardiaque et est morte quelques secondes, avant d'être ramenée à la vie par les secours. Elle a vécu une Expérience de Mort Imminente au cours de laquelle elle a vu sa meilleure amie, qu'elle pense à présent morte. Hospitalisée du 19/01/19 au 07/02/19.



« Ta place n'est pas dans le chaos mais au beau milieu des astres. C'est drôle quand on y pense. Stella, Cosmo ... t'as toujours eu la tête dans les étoiles. »


┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈


(they found the colors to paint her where the world had left her grey)

BLOOD | LORENZO ton petit frère, toujours dans ton ombre, toujours dans tes pas. Vous avez trop longtemps rêvé d'échanger de rôle.

┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈

(she fell so naturally into my arms like a flower to the sun)

PRESENT | SOLEL un ami, probablement plus que ça. Tu tiens beaucoup trop à lui, tu craques mais t'es terrifiée à l'idée de t'engager dans quelque chose qui te dépasse.

PAST | COSMO (pnj) premier amour, première déception. T'aurais tout donné pour lui, t'es même allée jusqu'à trahir les tiens et pour quoi ? Pour être abandonnée sur une aire d'autoroute.

ONE NIGHT (or more) | SILAS vous vous détestez, vous vous disputez, pourtant vous vous attirez. C'est probablement seulement physique, mais t'as honte de ne pas pouvoir lui résister.


┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈


(i lost my way all the way to you and in you i found all the way back to me)

BEST | STELLA ton double, ton tout. Trop de secrets s'immiscent entre vous, mais votre amitié perdure, it's you against the world.

DYNASTY | JOSEPHINE tu la connais depuis quelques années maintenant. Elle est un peu la matriarche de la bande, celle qui donne les bons conseils, qui règle les conflits. // VICTORIA l'électron libre, l'indomptable. Vous prenez soin d'elle, vous la poussez à prendre conscience de sa valeur. Elle t'attendris, par moments t'as l'impression de te reconnaître en elle.

FRIENDS | CLIO ton échappatoire, ta pote des 400 coups. // CELESTE rencontrée après l'attentat de janvier 2019, vous avez trouvé du réconfort dans les paroles de l'autre et créé une certaine proximité entre vous. // SOFIA une amie d'enfance de qui tu es restée particulièrement proche.

ACQUAINTANCES | no one for now.


┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈

(the broken hearts break hearts)

FOES | CECIL après ce qu'il a fait à Stella, t'as décidé d'entrer à ton tour en guerre contre lui.

DISLIKE | ERNESTO sa proximité avec Cosmo te pousse à ne pas lui faire confiance.


┈┈┈┈┈ ☆ ★ ☆ ┈┈┈┈┈

A ajouter :

DERNIERE MAJ LE 13/03/2019



(don't promise to live forever, promise to forever live while you're alive)


EN COURS | stella (3) // solel (1) // solel (2) // dong (1) // silas (1) // solel (3)

A venir :

TERMINES + EVOLUTION | par ici.




(#) Lun 18 Mar - 16:52

( une de perdue, une de perdue, autant dire les choses comme elles sont, y'aura quand même de la peine tant qu'on s'rappelle de la veille et j'étais pas dégoûté mais tu m'auras donné raison à vouloir faire de la merde, t'avais l'pouvoir de l'admettre. @solel bjorn )


T'es envahissante Lucrezia, et tu ne le réalises que trop tard. T'as jamais voulu lui donner l'impression qu'il n'était pas capable de se débrouiller tout seul, pourtant c'est ce qui s'est passé, encore une fois. Tu voulais simplement lui venir en aide, comme tu l'as fait en venant le chercher au bar, ou en l'empêchant de se faire écraser par cette voiture un peu plus tôt dans la soirée. Tu tiens à lui, et inconsciemment t'aimerais qu'il le sache, qu'il apprécie tes attentions. Pourtant c'est trop en demander. A lui, à toi. Bien sûr qu'il te repousse, bien sûr qu'il t'éloigne, t'en ferais de même et tu le sais. C'est un jeu dangereux auquel vous jouez, et vous n'êtes clairement pas prêts pour les répercussions sur votre quotidien, sur votre relation, ou sur vos sentiments. Tu devrais prendre tes distances Luce, t'aurais dû le déposer en bas de son immeuble et le laisser se débrouiller tout seul pour retrouver son chemin jusqu'à son lit. Pourquoi tu ne te comportes pas comme une amie, tout ce qu'il y a de plus simple ? Pourquoi tu te sens obligée de le suivre jusqu'à la salle de bain, l'aider à se doucher avant de le rejoindre sous ses draps ? Tu te voiles la face et prétends même être étonnée lorsqu'il t'arrache le pommeau de douche d'entre tes mains avant de le retourner contre toi. Là encore, c'était prévisible, tu aurais dû t'en douter. Trempée, tu n'as d'autre choix que d'accuser le coup, alors tu lui lances un regard noir. « Sérieusement ? » que tu lâches en constatant l'état de ta tenue. T'aimerais le noyer dans le fond de son bain mais tu t'efforces de garder ton calme en pressant le bas de ton pull entre tes doigts pour te débarrasser du surplus d'eau. Si Solel parvenait à t'attendrir il y a quelques secondes, là t'es clairement énervée contre lui. Tu te redresses et t'éloignes de la baignoire, peu désireuse d'être à nouveau victime de son jet d'eau vengeur. « Ouais bah excuses-moi d'avoir voulu être sympa avec toi. » que tu grognes, en te promettant intérieurement que c'est bien la dernière fois que ça arrive. Tu lui arraches des mains la serviette qu'il te tends et t'enveloppes dedans avant de lui tourner le dos pour quitter la pièce, sans même le remercier. Ca t'apprendra à jouer les infirmières, à vouloir dompter des bêtes sauvages. Longeant les murs du couloir dans l'espoir de ne pas croiser l'un de ses colocataires, tu rejoins la chambre de Solel et entreprends de t'y changer. Tu te débarrasse de tes vêtements mouillés avant qu'ils n'aient le temps de te rendre malade et les poses sur une chaise non loin du chauffage. Il y a intérêt qu'ils aient le temps de sécher d'ici demain car il est hors de question de rentrer chez toi à moitié déshabillée. Tu imagines déjà la tête de Stella lorsqu'elle reconnaîtra ta tenue de la veille et comprendras que t'es encore sortie aider Solel, pour ensuite finir dans son lit. Elle n'a pas besoin de l'exprimer à voix haute pour que tu connaisse son avis sur votre relation. Un bras croisé sur ta poitrine pour protéger ton épiderme du froid, tu attrapes un t-shirt dans le dressing comme Solel te l'as autorisé et l'enfiles avant de te glisser dans son lit. Tu refuses d'attendre qu'il te rejoigne. T'as froid, t'es fatiguée et surtout t'es encore vexée qu'il t'ait aspergée dans la salle de bain. Installée sous ses draps, tu tournes le dos à la porte de la chambre et fermes les yeux lorsque tu l'entends s'ouvrir. Toi aussi tu peux faire l'enfant, alors tu fais semblant d'être déjà endormie lorsqu'il se couche près de toi.



--- cœur défectueux
je survis sans, aucun rêve ne sera jamais suffisant.
si j'ai plus d'étoiles dans les yeux c'est pour mieux voir venir le vide.
tu veux savoir comment je vis?
Revenir en haut Aller en bas
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
Solel Bjorn
BIZUT DE LA WINTHROP HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t102055-solel-bjorn-cole-sprouse#3722399 http://www.i-love-harvard.com/t102078-vole-petit-oiseau-solel#3722953 http://www.i-love-harvard.com/t102081-solel-bjorn-456-126-2356#3722968 http://www.i-love-harvard.com/t102851-http-twitter-com-solelbjorn#3743870 http://www.i-love-harvard.com/t102850-http-instagram-com-solelbjorn#3743864 http://www.i-love-harvard.com/t102080-solel-bjorn#3722961
Solel Bjorn
J'ai : 26 ans et je vis à : Boston avec Mikke, Noora, Edith & Julia. J'ai posé mes affaires ici le : 24/02/2019 et depuis, j'ai posté : 353 messages et fait : 70 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiant en langues et photographie et côté coeur, je suis : le coeur pris en étaux par deux brunes, la gorge nouée devant deux regards, les lèvres tremblantes entre deux baisers. Radicalement perdu dans mes propres sentiments, je n'ai pas de place pour une troisième ivresse amère. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 140 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis le mec que t'aime ou que t'aime pas. Oh et puis, on dit que je ressemble à : cole sprouse D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : carpediem , et un grand merci à : alittlebitofrain ✽ DC/TC : : Thor le connard (N. Buzolic) & Orion le mystérieux (K. Harington)
Solel Bjorn
†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†*†
《 événements du passé 》 :Il est né de la haute société Russe. Papa est PDG d’entreprises diamantaires, maman riche héritière qui a investi dans le monde de la mode. D’ailleurs, Solel est l’aîné de triplés, il a donc deux jumeaux du même âge que lui à quelques minutes près. ★ Contrairement à beaucoup, il n’a pas eu une vie tragique, au contraire. Aimé et aimant, il est très proche de sa famille et des siens. ★ Il est extrêmement sociable, ayant pas mal d’amis de toutes richesses et classes sociables, n’ayant pas peur de se mélanger aux autres. ★ Bisexuel, il s’est très rapidement assumé et sa famille a également bien accueilli la nouvelle. ★ Il y a deux mois, en Décembre, un peu avant Noël, sa mère est morte dans un accident de voiture, depuis, Solel plonge et se détruit tout en sauvant les apparences.
------------------------------------
《 la base 》 : Charismatique – Passionné – Têtu – Rancunier – Mystérieux – Manipulateur – Sociable – Sait ce qu’il veut – Attaché à ses valeurs – Loyal – Blagueur – Charmeur – Souriant – Colérique – Sournois – Trop franc – Donnera sa vie pour les siens – Curieux – Romantique – Amoureux de l’amour – Sincère – Bordélique – Fêtard – Voyageur – Accro à l’adrénaline – Fumeur – Secret sur ce qu’il éprouve – Vagabond – Volage – Fidèlement infidèle à la fidélité

f a • m i • l y

[ˈfæm.li] noun.

Lyov & Sergej son ses frères jumeaux. Physiquement identiques, mentalement, ils ont trouvés des chemins différents. Néanmoins, les Bjorn sont une famille soudée! • Alekseï Bjorn est son père, un modèle en quelque sorte avec qui il a toujours eu l'amour nécessaire pour évoluer. • Julia Bjorn, sa mère décédée en Janvier 2019
------------------------------------


l o • v e

[lʌv] noun.

a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
------------------------------------
《 aujourd'hui 》
lucrezia Une amie, du moins, c’est ce qu’il veut se dire encore et encore. Ils couchent ensemble depuis quelques temps, mais dernièrement, les choses s’en mêlent et Solel ne sait plus quoi penser. Il ne veut pas la perdre… Winnie et lui, c'est compliqué. Cette fille le rend dingue, attire son regard, attise sa curiosité. Plus le temps passe et plus il se rapproche d'elle. Le coeur pris en étaux, le cul entre deux chaises.

《 autrefois 》
pseudo - écrire ici le lien.

《 compliqué 》


[size=10]《 sexlist 》

[/size]



f r i • e n d


[fɹɛnd] noun.


a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
------------------------------------
berlioz est l'un de ses meilleurs amis malgré la dfférence d'âge, mais depuis peu, le sexe s'est ajouté à la relation. Mauvaise idée. Jade et lui c'est assez complexe. Ils se titillent, se cherchent, s'emmerdes mais s'apprécient quand même.




i d i o t


[ˈɪd.i.ət] noun.


you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
------------------------------------
p s e u d o - écrire ici.
p s e u d o - écrire ici.


Lucrezia#1 - Berlioze#1 - Manon#1 (SB) - Juliette#1 (SB) - Edith#1 (FB) - Ushuaia#1 (SB) - Heidi#1 (SB) - Lucrezia#2 (SB) - Gusto#1 (SB) - Camila#1 (SB) - Lucrezia#3 (SB) - Winnie#3 (SB)

- A VENIR -
Berlioz (SB)


archives:
 


WH récompenses:
 



(#) Mer 20 Mar - 16:35

( une de perdue, une de perdue, autant dire les choses comme elles sont, y'aura quand même de la peine tant qu'on s'rappelle de la veille et j'étais pas dégoûté mais tu m'auras donné raison à vouloir faire de la merde, t'avais l'pouvoir de l'admettre. @LUCREZIA STROZZI )


Regarde-nous. Amis amers, amants incertains. J’ai l’impression que les limites n’existent plus, que ma boussole interne n’est plus présente, comme effacée, déréglée. J’aimerais comprendre les choses, j’aimerais tenter de trouver les pistes qui mèneront à notre perte, notre déchéance. Une autre possibilité ne semble pas envisageable, pas tant que les choses seront ainsi, pas tant que les mots ne seront pas murmurés ou prononcés. A la place, elle cherche à m’aider là où je tente de la repousser encore et encore. Je n’aime pas être pris pour un enfant, je ne vois que le mal où il pourrait y avoir des murmures, des fragments d’autres idées. Dans mon état les choses sont brouillées, les choses ne sont pas nettes et je finis par retourner la douche contre la jeune femme qui, bien sûr, ne prends pas l’action de la même façon que moi. « Sérieusement. » Répondis-je simplement devant son air sombre, fâché. Je ne m’en formalise pas, ce n’est pas la première fois qu’elle râle, qu’elle boude autant que je peux le faire. Mais à chaque fois, je me sais capable de revenir, d’attendrir les vagues pour les rendre moins sauvages. « Y’a sympas et sympas ! » Grognais-je alors que j’ai cessé de rigoler, bien que sa gueule me donne de nouveau envie de sourire…mais le sourire s’efface quand elle s’en va, qu’elle me tourne le dos, m’envoyant nettement balader silencieusement. Soupire évident qui traverse mes lèvres alors que mon regard la suit jusqu’à ce que la porte se ferme. J’écoute, je guète. Va-t-elle partir ? Non, je n’entends rien. Brosse à dents dans la bouche, je m’assois sur la baignoire, incapable de vraiment tenir debout après m’être séché comme je le pouvais. Salle de bain trempée, je m’en occuperais demain, pas ce soir…Et les questions reviennent, inondes mon esprit qui tente de s’apaiser, de sa calmer. Une fois mes dents lavées, je sors de la salle de bain et vais dans ma chambre plongée dans le noir. Couchée dans mon lit, je l’observe l’espace de quelques secondes, quelques instants. Je devine ses courbes cachées sous les couvertures, je devine ses cheveux mouillés, la douceur de cette peau souvent frôlée du bout des doigts. Un soupire silencieux s’évade alors que je vais chercher un boxer propre dans une armoire pour l’enfiler, titubant dangereusement. Par miracle, je ne me rétame pas et grimpe dans le lit. Au début, je garde une certaine distance. Couchée sur le dos, paupières fermées, je ne tiendrais pas longtemps, morphée m’appelle, me murmure de succomber. Mais sa présence est trop imposante pour que je renie mes propres envies, cette absence de douceur entre nous depuis que la nuit s’est levée. Alors, après dix minutes, peut-être moins, je me tourne sur le côté, mon corps venant se coller au sien, mon bras l’entourant d’une allure protectrice, possessive. Esprit de nouveau dans le visage, mon visage s’enfuis dans son cou, mon corps s’emboite à la perfection au sien, comme prévu à cet effet, comme pour retrouve cette personne qui est constituée pour moi. Pas un mot, pas un murmure, juste une présence rassurante, une présence nécessaire alors que je m’endors progressivement contre elle. Le souffle léger, le souffle apaisé. Se rend-t-elle seulement compte de ce qu’elle me fait vivre, de ce qu’elle me fait éprouver ? Peut-être, peut-être pas, mais mon subconscient à décider d’en jouer, d’en profiter. « Je t’aime. » Mots destinés à elle, à quelqu’un d’autre ? A un rêve improbable ? Une mère disparue ? Tellement de possibilités, tellement de réponses. Mais lors de mon réveil je ne m’en souviendrais pas, je ne saurais pas.



❝ l'amour au pluriel❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: City center :: 21st Amendement-
Sauter vers: