informations
Cette nouvelle version est signée persona. Nous remercions également cc crush (listings des membres), ange tuteur (messenger) et never utopia (barre latérale) pour leurs aides précieuse. N'oubliez pas, qui dit été dit summer camp. Il est temps de profiter du soleil et d'ouvrir un max de rp pour faire bronzette sur le forum.



 

 ::  :: Archives 2012-2019 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le temps n'y a rien changé. (danielle)

Anonymous

Le temps n'y a rien changé. (danielle) Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTVen 11 Jan - 10:43
le temps n'y a rien changé. // @daniel wright ※※※ Cinq semaines voilà la durée de la tournée de dédicaces qu'avait accepté de faire Belle en vue de la sortie de son premier roman en français. Plus l'annonce de la sortie du troisième aux Etats Unis, elle n'avait pas arrêté. Et pourtant, assise là dans les gradins, elle ne le quittait pas des yeux. Belle n'avait pas eu la force d'allée le voir il y a deux jours lorsqu'elle avait fini par rentrer. Peur de le voir dans les bras d'une autre, peur de découvrir qu'elle ne lui avait pas manqué que la vie avait continué sans elle. Belle n'avait pas cessé de penser à lui, la crainte de cette absence l'avait obligé à le laisser tranquille ne voulant pas être un poids pour lui. Elle lui avait donc envoyé des messages au début puis remarquant les réponses qui se faisaient de plus en plus tardive, elle avait laissé Daniel tranquille. Depuis son retour, Belle avait vu que Boston avait connu des départs et des arrivés et elle était un peu perdu. Daniel jouait à la perfection comme toujours et elle aurait pu passé tout son temps à l'observer ainsi, mais il fallait qu'elle parte avant qu'il ne la remarque. Elle se leva donc passant devant les gens pour tenter de sortir du gymnase alors que Belle comme à son habitude était maladroite. Elle tomba donc par terre et des personnes vinrent autours d'elle pour tenter de l'aider attirant l'attention. « Je vais très bien, merci. Excusez moi il faut que je parte. » Elle se leva et elle croisa son regard. Tout ce qu'elle redoutait. Son cœur palpitait déjà dans sa cage thoracique et Belle aurait voulu disparaître tant elle était angoissée.
(a) blue moon
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Le temps n'y a rien changé. (danielle) Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTDim 13 Jan - 15:01

Sans Sullivan, ce dernier s’étant éloigné pour se recentrer sur son couple et ses enfants, j’aurais probablement pu quitter l’équipe de basket... Pourtant, ce n’était pas le cas. Mais j’aimais bien Zed. Et puis voilà, le golf, la voile, la course automobile ou encore le polo, ce n’était plus vraiment dans mes moyens alors. Ça me défoulait de jouer. Ça me vidait la tête. Me faisait oublier un peu tout ce qui obnubilait mon esprit. Peut-être que je m’étais un peu pris au jeu, que je commençais à apprécier ce sport d’équipe, malgré son côté populaire. Un sport du petit peuple. Et comme ça Jones était content. Bref les passes et dribbles s’enchaînaient, on menait, comme d’habitude, et j’étais en train de jeter un coup d’œil vers les pompom girls lorsque un petit attroupement attira mon attention. Une demoiselle était tombée et un petit groupe de spectateurs l’entouraient pour s’enquérir de son état. Je fronçais les sourcils, observant la scène de loin jusqu’à ce que la maladroite se redresse. Un quart de secondes, nos regards se percutèrent. Belle. Elle était là. Après presqu’un mois de silence où j’en avais conclu qu’elle m’avait sûrement zappé dans les bras d’un grand éditeur ou d’un auteur à succès, elle était là. Elle fit rapidement volte-face et commença à s’éloigner. Je fis signe au coach de me remplacer et courus alors derrière elle, pour la rattraper. « Belle attends... » Ma main saisit la sienne pour la retenir. Peut-être que j’aurais commencer par la saluer. L’embrasser. Ou juste lui avouer qu’elle m’avait manqué. Mais mon orgueil prit le dessus et c’est avec un ton agressif et froid que je l’attaquais : « qu’est-ce que tu fabriques ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Le temps n'y a rien changé. (danielle) Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTDim 13 Jan - 15:31
le temps n'y a rien changé. // @daniel wright ※※※ Il était évident que venir ici était une mauvaise idée, mais Belle n'avait pas pu se résoudre à l'éviter encore. Il fallait qu'elle le voit, juste ça pour savoir qu'il allait bien sans elle. Le manque elle pourrait gérer, comme elle l'avait fait pendant un mois, mais rompre tout contact s'était trop difficile. Malgré tout la peur d'être vue l'avait poussé à quitter le match plus tôt. Malheureusement, elle avait encore fait une chute et attiré toute l'attention sur elle. Belle n'en loupait pas une en ce moment. Elle croisa le regard de Daniel et elle décida de prendre la fuite, comme si ça rendrait les choses plus facile par la suite. Belle sentit alors sa main saisir la sienne et elle se figea à se geste. Elle gardait la tête baissé, cachant le volcan qui ravivait en elle. Le ton de sa voix, elle l'avait anticipé, bien qu'elle avait aussi des reproches à lui faire. La distance qu'elle avait ressenti dans ces messages. Maintenant, elle se retrouvait la fautive dans toute cette histoire. Elle releva la tête et un éclair de colère glissa dans son regard à présent, alors qu'elle quittait leur main lié du regard pour ses yeux bleu. « Je suis rentrée, bien que tu n'es pas l'air de t'en soucier. Quant à ma présence ici, et bien je crois que ça n'a pas d'importance.. » Comment aurait elle pu lui dire qu'elle crevait d'envie de le revoir, d'être à nouveau dans ces bras. Il était à elle quoi qu'ils en disent de part son absence, Belle n'avait eu que lui dans la tête et elle n'en espérait rien quand à Daniel. C'est sans doute pour cette raison qu'elle n'osa pas livrer ces pensées.
(a) blue moon
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Le temps n'y a rien changé. (danielle) Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTDim 13 Jan - 15:56

Même si ma main avait attrapé ses doigts avec douceur mon ton, lui, n’avait rien de doux. Ma question s’était faite agressive, accusatrice, et mon regard reflétait la rancoeur accumulée face à ce mois de « tournée » ou elle s’était peu à peu effacée de ma vie. Et moi qui était mordu. Comme un idiot. On ne m’y reprendra plus. Les yeux de mon interlocutrice se relevèrent alors, je pus y lire le même éclat de colère que celui qui devait éclairer les miens. Elle était rentrée. « Tu ne comptais même pas me le dire c’est ça ? Que t’étais revenue ? » Quand avant on s’envoyait des sms à longueur de journée... La distance avait changé tellement de chose. Quant à ma question , elle en éluda la réponse, selon elle cela n’avait pas d’importance. « Tu as sûrement raison... De toute façon, tu t’en allais non ? Je te dis donc à la prochaine ? Le mois prochain qui sait ? » Et pourtant, malgré mes paroles, mon détachement affiché, mon ton chargé de reproches, mes fichus doigts restaient obstinément accrochés aux siens. Il n’y avait rien à faire. Elle m’avait manqué. Ce contact m’avait manqué. Et je n’arrivais pas à m’en défaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Le temps n'y a rien changé. (danielle) Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTDim 13 Jan - 16:09
le temps n'y a rien changé. // @daniel wright ※※※ Quelle idiote, Belle s'attendait à se qu'ils se retrouvent plus heureux que jamais d'être enfin réunis, mais non ce mois loin de lui avait laissé place à la colère et la rancoeur. Elle lui en voulait de l'avoir si vite laissé loin de lui, sans doute que c'était la vie qui voulait ça, mais pas une fois elle n'avait voulu être ailleurs que dans ses bras. Belle s'accrochait à ses doigts à cette main qui serrait la sienne malgré elle par peur qu'il ne disparaisse à nouveau. Pourtant, ils étaient tout deux en colère pour les mêmes raisons comme deux idiots. « J'avais pas le courage d'affronter les conséquences de mon absence. Après tout, une semaine après mon départ t'en avais déjà assez de m'écrire non ? » A son tour d'envoyer un pique à présent, pourquoi n'aurait elle pas le droit d'être également en colère. Belle se mordait la lèvre inférieur pour ne pas exploser face à ses paroles dénoué de vérité. Tout ça n'était que de la bêtise à ses yeux. Belle soupira avant de le regarder droit dans les yeux. « T'es vraiment trop con Daniel. Je ne sais pas ce que j'imaginais en revenant ici. A si je sais, que je me trompais et que je comptais encore pour toi. » Elle baissa les yeux et fini par laisser la rage se transformer en tristesse.
(a) blue moon
Revenir en haut Aller en bas

Le temps n'y a rien changé. (danielle) Empty
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Archives 2012-2019-
Sauter vers: