informations
Cette nouvelle version est signée persona. Nous remercions également cc crush (listings des membres), ange tuteur (messenger) et never utopia (barre latérale) pour leurs aides précieuse. N'oubliez pas, qui dit été dit summer camp. Il est temps de profiter du soleil et d'ouvrir un max de rp pour faire bronzette sur le forum.



 

 ::  :: Archives 2012-2019 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les bons comptes font les bons amis (vision)

Aller à la page : Précédent  1, 2
Anonymous

les bons comptes font les bons amis (vision)  - Page 2 Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTMer 9 Jan - 21:36
Et voilà la Louison qui prend la mouche, qui s’énerve à nouveau. Victor, il est saoulé. Elle est trop nerveuse, trop prétentieuse. Comme si le monde ne tournait pas autour d’elle. « Crois ce que tu veux, amuse-toi à déformer, t’es ridicule là. » Impossibilité d’avoir une conversation normale avec son ex petite amie qui préférait s’emballer plutôt que de se calmer. Même si Victor n’était pas un modèle de paix, il n’empêche qu’il tentait au moins d’éclaircir la situation pour que ça se passe bien pour tout le monde. Mais en se relevant, elle fait tomber la tasse de Victor sur lui et il se lève en reculant la chaise d’un coup. « Heeey ! Putain! » Le français qui revient, sa langue maternelle à la charge quand il s’énerve vraiment. Elle l’avait fait exprès, il en était certain. Elle cherchait à le mettre en rage d’une manière ou d’une autre, et là, c’était gagné. Putain de merde, elle faisait chier. Incapable à la discussion. Puis de toute façon, son mec était un trou du cul, quoiqu’il arrive. Un infidèle, incapable de faire un choix entre deux nanas, préférant laisser tomber Camila dans les plus tristes instants. « T’es une plaie, Louison putain ! J’te détruis parce que j’suis en couple avec ta pire ennemie ? » Il soufflait en s’essuyant le pantalon avec des serviettes en papier. « On est pas dans une putain de série, c’est comme ça. J’prendrais forcément sa défense dans ce qu’il s’est passé ! » Il retirait un bracelet qu’il avait au poignet, un vieux tissu que Louison lui avait offert un jour et qu’il n’avait jamais consenti à retirer de son bras. Il posait un billet sur la table pour la serveuse qui était à deux doigts de les mettre dehors. « Grandis un peu, on est plus des gosses. J’te dois plus rien. Et n’oublie pas un truc, Lou, ton mec, s’il a été capable de tromper Camila avec toi, il est capable de te tromper avec n’importe quelle garce de passage. » Et finalement, c’est lui décide de prendre la porte. Putain de journée de merde. Il était en colère, énervé, il avait besoin de frapper sur quelqu’un. Il avait besoin de rentrer chez lui.

@Louison Chamberlain
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

les bons comptes font les bons amis (vision)  - Page 2 Empty
Invité
Invité
LINK THIS POSTVen 11 Jan - 12:00
Je déforme rien du tout, c’est ta tête que je vais déformer avec mon sac à main en plomb. Mais je suis d’accord sur un truc, tous les deux réunis au même endroit, c’est sacrément ridicule. J’crois que c’est la fin d’un règne qui avait de toute façon déjà pris fin dès que tu t’es barré pour sauver ta tarée de mère. Je crois que j’ai été le seul choix positif de toute ta vie et ce que tu m’annonces aujourd’hui ne fait que consolider mon avis. Tu t’es entichée de la seule personne que je peux pas voir en peinture. C’est dingue. Je peux plus rester ici à te regarder dans le blanc des yeux. J’ai ce que je voulais, alors je décolle et je fais bien exprès de renverser ton café sur la table. Que ça brûle ta bite qui n’a jamais visité mon antre et qu’elle ne visitera, merci grand dieu. Tes petites insinuations, elles sont carrément de trop. J’ai envie de t’en coller une putain. « T’es qu’un débile alors. Je dis juste que tout le monde a ses torts dans cette histoire. Allez, sois aveugle, c’est mignon tout plein. » Je ricane, mon sac accroché à mon poignet et je te reluque en plein essuyage de ton froc. Et puis tout à coup, tu grimaces, tu t’attaques à un vieux bracelet ayant perdu de sa couleur. Je le reconnais. C’était un truc que je t’avais offert avec mes économies. Il avait coûté une blinde à l'époque et je comprends pourquoi. Après tant d’années, il a résisté à toutes tes aventures. Aujourd’hui, il quitte ta peau et c’est le pincement au coeur pour l’adolescente que j’étais. « Il avait peut-être besoin d’une femme plus .. moins malade qu’elle ? Il a trop souffert Pluton et c’était la goutte de trop son internement. Ses actes sont compréhensibles et l’amour ne s’explique pas crétin. » Je récupère alors cette ficelle qui pendouillait à ton bras et je te poursuis à l’extérieur, y a un truc qui ne passe pas. J’attrape ton épaule une fois sur le trottoir et te force à te retourner pour t’envoyer une baigne « Tu me considères comme une garce alors ? Je suis une garce de passage ? » En fait je veux pas savoir ce que tu penses de moi, ça n’a aucune valeur, tu n’as plus aucune valeur à mes yeux. T’es n’importe qui. « Économise ta salive pour elle, je m’en fous » Taxi ?
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Archives 2012-2019-
Sauter vers: